PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Page 16 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Jeu 1 Déc 2016 - 14:11

@Celeborn a écrit:

La FSU ayant signé le PPCR, il y a quand même assez peu de suspense.
On ne sait jamais : la "tête" a signé, est pour la grille indiciaire, mais une grande partie de la "base" , et des syndicats régionaux entiers avec, est contre l'évaluation qui va avec. Si l'appareil est encore près de ceux qui le font fonctionner...  Rolling Eyes

@Zagara a écrit:Cette nouvelle façon de faire donne envie de devenir fainéant, puisqu'on ne peut plus se faire accélérer sa carrière avant le passage 6 à 7. Qu'on soit nul ou excellent, bosseur ou glandeur, ce sera la même carrière.
Non, le volet "carotte" disparaît, mais pas le volet "bâton". Il y aura des stages de rééducation pour les récalcitrants, des formations obligatoires. De plus, la hors-classe sera fermée aux non-proposés (et comme le fait remarquer XIII, le volume des propositions devrait se restreindre, au prorata du nobre de promouvables qui diminue).

Ce que je vois arriver, vraiment gros comme une maison, dans quelques années,  ce sont les licenciements  de plus en plus fréquents pour "insuffisance professionnelle". La nouvelle grille permettra ça assez facilement, après avoir été testée sur les stagiaires. Quand un fonctionnaire aura trop de cases de compétences "insuffisantes", plusieurs années de suite,  mise  en route de la procédure disciplinaire, et la porte, direction la vie sous les ponts (parce que retrouver du travail après, hein...). Cette insécurité de l'emploi  sera la première étape de la suppression du statut.

Et comme par hasard, le programme des candidats  préconise de licencier plus facilement les fonctionnaires.

Les premiers coups vont pleuvoir en 2017.
En 2018 , deuxième rafale, quand un gouvernement ayant la haine des fonctionnaires et particulièrement des enseignants aura pris ses marques (merci au Gvt actuel d'avoir préparé le terrain veneration ).
La troisième rafale aura lieu en 2019 quand les enseignants, après avoir reconduit béatement les syndicats Oui-Oui qui les ont accompagnés dans l'ornière, auront montré qui'ls ne sont plus capables de mener un rapport de force.

A chacune de ces étapes, des décrets, des circulaires, des injonctions toujours plus dures vont dégringoler sur les enseignants comme la vérole sur le bas-clergé. Comme j'aimerais me tromper...

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par laMiss le Jeu 1 Déc 2016 - 15:00

Tu te trompes rarement.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par septime le Jeu 1 Déc 2016 - 15:01

Bonjour,

je vais être inspecté dans les 15 jours qui viennent.
Je suis à l'échelon 6 depuis un an et demi et je voulais savoir si mon inspection rentre dans le cadre du PPCR et de ses mesures transitoires ou si l'on va me noter "pour du beurre"?

septime
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Alegato. le Jeu 1 Déc 2016 - 15:09

Ce qui me tue c'est que les syndicats dans l'ensemble vont signer pour cette réforme nocive. On parle de la trahison de la gauche mais que dire de celle des gros syndicats ?

Alegato.
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par VicomteDeValmont le Jeu 1 Déc 2016 - 15:11

@septime a écrit:Bonjour,

je vais être inspecté dans les 15 jours qui viennent.
Je suis à l'échelon 6 depuis un an et demi et je voulais savoir si mon inspection rentre dans le cadre du PPCR et de ses mesures transitoires ou si l'on va me noter "pour du beurre"?

Je pense que ça équivaudra à ton premier rendez-vous de carrière.

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Jeu 1 Déc 2016 - 15:20

@Alegato. a écrit:Ce qui me tue c'est que les syndicats dans l'ensemble vont signer pour cette réforme nocive. On parle de la trahison de la gauche mais que dire de celle des gros syndicats ?
Le problème des gros syndicats est celui des enseignants : ces derniers ne cotisent que pour avoir, croient-ils, une assurance, et se désintéressent du reste. Donc, la tête se sépare du corps, au bout d'un moment, et vit sa propre vie.
Après, il existe aussi les syndicats où l'on se syndique parce que ce sont les syndicats des chefs , en fait des associations et qu'on en retire un avantage direct ou indirect (système de réseautage, cooptation, voire les ESPE, les formateurs, etc..) On les connaît, pas la peine de s'étendre sur cette polémique;
Les petits syndicats de l'EN appartiennent paradoxalement à des gros syndicats interpro, souvent très combatifs par tradition , parce que la remontée des revendications se fait mieux par divers canaux, transversaux et verticaux, et qu'elles sont mieux mises en perspective de la situation d'ensemble. Leur problème, c'est qu'ils peuvent parfois influencer, mais jamais décider, pour l'instant. Les enseignants ont fait le choix de se couper du reste, et c'est fort dommage.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Zagara le Jeu 1 Déc 2016 - 15:35

Si ils augmentent les licenciements il va falloir supprimer les concours : la raison d'être des concours est que l'Etat embauche définitivement une personne en lui conférant un statut.
Le licenciement n'a de sens que dans un climat économique contractuel où on peut naviguer d'un emploi à l'autre (théorie de la mobilité). Or, actuellement, un enseignant licencié n'a pas une grande reconnaissance d'expérience dans le privé car il n'avait pas de contrat et était dans un univers complètement différent.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gauvain31 le Jeu 1 Déc 2016 - 15:40

@Lefteris a écrit:
@Celeborn a écrit:

La FSU ayant signé le PPCR, il y a quand même assez peu de suspense.
On ne sait jamais : la "tête" a signé, est pour la grille indiciaire, mais une grande partie de la "base" , et des syndicats régionaux entiers avec, est contre l'évaluation qui va avec. Si l'appareil est encore près de ceux qui le font fonctionner...  Rolling Eyes

@Zagara a écrit:Cette nouvelle façon de faire donne envie de devenir fainéant, puisqu'on ne peut plus se faire accélérer sa carrière avant le passage 6 à 7. Qu'on soit nul ou excellent, bosseur ou glandeur, ce sera la même carrière.
Non, le volet "carotte" disparaît, mais pas le volet "bâton". Il y aura des stages de rééducation pour les récalcitrants, des formations obligatoires. De plus, la hors-classe sera fermée aux non-proposés (et comme le fait remarquer XIII, le volume des propositions devrait se restreindre, au prorata du nobre de promouvables qui diminue).

Ce que je vois arriver, vraiment gros comme une maison, dans quelques années,  ce sont les licenciements  de plus en plus fréquents pour "insuffisance professionnelle". La nouvelle grille permettra ça assez facilement, après avoir été testée sur les stagiaires. Quand un fonctionnaire aura trop de cases de compétences "insuffisantes", plusieurs années de suite,  mise  en route de la procédure disciplinaire, et la porte, direction la vie sous les ponts (parce que retrouver du travail après, hein...). Cette insécurité de l'emploi  sera la première étape de la suppression du statut.

Et comme par hasard, le programme des candidats  préconise de licencier plus facilement les fonctionnaires.

Les premiers coups vont pleuvoir en 2017.
En 2018 , deuxième rafale, quand un gouvernement ayant la haine des fonctionnaires et particulièrement des enseignants aura pris ses marques (merci au Gvt actuel d'avoir préparé le terrain  veneration ).
La troisième rafale  aura lieu en 2019 quand les enseignants, après avoir reconduit béatement les syndicats Oui-Oui  qui les ont accompagnés dans l'ornière, auront montré qui'ls ne sont plus capables de mener un rapport de force.

A chacune de ces étapes, des décrets, des circulaires, des injonctions toujours plus dures vont dégringoler sur les enseignants comme la vérole sur le bas-clergé. Comme j'aimerais me tromper...

Moi aussi Lefteris, mais si ça aboutit; avec augmentation du temps de service, imagines-tu le nombre de suicides que cela va provoquer? Qui reprendra le flambeau quand nous serons tous partis à la retraites (pour ceux qui auront la chance d'en avoir une) ?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Zagara le Jeu 1 Déc 2016 - 15:43

@Gauvain31 a écrit:Qui reprendra le flambeau quand nous serons tous partis à la retraites (pour ceux qui auront la chance d'en avoir une) ?
Des prolos payés au smic, corvéables à merci et qui iront faire autre chose au bout de 5 ans.
Comme aux USA quoi. Enseigner c'est le job alimentaire de l'avenir.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gauvain31 le Jeu 1 Déc 2016 - 15:50

Oui je m'en doute aussi Zagara, mais que la France rejoigne la médiocrité intellectuelle des Etats-Unis, j'ai un petit peu de mal....pas sûr que les parents acceptent....

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Zagara le Jeu 1 Déc 2016 - 15:59

Les parents qui ne l'acceptent pas se verront offrir un choix varié d'écoles privées de toutes qualités et pour toutes les bourses, appuyées sur un "chèque éducation" offert par l'Etat pour pouvoir y accéder (vieille idée du FN reprise par Fillon).


Dernière édition par Zagara le Jeu 1 Déc 2016 - 16:01, édité 1 fois

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Jeu 1 Déc 2016 - 15:59

@Zagara a écrit:Si ils augmentent les licenciements il va falloir supprimer les concours : la raison d'être des concours est que l'Etat embauche définitivement une personne en lui conférant un statut.
Le licenciement n'a de sens que dans un climat économique contractuel où on peut naviguer d'un emploi à l'autre (théorie de la mobilité). Or, actuellement, un enseignant licencié n'a pas une grande reconnaissance d'expérience dans le privé car il n'avait pas de contrat et était dans un univers complètement différent.
La suppression des concours est aussi un cheval de bataille des libéraux ("Il faut une embauche correspondant aux besoins de l'employeur")  comme des pédagogistes. Ces derniers, dont l'inévitable Dubet , assurent par un artifice rhétorique que l'on évalue deux fois un candidat , le diplôme + le concours.
Une autre piste est le concours   permettant d'obtenir un poste mais ne le garantissant pas, comme dans le privé et la FPT.

@gauvain31 a écrit:


Moi aussi Lefteris, mais si ça aboutit; avec augmentation du temps de service, imagines-tu le nombre de suicides que cela va provoquer? Qui reprendra le flambeau quand nous serons tous partis à la retraites (pour ceux qui auront la chance d'en avoir une) ?
Je ne pense pas que ce genre de préoccupation soir prioritaire chez ceux qui instaurent ça :personne n'étant directement responsable, on fera comme si ça n'avait pas de lien, ou on accusera d'autres personnes. Il suffit déjà de voir le déni , ou  le rejet de responsabilité, que ce soit concernant la malaise des enseignants et le niveau scolaire. Tu crois par exemple  que ça empêche NVB et F. Robine de dormir, ce qu'elles viennent de faire ?

@gauvain31 a écrit:Oui je m'en doute aussi Zagara, mais que la France rejoigne la médiocrité intellectuelle des Etats-Unis, j'ai un petit peu de mal....pas sûr que les parents acceptent....
Les parents, hein  ... 90% veulent une garderie et des bonnes notes.


Dernière édition par Lefteris le Jeu 1 Déc 2016 - 16:08, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par VanGogh59 le Jeu 1 Déc 2016 - 16:00

Il faudrait peut être que les syndicats de fonctionnaires se bougent pour expliquer pédagogiquement aux parents ce qui va se passer s'ils votent Fillon et s'il est élu. Si on leur annonce qu'on ne trouvera plus beaucoup de médecins et d'infirmières dans les hôpitaux publics pour les soigner, moins de pompiers pour venir les secourir et des profs en situation de burn out incapables d'enseigner la moindre chose à leur progéniture, ça pourra peut-être leur faire prendre conscience qu'il faut éviter ce désastre non ?

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Zagara le Jeu 1 Déc 2016 - 16:03

Certains te répondront que le privé sera plus efficace que ces fainéants de fonctionnaires qui coûtent plus cher et sont dispos que de 11h à midi puis de 14h à 15h. I love you Parce que le corollaire de la casse du public, c'est le transfert des activités au privé ; or l'opinion a été longuement labourée pendant 30 ans pour répéter la mantra "public = démon, privé = magique".

Beaucoup de gens ne se rendent pas compte que les services publics demandent moins de frais périphériques (gestion, marketing, avancement moins rapide, etc) et prodiguent donc un service de qualité à moindre coût que le privé. Quand il auront quelques milliers d'euros par an à payer en plus pour se soigner, s'éduquer, etc. peut-être comprendront-ils, mais ce sera trop tard.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par VanGogh59 le Jeu 1 Déc 2016 - 16:11

@Zagara a écrit:Certains te répondront que le privé sera plus efficace que ces fainéants de fonctionnaires qui coûtent plus cher et sont dispos que de 11h à midi puis de 14h à 15h. I love you Parce que le corollaire de la casse du public, c'est le transfert des activités au privé ; or l'opinion a été longuement labourée pendant 30 ans pour répéter la mantra "public = démon, privé = magique".

Beaucoup de gens ne se rendent pas compte que les services publics demandent moins de frais périphériques (gestion, marketing, avancement moins rapide, etc) et prodiguent donc un service de qualité à moindre coût que le privé. Quand il auront quelques milliers d'euros par an à payer en plus pour se soigner, s'éduquer, etc. peut-être comprendront-ils, mais ce sera trop tard.

Il faudrait donc que les syndicats leur expliquent que pour trouver de la qualité (éducation, soin, sécurité), il leur faudra parfois payer très cher des officines privées qui se gaveront en prodiguant des services auparavant gratuits...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Jeu 1 Déc 2016 - 16:12

@VanGogh59 a écrit:Il faudrait peut être que les syndicats de fonctionnaires se bougent pour expliquer pédagogiquement aux parents ce qui va se passer s'ils votent Fillon et s'il est élu. Si on leur annonce qu'on ne trouvera plus beaucoup de médecins et d'infirmières dans les hôpitaux publics pour les soigner, moins de pompiers pour venir les secourir et des profs en situation de burn out incapables d'enseigner la moindre chose à leur progéniture, ça pourra peut-être leur faire prendre conscience qu'il faut éviter ce désastre non ?
Je crois qu'ils le font, mais leur discours est sapé en amont par des années de dénigrement anti-syndical, anti-fonctionnaire. La réforme des rythmes, premier coup porté par Peillon, est passée  ainsi comme une lettre à la poste . Beaucoup ont pensé : "Si les enseignants sont contre, c'est une bonne chose, ça va leur faire les pieds". Après, une fois en place, ça a commencé à gueuler parmi les parents, mais trop tard...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par bernardo le Jeu 1 Déc 2016 - 16:47

Ce qui est en cause aussi c'est la capacité de pas mal de collègues d'encaisser sans brocher des doses impressionnantes de mépris, venant de toutes parts (chefs, parents, mêmes surveillants ou élèves). La première cure à suivre (avant le redressement façon Fillon ou la rééducation façon "communiste") c'est une cure d'honneur : se souvenir au quotidien que nous ne sommes pas seulement quelques kilos de viande et d'eau (plus deux ou trois trucs) mais aussi un esprit, une âme, une pensée, une volonté ; que nous sommes censés être libres (responsables, autonomes, indépendants) ; que par conséquent personne (ni Dieu ni aucun maître) ne peut m'obliger à faire ce que mon esprit refuse. Bien sûr il y a des lois, parfois mêmes absurdes, je ne fais pas ce que je veux quand je veux. Mais si mes refus sont raisonnables, argumentés, pertinents, et qu'ils contribuent à ce que mes élèves apprennent mieux et plus, qui pourra vraiment me le reprocher. Un chef oriental ? Je n'ai eu que ça depuis toujours ; en général ils ne harcèlent que les gens fragiles. Il faut donc être fort, puisque la loi du plus fort prévaut. Et, quand bien même je serais licencié (je me demande bien pour quelle faute), est-ce que c'est la mort assurée ? N'y a t-il plus d'avenir après le métier de professeur ? Pardon pour cet excès d'optimisme mais franchement après la "réforme" du collège, je me sens totalement libre de dire non.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Ignatius Reilly le Jeu 1 Déc 2016 - 17:20

@Zagara a écrit:Certains te répondront que le privé sera plus efficace que ces fainéants de fonctionnaires qui coûtent plus cher et sont dispos que de 11h à midi puis de 14h à 15h. I love you Parce que le corollaire de la casse du public, c'est le transfert des activités au privé ; or l'opinion a été longuement labourée pendant 30 ans pour répéter la mantra "public = démon, privé = magique".

Beaucoup de gens ne se rendent pas compte que les services publics demandent moins de frais périphériques (gestion, marketing, avancement moins rapide, etc) et prodiguent donc un service de qualité à moindre coût que le privé. Quand il auront quelques milliers d'euros par an à payer en plus pour se soigner, s'éduquer, etc. peut-être comprendront-ils, mais ce sera trop tard.

Il y a environ 15 ans, Renaud Dutreil, alors figure montante de la droite, avait déclaré "le problème dans notre pays, c'est que les français ont une bonne image du service public." Il avait dit ça au club de l'horloge, ou un cercle approchant. Jamais je ne voterai pour ce genre de mec, dussé- je être accusé de laisser passer l'extrême droite.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par almuixe le Jeu 1 Déc 2016 - 17:33

@gauvain31 a écrit:Oui je m'en doute aussi Zagara, mais que la France rejoigne la médiocrité intellectuelle des Etats-Unis, j'ai un petit peu de mal....pas sûr que les parents acceptent....

Médiocrité intellectuelle des USA ? Attention, nos résultats en mathématiques sont maintenant en dessous de ceux des Etats-Unis. Et au dernier PISA, on était déjà derrière eux.

En fait, ce que tu dis on y est déjà (et comme pour parachever la démonstration, cette semaine l'assemblée nationale a décommandé à la dernière minute la remise à Chomsky de sa médaille (l'équivalent du Nobel dans sa discipline) cafe ).

almuixe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Ignatius Reilly le Jeu 1 Déc 2016 - 17:40

Un pays qui attend la neige, si besoin artificielle et les vacances de noël en patientant devant Hanouna avant d'aller s'agglutiner dans son S.UV. aux péages est déjà pas mal engagé dans le processus.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gauvain31 le Jeu 1 Déc 2016 - 18:12

@Lefteris a écrit:Tu crois par exemple que ça empêche NVB det F. Robine de dormir, ce qu'elles viennent de faire ?

Mais NVB et F.Robien sont déconnectées; Tous les jours gravitent autour d'elles des petits conseillers intéressés par leur carrière et désireux de transmettre leurs idées pour justifier leur poste. Si elles avaient pleinement conscience de saboter volontairement le système scolaire en vue de privilégier l'élite aristocratique; elles auraient démissionné depuis longtemps. Elles n'ont plus aucun recul. On leur dit ce qu'il faut faire et elles appliquent sans discernement pour faire plaisir au parti (NVB) ou pour un poste plus haut (FR).Elles n'ont pas envie de se poser des questions. on leur offre du prêt-à-penser. Ce sont des exécutantes de l’Éducation Nationale. Elles n'ont aucune pensée réelle et élaborée sur la chose scolaire. Seuls les hauts-dirigeant de l'OCDE pensent et leur dictent ce qu'il faut faire. Leur pseudo-pensée est modelée par leur entourage néfaste.

@Lefteris a écrit:Les parents, hein ... 90% veulent une garderie et des bonnes notes.

Et bien qu'ils viennent me le dire en face... et devant le gamin qui sera ravi d'apprendre qu'il est traité comme un animal de compagnie (garderie) et qu'on lui ment volontairement sur son niveau réel (histoire d'avoir la paix à la maison)

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Jeu 1 Déc 2016 - 18:16

@gauvain31 a écrit:
@Lefteris a écrit:Tu crois par exemple que ça empêche NVB det F. Robine de dormir, ce qu'elles viennent de faire ?

Mais NVB et F.Robien sont déconnectées; Tous les jours gravitent autour d'elles des petits conseillers intéressés par leur carrière et désireux de transmettre leurs idées pour justifier leur poste. Si elles avaient pleinement conscience de saboter volontairement le système scolaire en vue de privilégier l'élite aristocratique; elles auraient démissionné depuis longtemps. Elles n'ont plus aucun recul. On leur dit ce qu'il faut faire et elles appliquent sans discernement pour faire plaisir au parti (NVB) ou pour un poste plus haut (FR).Elles n'ont pas envie de se poser des questions. on leur offre du prêt-à-penser. Ce sont des exécutantes de l’Éducation Nationale. Elles n'ont aucune pensée réelle et élaborée sur la chose scolaire. Seuls les hauts-dirigeant de l'OCDE pensent et leur dictent ce qu'il faut faire. Leur pseudo-pensée est modelée par leur entourage néfaste.

@Lefteris a écrit:Les parents, hein ... 90% veulent une garderie et des bonnes notes.

Et bien qu'ils viennent me le dire en face... et devant le gamin qui sera ravi d'apprendre qu'il est traité comme un animal de compagnie (garderie) et qu'on lui ment volontairement sur son niveau réel (histoire d'avoir la paix à la maison)
Ben tiens, je sors d'un conseil de classe. Question majeure des parents, à qui l'on apprend pourtant que la classe met 20 mn à se mettre en place, que les élèves coupent sans cesse le cours pour s'entre-commenter , que les programmes n'avancent pas  : "pourquoi n'y a-t-il pas de sortie ?"

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gauvain31 le Jeu 1 Déc 2016 - 18:24

Il n'y a pas de sortie car :
-vos enfant nous emm....... et on n'a pas envie de les voir en plus de nos horaires habituels. Faut écouter Madame ! Je sais maintenant de qui tient votre fille.
-il n'y a plus d'argent
-il n'y a plus le temps à cause des EPI et de l'AP pris sur le temps disciplinaire qui ne servent strictement à rien surtout quand on est à 30 .C'est juste pour faire de la garderie et faire croire qu'on s'occupe de vos enfants.

Ma réponse vous convient-elle Madame?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par Lefteris le Jeu 1 Déc 2016 - 18:33

@gauvain31 a écrit:Il n'y a pas de sortie car :
-vos enfant nous emm....... et on n'a pas envie de les voir en plus de nos horaires  habituels. Faut écouter Madame ! Je sais maintenant de qui tient votre fille.
-il n'y a plus d'argent
-il n'y a plus le temps à cause des EPI et de l'AP pris sur le temps disciplinaire qui ne servent strictement à rien surtout quand on est à 30 .C'est juste pour faire de la garderie et faire croire qu'on s'occupe de vos enfants.

Ma réponse vous convient-elle Madame?
C'est à peu près ce qu'ont répondu les collègues concernés : qu'ils étaient collectivement suffisamment épuisants pour  qu'on ait envie d'en prendre une louche supplémentaire.
Pour ma part, même avec des élèves calmes, j'estime que la plupart des sorties sont du temps perdu quand on voit les horaires qui restent, le nombre de cours qui sautent, de matières qui disparaissent. De plus, je n'ai vraiment plus la tête à ça , personnellement, et je ne vois pas pourquoi je devrais fairen autre chose alors qu'on m'a retiré mon propre métier.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par ysabel le Jeu 1 Déc 2016 - 18:47

Je suis passée au 8ème échelon le 1er septembre (j'en attends encore la paie) - j'avance comme un limaçon, à l'ancienneté grâce à l'ancienne IPR - ; côté positif, je vais avancer plus vite avec ce PPCR même s'il me débecte sérieusement.
Donc je serai inspectée dans moins de deux ans ? J'ai tout bon ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PPCR - Réforme de l'évaluation des enseignants

Message par gauvain31 le Jeu 1 Déc 2016 - 18:59

@Lefteris a écrit:
@gauvain31 a écrit:Il n'y a pas de sortie car :
-vos enfant nous emm....... et on n'a pas envie de les voir en plus de nos horaires  habituels. Faut écouter Madame ! Je sais maintenant de qui tient votre fille.
-il n'y a plus d'argent
-il n'y a plus le temps à cause des EPI et de l'AP pris sur le temps disciplinaire qui ne servent strictement à rien surtout quand on est à 30 .C'est juste pour faire de la garderie et faire croire qu'on s'occupe de vos enfants.

Ma réponse vous convient-elle Madame?
C'est à peu près ce qu'ont répondu les collègues concernés  : qu'ils étaient collectivement suffisamment épuisants pour  qu'on ait envie d'en prendre une louche supplémentaire.
Pour ma part, même avec des élèves calmes, j'estime que la plupart des sorties sont du temps perdu quand on voit les horaires qui restent, le nombre de cours qui sautent, de matières qui disparaissent. De plus, je n'ai vraiment plus la tête à ça , personnellement, et je ne vois pas pourquoi je devrais faire autre chose alors qu'on m'a retiré mon propre métier.

Oui je te comprends et je suis dans le même état d'esprit en lycée avec la classe de seconde depuis 2010 (1h30 par semaine). Et je n'ai jamais décoléré. Plus de sortie et j'ai pas intérêt à tomber malade sinon on ne les revoit pas avant 15 jours (je ne te raconte pas en 2017 le 1er et le 8 mai (en plus du lundi 2 janvier, du lundi de Pâques et du lundi de Pentecôte) cafe Je n'ai jamais appliqué l'esprit de la réforme à savoir faire du cours zapping: aborder tout sans approfondir. Je fais mes choix (assumés) et j’approfondis pour donner une cohérence et des liens et une meilleure mémorisation (en réinterrogeant au moins deux fois sur le même chapitre). Ce n'est pas parfait bien sûr; je fais ce que je peux dans le temps imparti..; et quand ma séance n'est pas parfaite, j'enrage.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum