Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Page 10 sur 15 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par amour le Jeu 1 Déc 2016 - 23:41

@gluche a écrit:
@trollbuster a écrit:
@the educator a écrit:
Oui enfin les outils collaboratifs sont quand même un poil plus fonctionnels AVEC le numérique. Sans juger l’expérience, faire co-laborer 10 classes sans outils performants, ça demandait tout de même un peu plus de logistique il y a 60 ans.
Exactement, et c'est justement là l'apport du numérique : pas forcement innover, mais faire plus, mieux, autrement ou simplement faire quelque chose pas vraiment possible sans.
Le souci, c'est qu'aujourd'hui, la seule "innovation" pédagogique reconnue et encouragée dans l'EN, c'est le numérique, et rien d'autre. C'est précisément ce que dénonce le livre contre l'école numérique. Dans mon académie, c'est très frappant, en français comme en langues anciennes, il n'y a quasiment aucune formation disciplinaire qui n'ait pas pour objet d'utiliser le numérique, qui devient une fin en soi, et plus du tout un outil.
On peut aussi faire plus, mieux, autrement sans numérique! Là aussi, c'est une des idées fortes du livre. Refuser l'école numérique, ce n'est pas nécessairement refuser d'évoluer, c'est choisir d'autres voies pédagogiques. Or, l'utilisation du numérique en classe cache parfois le vide de la séance (ah, les "recherches"!), je ne sais pas exactement dans quelles proportions, mais certainement des proportions alarmantes.
Bien sûr, le numérique offre des outils collaboratifs plus fonctionnels. Cependant, on devrait sans doute s'interroger sur la place que prend le collaboratif à l'école et les dérives que cela engendre, notamment la dilution de l'incompétence des uns dans un groupe à l'égard duquel, évidemment, il faudra faire preuve de bienveillance. Les TPE, par exemple, pour lesquels on a recours quasi-systématiquement au numérique, sont un beau scandale.
D'autres professeurs de lettres classiques proposent-ils des formations au paf avec d'autres approches?

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par trollbuster le Jeu 1 Déc 2016 - 23:55

@amour a écrit:Il n'empêche qu'un smartphone et son wikipedia ont été dégainés de concert par deux convives pour replacer la date exacte de ses hauts faits. Commet voulez vous qu'on fasse de bon profs, et, a fortiori, de bons citoyens, s'ils sont nourris à une seule source ? pale
c'est effectivement très gênant d'imaginer que les élèves (ou des convives, ou n'importe qui) puisse instantanément vérifier/contredire/enrichir le propos du prof.

trollbuster
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par amour le Ven 2 Déc 2016 - 0:07

@trollbuster a écrit:
@amour a écrit:Il n'empêche qu'un smartphone et son wikipedia ont été dégainés de concert par deux convives pour replacer la date exacte de ses hauts faits. Commet voulez vous qu'on fasse de bon profs, et, a fortiori, de bons citoyens, s'ils sont nourris à une seule source ? pale
c'est effectivement très gênant d'imaginer que les élèves (ou des convives, ou n'importe qui) puisse instantanément vérifier/contredire/enrichir le propos du prof.
Trollbuster: je suis ravie que tu aies, dans ta grande connaissance du numérique, enfin semblé interpréter la petite vague rouge sous tes phrases. Ca fait plaisir de parler à de vrais experts qui peuvent parfois se mettre à notre niveau pour parler notre langue.
En revanche, pour cette soirée, on ne parle pas d'enrichir, on parle de connaître. La base. Un peu comme la vague rouge. Et on ne parle pas de "profs". mais d'amis de collègues, en l'occurrence. Si on est professeur, ceci dit. Est-ce ton cas?
Enfin, je te mets au défi d'écrire une page wikipedia qui stipulera qu'Amour Erudit a affronté Trollbuster Trollibus en combat singulier, au pistolet, en 1782, à l'âge de 24 ans à Saint Symphorien, avec un peu de talent, ce talent que tu prétends avoir mais que personne n'a vu, ça devrait être possible, non?


Dernière édition par amour le Ven 2 Déc 2016 - 0:15, édité 1 fois

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par VinZT le Ven 2 Déc 2016 - 0:11

@amour a écrit:Je veux bien qu'on nous vende la mise à disposition documentaire via internet comme une révolution aussi puissante que celle qui a eu lieu entre Socrate et Platon, qu'on nous explique que finalement, le net est notre base de données et que l'invention de l'écriture a fait la même chose pour la mémoire. On est, à ce stade, tous déjà bien démunis, globalement (nous parlions de Rosa Parks ce soir avec des amis, c'est le jour de l'année où on la commémore, rendons grâce à la terre de l'avoir portée.. Il n'empêche qu'un smartphone et son wikipedia ont été dégainés de concert par deux convives pour replacer la date exacte de ses hauts faits. Commet voulez vous qu'on fasse de bon profs, et, a fortiori, de bons citoyens, s'ils sont nourris à une seule source ? pale

Dans le cas que tu évoques, j'avoue que je ne connais pas la date exacte par cœur, et une vérification, même sur Wikipédia, ne me paraît pas scandaleuse.
Par ailleurs, que Wikipédia soit la seule source de nos élèves quand ils mènent un travail de recherche est en effet problématique (voir les articles de LaVieModerne à ce sujet). Au delà du factuel (la date), notre travail à nous est de mettre en perspective, d'expliquer le contexte, bref de prendre notre temps.
Le temps qu'on consacre à l'étude de telle ou telle notion (quelle que soit la discipline) est finalement le seul vrai cadeau qu'on peut apporter aux élèves en ces temps de bougeotte généralisée. Et c'est d'ailleurs pourquoi les zappings ou raccourcis qu'on veut nous forcer à prendre, largement artificiels, et en tout cas superficiels, me hérissent. Les exemples sont nombreux : l'interdisciplinarité sans base, la physique contemporaine sans calcul, telle notion de mathématiques survolée et se résumant à appuyer sur un bouton alors que l'arrière-plan théorique est ardu, etc.

Mais c'est vrai que nous somme devenus paresseux. Je serais d'ailleurs curieux de savoir la proportion de gens (et de profs) possèdent un dictionnaire ou une encyclopédie papier.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par trollbuster le Ven 2 Déc 2016 - 0:17

@amour a écrit:
Trollbuster: je suis ravie que tu aies, dans ta grande connaissance du numérique, enfin semblé interpréter la petite vague rouge sous tes phrases.
C'est marrant cette obsession pour l'orthographe quand on est à court d'argument
@amour a écrit:Ca
et l'obsession tourne au ridicule quand je vois que ton «Ca» est souligné d'une petite vague rouge. Les capitales peuvent porter des diacritiques. Si tu sais pas comment les faire je t'offre ton prochain Ç, reste à le copier-coller à l'avenir.

@amour a écrit:Si on est professeur, ceci dit. Est-ce ton cas?
Qui sait...

bisous


Dernière édition par trollbuster le Ven 2 Déc 2016 - 0:22, édité 1 fois

trollbuster
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par trollbuster le Ven 2 Déc 2016 - 0:19

@amour a écrit:Enfin, je te mets au défi d'écrire une page wikipedia qui stipulera qu'Amour Erudit a affronté Trollbuster Trollibus en combat singulier, au pistolet, en 1782, à l'âge de 24 ans à Saint Symphorien, avec un peu de talent, ce talent que tu prétends avoir mais que personne n'a vu, ça devrait être possible, non?
Je n'ai pas compris l'intérêt de ce « défi »

trollbuster
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par gauvain31 le Ven 2 Déc 2016 - 0:21

.


Dernière édition par gauvain31 le Ven 2 Déc 2016 - 0:30, édité 1 fois

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par amour le Ven 2 Déc 2016 - 0:26

@trollbuster a écrit:
@amour a écrit:Enfin, je te mets au défi d'écrire une page wikipedia qui stipulera qu'Amour Erudit a affronté Trollbuster Trollibus en combat singulier, au pistolet, en 1782, à l'âge de 24 ans à Saint Symphorien, avec un peu de talent, ce talent que tu prétends avoir mais que personne n'a vu, ça devrait être possible, non?
Je n'ai pas compris l'intérêt de ce « défi »
Comment te dire...à cette heure je ne donne plus cours.
Allez, soyons fous: Wikipédia n'est pas une source d'information forcément fiable.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par trollbuster le Ven 2 Déc 2016 - 0:29

@amour a écrit:
Comment te dire...à cette heure je ne donne plus cours.
Allez, soyons fous: Wikipédia n'est pas une source d'information forcément fiable.
wouah, dingue comme on apprend des trucs de malades ici ! Merci pour ce cours malgré l'heure tardive.

trollbuster
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par amour le Ven 2 Déc 2016 - 0:33

@trollbuster a écrit:
@amour a écrit:
Trollbuster: je suis ravie que tu aies, dans ta grande connaissance du numérique, enfin semblé interpréter la petite vague rouge sous tes phrases.
C'est marrant cette obsession pour l'orthographe quand on est à court d'argument
@amour a écrit:Ca
et l'obsession tourne au ridicule quand je vois que ton «Ca» est souligné d'une petite vague rouge. Les capitales peuvent porter des diacritiques. Si tu sais pas comment les faire je t'offre ton prochain Ç, reste à le copier-coller à l'avenir.

@amour a écrit:Si on est professeur, ceci dit. Est-ce ton cas?
Qui sait...

bisous
L'orthographe n'est pas une obsession sauf pour celui qui ne la maîtrise que très peu, peut-être, je suppose. Ce que suppose en revanche, l'insistance a s'en absoudre quand on décide de communiquer par écrit sur un forum, c'est une grande fatuité.
Je profite de l'occasion pour remercier Cripure et Dalva (je crois, de mémoire) qui m'ont corrigée sur les tirets des interrogatives.
On sait. Arrête de te la raconter.


Dernière édition par amour le Ven 2 Déc 2016 - 1:00, édité 1 fois

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par amour le Ven 2 Déc 2016 - 0:34

@gauvain31 a écrit:.
kiki

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par trollbuster le Ven 2 Déc 2016 - 0:35

@amour a écrit:On sait. Arrête de te la raconter.
Comment dit-on déjà ? Ah oui : lol

trollbuster
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par gluche le Ven 2 Déc 2016 - 1:02

@trollbuster a écrit:
@amour a écrit:Il n'empêche qu'un smartphone et son wikipedia ont été dégainés de concert par deux convives pour replacer la date exacte de ses hauts faits. Commet voulez vous qu'on fasse de bon profs, et, a fortiori, de bons citoyens, s'ils sont nourris à une seule source ? pale
c'est effectivement très gênant d'imaginer que les élèves (ou des convives, ou n'importe qui) puisse instantanément vérifier/contredire/enrichir le propos du prof.
Ce qui serait gênant pour des élèves, c'est de penser d'emblée à vérifier ou contredire le propos du prof. N'a-t-on pas confiance en sa compétence? Quant à enrichir le propos d'un prof instantanément grâce à wikipédia, encore une fois c'est faire peu de cas de son cours. La réflexion n'est pas l'information. Bref, je rejoins VinZT sur la question du temps: il faut apprendre aux élèves à prendre le temps, refuser l'instantané qui est l'apanage du numérique.

Amour, je ne sais pas ce qui est proposé comme formations en lettres dans d'autres académies, ici, de mémoire, une seule formation sur un auteur, beaucoup d'autres sur le numérique, quelques-unes sur les programmes (surtout à destination des profs de collège) et c'est à peu près tout. Désolant.

VinZT J'ai plein, plein de dictionnaires... et une encyclopédie version numérique Rolling Eyes . Et je serais très tentée par une encyclopédie papier, à destination de mes enfants collégiens qui ont à faire des recherches (sur Internet Rolling Eyes ). Il y beaucoup de livres à la maison, mais ils sont parfois trop pointus ou pas assez.

gluche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par the educator le Ven 2 Déc 2016 - 7:18

@gluche a écrit:Ce qui serait gênant pour des élèves, c'est de penser d'emblée à vérifier ou contredire le propos du prof. N'a-t-on pas confiance en sa compétence?
Cette question n'est pas si anodine. On leur demande d'être critiques, de s'opposer de tout leur corps à la désinformation, au complot, mais de nous croire sur parole. Je ne sais honnêtement pas quoi en penser.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par trollbuster le Ven 2 Déc 2016 - 8:58

@the educator a écrit:
@gluche a écrit:Ce qui serait gênant pour des élèves, c'est de penser d'emblée à vérifier ou contredire le propos du prof. N'a-t-on pas confiance en sa compétence?
Cette question n'est pas si anodine. On leur demande d'être critiques, de s'opposer de tout leur corps à la désinformation, au complot, mais de nous croire sur parole. Je ne sais honnêtement pas quoi en penser.
Évidement si les élèves commencent à sortir le portable pour wikipedier systématiquement tout ce que dit le prof, c'est juste pour l'emmerder, tout comme celui qui passe son temps à poser des questions à la c.
Ensuite quand c'est fait avec intelligence, ce n'est pas une question de compétences du prof mais de connaissances. Si un élève vous dit « Vous avez expliqué que... mais j'ai lu que ... Vous pouvez m'expliquer ?» vous réagissez comment ? Un mot dans le carnet et deux heures de colle ?

trollbuster
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par archeboc le Ven 2 Déc 2016 - 11:12

@trollbuster a écrit:Si un élève vous dit « Vous avez expliqué que... mais j'ai lu que ... Vous pouvez m'expliquer ?» vous réagissez comment ? Un mot dans le carnet et deux heures de colle ?

Si il le dit sans y avoir été autorisé, il est normal qu'il prenne une punition.

Un enseignant, seul, a devant lui trente élèves à gérer. Si chacun pose des questions sans y avoir été autorisé, c'est la pagaille. Si un élève exceptionnellement pose une question dérangeante, l'enseignant peut répondre qu'il ne sait pas. Si des élèves grignotent le cours de questions, pour le plaisir de se farcir le prof, c'est de la nuisance, que l'enseignant doit bloquer.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par PauvreYorick le Ven 2 Déc 2016 - 11:35

À quoi il convient d'ajouter que s'il pose la question à voix haute pendant un concert de Martha Argerich, il va brouiller l'écoute de ceux qui essaient de s'immerger dans les Kreisleriana.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par trollbuster le Ven 2 Déc 2016 - 11:50

@archeboc a écrit:Si il le dit sans y avoir été autorisé, il est normal qu'il prenne une punition.
c'est vrai : toujours éviter les implicites. Je ne pensais pas à ce cas là.

@archeboc a écrit:Un enseignant, seul, a devant lui trente élèves à gérer. Si chacun pose des questions sans y avoir été autorisé, c'est la pagaille. Si un élève exceptionnellement pose une question dérangeante, l'enseignant peut répondre qu'il ne sait pas. Si des élèves grignotent le cours de questions, pour le plaisir de se farcir le prof, c'est de la nuisance, que l'enseignant doit bloquer.  
La citation tronquée, c'était fait exprès ou tu n'as vraiment pas compris ?

trollbuster
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Zagara le Ven 2 Déc 2016 - 11:53

Mais vous autorisez les portables en classe ?
Quand j'étais dans le secondaire c´était portables éteints, si ça sonne tu le refermes discrètement, et si tu l'utilises -> confisqué.
Ingérable une classe où les élèves manipulent leur portable. Il ne semblait que c'était une clause standard des règlements intérieurs de l'interdire.


Dernière édition par Zagara le Ven 2 Déc 2016 - 11:53, édité 1 fois

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par trollbuster le Ven 2 Déc 2016 - 11:53

@PauvreYorick a écrit:il va brouiller l'écoute
oui mais ça changera des maths

trollbuster
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par trollbuster le Ven 2 Déc 2016 - 11:54

@Zagara a écrit:Mais vous autorisez les portables en classe ?
Ponctuellement et de façon cadrée, oui. Ma remarque allais de toutes façon au-delà du portable. Indépendamment de ça, mes élèves ont toujours des ordinateurs à disposition.

trollbuster
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Zagara le Ven 2 Déc 2016 - 11:56

Par curiosité : pour organiser quel type d'exercice ?

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par trollbuster le Ven 2 Déc 2016 - 12:01

@Zagara a écrit:Par curiosité : pour organiser quel type d'exercice ?
Pour son appareil photo, pour piloter un montage, pour son lecteur de QRcode.

Ça c'est rien que pour la semaine dernière

trollbuster
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par amour le Ven 2 Déc 2016 - 12:04

@PauvreYorick a écrit:À quoi il convient d'ajouter que s'il pose la question à voix haute pendant un concert de Martha Argerich, il va brouiller l'écoute de ceux qui essaient de s'immerger dans les Kreisleriana.
Ah!!!! écouter Martha, voire même la contempler dans une petite fenêtre laissée ouverte sur un PC tandis que l'on fait son exercice de maths chacun à son rythme via un bon logiciel et avant de suivre comme sanction pour avoir frappé son camarade de classe ou son professeur, un tutoriel de yoga ou de méditation transcendantale....On vit une époque formidable! Razz

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par trollbuster le Ven 2 Déc 2016 - 12:07

@amour a écrit:Ah!!!! écouter Martha, voire même la contempler dans une petite fenêtre laissée ouverte sur un PC tandis que l'on fait son exercice de maths chacun à son rythme via un bon logiciel et avant de suivre comme sanction pour avoir frappé son camarade de classe ou son professeur, un tutoriel de yoga ou de méditation transcendantale....On vit une époque formidable! Razz
Formidable époque où une enseignante peut feindre de croire à ses fantasmes qui lui permettent de se croire au dessus des autres.

trollbuster
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par amour le Ven 2 Déc 2016 - 12:11

@trollbuster a écrit:
@amour a écrit:Ah!!!! écouter Martha, voire même la contempler dans une petite fenêtre laissée ouverte sur un PC tandis que l'on fait son exercice de maths chacun à son rythme via un bon logiciel et avant de suivre comme sanction pour avoir frappé son camarade de classe ou son professeur, un tutoriel de yoga ou de méditation transcendantale....On vit une époque formidable! Razz
Formidable époque où une enseignante peut feindre de croire à ses fantasmes qui lui permettent de se croire au dessus des autres.
Et où, après avoir précisé que la grammaire n'était pas ton fort, tu parles librement de toi au féminin, te désignant toi-même sous le terme "une enseignante", je suppose, car de qui d'autre pourrais-tu bien parler? Qui tente de donner à l'ensemble du forum de petites leçons de techno ou de pédagogie depuis des jours, hum?

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 15 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum