PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Page 5 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Ignatius Reilly le Ven 16 Sep 2016 - 22:10

@Lefteris a écrit:Ce qu'on fait à titre personnel ? Lire la presse, militer syndicalement, apprendre des langues, etc.

Et du vélo ? On peut dire qu'on fait du vélo ?

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Rendash le Ven 16 Sep 2016 - 22:11

@Ignatius Reilly a écrit:
@Lefteris a écrit:Ce qu'on fait à titre personnel ? Lire la presse, militer syndicalement, apprendre des langues, etc.

Et du vélo ? On peut dire qu'on fait du vélo ?

Et si tu forges toi-même ta chaîne, tu as une promotion professeur

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par philes67 le Ven 16 Sep 2016 - 22:21

Bonsoir,

Je viens de lire :

"Le RDV de carrière pour la HC concerne les enseignants dans la deuxième année du 9 ème échelon.

Les propositions annuelles de promotion résulteront d’un barème qui prendra en compte les deux éléments suivants : l’appréciation finale du 3ème RDV de carrière et le nombre d’années de présence de l’enseignant dans la plage d’appel statutaire à la hors classe (à partir donc de 2ans dans le 9ème échelon)."

Je suis au 10 ème échelon depuis deux ans.
Il n'est pas prévu de 3ème RDV pour moi ? No
L'appréciation finale sera basée sur l'ancienne note pédagogique et administrative ?









philes67
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par micaschiste le Ven 16 Sep 2016 - 22:34

@philes67 a écrit:Bonsoir,

Je viens de lire :

"Le RDV de carrière pour la HC concerne les enseignants dans la deuxième année du 9 ème échelon.

Les  propositions annuelles de  promotion  résulteront  d’un barème  qui prendra  en  compte les  deux éléments  suivants : l’appréciation finale  du  3ème RDV de carrière et  le nombre d’années de présence de l’enseignant dans la plage d’appel statutaire à la hors classe (à partir donc de 2ans dans le 9ème échelon)."

Je suis au 10 ème échelon depuis deux ans.
Il n'est pas prévu de 3ème RDV pour moi ? No
L'appréciation finale sera basée sur l'ancienne note pédagogique et administrative ?
Jimagine que les RDV de carrière (on va avoir l'impression de jouer notre vie.......ou pas ) vont être mis en place peu à peu. Ceux qui sont aux 11e échelon, puis 10ème et enfin ceux  au 9ème seront conviés en fonction des disponibilités des IPR. Mais il faut patienter pour en savoir plus.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Serge le Ven 16 Sep 2016 - 22:49

l’avis très favorable est contingenté à 30% des effectifs d’enseignants
concernés par le rendez-vous de carrière


Et dans le cas d'un établissement, imaginons, où absolument tous les collègues seraient très impliqués et dynamiques, l'inspecteur et le CDE doivent faire plouf plouf pour choisir ceux qui seraient dans ces 30% d'heureux élus, et qui -parmi les collègues "méritants"- n'en seraient pas ?
Oh oh le bonheur.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Ven 16 Sep 2016 - 23:02

@Ignatius Reilly a écrit:
@Lefteris a écrit:Ce qu'on fait à titre personnel ? Lire la presse, militer syndicalement, apprendre des langues, etc.

Et du vélo ? On peut dire qu'on fait du vélo ?

C'est une idée, arguer du fait qu'on tient bien le coup mentalement et physiquement grâce au sport. Et en plus, c'est en grande partie vrai .

@Rendash a écrit:

Et si tu forges toi-même ta chaîne, tu as une promotion professeur
Jen ne veux être attaché que par une chaîne Campagnolo professeur

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Pat B le Ven 16 Sep 2016 - 23:04

Ouah, je reprend pied dans l'actualité.... j'avais loupé cette info.
Bon, je crois que leur dizaine ou vingtaine de ligne va se résumer à "mon métier c'est de faire cours, d'enseigner les mathématiques et de faire progresser mes élèves dans ce domaine. Pas de me vanter par écrit de ce que je fais, ou pas, de mieux ou de pire que les autres."
Je n'ai même pas envie d'entrer dans la dérision ou d'écrire n'importe quoi. Puis qu'est-ce que je risque si je ne joue pas le jeu ? Un avancement moindre ? Je ne vais pas me vendre pour quelques piécettes.
Faut que je me dépêche d'avoir mon agreg, tiens....

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Ven 16 Sep 2016 - 23:07

@Serge a écrit:
l’avis très favorable est contingenté à 30% des effectifs d’enseignants
concernés par le rendez-vous de carrière


Et dans le cas d'un établissement, imaginons, où absolument tous les collègues seraient très impliqués et dynamiques, l'inspecteur et le CDE doivent faire plouf plouf pour choisir ceux qui seraient dans ces 30% d'heureux élus, et qui -parmi les collègues "méritants"- n'en seraient pas ?
Oh oh le bonheur.
Oui, c'st comme ça le mérite. Tout le monde se démènera , mais il y aura quand même 70% de non méritants.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Puck le Ven 16 Sep 2016 - 23:47

Aujourd'hui à la cantine : "Mais c'est quoi le PPCR ?" C'est vrai que la curiosité n'est pas l'apanage de notre profession !
Mais ce n'est pas fini : "Mais c'est bien, l'avancement au mérite. Ça rétablit une certaine justice !"  
Il y avait des jeunes et des moins jeunes professeurs ! On est prêts à être dévorés tout crus. Et en disant merci à la dame !

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure

Puck
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Ven 16 Sep 2016 - 23:53

@Puck a écrit:Aujourd'hui à la cantine : "Mais c'est quoi le PPCR ?" C'est vrai que la curiosité n'est pas l'apanage de notre profession !
Mais ce n'est pas fini : "Mais c'est bien, l'avancement au mérite. Ça rétablit une certaine justice !"  
Il y avait des jeunes et des moins jeunes professeurs ! On est prêts à être dévorés tout crus. Et en disant merci à la dame !
Il y a des baffes qui se perdent. Cette manie de tomber du placard, de ne jamais rien savoir sur rien plusieurs mois après les annonces ministérielles, en plein un conflit social qui relie tout ça, c'est quasiment une faute professionnelle.
Ils ne se sont jamais posé la question de savoir ce qu'on place derrière le mot "mérite" ? Ils pleurnicheront en SdP quand ils seront dans les 70% de non-méritants...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gnafron2004 le Ven 16 Sep 2016 - 23:55

@micaschiste a écrit:
@philes67 a écrit:Bonsoir,

Je viens de lire :

"Le RDV de carrière pour la HC concerne les enseignants dans la deuxième année du 9 ème échelon.

Les  propositions annuelles de  promotion  résulteront  d’un barème  qui prendra  en  compte les  deux éléments  suivants : l’appréciation finale  du  3ème RDV de carrière et  le nombre d’années de présence de l’enseignant dans la plage d’appel statutaire à la hors classe (à partir donc de 2ans dans le 9ème échelon)."

Je suis au 10 ème échelon depuis deux ans.
Il n'est pas prévu de 3ème RDV pour moi ? No
L'appréciation finale sera basée sur l'ancienne note pédagogique et administrative ?
Jimagine que les RDV de carrière (on va avoir l'impression de jouer notre vie.......ou pas ) vont être mis en place peu à peu. Ceux qui sont aux 11e échelon, puis 10ème et enfin ceux  au 9ème seront conviés en fonction des disponibilités des IPR. Mais il faut patienter pour en savoir plus.

On nous oblige à mettre en place la réforme du collège entièrement en une année, il me semblerait donc normal que nos IPR goûtent un peu à la joie de démultiplier son travail... Twisted Evil

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Puck le Sam 17 Sep 2016 - 0:25

@Lefteris a écrit:
@Puck a écrit:Aujourd'hui à la cantine : "Mais c'est quoi le PPCR ?" C'est vrai que la curiosité n'est pas l'apanage de notre profession !
Mais ce n'est pas fini : "Mais c'est bien, l'avancement au mérite. Ça rétablit une certaine justice !"  
Il y avait des jeunes et des moins jeunes professeurs ! On est prêts à être dévorés tout crus. Et en disant merci à la dame !
Il y a des baffes qui se perdent. Cette manie de tomber du placard, de ne jamais rien savoir sur rien plusieurs mois après les annonces ministérielles, en plein un conflit social  qui relie tout ça, c'est quasiment une faute professionnelle.
Ils ne se sont jamais posé la question de savoir ce qu'on place derrière le mot "mérite" ? Ils pleurnicheront en SdP   quand ils seront dans les 70% de non-méritants...
C'est ce qui m'accable le plus : que l'on soit essorés par un gouvernement de gauche qui nous déteste ou par un gouvernement de droite qui nous méprise, au moins les choses sont claires. Mais qu'on soit poignardés par les collègues qui ne se rendent même pas compte qu'ils s'assassinent eux-mêmes, c'est ça le plus terrible !

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure

Puck
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Ergo le Sam 17 Sep 2016 - 9:07

@Puck a écrit:Aujourd'hui à la cantine : "Mais c'est quoi le PPCR ?" C'est vrai que la curiosité n'est pas l'apanage de notre profession !
Mais ce n'est pas fini : "Mais c'est bien, l'avancement au mérite. Ça rétablit une certaine justice !"  
Il y avait des jeunes et des moins jeunes professeurs ! On est prêts à être dévorés tout crus. Et en disant merci à la dame !
Ooooh, ils sont meugnons.
Rolling Eyes

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par laMiss le Sam 17 Sep 2016 - 9:23

@Mrs Hobie a écrit:alors j'ai lu ça hier :
http://www.20minutes.fr/societe/1925307-20160915-progression-enseignants-fera-desormais-paliers-fixes

20 minutes n'est pas forcément la crème du  journalisme, les données chiffrées sont bien souvent à vérifier, mais là j'ai ri, ri, mais alors très jaune :
"Après la première inspection, au bout de 8 ans, le salaire augmentera de 1.200 euros par an, puis de 2.100 euros après 12 ans de pratique sanctionnés par une bonne note, et ainsi de suite."
On dit bien que ce n'est pas l'argent qui attire dans le métier, ça se confirme.
Certes, nous avons l'avantage d'avoir un salaire qui augmente sans que nous ayons de promotion, mais quand même, ça en devient ridicule avec un BAC+5 ...

Entendu à la radio également.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Roumégueur Ier le Sam 17 Sep 2016 - 9:25

@Puck a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Puck a écrit:Aujourd'hui à la cantine : "Mais c'est quoi le PPCR ?" C'est vrai que la curiosité n'est pas l'apanage de notre profession !
Mais ce n'est pas fini : "Mais c'est bien, l'avancement au mérite. Ça rétablit une certaine justice !"  
Il y avait des jeunes et des moins jeunes professeurs ! On est prêts à être dévorés tout crus. Et en disant merci à la dame !
Il y a des baffes qui se perdent. Cette manie de tomber du placard, de ne jamais rien savoir sur rien plusieurs mois après les annonces ministérielles, en plein un conflit social  qui relie tout ça, c'est quasiment une faute professionnelle.
Ils ne se sont jamais posé la question de savoir ce qu'on place derrière le mot "mérite" ? Ils pleurnicheront en SdP   quand ils seront dans les 70% de non-méritants...
C'est ce qui m'accable le plus : que l'on soit essorés par un gouvernement de gauche qui nous déteste ou par un gouvernement de droite qui nous méprise, au moins les choses sont claires. Mais qu'on soit poignardés par les collègues qui ne se rendent même pas compte qu'ils s'assassinent eux-mêmes, c'est ça le plus terrible !

C'est très exactement ce qui se passe : cette nouvelle évaluation est une des dernières pierres d'un monstrueux édifice.
Après celle-là, plus rien ne sera plus pareil.
Et quelques uns se disent qu'ils feront partie de ceux qui iront sur les plus hauts échelons, mais comme au loto, ce sera réservé à une élite (je vous laisse imaginer sur quels critères).
Et tout le monde oublie la suite : alignement des retraites de la FP sur le privé, ce qui va constituer une immense perte de nos pensions (dont les cotisations d'ailleurs ne cessent d'augmenter).
Certains ne voudront pas le croire, nous sommes échec et mat, il n'y aura pas de résistance fédérée du corps enseignant, il est réduit en miettes.
Je ne parle même pas de l'école inclusive, qui achèvera de nous rapprocher de la cour des miracles, alors que nous avons formé quantité de professeurs spécialistes (qui se retrouveront sur le carreau).
Je ne parle même pas du numérique, qui permettra de diffuser des cours tout faits et 'copyrightés', pourquoi alors avoir des enseignants qui créent leurs cours?
Alors quand je lis la glose syndicale qui se félicite d'avancées, je suis mort de rire, quand bien même le système actuel est à revoir...
J'ai quand même lu que même le Sgen, même le Se-Unsa commençaient à dire qu'il y avait un loup quelque part, c'est dire.
Voilà, le petit message pour embellir votre week-end, désolé.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par laMiss le Sam 17 Sep 2016 - 9:25

@Lefteris a écrit:
@Puck a écrit:Aujourd'hui à la cantine : "Mais c'est quoi le PPCR ?" C'est vrai que la curiosité n'est pas l'apanage de notre profession !
Mais ce n'est pas fini : "Mais c'est bien, l'avancement au mérite. Ça rétablit une certaine justice !"  
Il y avait des jeunes et des moins jeunes professeurs ! On est prêts à être dévorés tout crus. Et en disant merci à la dame !
Il y a des baffes qui se perdent. Cette manie de tomber du placard, de ne jamais rien savoir sur rien plusieurs mois après les annonces ministérielles, en plein un conflit social  qui relie tout ça, c'est quasiment une faute professionnelle.
Ils ne se sont jamais posé la question de savoir ce qu'on place derrière le mot "mérite" ? Ils pleurnicheront en SdP   quand ils seront dans les 70% de non-méritants...

30% de méritants ? Ni plus ni moins ?

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Roumégueur Ier le Sam 17 Sep 2016 - 9:32

@laMiss a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Puck a écrit:Aujourd'hui à la cantine : "Mais c'est quoi le PPCR ?" C'est vrai que la curiosité n'est pas l'apanage de notre profession !
Mais ce n'est pas fini : "Mais c'est bien, l'avancement au mérite. Ça rétablit une certaine justice !"  
Il y avait des jeunes et des moins jeunes professeurs ! On est prêts à être dévorés tout crus. Et en disant merci à la dame !
Il y a des baffes qui se perdent. Cette manie de tomber du placard, de ne jamais rien savoir sur rien plusieurs mois après les annonces ministérielles, en plein un conflit social  qui relie tout ça, c'est quasiment une faute professionnelle.
Ils ne se sont jamais posé la question de savoir ce qu'on place derrière le mot "mérite" ? Ils pleurnicheront en SdP   quand ils seront dans les 70% de non-méritants...

30% de méritants ? Ni plus ni moins ?

Il y aura aussi les 10% de classe exceptionnelle.
Etes-vous un enseignant méritant la classe exceptionnelle?
Vous rédigerez un paragraphe d'au moins 30 lignes où vous mettrez en valeur vos points forts en tant qu'enseignant mais aussi vos faiblesses, qui font de vous un être professionnellement 'éducable'.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Dr Raynal le Sam 17 Sep 2016 - 10:18

@Roumégueur Ier a écrit:
Vous rédigerez un paragraphe d'au moins 30 lignes où vous mettrez en valeur vos points forts en tant qu'enseignant mais aussi vos faiblesses, qui font de vous un être professionnellement 'éducable'.

Cela me rappelle le panégyrique que l'on se doit de rédiger pour quémander l'agrégation par liste "d'aptitude"... Afin de ne pas être en reste, j'avais rédigé le mien, ô combien ironique, en Alexandrins...

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Zagara le Sam 17 Sep 2016 - 11:00

@Puck a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Puck a écrit:Aujourd'hui à la cantine : "Mais c'est quoi le PPCR ?" C'est vrai que la curiosité n'est pas l'apanage de notre profession !
Mais ce n'est pas fini : "Mais c'est bien, l'avancement au mérite. Ça rétablit une certaine justice !"  
Il y avait des jeunes et des moins jeunes professeurs ! On est prêts à être dévorés tout crus. Et en disant merci à la dame !
Il y a des baffes qui se perdent. Cette manie de tomber du placard, de ne jamais rien savoir sur rien plusieurs mois après les annonces ministérielles, en plein un conflit social  qui relie tout ça, c'est quasiment une faute professionnelle.
Ils ne se sont jamais posé la question de savoir ce qu'on place derrière le mot "mérite" ? Ils pleurnicheront en SdP   quand ils seront dans les 70% de non-méritants...
C'est ce qui m'accable le plus : que l'on soit essorés par un gouvernement de gauche qui nous déteste ou par un gouvernement de droite qui nous méprise, au moins les choses sont claires. Mais qu'on soit poignardés par les collègues qui ne se rendent même pas compte qu'ils s'assassinent eux-mêmes, c'est ça le plus terrible !

Je me demande si la paupérisation (matérielle mais surtout intellectuelle) des enseignants recrutés ces dernières années (quand on ne fait pas le plein de postes, on prend des gens qui ne sont pas des flèches...) ne contribue pas à faciliter les réformes structurelles. Le corps est moins syndicalisé, moins structuré et surtout plus ignorant de ce qui se trame qu'il y a encore 10 ans.
J'ai l'impression que le CAPES remplace, de plus en plus, avec l'armée, l'usine.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Iphigénie le Sam 17 Sep 2016 - 11:08

Et dire que tout ça, c'est parce que ce gouvernement "de gauche" ne sait pas s'évaluer lui-même: à force de vouloir inverser les courbes ils deviennent complètement tordus.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par tit871 le Sam 17 Sep 2016 - 11:54

@Ignatius Reilly a écrit:
@ysabel a écrit:Je ne remplirai pas leur machin.

Moi non plus, et je ne serai jamais l'employé du mois. Je ne participe à rien dans mon bahut. Je fais cours et fais bosser mes élèves, le reste je m'en cogne.
Faire carrière ne m'a jamais intéressé. Et c'est pas 30 deniers qui vont me faire sacrifier au culte des réformes et compétences à la con.

je reviens sur " je ne participe à rien dans mon bahut" et le fait que tu t'en cognes du reste. Je suis étonné de lire ça car pour moi connaitre les activités proposés dans son établissement ( webradio, sorties scolaires , intervenants exterieurs...) est la moindre des choses pour éventuellement s'y raccrocher pour créer une dynamique qui peut renforcer notre crédibilité auprès des élèves voir développer leurs compétences. L'essentiel est en classe mais pour moi un enseignant se doit de vivre dans la communauté éducative et y participer, non seulement c'est une de nos missions et surtout cela peut créer des activités qui cassent la routine du cours et qui peuvent nous faire prendre notre pied...

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Serge le Sam 17 Sep 2016 - 11:57

Ca me semble important aussi, sans forcément participer à chacune si je n'y trouvais pas un réel bénéfice pédagogique dans ma matière.

@Dr Raynal a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:
Vous rédigerez un paragraphe d'au moins 30 lignes où vous mettrez en valeur vos points forts en tant qu'enseignant mais aussi vos faiblesses, qui font de vous un être professionnellement 'éducable'.

Cela me rappelle le panégyrique que l'on se doit de rédiger pour quémander l'agrégation par liste "d'aptitude"... Afin de ne pas être en reste, j'avais rédigé le mien, ô combien ironique, en Alexandrins...

Tu as gardé ça ? Laughing


Dernière édition par Serge le Sam 17 Sep 2016 - 11:59, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gnafron2004 le Sam 17 Sep 2016 - 11:58

il faut qu'on soit "crédibles auprès des élèves"? C'est ça, notre mission??? Shocked Moi qui croyais enseigner quelque chose !

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Balthazaard le Sam 17 Sep 2016 - 12:10

@tit871 a écrit:
@Ignatius Reilly a écrit:
@ysabel a écrit:Je ne remplirai pas leur machin.

Moi non plus, et je ne serai jamais l'employé du mois. Je ne participe à rien dans mon bahut. Je fais cours et fais bosser mes élèves, le reste je m'en cogne.
Faire carrière ne m'a jamais intéressé. Et c'est pas 30 deniers qui vont me faire sacrifier au culte des réformes et compétences à la con.

je reviens sur " je ne participe à rien dans mon bahut" et le fait que tu t'en cognes du reste. Je suis étonné de lire ça car pour moi connaitre les activités proposés dans son établissement ( webradio, sorties scolaires , intervenants exterieurs...) est la moindre des choses pour éventuellement s'y raccrocher pour créer une dynamique qui peut renforcer notre crédibilité auprès des élèves voir développer leurs compétences. L'essentiel est en classe mais pour moi un enseignant se doit de vivre dans la communauté éducative et y participer, non seulement c'est une de nos missions et surtout cela peut créer des activités qui cassent la routine du cours et qui peuvent nous faire prendre notre pied...

-1

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par adrifab le Sam 17 Sep 2016 - 12:11

@Roumégueur Ier a écrit:Et en plus, il va falloir écrire plein de lignes... (ils vont publier une grille de critères pour évaluer nos rédacs?)


II- Appréciation par l’enseignant des compétences mises en oeuvre dans le cadre de son parcours professionnel :

1- L’enseignant dans sa classe : compétences liées à la maitrise des enseignements, compétences scientifiques, didactiques,  pédagogiques et éducatives

En une vingtaine de lignes, l’enseignant expose réalisations et démarches qui lui paraissent déterminantes pour caractériser sa pédagogie et leur contribution aux progrès de tous les élèves.

2- L’enseignant inscrit dans une dimension collective

En une dizaine de lignes, l’enseignant s’appuie sur quelques exemples concrets et contextualisés pour analyser sa participation au suivi des élèves, à la vie de l’école/l’établissement et son implication dans les relations avec les partenaires et l’environnement.

3- L’enseignant et son engagement dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel

En une dizaine de lignes, l’enseignant décrit les démarches accomplies pour développer cette compétence telle qu’explicitée dans le référentiel et formule, le cas échéant, ses besoins d’accompagnement

III- Souhait(s) d’évolution professionnelle, de diversification des fonctions :

En une dizaine de lignes l’enseignant, qui le souhaite, formule ses souhaits d’évolution professionnelle et de diversification des fonctions : tuteur, coordonnateur, formateur, formateur académique, mobilité vers d’autres types d’établissement scolaires, vers d’autres publics (établissement en EP, élèves à besoins éducatifs particuliers,, collège, lycée, post bac, enseignement à l’étranger,…), vers d’autres
métiers de l’enseignement, vers les corps d’encadrement, vers d’autres corps de la fonction publique…

Petite question : cette bouse infâme qui nous infantilise et nous asservit encore un peu plus, on est censé le remplir chaque année affraid ou bien juste l'année d'un des 4 rendez-vous de carrière ?? Car certains médias parlent de bilan professionnel ANNUEL affraid affraid . Dans ce cas, quel intérêt de le remplir chaque année ? On écrirait grosso modo la même chose d'une année sur l'autre, non ?

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par maldoror1 le Sam 17 Sep 2016 - 12:12

@tit871 a écrit:
@Ignatius Reilly a écrit:
@ysabel a écrit:Je ne remplirai pas leur machin.

Moi non plus, et je ne serai jamais l'employé du mois. Je ne participe à rien dans mon bahut. Je fais cours et fais bosser mes élèves, le reste je m'en cogne.
Faire carrière ne m'a jamais intéressé. Et c'est pas 30 deniers qui vont me faire sacrifier au culte des réformes et compétences à la con.

je reviens sur " je ne participe à rien dans mon bahut" et le fait que tu t'en cognes du reste. Je suis étonné de lire ça car pour moi connaitre les activités proposés dans son établissement ( webradio, sorties scolaires , intervenants exterieurs...) est la moindre des choses pour éventuellement s'y raccrocher pour créer une dynamique qui peut renforcer notre crédibilité auprès des élèves voir développer leurs compétences. L'essentiel est en classe mais pour moi un enseignant se doit de vivre dans la communauté éducative et y participer, non seulement c'est une de nos missions et surtout cela peut créer des activités qui cassent la routine du cours et qui peuvent nous faire prendre notre pied...

Selon moi, pour être "crédible" ( Rolling Eyes ) auprès des élèves, il faut maîtriser sa discipline, arriver à la transmettre le mieux possible, tâcher de faire avancer les élèves, être là pour eux s'ils ont besoin d'éclaircissements quelconques sur le cours ou sur autre chose, etc... Demanderiez-vous, par exemple, à votre médecin, d'être "crédible"?

En revanche, il peut en effet être très intéressant de connaître ce qui se passe dans un établissement et de proposer des activités, mais à la seule condition que le professeur en ait réellement envie! Vous savez, j'adore mon métier, ma matière, être dans la classe, et discuter avec les élèves. Mon plus grand bonheur est de leur faire aimer Rimbaud, Céline, La Fontaine. Mais très honnêtement, tout le reste m'importe beaucoup moins. Je me contrefiche de ma "carrière", je fais mon métier du mieux que je peux, mais "la vraie vie est ailleurs". Je fais dans doute partie des professeurs à abattre selon l'Espe, mais j'ai ma conscience pour moi!


Dernière édition par maldoror1 le Sam 17 Sep 2016 - 12:13, édité 1 fois

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum