Informations expatriation pour définir projet de vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Fregiso le Dim 11 Sep 2016 - 11:52

Bonjour,
comme je l'explique dans ma présentation j'ai 21 ans et suis actuellement en année sabbatique après avoir obtenu ma L3 de maths. J'en profite pour me renseigner sur les différentes possibilités de "carrière" qui s'offrent à moi, et je m'intéresse actuellement au métier de professeur. Si je deviens professeur ce sera professeur agrégé, pour les avantages évidents que cela procure et aussi parce que je trouve le concours intellectuellement intéressant.

Il faut de plus que j'explique que j'ai un projet de vie particulier:je désire autant que possible arriver à l'indépendance financière dans les 10-15 années qui arrivent, à la fois grâce à mon futur salaire mais aussi grâce à mes placements immobiliers. Cela n'a rien à voir avec un amour particulier de l'argent (j'aurais fait des choix totalement différents dans mon parcours scolaire si cela était le cas). Je souhaite simplement pouvoir être libre le plus tôt possible, pour pouvoir faire ce que je veux:voyager, monter des projets divers (start-ups, projet humanitaires, écrire un livre...).

Le métier de professeur dans le secondaire me séduit donc a priori sur les points suivants: j'aime enseigner, j'aime les mathématiques(moins celles que j'enseignerais au lycée mais ce sera toujours mieux que pas mal d'autres métiers que je vois), j'aime la possibilité d'avoir des vacances importantes et potentiellement pas mal de temps libre (dites-moi si je tombe dans des stéréotypes stupides mais a priori, et en mathématiques notamment, le temps de préparation du cours et de correction des copies doit être moindre que dans d'autres matières (là encore je ne mets aucune relation d'ordre entre les différentes matières, c'est juste l'aspect binaire "tout ou rien" des mathématiques et le fait qu'il y ait moins de choses à retenir en maths que dans des matières littéraires ou comme la SVT qui me fait dire ça)).

Ce qui me plaît moins dans le métier: le côté peu dépaysant(je sais déjà ce que c'est que l'école, j'y ai déjà été..., le métier en lui-même n'évolue pas (attention je ne dis absolument pas que c'est facile ou non stressant, juste que ça n'est pas dépaysant)), et le faible montant des salaires.

Comme je l'ai dit précédemment j'aimerais dans l'idéal pouvoir profiter de ma vie quand j'aurai atteint un certain âge (30/35 ans) et pour ça j'aurai besoin d'avoir gagné suffisamment d'argent. Si je pouvais en plus en profiter pour commencer à vivre des aventures sympas comme vivre à l'étranger ce serait franchement assez merveilleux.

Mes questions sont donc les suivantes:
-Si mon choix de devenir professeur est conditionné par l'obtention d'un poste d'expat (renommé EEMCP2 c'est bien cela?), prends-je un risque trop important? J'ai lu notamment sur le forum que l'AEFE semblait fermer de + en + de postes. Il faudrait de plus que je puisse partir à l'étranger dans des délais très courts (3 ans grand maximum après avoir eu mon agreg (que je passerais normalement pendant l'année 2018/2019)). Cela est-il envisageable? Le fait de sortir de l'ENS peut-il potentiellement aider sur ce point-là?
-Est-ce que je me leurre sur la possibilité d'épargner pas mal d'argent en partant à l'étranger? En vous lisant j'avais dans l'idée de gagner au moins 6000/7000euros net si je vais dans un pays où l'indemnité d'expatriation est faible. Est-ce que c'est à peu prés ça? D'ailleurs si des gens pouvaient me donner pas mal d'infos sur leur prime d'expat et sur ce qu'ils ont réellement pu épargner je leur en serais très reconnaissant.

Encore une fois je pose des questions sur l'argent non pas parce que j'en suis amoureux mais parce que mon projet de vie en dépend.
Et j'ai peu de doutes sur le fait qu'enseigner à l'étranger en soit me déplairait, c'est pour cela que je ne pose pas de questions là-dessus pour le moment. Je le ferai peut-être par la suite.

Toutes les informations que vous pourrez me donner me seront très précieuses.
Je vous remercie d'avoir tout lu et vous souhaite une bonne journée.

Fregiso
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par brin d'acier le Lun 12 Sep 2016 - 9:38

J'ai lu ton post en diagonale : avant d'espérer obtenir un poste d'expat, il va déjà falloir faire tes armes en France, dans des établissements que tu n'auras pas choisis, avec des publics parfois difficiles... Les postes d'expatriés sont très profilés et il faut avoir une expérience souvent dans la formation, l'accompagnement de jeunes collègues, etc... Est-ce qu'un passage par l'ENS peut aider, ça, je ne sais pas, mais, ce sont des postes qui ne s'obtiennent pas aussi facilement, la concurrence est rude, tu t'en doutes.Ceux qui les obtiennent ont déjà des expériences solides et variées derrière eux. Le salaire est alléchant, mais la charge de travail qui en découle va avec aussi. Tu dois assurer des formations sur ton établissement ou à l'échelle d'une zone géographique.

Déjà pour obtenir un poste dit de "résident" AEFE, il faut batailler et souvent commencer par des destinations qui ne sont pas les plus simples parfois : ne crois pas que tu commenceras en Europe... Souvent, les primes ISVL élevées qui accompagnent le revenu de base révèlent aussi l'état d'un pays : prix des loyers, ou insécurité sur place... Il faut bien se renseigner en prenant contact avec les collègues sur place.

Bref, ça ne tombe pas tout cuit dans le bec, cela se prépare au fur et à mesure des années, je pense. Nous sommes partis mon mari et moi après 5 ans passées en France dans un établissement difficile, avons obtenu un seul poste de résident au Venezuela, mon mari avait accepté un contrat local en attendant mais nous ne sommes restés que deux ans. Nous sommes maintenant tous les deux détachés et en sommes très contents. Mais tu vois, il a fallu différentes étapes avant.

Bonne continuation dans tes projets.

brin d'acier
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Nemuyoake le Lun 12 Sep 2016 - 10:27

Je crois que tu te fais un peu des illusions sur le salaire des profs qui est tres faible. Je ne sais pas ou tu as lu que les profs gagnaient 6000 euros a l'etranger. Et meme si c'est le cas (je n'enseigne pas en France donc je ne sais pas), c'est tout a fait hypothetique (a mon avis) de pouvoir enseigner a l'etranger sous un statut qui rapporte autant d'argent car la selection est tres severe.

Si ton projet de vie est de gagner de l'argent, pourquoi ne pas faire un metier plus remunerateur dans la finance par exemple ? Comme tu es en mathematiques, ce n'est pas impossible, non ?

_________________
Si vous êtes intéressés par le métier d'enseignant au Japon...
http://www.japanteachingenglish.com/

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Zagara le Lun 12 Sep 2016 - 12:08

Pense d'abord à ton master et à l'agrégation avant de croire que tu gagneras "6000/7000 euros net" en étant professeur.

Effectivement, si ton projet de vie c'est de gagner autant à moyen terme, je te conseille la branche des mathématiques financières, job chiant au possible mais en plein boum et très rémunérateur.

Comprends bien que ce dont tu parles est un statut qui concerne une minorité de minorité d'enseignants. L'agrégation est un concours difficile que tout le monde ne réussit pas ; puis il faut bien 3 ou 5 ans d'ancienneté en France, être parmi les meilleurs, et se voir rejeter plusieurs fois son dossier pour arriver à obtenir un poste d'expatrié, puisque les postes sont peu nombreux. Sans parler du passage obligatoire en TZR ou ZUP en début de carrière, qui devient la norme y compris pour les agrégés. Si tu es agrégé, ton salaire sera de 1500/1750 euros nets en stage, puis d'environ 1800/2000 euros net en poste. Pas 6000.

Mais si tu as la niac, que tu es bon et que tu attaques chaque étape pour elle-même, en se mettant à fond dans ce que tu fais à l'heure actuelle pour fournir du travail de qualité et pas en pensant s'enrichir dans 10 ans, c'est possible oui.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Furby le Lun 12 Sep 2016 - 12:52

Drôle de mentalité quand même... Pour info, ça fait 30 ans que j'enseigne, je gagne 2300 euros par mois. Sinon, y a le loto, mais tu sais que mathématiquement il vaut mieux s'abstenir...

Furby
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Tamerlan le Lun 12 Sep 2016 - 13:44

@Fregiso a écrit:
(...) le temps de préparation du cours et de correction des copies doit être moindre que dans d'autres matières (là encore je ne mets aucune relation d'ordre entre les différentes matières, c'est juste l'aspect binaire "tout ou rien" des mathématiques)

Je ne suis pas sûr que tous les professeurs de mathématiques partagent ce point de vue Very Happy

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Hélips le Lun 12 Sep 2016 - 13:56

@Tamerlan a écrit:
@Fregiso a écrit:
(...) le temps de préparation du cours et de correction des copies doit être moindre que dans d'autres matières (là encore je ne mets aucune relation d'ordre entre les différentes matières, c'est juste l'aspect binaire "tout ou rien" des mathématiques)

Je ne suis pas sûr que tous les professeurs de mathématiques partagent ce point de vue Very Happy

Oh, disons que Fresigo risque d'aller de désillusions en désillusions que ce soit sur le temps de travail, sur le salaire ou sur l'aspect binaire d'une réponse en mathématique. Au passage, cette réflexion sur l'aspect binaire des maths, je ne l'avais encore jamais eu de la part d'un matheux.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Tamerlan le Lun 12 Sep 2016 - 14:19

@Hélips a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Fregiso a écrit:
(...) le temps de préparation du cours et de correction des copies doit être moindre que dans d'autres matières (là encore je ne mets aucune relation d'ordre entre les différentes matières, c'est juste l'aspect binaire "tout ou rien" des mathématiques)

Je ne suis pas sûr que tous les professeurs de mathématiques partagent ce point de vue Very Happy

Oh, disons que Fresigo risque d'aller de désillusions en désillusions que ce soit sur le temps de travail, sur le salaire ou sur l'aspect binaire d'une réponse en mathématique. Au passage, cette réflexion sur l'aspect binaire des maths, je ne l'avais encore jamais eu de la part d'un matheux.

C'était le sens de ma remarque. Very Happy

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Fregiso le Lun 12 Sep 2016 - 15:01

Merci pour vos réponses.

S'il vous plaît, je comprends que l'on puisse ne pas comprendre ma façon de voir les choses mais le but de ce sujet est pour moi d'obtenir des informations sur mon potentiel futur métier. C'EST DONC EXTREMEMENT IMPORTANT POUR MOI.

Si des personnes veulent débattre avec moi de mes choix ou d'autres choses, nous pouvons tout à fait le faire par MP ou sur un autre sujet.

Je vous demande donc que ce sujet ne dévie pas des questions initiales. Si je dis des bêtises sur le temps réel de travail par exemple ou d'autres choses, corrigez-moi, c'est le but de ce sujet. Mais faites-le courtoisement s'il vous plaît, et sans vous moquer.

Je réponds donc:

Brin d'acier: Merci d'abord pour ta réponse fournie. Elle m'aide beaucoup et tu as répondu à plusieurs de mes interrogations. Je te souhaite bonne continuation aussi.

Yoaken:mon raisonnement est le suivant. J'ai lu sur le forum que les expats gagnaient en moyenne 2,5 fois ce que gagnent les résidents. Mettons que mon salaire net soit de 2000€ en France. La prime d'indemnité de résidence que j'ai trouvée sur le site de l'AEFE est de 5500€ en Allemagne, soit un des pays où cette indemnité est la plus faible. J'arrondis à 2500€ par mois et multiplie par 2,5. Je trouve 6250€. Pouvez-vous, ou d'autres personnes, me dire si ce raisonnement est juste? Si j'ai mis l'exemple de l'Allemagne c'est juste pour avoir une minoration des salaires, j'aimerais partir dans des pays plus exotiques et différents culturellement.
Et enfin je n'ai aucune envie de travailler dans la finance Smile.

Zagara:j'ai la chance d'être à l'ENS Cachan, où la prépa agreg en maths a un taux de réussite moyen de 98%. J'ai donc, moyennant une grosse quantité de travail, de très bonnes chances d'avoir l'agrégation. Les années à l'ENS sont de plus comptées comme 2 ans et demi d'ancienneté, je commencerais donc avec un salaire de 2400€ bruts par mois. Peux-tu détailler ce que tu entends par "être dans les meilleurs"? Faut-il de plus avoir effectué des choses complémentaires à son métier d'enseignant (je lis des choses sur la formation de personnel, ou le fait d'être tuteur mais je ne sais pas ce que c'est)?

Furby:nous pouvons en parler par MP.

Tamerlan:nous pouvons également en débattre par MP.

Hélips: pourrais-tu détailler pourquoi je me fais autant d'illusions sur le temps de travail? Le mieux serait qu'un professeur de mathématiques me réponde d'ailleurs. Mais une fois qu'on a un ou deux ans d'ancienneté les cours ne mettent plus beaucoup de temps à se préparer je suppose. Est-ce que je me trompe? Le temps de correction des copies reste fixe par contre. Mais prend combien de temps? 3heures par semaines? Y a-t-il des tâches administratives hors préparation, correction, enseignement qui viennent faire gonfler ce nombre d'heures? J'aimerais avoir plus d'informations là-dessus.


Bonne journée à tous












Dernière édition par Fregiso le Lun 12 Sep 2016 - 15:02, édité 1 fois (Raison : coquille)

Fregiso
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Hélips le Lun 12 Sep 2016 - 15:12

@Fregiso a écrit:
Hélips: pourrais-tu détailler pourquoi je me fais autant d'illusions sur le temps de travail? Le mieux serait qu'un professeur de mathématiques me réponde d'ailleurs. Mais une fois qu'on a un ou deux ans d'ancienneté les cours ne mettent plus beaucoup de temps à se préparer je suppose. Est-ce que je me trompe? Le temps de correction des copies reste fixe par contre. Mais prend combien de temps? 3heures par semaines? Y a-t-il des tâches administratives hors préparation, correction, enseignement qui viennent faire gonfler ce nombre d'heures? J'aimerais avoir plus d'informations là-dessus.
C'est assez simple, j'entame ma vingtième année, en ayant eu des secondes tous les ans, ça fait plus de deux heures aujourd'hui que je suis en train de remanier mon cours et mes feuilles d'exercices pour les secondes pour le chapitre du repérage, pas le plus compliqué. Et j'ai encore les terminales S, les terminales STMG et les ISN à faire.
Quand à la correction de copies, je suis à plus de trois heures par semaine. Si un paquet de seconde (hors rédaction du corrigé et préparation du barème, mine de rien assez long) peut tourner autour de deux heures de correction, et un paquet de STMG plutôt trois quart d'heures, les terminales S, c'est vite 6 heures (hors bac blanc, pour lequel tu augmentes d'au moins 50%). Une réponse n'est que rarement bonne ou mauvaise.
Sur les tâches administratives, si tu es professeur principal en seconde, c'est vite beaucoup de rendez-vous avec les parents, de bilans et quelques réunions en plus des conseils de classes. Il me semble que les statuts les plus intéressants pour l'étranger s'assortissent de tâches de formation, vite chronophages, mais ça, les expat' pourront être plus précis.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Mehitabel le Lun 12 Sep 2016 - 15:26

Certains expatriés gagnent bien moins de 6000 euros par mois, certains pays jugés comme très sûrs, offrant des conditions de vie comparables à des pays occidentaux offrent aux expatriés un statut souvent moins intéressant que les résidents, les expatriés n'ont droit à aucune aide des lycées, par exemple comme la prime de logement ou logement de fonction, et dans certains endroits où les loyers sont très chers, il est plus intéressant d'être résident qu'être expatrié, c'est le cas où je suis actuellement. De plus, de tous les expatriés en poste actuellement, je peux dire une chose: c'est que quelle que soit leur prime, ils ne la volent pas, car c'est une somme de travail énorme, tant sur le point de vue purement formation (et en ces temps de réforme du collège, ce sont eux qui ont monté de A jusqu'à Z les EPI pour les expliquer aux collègues, guider l'AP), sans compter évidemment la formation des collègues en contrats locaux qui occupent plusieurs heures par semaine, et le volet culturel non négligeable quand le SCAC du pays est peu implanté. Enfin, j'ajouterais qu'il me semble quasi impossible d'obtenir un poste d'une telle importante après seulement 3 ans d'ancienneté en France: mission de tuteur, de formateur académique ou ESPE, engagement dans des projets divers et variés dans les établissements, expérience en collège et en lycée (en particulier dans les sections de spécialité) sont exigés pour déboucher sur une hypothétique convocation à l'entretien; ta candidature sera également en concurrence directe avec des enseignants chevronnés déjà résidents à l'étranger, voire en fin de mission d'expatriés, donc aguerris au profil demandé pour ce type de poste.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par elsalyon le Lun 12 Sep 2016 - 16:00

Passée par l'ENS, je commence à peine, avec 5ans d'ancienneté, des missions de formations de formateurs.
J'ai été convoquée à des entretiens pour des postes à l'étranger, avec des salaires faramineux mais des horaires qui vont avec. Et les loyers que je visais ne me permettaient pas d'épargner des 100 et des 1000.

J'ai un dossier béton de chez béton, trilingue, des spécialiosations, le FLE... Et ça ne suffit pas.

Et l'aefe recale les agrégés car ils coûtent trop cher.
Bon courage dans tes démarches, mais le chemin est, selon moi, encore long.

elsalyon
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Isidoria le Lun 12 Sep 2016 - 20:39

J'arrive après la bataille, de nombreux ont répondu avant moi.
Décrocher un poste d'EEMCP2, c'est loin d'être évident. Agrégé ou pas, ENS, ça ne change rien. Ce qu'il faut c'est avoir fait ses preuves comme enseignant (c'est quand même le sens du premier E.), mais aussi avoir montré une aptitude à s'adapter, à créer, inventer,...
De ceux que je côtoie, je peux dire qu'aucun ne s'ennuie, bien au contraire. Reste le cas éventuellement de ceux qui ont accepté un poste dans un pays loin d'être attractif, et dans ce cas ils rencontrent d'autres difficultés (dangerosité, isolement,...). Il n'est pas rare d'en perdre le sommeil, du poids aussi, et la charge de travail est énorme.
Quant au salaire, le mode de calcul ne me semble pas juste. Quand tu lis qu'un EEMCP2 gagne environ deux à trois fois un salaire français, c'est de l'à peu près! On ne calcule pas avec le salaire net français + ISVL et en multipliant par 2,5.
Les salaires avec indemnités sont variables en fonction du pays.
Lis le site de l'AEFE tu en sauras plus sur les missions.
Par ailleurs, je ne veux pas être pessimiste, mais tu n'es pas encore titulaire, supposons que tu aies le concours cette année, un an de stage, trois ans de titulaire, disons deux ans de formation, tu pourras postuler dans sept ans... et d'ici là rien ne dit qu'il y aura encore des postes de professeur expatrié.
Et enfin, n'oublions pas qu'un poste d'EEMCP2 est temporaire!

Quant aux autres statuts, il est des pays où un contrat local gagne plus qu'un résident... et où la difficulté est donc de décrocher un contrat local. Pour les résidents, c'est extrêmement variable en fonction des pays! Il est tout bonnement impossible de donner une réponse du type si tu pars à l'étranger, tu gagneras tant.
Commencer par un poste en local et/ou en résident peut aussi être une meilleure chance d'obtenir un poste d'EEMCP2.

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par delespace le Lun 12 Sep 2016 - 23:08

Je suis complètement d'accord sur toutes les remarques...s'engager dans l'éducation nationale avec pour seul objectif faire fortune à l'étranger dans, comme le dit Isidoria, au mieux 7 ans, c'est aller vers une grosse désillusion, et peut être même souffrir psychologiquement d'être face à des élèves qui ne sont pas très réceptifs aux mathématiques avant. Mais, chacun est bien sûr libre de s'engager avec ses rêves qui motivent, il faut des enseignants en ces temps de candidats rares :-)

delespace
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Alegato. le Mar 13 Sep 2016 - 1:51

Et bien en voilà pas mal de clichés et de stéréotype sur les profs !
Si tu pensais faire de l'argent dans ce métier j'ai bien peur pour toi qu'il faille revoir ton projet d'avenir sinon tu risques de tomber de haut. Pour le temps libre, si tu ne n'investis pas du tout, c'est clair que tu auras beaucoup de temps libre, mais si tu essaies de faire les choses correctement, les premières années, tu passeras plus de temps bosser qu'à profiter de ton temps libre !

Alegato.
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par bougeotte le Mar 13 Sep 2016 - 16:39

Bonjour Fregiso, et bienvenue sur le forum.

Je suis d'accord avec les points déjà soulevés par les collègues. C'est mal connaître "la maison" que de penser que les fameuses RH du mammouth vont te dérouler un tapis rouge et t'offir un plan de carrière doré express, quelles que soient par ailleurs tes qualités intellectuelles et personnelles.

J'ai compté pour toi, il n'y a en tout et pour tout qu'une petite cinquantaine de postes qui seraient potentiellement accessibles dans les délais que tu te fixes, dont beaucoup dans des endroits moyennement glamour, et ils ne sont susceptibles d'être vacants que tous les 5 ans. Et crois moi, tu n'es pas le seul, même agrégé, même ENS, à avoir flairé le filon. Attends toi à ce qu'il y ait du monde au portillon.

Le seul point rassurant dans ton discours sur le métier qui semble par ailleurs soit volontairement provocateur, soit terriblement candide, c'est que tu dis "aimer enseigner". Pour autant aucune mention d'un quelconque intérêt pour des élèves potentiels. Hors ils font bel et bien partie de l'équation, et en sont même la variable la moins directement "contrôlable". Il vaut mieux se confronter à cette idée avant de se lancer au risque de se casser les dents. Tu ne serais pas le premier, malheureusement.

Heureusement, tu as encore du temps devant toi pour voir venir. En attendant, je ne peux que te conseiller la lecture de cet ouvrage, que j'ai incidemment feuilleté pendant mes longues vacances d'été, et qui me semble convenir parfaitement à tes préoccupations :



Bonne chance à toi !


_________________
"Success is liking yourself, liking what you do and liking how you do it." Maya Angelou.

bougeotte
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Fregiso le Mar 13 Sep 2016 - 19:23

Merci, vous avez répondu à mes interrogations. Si je deviens prof ce ne sera donc pas pas en comptant sur une expatriation ou un poste de résident. Ce sera seulement un plus appréciable.

J'ai encore beaucoup de questions à poser mais j'ai peur d'être mal compris si je n'explique pas plus profondément mes motivations. Je vais donc créer un nouveau sujet.

Merci encore et bonne fin de journée.

Fregiso
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par solal le Mer 14 Sep 2016 - 8:45

Pour en savoir plus sur les établissements français de l'étranger , ses contraintes et ses points forts
http://www.esen.education.fr/fr/ressources-par-type/webradio/detail-emission/?idRessource=1609&typeAff=themes

Je ne pense pas que l'on devienne professeur en attendant un poste à l'étranger à moins de construire sa carrière universitaire à l'étrnager comme spécialiste sur un thème point et en intégrant un prestigieux collège universitaire. mais bon, n'est pas Cedric Villani qui veut..Et pour enfoncer le clou, je connais un collègue de maths chevronné, inventif, avec des projets plein les mains qui n'a même pas passé le portillon des entretiens. Belle journée à tous où que vous soyez !

solal
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par Nemuyoake le Sam 17 Sep 2016 - 1:08

@Fregiso a écrit:Merci, vous avez répondu à mes interrogations. Si je deviens prof ce ne sera donc pas pas en comptant sur une expatriation ou un poste de résident. Ce sera seulement un plus appréciable.

J'ai encore beaucoup de questions à poser mais j'ai peur d'être mal compris si je n'explique pas plus profondément mes motivations. Je vais donc créer un nouveau sujet.

Merci encore et bonne fin de journée.

C'est pas une tare de vouloir devenir riche, c'est juste que les postes qui "rapportent" (pour le temps investi, je suis pas sûre que ce soit très rentable en fait) des pépettes à l'étranger sont obtenus par seulement une poignée et que vouloir parier dessus pour devenir riche, c'est pas très logique. Après, je ne sais pas quels pays tu vises ?

_________________
Si vous êtes intéressés par le métier d'enseignant au Japon...
http://www.japanteachingenglish.com/

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations expatriation pour définir projet de vie

Message par almuixe le Mer 26 Oct 2016 - 20:46

Et il ne faut pas oublier qu'en ces temps de disette, rien ne dit que la France va pouvoir maintenir encore longtemps son fastueux réseau d'école à l'étranger.

almuixe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum