Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par John le Jeu 4 Aoû 2016 - 23:21

Convaincue que l'Education nationale est incapable de s'adapter au public spécifique des banlieues difficiles, la famille Mulliez est, depuis septembre dernier, devenue un pilier du mouvement Espérance Banlieues en participant directement à la création d'un établissement à Roubaix. Mais les Mulliez sont loin d'être les seuls à soutenir le réseau. Eric Mestrallet, son fondateur, a réussi à convaincre un parterre impressionnant de donateurs. Le discours est rodé : lutte contre le décrochage scolaire, l'illettrisme, le communautarisme, la radicalisation. Aujourd'hui, une bonne partie du CAC 40 verse son obole à ce nouveau mouvement : Bouygues, Axa, Société générale, Fondation Bettencourt, Saint-Gobain, Vinci... la liste est longue mais indispensable, car ces écoles ne touchent pas un centime de l'Etat. [...]
Vincent Bolloré, Henri Lachmann, Philippe Varin avaient notamment fait le déplacement pour écouter durant deux heures Eric Mestrallet leur parler de la nécessité de construire de nouvelles écoles dans nos banlieues. [...]
« Nous sommes en train de sortir de la phase artisanale », confirme Eric Mestrallet qui envisage la création d'un organisme de formation des professeurs. Ce « back-office » a un coût, et la Fondation AlphaOmega créée par Maurice Tchenio, fondateur d'Apax Partners, envisage de le financer à hauteur d'1,5 million d'euros sur cinq ans. « C'est le chaînon manquant pour passer d'un réseau local d'écoles à un maillage national. »
Source : Challenges, n°485 (juillet-août 2016)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par Olympias le Ven 5 Aoû 2016 - 0:21

Ah oui...les Mulliez qui vivent en Belgique pour éviter les impôts et qui licencient une caissière pour une erreur de 0,95 centimes d'euros...
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par Ignatius Reilly le Ven 5 Aoû 2016 - 10:45

Passer au maillage national... pour mieux concurrencer le public, bah voilà, le message est clair.
Merci patrons.
avatar
Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par Daphné le Ven 5 Aoû 2016 - 10:46

Olympias a écrit:Ah oui...les Mulliez qui vivent en Belgique pour éviter les impôts et qui licencient une caissière pour une erreur de 0,95 centimes d'euros...

Ah c'est ceux-là.........de grands philanthropes en effet.......
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par Olympias le Ven 5 Aoû 2016 - 13:34

Daphné a écrit:
Olympias a écrit:Ah oui...les Mulliez qui vivent en Belgique pour éviter les impôts et qui licencient une caissière pour une erreur de 0,95 centimes d'euros...

Ah c'est ceux-là.........de grands philanthropes en effet.......
 En effet ! Et ce sont ces gens qui donnent des leçons de morale...
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par ipomee le Ven 5 Aoû 2016 - 13:59

Oui, d'une morale qui leur profite.
avatar
ipomee
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par 79 airlines le Ven 5 Aoû 2016 - 15:12

Olympias a écrit:
Daphné a écrit:
Olympias a écrit:Ah oui...les Mulliez qui vivent en Belgique pour éviter les impôts et qui licencient une caissière pour une erreur de 0,95 centimes d'euros...

Ah c'est ceux-là.........de grands philanthropes en effet.......
 En effet ! Et ce sont ces gens qui donnent des leçons de morale...
pour être plus précis c'était plutôt une fleur de 0.85 € faite à un client.

79 airlines
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par Daphné le Ven 5 Aoû 2016 - 15:54

Olympias a écrit:
Daphné a écrit:
Olympias a écrit:Ah oui...les Mulliez qui vivent en Belgique pour éviter les impôts et qui licencient une caissière pour une erreur de 0,95 centimes d'euros...

Ah c'est ceux-là.........de grands philanthropes en effet.......
 En effet ! Et ce sont ces gens qui donnent des leçons de morale...

Ce n'est pas la nôtre, on ne partage pas les mêmes valeurs Evil or Very Mad
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par Bagatelle le Mar 9 Aoû 2016 - 14:19

Malheureusement, il faut voir les choses en face: l’État n'a plus le budget de financer une éducation nationale gratuite et efficace pour tous. La réforme du collège, qui vise surtout à faire des économies sans le dire, en est la preuve.
Il va donc falloir s'habituer à la formation d'écoles plus ou moins indépendantes... et s'assurer de la mise en place d'organismes d’État solides pour les surveiller et garantir la conformité aux valeurs républicaines, ainsi que des contenus satisfaisants!
Pour l'instant, le cours Alexandre Dumas semble faire plutôt du bon boulot... reste à voir s'il tiendra la distance et saura préserver son indépendance face à ses "mécènes"!...

_________________
"La grande promesse des temps à venir, redonner de la divinité à l'homme."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)
avatar
Bagatelle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par V.Marchais le Mar 9 Aoû 2016 - 15:04

Ignatius Reilly a écrit:Passer au maillage national... pour mieux concurrencer le public, bah voilà, le message est clair.
Merci patrons.

De toute façon, c'est le but affiché depuis 2003 au moins, quand la France a signé les accords du GATS prévoyant l'ouverture à la concurrence des services publics, y compris l'éducation. Nous y arrivons doucement. Il n'y a que les ravis de la crèche pour ne pas voir le rapport avec la réforme actuelle - et les précédentes, d'ailleurs.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par Chamil le Mar 9 Aoû 2016 - 17:14

John a écrit:
Convaincue que l'Education nationale est incapable de s'adapter au public spécifique des banlieues difficiles, la famille Mulliez est, depuis septembre dernier, devenue un pilier du mouvement Espérance Banlieues en participant directement à la création d'un établissement à Roubaix. Mais les Mulliez sont loin d'être les seuls à soutenir le réseau. Eric Mestrallet, son fondateur, a réussi à convaincre un parterre impressionnant de donateurs. Le discours est rodé : lutte contre le décrochage scolaire, l'illettrisme, le communautarisme, la radicalisation. Aujourd'hui, une bonne partie du CAC 40 verse son obole à ce nouveau mouvement : Bouygues, Axa, Société générale, Fondation Bettencourt, Saint-Gobain, Vinci... la liste est longue mais indispensable, car ces écoles ne touchent pas un centime de l'Etat. [...]
Vincent Bolloré, Henri Lachmann, Philippe Varin avaient notamment fait le déplacement pour écouter durant deux heures Eric Mestrallet leur parler de la nécessité de construire de nouvelles écoles dans nos banlieues. [...]
« Nous sommes en train de sortir de la phase artisanale », confirme Eric Mestrallet qui envisage la création d'un organisme de formation des professeurs. Ce « back-office » a un coût, et la Fondation AlphaOmega créée par Maurice Tchenio, fondateur d'Apax Partners, envisage de le financer à hauteur d'1,5 million d'euros sur cinq ans. « C'est le chaînon manquant pour passer d'un réseau local d'écoles à un maillage national. »
Source : Challenges, n°485 (juillet-août 2016)

Espérance banlieues prône par ailleurs une pédagogie très traditionnelle, centrée sur la discipline, l'autorité, la tranquillité dans les cours, la recherche de la réussite et des résultats. Pas étonnant que certains parents de Montfermeil, Marseille-nord ou Roubaix, connaissant parfaitement l'état du "climat scolaire" (sic) de leurs quartiers, fuient vers ce hors-contrat dans l'espoir que la scolarité de leurs enfants soit au moins un peu plus calme.

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par Moonchild le Mar 9 Aoû 2016 - 17:37

Chamil a écrit:
John a écrit:
Convaincue que l'Education nationale est incapable de s'adapter au public spécifique des banlieues difficiles, la famille Mulliez est, depuis septembre dernier, devenue un pilier du mouvement Espérance Banlieues en participant directement à la création d'un établissement à Roubaix. Mais les Mulliez sont loin d'être les seuls à soutenir le réseau. Eric Mestrallet, son fondateur, a réussi à convaincre un parterre impressionnant de donateurs. Le discours est rodé : lutte contre le décrochage scolaire, l'illettrisme, le communautarisme, la radicalisation. Aujourd'hui, une bonne partie du CAC 40 verse son obole à ce nouveau mouvement : Bouygues, Axa, Société générale, Fondation Bettencourt, Saint-Gobain, Vinci... la liste est longue mais indispensable, car ces écoles ne touchent pas un centime de l'Etat. [...]
Vincent Bolloré, Henri Lachmann, Philippe Varin avaient notamment fait le déplacement pour écouter durant deux heures Eric Mestrallet leur parler de la nécessité de construire de nouvelles écoles dans nos banlieues. [...]
« Nous sommes en train de sortir de la phase artisanale », confirme Eric Mestrallet qui envisage la création d'un organisme de formation des professeurs. Ce « back-office » a un coût, et la Fondation AlphaOmega créée par Maurice Tchenio, fondateur d'Apax Partners, envisage de le financer à hauteur d'1,5 million d'euros sur cinq ans. « C'est le chaînon manquant pour passer d'un réseau local d'écoles à un maillage national. »
Source : Challenges, n°485 (juillet-août 2016)

Espérance banlieues prône par ailleurs une pédagogie très traditionnelle, centrée sur la discipline, l'autorité, la tranquillité dans les cours, la recherche de la réussite et des résultats. Pas étonnant que certains parents de Montfermeil, Marseille-nord ou Roubaix, connaissant parfaitement l'état du "climat scolaire" (sic) de leurs quartiers, fuient vers ce hors-contrat dans l'espoir que la scolarité de leurs enfants soit au moins un peu plus calme.
Quelles sont les "adaptations" si efficaces proposées par Espérance Banlieues ? S'agit-il de méthodes réellement différentes de tout ce qui a pu être fait dans le public, qui permettent de faire réussir aussi les élèves décrocheurs et dont il faudrait alors s'inspirer ou s'agit-il plus simplement de sélectionner des élèves sérieux et de leur offrir des conditions décentes pour étudier à l'abri des perturbateurs, c'est-à-dire de faire ce que l'école publique n'a tout bêtement pas le droit de faire ?

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par Chamil le Mar 9 Aoû 2016 - 18:17

Moonchild a écrit:
Chamil a écrit:
John a écrit:
Convaincue que l'Education nationale est incapable de s'adapter au public spécifique des banlieues difficiles, la famille Mulliez est, depuis septembre dernier, devenue un pilier du mouvement Espérance Banlieues en participant directement à la création d'un établissement à Roubaix. Mais les Mulliez sont loin d'être les seuls à soutenir le réseau. Eric Mestrallet, son fondateur, a réussi à convaincre un parterre impressionnant de donateurs. Le discours est rodé : lutte contre le décrochage scolaire, l'illettrisme, le communautarisme, la radicalisation. Aujourd'hui, une bonne partie du CAC 40 verse son obole à ce nouveau mouvement : Bouygues, Axa, Société générale, Fondation Bettencourt, Saint-Gobain, Vinci... la liste est longue mais indispensable, car ces écoles ne touchent pas un centime de l'Etat. [...]
Vincent Bolloré, Henri Lachmann, Philippe Varin avaient notamment fait le déplacement pour écouter durant deux heures Eric Mestrallet leur parler de la nécessité de construire de nouvelles écoles dans nos banlieues. [...]
« Nous sommes en train de sortir de la phase artisanale », confirme Eric Mestrallet qui envisage la création d'un organisme de formation des professeurs. Ce « back-office » a un coût, et la Fondation AlphaOmega créée par Maurice Tchenio, fondateur d'Apax Partners, envisage de le financer à hauteur d'1,5 million d'euros sur cinq ans. « C'est le chaînon manquant pour passer d'un réseau local d'écoles à un maillage national. »
Source : Challenges, n°485 (juillet-août 2016)

Espérance banlieues prône par ailleurs une pédagogie très traditionnelle, centrée sur la discipline, l'autorité, la tranquillité dans les cours, la recherche de la réussite et des résultats. Pas étonnant que certains parents de Montfermeil, Marseille-nord ou Roubaix, connaissant parfaitement l'état du "climat scolaire" (sic) de leurs quartiers, fuient vers ce hors-contrat dans l'espoir que la scolarité de leurs enfants soit au moins un peu plus calme.
Quelles sont les "adaptations" si efficaces proposées par Espérance Banlieues ? S'agit-il de méthodes réellement différentes de tout ce qui a pu être fait dans le public, qui permettent de faire réussir aussi les élèves décrocheurs et dont il faudrait alors s'inspirer ou s'agit-il plus simplement de sélectionner des élèves sérieux et de leur offrir des conditions décentes pour étudier à l'abri des perturbateurs, c'est-à-dire de faire ce que l'école publique n'a tout bêtement pas le droit de faire ?

C'est très probablement la seconde lecture qui paraît juste. Quand 5% de collèges et lycées publics les plus perturbés concentrent autant de violences scolaires que 70% les plus calmes (selon la dernière enquête SIVIS disponible sur les violences scolaires ), il n'y a que le Ministère pour ne pas saisir le lien. Sauf à avoir une vocation de kamikaze pour ses enfants, ça paraît très compréhensible humainement de ne pas vouloir les envoyer dans les 5%.

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par Balthamos le Mar 9 Aoû 2016 - 19:09

Daphné a écrit:
Olympias a écrit:
Daphné a écrit:
Olympias a écrit:Ah oui...les Mulliez qui vivent en Belgique pour éviter les impôts et qui licencient une caissière pour une erreur de 0,95 centimes d'euros...

Ah c'est ceux-là.........de grands philanthropes en effet.......
 En effet ! Et ce sont ces gens qui donnent des leçons de morale...

Ce n'est pas la nôtre, on ne partage pas les mêmes valeurs Evil or Very Mad

C'est exactement ça.
Une question de valeurs.
avatar
Balthamos
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par may68 le Jeu 9 Fév 2017 - 19:30

...la Fondation Espérance banlieues (1), dont l’objectif clairement affiché est de rompre avec le service public d’éducation, tout en s’appuyant sur des méthodes d’enseignement résolument rudimentaires et une symbolique identitaire ostensiblement affichée. Au final, un programme éducatif qui ne pouvait laisser indifférent certains milieux politiques. Ce fut par exemple au printemps 2015 un compte-rendu flatteur d’une commission d’enquête sénatoriale noyautée par LR qui s’interrogeait doctement sur les moyens de « faire revenir la république à l’école » ; puis les éloges répétés et de plus en plus voyants des candidats de droite aux présidentielles (Le Maire, tout spécialement), concrétisés par la visite très médiatisée de Fillon au cours Saint-Exupéry en novembre dernier etc."

https://blogs.mediapart.fr/b-girard/blog/070217/esperance-banlieues-mais-ou-sont-passes-les-eleves

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par the educator le Ven 10 Fév 2017 - 8:56

Bah, s'ils apportent une plus value et qu'ils ne coutent rien à l'état, où est le problème?

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par verdurin le Dim 12 Fév 2017 - 19:15

the educator a écrit:Bah, s'ils apportent une plus value et qu'ils ne coutent rien à l'état, où est le problème?
Il n'est pas évident que ces écoles ne coûtent rien à l'état.
Il n'y a pas de subvention directes, mais il y a peut-être des réductions d’impôts.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
verdurin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par may68 le Lun 13 Fév 2017 - 10:58

verdurin a écrit:
the educator a écrit:Bah, s'ils apportent une plus value et qu'ils ne coutent rien à l'état, où est le problème?
Il n'est pas évident que ces écoles ne coûtent rien à l'état.
Il n'y a pas de subvention directes, mais il y a peut-être des réductions d’impôts.

Il y a toutes les chances pour que ce soit ça ! En creusant un peu on doit bien trouver quelques niches fiscales avantageuses . Ce genre de mécènes Bouygues, Axa, Société générale, Fondation Bettencourt, Saint-Gobain, Vinci… ne sont pas des philanthropes !

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par the educator le Lun 13 Fév 2017 - 11:22

Oh non, le mal est partout, nous le savons bien! Plus sérieusement, je ne sais pas s'il y a réduction d’impôts ou non, mais par contre les élèves ne coutent rien, et leur parents financent quand même le public. Ce genre de "mécènes" comme tu dis aime se vanter de faire du social washing, j'ai déjà vu des financements hallucinants sur des projets d'innovation sociale. Je ne crois pas aux philanthropes non plus, mais je n'ai rien contre les relations gagnant/gagnant. Et puis en terme de concurrence déloyale, l'école publique se pose là....

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par may68 le Lun 13 Fév 2017 - 11:44

Ce qui est gênant c'est qu'on met le doigt dans l'engrenage en confiant l'éducation à ces mécènes .

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par egomet le Lun 13 Fév 2017 - 12:04

verdurin a écrit:
the educator a écrit:Bah, s'ils apportent une plus value et qu'ils ne coutent rien à l'état, où est le problème?
Il n'est pas évident que ces écoles ne coûtent rien à l'état.
Il n'y a pas de subvention directes, mais il y a peut-être des réductions d’impôts.

Il est rare que les réductions d'impôts dépassent les sommes données aux associations caritatives.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par Seifer le Lun 13 Fév 2017 - 12:08

Ah, le libéralisme...

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.
avatar
Seifer
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par coindeparadis le Lun 13 Fév 2017 - 12:16

Moonchild a écrit:
Quelles sont les "adaptations" si efficaces proposées par Espérance Banlieues ? S'agit-il de méthodes réellement différentes de tout ce qui a pu être fait dans le public, qui permettent de faire réussir aussi les élèves décrocheurs et dont il faudrait alors s'inspirer ou s'agit-il plus simplement de sélectionner des élèves sérieux et de leur offrir des conditions décentes pour étudier à l'abri des perturbateurs, c'est-à-dire de faire ce que l'école publique n'a tout bêtement pas le droit de faire ?
Non, ils ont vraiment une pédagogie spécifique très très loin de ce que l'on prône actuellement et globalement plus efficace (méthode de lecture alphabétique, maths façon Singapour ou GRIP, pédagogie explicite...). Ils ont aussi de petits effectifs (classes de 15) et des écoles à taille humaine (parce que les écoles élémentaires à 20 classes Evil or Very Mad ). Un instit du public qui travaillerait comme eux, se faire bastonner par son IEN  et lapider par la plupart de ses collègues. Et c'est bien le souci. En pointant le doigt sur le financement, les accords, la carte scolaire oubliée... on permet de ne pas regarder un fait : des méthodes efficaces et vilipendées par l'EN fonctionnent ailleurs.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par ycombe le Lun 13 Fév 2017 - 13:18

the educator a écrit:Oh non, le mal est partout, nous le savons bien! Plus sérieusement, je ne sais pas s'il y a réduction d’impôts ou non, mais par contre les élèves ne coutent rien, et leur parents financent quand même le public.
Les gens qui n'ont pas d'enfants financent aussi l'école publique. Et? C'est à ça que servent les impôts, à financer des choses qui ne pourraient pas exister sans.

Avec ton raisonnement, on va dire que seuls ceux qui ont des enfants d'âge scolaire doivent financer l'école. On financera l'école directement en faisant payer les familles. Cool, non?

Et puis on fera le même raisonnement avec l'armée et le reste. Moi, ça me gonfle que mes impôts financent des porte-avions au pont trop court, des bombes atomiques, des autoroutes pour camions et des centrales nucléaires. On peut choisir de refuser de financer tout ça? Il y a un moment où cette idée que les parents qui ne mettent pas leurs enfants dans le privé financent quand même l'école publique est à gerber: c'est leur choix. Je finance la gabegie NDDL même si je ne mettrai jamais les pieds dans cet aéroport. Et? C'est moins scandaleux pour un aéroport que pour l'école publique?


Ce genre de "mécènes" comme tu dis aime se vanter de faire du social washing, j'ai déjà vu des financements hallucinants sur des projets d'innovation sociale. Je ne crois pas aux philanthropes non plus, mais je n'ai rien contre les relations gagnant/gagnant. Et puis en terme de concurrence déloyale, l'école publique se pose là....
Ben voyons. Et le fisc qui récolte les impôts, il est pas en situation de concurrence déloyale? On devrait le privatiser et soumettre ça à la concurrence, tiens. On appellerait ça les fermiers généraux. Pareil pour l'armée. On devrait se contenter de mercenaires.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espérance Banlieue / Cours Alexandre Dumas : l'école sponsorisée par les grands patrons.

Message par egomet le Lun 13 Fév 2017 - 14:53

Seifer a écrit:Ah, le libéralisme...

Bon, tu lèves les yeux au ciel et tu pousses un grand soupir en collant une étiquette... Qu'est-ce que tu crois avoir prouvé?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum