AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par Elyas le Dim 11 Sep 2016 - 14:06

@GD a écrit:
@Elyas a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Elyas a écrit:
De plus, à moins de faire cours comme Casali dont le manuel fut conseillé par le snalc,

Par une de ses sections, qui a depuis retiré cette référence. Je vois que ça répond « sur le fond »… C'est minable.


J'aurai effectivement dû dire qu'il fut conseillé un temps par la section de Versailles. Tu as eu raison de préciser, j'ai été trop peu précis.

Comme le Livre scolaire.  Laughing

C'est vrai.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par Whypee le Dim 11 Sep 2016 - 14:32

@Celeborn a écrit:
@KrilinXV3 a écrit:
Finalement en HG on a pas pris d'AP car une autre décision stupide a été prise: l'AP en demi-classe. On a laissé ça aux Maths, Sciences et Langues.

Deux choses qui me semblent aberrantes dans ce que tu écris :

1) Que vous n'ayez pas d'AP ne vous empêche pas de pratiquer votre différenciation pédagogique, si ? Y'a pas besoin du sigle pour enseigner de cette façon, il me semble. On en revient au problème de départ, qui est de confondre AP et différenciation. À mon sens, la différenciation, c'est moyennement personnalisé (deux parcours au lieu d'un, wouahou !), et ce n'est absolument pas de l'accompagnement. Et si la différenciation, c'est tellement formidable, eh bien on en fait 100% du temps, et non 30 minutes ou 1h par semaine.

2) Je ne vois toujours pas en quoi l'AP en demi-classe serait stupide. Une fois encore, c'est impressionnant la façon dont, avec des justifications pédagogiques, on en arrive à demander de moins bonnes conditions de travail. « J'accompagne et je personnalise mieux à 30 qu'à 15, donc surtout de me donnez pas d'heures ! » : c'est fascinant d'en arriver là… Et puis on ne le fait pas que pour soi : on le fait pour ses collègues aussi. Qui a besoin de groupes en maths, sciences et langues, hein ?

En effet, j'ai connu une époque où l'AP n'existait pas officiellement et pourtant nous en faisions implicitement, normal nous avions 12 élèves par groupe (en cours pro. en LP). Aujourd'hui que je ne peux plus, avec des groupes de 20 élèves, on me demande officiellement de faire de l'AP. N'est-ce pas paradoxal ?
Mais économiquement cela se tient, 66% d'élèves en plus, 25% de temps en moins...

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par titus06 le Dim 11 Sep 2016 - 15:13

Dans mon collège, la direction nous a expliqué que, du moment que nous faisions faire des exercices aux élèves et que nous passions dans les rangs, on faisait de l'AP... Donc voilà, je fais de l'AP depuis des années sans le savoir Smile.

titus06
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par amalricu le Dim 11 Sep 2016 - 15:15

@titus06 a écrit:Dans mon collège, la direction nous a expliqué que, du moment que nous faisions faire des exercices aux élèves et que nous passions dans les rangs, on faisait de l'AP... Donc voilà, je fais de l'AP depuis des années sans le savoir Smile.

Bref, il faut faire semblant et la ministre sera contente. Marquez tout de même AP dans le cahier de texte : le Moloch bureaucratique rougira de plaisir.

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par titus06 le Dim 11 Sep 2016 - 15:24

@amalricu a écrit:
@titus06 a écrit:Dans mon collège, la direction nous a expliqué que, du moment que nous faisions faire des exercices aux élèves et que nous passions dans les rangs, on faisait de l'AP... Donc voilà, je fais de l'AP depuis des années sans le savoir Smile.

Bref, il faut faire semblant et la ministre sera contente. Marquez tout de même AP dans le cahier de texte : le Moloch bureaucratique rougira de plaisir.

Et bien, c'est ce que je fais, pardi (pas plus tard que jeudi et vendredi d'ailleurs). Dès que les élèves sont en autonomie, hop je mets le sigle AP dans le cahier de texte! Tout le monde est content.

titus06
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par Lafcadio le Dim 11 Sep 2016 - 15:27

Ce serait de comprendre ce qu'il faut faire en AP qui serait inquiétant.

Lafcadio
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par kiwi le Dim 11 Sep 2016 - 17:05

@VanGogh59 a écrit:Attention kiwi, je ne remet pas tout en cause. La différenciation peut avoir du bon, pas de souci la dessus. J'ai décidé de la pratiquer cette année réguliérement. Mais en même temps, on nous charge de plus en plus les effectifs ce qui annule un peu les avantages. Il y a beaucoup d'hypocrisie dans les évangélistes de la réforme qui nous expliquent les avantages de la réforme tout en occultant volontairement ce que nous perdons alors que ces pertes vont nous rendre les conditions de travail de plus en plus difficiles...

Ce qui est problématique avec la différenciation en classe entière, c'est pas tant de prévoir des activités adaptées, mais plutôt d'être en capacité durant le cours d'apporter une aide à chaque élève... On est bien d'accord : c'est impossible de le faire correctement. L'idéal serait, dans chaque matière, d'avoir 1h en demi-groupe. Là dejà on serait plus efficace, me semble-t-il. Bien sûr, il y en aura toujours pour nous dire qu'il est possible de faire de l'AP correctement à 30, comme le guignol arriviste venu l'an dernier pour nous "former" sur l'AP. Mais bizarrement, quand une collègue lui a demandé comment il s'y prenait concrètement, impossible d'avoir une réponse...

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par Elyas le Dim 11 Sep 2016 - 17:19

Pourquoi lorsqu'on parle de différenciation, tout le monde pense uniquement à différencier par les consignes et au travail individuel ? Si on s'en tient à ça, tu m'étonnes que les gens craquent. Ensuite, je dois être un guignol arriviste car je n'ai pas de demi-groupe et je fais de l'AP à 29 (effectifs de mes classes cette année). Après, en AP, il n'y a pas que la différenciation, il y a l'explicitation effective aussi ainsi que les démarches collaboratives et coopératives (vulgairement mais pas seulement le mal-nommé travail de groupe). Personnellement, la différenciation par les consignes, je n'aime pas du tout (et j'ai sans doute tort). Je suis bien plus un adepte de la différenciation par la production et du "prenez votre temps, progressez à votre rythme mais progressez car il y a des objectifs !" ainsi que de la coopération (mais quand mes élèves coopèrent, ils n'ont pas le même langage à employer ce qui évite l'effet "un seul travaille, les autres copient).
Après, l'AP n'est pas l'individualisation mais la personnalisation. Sylvain Connac explique ça très bien. J'essaierai de scanner la page, j'ai la flemme d'expliquer aujourd'hui.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par tschai le Dim 11 Sep 2016 - 17:25

@kiwi a écrit:Ce qui est problématique avec la différenciation en classe entière, c'est pas tant de prévoir des activités adaptées, mais plutôt d'être en capacité durant le cours d'apporter une aide à chaque élève... On est bien d'accord : c'est impossible de le faire correctement. L'idéal serait, dans chaque matière, d'avoir 1h en demi-groupe. Là dejà on serait plus efficace, me semble-t-il.
Je ne suis pas contre cette idée, c'est même ce que j'expérimente avec le niveau 4ème, mais deux écueils majeurs vont vite couler mon navire pédagogique et avoir raison de mes bonnes résolutions:
je vois mes deux classes de 4ème deux heures en classe entière, et deux heures en demi groupe, spécifiées heures AP.
1er problème: ces heures sont intercalées au milieu des heures de cours en classe entière, me forçant à demander aux élèves de prévoir des espaces que nous comblons quand ils sont en AP (ex: écrire une lettre racontant les activités sur le port de Bordeaux, en AP, inséré au milieu du paragraphe sur Bordeaux...)
2ème problème: je perds un temps fou. J'en suis toujours à la leçon Bourgeoisies, commerce... alors que j'avais prévu de n'y passer que 3 heures! Je ne finirai jamais mon programme à ce rythme...
(sans parler du fait que la lettre décrivant Bordeaux me sort désormais par les trous de nez, au bout de 4 séances sur le même sujet)
Ah, j'adore cette réforme, tous les jours avec plus d'intensité.

tschai
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par Mimite le Dim 11 Sep 2016 - 18:29

@Isis39 a écrit:L'AP en 1/2 groupe en HG n'est intéressant que si l'on a les groupes à la suite. Sinon comment faire le programme si un groupe a une heure d'avance sur l'autre ?

Je me retrouve exactement dans cette situation... pour 2 de mes classes.
Pour les autres la direction a réussi à mettre les heures à la suite mais pour ces deux classes là cétait impossible semble-t-il...

Je ne sais pas du tout comment faire....
J'avais prévu d'utiliser ces heures par 1/2 groupe pour faire des activités différentes. Plusieurs sont déjà calées...
Mais là je ne sais pas comment faire puisque je verrai les élèves en 1/2 groupe 1 fois puis les autres 15 jours plus tard ! affraid Oui oui je verrai le 1/2 groupe, 1 fois par mois en fait... Ce qui était un avantage est devenu par le jeu des EDT un vrai casse-tête et presque un handicap !

Vous avez des idées pour me sortir d'une telle situation ?!?

Mimite
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par Isis39 le Dim 11 Sep 2016 - 18:30

@Mimite a écrit:
@Isis39 a écrit:L'AP en 1/2 groupe en HG n'est intéressant que si l'on a les groupes à la suite. Sinon comment faire le programme si un groupe a une heure d'avance sur l'autre ?

Je me retrouve exactement dans cette situation... pour 2 de mes classes.
Pour les autres la direction a réussi à mettre les heures à la suite mais pour ces deux classes là cétait impossible semble-t-il...

Je ne sais pas du tout comment faire....
J'avais prévu d'utiliser ces heures par 1/2 groupe pour faire des activités différentes. Plusieurs sont déjà calées...
Mais là je ne sais pas comment faire puisque je verrai les élèves en 1/2 groupe 1 fois puis les autres 15 jours plus tard ! affraid Oui oui je verrai le 1/2 groupe, 1 fois par mois en fait... Ce qui était un avantage est devenu par le jeu des EDT un vrai casse-tête et presque un handicap !

Vous avez des idées pour me sortir d'une telle situation ?!?

À ta place je ferais l'EMC sur ces heures.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par KrilinXV3 le Dim 11 Sep 2016 - 18:37

@Celeborn a écrit:
@KrilinXV3 a écrit:
Finalement en HG on a pas pris d'AP car une autre décision stupide a été prise: l'AP en demi-classe. On a laissé ça aux Maths, Sciences et Langues.

Deux choses qui me semblent aberrantes dans ce que tu écris :

1) Que vous n'ayez pas d'AP ne vous empêche pas de pratiquer votre différenciation pédagogique, si ? Y'a pas besoin du sigle pour enseigner de cette façon, il me semble. On en revient au problème de départ, qui est de confondre AP et différenciation. À mon sens, la différenciation, c'est moyennement personnalisé (deux parcours au lieu d'un, wouahou !), et ce n'est absolument pas de l'accompagnement. Et si la différenciation, c'est tellement formidable, eh bien on en fait 100% du temps, et non 30 minutes ou 1h par semaine.

2) Je ne vois toujours pas en quoi l'AP en demi-classe serait stupide. Une fois encore, c'est impressionnant la façon dont, avec des justifications pédagogiques, on en arrive à demander de moins bonnes conditions de travail. « J'accompagne et je personnalise mieux à 30 qu'à 15, donc surtout de me donnez pas d'heures ! » : c'est fascinant d'en arriver là… Et puis on ne le fait pas que pour soi : on le fait pour ses collègues aussi. Qui a besoin de groupes en maths, sciences et langues, hein ?

Alors j'aurais dû préciser, effectivement, que ne pas prendre l'AP ne signifie effectivement nullement que je ne vais pas faire comme d'habitude et que ça ne change pas grand chose pour moi. Simplement, j'aurais aimé m'inscrire dans une vraie démarche d'établissement, et cela m'aurait évité d'avoir à inscrire ma discipline dans un EPI, mode d'enseignement que j'abhorre.

Pour moi, l'AP en demi-classe est stupide (j'aurais dû préciser "dans ma discipline") car on instaure une double progression dans le groupe classe. A chaque cours, même en AP, je dois "avancer dans le programme" (surtout qu'ils sont denses, comme l'a dit Rom1 plus haut, même pire qu'avant grâce à la charmante polémique de l'an dernier).
Vu le nombre d'heures qui sautent dans une année (réunions, jours fériés, sorties), accepter d'enseigner en demi-classe c'est prendre un risque certain de déséquilibre. Si ça ne pose pas de problèmes aux enseignants de Sciences, Langues, et Maths de mon établissement, tant mieux pour eux, je leur laisse volontiers.

Pour finir, j'en ai déjà parlé ici, mais dans mon établissement, il y avait un gros risque d'AP "barette"-multidisciplinaire. Il a fallu une très grosse pression du Conseil Pédagogique (et encore plus de temps pour expliquer à tout le monde pourquoi ce n'était pas souhaitable) pour que ça ne finisse pas comme ça. On a obtenu des garanties, "du bout des lèvres". Mais je me méfie de juillet/août.

Et je ne comprends pas ce que tu me reproches dans ta dernière phrase. Car en tant que coordonnateur et représentant au CP, j'ai agi en toute transparence avec mes collègues de discipline, portant leurs voix (ça tombe bien, c'était assez concordant). Et j'ai laissé volontiers l'AP aux disciplines qui voulaient des demi-classes, étant entendu que le deal du CDE c'était: "Demi-classe si AP sinon, pas d'AP, pas de demi-classes".

Je pense que mes collègues de ces disciplines auraient préféré la solution suivante: certaines disciplines prennent l'AP en classe entière, eux peuvent avoir leurs groupes (merci la marge, tant qu'elle est là...) sans avoir à se prendre la tête avec l'estampe "AP"...

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par kiwi le Dim 11 Sep 2016 - 18:58

@Elyas a écrit:Pourquoi lorsqu'on parle de différenciation, tout le monde pense uniquement à différencier par les consignes et au travail individuel ? Si on s'en tient à ça, tu m'étonnes que les gens craquent. Ensuite, je dois être un guignol arriviste car je n'ai pas de demi-groupe et je fais de l'AP à 29 (effectifs de mes classes cette  année). Après, en AP, il n'y a pas que la différenciation, il y a l'explicitation effective aussi ainsi que les démarches collaboratives et coopératives (vulgairement mais pas seulement le mal-nommé travail de groupe). Personnellement, la différenciation par les consignes, je n'aime pas du tout (et j'ai sans doute tort). Je suis bien plus un adepte de la différenciation par la production et du "prenez votre temps, progressez à votre rythme mais progressez car il y a des objectifs !" ainsi que de la coopération (mais quand mes élèves coopèrent, ils n'ont pas le même langage à employer ce qui évite l'effet "un seul travaille, les autres copient).
Après, l'AP n'est pas l'individualisation mais la personnalisation. Sylvain Connac explique ça très bien. J'essaierai de scanner la page, j'ai la flemme d'expliquer aujourd'hui.

On peut différencier en faisant des travaux de groupes, c'est même ce qu'il faut faire fréquemment si on veut pouvoir être partout à la fois. Sinon en effet, c'est impossible.
Pour le guignol arriviste oui, je maintiens. Le mec s'est mis à dos la quasi-totalité des collègues de trois bahuts, par son attitude hautaine et pédante. Faut y aller quand même. Aucune réponse à nos questions, notamment à celle où on lui demandait à quel type d'élèves il enseignait. Il a aussi botté en touche quand on lui a demané comment il y arrivait : " oh mais je ne peux pas vous expliquer comme ça". Par contre pour nous balancer un PowerPoint avec des copier-coller du BO, y' avait du monde.
Sinon tu y arrives à 29, bravo. Je dois être une brèle finie alors. Mais moi, entre les ULIS, 3 illettrés minimum par classe, 20 élèves qui ne maîtrisent pas correctement le Francais comme on est en droit de l'attendre d'un collégien, d'éventuels non-francophones, 2 élèves brillants qui s'emmerdent, le tout avec des effectifs qui enflent parce que, paraît-il, nous avons un public privilégié (pour info, on recrute sur Trappes, et dans la cité d'à coté) à tel point qu'on est passé de type 2 à type 5, et bien je n'y arrive pas.

Concernant les demi-groupes, on en a en 3eme. J'ai demandé en juin à ce que les demi-groupes soient le même jour, ou bien qu'il n'y ait pas de cours entre les deux groupes. Ça colle. Sinon en effet, ça met la pagaille dans les progressions.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par Honchamp le Dim 11 Sep 2016 - 19:24

@matahari a écrit:re,
voilà ce que j'ai prévu pour l'instant en 3e:
AP : prise en mains du manuel.
AP : expliquer un événement. Une carte mentale
AP savoir localiser et situer
AP savoir identifier et présenter un document.
AP : construire une réponse
AP : une carte mentale pour apprendre et rédiger
AP : rédiger une question longue à partir de la carte mentale
Ap : les mots clés d’une consigne à souligner. Justifier sa réponse
AP : comment présenter une œuvre.
Ap : les mots pour décrire un paysage : prise de vue, plans
AP : les règles de la cartographie
AP :L’importance de la légende : savoir la lire
AP de la carte au croquis. Les éléments indispensables

Mais est-ce bien de l'AP ?
Parce que tout ça je le faisais déjà en l'appelant "méthode", sauf que là j'ai plus formalisé en réalisant des fiches.

C'est de l'AP. Brute de décoffrage ! Laughing Pas de différenciation apparente, etc, etc...Mais cela ressemble à comment je vois les choses. Après, c'est comme le ski ou le tennis, on donne la théorie, et il faut leur faire pratiquer ! Et à ski, si on ne tombe jamais, on ne progresse guère. Donc, s'ils se trompent, ne réussissent pas tout de suite, pas grave, le tout est que chacun progresse...(d'accord avec Elyas qui en parle dans le fil).

Sur tes intitulés d'AP : tu n'es pas obligé d'y passer une heure à chaque fois !
Dans le cahier de textes, j'écris "AP" quand on y passe l'heure. Ex : le récit sur l'esclavage.
"Moment AP" quand c'est une mise au point.

Je donne des petites fiches "AP 1", "AP 2", mes anciennes fiches méthodo revues...Collées où ils veulent : au fur et à mesure du cours, ou à la fin du cahier.
Je ne cherche pas à  tout revoir dès le début. Par exemple, on pratique la présentation de doc, mais je ne l'ai pas encore re-théorisée dans une fiche AP.

En ce moment, je mets le point fort sur la manière de présenter le travail à la maison (il y en a toujours, généralement questions sur un texte ou une carte (mais pas long à faire).
Je veux une présentation précise, des phrases correctes.
Je vérifie tous les travaux, je mets ce qui ne va pas , je mets un "/" à ceux qui présentent et rédigent bien. Pour l'instant, je ne m'intéresse pas aux réponses elle-mêmes.
Pour moi, c'est de l'AP, et du personnalisé !
Mes anciens élèves savent que je pratique comme ça, les nouveaux apprécient que je m'intéresse à eux individuellement.
J'écris dans Pronote : "Vérif et AP à propos du travail demandé".

En revanche, la différenciation par les consignes, j'ai du mal.
Même consignes, mais on m'appelle si on ne comprend pas, si "on est en panne". Le but est qu'ils osent se lancer à me demander (je suis d'une grande patience dans ces cas-là).
On travaille par groupe, par 2,  ou pas, je varie.

Evidemment, les très très en diff (je n'en ai pas repérés), je comprends qu'on leur donne des textes à trous.

Enfin, je fais du cours dialogué à partir de docs, je raconte... Cela ne me culpabilise pas. Je varie les plaisirs !

Bref, Matahari, confiance en ce que tu fais !

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par Isis39 le Dim 11 Sep 2016 - 19:25

@kiwi a écrit:
@Elyas a écrit:Pourquoi lorsqu'on parle de différenciation, tout le monde pense uniquement à différencier par les consignes et au travail individuel ? Si on s'en tient à ça, tu m'étonnes que les gens craquent. Ensuite, je dois être un guignol arriviste car je n'ai pas de demi-groupe et je fais de l'AP à 29 (effectifs de mes classes cette  année). Après, en AP, il n'y a pas que la différenciation, il y a l'explicitation effective aussi ainsi que les démarches collaboratives et coopératives (vulgairement mais pas seulement le mal-nommé travail de groupe). Personnellement, la différenciation par les consignes, je n'aime pas du tout (et j'ai sans doute tort). Je suis bien plus un adepte de la différenciation par la production et du "prenez votre temps, progressez à votre rythme mais progressez car il y a des objectifs !" ainsi que de la coopération (mais quand mes élèves coopèrent, ils n'ont pas le même langage à employer ce qui évite l'effet "un seul travaille, les autres copient).
Après, l'AP n'est pas l'individualisation mais la personnalisation. Sylvain Connac explique ça très bien. J'essaierai de scanner la page, j'ai la flemme d'expliquer aujourd'hui.

On peut différencier en faisant des travaux de groupes, c'est même ce qu'il faut faire fréquemment si on veut pouvoir être partout à la fois. Sinon en effet, c'est impossible.
Pour le guignol arriviste oui, je maintiens. Le mec s'est mis à dos la quasi-totalité des collègues de trois bahuts, par son attitude hautaine et pédante. Faut y aller quand même. Aucune réponse à nos questions, notamment à celle où on lui demandait à quel type d'élèves il enseignait. Il a aussi botté en touche quand on lui a demané comment il y arrivait : " oh mais je ne peux pas vous expliquer comme ça". Par contre pour nous balancer un PowerPoint avec des copier-coller du BO, y' avait du monde.
Sinon tu y arrives à 29, bravo.  Je dois être une brèle finie alors. Mais moi, entre les ULIS, 3 illettrés minimum par classe, 20 élèves qui ne maîtrisent pas correctement le Francais comme on est en droit de l'attendre d'un collégien, d'éventuels non-francophones, 2 élèves brillants qui s'emmerdent, le tout avec des effectifs qui enflent parce que, paraît-il, nous avons un public privilégié (pour info, on recrute sur Trappes, et dans la cité d'à coté) à tel point qu'on est passé de type 2 à type 5, et bien je n'y arrive pas.

Concernant les demi-groupes, on en a en 3eme. J'ai demandé en juin à ce que les demi-groupes soient le même jour, ou bien qu'il n'y ait pas de cours entre les deux groupes. Ça colle. Sinon en effet, ça met la pagaille dans les progressions.

Qu'est-ce que cela veut dire ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par kiwi le Dim 11 Sep 2016 - 19:41

@Isis39 a écrit:
@kiwi a écrit:
@Elyas a écrit:Pourquoi lorsqu'on parle de différenciation, tout le monde pense uniquement à différencier par les consignes et au travail individuel ? Si on s'en tient à ça, tu m'étonnes que les gens craquent. Ensuite, je dois être un guignol arriviste car je n'ai pas de demi-groupe et je fais de l'AP à 29 (effectifs de mes classes cette  année). Après, en AP, il n'y a pas que la différenciation, il y a l'explicitation effective aussi ainsi que les démarches collaboratives et coopératives (vulgairement mais pas seulement le mal-nommé travail de groupe). Personnellement, la différenciation par les consignes, je n'aime pas du tout (et j'ai sans doute tort). Je suis bien plus un adepte de la différenciation par la production et du "prenez votre temps, progressez à votre rythme mais progressez car il y a des objectifs !" ainsi que de la coopération (mais quand mes élèves coopèrent, ils n'ont pas le même langage à employer ce qui évite l'effet "un seul travaille, les autres copient).
Après, l'AP n'est pas l'individualisation mais la personnalisation. Sylvain Connac explique ça très bien. J'essaierai de scanner la page, j'ai la flemme d'expliquer aujourd'hui.

On peut différencier en faisant des travaux de groupes, c'est même ce qu'il faut faire fréquemment si on veut pouvoir être partout à la fois. Sinon en effet, c'est impossible.
Pour le guignol arriviste oui, je maintiens. Le mec s'est mis à dos la quasi-totalité des collègues de trois bahuts, par son attitude hautaine et pédante. Faut y aller quand même. Aucune réponse à nos questions, notamment à celle où on lui demandait à quel type d'élèves il enseignait. Il a aussi botté en touche quand on lui a demané comment il y arrivait : " oh mais je ne peux pas vous expliquer comme ça". Par contre pour nous balancer un PowerPoint avec des copier-coller du BO, y' avait du monde.
Sinon tu y arrives à 29, bravo.  Je dois être une brèle finie alors. Mais moi, entre les ULIS, 3 illettrés minimum par classe, 20 élèves qui ne maîtrisent pas correctement le Francais comme on est en droit de l'attendre d'un collégien, d'éventuels non-francophones, 2 élèves brillants qui s'emmerdent, le tout avec des effectifs qui enflent parce que, paraît-il, nous avons un public privilégié (pour info, on recrute sur Trappes, et dans la cité d'à coté) à tel point qu'on est passé de type 2 à type 5, et bien je n'y arrive pas.

Concernant les demi-groupes, on en a en 3eme. J'ai demandé en juin à ce que les demi-groupes soient le même jour, ou bien qu'il n'y ait pas de cours entre les deux groupes. Ça colle. Sinon en effet, ça met la pagaille dans les progressions.

Qu'est-ce que cela veut dire ?

C'est un classement d'établissements selon certains critères, notamment des critères sociaux. Nous concernant, on était au bord du classement ZEP fut un temps, et maintenant, on considère qu'on est l'équivalent de St-Germain. Certes, depuis le changement de direction, il est vrai qu'on a réussi à garder nos meilleurs élèves, hélas souvent les plus aisés, et qu'on évite que ce public s'inscrive en fin de CM2 dans le privé, mais les élèves issus de milieux défavorisés, on les a toujours autant. Également, mon collège scolarise des enfants placés en foyers ou en famille. Enfin, on a aussi une augmentation des inclusions d'élèves en situation de handicap. Certains ont des handicaps vraiment difficiles à gérer en groupe-classe.

On a eu le revers de la médaille avec une baisse de la dotation. Car du classement dépendent les effectifs. On est censés passer à des effectifs de 32. No

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par Isis39 le Dim 11 Sep 2016 - 19:43

Merci pour les infos.
Ici on a perdu la ZEP il y a quelques année car on avait de trop bons résultats au brevet. A te dégoûter de bosser...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par Honchamp le Dim 11 Sep 2016 - 19:56

@kiwi a écrit:

On a eu le revers de la médaille avec une baisse de la dotation. Car du classement dépendent les effectifs. On est censés passer à des effectifs de 32. No

C'est n'importe quoi !
Et vous aurez 32 places par classe ? Nous, on a 28 places, et dans beaucoup de salles, cela bloque la 2ème porte de la salle.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par kiwi le Dim 11 Sep 2016 - 19:57

@Isis39 a écrit:Merci pour les infos.
Ici on a perdu la ZEP il y a quelques année car on avait de trop bons résultats au brevet. A te dégoûter de bosser...


Ça fait partie des critères pris en compte : résultats au DNB, taux de redoublement, à l'évoque évaluation à l'entrée en 6eme, PCS des entrants en 6eme etc.

Évidemment que ça degoute de bosser. Économies, économies. Tout est bon.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par kiwi le Dim 11 Sep 2016 - 20:03

@Honchamp a écrit:
@kiwi a écrit:

On a eu le revers de la médaille avec une baisse de la dotation. Car du classement dépendent les effectifs. On est censés passer à des effectifs de 32. No

C'est n'importe quoi !
Et vous aurez 32 places par classe ? Nous, on a 28 places, et dans beaucoup de salles, cela bloque la 2ème porte de la salle.

Dans les salles classiques oui, j'ai 32places. L'an dernier en 6eme, on était même à 31. Heureusement que les ULIS n'etaient pas inclus partout, car sinon on montait au-delà de 30. Toutefois cette année, c'est correct car des élèves sont partis : les 6emes tournent à 26, 5èmes à 28-29, 4emes à 28 et 3emes entre 21 et 26. On s'est battus pour conserver cinq 3emes, car sinon on passait au-delà de 30... Mais on ne se fait pas d'illusions : on va récupérer tous les conseils de discipline du secteur, surtout en 3eme.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par amalricu le Dim 11 Sep 2016 - 20:09

Vous fatiguez pas trop...les inspecteurs ne passeront pas avant une dizaine d'années.

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par Isis39 le Dim 11 Sep 2016 - 20:18

@Honchamp a écrit:
@kiwi a écrit:

On a eu le revers de la médaille avec une baisse de la dotation. Car du classement dépendent les effectifs. On est censés passer à des effectifs de 32. No

C'est n'importe quoi !
Et vous aurez 32 places par classe ? Nous, on a 28 places, et dans beaucoup de salles, cela bloque la 2ème porte de la salle.

J'avais 28 place. Quand on a perdu la ZEP, on a ajouté 2 tables et deux chaises. Boîte de sardines.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par *Fifi* le Dim 11 Sep 2016 - 20:58

C'est quand même triste je trouve de se dire qu'on préfère refuser des groupes plutôt que de devoir gerer une organisation défaillante, alors qu'on se plaint souvent des effectifs qui augmentent. Je ne vois pas pourquoi les chefs ne rentreraient pas dans leur organisation d'EDT le fait d'avoir les groupes à la suite (ou du moins sans cours en classe entière entre). Ils prennent bien en compte les contraintes des collègues d'eps ou de sciences. De même que je trouve triste de renoncer aux groupes parce que le chef veut forcément appeler ces heures "AP". Je comprends les collègues bien sur, mais pas les directions.
Perso j'ai des groupes, pas d'heure en classe entière entre (mais en même temps après toussaint je monte un projet en y décloisonnant des chapitres donc ça n'aurait pas été gênant pour moi), les 3h eleves s'appellent "HGEMC", et ça me va très bien. J'ai un public peu scolaire et hétérogène (ulis) et je suis ravie d'avoir ce temps qui permet de plus aider et d'être plus efficace.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par poybe le Dim 11 Sep 2016 - 21:02

Dans les critères il y a aussi le % d'élèves habitant en zone urbaine sensible. Ici on en a 0, on est en pleine cambrousse ... du coup, alors que sur tous les autres critères on était dans les pires établissements de l'acad au moment du classement, on n'a pas été classés ZEP ... youpi.
Avec en plus autour de nous des bahuts "isolés" avec moins de 100 élèves, maintenus autant pour des raisons d'aménagement du territoire que pour faire plaisir au député du coin ... on a des classes à 28 en moyenne ... youpi.
C'est le même bin's partout à ce que je vois.

poybe
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP en HG : je ne suis pas certaine d'avoir compris ce que je devais faire

Message par KrilinXV3 le Dim 11 Sep 2016 - 22:56

@*Fifi* a écrit:C'est quand même triste je trouve de se dire qu'on préfère refuser des groupes plutôt que de devoir gerer une organisation défaillante, alors qu'on se plaint souvent des effectifs qui augmentent. Je ne vois pas pourquoi les chefs ne rentreraient pas dans leur organisation d'EDT le fait d'avoir les groupes à la suite (ou du moins sans cours en classe entière entre). Ils  prennent bien en compte les contraintes des collègues d'eps ou de sciences. De même que je trouve triste de renoncer aux groupes parce que le chef veut forcément appeler ces heures "AP". Je comprends les collègues bien sur, mais pas les directions.
J'aurais pu demander à mon CDE mais je ne lui fais pas confiance. Et même si c'était le cas, il y a énormément d'heures qui sautent et le risque est réel. Typique: l'heure de 16h à 17h. Elle saute très souvent, en général les mardi et jeudi. Ce fut déjà le cas la semaine dernière pour la réunion de présentation du réseau REP (sorte de "2e prérentrée", très désagréable et inutile) et tiens, ça a fait sauter une heure de Maths en groupe de la classe dont je suis PP (alors que l'autre groupe a bien eu cours, l'heure d'avant). C'est le cas pour les réunions PPS / PAP, les rencontres parents / professeurs (4 fois par an), certains conseils de classe.
Je trouve le risque trop grand pour un bénéfice très léger. Voilà, je n'aime pas enseigner à des demi-classes. Pour être honnête, j'ai mes 3 5e entre 20 et 22, mes 4e à 24, mes 3e à 25/26, ce qui joue énormément.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum