[Le point] Voyage en absurdie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Le point] Voyage en absurdie

Message par archeboc le Mer 31 Aoû 2016 - 8:58

L'excellente Louise Cunéo démonte la réforme dans le Point. Les arguments ne sont pas nouveaux pour nous, mais ils seront lus.

http://www.lepoint.fr/societe/reforme-du-college-voyage-en-absurdie-30-08-2016-2064609_23.php
http://www.lepoint.fr/societe/reforme-du-college-les-epi-le-summum-de-l-absurde-29-08-2016-2064369_23.php

du premier article :
Et que dire de l'« accompagnement personnalisé » ou AP, une autre innovation de la réforme. Fini les petits groupes : désormais, l'aide personnalisée se fera… en classe entière. Dans les formations, cette nouveauté est justifiée de la manière suivante : « Peu importe le nombre d'élèves, si on passe d'une posture de face-à-face à une posture de côte-à-côte »

et du second :
Dans la réforme du collège, nombreux sont les sujets qui ont été l'objet de lourdes controverses. Mais la palme revient sans aucun doute aux EPI, ce fameux mélange de deux matières a priori sans points communs. Ils sont le symbole de cette réforme, le summum de l'absurde. « Il y a six enseignements de ce type sur trois ans. En moyenne, cela fait six mois pour chaque EPI. Un projet interdisciplinaire sur six mois, c'est délirant ! Le cadrage administratif des EPI est très précis, mais leur contenu est vide ! » s'énerve Didier Jodin, un prof de lettres classiques de l'académie de Strasbourg. Le quinquagénaire cite en exemple cet EPI Français et sport  Mon corps me raconte une histoire : « On dirait une parodie ! » s'emporte-t-il.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le point] Voyage en absurdie

Message par Spinoza1670 le Mer 31 Aoû 2016 - 10:03

Merci.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le point] Voyage en absurdie

Message par archeboc le Lun 5 Sep 2016 - 15:41


Toujours de Louise Vunéo, qui a pondu en fait un vrai dossier sur le sujet :

http://www.lepoint.fr/societe/l-invraisemblable-jargon-de-la-reforme-du-college-30-08-2016-2064721_23.php

« Enseignement de complément » : remplace le mot « option », banni lors du premier jet de la réforme. Devant le tollé suscité par la fin des « options », notamment les langues anciennes, elles ont été réhabilitées, mais sous un autre nom (pour ne pas se désavouer).


_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum