Genres et formes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Genres et formes

Message par bibliominis le Jeu 16 Juil 2009 - 18:17

Dans le genre récit, il y a la forme autobiographie, n'est-ce pas ?
Est-ce que la nouvelle est une forme ?
Est-ce que dans le genre théâtre, la comédie, la tragédie sont des formes ?
Dans le genre poésie, le lyrisme est un registre. Employez-vous le mot registre en 3e ?
La fable c'est une forme ? mais quel genre ? poésie ou récit ? peut-elle avoir deux genres ?
Merci pour les réponses.

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 18:19

Au secours !!!!!!!!!!!!!!!!! affraid

Appelons vite l'IPR ! Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par Golou le Jeu 16 Juil 2009 - 18:21

fable = apologue?

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com

Golou
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par bibliominis le Jeu 16 Juil 2009 - 18:23

Oui on range la fable dans les apologues.
CampusStellae, j'ai besoin de tes lumières.

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par bibliominis le Jeu 16 Juil 2009 - 18:42

Si on ne parle pas de forme pour la tragédie et la comédie, on parle de "sous-genres" alors ?
Pourquoi dit-on "forme fixe" pour le sonnet et non pas "sous-genre" ?

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 18:42

Je crois que CampusStellae veut dire qu'on n'en a à peu près rien à faire de ce genre de distinction artificielle... J'ai bon, Campus ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 18:43

Argh.... pitié................. Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 18:44

Cappuccinette a écrit:Je crois que CampusStellae veut dire qu'on n'en a à peu près rien à faire de ce genre de distinction artificielle... J'ai bon, Campus ?

20/20 !

Surtout si c'est pour tout mélanger !

Et vive les IPR et les programmes ! pas vrai

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par Golou le Jeu 16 Juil 2009 - 18:44

@bibliominis a écrit:Si on ne parle pas de forme pour la tragédie et la comédie, on parle de "sous-genres" alors ?
Pourquoi dit-on "forme fixe" pour le sonnet et non pas "sous-genre" ?

forme fixe je prends ça comme forme qui est clairement définies ( avec des règles) pour la comédie pas de forme fixe!

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com

Golou
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par bibliominis le Jeu 16 Juil 2009 - 18:45

Qu'est-ce qu'on dit aux élèves ?
J'ai lu sur internet des idées contradictoires. Certains disent que l'autobiographie c'est un genre, et d'autres que c'est une forme.
Bon je vais regarder les I.O. du lycée. Je devrais y trouver une réponse officielle.

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 18:54

@bibliominis a écrit:Dans le genre récit, il y a la forme autobiographie, n'est-ce pas ?
Est-ce que la nouvelle est une forme ?
Est-ce que dans le genre théâtre, la comédie, la tragédie sont des formes ?
Dans le genre poésie, le lyrisme est un registre. Employez-vous le mot registre en 3e ?
La fable c'est une forme ? mais quel genre ? poésie ou récit ? peut-elle avoir deux genres ?
Merci pour les réponses.

Bon allez... je m'y colle :

- l'autobiographie est un genre
- la nouvelle est un genre
- le théâtre est un genre ; il comprend plusieurs registres, dont le comique et le tragique
- la poésie est un genre ; le lyrisme est un registre (que l'on peut trouver ailleurs qu'en poésie, donc)
- oui on emploie le mot registre en 3e (et même si les élèves et le prof n'en ont rien à cirer)
- la fable est un sous-genre de la poésie. C'est de la poésie didactique. Oui "apologue" = fable. Mais les contes de Voltaire sont aussi des apologues. L'apologue est en fait une catégorie rhétorique.
- non une fable ne peut pas avoir 2 genres.

Tu trouveras tout cela clairement exposé dans les I.O lycée.

STOOOOOOPPPPPPPPPP ! Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par Ruthven le Jeu 16 Juil 2009 - 18:56

CampusStellae a écrit:
Bon allez... je m'y colle :

- l'autobiographie est un genre
- la nouvelle est un genre
- le théâtre est un genre ; il comprend plusieurs registres, dont le comique et le tragique
- la poésie est un genre ; le lyrisme est un registre (que l'on peut trouver ailleurs qu'en poésie, donc)
- oui on emploie le mot registre en 3e (et même si les élèves et le prof n'en ont rien à cirer)
- la fable est un sous-genre de la poésie. C'est de la poésie didactique. Oui "apologue" = fable. Mais les contes de Voltaire sont aussi des apologues. L'apologue est en fait une catégorie rhétorique.
- non une fable ne peut pas avoir 2 genres.

Tu trouveras tout cela clairement exposé dans les I.O lycée.

STOOOOOOPPPPPPPPPP ! Razz

Mais la différence entre genre et forme, c'est quoi ? boulet

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par bibliominis le Jeu 16 Juil 2009 - 18:58

Je cite les I.O.
"C’est pourquoi le programme de seconde prescrit,
à l’intérieur du domaine théâtral, l’étude de la tragédie
et de la comédie ; dans le domaine narratif, le
roman et la nouvelle. Il s’agit là de genres assez précisément
identifiables pour que des élèves de
seconde puissent en avoir une vue claire. Il leur est
adjoint le genre du portrait, en relation avec
« L’éloge et le blâme », qui présente les mêmes
possibilités.
De même, en classe de première, sont proposées
l’étude d’autres formes de langage théâtral et celle des
formes du poétique et de l’autobiographie ; au titre
de l’étude de l’argumentation, sont abordés les genres
de l’essai et du dialogue, les formes de l’apologue."
Après lecture des I.O.,je constate que :
la comédie et la tragédie sont des genres.
La fable est une forme de l'apologue.
Le journal intime est une forme du genre autobiographique.
La nouvelle est un genre.
Je découvre que le portrait est un "genre". Là je ne comprends pas...

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par bibliominis le Jeu 16 Juil 2009 - 19:01

Qui emploie le mot "registre" en 3e ?
Je mets un sondage ?
Pour la "forme" comme dit Gouloumine, "il y a des règles".
Le journal intime se reconnaît facilement.

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par John le Jeu 16 Juil 2009 - 19:04

- le théâtre est un genre ; il comprend plusieurs registres, dont le comique et le tragique
- la poésie est un genre ; le lyrisme est un registre (que l'on peut trouver ailleurs qu'en poésie, donc)

Mais le comique et le tragique sont des sous-genres du théâtre, puisqu'on parle de comédie et de tragédie. Ce sont des registres quand on dit par exemple qu'une page de Rabelais est comique, ou qu'une page de Céline est tragique.

La poésie lyrique, c'est un genre, mais le lyrisme, c'est aussi un registre, car on trouve par exemple des pages lyriques dans les Rêveries du Promeneur solitaire.

Le mot "forme", on l'emploie pour ce qu'on veut, quand on ne sait pas quoi dire : c'est le seul qui a échappé à la codification !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 19:05

Laisse tomber ces bêtises, Bibliominis !!!!!

Pour Ruthven, on parle de "forme de discours" [il n'est n'est pas question de parler d'autre chose !!!!] pour désigner les modalités dominantes de l'énonciation : le narratif, le descriptif, l'argumentatif, etc.
Cela ne sert A RIEN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 19:06

Oui, John a raison, sauf que dans les dernières I.O., pour le théâtre, on parle bien de REGISTRE tragique et comique.

Il n'y a bien que les I.O. pour dire cela... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par John le Jeu 16 Juil 2009 - 19:06

Qui emploie le mot "registre" en 3e ?
Je mets un sondage ?

Camélionne, sors de ce corps !

Registre en collège, plein de collègues l'emploient pour dire "niveaux de langue". Je crois que le registre au sens d'Alain Viala n'est même pas au programme de collège.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 19:08

Et pour finir avec les I.O. : la poésie est un genre, et le lyrisme est un registre.

Mais en rhétorique, il y a bien la "poésie lyrique", qui est un genre à part entière - et qui est d'ailleurs le genre poétique le plus bas (juste avant l'érotisme....ce qui nous amène ENFIN a un sujet intéressant ! diable )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par John le Jeu 16 Juil 2009 - 19:09

Pour Ruthven, on parle de "forme de discours" [il n'est n'est pas question de parler d'autre chose !!!!] pour désigner les modalités dominantes de l'énonciation : le narratif, le descriptif, l'argumentatif, etc.

Ah oui mais non : on parle aussi de différentes formes de sonnets, de l'évolution des formes de la tragédie, de la forme olympique de Dominique de Villepin...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par doctor who le Jeu 16 Juil 2009 - 19:14

Appeler "genre" les grands types d'oeuvres que sont le théâtre, la poésie et le roman ne va pas du tout de soit.
On parle souvent de "mode" dramatique / lyrique / épique (depuis le romantisme grosso modo. Epique veut tout simplement dire "narratif". Le tout n'est pas superposable avec la distinction vers / prose : ce qu'on appelle nous poésie (lyrique, épique, satirique...) participe en quelque sorte des trois grands "modes" d'écriture littéraire.
A partir de là, on peut distinguer des genres, qui se classent selon des critères thématiques (la pastorale...), formels (le sonnet...) ou les deux (l'élégie...). Je pense donc qu'on ne peut vraiment appeler "forme" que les genres à forme fixe, sans considération de contenu.
Le roman est donc un "genre" narratif, dérivé du "genre" épique (les deux pouvant être rangés dans la case du "mode" épique, càd narratif).
La poésie n'est pas un genre. Le théâtre non plus (et d'ailleurs, c'est même un autre art, représentatif et non plus simplement littéraire). comédie et tragédie sont effectivement des genres.
On parlera de sous-genre pour spécifier des variantes thématiques et/ou formelles d'un genre : le roman d'aventure (thématique), la comédie sentimentale (id.) et (là je galère pour trouver un sous-genre fondé sur une variation formelle)... En fait je pense que les sous-genres varient exclusivement au niveau du thème.

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par John le Jeu 16 Juil 2009 - 19:18

Rah, v'là les modes maintenant ! Je n'ai jamais employé, à part pour la mode des pattes d'eph.

Et j'ai toujours dit genre poétique et genre théâtral !

Bon, je propose d'employer les termes Banane, Pomme et Melon d'eau pour remplacer respectivement Genre, Registre et Forme.

Ce qui donnera donc, pour ceux qui ont suivi :

Choucroute II, séance 1 : La banane romanesque

Honnêtement, on n'en est de toute façon pas très loin.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par bibliominis le Jeu 16 Juil 2009 - 19:18

Bon pour ne pas brouiller l'esprit de mes petits chéris, je vais continuer à employer "genre" pour le théâtre et CO. Formes de discours pour le narratif et co.
Oui, "registre" je ne l'emploie pas pour désigner les niveaux de langue. Je laisse le mot "registre" pour les collègues de lycée.
Dans les sujets brevet, et chez les collègues , on trouve "discours indirect" pour le style direct, indirect et CO. Alors j'emploie les deux expressions. Je ne sais pas sur quel pied danser ... Les collègues de lycée nous ont donné la consigne d'employer "style" mais on trouve "discours" dans les sujets brevet ...
A Campustellae, tu dis : "la fable est un sous-genre de la poésie. C'est de la poésie didactique." J'ai lu des fables de Fénélon qui n'étaient pas en vers mais prose. Alors ?

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par doctor who le Jeu 16 Juil 2009 - 19:27

Je me marre...
Admettons qu'il y a un écart énorme entre la formation historiquement déterminée des nomenclatures génériques, les différentes tentatives successives de construire une nomenclature rationnelle et universelle, et enfin le bricolage fait par les concepteurs de programmes successifs à partir de tout ça. (spéciale dédicace à M. Viala)
De toute façon, on fait trop de nomenclature en littérature, au lycée et au collège. Etudions les textes, et ensuite, classons-les. Etudions plusieurs tragédies avant de parler de manière abstraite de la tragédie.

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Genres et formes

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 19:30

Ah, non ...là... désolée, je sors !

Il y a des limites à la complaisance pédagogogique ! Bon sang, j'espère que vous vous rendez compte que vous faites le jeu des IPR en colportant de pareilles inepties auprès des élèves...

... j'espère...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum