François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par e-Wanderer le Jeu 25 Aoû 2016 - 9:11

Oui, bien sûr, je suis complètement d'accord avec toi. Je sais pertinemment que si je n'avais pas eu de poste à l'université, j'aurais démissionné et choisi une voie complètement différente. J'admire très sincèrement les collègues qui endurent ce qu'on leur fait subir : une de mes anciennes étudiantes vient de démissionner, après 10 ans comme TZR dans des établissements pourris… Les beaux discours ministériels ne trompent personne, tout le monde sait parfaitement que la crise de recrutement est gravissime et durable. À telle enseigne que nous avons de plus en plus de mal à obtenir le détachement sur les postes d'ATER ou pour des contrats doctoraux des collègues en poste dans le secondaire : les rectorats engagent un bras de fer indigne, sans aucun souci de la formation continue ou des évolutions de carrière des collègues. Les universités tapent dans leurs réserves, c'est tout ce qu'ils voient. C'est absolument scandaleux.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par sifi le Jeu 25 Aoû 2016 - 9:29

Monsieur Dubet est professeur d'université en sociologie. Il faut m'expliquer ce qu'il connaît du collège. A-t-il déjà eu une classe de Rep+ à gérer pendant, allez, soyons fous, une année scolaire?
Ce type et ses copains me font vomir. Et le pire, c'est que ce sont eux qu'on écoute...

sifi
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par Luigi_B le Jeu 25 Aoû 2016 - 9:38

@e-Wanderer a écrit:C'est assez étonnant de voir quelqu'un hurler contre les inégalités et se déclarer dans le même temps favorable à l'autonomie des établissements.

L'entretien est pour François Dubet l'occasion d'un coming-out.

Changer la place des chefs d’établissement est bien inscrit à l'agenda politique. La droite ne n'en fait pas mystère en lien avec l'idée d'encourager l'autonomie des établissements. Vous pensez qu'il faut le faire ?

J’y suis favorable personnellement.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/08/22082016Article636074452168027884.aspx


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par Pierre-Henri le Jeu 25 Aoû 2016 - 9:52

@e-Wanderer a écrit:À telle enseigne que nous avons de plus en plus de mal à obtenir le détachement sur les postes d'ATER ou pour des contrats doctoraux des collègues en poste dans le secondaire : les rectorats engagent un bras de fer indigne, sans aucun souci de la formation continue ou des évolutions de carrière des collègues. Les universités tapent dans leurs réserves, c'est tout ce qu'ils voient. C'est absolument scandaleux.


Une autre remarque, justement, au sujet de la concurrence entre secondaire et supérieur. En France, le cursus honorum est conçu comme une sorte de grande échelle : les professeurs de collège sont en bas, ils passent au lycée quand ils ont assez de "points", puis certains obtiennent le Saint Graal d'un poste dans le supérieur, qui signe leur réussite professionnelle (je n'ose écrire "leur échappatoire").

Ailleurs, cela ne fonctionne pas ainsi. En Suisse, en Angleterre, aux USA, il est possible d'avoir des carrières resplendissantes, prestigieuses, tout en restant au collège. Un professeur du secondaire à Eton, pour prendre le cas le plus connu, bénéficie d'une situation aussi enviable qu'un universitaire.

Pour revenir à mon exemple, que j'ai déjà exposé : j'ai choisi le secondaire, et même le collège, alors qu'une carrière universitaire aurait été à ma portée. Ce n'est pas par esprit de sacrifice, même si le travail au collège correspond mieux à mes goûts et à ma conception de la littérature. Il y a une part de stratégie de carrière. Comme disent les Américains : "big fish in a small pond". Mieux vaut être un professeur de collège reconnu, réputé, dans un bon établissement, que le trente-six-millième docteur à se cogner aux portes de l'université, à se faire exploiter comme PRAG, à corriger par centaines des copies de néo-bacheliers. Une belle rédaction de sixième me plait davantage.

Comme dit, je suis aujourd'hui dans l'un des meilleurs établissements de l'académie. Belle réussite... mais j'ai touché le plafond. A partir de ma situation, les promotions de carrière, en France, soit sont administratives (chef d'établissement, inspecteur),  soit reviennent à monter plus haut dans l'échelle (lycée, prépa, grande école). Si je veux progresser encore tout en restant au collège, je n'ai pas d'autre choix que l'expatriation.

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par e-Wanderer le Jeu 25 Aoû 2016 - 10:35

Bien sûr, je suis convaincu que si c'est ce que l'on aime, on peut préférer enseigner dans le secondaire plutôt qu'à l'université. Et les carrières peuvent y être très intéressantes quand on a un bon établissement, sans même parler du prestigieux réseau des lycées français à l'étranger. Wink

Mais bon, on dérive un peu du sujet initial (par ma faute).

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par ysabel le Jeu 25 Aoû 2016 - 11:48

Je propose qu'on réforme Dubet et Merle...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par Iphigénie le Jeu 25 Aoû 2016 - 12:00

@ysabel a écrit:Je propose qu'on réforme Dubet et Merle...
Voui, depuis que l'âge les transforme sans qu'ils se réforment.... Rolling Eyes

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par sifi le Jeu 25 Aoû 2016 - 12:21

@ysabel a écrit:Je propose qu'on réforme Dubet et Merle...

[édité]


Dernière édition par Jenny le Ven 26 Aoû 2016 - 11:35, édité 1 fois (Raison : Appel à la violence)

sifi
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par Pierre-Henri le Jeu 25 Aoû 2016 - 12:22

@ysabel a écrit:Je propose qu'on réforme Dubet et Merle...

Je ne sais pas vous mais, en ce qui me concerne, j'ai quelquefois l'impression que mon travail consiste désormais à fournir un alibi professionnel à une légion innombrable de sociologues, de psychologues, de gestionnaires, de statisticiens, de philosophes, de journalistes, de pédagogues, de didacticiens... qui gagnent leur croûte grâce au collège, mais en y mettant les pieds le moins possible -- et surtout pas pour y enseigner.

De temps en temps, le rectorat me convoque, sous menace, pour que je leur serve de public captif. C'est presque une œuvre de charité. Nous leur fournissons leur boulot, à ces gens, pour éviter qu'ils ne pointent au chômage. Il faudrait une campagne de sensibilisation, du genre "adoptez un sociologue". Répondre à une enquête, pour nous, c'est un petit geste, mais pour eux, ça leur sauve leur salaire. Nous devrions y penser plus souvent.

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par ysabel le Jeu 25 Aoû 2016 - 12:41

@sifi a écrit:
@ysabel a écrit:Je propose qu'on réforme Dubet et Merle...

[édité]

Laughing   J'utilisais le verbe dans son sens agricole... Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par sifi le Ven 26 Aoû 2016 - 0:14

@ysabel a écrit:
@sifi a écrit:
@ysabel a écrit:Je propose qu'on réforme Dubet et Merle...

[édité]

Laughing   J'utilisais le verbe dans son sens agricole... Twisted Evil

Là on est d'accord!!

sifi
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par Balthamos le Ven 26 Aoû 2016 - 11:31

@Luigi_B a écrit:



Il revient à François Dubet d'expliquer pourquoi la réforme est difficile. Pour lui cela tient en partie au corporatisme enseignant. Mais une raison plus fondamentale c'est que les bénéficiaires du système se satisfont des inégalités et entretiennent un débat constant contre toute réforme.  

Sans vouloir faire de l'antifa à outrance et sans raison, je trouve que cet argument est proche des accusations du FN en général (une élite qui dirige la France et qui défend ses avantages même si c'est contradictoire avec ceux de la France).

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par ylm le Lun 29 Aoû 2016 - 13:52

Pierre Merle n'est pas totalement à côté de ses pompes:

"Certains EPI risquent de poser problème avec des élèves de faible niveau. Les EPI pourront être profitables dans certains collèges et avoir des résultats négatifs dans d'autres."

"Tous [les programmes] changent en même temps ! C'est un travail énorme, notamment pour les enseignants qui doivent refaire leurs cours sur tous les niveaux. La personne qui a proposé cela n'a jamais enseigné en collège !"

http://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/0211233369603-la-reforme-du-college-un-bazar-qui-gene-lexecutif-2023260.php

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet et Pierre Merle : Réformer le collège

Message par Lefteris le Lun 29 Aoû 2016 - 14:20

@Daphné a écrit:Il y a des gens qui écoutent ses élucubrations ?? scratch
Hélas oui, car les lubies pédagogistes séduisent  autant dans la droite socialiste que dans la droite pseudo-républicaine. Ceux qui ont un peu de mémoire se souviennent du parti que le marchand de shampoing de  théories comme "ce ne sont pas les heures de cours qui comptent, mais les méthodes",  mantras de la fine fleur du pédagogisme et de ses relais dans les ESPEFM ou IUESPE. Ca permet de réduire les heures de cours , donc le personnel, tout en lui renvoyant l'échec du merdrier qu'on a  organisé.
Ces sociologues officiels des pouvoirs ont reçu de ces derniers des fromages, des rentes de situation , ils ne vont pas mordre la main nourricière et aller à l'encontre des dogmes officiels et utilitaristes, déguisés hypocritement en "progressisme".

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum