PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Page 15 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Mer 30 Nov 2016 - 18:39

@amethyste a écrit:
@Ignatius Reilly a écrit:
@amethyste a écrit:
@Gallia a écrit:pétition signée. 
Dans mon collège, 90% des collègues ne sont même pas au courant du PPCR...
Chez moi, ils ne veulent même pas le savoir, ils ne veulent plus de mauvaises nouvelles. titanic

Disons qu' à deux salaires, on s'en fout un peu plus... Rolling Eyes
Ils ne vont même pas aussi loin, puisque certains collègues ont carrément refusé d'entendre parler du PPCR, donc ils découvriront à quelle sauce ils seront mangés bien trop tard et viendront alors pleurer.
Et ça sera la faute des syndicats, avec lesquels ils n'ont rien à voir, et auxquels ils auront tourné le dos, toujours dans ce refus absolu de s'informer.Je suis vraiment tombé en devenant enseignant, je ne pensais pas me trouver face à autant de gens que si peu de choses intéressent. Mais tout le monde se plaint de sa fiche de paie, de ses difficultés. Mais qu'est-ce que j'ai envie d'envoyer tout balader, des fois ... Evil or Very Mad

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Ignatius Reilly le Mer 30 Nov 2016 - 18:41

On va nous y aider, Lefteris. Certains d'entre nous vont valser.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par amethyste le Mer 30 Nov 2016 - 18:49

Quand j'ai voulu afficher un doc du syndicat sur le PPCR, une collègue m'a dit : Ne le mets pas sur le panneau syndical, personne ne le lira, il vaut mieux l'afficher ailleurs. Bon, alors, si c'est comme ça, re titanic

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Mer 30 Nov 2016 - 20:38

@amethyste a écrit:Quand j'ai voulu afficher un doc du syndicat sur le PPCR, une collègue m'a dit : Ne le mets pas sur le panneau syndical, personne ne le lira, il vaut mieux l'afficher ailleurs. Bon, alors, si c'est comme ça, re titanic
Quand on passe dans les établissements, certains collègues regardent, veulent discuter, sont très intéressés. Mais la majorité, même en train de visiblement bâiller aux corneilles, pas plus occupés que ça, ne jette même pas un oeil sur les documents. Et beaucoup parmi eux ont un âge qui permet de dire qu'à ce train, ils vivront un jour une situation extrêmement dure, qu'ils trembleront peut-être même pour leur emploi.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Balthazaard le Mer 30 Nov 2016 - 20:56

Chez nous l'info syndicale (snes+sgen, les autres n'existent que par voie discrète d'affichage) c'est "tout le monde aura la hors classe", je sais qu'il n'est pas politiquement correct de taper sur les syndicats mais ça ou rien....

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Mer 30 Nov 2016 - 21:07

@Balthazaard a écrit:Chez nous l'info syndicale (snes+sgen, les autres n'existent que par voie discrète d'affichage) c'est "tout le monde aura la hors classe", je sais qu'il n'est pas politiquement correct de taper sur les syndicats mais ça ou rien....
C'est bien la raison pour laquelle il faut s'intéresser de près à la question, pour pouvoir choisir avec des arguments solides parmi ceux qui racontent des salades et les autres, qui montrent bien les grilles d'évaluation parues dans les documents de travail, les grilles indiciaires, et qui proposent, avec des chiffres, des simulations de carrière. Et qui savent lire un texte : "avoir vocation à passer à la HC" signifie que c'est le but à atteindre, une possibilité logique de déroulement de , ce n'est pas synonyme de "passage automatique". D'ailleurs, le DGA l'a confirmé en audience plénière, avec tous les syndicats de fonctionnaires

Il faut aussi connaître les grandes orientations syndicales et les intérêts en jeu, en ayant en tête l'adage "il est d'usage de se méfier de ce qui vous a une seule fois trompé". Or, des tromperies...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gauvain31 le Mer 30 Nov 2016 - 21:52

@Lefteris a écrit:Et ça sera la faute des syndicats, avec lesquels ils n'ont rien à voir, et auxquels ils auront tourné le dos, toujours dans ce refus absolu de s'informer.Je suis vraiment tombé en devenant enseignant, je ne pensais pas me trouver face à autant de gens que si peu de choses intéressent. Mais tout le monde se plaint de sa fiche de paie, de ses difficultés. Mais qu'est-ce que j'ai envie d'envoyer tout balader, des fois ...

Je dirais "si peu de choses relatives à leur métier". Beaucoup considèrent désormais le métier d'enseignant comme un métier alimentaire et non comme une mission ou une vocation. Les intérêts sont ceux de la société consumériste (match de foot, de rugby, assurances, marque de couches pour bébé...). Ce métier devint de plus en plus un métier d'employé et non un métier "d'ingénieur".

Plus le sentiment que tout est acquis... mais ça c'est bien français ça de croire que la France est l'Etat providence pour l'éternité.

Que deviendra l'EN si tout devient invivable ? Lorsqu'il n'y aura plus de prétendants aux concours (ou plutôt aux certifications...)? Vu le classement de la France à TIMSS , comment justifier une fragilisation du statut enseignant ? Tous les jeunes fuiront le métier? Qui va rester? Plus grand monde ou des précaires qui en savent au mieux autant que les bons élèves...

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Mer 30 Nov 2016 - 22:09

@gauvain31 a écrit:

Je dirais "si peu de choses relatives à leur métier". Beaucoup considèrent désormais le métier d'enseignant comme un métier alimentaire et non comme une mission ou une vocation. Les intérêts sont ceux de la société consumériste (match de foot, de rugby, assurances, marque de couches pour bébé...). Ce métier devint de plus en plus un métier d'employé et non un métier "d'ingénieur".

Plus le sentiment que tout est acquis... mais ça c'est bien français ça de croire que la France est l'Etat providence pour l'éternité.

Que deviendra l'EN si tout devient invivable ? Lorsqu'il n'y aura plus de prétendants aux concours (ou plutôt aux certifications...)? Vu le classement de la France à TIMSS , comment justifier une fragilisation du statut enseignant ? Tous les jeunes fuiront le métier? Qui va rester? Plus grand monde ou des précaires qui en savent au mieux autant que les bons élèves...
Mais justement, ça sera à peine alimentaire si ça continue...certains qui ont quand même ce métier pour seul revenu vont trouver la potion amère, quand les anciens eront partis, que la part des contractuels précaire sera plus grande et leur poids moindre, qu'ils seront bloqués dans le métier et qu'on leur fera vivre l'enfer parce qu'on manque d'enseignants. Si encore on ne fait pas basculer leur statut.
Je crois que le plus gros problème est effectivement le sentiment que tout est acquis, très lié au fait d'avoir des oeillères sur la société environnante.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Shere Khan le Mer 30 Nov 2016 - 23:02

@Balthazaard a écrit:Chez nous l'info syndicale (snes+sgen, les autres n'existent que par voie discrète d'affichage) c'est "tout le monde aura la hors classe", je sais qu'il n'est pas politiquement correct de taper sur les syndicats mais ça ou rien....
Si tu appelles "syndicats" SNES ou pire encore SGEN, je tape dessus aussi.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gauvain31 le Mer 30 Nov 2016 - 23:07

Aux Etats-Unis, tu sais que le turn-over est très important : on reste environ 7 ans en attendant de trouver une métier plus sérieux... est-ce qu'on aura alors assez de ressources humaines pour faire tourner la boutique ?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Mer 30 Nov 2016 - 23:07

@Shere Khan a écrit:
@Balthazaard a écrit:Chez nous l'info syndicale (snes+sgen, les autres n'existent que par voie discrète d'affichage) c'est "tout le monde aura la hors classe", je sais qu'il n'est pas politiquement correct de taper sur les syndicats mais ça ou rien....
Si tu appelles "syndicats" SNES ou pire encore SGEN, je tape dessus aussi.
A vrai dire, le SNES est déchiré sur cette question, il y a deux camps  vraiment opposés. De grosses sections comme Créteil , le Nord je crois, et d'autres sont sur la même position que FO , Sud, et tous ceux qui n'acceptent pas l'introduction de méthodes managériales pour une revalo qui n'en est pas une , puisque les  carrières sont allongées, en moyenne, que les prélèvements rognent la gain, que des blocages à l'avancement sont à prévoir.  D'autres sont pour, notamment à la direction.  A suivre, le 5 décembre, pour voir les positions des uns et des autres...
Pour le SGEN, pas la peine de se poser la question...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gauvain31 le Mer 30 Nov 2016 - 23:11

@Shere Khan a écrit:
@Balthazaard a écrit:Chez nous l'info syndicale (snes+sgen, les autres n'existent que par voie discrète d'affichage) c'est "tout le monde aura la hors classe", je sais qu'il n'est pas politiquement correct de taper sur les syndicats mais ça ou rien....
Si tu appelles "syndicats" SNES ou pire encore SGEN, je tape dessus aussi.

Je suis désolé SK, mais j'ai des collègues qui font vraiment un vaillant boulot au SNES. Alors oui, il faudrait revoir les instances nationales du SNES? Mais sur le terrain dans les sections départementales, les collègues font vraiment ce qu'ils peuvent avec beaucoup d'abnégation. Lefteris m'a grillé, mais effectivement c'est comme la PCPE au moment de la réforme du collège: il ne fait pas confondre les idées des instances nationales proches du pouvoir par intérêt et les idées de la base.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gnafron2004 le Mer 30 Nov 2016 - 23:40

@gauvain31 a écrit:Aux Etats-Unis, tu sais que le turn-over est très important : on reste environ 7 ans en attendant de trouver une métier plus sérieux... est-ce qu'on aura alors assez de ressources humaines pour faire tourner la boutique ?

Oui mais aux Etats-Unis, quand tu as été prof, tu PEUX faire autre chose après. Chez nous, quand tu as été fonctionnaire, tu peux courir pour te faire embaucher dans le privé...

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par archeboc le Mer 30 Nov 2016 - 23:56

@gauvain31 a écrit:Aux Etats-Unis, tu sais que le turn-over est très important : on reste environ 7 ans en attendant de trouver une métier plus sérieux... est-ce qu'on aura alors assez de ressources humaines pour faire tourner la boutique ?

C'est parfois un job a temps partiel, qui paye les études. Les écoles embauche sous réserve que l'enseignant obtienne son mastère enseignement. Soit celui-ci ne l'obtient pas, soit il ne le même passe pas. Il part faire autre chose.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par XIII le Jeu 1 Déc 2016 - 7:31

Réforme de l’évaluation des enseignants Accès à la hors-classe : un hold-up se prépare !
http://www.fo-fnecfp.fr/spip.php?article330

Démonstration concrète de l'imposture...

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Mélu le Jeu 1 Déc 2016 - 7:35

Le titre du fil n'est pas assez alarmant. Je suis sûre que les trois quarts du forum ne l'ouvrent pas car ne se rendent pas compte de ce qui leur pend au nez.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par che35 le Jeu 1 Déc 2016 - 8:26

@Mélu a écrit:Le titre du fil n'est pas assez alarmant. Je suis sûre que les trois quarts du forum ne l'ouvrent pas car ne se rendent pas compte de ce qui leur pend au nez.
Il y a aussi un autre fil de discussion sur le PPCR ce qui noie un peu la chose
http://www.neoprofs.org/t98593p1000-accord-ppcr#3905191
On y trouve un post de Gryphe donnant un lien vers le JO d'hier
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=C1A808DF83B0216BD0FB4EEBF26BCA98.tpdila08v_2?cidTexte=JORFTEXT000033500901&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000033500716
On y trouve des infos indiciaires qui paraissent contradictoires avec ce qui était annoncé par cet accord... le texte entrant en vigueur le 1er janvier 2017 alors que l'accord PPCR devait être mis en place à la prochaine rentrée... Je me demande bien ce que signifie ce texte paru au JO.


Edit : il s'agit de la revalorisation indiciaire prévue il y a longtemps et le tableau est en indices bruts... au temps pour moi.

che35
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Celeborn le Jeu 1 Déc 2016 - 10:09

@Lefteris a écrit:
@Shere Khan a écrit:
@Balthazaard a écrit:Chez nous l'info syndicale (snes+sgen, les autres n'existent que par voie discrète d'affichage) c'est "tout le monde aura la hors classe", je sais qu'il n'est pas politiquement correct de taper sur les syndicats mais ça ou rien....
Si tu appelles "syndicats" SNES ou pire encore SGEN, je tape dessus aussi.
A vrai dire, le SNES est déchiré sur cette question, il y a deux camps  vraiment opposés. De grosses sections comme Créteil , le Nord je crois, et d'autres sont sur la même position que FO , Sud, et tous ceux qui n'acceptent pas l'introduction de méthodes managériales pour une revalo qui n'en est pas une , puisque les  carrières sont allongées, en moyenne, que les prélèvements rognent la gain, que des blocages à l'avancement sont à prévoir.  D'autres sont pour, notamment à la direction.  A suivre, le 5 décembre, pour voir les positions des uns et des autres...

La FSU ayant signé le PPCR, il y a quand même assez peu de suspense.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Mélu le Jeu 1 Déc 2016 - 10:56

A y être, je vous mets le compte-rendu que j'ai fait pour mes collègues d'une heure syndicale de la semaine dernière.

Réforme de l'évaluation des enseignants
compte-rendu de l'heure syndicale du 24/11/16

Présentation repoussée au 7/12

- P.P.C.R. protocole (mais il n'y a pas eu d'accord!) parcours carrière rémunération
* Allongement de la carrière des fonctionnaires (avec la réforme des retraites, on arrive trop vite à l'indice terminal)
* Suppression d'un avancement plus rapide que le choix qui deviendra la norme de l'ancienneté
* Facilitation de la mobilité entre les fonctions publiques (redéploiement des effectifs)
* Réduction du nombre de corps dans la fonction publique d’État avec la disparition de la spécificité des certifications
* Salaires : on prend un peu d'indemnitaire pour en faire un point d'indice (ISOE) sans aucun engagement sur l'augmentation du point d'indice
* Évaluation « au plus près du terrain »

- Evaluation
Suppression des références nationales par des notes (fin des grilles nationales).
Ce qui permettra d'avancer c'est :
- la grille de compétences (qui ne seront pas définitivement
acquises, on pourra nous les retirer)
- l'évaluation par les IPR et le CDE
- une décision rectorale avec une évaluation finale sans rapport chiffré
Grille : 3 parties
- la blanche : remplie par l'IPR au RDV de carrière
- la gris clair : par le CDE (Attention, on nous demande de coopérer avec les parents, ce qui met fin à la liberté pédagogique si les parents exigent qu'on ne traite pas tel ou tel sujet)
- la gris foncé : par le CDE et l'IPR
C'est la grille qui sert déjà à dézinguer les stagiaires actuellement avec les « savoir-être ».
On pourra contester l'appréciation (qui pourra être blanchie mais pas remplacée) et la décision finale mais pas la grille. Si on n'a pas de réponse au bout d'un mois, c'est un refus. Cela réduit les possibilités de recours.
Les 4 RDV de carrière :
Tout le monde sera au même avancement, sauf entre les échelons 6 et 7, puis 8 et 9.
- 50 % avanceront au choix (désormais ancienneté) tout le temps.
- 30 % auront droit deux fois à un avancement accéléré (du 6e au 7e échelon pour le 1er RDV de carrière, puis du 8e au 9e pour le 2e RDV) puis avanceront à l'ancienneté.
Quelqu'un qui avance toujours au grand choix perdra 350 €, au choix 160 €, et à l'ancienneté gagnera... 16 € !
Le 3e RDV : pour la hors-classe (possible, mais pas obligatoire!!!) au bout de deux ans dans l'échelon 9 pour entrer plus tôt dans la hors-classe (mais pas tout le monde).
Le 4e RDV se fera à environ 36 ou 38 ans de carrière pour la classe exceptionnelle. C'est un grade fonctionnel : il faut avoir exercé une fonction particulière pour y accéder. Il ne concernera que 10 % des collègues. On y sera promouvable au 3e échelon de la hors-classe en ayant fait 8 ans en établissement prioritaire ou en ayant été formateur...
8 % (sur 10) concerneront les collègues qui auront occupé ces fonctions
2 % concerneront les carrières exceptionnelles à partir du 7e échelon.

- Accompagnement
Entretiens à tout moment de la carrière.
La formation choisie ne sera plus essentielle, mais plutôt la formation à la demande du CDE, de l'IPR et du conseil pédagogique (formation individuelle ou collective).
Ce qui comptera, c'est le positionnement didactique de l'enseignant dans son établissement.
L'accompagnement consistera à une observation par l'inspecteur référent de l'établissement (pas forcément de la matière concernée). On sera jugés sur l'attitude face aux élèves seulement.
Pour info, l'évaluation par compétences a fait des dégats (Orange, France Télécom, La Poste...)
78 % des IEN et IA-IPR trouvent que leur travail s'est dégradé et n'a plus de sens.

- Salaires
Avec la carrière accélérée, on ne gagne que 2 ans maximum au lieu de 6 actuellement.

Remarques :
Actuellement, la crainte est qu'une majorité de syndicats votent pour (FSU, SNES, SGEN, UNSA...) alors que l'unité syndicale pourrait faire abroger le décret comme en 2008 avec le décret Chatel.
La Loi El Khomri sert à contourner la loi et les conventions collectives dans le privé. Ça correspond à la réforme de l'évaluation chez nous ! Il faudra se constituer ses propres droits à la formation, aux congés maladie, enfants malades... C'est la disparition des droits collectifs liés au statut.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par almuixe le Jeu 1 Déc 2016 - 11:48

Super ! Merci de partager !

J'ai trouvé une grille ici. Est-ce la bonne ?
http://www.fo-snfolc.fr/IMG/pdf/ppcr-communique_4_pages-30-08_16.pdf

almuixe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Mélu le Jeu 1 Déc 2016 - 11:54

Non, elle a été actualisée depuis : http://www.fo-snfolc.fr/IMG/pdf/pages_centrales-416.pdf

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Zagara le Jeu 1 Déc 2016 - 12:02

Cette nouvelle façon de faire donne envie de devenir fainéant, puisqu'on ne peut plus se faire accélérer sa carrière avant le passage 6 à 7. Qu'on soit nul ou excellent, bosseur ou glandeur, ce sera la même carrière.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Mélu le Jeu 1 Déc 2016 - 12:03

C'est tout à fait ça. Et les IPR pourront aller se gratter.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Zagara le Jeu 1 Déc 2016 - 12:05

De l'échelon 3 (= titu) à 7 ça fait combien d'années ? Bien une dizaine. Super la revalorisation, c'est plutôt un ralentissement général ; tout le monde à l'ancienneté pendant 10 ans !

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gauvain31 le Jeu 1 Déc 2016 - 12:22

Oui un ralentissement logique puisque qu'on va travailler de plus en plus tard. Il ne faudrait pas qu'il y ait trop de profs d'échelon 11....les pensions seraient trop élevées.... Et puis même en travaillant jusqu'à 65 ans, le calcul de la pension fera qu'elle sera plus faible;une façon d'inciter les français à souscrire pour une complémentaire retraite.......

On doit se préparer à une paupérisation des enseignants retraités dans 10-15 ans

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Jeu 1 Déc 2016 - 14:11

@Celeborn a écrit:

La FSU ayant signé le PPCR, il y a quand même assez peu de suspense.
On ne sait jamais : la "tête" a signé, est pour la grille indiciaire, mais une grande partie de la "base" , et des syndicats régionaux entiers avec, est contre l'évaluation qui va avec. Si l'appareil est encore près de ceux qui le font fonctionner...  Rolling Eyes

@Zagara a écrit:Cette nouvelle façon de faire donne envie de devenir fainéant, puisqu'on ne peut plus se faire accélérer sa carrière avant le passage 6 à 7. Qu'on soit nul ou excellent, bosseur ou glandeur, ce sera la même carrière.
Non, le volet "carotte" disparaît, mais pas le volet "bâton". Il y aura des stages de rééducation pour les récalcitrants, des formations obligatoires. De plus, la hors-classe sera fermée aux non-proposés (et comme le fait remarquer XIII, le volume des propositions devrait se restreindre, au prorata du nobre de promouvables qui diminue).

Ce que je vois arriver, vraiment gros comme une maison, dans quelques années,  ce sont les licenciements  de plus en plus fréquents pour "insuffisance professionnelle". La nouvelle grille permettra ça assez facilement, après avoir été testée sur les stagiaires. Quand un fonctionnaire aura trop de cases de compétences "insuffisantes", plusieurs années de suite,  mise  en route de la procédure disciplinaire, et la porte, direction la vie sous les ponts (parce que retrouver du travail après, hein...). Cette insécurité de l'emploi  sera la première étape de la suppression du statut.

Et comme par hasard, le programme des candidats  préconise de licencier plus facilement les fonctionnaires.

Les premiers coups vont pleuvoir en 2017.
En 2018 , deuxième rafale, quand un gouvernement ayant la haine des fonctionnaires et particulièrement des enseignants aura pris ses marques (merci au Gvt actuel d'avoir préparé le terrain veneration ).
La troisième rafale aura lieu en 2019 quand les enseignants, après avoir reconduit béatement les syndicats Oui-Oui qui les ont accompagnés dans l'ornière, auront montré qui'ls ne sont plus capables de mener un rapport de force.

A chacune de ces étapes, des décrets, des circulaires, des injonctions toujours plus dures vont dégringoler sur les enseignants comme la vérole sur le bas-clergé. Comme j'aimerais me tromper...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum