Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par Cleroli le Jeu 4 Aoû 2016 - 10:19

Je viens de lire cet article du Monde qui me laisse perplexe. Je partage donc sa lecture :
Le Monde a écrit:
C’est un résultat qui incite à un certain optimisme : non, les femmes ne sont pas toujours victimes de discrimination négative dans le domaine des sciences ! C’est même parfois le contraire, révèle une étude française publiée dans Science le 29 juillet. Selon cette analyse, le sexe féminin bénéficie, en France, d’un biais favorable pour le recrutement des professeurs par l’intermédiaire de deux prestigieux concours : le Capes et l’agrégation.

Mais ce biais ne concerne que les disciplines traditionnellement dominées par les hommes : les sciences dites « dures » (mathématiques et physique) et la philosophie. A l’inverse, les hommes bénéficient d’un biais positif – quoique moindre – en sciences humaines et sociales, un domaine plutôt dominé par les femmes.
Source ici

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par slfa2002 le Jeu 4 Aoû 2016 - 16:11

Il est évident que l'oral n'est pas tout à fait neutre., de mon expérience personnelle,  j'ai eu le crpe en 2003 uniquement parce que j'étais un homme à l'oral,  je ne connaissais même pas les épreuves car je passais le capeps en même temps et quelques années après ,  j'ai revu un des membres du jury qui me disait qu'il essayait un peu d'équilibrer en gros avoir 20% de mecs sur une promo de crpe si c'est possible.  C'est pareil pour  l Eps,  il y a cette fois un rééquilibrage en faveur des femmes ( question de mixité à conserver)

slfa2002
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par VicomteDeValmont le Jeu 4 Aoû 2016 - 16:28

Il est évident qu'on parle beaucoup moins, dans notre société, des discriminations faites aux hommes: entrée payante dans certaines soirées seulement pour les hommes, décisions de justices beaucoup plus clémentes avec les femmes qu'avec les hommes (sans même parler des gardes d'enfants), conditions de travail souvent plus difficiles (29,7 accidents du travail par million d'heures travaillées contre 16,3 pour les femmes).
Une autre question jamais soulevée est celle de l'espérance de vie qui est plus faible chez les hommes que chez les femmes (6 ans de différence !) et pourtant chacun cotise le même nombre d'années, ce qui paraît tout de même très curieux...
Cela dit, quelques discriminations ont cessé il n'y a pas si longtemps: assurance auto plus chère, trimestres gagnés par enfants élevés, etc.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par slfa2002 le Jeu 4 Aoû 2016 - 16:44

En ce sens, la féminisation énorme du monde enseignant n'est pas franchement une bonne nouvelle pour les femmes, combien de femmes ayant des capacités exceptionnelles ( maths, informatique, physique...) décident de devenir profs alors qu'elle pourrait avoir une carrière bien plus attrayante....
Mais aussi pour les enseignants en général, je trouve que l'esprit revendicatif à la mode gros bras CGT (on bloque le pays) ne marchera pas dans l'EN et c'est bien dommage car en France, c'est comme cela qu'on obtient des avancées ( cf les agriculteurs...)

slfa2002
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par wanax le Jeu 4 Aoû 2016 - 17:06

@slfa2002 a écrit:En ce sens, la féminisation énorme du monde enseignant n'est pas franchement une bonne nouvelle pour les femmes, combien de femmes ayant des capacités exceptionnelles ( maths, informatique, physique...) décident de devenir profs alors qu'elle pourrait avoir une carrière bien plus attrayante....
Mais aussi pour les enseignants en général, je trouve que l'esprit revendicatif à la mode gros bras CGT (on bloque le pays) ne marchera pas dans l'EN et c'est bien dommage car en France, c'est comme cela qu'on obtient des avancées ( cf les agriculteurs...)
Comment le sais-tu ? ( Les deux points : 1/ qu'il existe un vivier important de femmes ayant des capacités exceptionnelles et 2/ qu'elles pourraient avoir une carrière plus attrayante. )
Je ne dis pas que ce soit faux, je dis qu'à ma connaissance, rien ne prouve que ce soit vrai.
avatar
wanax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par slfa2002 le Jeu 4 Aoû 2016 - 18:07

Il faut écouter les jeunes qui rentrent à présent,  leur motivations...  Et surtout les réorientations de beaucoup qui décident de devenir prof à 35/40 ans. Après le métier se féminise de plus en plus c'est un fait car pour un bac plus 5,  on est payé des clopinettes et les hommes fuient cela. J'ai de nombreux amis qui ont un bts et qui gagnent plus que moi en bossant en banque ou en assurance... Après il faudrait lire les études,  ce n'est qu un ressenti perso

slfa2002
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par Lanafleurs le Jeu 18 Aoû 2016 - 0:03

Oui c'est étrange car dans l'enseignement supérieur il s'agit du contraire. J'avais lu des statistiques assez effarantes. Les femmes sont généralement meilleures que les hommes dans les études supérieures jusqu'à la fin du master et elles sont plus nombreuses. Hors quand on regarde leur présence au sein du doctorat le nombre d'hommes est bien plus élevé...

Lanafleurs
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par Riri51 le Jeu 18 Aoû 2016 - 0:29

@slfa2002 a écrit:Il faut écouter les jeunes qui rentrent à présent,  leur motivations...  Et surtout les réorientations de beaucoup qui décident de devenir prof à 35/40 ans. Après le métier se féminise de plus en plus c'est un fait car pour un bac plus 5,  on est payé des clopinettes et les hommes fuient cela. J'ai de nombreux amis qui ont un bts et qui gagnent plus que moi en bossant en banque ou en assurance... Après il faudrait lire les études,  ce n'est qu un ressenti perso

+1
Le métier d'enseignant est le seul travail répandu et compatible en terme d'horaires et de vacances avec le rôle de mère traditionnelle. Ce qui fait dire à beaucoup que notre travail est un "boulot de femmes". Rolling Eyes

Riri51
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par Lanafleurs le Jeu 18 Aoû 2016 - 1:19

Qui était par ailleurs d'abord un boulot d'hommes. =) Les femmes ont dû faire baisser le niveau. (humour)

Lanafleurs
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par ysabel le Jeu 18 Aoû 2016 - 8:37

@Lanafleurs a écrit:Qui était par ailleurs d'abord un boulot d'hommes. =) Les femmes ont dû faire baisser le niveau. (humour)

Le salaire plutôt... Evil or Very Mad

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par amalricu le Jeu 18 Aoû 2016 - 8:43

@VicomteDeValmont a écrit:Il est évident qu'on parle beaucoup moins, dans notre société, des discriminations faites aux hommes: entrée payante dans certaines soirées seulement pour les hommes, décisions de justices beaucoup plus clémentes avec les femmes qu'avec les hommes (sans même parler des gardes d'enfants), conditions de travail souvent plus difficiles (29,7 accidents du travail par million d'heures travaillées contre 16,3 pour les femmes).
Une autre question jamais soulevée est celle de l'espérance de vie qui est plus faible chez les hommes que chez les femmes (6 ans de différence !) et pourtant chacun cotise le même nombre d'années, ce qui paraît tout de même très curieux...
Cela dit, quelques discriminations ont cessé il n'y a pas si longtemps: assurance auto plus chère, trimestres gagnés par enfants élevés, etc.

Le nombre de femmes dans la population carcérale est de 3 % seulement...

Pour l'espérance de vie, les comportements personnels jouent à plein et il semble que l'écart se réduise au profit des hommes.




avatar
amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par Reine Margot le Jeu 18 Aoû 2016 - 8:50

Le métier de prof n'est plus attractif, est peu reconnu, mal payé comparé aux autres cadres A de la FP. Qu'il y ait une surreprésentation des femmes n'est pas le résultat d'une discrimination positive mais simplement une auto-censure des filles qui dans leurs études choisissent les orientations les moins valorisantes et aussi un effet des représentations sociales qui veulent que les femmes soient plus enclines aux métiers de l'éducation et du soin à la personne. Métier peu payé, peu valorisé + métier de l'éducation et du soin= pour les filles.

_________________
Affaiblir l'école, calomnier les savoirs, c'est déséquilibrer une machine délicate, aussi délicate à vrai dire que peut l'être toute liberté individuelle. Voilà pourtant ce à quoi se dévoue, avec un acharnement inlassable et un aveuglement opiniâtre, une alliance secrète et imbécile.

JC Milner.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par CarmenLR le Jeu 18 Aoû 2016 - 9:13

@slfa2002 a écrit:Il faut écouter les jeunes qui rentrent à présent,  leur motivations...  Et surtout les réorientations de beaucoup qui décident de devenir prof à 35/40 ans.

C'est-à-dire ?

CarmenLR
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par XIII le Jeu 18 Aoû 2016 - 9:16

@CarmenLR a écrit:
@slfa2002 a écrit:Il faut écouter les jeunes qui rentrent à présent,  leur motivations...  Et surtout les réorientations de beaucoup qui décident de devenir prof à 35/40 ans.

C'est-à-dire ?

Beaucoup mettent en avant des motivations extrinsèques à l'activité d'enseignement.

XIII
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par BelaLugosi le Jeu 18 Aoû 2016 - 9:20

@Reine Margot a écrit:Le métier de prof n'est plus attractif, est peu reconnu, mal payé comparé aux autres cadres A de la FP. Qu'il y ait une surreprésentation des femmes n'est pas le résultat d'une discrimination positive mais simplement une auto-censure des filles qui dans leurs études choisissent les orientations les moins valorisantes et aussi un effet des représentations sociales qui veulent que les femmes soient plus enclines aux métiers de l'éducation et du soin à la personne. Métier peu payé, peu valorisé + métier de l'éducation et du soin= pour les filles.

Me concernant, je déplore constamment que le métier de prof soit perçu comme un métier de "soin". J'aimerais, tant que faire se peut, faire mon métier froidement, consciencieusement, et faire passer le message aux élèves et à leurs parents que je ne suis pas une assistante sociale, ni une psychologue, ni une nourrice qui mouche les nez, ni une infirmière, ni une baby-sitter, ni une animatrice de colonie de vacances. Notre métier pâtit de son image féminine (et je suis une femme je précise). Pour moi, on est là pour faire de l'instruction et en aucun cas je n'ai passé le concours pour élever les enfants des autres. Je compte bien mettre en oeuvre ce que je viens de dire Twisted Evil

BelaLugosi
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par slfa2002 le Jeu 18 Aoû 2016 - 14:29

Pour les motivations des jeunes qui entrent, il suffit de les interroger pour entendre: j'ai pas le choix, j'ai pas réussi à entrer dans x école, j'ai raté médecine, je suis tombée enceinte, je fais ça en attendant une autre opportunité, je compte pas meterniser .., bref c'est clairement à présent un métier choisi par défaut ( pas pour tous mais un nombre non négligeable). Pour les reconversions, c'est pour accorder travail et vie de famille clairement et en majorité écrasante, ce n'est que mon vécu de 15 ans en collège donc c'est subjectif forcément

slfa2002
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discrimination positive en faveur des femmes dans l'enseignement en France ?

Message par slfa2002 le Jeu 18 Aoû 2016 - 14:36

Passer le salaire à 3000 comme dans d'autres pays et vous aurez à nouveau des étudiants brillants ( femmes et hommes) pour se présenter au concours, comme par magie la sélectivité reviendra même avec des conditions de travail qui ont évolué négativement

slfa2002
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum