Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Gerardm le Mar 30 Aoû 2016 - 14:51

J'ai ma mère qui est âgée, seule et diabétique, sans parler du fait qu'elle parle mal français.
Je dois régulièrement aller la voir pour m'occuper d'elle car mon frère habite à l'étranger.
Elle habite loin à 400 km environ.
J'ai demandé mon vendredi ou mon lundi, mais on ne me l'a pas donné car l'an dernier ça ne s'est pas très bien passé.

Qu'est-ce que je risque à être absent tous les vendredis ? À part une retenue sur salaire ? Un blâme ? Une mise à pied ? Un licenciement ? Je suis déjà mal vu par mon CDE et j'ai toujours avancé à l'ancienneté.

Merci de vos réponses.

Merci de faire attention en écrivant tes messages : a/à, les espaces, mettre tous les mots.

Gerardm
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par philomaine le Mar 30 Aoû 2016 - 15:02

Tu veux t’absenter tous les vendredis, même si tu as 6 heures de cours :shock

A mon avis, on ne te dira rien. Rolling Eyes

philomaine
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Tamerlan le Mar 30 Aoû 2016 - 15:07

Cela ne peut pas se transformer en abandon de poste au sens strict et peut en rester à de simples retenues sur salaire me semble-t-il. Mais si les parents d'élèves portent réclamation au rectorat ou le chef s'énerve cela doit pouvoir aussi conduire à une procédure disciplinaire., les élèves ayant droit à leurs heures de cours. Le plus simple si le chef fait la sourde oreille est peut-être de saisir le médiateur au rectorat pour qu'il persuade le CE de vous faire libérer le vendredi. Ce n'est pas une demande déraisonnable avec dossier à l'appui et il vaut mieux anticiper.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Gerardm le Mar 30 Aoû 2016 - 15:11

Tamerlan , merci de ta réponse constructive , et sinon quand on parle de procedure disciplinaire, il y a quoi comme possibilités  ?

Gerardm
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Daphné le Mar 30 Aoû 2016 - 15:12

Pourquoi pas contacter l'assistante sociale du rectorat avec justificatif de cette "obligation" de s'occuper du parent âgé et faire valoir ce droit ?

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Nestya le Mar 30 Aoû 2016 - 15:13

@Gerardm a écrit:Tamerlan , merci de ta réponse constructive , et sinon quand on parle de procedure disciplinaire, il y a quoi comme possibilités  ?

Cela peut aboutir à un blâme ou à un licenciement pour insuffisance professionnelle.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Tamerlan le Mar 30 Aoû 2016 - 15:16

@Nestya a écrit:
@Gerardm a écrit:Tamerlan , merci de ta réponse constructive , et sinon quand on parle de procedure disciplinaire, il y a quoi comme possibilités  ?

Cela peut aboutir à un blâme ou à un licenciement pour insuffisance professionnelle.

C'est ça. Avant d'en arriver à l'insuffisance professionnelle ça prend du temps. Mais ce n'est pas la peine de rajouter de ce genre de tension à votre situation. Donc médiateur ou service sociaux comme suggère Daphné.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Gerardm le Mar 30 Aoû 2016 - 15:18

Si je panache entre des arrêts  maladie et des absences pour convenace personelle avec retenue sur salaire , ca va donner quoi : 30 jours d'absences dans l'année.

Gerardm
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Petit pois le Mar 30 Aoû 2016 - 15:22

Pour avoir cumulé 5 absences non justifiées sur deux ans en 2014 et 2015, ( J'avais des ennuis de santé et avais expliqué le pb au directeur qui le comprenait bien ...), j'ai reçu un courrier incendiaire du rectorat en janvier 2016, évoquant "un manquement aux obligations professionnelles" et me demandant "d"y mettre fin". J'ai bien compris leur réaction même si attendre de voir un médecin aurait entrainé un arrêt de 48H minimum ...
Je ne me permettrai pas d'être absente tous les vendredis sans motif ... Je comprendrai une sanction administrative assez logique. Imagine faire ceci dans n'importe quelle entreprise !!!

Petit pois
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Herrelis le Mar 30 Aoû 2016 - 15:22

Heu... je peux bondir à la mention de l'utilisation de l'arrêt maladie pour ça? Non parce que les gens qui comme moi ont ce qu'on appelle une ALD ça leur hérisse un peu le poil... parce qu'ils en ont marre de s'entendre dire que leurs arrêts sont complaisants. Je comprends ta situation, ce que je trouve étrange c'est le refus de ton vendredi si tu as justifié le pourquoi du comment. Si c'est un problème d'entente avec l'administration, fait appel à ton syndicat et à l'AS du Rectorat. Mais pas l'arrêt feint, mince quoi!

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Hélips le Mar 30 Aoû 2016 - 15:23

Et 30 jours c'est énorme.

Et je viens de te demander de mettre tous les mots dans tes messages, tu peux aussi mettre toutes les lettres. Et pas d'espace avant une virgule, merci.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Rabelais le Mar 30 Aoû 2016 - 15:25

Et si pour cette année, tu essayais de faire venir vivre ta mère chez toi?
Au moins pendant six mois, quand les trajets d'hiver sont difficiles en partant le samedi tôt ou le vendredi tard?
Le temps que tu montes un dossier pour tenter de te rapprocher de son domicile pour l'an prochain?

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Petit pois le Mar 30 Aoû 2016 - 15:27

@Gerardm a écrit:Si je panache entre des arrêts  maladie et des absences pour convenace personelle avec retenue sur salaire , ca va donner quoi  : 30 jours d'absences dans l'année.
Ca fait beaucoup non ?
Pour s'occuper de parent ou enfant très malade, il y a congé de solidarité familiale :
http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/par-situation-personnelle/vous-avez-un-proche-en-fin-de-vie/le-conge-de-solidarite-familiale.php
Pourrais tu envisager un Temps Partiel ? Pour moi, ça a été la seule solution ...

Petit pois
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Gerardm le Mar 30 Aoû 2016 - 15:31

Je comprend vos réactions, mais j ai perdu mon père l'an dernier, et j'était trop occupé à préparer mes cours et faire des corrections , je n'ai pas su être là quand il avait le plus besoin de moi, après  son decès j'ai décidé de faire passer ma famille avant mon travail .

la solution est peu être de contacter l assistante sociale .

Et sinon j ai trouvé ça pour le licenciement .

http://www.ac-aix-marseille.fr/cid80817/le-licenciement-pour-insuffisance-professionnelle.html


Dernière édition par Gerardm le Mar 30 Aoû 2016 - 15:35, édité 3 fois

Gerardm
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Petit pois le Mar 30 Aoû 2016 - 15:32

@Herrelis a écrit:Heu... je peux bondir à la mention de l'utilisation de l'arrêt maladie pour ça? Non parce que les gens qui comme moi ont ce qu'on appelle une ALD ça leur hérisse un peu le poil... parce qu'ils en ont marre de s'entendre dire que leurs arrêts sont complaisants. Je comprends ta situation, ce que je trouve étrange c'est le refus de ton vendredi si tu as justifié le pourquoi du comment. Si c'est un problème d'entente avec l'administration, fait appel à ton syndicat et à l'AS du Rectorat. Mais pas l'arrêt feint, mince quoi!
Herrelis : je précise que je suis aussi en ALD et qu'à l'époque, je trainais les séquelles d'une lourde chimio ... Je n'abuse des arrêts maladie et, comme toi, suis en colère après ceux qui en usent comme justification facile !

Petit pois
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Herrelis le Mar 30 Aoû 2016 - 15:35

Nos messages se sont croisés Petit Pois ^^. Je bondissais à la mention de "je peux panacher arrêt maladie et absences pour convenances personnelles". Je suis comme toi, certains jours, quand ça me tombe dessus, je ne peux pas aller chez le médecin... et comme je n'ai pas envie d'être arrêtée 48h... en général je rattrape, mais une fois ou deux, j'ai eu mon salaire retenu, n'ayant pas pu rattraper grâce aux EdT merdiques des élèves ><.
On m'a reproché de ne pas avoir de, je cite, "conscience de la fonction publique"... *sigh*

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Gerardm le Mar 30 Aoû 2016 - 15:40

@Rabelais a écrit:Et si pour cette année, tu essayais de faire venir vivre ta mère chez toi?
Au moins pendant six mois, quand les trajets d'hiver sont difficiles en partant le samedi tôt ou le vendredi tard?
Le temps que tu montes un dossier pour tenter de te rapprocher de son domicile pour l'an prochain?

Ma mère c'est une tête de mûle, et avec l'âge ça ne s'arrange pas .
Se rapprocher de son domicile m'est impossible car mes enfants et ma compagne ne veulent pas partir ! Du coup c'est compliqué

Gerardm
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Petit pois le Mar 30 Aoû 2016 - 15:46

Gerardm : tout est dans le 1er paragraphe :
la transgression des horaires de travail, l'incapacité de travailler en équipe, l'absence de rigueur dans l'exécution des tâches conférées, la lenteur et la médiocrité du travail réalisé, le manque d'éthique professionnelle (C.E. 22 octobre 1993 CCI de Digne et des Alpes de Haute-Provence)
Si tu ne peux pas t'arranger avec ta Direction, cela me semble compliqué ... La procédure peut très vite se mettre en place si ton cde interpelle le Rectorat ...
Pas facile de concilier vie de famille et travail, je sais ...

Petit pois
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Herrelis le Mar 30 Aoû 2016 - 16:09

Gerardm : le risque que tu cours, c'est, une fois convoqué au rectorat pour te mettre les points sur les "i" en mode "nous vous donnons une seule chance", c'est de t'entendre dire que tu n'as qu'à mettre ta mère dans une maison médicalisée, et que si ça persiste, tu seras licencié. Si en plus, comme tu le dis, ça s'est mal passé avec ta direction l'an denier, ça peut très vite monter dans les tours...
Je serais toi, je forcerais ma mère à venir le temps de m'arranger via l'AS.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Gerardm le Mar 30 Aoû 2016 - 17:11

À vaincre sans péril , on triomphe sans gloire

Gerardm
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Mar 30 Aoû 2016 - 17:17

@Gerardm a écrit:À vaincre sans péril , on triomphe sans gloire

Là, je ne comprends pas ce que tu veux dire. C'est une boutade ? Incongrue ?

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Petit pois le Mar 30 Aoû 2016 - 17:23

@Gerardm a écrit:À vaincre sans péril , on triomphe sans gloire
Vaincre qui ? Triompher de quoi ?
Je ne comprends pas non plus ce que tu veux dire Sad

Petit pois
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Tamerlan le Mar 30 Aoû 2016 - 17:25

@Gerardm a écrit:À vaincre sans péril , on triomphe sans gloire

Et tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse professeur Vous ne vous moqueriez pas de nous mon bon Gérard?

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par stench le Mar 30 Aoû 2016 - 17:36

@Gerardm a écrit:Si je panache entre des arrêts  maladie et des absences pour convenace personelle avec retenue sur salaire , ca va donner quoi  : 30 jours d'absences dans l'année.

Bah oui, 30 jours d'absence sur 36 semaines de cours, c'est quoi? C'est dérisoire, je ne comprends pas que tu te poses tant de questions. Si ça se trouve, personne ne le remarquera professeur

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par henriette le Mar 30 Aoû 2016 - 17:38

Envisager délibérément d'être absent tous les vendredis, en ayant recours si besoin à des certificats médicaux de complaisance, me semble absolument surréaliste, pour rester soft dans la qualification.
Quelle serait ta réaction si un prof d'un de tes enfants agissait ainsi ? Ton positionnement me semble vraiment très étrange, voire douteux.
Mais si tout ceci devait être réel et sérieux, le recours au médiateur me semblerait le plus raisonnable.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum