Je veux être prof de maths mais...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Jenny le Dim 31 Juil 2016 - 17:03

@Modulo a écrit:J'ai beaucoup aimé faire cours, surtout quand j'ai compris que c'était avec ma personnalité et non pas avec des recettes toutes faites qu'il valait mieux que je le fasse. J'ai beaucoup aimé ces moments de théâtre, de pédagogie, de guerre, de confidence, de rire, de dispute, d'entraide, d'apprentissage (y compris sur moi même !), de progression, de réflexion, d'inopiné, de confrontation, de cadeau même... En gros, être enseignant est d'une richesse incroyable, juste parce que tu ne vivras jamais deux fois la même chose. Y compris dans les mauvais moments, et avec les "mauvaises classes". D'ailleurs, je suis passé à la fois par la ZEP et par le lycée huppé de centre ville, et pour ma part, les 4e restent de loin mon niveau préféré, et les 6e ma hantise personnelle. Mais je sais que c'est vraiment en fonction de la personnalité de chacun.

Je me reconnais beaucoup dans ce que tu écris. topela

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par nigousse le Dim 31 Juil 2016 - 17:13

Modulo vous expliquez merveilleusement les différents aspects de ce métier, merci pour votre témoignage. Je pense qu'il existe une véritable volonté politique de détruire l'éducation publique sous couvert d'une pseudo modernisation: coller des élèves devant des écrans dès la maternelle ( en plus de ceux qu'ils fréquentent chez eux, j'aimerais que des médecins s'expriment sur le sujet) c'est tellement facile pour en faire de futurs éléments malléables, esclaves de la société de consommation, prêts à tout accepter pour acquérir le dernier gadget à la mode, sans réflexion ni esprit critique ( quel gros mot!), encourager la paresse, décourager le goût de l'effort et bien sûr toujours infantiliser et culpabiliser le prof qui refuse de jouer cette mascarade qu'est devenue l'éducation nationale( impossible d'y mettre encore les majuscules). Quand on ne trouvera plus de prof on prendra de gentils animateurs/éducateurs qu'on transformera en prof ( on a vu qu'à Créteil on recrutait les profs des écoles avec une moyenne de 4/20 en français!) et sinon on fera comme pour les médecins on fera venir des profs étrangers pour les classes populaires et pour les autres on mettra en place un système privé comme on rêve de le faire pour la santé( je pense que le frangin Sarkozy de médéric est déjà sur le coup!)

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Dimka le Dim 31 Juil 2016 - 17:23

Ciao,
@Muezza20 a écrit:
@lisette83 a écrit:Oui, réfléchissez bien à vous ouvrir d'autres portes...

Malheureusement, je ne me vois pas faire autre chose... D'une part je n'aime que les maths, d'autre part je ne suis forte qu'en maths. ( C'est le seul domaine où je gère) Crying or Very sad
Je pense que c’est un peu risqué de s’enfermer dans une seule orientation, un seul métier, de se dire « c’est ça ou rien ». Quelle que soit la motivation, il peut arriver des tas de trucs (on peut découvrir qu’on n’aime pas le métier, on peut se lasser au bout d’un certain temps, on peut être confronté à une situation particulière insupportable (comme du harcèlement), on peut tout simplement louper le concours ou la titularisation, etc. etc.), et pour ne pas que ça soit le drame de sa vie, il me semble que c’est quand même bon d’être un minimum ouvert à d’autres possibilités, d’envisager d’autres jobs qu’on pourrait supporter, ou apprécier. Sans forcément chercher activement, c’est aussi un peu un état d’esprit : s’ouvrir à ce qui est possible, ne pas trop écouter les discours qui disent qu’en dehors de l’éducation nationale, il n’y a rien.

Il me semble également qu’on n’est plus à l’aise dans un métier si on n’a pas l’impression d’y être enfermé, de ne pas avoir le choix, et si on sait qu’on s’en casse quand on veut.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Muezza20 le Dim 31 Juil 2016 - 17:26

Les avis sont très très mitigés. On peut lire dans les commentaires le désarroi de certains profs. Je crois que je vais abondonner l'idée d'être prof et me retourner vers autre chose (mais quoi...).
J'espère qu'un jour l'Etat trouvera une solution pour tous ces problèmes dans l'éducation nationale.

Muezza20
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par nigousse le Dim 31 Juil 2016 - 17:33

Quand on est bon en maths c'est pas les débouchés qui manquent!

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par kioupsPBT le Dim 31 Juil 2016 - 20:38

Je ne vois pas pourquoi tu abandonnerais l'idée. J'étais très bon au lycée, notamment en maths. Je voulais être prof de maths depuis le collège et, contre l'avis de mes profs, je me suis orienté vers la fac puis j'ai passé le CAPES. Je savais plus ou moins à quoi je m'attendais. Je ne regrette absolument pas. Certes, il y a des démissions mais il y a aussi pas mal de personnes qui passent les concours vers la quarantaine parce que leur métier ne leur convient plus.

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Muezza20 le Dim 31 Juil 2016 - 21:22

@kioupsPBT a écrit:Je ne vois pas pourquoi tu abandonnerais l'idée. J'étais très bon au lycée, notamment en maths. Je voulais être prof de maths depuis le collège et, contre l'avis de mes profs, je me suis orienté vers la fac puis j'ai passé le CAPES. Je savais plus ou moins à quoi je m'attendais. Je ne regrette absolument pas. Certes, il y a des démissions mais il y a aussi pas mal de personnes qui passent les concours vers la quarantaine parce que leur métier ne leur convient plus.


Franchement quand je lis les commentaires ça ne donne pas très envie...

Muezza20
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Rendash le Dim 31 Juil 2016 - 21:52

@Muezza20 a écrit: Depuis toute petite je rêve d' être professeure de maths. Je suis vraiment passionnée par cette matière.

Donc, il suffit de trois avis mitigés de parfaits inconnus, parmi d'autres plus positifs, pour te faire abandonner ce que tu présentes comme un rêve de jeunesse ?

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par AmyR le Dim 31 Juil 2016 - 21:53

Pourquoi vouloir abandonner à cause de quelques commentaires si c'est ton rêve depuis toute petite ? Shocked

J'avais pensé à devenir prof de maths quand j'étais en L1-L2 à peu près comme toi et finalement je suis partie vers autre chose puis j'ai fini revenir vers cette idée quelques années plus tard.
Quelques personnes de ma famille ont aussi essayé de me décourager, mais j'ai quand même tenté cette aventure sans me fermer d'autres portes. J'avais besoin de me faire ma propre idée du métier.

Après, les personnes de ma famille qui ont tentés de me dissuader ont commencés à enseigner il y a 15-20 ans et le métier a beaucoup changé : on en demande de plus en plus aux professeurs, on écoute de plus en plus les élèves... Il y a de quoi être déçu et se sentir piégé entre la retraite qui est loin et une reconversion qui est très difficile passée 40 ans.
Les jeunes qui commencent dans le métier sont moins critiques car ils savent pourquoi ils ont signé (en tout cas pour l'instant).

Je te conseille donc de tenter pour voir si ça te convient. Si au bout d'un ou deux ans tu t'aperçois que ça ne convient pas, tu pourras toujours te reconvertir.

AmyR
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Muezza20 le Dim 31 Juil 2016 - 22:11

Je sais ce que je vais faire, je vais faire des stages ou m'inscrire dans une association afin de donner des cours aux collégiens. Je verrais par moi même.


Muezza20
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Muezza20 le Dim 31 Juil 2016 - 22:21

@AmyR a écrit:Pourquoi vouloir abandonner à cause de quelques commentaires si c'est ton rêve depuis toute petite ? Shocked

J'avais pensé à devenir prof de maths quand j'étais en L1-L2 à peu près comme toi et finalement je suis partie vers autre chose puis j'ai fini revenir vers cette idée quelques années plus tard.
Quelques personnes de ma famille ont aussi essayé de me décourager, mais j'ai quand même tenté cette aventure sans me fermer d'autres portes. J'avais besoin de me faire ma propre idée du métier.

Après, les personnes de ma famille qui ont tentés de me dissuader ont commencés à enseigner il y a 15-20 ans et le métier a beaucoup changé : on en demande de plus en plus aux professeurs, on écoute de plus en plus les élèves... Il y a de quoi être déçu et se sentir piégé entre la retraite qui est loin et une reconversion qui est très difficile passée 40 ans.
Les jeunes qui commencent dans le métier sont moins critiques car ils savent pourquoi ils ont signé (en tout cas pour l'instant).

Je te conseille donc de tenter pour voir si ça te convient. Si au bout d'un ou deux ans tu t'aperçois que ça ne convient pas, tu pourras toujours te reconvertir.


Pareil. Beaucoup essaient de me dissuader en me parlant du salaire, je cite " misérable" et des "gamins insupportables". J'ai toujours voulu être prof, mais je ne peux m'empêcher d'écouter ce que les autres en pensent.

Je vais écouter mon coeur, et passer les concours... Tant pis si à la fin je souffre. Au moins j'aurai choisi mon propre destin Wink. Merci en tout cas de vos réponses.

Donc 1ère étape, faire des stages dans un collège / ou travailler dans une assoc d'aide aux collégiens/lycéens.


Merci beaucoup!!!
veneration

Muezza20
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par kioupsPBT le Dim 31 Juil 2016 - 23:11

Les cours particuliers, c'est très différent d'une classe. Ca te permet déjà de voir si tu peux transmettre des informations de manière claire, comprendre pourquoi l'élève fait telle ou telle erreur, etc. Mais tu n'as pas la partie gestion de classe. Pas le plus simple !

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Paleoprof le Dim 31 Juil 2016 - 23:50

Je voudrais préciser, pour avoir longtemps hésité à devenir professeur de maths, et pour avoir finalement fait une école d'ingénieurs et exercé vingt ans dans plusieurs secteurs très différents du privé, que ce n'est pas rose non plus!!!
En tant que responsable de service, on bosse jusque 65-70 heures par semaine, on a la pression du chiffre d'affaires (ne surtout pas perdre tel ou tel client), d'autres clients se permettent de te hurler dessus et de te faire du chantage à l'emploi parce que tu es prestataire donc "ils te paient et en tirent le droit de te maltraiter", la direction générale qui te presse le citron, à laquelle il faut justifier son chiffre d'affaires à la virgule près toutes les semaines, les coups bas entre collègues pour une promotion, le management hiérarchique de personnes récalcitrantes, voire toxiques.... Et faut pas croire, rarement pour 50kE annuels, même ingénieur!
Ce n'est pas le monde des bisounours non plus!

Paleoprof
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Niang973 le Lun 1 Aoû 2016 - 1:14

Perso depuis petit je rêvais d'être pilote dans l'aviation civile , mais ma "presque-cécité" sans dispositif de correction a eu raison de mes rêves.
Puis je n'ai jamais su ce que je voulais: je voulais tout apprendre mais ne me spécialiser dans rien. Un DEUG de Maths puis parallèlement une licence d'info et une licence d'EEA, puis une maîtrise d'électronique electrotechnique et Automatique, un DESS de Télécom, une licence de Droit , puis j'ai atterri vendeur en téléphonie mobile chez Auchan, j'ai comaté pendant 6 mois... et un jour "Paul emploie" a eu besoin d'un prof de technologie, j'ai répondu à l'offre et face au délitement de l'enseignement de la techno je me suis retrouvé en Maths. Au début je ne passais pas le concours car je ne voulais pas rester dans le métier, c'était juste alimentaire (d'autant qu'en parallèle j'avais des responsabilités informatiques dans mes établissements scolaires, ce qui couvrait 1/3 voire certaines années 2/3 de mes revenus), c'est lorsque j'ai vu un établissement fermer , et donc certains collègues se reconvertir ( suite à un dégout du métier) que je me suis mis en tête de passer le concours. Et pourtant je ne l'ai pas réussi au premier coup. Par ailleurs c'est la deuxième fois, lorsqu'en plus je venais de trouver du taf dans l'informatique que j'ai réussi le concours.... J'ai quand même fait l'année de stage en me disant que peut être je redécouvrirai le métier et que la flamme se rallumerait ....
verdict : j'aime ce métier plus que tout autre. Je n'avais jamais apprécié la dimension didactique de notre mission d'enseignant. On peut vraiment faire des trucs poussés par moment (grâce à la différenciation) et quand les élèves sentent qu'on prend son pied à enseigner ils nous le rendent au centuple.

Par contre je pense qu'il faut effectivement que tu te fasses ta propre expérience, et si c'est que tu as toujours rêvé de faire il y a de fortes chances que cela te plaise.

Concernant le salaire c'est clair qu'on ne fait pas ce métier pour être riche. Mais le temps c'est de l'argent , donc les 13 semaines annuelles de vacances çà n'a pas de prix. Ainsi j'estime que je suis beaucoup plus riche que quelqu'un qui toucherait 50 k€ par an mais qui ne dispose que de 5 semaines annuelles pour les dépenser en toute sérénité.

Quoi qu'il en soit , continues de rêver , et nulle ambition n'est trop grande. Si tu rêves d'autre chose , empruntes ta voie, l'enseignement sera toujours là pour toi si tu souhaites te reconvertir dans 30 ans.

Razz

_________________
aba       Vin diou v'la les argousins!!                                                  sorciere2    sorcire    sorcire                                                    
mon CV:
Deug MIAS, Licence EEA, Maitrise EEA, Master Télécom, Licence Droit, Master MEEF
2008-2009: (28310) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e
2009-2010: (97354) : Prof de techno : 6e , 3e -- Prof d'SVT: 4e -- Documentaliste
2010-2011: (97354) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e -- Prof d'SVT: 4e  -- Prof de Maths: 4e
2011-2012: (97351) : Prof de techno : 3e -- Prof d'SVT: 4e , 3e
2012-2013: (97351) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2013-2014: (43400) : Prof de Maths : 3e , 2nde , 1eSTMG , 1eES
2014-2015: (63600) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2015-2016: (78100) : Prof de Maths : 5e
2016-2017: (97660) : Prof de Maths : 5e, 4e

Niang973
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Gisèle le Lun 1 Aoû 2016 - 2:45

La dramatique facilité du concours en maths pour un bon étudiant, les ouvertures hors EN, tout cela devrait te mener à faire les choses "naturellement" : si c'est une vocation, passe le concours ou bien deviens contractuel histoire de te faire une idée durant une année ou moins. Après, tu peux toujours démissionner ! Ou bien si tu préfères viser tout de suite un salaire plus haut, tu peux tenter une carrière ailleurs et revenir au concours dans cinq ou dix, il sera toujours aussi facile à mon avis.

Bref, ce n'est pas une situation délicate ... Tout dépend de la matière choisie, de la difficulté du concours ... Tu peux te payer le luxe de t'épanouir en allant voir à droite et à gauche.

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Paleoprof le Lun 1 Aoû 2016 - 9:22

Je suis tout à fait d'accord avec Niang973 et Gisèle : tu peux, si tu en as l'envie, "faire autre chose" pendant quelques années, et si vraiment l'enseignement de mathématiques est ta vocation, il y aura toujours moyen pour toi de revenir vers cette carrière.
Ainsi, après les vingt années de travail dans l'industrie et le conseil aux entreprises (j'ai vu ce que c'était, donc aucun regret pour moi!), je suis revenue à mes "premières amours", j'ai passé le CAPES et entame mon stage de titularisation dans un mois.

A l'inverse, tu peux aussi devenir contractuelle pour te faire une idée dès aujourd'hui.

Bon courage pour tes réflexions, je te donne mon retour d'expérience, mais tu te connais mieux que quiconque!

Paleoprof
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Daphné le Lun 1 Aoû 2016 - 10:05

Une expérience de l'enseignement en tant que contractuelle est la meilleure chose à mon avis, tu feras ensuite ton choix en toute connaissance de cause.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par dami1kd le Lun 1 Aoû 2016 - 11:13

@Muezza20 a écrit:
@AmyR a écrit:Pourquoi vouloir abandonner à cause de quelques commentaires si c'est ton rêve depuis toute petite ? Shocked

J'avais pensé à devenir prof de maths quand j'étais en L1-L2 à peu près comme toi et finalement je suis partie vers autre chose puis j'ai fini revenir vers cette idée quelques années plus tard.
Quelques personnes de ma famille ont aussi essayé de me décourager, mais j'ai quand même tenté cette aventure sans me fermer d'autres portes. J'avais besoin de me faire ma propre idée du métier.

Après, les personnes de ma famille qui ont tentés de me dissuader ont commencés à enseigner il y a 15-20 ans et le métier a beaucoup changé : on en demande de plus en plus aux professeurs, on écoute de plus en plus les élèves... Il y a de quoi être déçu et se sentir piégé entre la retraite qui est loin et une reconversion qui est très difficile passée 40 ans.
Les jeunes qui commencent dans le métier sont moins critiques car ils savent pourquoi ils ont signé (en tout cas pour l'instant).

Je te conseille donc de tenter pour voir si ça te convient. Si au bout d'un ou deux ans tu t'aperçois que ça ne convient pas, tu pourras toujours te reconvertir.
 

Pareil. Beaucoup essaient de me dissuader en me parlant du salaire, je cite " misérable" et des "gamins insupportables". J'ai toujours voulu être prof, mais je ne peux m'empêcher d'écouter ce que les autres en pensent.

Je vais écouter mon coeur, et passer les concours... Tant pis si à la fin je souffre. Au moins j'aurai choisi mon propre destin Wink. Merci en tout cas de vos réponses.

Donc 1ère étape, faire des stages dans un collège / ou travailler dans une assoc d'aide aux collégiens/lycéens.


Merci beaucoup!!!  
veneration

Bonjour,

Je tiens également à ajouter que la prochaine rentrée sera ma douzième et que je m'éclate toujours autant, en collège, pas REP mais sensible quand même (voire dans un ghetto islamiste si on croit les journaux).

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Rwendy le Lun 1 Aoû 2016 - 12:04

Salut,

J'ai également toujours voulu être prof de maths (depuis la 4e je dirais), mais j'ai toujours choisi la facilité dans mes études, j'ai donc bifurqué à chaque difficulté et ai fini ingénieur informatique. Je fais ce métier depuis 6 ans bientôt et cela fait 5 ans que je lorgne sur le CAPES de maths, que j'ai finalement obtenu cette année!

Dans mon entourage, on a essayé de me faire peur (insolence des élèves vis à vis de ma susceptibilité) mais je ne vivais que pour devenir professeur. Et puis on m'a parlé du salaire aussi, ah ah, laissez-moi rire!! Les gens croient que parce que tu es ingénieur, tu gagnes trooop bien ta vie. Ouais, c'est sûr, j'ai un 13e mois, intéressement et participation. Mais mon salaire n'est pas beaucoup plus haut que celui d'un néo-titulaire dans l'EN. Alors bon, à choisir, j'aime autant faire un métier qui me plaît!

Et tanpis si finalement ça ne me plaît tant que ça, je peux toujours changer. On peut tous toujours changer, suffit de le vouloir (au boulot les gens se plaignent beaucoup, mais rares sont ceux qui agissent pour changer de voie)

Bref, fais ce qui te fait envie, et si ça ne fonctionne pas, tanpis, tu auras essayé au moins, tu ne vivras pas avec le regret de ne pas avoir tenté de réaliser ton rêve!

A+
Marie

_________________
Ex-ingénieur informatique
2016-2017 : stagiaire 9h en collège (une 6e, une 4e)

Rwendy
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Enaeco le Lun 1 Aoû 2016 - 12:35

@Muezza20 a écrit:
@AmyR a écrit:Pourquoi vouloir abandonner à cause de quelques commentaires si c'est ton rêve depuis toute petite ? Shocked

J'avais pensé à devenir prof de maths quand j'étais en L1-L2 à peu près comme toi et finalement je suis partie vers autre chose puis j'ai fini revenir vers cette idée quelques années plus tard.
Quelques personnes de ma famille ont aussi essayé de me décourager, mais j'ai quand même tenté cette aventure sans me fermer d'autres portes. J'avais besoin de me faire ma propre idée du métier.

Après, les personnes de ma famille qui ont tentés de me dissuader ont commencés à enseigner il y a 15-20 ans et le métier a beaucoup changé : on en demande de plus en plus aux professeurs, on écoute de plus en plus les élèves... Il y a de quoi être déçu et se sentir piégé entre la retraite qui est loin et une reconversion qui est très difficile passée 40 ans.
Les jeunes qui commencent dans le métier sont moins critiques car ils savent pourquoi ils ont signé (en tout cas pour l'instant).

Je te conseille donc de tenter pour voir si ça te convient. Si au bout d'un ou deux ans tu t'aperçois que ça ne convient pas, tu pourras toujours te reconvertir.
 

Pareil. Beaucoup essaient de me dissuader en me parlant du salaire, je cite " misérable" et des "gamins insupportables". J'ai toujours voulu être prof, mais je ne peux m'empêcher d'écouter ce que les autres en pensent.

Je vais écouter mon coeur, et passer les concours... Tant pis si à la fin je souffre. Au moins j'aurai choisi mon propre destin Wink. Merci en tout cas de vos réponses.

Donc 1ère étape, faire des stages dans un collège / ou travailler dans une assoc d'aide aux collégiens/lycéens.


Merci beaucoup!!!  
veneration



Fais ce qui te plait. Il n'y a pas d'autres conseils.

Pour le salaire "misérable", c'est totalement transparent : il y a des grilles, donc tu peux savoir combien tu toucheras en faisant ce métier. A toi de juger.
Spoiler:
Par exemple, je suis certifié avec 4ans d'ancienneté et j'ai passé l'année à 1966E net/mois, primes et indemnités incluses.
Pour le détail, je suis en région parisienne (il y a une petite indemnité en raison du cout de la vie dans cette zone géographique : 60E/mois), je fais 18h de cours par semaine (service normal, sans heures supp) et j'étais prof. principal (qui ouvre droit à une prime d'environ 100E/mois)

Si tu as les capacités de passer l’agrégation tu n'es pas tenue d'effectuer un service de 18h par semaine devant élèves mais de 15h/semaine. Le salaire est plus élevée, donc tu es doublement gagnante. De plus l'agrégation te donne (modalités différentes en fonction des académies) un avantage en terme de points pour exercer en lycée plutôt qu'en collège.

Interroge toi et renseigne toi sur le système des affectations (tu te lances dans un concours national et donc tu peux être mutée "n'importe où" au début. Il y a un système de points qui te permet de voir à peu près ce qui t'attend en terme de situation géographique et en terme d'établissements). Actuellement en maths, presque toutes les académies sont accessibles aux jeunes professeurs mais il faut savoir que dans certaines matières, certains enseignants se retrouvent mutés à des centaines de km de chez eux. C'est le gros point noir de notre métier, à mes yeux.
Néanmoins, quand on a une affectation, c'est dans la grande majorité des cas "à titre définitif", c'est à dire que tu ne changeras de poste que si tu le demandes : quand tu auras trouvé l'établissement qui te convient le mieux, tu pourras y faire ta carrière si tu le souhaites, sans risquer de mutation).

Comme tous les métiers, il y a son lot d'avantages et son lot d’inconvénients. Les gens s'expriment davantage pour dire ce qui ne va pas que pour dire ce qui va.
Il y a aussi des collègues qui sont très heureux du métier qu'ils exercent, de pouvoir organiser leur travail hors-classe comme ils le souhaitent, d'avoir de nombreuses vacances et en même temps que leurs enfants, d'avoir un salaire qui leur permet de vivre correctement, de partir en vacances.
Tu as encore du temps devant toi pour trouver d'autres choix d'orientation qui peut-être te conviendront également.

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Muezza20 le Lun 1 Aoû 2016 - 13:00

En tout cas, merci encore merci pour vos réponses et vos informations. Comme je l'ai dit plus haut, je vais travailler dur et passer le concours. A vrai dire il ne m'a l'air si difficile. Bon on verra ce que ça donne.
Encore merci à tous pour vos témoignages, je vois ce qu'il me reste à faire Wink.

Muezza20
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Antoinesanscol le Lun 1 Aoû 2016 - 19:43

J'ai parcouru le fil un peu en diagonale donc je m'excuse si l'idée a déjà été donnée, mais pourquoi ne pas envisager le fameux duo thèse/agrégation pour essayer d'enseigner à la fac ?
Cette situation comporte elle aussi son lot de difficultés, mais si ce sont les maths qui te plaisent vraiment, ce sera plus épanouissant et la discipline sera a priori plus facile à gérer.

Antoinesanscol
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Muezza20 le Lun 1 Aoû 2016 - 20:00

@Antoinesanscol a écrit:J'ai parcouru le fil un peu en diagonale donc je m'excuse si l'idée a déjà été donnée, mais pourquoi ne pas envisager le fameux duo thèse/agrégation pour essayer d'enseigner à la fac ?
Cette situation comporte elle aussi son lot de difficultés, mais si ce sont les maths qui te plaisent vraiment, ce sera plus épanouissant et la discipline sera a priori plus facile à gérer.


Merci pour ta réponse. Parce que je ne veux pas faire un bac+8. J'aime beaucoup les maths, mais un bac +8 c'est trop d'annés d'études pour moi Wink

Muezza20
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par francois75 le Lun 1 Aoû 2016 - 20:08

*


Dernière édition par francois75 le Ven 16 Sep 2016 - 20:25, édité 1 fois

francois75
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par Antoinesanscol le Lun 1 Aoû 2016 - 20:37

@Muezza20 a écrit:
@Antoinesanscol a écrit:J'ai parcouru le fil un peu en diagonale donc je m'excuse si l'idée a déjà été donnée, mais pourquoi ne pas envisager le fameux duo thèse/agrégation pour essayer d'enseigner à la fac ?
Cette situation comporte elle aussi son lot de difficultés, mais si ce sont les maths qui te plaisent vraiment, ce sera plus épanouissant et la discipline sera a priori plus facile à gérer.


Merci pour ta réponse. Parce que je ne veux pas faire un bac+8. J'aime beaucoup les maths, mais un bac +8 c'est trop d'annés d'études pour moi Wink

Ok, bonne chance pour ton concours alors. Et comme l'as dit avant moi francois75 vise l'agreg, ça ne fait pas faire plus d'années d'étude.

Antoinesanscol
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je veux être prof de maths mais...

Message par kioupsPBT le Lun 1 Aoû 2016 - 20:44

Et si tu n'as "que" le CAPES, tu peux tenter l'agreg interne après 5 ans (enfin, si ça existe encore dans quelques années...), ça te permettra de ne pas rouiller !

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum