Le Monde : "Les racines encombrantes du conservatisme scolaire"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Monde : "Les racines encombrantes du conservatisme scolaire"

Message par Vinteuil le Dim 28 Aoû 2016 - 10:34

Le Monde (27/08/16) a écrit:« L’Ecole des réac-publicains. La pédagogie noire du FN et des néoconservateurs », de Grégory Chambat. Libertalia, 260 pages, 10 euros.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/08/27/les-racines-encombrantes-du-conservatisme-scolaire_4988741_3232.html#Exxfc0YWuUbtk2A7.99

Recension, d'ailleurs assez critique, d'un livre paru récemment. Quelqu'un a-t-il lu ce livre ? Qu'en pensez-vous ?

_________________
"Un homme est toujours assez beau quand il ne fait pas peur à son cheval."
avatar
Vinteuil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : "Les racines encombrantes du conservatisme scolaire"

Message par Chamil le Dim 28 Aoû 2016 - 10:42

@Vinteuil a écrit:
Le Monde (27/08/16) a écrit:« L’Ecole des réac-publicains. La pédagogie noire du FN et des néoconservateurs », de Grégory Chambat. Libertalia, 260 pages, 10 euros.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/08/27/les-racines-encombrantes-du-conservatisme-scolaire_4988741_3232.html#Exxfc0YWuUbtk2A7.99

Recension, d'ailleurs assez critique, d'un livre paru récemment. Quelqu'un a-t-il lu ce livre ? Qu'en pensez-vous ?

Le titre ne le rend pas vraiment crédible. Personne ne se dit en France "réac-publicain", c'est une appellation purement insultante (ou "stigmatisante" pour reprendre le vocable favori du moment). Quant au reste, l'auteur doit avoir quelques trous de culture générale, la notion de "néoconservateurs" renvoie à une expérience philosophique et politiquement purement américaine.

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : "Les racines encombrantes du conservatisme scolaire"

Message par ycombe le Dim 28 Aoû 2016 - 11:18

Luc Cédelle a retwitté ça hier, avec le texte intégral (le rendant accessible sans aboinnement):


Je le trouve très peu critique et carrément orienté, son papier.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : "Les racines encombrantes du conservatisme scolaire"

Message par Cath le Dim 28 Aoû 2016 - 11:21

En tout cas, débiner le système, ça les fait vivre.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : "Les racines encombrantes du conservatisme scolaire"

Message par Reine Margot le Dim 28 Aoû 2016 - 11:33

Réaction sur Mezetulle:

Jorge Morales a écrit:Sous la plume de Grégory Chambat, un pamphlet anti-républicain sur l’école circule depuis quelques mois1. Il est révélateur d’une époque qui autorise les esprits les plus conformistes à se croire subversifs et fait éclater au grand jour le désarroi et l’imposture idéologiques des « pédagogues libertaires », soixante-huitards nostalgiques, pétris de piété néo-bourdieusienne et autres émules de Rancière2 et de Plenel, arc-boutés sur leurs croyances néo-marxiennes. Cet essai nous aide à mieux constater le cuisant échec de leurs idées en matière de pédagogie.

Le livre de Grégory Chambat s’acharne avec férocité à montrer que les « réac-publicains », c’est-à-dire les défenseurs de l’instruction publique – terme que l’auteur méconnaît – sont les alliés objectifs de l’extrême droite.

La méthode, mélange de malhonnêteté et de simplisme, est bien connue :

1. Puisque le terme « pédagogisme » a été forgé, selon l’auteur, par les tenants de « la pédagogie noire »3 (au premier rang desquels Jean-Claude Milner4), le pédagogisme n’existe pas.

2. Puisque le discours sur l’école de A (les défenseurs de l’instruction publique) a été repris en partie par B (le Front national), A et B sont interchangeables.

3. Puisque le parti que dirige Nicolas Sarkozy a pris pour nom Les Républicains, ceux qui se réclament de la République sont de droite.

4. Au discours de l’un (Brighelli, Chevènement, Cordoba, Coutel, Debray, Finkielkraut, Le Goff, Muglioni, Onfray, Polony…), il suffit de juxtaposer le discours d’un autre (Le Pen, Maurras, Mégret, Pétain, Pinochet, Soral…) pour obtenir la « preuve » irréfutable de l’extrême-droitisation des esprits et du complot réactionnaire qui menace l’école.


http://www.mezetulle.fr/lecole-des-reac-publicains-un-brulot-contre-linstruction-publique-qui-se-croit-subversif/

_________________
Affaiblir l'école, calomnier les savoirs, c'est déséquilibrer une machine délicate, aussi délicate à vrai dire que peut l'être toute liberté individuelle. Voilà pourtant ce à quoi se dévoue, avec un acharnement inlassable et un aveuglement opiniâtre, une alliance secrète et imbécile.

JC Milner.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : "Les racines encombrantes du conservatisme scolaire"

Message par Iphigénie le Dim 28 Aoû 2016 - 11:38

Quand il parle de l'hégémonie intellectuelle des conservateurs dans l'école, il parle de la réaction des profs et pas de l'orientation de ceux qui décident à la dgesco, non? Et il ne se demande pas pourquoi cette prétendue " reac-"tion? Encore un ouvrage qui comme le dit le Monde fera date... Rolling Eyes Rolling Eyes
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum