Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Page 2 sur 15 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Alexlafée le Ven 26 Aoû 2016 - 8:30

Je partage ce qui est dit.

De plus, la plus-value des outils informatiques dans l'apprentissage fluctue selon les disciplines. Il est évident qu'il existe bien plus d'applications ou de logiciels pour les matières scientifiques et l'histoire-géographie, que pour les disciplines langues et lettres pour lesquelles nous sommes assez limités.

Par ailleurs, personnellement, mes séances de travail collectif sur ordinateur avec les élèves virent bien souvent au cauchemar ou bien elles tombent tout bonnement à l'eau. Pourquoi ? Et bien parce que dans un parc numérique au sein d'un établissement il y a des problèmes techniques quotidiens : les branchements, le réseau, les mise à jour "escargots"....sans compter qu'il est difficile de faire travailler plus de 10 élèves sur un même site d'activités quand on pas la fibre...


Alexlafée
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par pailleauquebec le Ven 26 Aoû 2016 - 8:41

@Nikestardreamer a écrit:pailleauquebec,

Les fichiers Powerpoint ne sont pas forcément statiques. On peut en créer "à trou" et ainsi, les élèves passent au tableau afin de les compléter, par exemple. Quant aux profs qui font toujours le même cours, il y en a toujours eu, bien avant l'arrivée des ordinateurs !

Mais les diaporamas sont essentiellement pré-conçus.
Alors que le cours écrit au tableau donne au moins l'option de le concevoir au fil de l'eau. Même si on trouvera des profs qui recopient bêtement leur classeur au tableau.

Non je maintiens que les diaporamas ont fait des ravages sous estimés.
La principale motivation de leur utilisation est qu'ils permettent aux professeurs de se reposer en classe.

C'est avec des cours statiques et déconnectés des besoins des élèves qu'on arrive ensuite à la conclusion que "faire cours" est inefficace.
Alors qu'il y a une différence entre "faire cours" et "projeter un cours".
Du cours projeté on glisse ensuite tranquillement vers la suppression du cours et la classe inversée.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par isabe le Ven 26 Aoû 2016 - 8:47

@pailleauquebec a écrit:
@Nikestardreamer a écrit:pailleauquebec,

Les fichiers Powerpoint ne sont pas forcément statiques. On peut en créer "à trou" et ainsi, les élèves passent au tableau afin de les compléter, par exemple. Quant aux profs qui font toujours le même cours, il y en a toujours eu, bien avant l'arrivée des ordinateurs !

Mais les diaporamas sont essentiellement pré-conçus.
Alors que le cours écrit au tableau donne au moins l'option de le concevoir au fil de l'eau. Même si on trouvera des profs qui recopient bêtement leur classeur au tableau.

Non je maintiens que les diaporamas ont fait des ravages sous estimés.
La principale motivation de leur utilisation est qu'ils permettent aux professeurs de se reposer en classe.

C'est avec des cours statiques et déconnectés des besoins des élèves qu'on arrive ensuite à la conclusion que "faire cours" est inefficace.
Alors qu'il y a une différence entre "faire cours" et "projeter un cours".
Du cours projeté on glisse ensuite tranquillement vers la suppression du cours et la classe inversée.
Je trouve tes propos très caricaturaux.
Il y a de très mauvais PowerPoint et de très mauvais cours papiers.
Il y a d'excellents profs qui refont d'excellents cours sans les changer.
Il y a des mauvais profs qui improvisent n'importe quoi.
Il n'y a certainement pas une bonne réponse unique.

Le problème des outils est leur utilisation, pas leur existence.

isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par pailleauquebec le Ven 26 Aoû 2016 - 8:59

@isabe a écrit:
Je trouve tes propos très caricaturaux.
Il y a de très mauvais PowerPoint et de très mauvais cours papiers.
Il y a d'excellents profs qui refont d'excellents cours sans les changer.
Il y a des mauvais profs qui improvisent n'importe quoi.
Il n'y a certainement pas une bonne réponse unique.

Le problème des outils est leur utilisation, pas leur existence.

Pour moi le problème des outils est leur non utilisation ou leur utilisation.
Les nouveaux outils rendent possibles de nouvelles dérives et offrent de nouvelles possibilités qui sont souvent liées.
Soit vous acceptez les deux, soit il faut passer son tour. C'est un package vous ne pouvez pas avoir uniquement le positif.

On met toujours en avant les nouvelles possibilités.
Or, il me semble qu'on manque de recul sur les dérives rendues possibles.
Intrinsèquement un power point ce n'est pas la même chose qu'un feutre et un tableau.
Il y a des différences qui vont peser lourd sur la façon dont l'explication sera conduite.
Et au delà, sur la capacité que l'enseignant développera dans sa maîtrise de l'espace graphique et sa capacité à "créer de l'explication".

On commence à peine à avoir un tout petit peu de recul sur l'installation massive de vidéoprojecteurs et l'utilisation très répandue des diaporamas (qui est tout de même l'outil informatique le plus utilisé en classe autour de moi).
Je m'interroge sur le fait qu'on a pris ce virage sans trop se poser de questions.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par isabe le Ven 26 Aoû 2016 - 9:11

@pailleauquebec a écrit:
Pour moi le problème des outils est leur non utilisation ou leur utilisation.
Les nouveaux outils rendent possibles de nouvelles dérives, et offrent de nouvelles possibilités.

On met toujours en avant les nouvelles possibilités.
Or, il me semble qu'on manque de recul sur les dérives rendues possibles.

On commence à peine à avoir un tout petit peu de recul sur l'installation massive de vidéoprojecteurs et l'utilisation très répandue des diaporamas (qui est tout de même l'outil informatique le plus utilisé en classe autour de moi).
Je m'interroge sur le fait qu'on a pris ce virage sans trop se poser de questions.

C'est le cas lors de l'apparition de nouvelles formes de transmission du savoir.
La diffusion du livre au sein du peuple a soulevé bien des interrogations en son temps également.
Il y a forcément des dérives. Ce qui ne veut pas dire que l'outil est dénué de tout intérêt pour autant.

@pailleauquebec a écrit:
Intrinsèquement un power point ce n'est pas la même chose qu'un feutre et un tableau.
Il y a des différences qui vont peser lourd sur la façon dont l'explication sera conduite.
Certes, parce que chaque outil répond à un besoin spécifique. Mais qui parle de n'en utiliser qu'un ?
Viens dans ma classe. Je fais de la classe inversée avec des PP, mais aussi du thème et de la version avec des dictionnaires, j'utilise des ardoises et des craies ainsi que des étiquettes avec des aimants pour le tableau.
C'est tout l'intérêt de tout ce qui s'offre à nous.

Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on ne peut pas tout remplacer par le numérique sous peine de perdre les avantages d'autres façons de faire effectivement. Comme d'habitude, l'excès est pernicieux.


Dernière édition par isabe le Ven 26 Aoû 2016 - 9:17, édité 2 fois

isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Luigi_B le Ven 26 Aoû 2016 - 9:12

@the educator a écrit:Tout tes arguments sont balayés par l'existence de la liseuse.
Son "existence" nous avance bien. professeur

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Luigi_B le Ven 26 Aoû 2016 - 9:14

Les mots sont piégés. Dire des objets numériques que ce sont des "outils", c'est déjà présumer qu'ils sont "utiles" (étymologie).

Les iPads n'ont jamais été conçus comme des outils scolaires, mais comme des produits de consommation. Pour mémoire, allez voir ce qu'on trouve dans un iPad distribué aux élèves : http://www.laviemoderne.net/mirabilia/124-environnement-personnel-d-apprentissage

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par isabe le Ven 26 Aoû 2016 - 9:18

@Luigi_B a écrit:
Les iPads n'ont jamais été conçus comme des outils scolaires, mais comme des produits de consommation. Pour mémoire, allez voir ce qu'on trouve dans un iPad distribué aux élèves : http://www.laviemoderne.net/mirabilia/124-environnement-personnel-d-apprentissage
c'est clair.
Notre collège équipe les 5e et 4e d'IPAD et nous avons tous lutté pour ne pas les avoir.
Mais l'opinion des enseignants n'intéresse pas les politiques et/ou les pédagos de la rue de Grenelle.

isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Simgajul le Ven 26 Aoû 2016 - 9:56

Quand on utilise un vidéoprojecteur / diaporama pour rédiger le cours plutôt que de l'écrire au tableau, on a tendance à penser son cours en dehors de la journée de classe. Le contenu sera plus lisible pour les élèves, ils feront surement moins de fautes en copiant, on aura surement moins d'élèves qui vont nous dire "c'est un p ou un q?". Donc on gagne en confort.
Cependant si chaque professeur fait cela, on se retrouve avec des élèves qui passent 6 heures par jour devant un tableau projeté...

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.

Simgajul
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Elyas le Ven 26 Aoû 2016 - 10:02

Si on suit l'état des connaissances sur les processus d'apprentissage et de mémorisation, le diaporama est juste un outil pour mettre les titres et documents iconographiques. Après, on éteint le diaporama et on fait travailler les élèves, on les entraîne et on les fait construire des discours manipulant les connaissances pour enclencher les processus de mémorisation à long terme.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par frigo le Ven 26 Aoû 2016 - 10:02

@isabe a écrit:
Je trouve tes propos très caricaturaux.
Il y a de très mauvais PowerPoint et de très mauvais cours papiers.
Il y a d'excellents profs qui refont d'excellents cours sans les changer.
Il y a des mauvais profs qui improvisent n'importe quoi.
Il n'y a certainement pas une bonne réponse unique.

Le problème des outils est leur utilisation, pas leur existence.

Ce qui est caricatural c'est aussi de considérer qu'il y a des excellents profs et des mauvais profs.
J'étais en TD avec un type devenu prof de physique comme moi. Jeunes profs nous discutions de nos profs de Term et il se trouve qu'il gardait une image calamiteuse de la prof d'histoire et une très bonne image de celui de SVT et que j'étais exactement dans la situation inverse.
Il y a objectivement des calamités, j'en ai croisé 5 ou 6 dans ma carrière, mais après, tout cela est tellement subjectif ...

_________________
"C’est un malheur pour la nature humaine, lorsque la religion est donnée par un conquérant. La religion mahométane, qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l’a fondée." Montesquieu, De l’Esprit des lois, livre XXIV, chapitre 4.

frigo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par frigo le Ven 26 Aoû 2016 - 10:06

@Simgajul a écrit:Quand on utilise un vidéoprojecteur / diaporama pour rédiger le cours plutôt que de l'écrire au tableau, on a tendance à penser son cours en dehors de la journée de classe....

Euh ... je vous rassure mais c'est aussi le cas lorsqu'on recopie au tableau ce que l'on a écrit sur son classeur. Je n'improvise rien, et lorsque je le fais je le regrette toujours car je me rend compte que ma phrase est souvent moins satisfaisante que celle que j'avais couchée sur mon cours, et je n'utilise pas powerpoint.

_________________
"C’est un malheur pour la nature humaine, lorsque la religion est donnée par un conquérant. La religion mahométane, qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l’a fondée." Montesquieu, De l’Esprit des lois, livre XXIV, chapitre 4.

frigo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par isabe le Ven 26 Aoû 2016 - 10:11

@frigo a écrit:
@isabe a écrit:
Je trouve tes propos très caricaturaux.
Il y a de très mauvais PowerPoint et de très mauvais cours papiers.
Il y a d'excellents profs qui refont d'excellents cours sans les changer.
Il y a des mauvais profs qui improvisent n'importe quoi.
Il n'y a certainement pas une bonne réponse unique.
Le problème des outils est leur utilisation, pas leur existence.
Ce qui est caricatural c'est aussi de considérer qu'il y a des excellents profs et des mauvais profs.
oui comme dans toutes les professions

isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Isis39 le Ven 26 Aoû 2016 - 10:20

@Elyas a écrit:Si on suit l'état des connaissances sur les processus d'apprentissage et de mémorisation, le diaporama est juste un outil pour mettre les titres et documents iconographiques. Après, on éteint le diaporama et on fait travailler les élèves, on les entraîne et on les fait construire des discours manipulant les connaissances pour enclencher les processus de mémorisation à long terme.

+1
Le diaporama est un support pour le cours, qui n'empêche pas les élèves de travailler par eux-mêmes.
Un cours d'HG a forcément une structure pensée à l'avance, que l'on peut mettre dans un diaporama.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Isis39 le Ven 26 Aoû 2016 - 10:24

@francois75 a écrit:


Bon et puis en dehors des livres, il y a quoi sur une tablette ? Très franchement ?
Ce n'est pas un outil de travail, mais de consommation de contenu.
Ah et les sites internet pour faire travailler les élèves ? Super idée ! Là encore, résultat nul. Les élèves ne font plus l'effort de chercher, de rédiger, de vérifier leurs résultats (il suffit de cliquer pour savoir si c'est vrai ou faux !) ...

Sur une tablette il y a aussi des outils pour faire produire les élèves. Dans mon cours, ponctuellement, ils réalisent des livres numériques, des diaporamas, des affiches, des dépliants...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Nikestardreamer le Ven 26 Aoû 2016 - 10:33

@pailleauquebec a dit : «les diaporamas sont essentiellement pré-conçus.»
Bien sûr qu'on peut utiliser les modèles préconçus mais le plus intéressant avec Powerpoint, c'est de créer des diaporamas à partir de rien.
J'utilise un cours papier d'une part, que je crée sur Word et des exercices sur Powerpoint que j'utilise, en quelque sorte comme un tableau classique, sauf qu'il n'est pas blanc.

Nikestardreamer
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Simgajul le Ven 26 Aoû 2016 - 10:39

@frigo a écrit:
@Simgajul a écrit:Quand on utilise un vidéoprojecteur / diaporama pour rédiger le cours plutôt que de l'écrire au tableau, on a tendance à penser son cours en dehors de la journée de classe....

Euh ... je vous rassure mais c'est aussi le cas lorsqu'on recopie au tableau ce que l'on a écrit sur son classeur. Je n'improvise rien, et lorsque je le fais je le regrette toujours car je me rend compte que ma phrase est souvent moins satisfaisante que celle que j'avais couchée sur mon cours, et je n'utilise pas powerpoint.

Evidemment, mais je parle plutôt de l'exposition des élèves à un écran lumineux. Quand je vais en formation et que je suis devant un videoprojecteur pendant 3/4 heures, j'ai mal aux yeux. Pour ma part j'essaye de ne pas allumer mon videoprojecteur plus de 15 minutes par cours.


_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.

Simgajul
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par pailleauquebec le Ven 26 Aoû 2016 - 11:00

@Elyas a écrit:Si on suit l'état des connaissances sur les processus d'apprentissage et de mémorisation, le diaporama est juste un outil pour mettre les titres et documents iconographiques. Après, on éteint le diaporama et on fait travailler les élèves, on les entraîne et on les fait construire des discours manipulant les connaissances pour enclencher les processus de mémorisation à long terme.

C'est une utilisation très minoritaire du power-point.
Je pense que l'outil PP n'amène pas la majorité des ses utilisateurs naturellement vers cet usage.
Dans la majorité des usages que j'observe le power point est plus "plein" que "à construire".

Et dans son utilisation comme "fil guide" je me demande comment power point se compare à un simple "feutre + tableau".
D'après mon expérience l'outil structure les usages.
Avec un power point, même si je prends un clavier wifi et que j'ai un Vidéo projecteur interactif en guise de souris, je n'ai pas la même fluidité qu'avec un feutre. Il y a clairement des usages que je vais m'auto-censurer, comme faire un schéma par exemple : trop galère au VPI.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par isabe le Ven 26 Aoû 2016 - 11:05

@pailleauquebec a écrit: Il y a clairement des usages que je vais m'auto-censurer, comme faire un schéma par exemple : trop galère au VPI.
Mais pourquoi pars-tu du principe que les utilisateurs du PP font tout avec cela ?

isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Isis39 le Ven 26 Aoû 2016 - 11:07

@isabe a écrit:
@pailleauquebec a écrit: Il y a clairement des usages que je vais m'auto-censurer, comme faire un schéma par exemple : trop galère au VPI.
Mais pourquoi pars-tu du principe que les utilisateurs du PP font tout avec cela ?

Et faire un schéma est plutôt simple au TBI.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Reine Margot le Ven 26 Aoû 2016 - 11:09

@Luigi_B a écrit:Les mots sont piégés. Dire des objets numériques que ce sont des "outils", c'est déjà présumer qu'ils sont "utiles" (étymologie).

Les iPads n'ont jamais été conçus comme des outils scolaires, mais comme des produits de consommation. Pour mémoire, allez voir ce qu'on trouve dans un iPad distribué aux élèves : http://www.laviemoderne.net/mirabilia/124-environnement-personnel-d-apprentissage

Et tout cela est sans aucun rapport avec les bénéfices économiques que certains groupes de logiciels informatiques peuvent faire. sorciere2

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Nikestardreamer le Ven 26 Aoû 2016 - 11:48

Comme je l'ai dit plus haut, j'utilise Powerpoint comme un tableau et j'utilise (ainsi que les jeunes) un stylet spécial tableau numérique. Je n'ai, à vrai dire, jamais vu la différence entre le stylet et un feutre ; pour moi, c'est le même outil, excepté que le stylet ne s'use pas et ne fait pas de tâches.

Nikestardreamer
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par bruno09 le Ven 26 Aoû 2016 - 12:19

@the educator a écrit:
@pailleauquebec a écrit:En fait, je me demande si au final les power point n'empêchent pas les nouvelles générations d'enseignants d'incarner le savoir.
Peut être, mais accuser Powerpoint, c'est se tromper d'ennemi.

Power point est une PREAO destinée au départ aux commerciaux pour vendre des trucs et des machins. Il ne s'agit pas d'instruire mais de vendre. Power Point est un bon outil mais pas pour nous. L'armée amércaine l'a utilisé pour former ses troupes à la sécurité en milieu hostile. Les types dormaient et au final sautaient sur des bombes. Maintemant, entrainement classique avec discours magistral bien senti du juteux et exercices pratiques...

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Elyas le Ven 26 Aoû 2016 - 12:23

Dans tout ce fil, pas mal de gens confondent powerpoint qui est le nom d'un logiciel payant permettant de réaliser des diaporamas  et le diaporama. Le diaporama numérique est juste la continuité du projecteur de diapositives et du rétroprojecteur.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par Nikestardreamer le Ven 26 Aoû 2016 - 12:31

Je parle bien du logiciel payant qui permet de faire des diaporama.

Nikestardreamer
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

Message par bruno09 le Ven 26 Aoû 2016 - 12:32

Je me souviens bien de l'apparition des TICE en milieu scolaire. Nous croyions tous (moi compris) que les élèves seraient plus attentifs. Ca ne marche pas. Nous ne pouvons pas lutter contre les vendeurs de contenu qui ont capté toute l'attention des jeunes et réduit très fortement toute capacité de concentration.

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 15 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum