Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Jeu 1 Sep 2016 - 21:06

Et cette souplesse d'échine devrait lui valoir un traitement spécial ?

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Thalia de G le Jeu 1 Sep 2016 - 21:08

@ipomee a écrit:Handicapé de l'ego ?
Qu'est-ce que tu es médisante ! Wink

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Jeu 1 Sep 2016 - 21:09

La médisance est une des petites joies de l'existence.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Herrelis le Jeu 1 Sep 2016 - 21:13

@Thalia de G a écrit:
@ipomee a écrit:Handicapé de l'ego ?
Qu'est-ce que tu es médisante ! Wink
Et encore, c'est gentil, j'aurais dit autre chose Razz. Bon, je vais appeler mon papa pour qu'il aille se plaindre à mon Chef de mon mauvais traitement! (Je soupçonne Gérard d'avoir repris les cours, ben vi, c'était la rentrée aujourd'hui Razz).

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Thalia de G le Jeu 1 Sep 2016 - 21:14

Tout à fait !

Ce topic est en train de devenir n'importe quoi ! Rolling Eyes Razz Wink

edit : je répondais à ipomee


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 1 Sep 2016 - 21:15, édité 1 fois

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Jeu 1 Sep 2016 - 21:15

@Herrelis a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@ipomee a écrit:Handicapé de l'ego ?
Qu'est-ce que tu es médisante ! Wink
Et encore, c'est gentil, j'aurais dit autre chose Razz. Bon, je vais appeler mon papa pour qu'il aille se plaindre à mon Chef de mon mauvais traitement! (Je soupçonne Gérard d'avoir repris les cours, ben vi, c'était la rentrée aujourd'hui Razz).

Parce que tu crois que gerard est prof ?

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Pseudo le Jeu 1 Sep 2016 - 21:25

Je me souviens d'une collègue d'anglais (je crois bien) qui a décrété ne pas pouvoir venir dans notre bled après des années passées outre mer. Elle est venue le jour de la pré-rentrée, à fait un gringue outrageux à un collègue de maths alcoolo qu'elle semblait trouver à son goût (l'attelage de la grosse bourge et de l'ex soixanthuitard un peu sale était étonnant) et on ne l'a revue qu'au.... repas de noël organisé au resto par l'amicale. Pour la perdre définitivement. Elle n'a pas vu un élève.

Je me souviens d'une collègue de lettres et artiste, qui avait décrété que son talent ne pouvait être gâché par la pauvreté intellectuelle du travail de prof. Elle se contentait de faire lire en classe ses élèves. Chacun son bouquin, dans un silence de mort.


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par laMiss le Jeu 1 Sep 2016 - 21:42

Ce fil est collector !!!
lol! lol! lol!

(Même les modos laissent vivre le HS !)

A-t-on déjà organisé l'élection du best-fil-ever-qui-sert-à-rien-mais-qu'on-adore-quand-même ?

Spoiler:
Oui, j'ai pas mal d'idées inutiles en tête.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par musa le Jeu 1 Sep 2016 - 21:45

@Tonton Marcel a écrit:
@Whypee a écrit:
@Tonton Marcel a écrit:
@Whypee a écrit:
Hier, le jour de la prérentrée, un avocat est venu représenter un collègue pour contester son affectation. Aujourd'hui ce collègue est venu pour annoncer qu'il prendra les élèves dans une salle mais qu'il ne fera pas cours. Il attend le résultat de la procédure en référé engagé par son avocat. Cela peut arriver dans une semaine, un an ou plus...
La raison ? Notre établissement n'est pas assez huppé pour son image... monsieur a des activités artistiques et cela le nuirait.

affraid

Je ne vois pas comment il peut avoir gain de cause.

A priori c'est pour cela qu'il viendra en attendant la réponse du référé. Il a un bon avocat car notre CdE a pour consigne de ne pas bouger, rien dire, rien faire.

C'est fou quand même. On appelle cela un cas d'école  Laughing

J'ai même dit à mon CdE que, en attendant, j'allais en faire autant (venir et ne rien faire) car si cela fait jurisprudence je suis Twisted Evil

Comme quoi c'est les plus chieurs qu'on fait le moins chier. Quand je pense à la pauvre stagiaire qu'on harcèle parce qu'elle fait pas assez de différentiation...

Ca c'est le truc élémentaire à mettre en oeuvre assez rapidement pour survivre dans l'Education Nationale. C'est comme ça que je suis assez rapidement passée dans le milieu professionnel de fille très sympa ( Razz ) à chieuse tête de mule expérimentée . Quant à la galerie de portraits de frappadingues, elle a le mérite d'être rigolote et de nous rassurer de ne pas en être arrivé à ce point là (quoique je ne jurerais pas d'arriver à garder ma santé mentale jusqu'au bout, soyons modeste humhum )mais elle occulte trop à mon goût la responsabilité de l'Institution dans cette débâcle (cf point de vue aujourd'hui de Dominique Seux).

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ore le Jeu 1 Sep 2016 - 22:37

@Daphné a écrit:Le troll est parti...
Il reviendra demain puisque le vendredi, il a décidé de ne jamais travailler.

ore
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Herrelis le Jeu 1 Sep 2016 - 23:33

@ipomee a écrit:
@Herrelis a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@ipomee a écrit:Handicapé de l'ego ?
Qu'est-ce que tu es médisante ! Wink
Et encore, c'est gentil, j'aurais dit autre chose Razz. Bon, je vais appeler mon papa pour qu'il aille se plaindre à mon Chef de mon mauvais traitement! (Je soupçonne Gérard d'avoir repris les cours, ben vi, c'était la rentrée aujourd'hui Razz).

Parce que tu crois que gerard est prof ?
Je pensais plus à un élève!

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par roxanne le Ven 2 Sep 2016 - 6:28

C'est "amusant " ou pas mais je ne peux pas m'empêcher de faire le lien avec le collègue qui a menacé (essayé? ) de s'immoler hier et dont le fil suscite compassion et indignation envers l'EN. On 'en sait pas plus finalement. J'ai dans mon entourage quelqu'un qui a fait la même chose dans un autre travail parce qu'il estimait (à tort ou raison selon qui raconte l'histoire) n'avoir pas eu le poste qu'il méritait. Alors, il est tricard certes mais invirable, donc ils lui ont trouvé une sorte d'arrangement en prolongeant au-delà du légal un congé parental. Et pendant ce temps, il gère des maisons qu'il loue. Alors, il y a sûrement une vraie part de souffrance, mais du bluff aussi, c'est difficile à savoir et toujours compliqué à gérer pour une direction. Et quand on a le point de vue de collègues, ce n'est pas toujours si simple.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Pseudo le Ven 2 Sep 2016 - 6:41

Cela dit, on médit des enseignants, mais j'ai eu un chef d'établissement que j'ai un jour vu à la télé à une heure de grande écoute expliquer pourquoi il avait sélectionné une toute jeune femme (une petite vingtaine d'année quand il en avait plus de 50) dans le catalogue de l'agence matrimoniale russe qu'il avait sollicité : "je m'entend très bien avec la jeunesse. J'ai l’habitude, j'ai eu une expérience avec une jeune femme, c'était merveilleux".

J'en ai connu un qui tapait du pied dans le couloir en criant "c'est moi le chef !"

On ne le dira jamais assez, l'éducation nationale, ça abîme.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Ven 2 Sep 2016 - 6:50

Ou peut-être que certains "abîmés" font CDE.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Pseudo le Ven 2 Sep 2016 - 6:55

@ipomee a écrit:Ou peut-être que certains "abîmés" font CDE.

Aussi ! Mais prof ou CDE, même combat : ca use les meilleures psychologies !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Touche pas à ma SEGPA le Ven 2 Sep 2016 - 8:13

@gnafron2004 a écrit:Ce fil est un délice !

Oui, de bon matin, c'est divin le temps que le café coule.
Alors cette année, plein d'heures de trou, de salles différentes, des élèves très difficiles, une classe à plus de 35. Je note les différentes astuces avant d'aller voir mon chef Razz

Touche pas à ma SEGPA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Ven 2 Sep 2016 - 8:18

Les astuces qui marchent (ou pas) :
-chantage
-intimidation
-ou les deux
-corruption
-pleurs
-supplications
-léchage de bottes
-faire intervenir : un député, un avocat, les parents, le curé, le président de la république, le boulanger, un footballeur vedette, une star du rock...

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Ven 2 Sep 2016 - 8:19

@ore a écrit:
@Daphné a écrit:Le troll est parti...
Il reviendra demain puisque le vendredi, il a décidé de ne jamais travailler.
Mais en attendant, on s'amuse bien.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Fuminare le Ven 2 Sep 2016 - 8:43

@Pseudo a écrit:Cela dit, on médit des enseignants, mais j'ai eu un chef d'établissement que j'ai un jour vu à la télé à une heure de grande écoute expliquer pourquoi il avait sélectionné une toute jeune femme (une petite vingtaine d'année quand il en avait plus de 50) dans le catalogue de l'agence matrimoniale russe qu'il avait sollicité : "je m'entend très bien avec la jeunesse. J'ai l’habitude, j'ai eu une expérience avec une jeune femme, c'était merveilleux".

J'en ai connu un qui tapait du pied dans le couloir en criant "c'est moi le chef !"

On ne le dira jamais assez, l'éducation nationale, ça abîme.

On ne dira jamais assez, aussi, à quel point bon nombre de CDE sont ridicules et se comportent comme des enfants...

Fuminare
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Thalia de G le Ven 2 Sep 2016 - 8:47

Fuminare, merci de bien vouloir te présenter dans la section ad hoc http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Une passante le Ven 2 Sep 2016 - 9:58

@Dimka a écrit:
@Sekhmet a écrit:Il y a un an, on avait eu un stagiaire qui a eu son Capes au bout de 14 ans d'essais
Parménide ? Razz

Quelqu'un a des nouvelles de Parménide, d'ailleurs ? Very Happy

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Daphné le Ven 2 Sep 2016 - 10:42

@Pseudo a écrit:

Je me souviens d'une collègue de lettres et artiste, qui avait décrété que son talent ne pouvait être gâché par la pauvreté intellectuelle du travail de prof. Elle se contentait de faire lire en classe ses élèves. Chacun son bouquin, dans un silence de mort.


Et ça a duré longtemps ? Je veux dire pas de plainte de parents, pas d'inspection, pas de réaction de l'administration ???

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Pseudo le Ven 2 Sep 2016 - 10:50

@Daphné a écrit:
@Pseudo a écrit:

Je me souviens d'une collègue de lettres et artiste, qui avait décrété que son talent ne pouvait être gâché par la pauvreté intellectuelle du travail de prof. Elle se contentait de faire lire en classe ses élèves. Chacun son bouquin, dans un silence de mort.


Et ça a duré longtemps ? Je veux dire pas de plainte de parents, pas d'inspection, pas de réaction de l'administration ???

Apparemment ça roulait comme ça depuis quelques années, je l'ai connu sa dernière année d'exercice. Elle avait une petite réputation locale en tant qu'artiste et auteur, et c'est dans un coin de France où on respecte jusqu'à la bêtise les gloires locales.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Daphné le Ven 2 Sep 2016 - 11:00

Bon, pour moi ça n'autorise quand même pas à faire ce qu'on veut en tant que fonctionnaire payé - mal d'accord - mais payé quand même par les deniers publics !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Pseudo le Ven 2 Sep 2016 - 12:43

@Daphné a écrit:Bon, pour moi ça n'autorise quand même pas à faire ce qu'on veut en tant que fonctionnaire payé - mal d'accord - mais payé quand même par les deniers publics !

Ah ben j'ai dit que ça autorisait ? Non.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Daphné le Ven 2 Sep 2016 - 13:14

@Pseudo a écrit:
@Daphné a écrit:Bon, pour moi ça n'autorise quand même pas à faire ce qu'on veut en tant que fonctionnaire payé - mal d'accord - mais payé quand même par les deniers publics !

Ah ben j'ai dit que ça autorisait ? Non.
Ah mais je n'ai pas dit que tu l'avais dit Laughing je m'étonnais simplement de la non réaction de l'administration.
Ceci dit il doit y avoir d'autres cas.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum