Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Daphné le Mer 31 Aoû 2016 - 10:51

ça sent le troll !

+1000000000000000  

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Thalia de G le Mer 31 Aoû 2016 - 12:16

On ne ferme pas ce topic tout de suite, nous avons besoin de nous divertir un peu. Wink

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par gnafron2004 le Mer 31 Aoû 2016 - 12:32

ben il est où gégé ?

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Mer 31 Aoû 2016 - 12:34

Avec sa mère ?

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Sherlock le Mer 31 Aoû 2016 - 12:37

Mais non, vu son degré de conscience professionnelle à la prérentrée bien sûr (comment ça je suis naïve ?!!)

Sherlock
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par archeboc le Mer 31 Aoû 2016 - 18:54


Sinon, que risque un enseignant qui ferait ce que prône Gérard, mais en se disant en grève ? Un syndicat n'a-t-il pas déposé un mot d'ordre de grève perpétuelle ?

(les deux questions sont sérieuses).

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Thalia de G le Mer 31 Aoû 2016 - 19:03

@Gerardm a écrit:Si je panache entre des arrêts  maladie et des absences pour convenance personnelle avec retenue sur salaire , ça va donner quoi  : 30 jours d'absences dans l'année.
Légende urbaine ! professeur

@Gerardm a écrit:Je comprend vos réactions, mais j ai perdu mon père l'an dernier, et j'était trop occupé à préparer mes cours et faire des corrections , je n'ai pas su être là quand il avait le plus besoin de moi, après  son décès j'ai décidé de faire passer ma famille avant mon travail .

la solution est peu être de contacter l assistante sociale . l
Je compatis. Very Happy

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Balthamos le Mer 31 Aoû 2016 - 19:22

@archeboc a écrit:
Sinon, que risque un enseignant qui ferait ce que prône Gérard, mais en se disant en grève ? Un syndicat n'a-t-il pas déposé un mot d'ordre de grève perpétuelle ?

(les deux questions sont sérieuses).

Les préavis sont de sud. Ce n'est pas légal de faire un préavis permanent donc ils réactualisent régulièrement. 

http://www.sudeducation.org/Preavis-de-greve-generaliste-du-11.html

Et on ne risque rien à exercer son droit de grève dans le cadre de la loi.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par marilynsaddict le Jeu 1 Sep 2016 - 13:38

rho le beau troll !

marilynsaddict
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Whypee le Jeu 1 Sep 2016 - 13:55

Aujourd'hui j'arrive à prendre ce type de message au premier degré.

Hier, le jour de la prérentrée, un avocat est venu représenter un collègue pour contester son affectation. Aujourd'hui ce collègue est venu pour annoncer qu'il prendra les élèves dans une salle mais qu'il ne fera pas cours. Il attend le résultat de la procédure en référé engagé par son avocat. Cela peut arriver dans une semaine, un an ou plus...
La raison ? Notre établissement n'est pas assez huppé pour son image... monsieur a des activités artistiques et cela le nuirait.

affraid

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Jeu 1 Sep 2016 - 13:57

@Whypee a écrit:Aujourd'hui j'arrive à prendre ce type de message au premier degré.

Hier, le jour de la prérentrée, un avocat est venu représenter un collègue pour contester son affectation. Aujourd'hui ce collègue est venu pour annoncer qu'il prendra les élèves dans une salle mais qu'il ne fera pas cours. Il attend le résultat de la procédure en référé engagé par son avocat. Cela peut arriver dans une semaine, un an ou plus...
La raison ? Notre établissement n'est pas assez huppé pour son image... monsieur a des activités artistiques et cela le nuirait.

affraid

C'est un gag, hein ? Dis-moi que c'est un canular !

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par inzilbeth le Jeu 1 Sep 2016 - 13:59

allez, c'est pour nous faire rire ? Non parce que sinon ça craint du boudin comme on dit ! affraid

inzilbeth
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Whypee le Jeu 1 Sep 2016 - 14:00

@ipomee a écrit:
@Whypee a écrit:Aujourd'hui j'arrive à prendre ce type de message au premier degré.

Hier, le jour de la prérentrée, un avocat est venu représenter un collègue pour contester son affectation. Aujourd'hui ce collègue est venu pour annoncer qu'il prendra les élèves dans une salle mais qu'il ne fera pas cours. Il attend le résultat de la procédure en référé engagé par son avocat. Cela peut arriver dans une semaine, un an ou plus...
La raison ? Notre établissement n'est pas assez huppé pour son image... monsieur a des activités artistiques et cela le nuirait.

affraid

C'est un gag, hein ? Dis-moi que c'est un canular !


Sincèrement je n'ai pas assez d'imagination. Il est hors concours lui.

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Jeu 1 Sep 2016 - 14:03

En tout cas, tiens-nous au courant, ce genre de chose est par trop extraordinaire.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par inzilbeth le Jeu 1 Sep 2016 - 14:06

Oh oui un récit palpitant à venir sur cet énergumène hors concours et hors classe !

inzilbeth
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Whypee le Jeu 1 Sep 2016 - 14:07

La suite : notre CdE a aussitôt contacté le Rectorat pour rendre compte. Gros soupire au bout du fil, ils savent. Ne rien faire, ne rien écrire et tout rendre compte oralement hors sa présence.
Par contre on nous a demandé de réfléchir rapidement a une répartition de ses heures. Nous sommes unanimes : C'est NIET !
Jamais vu ça de ma vie.


Dernière édition par Whypee le Jeu 1 Sep 2016 - 14:14, édité 1 fois (Raison : :censure: de clavier !)

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Hélips le Jeu 1 Sep 2016 - 14:08

@Whypee a écrit:
@ipomee a écrit:
@Whypee a écrit:Aujourd'hui j'arrive à prendre ce type de message au premier degré.

Hier, le jour de la prérentrée, un avocat est venu représenter un collègue pour contester son affectation. Aujourd'hui ce collègue est venu pour annoncer qu'il prendra les élèves dans une salle mais qu'il ne fera pas cours. Il attend le résultat de la procédure en référé engagé par son avocat. Cela peut arriver dans une semaine, un an ou plus...
La raison ? Notre établissement n'est pas assez huppé pour son image... monsieur a des activités artistiques et cela le nuirait.

affraid

C'est un gag, hein ? Dis-moi que c'est un canular !


Sincèrement je n'ai pas assez d'imagination. Il est hors concours lui.

No

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Jeu 1 Sep 2016 - 14:11

Ouh, s'il a gain de cause de quelque manière que ce soit, il va faire des émules.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ysabel le Jeu 1 Sep 2016 - 14:15

Je suis sidérée... affraid

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Pseudo le Jeu 1 Sep 2016 - 14:19

Ah, ah, ah ! C'est énooorme !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Jeu 1 Sep 2016 - 14:21

Et que vont dire les parents d'élèves ? Je suis curieuse car la chose est inouïe.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par Whypee le Jeu 1 Sep 2016 - 14:35

@ipomee a écrit:Et que vont dire les parents d'élèves ? Je suis curieuse car la chose est inouïe.

Bon, si vous voulez tout savoir, il a pris le relai d'un collègue qui n'est jamais venu pendant deux ans (ce poste est maudit !), pas envie trop loin de chez lui (400km, il arrivait de Tahiti). Les parents sont montés au créneau. Réponse du rectorat : on n'a pas de professeur autre. Bilan, en janvier 2014 nous avons réparti, par dépit et par pitié, son service : 6H sup chacun !!!! (Au passage, sans prime de 500€ car en cours d'année). Nous n'avons eu aucun remerciement, donc l'année suivante même problème mais sans nous pour compenser. Mais un contractuel a été trouvé en novembre. Bien. Il passe le concours, l'a et est muté à l'autre bout de la France ! On marche sur la tête.

Entre deux nous avons appris que le collègue absentéiste avait acheté une Mercedes pour faire chauffeur Uber.

Alors !? Z'en voulez encore du hors norme ?


_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Jeu 1 Sep 2016 - 14:38

@Whypee a écrit:
@ipomee a écrit:Et que vont dire les parents d'élèves ? Je suis curieuse car la chose est inouïe.

Bon, si vous voulez tout savoir, il a pris le relai d'un collègue qui n'est jamais venu pendant deux ans (ce poste est maudit !), pas envie trop loin de chez lui (400km, il arrivait de Tahiti). Les parents sont montés au créneau. Réponse du rectorat : on n'a pas de professeur autre. Bilan, en janvier 2014 nous avons réparti, par dépit et par pitié, son service : 6H sup chacun !!!! (Au passage, sans prime de 500€ car en cours d'année). Nous n'avons eu aucun remerciement, donc l'année suivante même problème mais sans nous pour compenser. Mais un contractuel a été trouvé en novembre. Bien. Il passe le concours, l'a et est muté à l'autre bout de la France ! On marche sur la tête.

Entre deux nous avons appris que le collègue absentéiste avait acheté une Mercedes pour faire chauffeur Uber.

Alors !? Z'en voulez encore du hors norme ?


Quoi, il y en a encore ? Je reste coite, les bras tombés comme la Vénus de Milo.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par ipomee le Jeu 1 Sep 2016 - 14:40

@Thalia de G a écrit:On ne ferme pas ce topic tout de suite, nous avons besoin de nous divertir un peu. Wink

C'était bien vu. Merci de ne pas avoir fermé.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par inzilbeth le Jeu 1 Sep 2016 - 14:45

Oh Oui, s'il y en a encore ! Rions pour ne pas en pleurer...

inzilbeth
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absence régulière pour convenance personnelle : quel risque ?

Message par archeboc le Jeu 1 Sep 2016 - 14:49

@Whypee a écrit:[...]
Bilan, en janvier 2014 nous avons réparti, par dépit et par pitié, son service : 6H sup chacun !!!! (Au passage, sans prime de 500€ car en cours d'année). Nous n'avons eu aucun remerciement, donc l'année suivante même problème mais sans nous pour compenser. [...]

L'étape suivante : vous montez une association loi 1901 qui vous rémunère en vacation, au tarif fort. Vous suggérez aux parents de faire pression sur le rectorat pour qu'il paye cette association, et sur le CDE pour qu'il accorde l'autorisation de cumul.

Vous êtes en position de force. Faites monter les prix.


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 1 Sep 2016 - 14:53, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum