Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

diminution, ou pas des horaires élèves en français et en mathématiques

55% 55% 
[ 82 ]
38% 38% 
[ 57 ]
7% 7% 
[ 10 ]
 
Total des votes : 149

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par Ventre-Saint-Gris le Jeu 15 Sep 2016 - 23:57

On constate d'ailleurs parfois que certaines peuplades vivant dans le plus total dénuement manifestent plus de joie de vivre que d'autres peuples bien plus riches. Je veux donc croire que la paupérisation des classes moyennes rendra ces dernières plus heureuses, si elles acceptent de s'emparer de cette opportunité.

En Normandie, avec la suppression presque totale des bilangues, on se marre bien en regardant les académies bêtement préservées. Dans quelques années, avec la suppression des marges horaires, mon établissement de REP profitera des latitudes de sa nouvelle autonomie pour supprimer définitivement le latin. Ouf ! nos élèves moins lessivés n'en seront que plus disponibles pour faire la nique à ceux que leurs parents abrutiront à coups d'options payantes !
Hi ! hi ! pas toujours facile de garder son sérieux quand on voit les privilégiés tentant de maintenir leur petite reproduction sociale avec des enseignements classiquement obscurantistes.

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par Josy le Ven 16 Sep 2016 - 7:20

Bon, il y a qui s'en donne à cœur joie pour dire n'importe quoi. Mais aucun n'a répondu sérieusement à mes arguments (sauf en déformant mes propos). Mon but n'est pas de défendre la réforme aveuglement, mais d'essayer de porter une analyse de la situation de la manière la moins partisane possible (mais beaucoup ici en sont incapables).
Donc :
- il est clair que les diminutions horaires concernent une très grande majorité de collèges.
- tous les établissements ne sont pas touchés de la même manière. C'est très disparate. De petites diminutions pour les uns, des pertes importantes pour d'autres
- certains (un nombre conséquent d'établissements à priori, mais cela reste malheureusement indéterminé par cette question trop mal posée) ont des heures perdues sans compensation de dispositif. Et cela je le déplore. Qu'on ne me fasse pas encore dire que je m'en réjouis !!
- ce débat devient un défouloir pour certains collègues
- certains n'ont pas compris qu'on parle des horaires élèves et nous décrivent en long en large et en travers les heures qu'ils font, eux.

Si, comme on peut le supposer (mais cela reste à confirmer), la réforme diminue les horaires de maths et français dans une majorité de collèges sans compensation (1/2 groupes, etc.) alors il faut clairement dénoncer cette réforme et le faire savoir. Inutile de continuer à râler dans son coin.
Mais, et c'est bien dommage, on ne peut pas déterminer si c'est bien le cas.
D'ailleurs, les syndicats se sont-ils emparés de cette question? Ont-ils dressé un bilan statistique? S'ils ne le font pas, c'est un tort. Aussi j'ai franchement du mal à croire qu'ils n'aient pas essayer d'y regarder de plus prêt. On peut aussi penser que les syndicats ne mettraient en avant les résultats d'une étude que s'ils étaient probants... Mais tout cela reste dans la supposition.

Mais dans le but d'avoir le débat le plus éclairé possible, il faut aussi prendre en compte des éléments qui semblent en gêner beaucoup ici :
1) Ce n'est uniquement la quantité d'heure qui compte. Les comparaisons avec beaucoup d'autres systèmes éducatifs prouvent cela.
2) Il est prouvé qu'à partir d'un certain nombre d'heures de cours, les élèves n'ont plus la concentration suffisante pour bénéficier pleinement de tout ce qui est enseigné pendant cette heure.
3) Dans l'OCDE, la France est la championne des fondamentaux en quantité horaire... Or elle est très loin d'être la championne des résultats en français et en mathématiques !!!

Et à ces trois points personne n'a répondu de manière sérieuse et non caricaturale. Sans doute, cela en dérange un grand nombre d'entre vous de vouloir approfondir la question.

Josy
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par juju le Ven 16 Sep 2016 - 7:21

@Thalia de G a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:
@juju a écrit:Je viens de reprendre mon Edt de l'an dernier: 5h en classe entière + 1 heure en groupe restreint (ateliers lecture en barrette avec plusieurs collègues) + 0,5h en demi-groupe. J'avais même 6h30 en fait...
Cette année, 3,5h en classe entière + 1h en demi-groupe.
Je suis très mauvaise en maths, mais je dois vraiment me réjouir de cette situation ?!
Oui.

Car ce n'est pas la quantité qui compte, c'est la qualité.

Donc moins tu en as, mieux c'est, car la quantité cède alors la place à la qualité.

Par exemple, imagine que tu avais six bonbons : tu en avais beaucoup trop et tu mangeais goulument, bref ça n'allait pas trop. Maintenant, tu en as quatre, tu peux profiter de tes bonbons, les goûter délicatement. C'est alors beaucoup mieux.

Je ne peux pas faire plus simple. De toute façon, même si tu ne comprends pas trop, je pense qu'il faut laisser sa chance à cette réforme et l'accompagner pour en tirer le meilleur parti, plutôt que de freiner des quatre fers.
Tu ne vas pas assez loin, Spinoza : pour le même prix, tu peux avoir 4 délicieux bonbons plutôt que 6 de médiocre qualité. Wink

Vous changez ma vision des choses, merci! Wink veneration yesyes topela

juju
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par XIII le Ven 16 Sep 2016 - 7:37

L'autonomie du collège est une entorse à la République une et indivisible! On le constate au travers de cette histoire d'horaires comment se fait-il qu'ils ne soient pas les mêmes d'un établissement à l'autre?!! Dans le privé je suis sûr que ces horaires restent plus élevés...

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par stench le Ven 16 Sep 2016 - 7:45

@Josy a écrit:
Si, comme on peut le supposer (mais cela reste à confirmer), la réforme diminue les horaires de maths et français dans une majorité de collèges sans compensation (1/2 groupes, etc.) alors il faut clairement dénoncer cette réforme et le faire savoir. Inutile de continuer à râler dans son coin..

C'est bien ce qui se dessine des interventions sur ce sujet, non? C'est de l'aveuglement de ne pas le voir Shocked

@Josy a écrit:Mais, et c'est bien dommage, on ne peut pas déterminer si c'est bien le cas.

Pourquoi pas puisque les témoignages concordent? Les collègues ont-ils tous perdu la raison? Sont-ils tous de sombres complotistes anti-réforme? Bien sûr que non, beaucoup attendent du changement au contraire, mais pas dans le sens du toujours moins en faisant croire que c'est pour mieux faire.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par Zagara le Ven 16 Sep 2016 - 7:53

@Josy a écrit:
Si, comme on peut le supposer (mais cela reste à confirmer), la réforme diminue les horaires de maths et français dans une majorité de collèges sans compensation (1/2 groupes, etc.) alors il faut clairement dénoncer cette réforme et le faire savoir. Inutile de continuer à râler dans son coin.

C'est mignon parce que là c'est trop tard hein, elle est en place. Tu disais quoi il y a un an ? Vue ta position, tu la défendais bec et ongle ^^ bien joué, tu as obtenu ta belle récompense : des pertes sèches de condition de travail.

A la prochaine on reprend les mêmes et on recommence.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par totoro le Ven 16 Sep 2016 - 8:45

@XIII a écrit:L'autonomie du collège est une entorse à la République une et indivisible! On le constate au travers de cette histoire d'horaires comment se fait-il qu'ils ne soient pas les mêmes d'un établissement à l'autre?!! Dans le privé je suis sûr que ces horaires restent plus élevés...
Non...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par Ventre-Saint-Gris le Ven 16 Sep 2016 - 10:27

@Josy a écrit:Si, comme on peut le supposer (mais cela reste à confirmer), la réforme diminue les horaires de maths et français dans une majorité de collèges sans compensation (1/2 groupes, etc.) alors il faut clairement dénoncer cette réforme et le faire savoir. Inutile de continuer à râler dans son coin.
Mais, et c'est bien dommage, on ne peut pas déterminer si c'est bien le cas.

Plaisantes-tu ? La seule chose que l'on puisse faire pour ne pas en rester à des impressions confuses, c'est lire les textes de la réforme et s'informer de ce qui se passe ailleurs que chez soi. Or tu commences par trouver ridicule ce type de sondage auquel ne participeraient que des amateurs de l'entre-soi plaintif. Pour ce qui est de la compensation qualitative par des dédoublements, tu dois bien savoir que les moyens permettant ces dédoublements ne sont pas garantis. Dans l'académie de Caen, le rectorat a explicitement dit que les dotations horaires étaient exceptionnellement hautes pour cette année de transition. Autrement dit, il ne restera plus dans quelque temps que les baisses horaires, et nombre des dédoublements permis aujourd'hui ne seront plus financés dans deux ou trois ans. Que restera-t-il de l'amélioration qualitative dont tu parles ?
Et oui, cela fait de longs mois que nombre d'entre nous tentent de faire savoir...

Mais dans le but d'avoir le débat le plus éclairé possible, il faut aussi prendre en compte des éléments qui semblent en gêner beaucoup ici :
1) Ce n'est uniquement la quantité d'heure qui compte. Les comparaisons avec beaucoup d'autres systèmes éducatifs prouvent cela.
2) Il est prouvé qu'à partir d'un certain nombre d'heures de cours, les élèves n'ont plus la concentration suffisante pour bénéficier pleinement de tout ce qui est enseigné pendant cette heure.
3) Dans l'OCDE, la France est la championne des fondamentaux en quantité horaire... Or elle est très loin d'être la championne des résultats en français et en mathématiques !!!
Et à ces trois points personne n'a répondu de manière sérieuse et non caricaturale. Sans doute, cela en dérange un grand nombre d'entre vous de vouloir approfondir la question.

Il t'a été répondu. Tu ne cesses de parler "de choses prouvées". Mais quelles sont donc ces preuves ? A propos de ce qu'est censé démontrer PISA, un lien fort intéressant t'a été donné par ZeSandman : l'as-tu lu ?

Bref, tu es venue forte de tes convictions distribuer les bons et les mauvais points, persuadée que tu n'avais affaire qu'à un ramassis de râleurs, arc-boutés sur leurs pratiques et n'ayant pas bien réfléchi au sens de la modernité.
@Josy a écrit:Prof de maths en collège, 25 ans de carrière. Je vais faire des mécontents, ici : je suis satisfaite de la réforme du collège dans les grandes lignes.
Ayant trouvé les gens obtus que tu venais chercher, et parmi eux des profs de langues vivantes et anciennes qui croyaient bien que leurs options n'étaient pas dépourvues d'intérêt pour les élèves, même en REP, de quoi te plains-tu ?

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par VinZT le Ven 16 Sep 2016 - 12:33

@Josy a écrit:Dans l'OCDE, la France est la championne des fondamentaux en quantité horaire... Or elle est très loin d'être la championne des résultats en français et en mathématiques !!!

Mais sapristi de quels fondamentaux parles-tu ? Outre la baisse horaire, constante, et pas seulement depuis la dernière réforme, que faisons-nous en maths de si fondamental ? On joue au chercheur, on bidouille sur tableur (et maintenant sur scratch, youpi), on fait des "activités" vachement évoluées (mais dont la portée leur échappe totalement), on va maintenant leur expliquer qu'une homothétie c'est un bouton sur GeoGebra, on leur fait faire un exercice en anglais parce que c'est trop fun mais à quel moment travaille-t-on de façon systématique le calcul littéral, les identités remarquables, les fractions, etc. ?
Bref, tout ce qui fait qu'avant (à la louche une sixaine d'années) les élèves n'étaient pas totalement largués en lycée quand on leur demande de multiplier de tête 3 fois 7/3. Fondamentaux tu dis ? Jamais les élèves n'ont été aussi incompétents : tout leur pose problème ! Impossible de faire la moindre démonstration en 1e S ou le moindre exercice un peu évolué, ils bloquent sur des détails tels que celui évoqué plus haut, ils pataugent dès qu'il y a plus de deux lettres dans un calcul, même l'application bête et méchante d'une formule (le discriminant par exemple) fait planter la moitié d'une classe.
La réforme idiote qu'on nous impose et les programmes incohérents qui vont avec vont remédier à cela, tu y crois vraiment ?
C'est beau la foi … quelque part ça force le respect.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par prof2maths le Ven 16 Sep 2016 - 15:55

@Josy a écrit:
@prof2maths a écrit:
@Josy a écrit:franchement, j'ai du mal à comprendre l'intéret de ce genre de sondage, si ce n'est pour se plaindre, encore et encore. Il est prouvé que la quantité ne fait pas tout !

"franchement", merci pour ta franchise. Je serai franc et direct à mon tour : si tu n'y vois pas d'intérêt, c'est inutile d'y participer. Rien ne t'y oblige.

Aie aie, je savais que j'allais me faire agresser ici. J'ai posé une simple question : à quoi sert ce sondage? Mais bien-sûr, tu évites de répondre !  tant pis, j'aurai essayé de débattre...

ah parce que l'expression "si ce n'est pour se plaindre, encore et encore" montre une volonté de débat serein et posé? Je trouve cela nettement plus agressif que ma réponse.



prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par Spinoza1670 le Ven 16 Sep 2016 - 15:57

@VinZT a écrit:
@Josy a écrit:Dans l'OCDE, la France est la championne des fondamentaux en quantité horaire... Or elle est très loin d'être la championne des résultats en français et en mathématiques !!!

Mais sapristi, de quels fondamentaux parles-tu ? Outre la baisse horaire, constante, et pas seulement depuis la dernière réforme, que faisons-nous en maths de si fondamental ? On joue au chercheur, on bidouille sur tableur (et maintenant sur scratch, youpi), on fait des "activités" vachement évoluées (mais dont la portée leur échappe totalement), on va maintenant leur expliquer qu'une homothétie, c'est un bouton sur GeoGebra, on leur fait faire un exercice en anglais parce que c'est trop fun, mais à quel moment travaille-t-on de façon systématique le calcul littéral, les identités remarquables, les fractions, etc. ?
Bref, tout ce qui fait qu'avant (à la louche, une sixaine d'années) les élèves n'étaient pas totalement largués en lycée quand on leur demande de multiplier de tête 3 fois 7/3. Fondamentaux, tu dis ? Jamais les élèves n'ont été aussi incompétents : tout leur pose problème ! Impossible de faire la moindre démonstration en 1e S ou le moindre exercice un peu évolué, ils bloquent sur des détails tels que celui évoqué plus haut, ils pataugent dès qu'il y a plus de deux lettres dans un calcul, même l'application bête et méchante d'une formule (le discriminant par exemple) fait planter la moitié d'une classe.
La réforme idiote qu'on nous impose et les programmes incohérents qui vont avec vont remédier à cela, tu y crois vraiment ?
C'est beau la foi … quelque part, ça force le respect.

Ce n'est pas sapristi, c'est Josy. Mais à part ça, ce que tu dis, c'est vraiment chouette.

On a des matières fondamentales, certes, mais elles ne sont pas enseignées correctement à cause de la formation insuffisante des enseignants, des programmes incohérents et non satisfaisants, des recommandations pas toujours fondées de certains experts, IEN, IPR, des manuels suivant tout cela.
La baisse de niveau est cachée, car on change les outils d'évaluation tous les 2 ans, rendant ainsi incomparables les résultats des cohortes d'élèves, on augmente également les notes pour rehausser artificiellement le niveau, on utilise les évaluations internationales PISA qui évaluent des compétences, plutôt que TIMSS, évaluations plus sérieuses et plus solides, dont la France s'est désinscrit pour ne pas voir s'afficher publiquement des résultats catastrophiques en sciences et en maths, alors que dans les années 60, seuls les Russes et quelques autres pouvaient rivaliser avec nous.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par Presse-purée le Ven 16 Sep 2016 - 21:20

@Josy a écrit:3) Dans l'OCDE, la France est la championne des fondamentaux en quantité horaire... Or elle est très loin d'être la championne des résultats en français et en mathématiques !!!

Alors dans ce cas peut-être faudrait-il interroger les méthodes préconisées, qui nous ont mené là, non? Passer beaucoup d'heures à faire du vent...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par Presse-purée le Ven 16 Sep 2016 - 21:21

La France s'est désinscrit de TIMSS? As-tu une source, Spino?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par babette le Ven 16 Sep 2016 - 22:09

@XIII a écrit:L'autonomie du collège est une entorse à la République une et indivisible! On le constate au travers de cette histoire d'horaires comment se fait-il qu'ils ne soient pas les mêmes d'un établissement à l'autre?!! Dans le privé je suis sûr que ces horaires restent plus élevés...
Rolling Eyes
Non, je suis dans un collège privé et mes horaires de français ont diminué (voir mon post plus haut).

_________________
« Si ton rève se réalise, c'est qu'il n'était pas assez beau."
Proverbe chinois.

babette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par Spinoza1670 le Sam 17 Sep 2016 - 0:12

@Presse-purée a écrit:La France s'est désinscrit de TIMSS? As-tu une source, Spino?
Non, il faut chercher. C'est peut-être des bêtises, mais j'ai ce souvenir.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par Puck le Sam 17 Sep 2016 - 0:18

@babette a écrit:
@XIII a écrit:L'autonomie du collège est une entorse à la République une et indivisible! On le constate au travers de cette histoire d'horaires comment se fait-il qu'ils ne soient pas les mêmes d'un établissement à l'autre?!! Dans le privé je suis sûr que ces horaires restent plus élevés...
Rolling Eyes
Non, je suis dans un collège privé et mes horaires de français ont diminué (voir mon post plus haut).
Exactement pareil pour moi.

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure

Puck
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par ycombe le Sam 17 Sep 2016 - 0:30

@Presse-purée a écrit:La France s'est désinscrit de TIMSS? As-tu une source, Spino?
C'est exact, la France a participé à TIMSS en 1995.

Sous la pression des débats sur le déclin un retour à TIMSS a été décidé. La prochaine édition verra un retour de la France mais, si j'ai bien lu, cela ne concernera pas tous les âges étudiés, seulement élèves de grade 4 (4e année d'école).

Voir ce tableau: https://nces.ed.gov/timss/countries.asp

C'est ballot, on ne pourra pas comparer avec 1995, puisqu'en 1995 la France ne participait que pour les grade 8. Razz

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par Jane le Sam 17 Sep 2016 - 7:25

@hermione0908 a écrit:En troisième, j'ai une réelle perte par rapport à l'an dernier. Je ne sais pas comment je vais faire pour pouvoir tout faire.
L'an dernier, j'avais 4h en semaine A et 5h en semaine B en classe complète, et 1h en groupe tous les 15 jours (en alternance avec ma 5e heure en classe complète).
Cette année, j'ai 3h en classe complète, et 1h en 1/2 groupe pour chaque groupe par semaine (on est donc à 4h élèves, dont 1h en groupe)

Idem pour les 3e dans mon établissement.
En 6e, nous avions 5h classe entière + 1h de groupe. Evidemment, cette année, nous sommes à 3h30 élève en classe entière + 1h en 1/2 groupe.
Il n'y a qu'en 4e où les horaires augmentent (1/2h), car nous étions déjà à 4h30 en 5e.
Grâce à la réforme, qui a conduit à une fuite vers le privé, nous avons en outre perdu 2 classes grâce à la compression magique des effectifs. affraid affraid. Et donc 1 poste si on cumule la perte des classes et celle des heures (y comprendre aussi les heures de latin). Il n'y a pas eu d'impact sur les collègues cependant (départ à la retraite).
Au final, non seulement on perd des heures, mais nous devons les assurer devant des classes surchargées (mes 3e sont à 30, 30 et 31, mes 4e à 30).

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par pailleauquebec le Sam 17 Sep 2016 - 11:19

@Josy a écrit:
3) Dans l'OCDE, la France est la championne des fondamentaux en quantité horaire... Or elle est très loin d'être la championne des résultats en français et en mathématiques !!!

Et à ces trois points personne n'a répondu de manière sérieuse et non caricaturale. Sans doute, cela en dérange un grand nombre d'entre vous de vouloir approfondir la question.

Voici un élément de réponse (p4) :
http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/education/is-spending-more-hours-in-class-better-for-learning_5jrw21j8drmv-en?utm_content=buffer38c8e&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer#.V7cB3_l97IU



Où l'on voit que la France est juste en dessous de la moyenne de l'OCDE pour les maths avec autour de 210 min. de maths par semaine.

D'après mes calculs, on va passer à environ 190-195 min. par semaine avec la réforme du collège.
Ce qui va nous placer dans le dernier tiers des pays en terme de quantité d'enseignement des maths.

Mais il faudrait ensuite regarder la différence entre ces chiffres théorique et la réalité.
J'ai déjà eu l'occasion d'en parler, il faut enlever 10 à 15% pour avoir le temps d'enseignement réel (semaine de rentrée, fin d'année, absences, voyages, sorties, inter-classes, grèves, maladie non remplacée, formations, réunions,...).

Sur les 136h théoriques de mes classes l'an dernier, je n'ai pu faire l'an passé que 115 à 120 cours de 55 min.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par Zagara le Sam 17 Sep 2016 - 11:33

@Spinoza1670 a écrit:
@Presse-purée a écrit:La France s'est désinscrit de TIMSS? As-tu une source, Spino?
Non, il faut chercher. C'est peut-être des bêtises, mais j'ai ce souvenir.

Non, en fait, le "TIMSS" c'est la 3e enquête de l'IEA (international association for the evaluation of educational achievement) qui s'est déroulée entre 1994 et 1995. Puis ils en ont fait encore une autre en 1999, puis ils ont arrêté d'en faire. Donc ce n'est pas la France qui l'a quittée, c'est l'évaluation qui s'est arrêtée.

L'OCDE avec PISA a en fait remplacé l'IEA qui s'est effacée au tournant des XXe et XXIe siècles. La force de PISA c'est d'avoir réussi à attirer l'attention des politiques et des opinions publiques alors que l'IEA n'a jamais réussi à infléchir les politiques éducatives. Après, ce n'est peut-être pas une bonne chose, mais ça c'est à chacun de juger.

Source : Haut Conseil de l'Evaluation de l'Ecole, rapport de 2005 : http://hce.education.fr/gallery_files/site/21/101.pdf

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par frimoussette77 le Sam 17 Sep 2016 - 11:37

Chez nous, les troisièmes ont 4 heures en classe entière.

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par archeboc le Sam 17 Sep 2016 - 12:06

@Zagara a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:
@Presse-purée a écrit:La France s'est désinscrit de TIMSS? As-tu une source, Spino?
Non, il faut chercher. C'est peut-être des bêtises, mais j'ai ce souvenir.

Non, en fait, le "TIMSS" c'est la 3e enquête de l'IEA (international association for the evaluation of educational achievement) qui s'est déroulée entre 1994 et 1995. Puis ils en ont fait encore une autre en 1999, puis ils ont arrêté d'en faire. Donc ce n'est pas la France qui l'a quittée, c'est l'évaluation qui s'est arrêtée.

L'OCDE avec PISA a en fait remplacé l'IEA qui s'est effacée au tournant des XXe et XXIe siècles. La force de PISA c'est d'avoir réussi à attirer l'attention des politiques et des opinions publiques alors que l'IEA n'a jamais réussi à infléchir les politiques éducatives. Après, ce n'est peut-être pas une bonne chose, mais ça c'est à chacun de juger.

Source : Haut Conseil de l'Evaluation de l'Ecole, rapport de 2005 : http://hce.education.fr/gallery_files/site/21/101.pdf

Il n'y a pas eu de TIMSS après 1999 ? C'est une blague ?

http://timssandpirls.bc.edu/
https://en.wikipedia.org/wiki/Trends_in_International_Mathematics_and_Science_Study

Bon, le rapport du HCE parle bien de TIMSS 2003, et ne peut pas parler des suivants, car il date de 2006. Ouf.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par Zagara le Sam 17 Sep 2016 - 12:12

Au temps pour moi j'ai mal compris ce que disait ce rapport. Son idée est de dire que PISA a bouffé le TIMSS, qui est devenu moins pertinent, car ils évaluent les mêmes choses, d'après le HCE (avec une grosse critique du côté américain du TIMSS) :

La  répétition  de  l'enquête TIMSS  en  1999  et  en  2003  a  été  pratiquement  imposée  par  les  autorités  américaines  qui  n'ont  pas  lésiné  sur  les  moyens  pour  aider  toute  une  série  de  pays  à  participer  à  ces répétitions  programmées  pour  vérifier  l'évolution  du  niveau  de  compétences  des  étudiants  américains  en  mathématique  et  en  sciences  par  rapport  aux  résultats  atteints  par  les  étudiants  d'autres  pays.  L'IEA  a  dans  ce  cas  reçu  les  ressources  financières  nécessaires  pour  planifier,  organiser  et  conduire  au  niveau  international  ces  évaluations,  malgré  le  fait  
qu'à  peu  près  dans  les  mêmes  années  l'OCDE  avait  commencé  le  programme  PISA  dont  l’un des domaines d'évaluation était la culture mathématique des élèves à 15 ans. Bien sûr,
le champ et la population des élèves de l'enquête de l'IEA ne sont pas les mêmes que ceux de l'enquête PISA, mais néanmoins on ne peut pas éviter de s'interroger sur la raison d'être
d'une mobilisation de la communauté éducative internationale autour des connaissances en mathématiques à travers la réalisation d'évaluations comparées apparemment concurrentes.  


Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par archeboc le Sam 17 Sep 2016 - 17:11


Bien sûr, le champ et la population des élèves de l'enquête de l'IEA ne sont pas les mêmes que ceux de l'enquête PISA, mais néanmoins on ne peut pas éviter de s'interroger sur la raison d'être d'une mobilisation de la communauté éducative internationale autour des connaissances en mathématiques à travers la réalisation d'évaluations comparées apparemment concurrentes.  

C'est une justification maladroite du désengagement de la France vis-à-vis de TIMSS. Plus haut dans le rapport, les rédacteurs montre que les compétences testées par TIMSS ne sont pas les mêmes que celles de PISA.

Et puis surtout, il y a maintenant les excellentes analyses de Pedro Cordoba :
http://pedrocordoba.blog.lemonde.fr/2012/12/27/pisapirlstimss-competences-et-connaissances-1/
http://pedrocordoba.blog.lemonde.fr/2013/01/09/pirls-timss-pisa-connaissances-et-competences-2/
http://pedrocordoba.blog.lemonde.fr/2013/01/25/pisa-pirls-timss-competences-et-connaissances-3/

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par ycombe le Sam 17 Sep 2016 - 17:38

@Zagara a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:
@Presse-purée a écrit:La France s'est désinscrit de TIMSS? As-tu une source, Spino?
Non, il faut chercher. C'est peut-être des bêtises, mais j'ai ce souvenir.

Non, en fait, le "TIMSS" c'est la 3e enquête de l'IEA (international association for the evaluation of educational achievement) qui s'est déroulée entre 1994 et 1995. Puis ils en ont fait encore une autre en 1999, puis ils ont arrêté d'en faire. Donc ce n'est pas la France qui l'a quittée, c'est l'évaluation qui s'est arrêtée.
Il y a une enquête TIMSS tous les 4 ans depuis 1995. Voir le tableau qui est en lien dans mon message précédent.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diminution, ou pas, des horaires élèves en français et en mathématiques

Message par pailleauquebec le Dim 18 Sep 2016 - 13:02


_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum