L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Fuminare le Ven 2 Sep 2016 - 17:06

Nadejda a écrit:
Et je sens déjà que dans les plus grandes classes ce dispositif (3 profs pour 2 classes chez nous) ne sera pas pris au sérieux par les élèves et sera considéré comme une heure où on retrouve les copains des autres classes. Mais peut-on leur en vouloir ?
Pour ceux qui ont connu les funestes IDD, où les élèves se trouvaient mélangés, cela donnera les mêmes résultats...


Dernière édition par Thalia de G le Ven 2 Sep 2016 - 17:20, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)

Fuminare
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Luigi_B le Ven 2 Sep 2016 - 17:48

"Une réforme qui se moque de l'interdisciplinarité" (mai 2015)

Un cheval de Troie de la flexibilité

Les « enseignements pratiques interdisciplinaires », comme l’« accompagnement personnalisé » ont d’abord cette vertu d’être pris sur les cours du tronc commun, même s’ils s’intitulent très étonnamment « enseignements complémentaires » dans le décret : des « enseignements complémentaires » qui ne coûtent donc... rien.

Les EPI, comme l’accompagnement dit « personnalisé » (en classe entière !), parce qu’ils peuvent être menés par n’importe quel professeur, sont avant tout des paramètres d’ajustement dans la gestion des ressources humaines qui permettront de substantielles économies budgétaires, sur l’exemple du lycée. Ils permettront de réduire le coût des heures supplémentaires (plus d'une demi-milliard d'euros par an au collège) comme de compléter plus facilement les services des professeurs en sous-service.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect
avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Mélisande le Ven 2 Sep 2016 - 18:29

Luigi_B a écrit:Ils réalisent ce vieux rêve de la Cour des comptes : la polyvalence. Que penses-tu de l'AP réalisé par un professeur différent, Elyas ?

Mélisande a écrit:Chez nous, pour chaque classe de 6e, deux professeurs de français par classe (AP oblige), deux professeurs de maths (AP oblige)
Pourquoi deux, et pas un de plus ?

Par classe, une heure de français est dédoublée avec deux enseignants sur le même horaire, même topo en maths, donc 2 professeurs pour ces deux matières. Mais c'est vrai qu'ils auraient pu panacher et en mettre un 3e ! Razz
avatar
Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par KrilinXV3 le Ven 2 Sep 2016 - 18:35

Je ne comprends pas ce qu'on fait sur ce fil: on fustige les contradictions de l'institution, ou on vient assumer les siennes ?

_________________
Asinus asinum fricat
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Aphrodissia le Ven 2 Sep 2016 - 18:45

Notre CDE nous a suffisamment accusés d'appliquer la réforme a minima: il n'y a donc pas plus de professeurs qu'avant dans les différents niveaux (sauf le prof de physique-chimie en plus en 6e). Finalement, quand je vois tout ce qui se passe un peu partout, je trouve qu'il devrait nous en féliciter.
La seule aberration vient de sa part: il a regroupé des élèves de 5e et 4e débutant la LV2: les collègues de langue ne savent plus comment s'organiser pour leurs EPI: doivent-ils faire l'EPI de 5e ou celui de 4e? grave dilemme. Rolling Eyes
Et pour l'AP: c'est chacun dans nos cours. En français en 6e et en 3e on a des groupes mais destinés au seul prof de la classe.
avatar
Aphrodissia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

pour la suppression de l'AP

Message par lionel garcia le Mer 21 Sep 2016 - 21:59

L' AP me semble un dispositif complètement vide, et inutile, qui plus est multiforme en fonction des établissements. Chez nous, c'est de midi à treize heures, avec des groupes de 25. Les élèves s'y emmerdent, et les profs aussi, ils angoissent : "qu'est-ce que je vais faire en AP? ", quant aux équipes de direction, qui sait ce qu'elles en pensent ? . Quand on lit les exemples de séquences sur éduscol, c'est à se taper le cul par terre !
Mon projet en AP seconde est de faire rédiger à mes élèves, sous forme argumentée, une lettre adressée à la Ministre, et demandant la suppression de ce dispositif foireux. Histoire de bien subvertir la chose "de l'intérieur". Et si nous nous battions ensemble pour que ce truc disparaisse, ou qu'il soit au moins modifié de façon à être plus cohérent : du vrai soutien disciplinaire, par exemple. Ou de l'approfondissement pour les meilleurs ? Ce qui supposerait des petits groupes de 10 élèves volontaires... On m'a "demandé" de faire de l'AP seconde, je le fais en bon soldat, mais en tant que pédagogue je me dois de l'ouvrir et de tout faire pour que cette "chose" disparaisse !
avatar
lionel garcia
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par monseigneur le Mer 21 Sep 2016 - 22:58

Excellent chevalier
avatar
monseigneur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Nuits le Mer 21 Sep 2016 - 23:13

Chez nous aussi il y a trois enseignants pour deux classes en français. Certains collègues ont les 3h en classe entière mais pas d'heure d'AP et d'autres ont des bouts de classes en AP mais pas de classe entière.
C'est stupide.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
avatar
Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par gauvain31 le Mer 21 Sep 2016 - 23:23

Ma matière étant passé de 2h à 1h30 hebdomadaire, je suis content d'avoir de l'AP... avec mes élèves et en leur faisant faire des exercices que je n'ai plus le temps de faire en classe . Car oui je fais ce que je veux en AP, et en SVT c'est de l'application du cours ex: construire un arbre de parenté, reconnaître certains types de cellules.

J'ai pu voir clairement une différence au niveau des résultats du premier trimestre quand j'ai de l'AP et quand j'en ai pas.(j'évalue à environ un point dans la moyenne générale de la classe) Cette année dans mon lycée, je n'en ai pas normalement, mais j'ai réussi à m'incruster en AP pour une de mes secondes en remplacement d'un collègue.


Quand j'ai eu il y a 4 ans de l'AP en 1ère L/ES pour avancer le cours et faire 3 bacs blanc au lieu d'un seul dans d'autres lycée de la ville, je me dis que ça vaut le coup.

Certes, l'AP est un OPNI (objet pédagogique non identifié), mais pour certains élèves c'est tout à fait salutaire.J'ai clairement senti que j'ai pu en tirer certains vers le haut.


avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Whypee le Mer 21 Sep 2016 - 23:29

J'ai connu l'AP en LP, nous avions des groupes d'élèves venant de toutes les classes avec des professeurs qui ne les avaient que pendant l'AP... Sur l'année je n'ai vu les élèves que le second cours d'AP (Le premier jour ils n'étaient pas au courant que cela commençait et les suivants ils n'en voyaient pas l'intérêt).
L'année suivante il fallait un projet par professeur et les élèves choisissaient le projet... pas mieux.
Puis l'AP est devenue une case de l'EdT et le professeur fait cours à sa classe. Là cela fonctionne !

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Whypee
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par VinZT le Jeu 22 Sep 2016 - 0:23

lionel garcia a écrit:Et si nous nous battions ensemble pour que ce truc disparaisse[/b], ou qu'il soit au moins modifié de façon à être plus cohérent : du vrai soutien disciplinaire, par exemple. Ou de l'approfondissement pour les meilleurs ? Ce qui supposerait des petits groupes de 10 élèves volontaires... On m'a "demandé" de faire de l'AP seconde, je le fais en bon soldat, mais en tant que pédagogue je me dois de l'ouvrir et de tout faire pour que cette "chose" disparaisse !

Ça s'appelait AI (aide individualisée) en seconde pré-Châtel, 8 élèves maxi, en math et français, choisis par les profs de la classe, pour faire soit du soutien, soit de l'approfondissement (typiquement pour muscler en fin d'année ceux qui voulaient faire S en maths par exemple).
Dispositif imparfait (certains élèves rechignaient à faire cette heure en plus), mais tellement moins tarte que la bouse actuelle
À propos, si vous avez du temps à perdre et que vous aimez rire, allez donc voir http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Accompagnement_personnalise/97/3/LyceeGT_Ressource_AP_Developper-memoire-technique-memorisation_sequence1_215973.pdf et http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Accompagnement_personnalise/98/2/LyceeGT_Ressource_AP_Organisation-Gestion-du-temps_sequence1_215982.pdf.
Les passages concernant l'ergonomie du poste de travail de l'élève sont proprement savoureux.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Thalia de G le Jeu 22 Sep 2016 - 2:25

Je signale, à toutes fins utiles que ce topic est dans la rubrique "Réforme du collège"

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par VinZT le Jeu 22 Sep 2016 - 2:56

Thalia de G a écrit:Je signale, à toutes fins utiles que ce topic est dans la rubrique "Réforme du collège"

Oups, pardon, Madame, pour le hors-sujet …
(cela dit c'est pas très clair dans le titre du fil)

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Malaga le Jeu 22 Sep 2016 - 6:25

J'ai rajouté "au collège" au titre.


Dernière édition par Malaga le Dim 25 Sep 2016 - 18:12, édité 1 fois
avatar
Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par archimède-bzh le Sam 24 Sep 2016 - 13:23

Bonjour
En classe de 3eme, mon emploi du temps prévoyait dans un premier temps que je partage ma classe en AP, avec une collègue de Français ( j'enseigne les maths) sur mon horaire de maths, en faisant deux demi-groupes.

Nous avons expliqué à notre direction que la collègue de français ne pouvait faire de l'AP de maths ( c'est dingue d'avoir à expliquer ça scratch , mais passons ....la principale adjointe a bien essayé de m'expliquer qu'une heure de plus ou de moins de maths, ne changeait pas grand chose, c'est dire la confiance qu'elle accorde à mon enseignement et à la marge de progression des élèves, haha).

Bref, finalement elle a accepté de changer, et elle m'a mis en co-intervention avec la collègue de ....SVT ! génial. En classe de 3eme, ce n'est pas que les maths soient si difficiles, mais c'est quand même mieux d'être un peu spécialiste ... J'en ai parlé au principal, il m'a dit:
- " Bon, c'est des sciences, non? elle doit pouvoir .... "
- NON, ELLE PEUT PAS !
- bon, ok, si vous le dites ....

Au final, ils m'ont laissé la collègue de SVT. La première heure d'AP, elle bossait pour elle, au fond de la classe. La deuxième, elle est venu gentiment me demander : Tu as besoin de moi ? Euh ... ben, pourquoi pas, mais ... pour faire quoi ? Thalès, tu te sens d'attaque, comme ça, au pied levé ? elle est allée s'occuper dans une autre salle ...Je pense que le rituel va être le même à chaque fois. c'est mieux ainsi, mais du coup l'intérêt des classes en co-intervention ne saute pas aux yeux Smile.
Bref, ces AP c'est une merde complète.1h d'AP sur 3h30 ça me semble vraiment trop et les classes sont à 28 ou 29, alors le "Personnalisé" se dilue quand même pas mal dans le nombre !
avatar
archimède-bzh
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Isis39 le Sam 24 Sep 2016 - 13:43

Ici l'AP maths se fait en co-intervention avec deux profs de maths dans la salle.
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par VinZT le Sam 24 Sep 2016 - 13:44

archimède-bzh a écrit:Bonjour
En classe de 3eme, mon emploi du temps prévoyait dans un premier temps que je partage ma classe en AP, avec une collègue de Français ( j'enseigne les maths) sur mon horaire de maths, en faisant deux demi-groupes.

Nous avons expliqué à notre direction que la collègue de français ne pouvait faire de l'AP de maths ( c'est dingue d'avoir à expliquer ça scratch , mais passons ....la principale adjointe a bien essayé de m'expliquer qu'une heure de plus ou de moins de maths, ne changeait pas grand chose, c'est dire la confiance qu'elle accorde à mon enseignement et à la marge de progression des élèves, haha).

Bref, finalement elle a accepté de changer, et elle m'a mis en co-intervention avec la collègue de ....SVT ! génial. En classe de 3eme, ce n'est pas que les maths soient si difficiles, mais c'est quand même mieux d'être un peu spécialiste ... J'en ai parlé au principal, il m'a dit:
-  " Bon, c'est des sciences, non?  elle doit pouvoir .... "
- NON, ELLE PEUT PAS !
- bon, ok, si vous le dites ....

Au final, ils m'ont laissé la collègue de SVT. La première heure d'AP, elle bossait pour elle, au fond de la classe. La deuxième, elle est venu gentiment me demander : Tu as besoin de moi ?  Euh ... ben, pourquoi pas, mais ... pour faire quoi ? Thalès, tu te sens d'attaque, comme ça, au pied levé ?  elle est allée s'occuper  dans une autre salle ...Je pense que le rituel va être le même à chaque fois.  c'est mieux ainsi, mais du coup l'intérêt des classes en co-intervention  ne saute pas aux yeux Smile.  
Bref, ces AP c'est une merde complète.1h d'AP sur 3h30 ça me semble vraiment trop et les classes sont à 28 ou 29, alors le "Personnalisé" se dilue quand même pas mal dans le nombre !

Tssss, tssss, prof de peu de foi ! Tu sais pourtant que la qualité principale de l'AP est de passer du face-à-face au côte-à-côte !

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Rouletabille le Dim 25 Sep 2016 - 17:59

Chez nous, AP catastrophique...

En 6e et en 3e, AP Français assurés par des profs de Français mais aussi le prof d'Histoire ; AP Maths assuré par des profs de Maths mais aussi le prof de Musique, un d'Histoire et un de SVT (par un système démoniaque de barrette, classe divisée en deux ou trois).

En 5e et 4e, AP qui reste disciplinaire. Le collègue de Français ou de Maths qui a la classe a l'AP (classe divisée en deux).

Bref, aucun intérêt de cette AP donc.
avatar
Rouletabille
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Rendash le Dim 25 Sep 2016 - 20:33

KrilinXV3 a écrit:Je ne comprends pas ce qu'on fait sur ce fil: on fustige les contradictions de l'institution, ou on vient assumer les siennes ?

Sans doute un peu les deux, d'autant qu'elles sont parfois liées Razz

Dans collège 1, AP HG ( ... Laughing ) en 3e : la casse a été limitée en mettant en place une "co-intervention" ( Rolling Eyes ) une heure par quinzaine, durant laquelle un collègue vient m'épauler dans deux de mes classes. C'était décidé avant mon arrivée, j'ai râlé en apprenant ça, mais en fin de compte c'est moindre mal par rapport à ce qui est décrit ici. Bon, question valeur ajoutée c'est proche de zéro, puisqu'on n'a pas eu l'occasion de se concocter un truc correct (sympa la concertation pour les TZR sur plusieurs établissements, hein, les glands pro-travail en équipe-mais-on-se-fout-des-TZR ? Rolling Eyes ), mais au moins on a la paix le reste du temps.

Mais, Braudel de Merle, qu'est-ce que je préférerais des demi-groupes, vu l'hétérogénéité de mes classes ! Neutral

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Rouletabille le Dim 25 Sep 2016 - 21:06

KrilinXV3 a écrit:Je ne comprends pas ce qu'on fait sur ce fil: on fustige les contradictions de l'institution, ou on vient assumer les siennes ?
Me concernant, c'est la première option. L'an passé, je me suis battu presque seul (avec un autre collègue) pour tenter de sensibiliser l'équipe de mon collège face au désastre de l'AP voulu par la CDE. La grande majorité a accepté les choix de la CDE en équipe péda concernant les barrettes, un AP assuré par des enseignements dont la matière est différente de celle où l'AP est prélevé. J'ai voté contre au CA (en ce qui concerne la répartition de la DHG). Aujourd'hui, à la rentrée, les collègues constatent le "binz" de l'AP... Mais dans un mode fataliste, pensant que ça pourrait être pire... Bref, oui je fustige les contradictions de l'institution sans nier une responsabilité des équipes péda qui ne se sont pas battues pour d'autres choix (mais qui en porte la responsabilité ? les dominés ? les dominants ?). Pour ma santé "mentale", j'ai décidé de me retirer du CA et de beaucoup de choses dans mon collège... Je prépare ma mutation, je fais donc le vide avant de partir.
avatar
Rouletabille
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par elisa18 le Dim 25 Sep 2016 - 22:11

Je ne comprends pas ce débat sur l'AP maths, AP français ou autre... L'AP doit être pris sur les horaires disciplinaires, et les élèves ne doivent pas dépasser 26h de cours par semaine: comment certains peuvent-ils atteindre 30h?
En 6°, il doit y avoir 3h d'AP, mais on ne nous a jamais dit 1h d'AP français + 1h d'AP maths, +1h d'AP anglais... D'ailleurs si on lit bien les exemples donnés par le ministère, les heures d'AP du début d'année sont destinées à la méthodologie: ma collègue de maths a fait "faire son cartable" et moi en français "apprendre une leçon", ce que l'on faisait avant en vie de classe!
Chez nous, en 6° sont dédoublés les maths, le français et l'Hist géo (= 1h quinzaine pour les élèves) On va donc y faire de la remédiation ou de l'approfondissement que l'on nommera AP, mais cela ne fait qu'1h30 par élève: il faut que d'autres matières donnent des heures d'AP. mais cela les collègues ne l'ont pas encore compris!
Comment avez-vous fait pour arriver à autant de dédoublement, chez nous notre DHG ne l'a pas permis!

elisa18
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Cicyle le Dim 25 Sep 2016 - 22:19

Rendash a écrit:
KrilinXV3 a écrit:Je ne comprends pas ce qu'on fait sur ce fil: on fustige les contradictions de l'institution, ou on vient assumer les siennes ?

Sans doute un peu les deux, d'autant qu'elles sont parfois liées Razz

Dans collège 1, AP HG ( ...  Laughing  ) en 3e : la casse a été limitée en mettant en place une "co-intervention" ( Rolling Eyes ) une heure par quinzaine, durant laquelle un collègue vient m'épauler dans deux de mes classes. C'était décidé avant mon arrivée, j'ai râlé en apprenant ça, mais en fin de compte c'est moindre mal par rapport à ce qui est décrit ici. Bon, question valeur ajoutée c'est proche de zéro, puisqu'on n'a pas eu l'occasion de se concocter un truc correct (sympa la concertation pour les TZR sur plusieurs établissements, hein, les glands pro-travail en équipe-mais-on-se-fout-des-TZR ? Rolling Eyes ), mais au moins on a la paix le reste du temps.

Mais, Braudel de Merle, qu'est-ce que je préférerais des demi-groupes, vu l'hétérogénéité de mes classes ! Neutral
Vous ne pouvez pas vous répartir les élèves ? En co-intervention en AP l'année dernière (en lycée), on se répartissait les élèves en début d'heures (en fait, ils choisissaient où ils avaient besoin d'aller : ils sont grand en terminale) et on avait réussi ) débloquer deux salles côte à côte. Ca a plutôt pas mal fonctionné.
avatar
Cicyle
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Lizdarcy le Dim 25 Sep 2016 - 22:27

Je constate que tous les collèges ne sont pas logés à la même enseigne, qu'il y a pas mal de disparités sur le territoire. Chacun sa tambouille, donc.
avatar
Lizdarcy
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par Moonchild le Dim 25 Sep 2016 - 22:44

Isis39 a écrit:Ici l'AP maths se fait en co-intervention avec deux profs de maths dans la salle.
Il est vrai que mettre deux profs de maths devant une classe de 30 élèves en AP est un énorme progrès par rapport à un banal dédoublement disciplinaire qui mettrait un seul prof devant des groupes de 15. professeur

elisa18 a écrit:Je ne comprends pas ce débat sur l'AP maths, AP français ou autre... L'AP doit être pris sur les horaires disciplinaires, et les élèves ne doivent pas dépasser 26h de cours par semaine: comment certains peuvent-ils atteindre 30h?
En 6°, il doit y avoir 3h d'AP, mais on ne nous a jamais dit 1h d'AP français + 1h d'AP maths, +1h d'AP anglais... D'ailleurs si on lit bien les exemples donnés par le ministère, les heures d'AP du début d'année sont destinées à la méthodologie: ma collègue de maths a fait "faire son cartable" et moi en français "apprendre une leçon", ce que l'on faisait avant en vie de classe!
Chez nous, en 6° sont dédoublés les maths, le français et l'Hist géo (= 1h quinzaine pour les élèves) On va donc y faire de la remédiation ou de l'approfondissement que l'on nommera AP, mais cela ne fait qu'1h30 par élève: il faut que d'autres matières donnent des heures d'AP. mais cela les collègues ne l'ont pas encore compris!
Comment avez-vous fait pour arriver à autant de dédoublement, chez nous notre DHG ne l'a pas permis!
Ainsi donc l'AP serait le nouveau nom des heures de vie de classe qui auraient désormais lieu sur des créneaux pris aux disciplines ? J'espère au moins que certains collègues vont faire preuve d'esprit d'initiative et monter des projets méthodologiques sur comment faire ses lacets et comment préparer un petit déjeuner équilibré (cross-over possible avec l'EPI Mme Bovary ; à un tel degré de professionnalisme on peut carrément revendiquer le label "projet d'établissement" et devenir formateur à l'ESPE). Rolling Eyes

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par VinZT le Dim 25 Sep 2016 - 22:59

Moonchild a écrit:
Ainsi donc l'AP serait le nouveau nom des heures de vie de classe qui auraient désormais lieu sur des créneaux pris aux disciplines ? J'espère au moins que certains collègues vont faire preuve d'esprit d'initiative et monter des projets méthodologiques sur comment faire ses lacets et comment préparer un petit déjeuner équilibré (cross-over possible avec l'EPI Mme Bovary ; à un tel degré de professionnalisme on peut carrément revendiquer le label "projet d'établissement" et devenir formateur à l'ESPE). Rolling Eyes

Voilà, et de la 6e à la terminale ils auront en AP de la méthodologie/prise-de-note/ergonomie-du-bureau/règles-de-savoir-vivre/utiliser-les-toilettes-sans-salir/citoyenneté.

Enfin un programme ambitieux pour la France !

Allons plus loin ! Ne faisons que de l'AP sur lesquelles on prélèvera quelques heures pour faire un peu de math ou de français, disciplines certes élitistes et passéistes, mais parfois nécessaires pour entrer à l'Université (les Grandes Écoles ayant été supprimées d'ici là).

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'accompagnement personnalisé au collège, cauchemar pédagogique ?

Message par CNFA le Dim 25 Sep 2016 - 23:00

Les 6è ont deux professeurs en plus dans mon collège puisque la classe est dédoublée en AP : j'en prends une moitié et ma collègue l'autre moitié. Nous partageons ainsi deux classes et elle partage son autre classe de 6è avec une autre collègue qui, elle, n'a pas de 6è. C'est la même chose en maths : mes collègues partagent 3 classes (3 heures élèves pour 6 heures prof). Nous avons décidé de faire la partie expression écrite de nos chapitres sur ces heures-là mais ça coince -déjà- quand nous prenons du retard ... On adaptera ! J'arrête de m'énerver avec ça ! Rolling Eyes
avatar
CNFA
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum