PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Page 2 sur 17 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par trompettemarine le Dim 11 Sep 2016 - 20:56

@Irisse a écrit:On tend à nous infantiliser et à nous mettre au même régime que des gamins. Révoltant ! Ecoeurant ! J'ai envie d'afficher la grille en salle des profs pour voir la tête des collègues qui s'agitent fébrilement autour des projets d'EPI ("mais c'est pour les élèves, voyons, ils ont une épreuve orale...").

N'oublie pas que tu es professeur et que les professeurs sont "éducables", delon la DGESCO ! professeur

Ceci dit, je n'arrive pas à comprendre que le MEN perde du temps à concevoir ces usines à gaz. N'y a-t-il pas d'autres priorités que d'alourdir le travail et d'augmenter une pression déjà forte pour tout le monde (IPR, CDE, prof.) pour des fadaises ?
C'est absurde. On dirait un suicide collectif que toutes ces mesures.


trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par may68 le Dim 11 Sep 2016 - 21:07

Il manque plus que la case signature pour papa-maman ...

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Emeraldia le Dim 11 Sep 2016 - 21:09

Sauf qu'il faut admettre que l'évaluation actuelle est injuste aussi ! Etre évalué par un inspecteur qui ne te connaît pas, qui te donne des leçons alors qu'il n'enseigne plus...
Je subis cette injustice depuis le début et à l'inverse, les bonnes appréciations de mes chefs successifs n'y ont rien changé : est-ce normal ?

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Tangleding le Dim 11 Sep 2016 - 21:11

Il y a un article avec les documents de travail proposés par le MEN sur le site du SNES (national) :
http://www.snes.edu/Reforme-de-l-evaluation-des-personnels.html

Je vais regarder ça ce soir, la publication tombe bien : on a CAA demain, il en sera sans doute question et j'aime autant pouvoir m'être forgé un premier avis avant qu'on débatte.

EDIT : à première vue je ne vois pas trop ce que le Conseil Péda, qui n'a aucune légitimité et ne formule que des avis, peut venir fiche là-dedans...


Dernière édition par Tangleding le Dim 11 Sep 2016 - 21:16, édité 1 fois

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Ergo le Dim 11 Sep 2016 - 21:11

Vous z-êtes rien que des alarmistes.
Toute ressemblance etc.


Dernière édition par Ergo le Dim 11 Sep 2016 - 21:17, édité 1 fois (Raison : Ajout d'un petit lien d'utilité publique)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Zagara le Dim 11 Sep 2016 - 21:13

Je ne trouve pas que cette nouvelle évaluation pose problème : elle est lourde, administrative, un poil ambiguë, mais je vois pas en quoi ça "remet en cause le statut etc.". C'est juste une grille pour limiter l'arbitraire possible des IPR.

Je la trouve juste ridiculement administrative.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Ergo le Dim 11 Sep 2016 - 21:15

@Zagara a écrit:Je ne trouve pas que cette nouvelle évaluation pose problème : elle est lourde, administrative, un poil ambiguë, mais je vois pas en quoi ça "remet en cause le statut etc.". C'est juste une grille pour limiter l'arbitraire possible des IPR.
scratch
Je n'irai pas défendre les IPR, même s'il en existe sûrement de très corrects.
Je ne pense pas non plus que le CDE ne soit pas arbitraire, même s'il en existe sûrement de très corrects.


_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Rendash le Dim 11 Sep 2016 - 21:18

@Lefteris a écrit:
@amalricu a écrit:oui, personne ne va bouger le petit doigt y compris pour aller voter.

timing impeccable dans le suicide électoral.
En attendant, timing impeccable pour assommer la profession.
Il ne faut jamais oublier cette phrase de Robine "tous les décrets s'emboîtent".  Cette réforme suit le "toilettage" des décrets de 50, et permet l'application des réformes les plus ineptes, à commencer par celle qui signe la mort de l'Education Nationale , avec ses diplômes locaux, ses programmes locaux, son "autonomie" féodale des établissements. maintenant, statut local, carrières décidées par le chef, hors de tout statut.
Les prochaines étapes, c'est la fin de la sécurité de l'emploi pur les nouveaux entrants, et  la mutation sur des secteurs plus grands pur boucher les trous (ça a été évoqué) . Mais quelques jours avant , certains n'y croiront toujours pas.

Je gagerais que quelques jours après, certains n'y croiront toujours pas.

@gauvain31 a écrit:
@dita a écrit:Donc, à terme, les CDE pourront procéder au recrutement des profs.
C'est un souhait, comme pour la fonction publique territoriale, mais bon courage aux CDE des REP+ pour décrocher des volontaires

Sauf à continuer à y expédier des gens. Le recrutement après entretien et bonification de 500 points a été le succès que l'on sait, le turnover dans les établissements REP/REP+ reste très important (par exemple, dans collège 2, sur 5 professeurs d'histoire-géo, nous sommes 4 nouveaux, dont trois néo-titulaires et un T2 Rolling Eyes ) ; ils continueront à croire qu'ils recrutent des volontaires, mais le champ des possibles étant restreint, il faudra bien qu'il y ait le compte. Donc, zou, d'office en REP+.
...ho wait ... Laughing


Quant au projet de grille, je n'ai pas d'avis sur la question. C'est mignon tout plein : dans trois cas sur quatre, on fait bien notre boulot Laughing
Evidemment, la sacro-sainte injonction à "travailler en équipe" est mise en avant Rolling Eyes

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Zagara le Dim 11 Sep 2016 - 21:19

Ben je pense que, en général, on peut tabler sur l'idée que la plupart des gens essaient de faire correctement et honnêtement leur travail, mais le ministère n'aime pas ce qui est inquantifiable. Faire remplir des petites cases à des gens, ça semble le rassurer Laughing

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Guillaume le Grand le Dim 11 Sep 2016 - 21:19

Cette grille ressemble très fortement à celle des stagiaires... Pourquoi personne n'a rien dit lorsqu'elle a été mise en place? (au même moment que les ESPE je crois)

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Dim 11 Sep 2016 - 21:20

@dita a écrit:Donc, à terme, les CDE pourront procéder au recrutement des profs.
Quand l'acte III de la décentralisation sera à terme, à savoir la territorialisation c'est l'objectif .
@Emeraldia a écrit:Sauf qu'il faut admettre que l'évaluation actuelle est injuste aussi ! Etre évalué par un inspecteur qui ne te connaît pas, qui te donne des leçons alors qu'il n'enseigne plus...
Je subis cette injustice depuis le début et à l'inverse, les bonnes appréciations de mes chefs successifs n'y ont rien changé : est-ce normal ?
C'est vrai nul ne le nie mais au lieu de rénover un système cohérent dans son principe ( évaluer les savoirs, le respect d'un programme) en le tempérant par ddes écarts moindres dans l'avancement, yne collégialité moins arbitraire, on le brise pur une évaluation managériale où l'on jugera le fonctionnaire sur sa soumission à toutes les demandes institutionnelles, donc celles de ses chefs administratifs (projets & Co) .

@Zagara a écrit:Je ne trouve pas que cette nouvelle évaluation pose problème : elle est lourde, administrative, un poil ambiguë, mais je vois pas en quoi ça "remet en cause le statut etc.". C'est juste une grille pour limiter l'arbitraire possible des IPR.

Je la trouve juste ridiculement administrative.
Et surtout calquée sur le management privé, très arbitraire, et éloignée du métier. Sans compter l'auto-critique exigée .
Ca sera le règne des flagorneurs, des faiseurs de projets, de ceux qui se prennent pour la hiérarchie intermédiaire . D'ailleurs les IMP, les grades exceptionnels, ça sera pour eux , il faut mettre ça en relation avec le reste du PPCR.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Tangleding le Dim 11 Sep 2016 - 21:31

Aucune mention du délai avant qu'on ne reçoive le CR d'inspection, à ce qu'il me semble. Il me semble que lors de mes deux inspections ça a varié entre 3 mois et quasiment un an (mieux vaut alors avoir une excellente mémoire si l'on souhaite nuancer certaines affirmations).

L'architecture du bousin semble d'une complexité digne de nos amis de la DEGESCO et leurs merveilleux EPI...

Surnageant dans ce vaste foutoir quelques bonnes idées qui seront saccagées (encadrer davantage l'inspection, par exemple).

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Dim 11 Sep 2016 - 21:33

@Rabelais a écrit:On dirait ma grille d'évaluation de stage ( grille que ma tutrice m'avait montrée ).
Bon, je fais mes économies , je recommence les grèves .
Si on reprend mes posts antérieurs, c'est ce que je disais en substance : "observez bien le sort [scandaleux] fait aux stagiaires , il est à l'image du new public management qu'on veut imposer à l'ensemble de l'EN". Sans compter ce qui se passe dans d'autres administrations. Ben voilà, on y est , et j'eusse aimé me gourrer.

Quant à la grève, on la fait pour marquer le coup, mais moi, qui ai jusqu'ici eu le mauvais goût de la faire pour des principes, je vais faire l'inverse : ne pas la faire pour marquer le coup ras-le-bol d'être un des seuls à avoir perdu 2/3 d'un mois de traitement depuis le début du conflit, alors qu'il ne m'arrivera plus rien (perdre mon latin, c'est déjà fait... ) . J'aime bien les mollusques , mais dans l'assiette. Twisted Evil
Je vais de temps en temps regarder le spectacle, si je peux
suave mari magno... e terra magnum alterius spectare laborem furieux



_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gauvain31 le Lun 12 Sep 2016 - 0:00

@Irisse a écrit:On tend à nous infantiliser et à nous mettre au même régime que des gamins. Révoltant ! Ecoeurant ! J'ai envie d'afficher la grille en salle des profs pour voir la tête des collègues qui s'agitent fébrilement autour des projets d'EPI ("mais c'est pour les élèves, voyons, ils ont une épreuve orale...").

Mais ne te prive pas Very Happy

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par e-Wanderer le Lun 12 Sep 2016 - 9:01

@Rendash a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@dita a écrit:Donc, à terme, les CDE pourront procéder au recrutement des profs.
C'est un souhait, comme pour la fonction publique territoriale, mais bon courage aux CDE des REP+ pour décrocher des volontaires

Sauf à continuer à y expédier des gens. Le recrutement après entretien et bonification de 500 points a été le succès que l'on sait, le turnover dans les établissements REP/REP+ reste très important (par exemple, dans collège 2, sur 5 professeurs d'histoire-géo, nous sommes 4 nouveaux, dont trois néo-titulaires et un T2 Rolling Eyes ) ; ils continueront à croire qu'ils recrutent des volontaires, mais le champ des possibles étant restreint, il faudra bien qu'il y ait le compte. Donc, zou, d'office en REP+.
...ho wait ...  Laughing
J'avoue que j'ai du mal à me représenter concrètement ce que tu dis. Pour moi, si les CDE recrutent directement, c'est une logique peu compatible avec des affectations forcées, non ?

En somme, les CDE des bons établissements recruteront les profs expérimentés capables de produire une belle lettre de recommandation de leur inspecteur ou de leur ancien établissement (ou bien les jeunes profs très bien classés au concours), et les établissements de REP se contenteront de ce qu'il restera.
Si en revanche on continue à forcer les affectations, je ne vois pas bien la différence avec le système actuel.

Reste la voie des compensations : pas vraiment en termes de points (car ce serait à peu près inutile si les CDE recrutent de gré à gré – sauf peut-être pour les mutations inter-académiques), mais plutôt sous forme de décharges horaires ou de bonifications de salaire. Mais il va falloir cracher sérieusement au bassinet si les jeunes profs de REP n'ont plus aucune garantie de pouvoir un jour muter vers un établissement plus facile. Ou alors on se contentera de vacataires formés on ne sait comment…

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Zagara le Lun 12 Sep 2016 - 9:14

Sincèrement, ce que j'exècre le plus dans le secondaire, c'est le système d'affectation autoritaire qui brise ses liens avec le territoire qu'on aime (je veux pas déménager, j'aime ma ville), les gens qu'on aime (mes amis vont pas déménager si je m'en vais), et même parfois les couples. C'est d'une violence personnelle complètement abusive et je ne reconnais pas à mon employeur le droit de briser la vie que j'ai eu tant de mal à construire. Surtout que c'est complètement antinomique avec tout le discours du gouvernement sur la liberté, l'individu, etc. Bref, si on va vers un système qui offre un choix au professeur dans son affectation (le système de points n'a rien d'un choix), ça me va très bien.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gauvain31 le Lun 12 Sep 2016 - 9:55

@Zagara a écrit:Sincèrement, ce que j'exècre le plus dans le secondaire, c'est le système d'affectation autoritaire qui brise ses liens avec le territoire qu'on aime (je veux pas déménager, j'aime ma ville), les gens qu'on aime (mes amis vont pas déménager si je m'en vais), et même parfois les couples. C'est d'une violence personnelle complètement abusive et je ne reconnais pas à mon employeur le droit de briser la vie que j'ai eu tant de mal à construire. Surtout que c'est complètement antinomique avec tout le discours du gouvernement sur la liberté, l'individu, etc. Bref, si on va vers un système qui offre un choix au professeur dans son affectation (le système de points n'a rien d'un choix), ça me va très bien.

Je te comprends Zagara, on n'est presque tous passé par là. Mais le sens de l'Etat me dira qu'il y a des inégalités de demande en professeurs en fonction des régions, et que ce système est le moins mauvais. Régionaliser les concours du secondaire entraînera forcément une baisse des exigences de recrutement pour les académies déficitaires comme c'est le cas notamment avec le concours des PE.

C'est donc un petit "sacrifice" que l'on te demande, mais dis-toi qu'au moins on est sûr d'avoir des professeurs un minimum qualifié dans les académies déficitaires à l'échelle de la France. De plus, cela te fera voir d'autres cultures,d'autres personnes..... c'est pas bon de rester toute sa vie dans un entre-soi dans son territoire de naissance. Par contre tu jouiras davantage d'enseigner dans ton académie d'origine quand tu y reviendras.

Si chacun fait absolument ce qu'il veut en terme de mutation, alors tu auras des territoires complètement délaissé d'un point de vue éducatif et ce n'est pas comme ça qu'on fait société. Je trouve tout à fait normal ce sacrifice en échange d'un emploi à vie. C'est du donnant donnant. Il faut s'y préparé psychologiquement quand on envisage ce métier. Je me suis préparé dès le lycée même avant d'être muté en Picardie. Ton employeur ne te "brise pas ta vie", il gère le flux d'enseignant à l'échelle nationale. C'est à toi à anticiper pour qu'il y ait le moins d'impact possible.

IL faut que tu développes en tant que fonctionnaire ce sens de l'Etat

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par neomath le Lun 12 Sep 2016 - 9:57

@Lefteris a écrit:
@amalricu a écrit:oui, personne ne va bouger le petit doigt y compris pour aller voter.

timing impeccable dans le suicide électoral.
En attendant, timing impeccable pour assommer la profession.
Il ne faut jamais oublier cette phrase de Robine "tous les décrets s'emboîtent".  Cette réforme suit le "toilettage" des décrets de 50, et permet l'application des réformes les plus ineptes, à commencer par celle qui signe la mort de l'Education Nationale , avec ses diplômes locaux, ses programmes locaux, son "autonomie" féodale des établissements. maintenant, statut local, carrières décidées par le chef, hors de tout statut.
Les prochaines étapes, c'est la fin de la sécurité de l'emploi pur les nouveaux entrants, et  la mutation sur des secteurs plus grands pur boucher les trous (ça a été évoqué) . Mais quelques jours avant , certains n'y croiront toujours pas.

Je suis persuadé que cela se passera comme ça. Les pires nouveautés seront pour les petits nouveaux. Donc les anciens ne bougeront pas vraiment. Puis au bout de quelques années ce sera à eux de passer à la moulinette.
Vous avez aimé France Telecom, vous adorerez L'Education Nationale.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par may68 le Lun 12 Sep 2016 - 17:57

Après discussion avec les collègues , je confirme ça sera bien mou !
Il faut dire que beaucoup voient bien que ce projet ne fera qu'entériner des pratiques déjà courantes et pour lesquelles beaucoup ne se sont jamais posés la question de savoir si elles étaient obligatoires . On nous demande depuis quelques années de remplir des tonnes de doc préalables dans lesquels on doit notamment vanter nos qualités et on voit bien nos inspecteurs remplir des cases à notre sujet .
Ce qui changera c'est le caractère obligatoire de ces paperasseries . Il sera désormais obligatoire de rédiger des lignes pour vendre nos mérites .
Des méthodes managériales du privé qui s'installent insidieusement dans le public et qui n'attendent plus que l'institutionnalisation .

Il est bon de rappeler que pour l'instant , remplir ce genre conneries n'est toujours pas obligatoire :

http://www.sud-education-hautenormandie.org/spip.php?article2313

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Lun 12 Sep 2016 - 19:38

@Zagara a écrit:Sincèrement, ce que j'exècre le plus dans le secondaire, c'est le système d'affectation autoritaire qui brise ses liens avec le territoire qu'on aime (je veux pas déménager, j'aime ma ville), les gens qu'on aime (mes amis vont pas déménager si je m'en vais), et même parfois les couples. C'est d'une violence personnelle complètement abusive et je ne reconnais pas à mon employeur le droit de briser la vie que j'ai eu tant de mal à construire. Surtout que c'est complètement antinomique avec tout le discours du gouvernement sur la liberté, l'individu, etc. Bref, si on va vers un système qui offre un choix au professeur dans son affectation (le système de points n'a rien d'un choix), ça me va très bien.
Ce n'est pas le  secondaire, c'est toute la FPE qui fonctionne comme ça, et comme il y a souvent moins de monde, on se retrouve coincé pour plus longtemps. C'est comme ça que je me suis retrouvé coincé à Paris dans un autre métier, contre mon gré,  et que  j'y suis toujours (le reclassement s'effectue sur la résidence administrative). C'est une manière de répartir des fonctionnaires recrutés de la même manière de manière (en principe équitable) sur tout le territoire national.
C'est très difficile à vivre, certes, mais faire autrement est contraire au principe républicain.
Le système localiste se paiera cher en termes de modes de recrutement, de répartition des effectifs, et aussi de clientélisme. Voir ce qui se passe dans la FPT ...

@gauvain31 a écrit:

Si chacun fait absolument ce qu'il veut en terme de mutation, alors tu auras des territoires complètement délaissé d'un point de vue éducatif et ce n'est pas comme ça qu'on fait société. Je trouve tout à fait normal ce sacrifice en échange d'un emploi à vie. C'est du donnant donnant. Il faut s'y préparé psychologiquement quand on envisage ce métier. Je me suis préparé dès le lycée même avant d'être muté en Picardie. Ton employeur ne te "brise pas ta vie", il gère le flux d'enseignant à l'échelle nationale. C'est à toi à anticiper pour qu'il y ait le moins d'impact possible.

IL faut que tu développes en tant que fonctionnaire ce sens de l'Etat
Oui, et ça ouvre la porte à d'autres types de recrutement , comme on  le voit, via le bon coin. La dislocation du statut commence par là.
Du reste, je suis assez d'accord, il faut anticiper et s'adapter, ce que j'ai fini par faire. Adopter le dicton :"Là où la chèvre est attachée, il faut bien qu'elle broute".

@may68 a écrit:
Ce qui changera c'est le caractère obligatoire de ces paperasseries . Il sera désormais obligatoire de rédiger des lignes pour vendre nos mérites .
Des méthodes managériales du privé qui s'installent insidieusement dans le public et qui n'attendent plus que l'institutionnalisation .
Il est bon de rappeler que pour l'instant , remplir ce genre conneries n'est toujours pas obligatoire :
http://www.sud-education-hautenormandie.org/spip.php?article2313
Le principe de se vendre est en corrélation avec le fait de quémander pour la moindre chose, y compris ce qui devrait être un droit (obtenir un poste). Et quand on a quémandé et obtenu, on est tenu, on est soumis, on a montré patte blanche.
Il existe déjà de nombreuses administrations ou plein de postes sont "à profil".
Ca ne devrait pas trop me poser de problèmes dans l'EN, car je je vais me noter très largement, je pense que je cocherai "excellent" partout ...  araignée

Néomath a écrit:Je suis persuadé que cela se passera comme ça. Les pires nouveautés seront pour les petits nouveaux. Donc les anciens ne bougeront pas vraiment. Puis au bout de quelques années ce sera à eux de passer à la moulinette.
Vous avez aimé France Telecom, vous adorerez L'Education Nationale.
Je pense qu'il y aura des objectifs chiffrés par échéancier, comme à FT, calqué sur le départ des plus anciens dans un terme défini (8 ans, 10ans, 15 ans , à suivre ...) avec un changement de statut pour les entrants. Puor ceux qui sont entre les deux , déjà anciens, mais pas assez pur satisraire la logique managériale, ça sera sans doute le cauchemar, car on leur proposera d'adopter le nouveau statut, et s'ils refusent, leur vie sera infernale : déplacements, placardisation ralentissement de la carrière. La méthode est rodée, il est dommage que beaucoup d'enseignants, vivant sur une planète différente, ne la connaissent pas.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Luigi_B le Lun 12 Sep 2016 - 20:34

Dans "Marianne" : http://www.marianne.net/agora-loi-el-khomri-se-decline-education-nationale-ppcr-100245722.html

Extrait :

Francis Daspe (PG) a écrit:La loi Travail El Khomri constitue un projet global qui infuse son esprit et ses effets dans tous les domaines de l’activité. C’est ainsi qu’une déclinaison est actuellement en préparation dans l’éducation nationale : le PPCR ou « parcours professionnels, carrières et rémunérations ». Les points communs avec la loi El Khomri sont si nombreux que la consanguinité ne fait pas l’ombre d’un doute. Protocole ne satisfaisant pas à la règle de l’accord majoritaire, le PPCR vise à amplifier la dérive d’une gestion managériale accentuée par la remise en cause des statuts nationaux.

Les dispositifs de la nouvelle évaluation des enseignants équivalent en effet à l’inversion de la hiérarchie des normes de la loi El Khomri. Les quatre rendez-vous de carrière et le bilan professionnel annuel ramènent au niveau de l’établissement les procédures d’évaluation dans la logique de l’autonomie (de l’entreprise/établissement…) et de la gestion managériale. Il y a par ailleurs plus que des ressemblances avec le décret Chatel qui modifiait l’évaluation des enseignants dans ce sens et qui avait été abrogé en 2012 après une forte mobilisation.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par ipomee le Lun 12 Sep 2016 - 23:16

J'ai posté le sujet dans le fil "accord PPCR", et Reine Margot en a ouvert un intitulé "la loi El Khomri se décline dans l'EN avec le PPCR".

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Roumégueur Ier le Mar 13 Sep 2016 - 6:32

Et pour rire un peu, le SNPDEN-UNSA va manifester le 21/09 contre la 'régression dans le management' dans l'EN (si, si).
Vous croyez qu'ils s'opposent à notre nouvelle grille d'évaluation infantilisante?
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/09/12092016Article636092606543357077.aspx

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Mar 13 Sep 2016 - 7:09

@Roumégueur Ier a écrit:Et pour rire un peu, le SNPDEN-UNSA va manifester le 21/09 contre la 'régression dans le management' dans l'EN (si, si).
Vous croyez qu'ils s'opposent à notre nouvelle grille d'évaluation infantilisante?
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/09/12092016Article636092606543357077.aspx

Nous ne sommes vraiment pas dans le même univers....

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par may68 le Mar 13 Sep 2016 - 9:52

@Roumégueur Ier a écrit:Et pour rire un peu, le SNPDEN-UNSA va manifester le 21/09 contre la 'régression dans le management' dans l'EN (si, si).
Vous croyez qu'ils s'opposent à notre nouvelle grille d'évaluation infantilisante?
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/09/12092016Article636092606543357077.aspx

Le commentaire en dessous est très bien : il ne veulent pas être manager mais ça ne les gêne pas eux de manager !

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Whypee le Mar 13 Sep 2016 - 10:14

[Edit : Grillé par may68]

+1

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 17 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum