lecture analytique

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

lecture analytique

Message par lettres62 le Mer 3 Aoû 2016 - 14:30

Bonjour,
Je souhaiterais que l'on échange au sujet de nos pratiques en matière de lecture analytique.

Comment procédez-vous généralement?

Il convient désormais de ne plus utiliser les questionnaires dans les manuels...

Ce que je fais la plupart du temps (en classe):
-lecture (par le prof)
- oral: échange sur les grandes lignes du texte (grandes lignes que je note au tableau)
- écrit: travail de repérage (procédés utilisés, but du texte...)

J'espère être claire...

Echangeons sur nos pratiques

lettres62
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par polkafrik le Mer 3 Aoû 2016 - 14:51

Ah ça c'est une question qui m'intéresse parce que je ne sais jamais exactement quoi faire. Certains de mes collègues font travailler les élèves sur fiche d'activité, je trouve intéressant que les élèves aient un temps d'autonomie pour se pencher sur le texte car je trouve compliqué de garder leur attention à tous pendant une heure en cours dialogué... Certains participent et les autres attendent que ça passe... Sinon, présenter des questions ou non? écrire toutes les réponses (ça permet de fixer certaines choses et de les mettre en activité mais c'est long) ou juste un résumé? Beaucoup d'oral? Je n'ai pas la réponse donc je mixe un peu tout!

polkafrik
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par Provence le Mer 3 Aoû 2016 - 15:02

cdelaire a écrit:

Il convient désormais de ne plus utiliser les questionnaires dans les manuels...
Il convient surtout de ne pas s'asseoir sans raison sur sa liberté pédagogique...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par lettres62 le Mer 3 Aoû 2016 - 15:26

Je mets aussi les mots clés au tableau et je demande aux élèves de me rédiger un bilan.

J'essaie soit de faire un travail d'écriture avant de donner le texte (sujet en lien avec le texte) soit à l'issue de l'analyse du texte.


lettres62
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par VISSAN le Mer 3 Aoû 2016 - 16:07

Voilà une question qui m'intéresse, moi aussi. L'objectif étant de les préparer peu à peu au commentaire demandé au lycée, il me semble important que les élèves prennent l'habitude de rédiger des réponses. Pour ma part, je consacre environ deux heures sur chaque texte étudié, environ (niveaux 4ème/3ème) :
- je distribue le texte et quelques questions et/ou activités aux élèves la semaine précédente, à lire et à faire en autonomie ; ils savent que je ramasse quelques cahiers à la fin de chaque cours donc les choses sont faites à peu près sérieusement, en général.
- Une demi-heure est consacrée à la lecture du texte par les élèves (ou le prof s'il s'agit d'un texte plus difficile à mettre en voix, la poésie notamment) et à la correction orale des questions de compréhension. Parfois on déborde un peu quand les élèves ont préparé des réponses très variées, pas grave.
- Une heure environ est consacrée aux questions/activités d'analyse ; une proposition de correction rédigée est notée dans le cahier, dans laquelle je tente de prendre en compte les réponses pertinentes des élèves (non pas un copier-coller de mon travail, comme je le faisais au début : les élèves ont l'impression "d'avoir toujours faux" et se découragent). Le souci que je rencontre est alors de rester dans mon axe de lecture, sans déraper.
- La dernière demi-heure est consacrée à un travail autonome en classe de rédaction d'un bilan. Je ne distribuerai une fiche-mémo (quand cela est nécessaire) qu'à la toute fin de séance, afin que les choses essentielles soient claires pour tous.

Mais tout cela prend du temps, je ne sais pas si je pourrais suivre ce schéma à la rentrée. J'ai pourtant beaucoup de mal, dans les établissements où j'ai travaillé jusque là, à mettre tout le monde au travail à l'oral ; une bonne partie de la classe attend la sonnerie, et considère ne pas avoir travaillé quand rien n'est écrit... Pour beaucoup, le passage à l'écrit est vraiment problématique, c'est pourquoi je m'attache beaucoup à la prise de notes (propre, lisible, avec le moins de fautes possible...).

VISSAN
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par lettres62 le Mer 3 Aoû 2016 - 16:13

Vissan, tu donnes donc des questions...

je me base beaucoup sur leurs impressions de lecture et les note au tableau

lettres62
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par Iphigénie le Mer 3 Aoû 2016 - 16:21

L'objectif étant de les préparer peu à peu au commentaire demandé au lycée, il me semble important que les élèves prennent l'habitude de rédiger des réponses.
Je ne suis pas en collège, donc je n'ai pas de conseils sauf une remarque: je ne suis pas sûre que ce soit la bonne perspective.

L'essentiel me paraît être que les élèves comprennent le texte, puis qu'ils l'apprécient, en fonction de leur âge, pas de ce qu'ils devront dire dans deux ou trois ans...
Il me semble que cela "remettrait du sens", pour reprendre une expression à la mode, et par ailleurs vous donnerait plus de liberté, comme le dit Provence, de chercher non ce qu'il "faut" faire, mais ce qu'il "faut" qu'ils comprennent dans les textes que vous leur offrez : on crève de technique artificielle, les jeunes, c'est une professeur qui vous le dit: on s'est gouré dans avec les méthodes ...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par lettres62 le Mer 3 Aoû 2016 - 16:23

Par exemple, dès qu'ils ont un texte sous les yeux, je leur dis
Faites-moi une phrase pour me présenter les personnages, le cadre spatio temporel.

Mise en commun à l'oral. Ecoute de plusieurs productions.

lettres62
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par charlygp le Mer 3 Aoû 2016 - 16:35

Bonjour,

Je pense qu'au collège, le but d’une lecture analytique est d’abord de comprendre puis, petit à petit, d’expliquer. Le texte contient en lui les éléments d’explications littérales qui serviront à la compréhension et à l’analyse (plus ou moins poussée selon les classes et le niveau). Les éléments d’interprétation littéraire devraient normalement se diriger vers les points suivants :


  1. L’apprentissage du texte et sa récitation ou sa lecture expressive ;
  2. L'imitation dans les expressions écrites.


Ces deux points sont, me semble-t-il, les plus importants. C'est ce que les élèves doivent retenir et ce qui leur permet d'acquérir des réflexes ainsi que de comprendre les textes. Après une étude de texte, le travail de la lecture voire de la récitation devrait être utilisé. Nous avons trop souvent tendance à lire le texte en début de séance, pendant l'analyse (par fragments tout en prenant en compte la globalité) mais jamais en fin (alors que notre analyse pourrait enfin éclairer la lecture du texte). La récitation du texte est bien plus intéressante - si le texte est compris-, que la récitation de la leçon-même. Ce n'est pas simple mais c'est, je crois, de bons éléments à exploiter. Je ne l'ai fait pas toujours, parfois jamais selon les niveaux, mais c'est à penser.
Quant à l'imitatio, elle est primordiale. L'effet mimétique permet d'acquérir des structures prêtes qui font sens et qui peuvent servir pour les grands sujets de rédaction de fin de séquence/chapitre. Cela permet également de travailler, comme l'appelait Ferdinand Buisson, "l'approche intuitive de la grammaire".

En gros, voici comment se passe une étude de texte pour moi (démarche du TDL aussi) :
– Une lecture professorale ;
– Une explication du texte, de son sens, de son vocabulaire, de la syntaxe. ;
– Une  réflexion sur le monde et sur les valeurs questionnées dans le texte. C'est ce que je pratique presque tout le temps et qui parle le plus aux élèves, qui leur montre l'utilité de la littérature. ;
– Un bilan. Je pars de très courtes phrases proposées par écrit par les élèves ou alors d'un bilan oral qu'ils font et complètent. ;
– Un travail de réemploi du vocabulaire ou d’imitation de procédés syntaxiques afin d’enrichir la langue. ;
– Ube relecture ou une récitation du texte par les élèves.

charlygp
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par lettres62 le Mer 3 Aoû 2016 - 16:44

C'est très intéressant. Je vais repenser à la lecture du texte en fin de séance.

Comment fais-tu pour faire émerger les valeurs questionnées par le texte et la réflexion sur le monde?

Merci! Smile

lettres62
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par FiatLux le Mer 3 Aoû 2016 - 16:49

Je rejoins Iphigénie. Je ne prépare pas du tout mes élèves au lycée, mon but est plutôt de leur faire acquérir les bases : compréhension d'un texte, discussion sur le texte, un peu de rédaction. J'aime aussi engager la réflexion des élèves sur les choix moraux des personnages "Pourquoi est-ce qu'il fait ça ?" "Est-ce qu'on peut le mépriser pour autant ?", sur le message éventuel de l'auteur au lecteur (en restant dans le basique). J'étais en lycée jusqu'à peu et j'étais agacée de constater que mes élèves ne maîtrisaient même pas l'essentiel. Alors je pense que c'est au collège qu'il faut régler ça. Après, si la classe est excellente, on peut pousser, évidemment.

De mon côté, voici ce que je fais/compte faire :
1- lecture du texte
2- impressions des élèves
3- dialogue/questions à l'oral
4- deux/trois questions à l'écrit avec rédaction des élèves qui travaillent seuls, voire à deux
5- mise en commun
6- bilan en commun
Je ne fustige pas ceux qui donnent toute une liste de questions par écrit, comme toute méthode elle comporte des bénéfices que je sais aussi apprécier. De mon côté, je m'ennuie profondément quand je fais ça, ça ne me convient pas. Après, il faut varier un peu le schéma au fil de l'année mais les grandes lignes restent les mêmes (par exemple, les élèves peuvent aussi essayer de faire le bilan de leur côté, avec des mots clés ou grâce aux questions). Je pense que varier est très important, en fonction des thèmes des textes étudiés. Par exemple, en 5e, étude du texte du combat de Lancelot et de Guenièvre qui lui demande de combattre "au pis". On peut demander à ceux qui pensent qu'il a raison de le faire de répondre à certaines questions, à ceux qui pensent qu'il a tort de répondre à d'autres. Ou alors on demande aux deux camps de préparer une question pour confronter l'autre camp, etc.

Concernant l'étape 2-impressions des élèves, peut-être est-ce inutile mais j'y tiens beaucoup, même si ça ne dure pas longtemps dans le cours. J'ai été traumatisée par une séance avec des élèves de 1ère que je voyais pour la première fois parce que je remplaçais un collègue malade. J'avais distribué le texte, on l'avait lu, et je leur avais ensuite demandé ce qu'ils en pensaient, ce qu'ils pouvaient me dire dessus. Pas un mot. Rien. Pourtant ils étaient tous très attentifs, le stylo dégainé. Alors je leur avais demandé "Mais qu'est-ce que vous attendez ?" "Ben on attend la dictée de ce qu'on doit écrire !".

FiatLux
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par henriette le Mer 3 Aoû 2016 - 16:59

Je te recommande la lecture de la présentation du Lector Lectrix collège, qui est très éclairante dans son analyse des causes des difficultés des élèves en lecture/compréhension et des stratégies d'apprentissage efficaces pour y remédier.
Le lien vers cette présentation : http://extranet.editis.com/it-yonixweb/images/322/art/doc/9/9012e99315313433313335373736343236303730.pdf
Et différentes autres ressources sur le site éditeur : http://www.editions-retz.com/pedagogie/francais/lector-lectrix-fichier-cd-rom-9782725631295.html

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par Pouce le Mer 3 Aoû 2016 - 17:06

Pour les élèves de 6° /5° : quelques questions très simples à l'écrit après lecture magistrale. Puis explication orale collective ( mais dans une classe à effectif lourd, tous ne participent pas). On termine par la reprise de quelques questions, soit à l'écrit, soit à l'oral en faisant des phrases complètes. Petit contrôle possible le lendemain en reprenant quelques questions.
Pour les plus grands, je compte reprendre un fonctionnement élaboré cette année et qui mérite que je me penche plus dessus.
Par exemple, je liste cinq mots importants qui vont servir à l'explication. Chaque élève a un mot ( plusieurs élèves ont le même mot). Chaque élève rédige quelque chose pour expliquer le mot dans son contexte. Dès qu'un élève a écrit quelque chose que je juge intéressant ( qui peut être faux) je l'autorise à rejoindre un élève qui a travaillé sur le même mot. Les groupes se forment petit à petit. A la fin de l'heure, je ramasse une feuille par groupe. Le lendemain je projette une synthèse de ce que la classe a rédigé pour chaque mot. On réfléchit ensemble, on affine. Pour le moment, j'en suis là car j'ai commencé à travailler de cette façon au troisième trimestre. Je compte continuer car j'aurai des classes à effectif correct ( 20 élèves).

Pouce
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par miss sophie le Mer 3 Aoû 2016 - 17:24

Pouce, ce sont des mots présents dans le texte étudié ?

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par Serge le Mer 3 Aoû 2016 - 18:20

Nous n'avons plus à leur faire découvrir un plan en trois parties, au sein desquelles ils devraient rassembler leur remarques/recherches sur les procédés ?

Je pose souvent des questions sélectionnées du manuel (ou pas), certaines oralement, d'autres par écrit.
Sinon, j'ai souvent du mal avec le fait de partir des impressions des élèves (à part pour les poèmes)

Vous leur posez quelles questions, pour partir de leurs "impressions" ?
Vous ne leur demandez pas juste : "Alors, quelles sont vos impressions ?"

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par sifi le Mer 3 Aoû 2016 - 18:53

Pour ma part, je fonctionne souvent comme ça:
1) Lecture par le professeur
2) Discussion orale avec les élèves sur le thème "qu'avez-vous compris"? Il faut poser des questions très ouvertes. Quelquefois à cette question, ils répondent "rien"; il m'est déjà arrivé de leur demander "qu'est-ce que vous ne comprenez pas, alors?".
3) Relecture orale ou silencieuse par les élèves
4) Retour à un passage de questions à l'oral: je prends leurs remarques, j'essaie de les encourager à se compléter, à se contredire, à s'appuyer sur le texte.
5) Passage à l'écrit: 2/3 questions pour les 6èmes/ 5èmes, plus pour les plus grands. Les questions reprennent en grande partie ce qui a été dit à l'oral, mais en l'organisant.
6) Correction: les élèves qui ont bien répondu ne sont pas obligés de recopier ce que j'ai mis. J'identifie les nouveautés (notions, vocabulaire nouveau...) par un triangle rouge: c'est ce qui est à retenir prioritairement.

sifi
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par lettres62 le Mer 3 Aoû 2016 - 19:45

Je leur demande de qualifier le texte "je trouve ce texte..." car

"je m'identifie au personnage de..." "je prefère le personnage de..."


lettres62
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par cannelle21 le Mer 3 Aoû 2016 - 20:16

Je ne fonctionne plus en partant de questionnaires, chose que je faisais avant. Je me rends compte que les élèves alignent les questions et passent à côté de la spécificité du texte.

Généralement voici ce que je fais :
- Lecture du texte
- Les élèves prennent quelques minutes pour faire trois remarques intelligentes sur le texte à l'écrit (je le formule comme ça) : contenu, la forme, une figure de style
- Nous mettons en commun à l'oral parfois sous la forme d'un tableau, parfois sous la forme d'un schéma.
- A partir de là nous trouvons ensemble l'intérêt du texte que nous formulons sous la forme d'une problématique. (Parfois c'est maladroit : "Rousseau nous dit-il la vérité ?", parfois c'est ce que je voulais faire avec eux (bon, généralement je les guide vers où je veux aller))
- Les élèves répondent ensuite à la problématique seul ou par deux. S'il y a deux axes, je divise la classe.
- Nous mettons en commun.
- Je fais noter un bilan.
- Les élèves apprennent ce bilan et parfois (souvent) une ou deux phrases du texte.

Je sais à présent que je ne peux pas tout dire sur un texte. J'ai fait une croix dessus.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par lettres62 le Mer 3 Aoû 2016 - 20:41

mais les intitulés du tableau, comment fais-tu pour que les élèves les trouvent?

lettres62
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par VISSAN le Jeu 4 Aoû 2016 - 7:56

@Serge a écrit:Nous n'avons plus à leur faire découvrir un plan en trois parties, au sein desquelles ils devraient rassembler leur remarques/recherches sur les procédés ?
Nous parlons, je pense, de la même chose, quand j'écrivais "commentaire au lycée". Je pensais que la préparation à ce travail était important au collège, mais ce n'est peut-être pas le cas.
J'ai moi aussi beaucoup de mal à partir des impressions de lecture des élèves. J'ai assisté au cours de l'une de mes collègues l'année dernière où tout coulait de source, c'était fabuleux : impressions --> problématique --> petit débat autour du texte --> découverte d'une notion d'analyse --> bilan. Tout à l'oral, j'étais épatée. Mais quand j'essaie, c'est un fiasco sans nom ! Manque d'expérience, sans doute.

On travaille régulièrement les impressions de lecture, mais essentiellement sur les lectures complémentaires, en insistant sur le vocabulaire et sur la justification. Essentiellement à l'écrit, en améliorant au cours de l'année la structure de leurs paragraphes. Mais ce n'est sans doute pas suffisant, vous avez raison, je ne tiens pas réellement compte de leur ressenti dans nos études en classe ; même si je leur pose la question (je n'ai pas toujours de réponse) et lance à l'occasion un petit débat, je passe à autre chose ensuite.




VISSAN
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par doctor who le Jeu 4 Aoû 2016 - 9:03

@VISSAN a écrit:
@Serge a écrit:Nous n'avons plus à leur faire découvrir un plan en trois parties, au sein desquelles ils devraient rassembler leur remarques/recherches sur les procédés ?
Nous parlons, je pense, de la même chose, quand j'écrivais "commentaire au lycée". Je pensais que la préparation à ce travail était important au collège, mais ce n'est peut-être pas le cas.
J'ai moi aussi beaucoup de mal à partir des impressions de lecture des élèves. J'ai assisté au cours de l'une de mes collègues l'année dernière où tout coulait de source, c'était fabuleux : impressions --> problématique --> petit débat autour du texte --> découverte d'une notion d'analyse --> bilan. Tout à l'oral, j'étais épatée. Mais quand j'essaie, c'est un fiasco sans nom ! Manque d'expérience, sans doute.

On travaille régulièrement les impressions de lecture, mais essentiellement sur les lectures complémentaires, en insistant sur le vocabulaire et sur la justification. Essentiellement à l'écrit, en améliorant au cours de l'année la structure de leurs paragraphes. Mais ce n'est sans doute pas suffisant, vous avez raison, je ne tiens pas réellement compte de leur ressenti dans nos études en classe ; même si je leur pose la question (je n'ai pas toujours de réponse) et lance à l'occasion un petit débat, je passe à autre chose ensuite.

Ça, c'est très bien, très utile. Ça fait avancer le cours de manière dynamique.
Mais il est vraiment difficile de faire travailler tous les élèves dans ce type de cours. Il ne faut pas se faire d'illusion sur les acquis des élèves moyens et faibles après une séance comme ça, et surtout tout à l'oral.
J'en fait toujours, mais moins qu'avant. Je remplace par du cours magistral, qui suscite de toute façon question et débat, s'il est bien fait. Je remplace surtout par des exercices à l'écrit. C'est là qu'on réfléchit vraiment, à part soi.  


Dernière édition par Serge le Jeu 4 Aoû 2016 - 10:31, édité 1 fois (Raison : Erreur de balises)

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par Bussy le Jeu 4 Aoû 2016 - 9:14

En 6e : après la lecture magistrale, surtout de la compréhension + étude de l'effet principal produit par le texte à la lecture (suspense, sympathie pour un personnage, quiproquo comique...) + portée plus générale du texte / "leçon humaine" à en tirer.
Selon les textes et les classes, soit je guide, soit je pars d'un résumé fait par un ou plusieurs élèves, soit je pars d'une remarque pertinente formulée d'emblée. Parfois, il m'arrive de partir d'une mauvaise lecture du texte : "Tout le monde est-il d'accord avec X quand il dit que Y... ? Pourquoi ?"
L'étude du texte se fait donc à l'oral. Ensuite, je leur fais écrire un court bilan de ce qui a été dit, rédigé par mes soins. + Exercices de vocabulaire et d'écrire (en partant du texte).

Pour les autres niveaux, je fais davantage écrire et réfléchir en autonomie les élèves.
- Lecture magistrale.
- Qu'avez-vous compris ? Qu'est-ce que vous ne comprenez pas ? Quel est l'intérêt du texte ? Que se passe-t-il dans le texte ? Et quel est votre réaction à la lecture de ce contenu ?
> Soit les élèves évoquent ça directement à l'oral, soit je les fais écrire pendant 5 minutes leurs premières idées.
- Approfondissement à l'oral (30 minutes environ), et j'inscris au tableau les éléments essentiels, les bonnes idées, les expressions marquantes...
- J'écris au tableau une ou deux questions qui permettent de faire la synthèse de ce qui a été dit. Les élèves ont 15 minutes environ pour y répondre par écrit en soignant et développant leur réponse.
- Je passe dans les rangs + reprise orale + éventuellement corrigé élaboré en mixant leurs propositions.
- Exercices de vocabulaire et d'écriture.

En 3e, il m'arrive aussi régulièrement de leur laisser encore plus d'autonomie :
- lecture magistrale
- les élèves se mettent en groupes de 3 ou 4 en déplaçant les tables
- ils ont 45 minutes (le reste de l'heure) pour répondre de façon développée (rédigée ou non) à ces questions : Quel est l'intérêt du texte ? Quel effet produit-il à la lecture ? Ils peuvent utiliser tous les usuels présents dans la salle.
Ils ont droit à quelques coups de pouce pour les aider (questions intermédiaires ou questions de base reformulées de façon précise, aide à la compréhension).
- mise en commun et synthèse rapide.
En général, ça marche bien. Même les élèves en difficulté se prennent au jeu avec un peu d'aide.

Je demande tous les ans à avoir deux heures consécutives avec chaque classe. Je les utilise pour travailler sur les textes et pour avancer les rédactions.
Je fais en général un texte par semaine, sauf en cas de rédaction.

Bussy
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par lettres62 le Jeu 4 Aoû 2016 - 14:45

Les approches semblent semblables. Le tout étant de varier les approches. Je demande également parfois aux élèves de faire un tableau en trois colonnes. La première colonne concerne les thèmes du texte abordés; la deuxième, les procédés utilisés mettant en évidence le thème(figures de style, vocabulaire, champ lexical, type de phrase) et dans la troisième, les élèves devaient expliquer l'effet produit.


lettres62
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par doctor who le Jeu 4 Aoû 2016 - 17:50

cdelaire a écrit:Les approches semblent semblables. Le tout étant de varier les approches. Je demande également parfois aux élèves de faire un tableau en trois colonnes. La première colonne concerne les thèmes du texte abordés; la deuxième, les procédés utilisés mettant en évidence le thème(figures de style, vocabulaire, champ lexical, type de phrase) et dans la troisième, les élèves devaient expliquer l'effet produit.

J'ai pratiqué en début se carrière. J'en suis revenu.
Ceux qui n'ont pas d'idées n'en ont pas plus. Et quand ils en ont c'est le plus souvent pour dire des choses triviales.
De manière générale, je trouve qu'il faut bannir le mot et la notion même de "procédé" en cours de littérature.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture analytique

Message par Iphigénie le Jeu 4 Aoû 2016 - 18:35

Toujours en regard extérieur, puisque je ne travaille plus en collège depuis longtemps, et que, jadis, on n'avait pas toutes ces préoccupations techniques, (on faisait pour chaque texte un peu selon l'humeur du jour, sans avoir de "séquences "et de "problématique de séquences", juste des "projets" personnels...) bref: pour des sixièmes ou des cinquièmes, ça ne rend pas la lecture ennuyeuse tout ce travail de mise en fiche? Comment faites-vous pour la lecture-plaisir?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum