Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anaxagore
Empereur

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par Anaxagore le Sam 3 Déc 2016 - 19:14
Je te signale que Serres nous gonfle sur le mode: "la connaissance ne sert à rien, elle gambade sur internet"...
avatar
User17706
Enchanteur

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par User17706 le Sam 3 Déc 2016 - 19:20
Ah ça, Serres...

Effectivement je ne crois pas non plus que ce qu'Anaxagore vient de dire soit trivial pour tout le monde. Je pense que ça finira par le redevenir, dans la mesure où l'arrière-garde qui aujourd'hui encore se croit révolutionnaire perd du terrain, et perdra peut-être bientôt sa mainmise sur les institutions; mais le discours suivant lequel autre chose doit être élémentaire, fondamental, etc., que l'acquisition de "briques de base" en matière de connaissance, on l'entend encore régulièrement.
avatar
thrasybule
Prophète

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par thrasybule le Sam 3 Déc 2016 - 19:20
ça sert pas à grand'chose surtout
avatar
the educator
Fidèle du forum

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par the educator le Sam 3 Déc 2016 - 19:28
PY a écrit:Effectivement je ne crois pas non plus que ce qu'Anaxagore vient de dire soit trivial pour tout le monde.
D'accord, mais s'il faut en plus attendre que le grand public devienne spécialiste ou que Serres y comprenne quelque chose pour continuer les débats...
avatar
archeboc
Sage

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par archeboc le Sam 3 Déc 2016 - 20:02
@the educator a écrit:J'avais lu je ne sais plus où que nous étions sur quelques jours ou semaines exposés à plus d'informations qu'un paysan du XVIII dans toute sa vie. C'est difficile de se positionner la dedans, nous manquons cruellement de recul sur les conséquences, mais de manière intuitive, je pense que cela ne peut pas être anodin. Je veux bien qu'on me convainque du contraire.

Ces le genre d'observable qui, semblable à celle du chinois qui consomme au XVIIIe siècle plus de sucre que l'européen, ne permet pas de conclure quoi que ce soit, et sûrement pas que la Chine au XVIIIe siècle est plus développée que l'Europe.

RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par RogerMartin le Sam 3 Déc 2016 - 20:12
@Anaxagore a écrit:Je te signale que Serres nous gonfle sur le mode: "la connaissance ne sert à rien, elle gambade sur internet"...

Je dirais que les connaissances agitées par le gambillant Serres sont sur le net, mais qu'il y a bien autre chose à savoir avant de pouvoir commencer à réfléchir.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
trollbuster
Niveau 5

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par trollbuster le Sam 3 Déc 2016 - 22:34
@Anaxagore a écrit:Cela ne se fait pas sans une bonne et large connaissance.
Et dont l'apprentissage est quasiment absent de l'école actuelle.
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par Anaxagore le Sam 3 Déc 2016 - 22:42
@trollbuster a écrit:
@Anaxagore a écrit:Cela ne se fait pas sans une bonne et large connaissance.
Et dont l'apprentissage est quasiment absent de l'école actuelle.

C'est le corollaire d'une bonne instruction moyennant un peu de pratique. Pas de quoi en faire une boursouflure chronophage, pédagogisante et moralinée.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Ignatius Reilly
Ignatius Reilly
Fidèle du forum

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par Ignatius Reilly le Sam 3 Déc 2016 - 22:43
Anaxagore parle d'apprentissage dans le sens de l'acquisition d'une culture humaniste, si j' ai bien compris, pas du codage sous Python.
avatar
trollbuster
Niveau 5

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par trollbuster le Sam 3 Déc 2016 - 22:45
@Anaxagore a écrit:C'est le corollaire d'une bonne instruction moyennant un peu de pratique. Pas de quoi en faire une boursouflure chronophage, pédagogisante et moralinée.
Lapin compris
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par Anaxagore le Sam 3 Déc 2016 - 22:49
@Ignatius Reilly a écrit:Anaxagore parle d'apprentissage dans le sens de l'acquisition d'une culture humaniste, si j' ai bien compris, pas du codage sous Python.

Ici le Troll parle de l'apprentissage de l'usage d'internet non?

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par Anaxagore le Sam 3 Déc 2016 - 22:50
Je parlais bien de la connaissance au sens large.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
trollbuster
Niveau 5

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par trollbuster le Sam 3 Déc 2016 - 22:59
C'est marrant cette manie de vouloir séparer le numérique du reste.
VinZT
VinZT
Esprit éclairé

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par VinZT le Sam 3 Déc 2016 - 23:12
C'est marrant cette obstination à ne pas voir dans la dévotion au numérique le début du commencement de la fin de notre métier.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Ignatius Reilly
Ignatius Reilly
Fidèle du forum

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par Ignatius Reilly le Sam 3 Déc 2016 - 23:12
Séparer le numérique de ce qui ne l'est pas est logique. Ça n'est pas une manie. Ainsi, quand je cours dans les bois et que je grimpe dans les pierriers avec panache, le numérique n'est pas là. C'est donc séparé. Quand je prends une douche après l' effort pour laver mon corps de rêve le numérique n'intervient pas non plus. Et quand je lis un bouquin alors que le café chauffe, c'est sans l'aide du moindre algorithme.
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par Anaxagore le Sam 3 Déc 2016 - 23:14
Qui sépare quoi?

Le "numérique"? Qu'entendez-vous par là? Des connaissances hardware, software? D'utilisation, de conception, théoriques? D'usage général?

Je fais partie de ceux qui réclament un vrai cours d'informatique et pas une amputation du cours de mathématiques si vous voulez tout savoir.

Mais nous avions commencé sur le discours général à propos du numérique en tant qu'outil.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
trollbuster
Niveau 5

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par trollbuster le Sam 3 Déc 2016 - 23:21
@VinZT a écrit:C'est marrant cette obstination à ne pas voir dans la dévotion au numérique le début du commencement de la fin de notre métier.
Peux-tu développer ?
Leclochard
Leclochard
Empereur

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par Leclochard le Sam 3 Déc 2016 - 23:47
@trollbuster a écrit:C'est marrant cette manie de vouloir séparer le numérique du reste.

Aucun effort pour ma part. Je me débrouille pas mal sans avoir à trop fréquenter l'informatique (pas de téléphone portable).  
Enfin, sur le plan pro, je ne me contente pas du minimum (appel, notes et cahier de texte en ligne): il m'arrive de projeter des exercices au lieu de les photocopier. Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 1482308650 C'est super pratique. En revanche, je ne sais pas si le contribuable est gagnant: il faudra sûrement un paquet d'années pour amortir le matériel. ㊙

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
amour
amour
Expert

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par amour le Dim 4 Déc 2016 - 0:25
@Leclochard a écrit:
@trollbuster a écrit:C'est marrant cette manie de vouloir séparer le numérique du reste.

Aucun effort pour ma part. Je me débrouille pas mal sans avoir à trop fréquenter l'informatique (pas de téléphone portable).  
Enfin, sur le plan pro, je ne me contente pas du minimum (appel, notes et cahier de texte en ligne): il m'arrive de projeter des exercices au lieu de les photocopier. Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 1482308650 C'est super pratique. En revanche, je ne sais pas si le contribuable est gagnant: il faudra sûrement un paquet d'années pour amortir le matériel. ㊙
Je t'approuve. je me suis cependant bien plus laissée avoir par le chant des sirènes. C'est en outre, un problème que je m'explique assez peu au plan légal: du temps où je préparais les sujets de bac, pour la compréhension orale en langue vivante, on doit fournir des documents audios/ vidéos. On le fait aussi dans l'enseignement supérieur. Je ne vois pas comment cela peut être légal. Je ne parle pas ici du fait que bien sûr, ce n'est pas fait dans les établissements scolaires mais bien chez soi et avec son matériel, sa connexion personnelle, etc, ni même des réunions de concertations jamais payées, mais surtout des droits auxquels, je suppose, ces documents d'examen devraient être soumis.
avatar
the educator
Fidèle du forum

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par the educator le Dim 4 Déc 2016 - 9:02
@amour a écrit:Je ne parle pas ici du fait que bien sûr, ce n'est pas fait dans les établissements scolaires mais bien chez soi et avec son matériel, sa connexion personnelle, etc, ni même des réunions de concertations jamais payées, mais surtout des droits auxquels, je suppose, ces documents d'examen devraient être soumis.
ça n'a rien de spécifique au métier de prof. Les droits, ça se cède contractuellement (la rémunération n'est pas centrale), il faudrait regarder dans le détail comment ça se passe chez nous, mais le fait de céder une production intellectuelle à son patron, ça n'a rien d'exceptionnel.
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par gnafron2004 le Dim 4 Déc 2016 - 9:10
@the educator a écrit:
@amour a écrit:Je ne parle pas ici du fait que bien sûr, ce n'est pas fait dans les établissements scolaires mais bien chez soi et avec son matériel, sa connexion personnelle, etc, ni même des réunions de concertations jamais payées, mais surtout des droits auxquels, je suppose, ces documents d'examen devraient être soumis.
ça n'a rien de spécifique au métier de prof. Les droits, ça se cède contractuellement (la rémunération n'est pas centrale), il faudrait regarder dans le détail comment ça se passe chez nous, mais le fait de céder une production intellectuelle à son patron, ça n'a rien d'exceptionnel.

Sauf que dans le cas du bac en LV, les documents audios ne sont pas fabriqués par les enseignants mais bien "piqués" sur internet, la question est donc valable...
avatar
the educator
Fidèle du forum

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par the educator le Dim 4 Déc 2016 - 9:11
@archeboc a écrit:
@the educator a écrit:J'avais lu je ne sais plus où que nous étions sur quelques jours ou semaines exposés à plus d'informations qu'un paysan du XVIII dans toute sa vie. C'est difficile de se positionner la dedans, nous manquons cruellement de recul sur les conséquences, mais de manière intuitive, je pense que cela ne peut pas être anodin. Je veux bien qu'on me convainque du contraire.

Ces le genre d'observable qui, semblable à celle du chinois qui consomme au XVIIIe siècle plus de sucre que l'européen, ne permet pas de conclure quoi que ce soit, et sûrement pas que la Chine au XVIIIe siècle est plus développée que l'Europe.


c'est évident qu'on ne peut pas en conclure grand chose en soi. et c'est fort tôt pour en tirer des conséquences (même si les enfants et les écrans, on commence à écrire dessus). bon, nous avons quand même un sacré faisceau de problématiques convergentes autour de l'information. Je veux être prudent, mais je ne crois pas que dans la construction de nos "machines à penser", on puisse faire abstraction de ce flot porteur de contradictions, de désinformation, chargé d'idéologie et parfois même destiné à s'adresser à certaines zones primitives de notre cerveau.
avatar
the educator
Fidèle du forum

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par the educator le Dim 4 Déc 2016 - 9:17
@gnafron2004 a écrit:
@the educator a écrit:
@amour a écrit:Je ne parle pas ici du fait que bien sûr, ce n'est pas fait dans les établissements scolaires mais bien chez soi et avec son matériel, sa connexion personnelle, etc, ni même des réunions de concertations jamais payées, mais surtout des droits auxquels, je suppose, ces documents d'examen devraient être soumis.
ça n'a rien de spécifique au métier de prof. Les droits, ça se cède contractuellement (la rémunération n'est pas centrale), il faudrait regarder dans le détail comment ça se passe chez nous, mais le fait de céder une production intellectuelle à son patron, ça n'a rien d'exceptionnel.

Sauf que dans le cas du bac en LV, les documents audios ne sont pas fabriqués par les enseignants mais bien "piqués" sur internet, la question est donc valable...

j'avais mal compris. au mieux dans ce cas on est dans le droit de citation (qui n'est pas tout à fait un droit mais bon). Ou alors il faut trouver du contenu libre. Sinon en effet, on se trouve sur la limite de la limite.
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par Luigi_B le Dim 4 Déc 2016 - 10:37
@the educator a écrit:ça n'a rien de spécifique au métier de prof. Les droits, ça se cède contractuellement (la rémunération n'est pas centrale), il faudrait regarder dans le détail comment ça se passe chez nous, mais le fait de céder une production intellectuelle à son patron, ça n'a rien d'exceptionnel.
A noter que les injonctions aux professeurs à alimenter les banques académiques avec leurs cours commencent à se faire entendre chez certains inspecteurs, avec toutes les conséquences que l'on peut imaginer sur la transformation du métier.

Bientôt dans notre évaluation ?
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Monarque

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par Fires of Pompeii le Dim 4 Déc 2016 - 10:40
@Luigi_B a écrit:
@the educator a écrit:ça n'a rien de spécifique au métier de prof. Les droits, ça se cède contractuellement (la rémunération n'est pas centrale), il faudrait regarder dans le détail comment ça se passe chez nous, mais le fait de céder une production intellectuelle à son patron, ça n'a rien d'exceptionnel.
A noter que les injonctions aux professeurs à alimenter les banques académiques avec leurs cours commencent à se faire entendre chez certains inspecteurs, avec toutes les conséquences que l'on peut imaginer sur la transformation du métier.

Bientôt dans notre évaluation ?

Et pour autant, ne faut-il pas questionner cela ?

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
trollbuster
Niveau 5

Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly) - Page 12 Empty Re: Le Désastre de l'école numérique (Philippe Bihouix & Karine Mauvilly)

par trollbuster le Dim 4 Déc 2016 - 10:55
@Luigi_B a écrit:
@the educator a écrit:ça n'a rien de spécifique au métier de prof. Les droits, ça se cède contractuellement (la rémunération n'est pas centrale), il faudrait regarder dans le détail comment ça se passe chez nous, mais le fait de céder une production intellectuelle à son patron, ça n'a rien d'exceptionnel.
A noter que les injonctions aux professeurs à alimenter les banques académiques avec leurs cours commencent à se faire entendre chez certains inspecteurs, avec toutes les conséquences que l'on peut imaginer sur la transformation du métier.

Bientôt dans notre évaluation ?
Le principe est-il choquant ? Quand à le mettre dans l'évaluation, c'est vraiment le minimum. Une vraie rémunération supplémentaire serait largement préférable.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum