Enseignement par compétences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseignement par compétences

Message par sifi le Ven 9 Sep 2016 - 8:37

J'ai de gros doutes existentiels...
Nos formations de l'an dernier ont très peu évoqué les compétences, les formatrices ayant éludé toutes les questions à ce sujet...
Du coup j'ai construit mes progressions plus ou moins comme je l'ai toujours fait, à partir des différentes entrées du programmes, et en intégrant les compétences en fonction de ce que j'ai prévu. Je me suis aussi inscrite sur ce forum, pour pouvoir voir comment vous faites. J'ai vu plein de progressions, et la mienne semblait tout à fait correspondre.
Or, mercredi, une amie qui était formatrice l'an dernier est venue me voir, et m'a expliqué l'enseignement par compétences.
Ce d'est pas du tout ce que je fais...

Au lieu de partir du programme, comme ce que j'ai fait, il faudrait choisir une ou deux compétences dans le référentiel, et construire la séquence autour de celles-ci. Il faudrait raisonner en terme de compétences/ sous-compétences/ savoirs-faire, et ensuite regarder dans le programme ce qui peut correspondre. Il faudrait que tout le contenu de la séquence aille vers la compétence travaillée, notamment en langue. On n'a pas besoin de faire de langue dans chaque chapitre (!). Par exemple, dans ma première séquence sur Maupassant, si la compétence travaillée porte sur l'écriture, je peux faire comme prévu les temps du récit, parce que c'est un savoir-faire qui permet de valider la compétence, mais je ne peux pas revoir les classes grammaticales parce que ça n'apporte rien au travail de ma compétence...

Cela m'a complètement déstabilisée, j'ai l'impression que tout ce qui était encore très bien l'an dernier  est devenu de la merde maintenant, et que je vais devoir tout changer...

D'autant plus que j'ai un stagiaire à qui je dois donner l'exemple, et qu'une inspection me pend au nez... D'ailleurs ce principe de compétences a été expliqué à mon stagiaire aussi.

Et vous, comment gérez-vous ça? Est-ce que tout le monde travaille par compétences, et je n'ai rien compris? Quand je vois que beaucoup d'entre vous font une progression grammaticale séparée (ce qui me semble très sensé!), j'ai l'impression qu'il n'y a pas grand monde qui travaille par compétences, non?

Bref... je pensais être une bonne enseignante, maîtriser mes cours, etc, et là j'ai juste l'impression de ne plus rien comprendre...


Dernière édition par sifi le Ven 9 Sep 2016 - 17:54, édité 1 fois

sifi
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par Dalva le Ven 9 Sep 2016 - 9:01

@sifi a écrit: je pensais être une bonne enseignante, maîtriser mes cours, etc, et là j'ai juste l'impression de ne plus rien comprendre...
Ou alors, vous exercez votre esprit critique, vous vous emparez de la dernière petite miette de confiance en vous qui doit rester cachée là, derrière l'incroyable et inconditionnelle admiration que vous semblez vouer à cette amie, et vous vous faites la réflexion qu'elle est bien la seule dans toutes les personnes que vous côtoyez au travail et sur le forum à procéder ainsi dans votre matière, que vous ne croyez pas une seule seconde en l'efficacité d'un travail grammatical au petit bonheur la chance, que cette façon d'envisager l'enseignement de la langue va d'ailleurs à l'encontre de ce que préconisent les programmes, que ce que vous faisiez jusqu'à présent fonctionnait parfaitement, qu'il n'est pas possible en français de partir d'une bête compétence et de tout construire autour, que nous avons des textes à faire lire et comprendre aux élèves sans les tordre pour les faire entrer dans les besoins liés aux compétences. Et vous concluez en vous disant qu'il se peut, après tout, que votre amie, toute formatrice qu'elle soit, ait tort.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par Marie-Henriette le Ven 9 Sep 2016 - 11:24

L'amie en question a sa façon de faire (qui est peut-être très bien, une des miennes aussi travaille exclusivement ainsi), et tu as la tienne (je travaille moi aussi en fonction des entrées du programme).
C'est malheureux de se faire ainsi des noeuds au cerveau. Moi aussi, entre les compétences, la réforme, le numérique et tout le tremblement, je me sens parfois à la ramasse (mes propres connaissances en français et en littérature, ma façon de les transmettre - j'avoue, je fais du "frontal", des leçons de grammaire "à l'ancienne" - sont complètement démonétisées), mais je relativise.

Marie-Henriette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par Iphigénie le Ven 9 Sep 2016 - 14:20

En fait notre école manque, vraiment, terriblement, de compétences: non, je ne me convertis pas, et non, je ne parle pas de Sifi! Laughing professeur elephant2
En plus clair, Sifi, laisse tomber ce que fait ton voisin et fais comme tu sais faire, et ce que tu sais . ne fais pas tes cours en fonction de ce que demandent les formateurs, fais les en fonction de ce que tu veux transmettre, c'est la seule question à te poser et tu verras, ça ira beaucoup mieux.


Dernière édition par Iphigénie le Ven 9 Sep 2016 - 15:05, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par DesolationRow le Ven 9 Sep 2016 - 14:58

C'est tout à fait saisissant, on n'a jamais évalué autant de compétences, les élèves n'en ont jamais eu aussi peu.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par Fires of Pompeii le Ven 9 Sep 2016 - 16:58

@sifi a écrit:J'ai de gros doutes existentiels...
Nos formations de l'an dernier ont très peu évoqué les compétences, les formatrices ayant éludé toutes les questions à ce sujet...
Du coup j'ai construit mes progressions plus ou moins comme je l'ai toujours fait, à partir des différentes entrées du programmes, et en intégrant les compétences en fonction de ce que j'ai prévu. Je me suis aussi inscrite sur ce forum, pour pouvoir voir comment vous faites. J'ai vu plein de progressions, et la mienne semblait tout à fait correspondre.
Or, mercredi, une amie qui était formatrice l'an dernier est venue me voir, et m'a expliqué l'enseignement par compétences.
Ce d'est pas du tout ce que je fais...

Au lieu de partir du programme, comme ce que j'ai fait, il faudrait choisir une ou deux compétences dans le référentiel, et construire la séquence autour de celles-ci. Il faudrait raisonner en terme de compétences/ sous-compétences/ savoirs-faire, et ensuite regarder dans le programme ce qui peur correspondre. Il faudrait que tout le contenu de la séquence aille vers la compétence travaillée, notamment en langue. On n'a pas besoin de faire de langue dans chaque chapitre (!). Par exemple, dans ma première séquence sur Maupassant, si la compétence travaillée porte sur l'écriture, je peux faire comme prévu les temps du récit, parce que c'est un savoir-faire qui permet de valider la compétence, mais je ne peux pas revoir les classes grammaticales parce que ça n'apporte rien au travail de ma compétence...

Cela m'a complètement déstabilisée, j'ai l'impression que tout ce qui était encore très bien l'an dernier  est devenu de la merde maintenant, et que je vais devoir tout changer...

D'autant plus que j'ai un stagiaire à qui je dois donner l'exemple, et qu'une inspection me pend au nez... D'ailleurs ce principe de compétences a été expliqué à mon stagiaire aussi.

Et vous, comment gérez-vous ça? Est-ce que tout le monde travaille par compétences, et je n'ai rien compris? Quand je vois que beaucoup d'entre vous font une progression grammaticale séparée (ce qui me semble très sensé!), j'ai l'impression qu'il n'y a pas grand monde qui travaille par compétences, non?

Bref... je pensais être une bonne enseignante, maîtriser mes cours, etc, et là j'ai juste l'impression de ne plus rien comprendre...


Mais TOUTE la grammaire aide à mieux écrire ! Reconnaître un adjectif, c'est important quand même, pour des raisons d'accord etc.
Bref, dis à cette amie de s'occuper de ses oignons, et fais ce qui marche POUR TOI avec TES ELEVES. Il est incroyable de voir qu'à une époque où on nous parle de différenciation, on veuille uniformiser les méthodes d'enseignement, laissant de côté les différences naturelles qu'il y a entre chaque prof, entre chaque élève.
Donc, dans ta classe, tu es seul maître à bord, fais ce que dois.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par sifi le Ven 9 Sep 2016 - 17:51

Merci de m'aider à remettre les pieds sur terre...
J'ai effectivement beaucoup d'admiration et d'affection pour cette amie qui m'a aidée dans le métier quand j'ai démarré et que j'étais perdue...

J'ai toujours accepté de me remettre en question, et accepté la critique. Mais là, très sincèrement, ça fait trop et mon sens de l'éthique hurle au scandale.

Ce qui me gêne, et me cause tout ce stress, c'est le fait d'avoir un stagiaire. Si ce n'était que moi, je me sens parfaitement capable de faire connaître le fond de ma pensée à un inspecteur... mais là il s'agit de faire valider le stage d'un jeune prof.

sifi
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par VinZT le Ven 9 Sep 2016 - 18:20

Bah, si l'IPR pensais du mal de toi, il ne t'aurait pas confié de stagiaire, donc ne te prends pas le chou pour rien. 
Essaie de convaincre le stagiaire de faire la part des choses: le discours prêchi-prêcha pour l'ESPE (et l'IPR) et la réalité du terrain avec toi. Et surtout dis-lui qu'une fois titularisé, il sera seul maître à bord et conduira sa barque (ou son radeau) comme il l'entend, selon les méthodes qui lui conviennent.
Et laissons les virtuoses de la pédagogie de pointe là où ils sont. Vous aurez d'ailleurs remarqué que beaucoup d'entre eux aiment d'autant plus les élèves qu'ils ne les voient plus (IPR, CDE, formateurs, etc.)

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par neomath le Ven 9 Sep 2016 - 18:22

@sifi a écrit:Cela m'a complètement déstabilisée, j'ai l'impression que tout ce qui était encore très bien l'an dernier  est devenu de la merde maintenant, et que je vais devoir tout changer...
affraid affraid affraid
Votre témoignage me fait exactement penser à ceux des salariés qui ont subi la "réforme" de France Telecom.
Ce sentiment d'être devenu incompétent est justement ce que recherchent ceux qui nous dirigent, car un travailleur qui se sent incompétent devient malléable et finit par accepter toutes "réformes" que l'on veut lui imposer.
Ne vous laissez pas manipuler. Demandez simplement aux tenants de l'enseignement par compétence de produire des études scientifiques à l'appui de leurs dires. Vous pourrez attendre longtemps. Et en attendant, faites fièrement ce que vous savez faire.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par Anaxagore le Ven 9 Sep 2016 - 18:43

@DesolationRow a écrit:C'est tout à fait saisissant, on n'a jamais évalué autant de compétences, les élèves n'en ont jamais eu aussi peu.

Peser le cochon ne le fait pas grossir.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par tannat le Ven 9 Sep 2016 - 20:38

@Anaxagore a écrit:
@DesolationRow a écrit:C'est tout à fait saisissant, on n'a jamais évalué autant de compétences, les élèves n'en ont jamais eu aussi peu.

Peser le cochon ne le fait pas grossir.
J'adore !!  merci, j'ai bien ri !!

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par ysabel le Ven 9 Sep 2016 - 20:44

En fait, ta collègue utilise les textes comme prétexte. Cela doit être bien aride pour les gamins. Il ne peut plus y avoir de plaisir de lecture...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par Annalucia le Ven 9 Sep 2016 - 20:47

@ysabel a écrit:En fait, ta collègue utilise les textes comme prétexte. Cela doit être bien aride pour les gamins. Il ne peut plus y avoir de plaisir de lecture...

Ysabel cheers tu as tellement raison Very Happy !

Annalucia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par Aphrodissia le Ven 9 Sep 2016 - 20:52

Lorsque le LPC est sorti, un formateur idolâtre de cet outil nous disait qu'il ne fallait pas valider chaque item, mais regarder la compétence dans son entier, que la validation par item ne servait que pour les élèves en difficulté, pour lesquels on ne pouvait valider la compétence. Du moins, c'est ce que j'ai compris et retenu à l'époque même si maintes et maintes fois on a voulu me faire faire du cochage d'items. J'ai donc toujours validé (ou pas) la compétence "maîtrise de la langue française" et je vais continuer à faire ainsi; ça a changé de nom ("maîtrise des langages"?) mais le principe va rester et c'est cette compétence unique (presque, il y en a une sur la culture aussi) que je travaille en classe et que j'évalue.
Pour ce qui est de la façon de travailler, en stage l'an dernier, mon IPR a parlé de la façon de traiter les programmes en insistant sur la nécessité d'être ambitieux dans notre travail littéraire, sans parler des compétences..

Aphrodissia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement par compétences

Message par sifi le Ven 9 Sep 2016 - 21:02

Vous me rassurez...
Je me voyais déjà reprendre toutes mes progressions ce week-end...
Mais vous avez raison, je vais faire comme je veux, et dirai à mon stagiaire la version "officielle". Il n'est pas dupe de toutes façon, il vient d'une famille d'enseignants.

C'est certain que si je n'avais pas eu de stagiaire, je ne me serais même pas posé la question et j'aurais tout fait à ma sauce, alors je vais continuer comme ça.
Merci! fleurs2

sifi
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum