Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Adso
Niveau 6

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Adso le Mar 27 Sep 2016 - 17:03
Ces méthodes nuisent à ma fille depuis le primaire. Au début je ne me suis pas méfiée et puis en terminale L . Elle fait une Web radio en AP de Philosophie. Là , j'ai du mal à supporter de plus en plus. Si il y a des philosophes ici j'aimerais leur avis. heu
avatar
Adso
Niveau 6

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Adso le Mar 27 Sep 2016 - 17:06
Celles des "assassins de l'école" quon ne s'y trompe pas.
avatar
lene75
Empereur

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par lene75 le Mar 27 Sep 2016 - 17:24
Tu veux l'avis d'une prof de philo ?... j'ai découvert récemment les méthodes de certains collègues, apparemment vantées dans certains Espé, comment dire... ça dépasse l'entendement, des profs de philo qui disent, en substance, que si on veut intéresser les élèves, il faut arrêter de faire de la philo. Moi qui croyais qu'en philo il n'y avait que de vieux réacs comme moi et quelques excentriques isolés, je suis tombée de haut affraid

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
User1542
Habitué du forum

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par User1542 le Mar 27 Sep 2016 - 18:12
@Adso a écrit:Ces méthodes nuisent à ma fille depuis le primaire. Au début je ne me suis pas méfiée et puis en terminale L . Elle fait une Web radio en AP de Philosophie. Là , j'ai du mal à supporter de plus en plus. Si il y a des philosophes ici j'aimerais leur avis. heu


_________________
"Je n'accepterais jamais d'entrer dans un club qui m'accepterait comme membre." Marx
avatar
lene75
Empereur

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par lene75 le Mar 27 Sep 2016 - 18:14

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Anaxagore le Mar 27 Sep 2016 - 18:25
@Adso a écrit:Ces méthodes nuisent à ma fille depuis le primaire. Au début je ne me suis pas méfiée et puis en terminale L . Elle fait une Web radio en AP de Philosophie. Là , j'ai du mal à supporter de plus en plus. Si il y a des philosophes ici j'aimerais leur avis. heu

C'est un grand classique. "Enseigner autrement" se traduit par "ne plus enseigner", et de fait cela soulève beaucoup moins de difficultés.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Tout ce qui est précieux est aussi difficile que rare." Spinoza
avatar
Adso
Niveau 6

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Adso le Mar 27 Sep 2016 - 18:35
Merci Lene et Anaxagore pour vos réponses. Ce que je me demande c'est si je lui transmets mes méthodes traditionnelles de dissertation et quelques connaissances philosophiques "à l'ancienne" pour le bac parce que là j'ai un peu peur...
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Anaxagore le Mar 27 Sep 2016 - 18:43
@Adso a écrit:Merci Lene et Anaxagore pour vos réponses. Ce que je me demande c'est si je lui transmets mes méthodes traditionnelles  de dissertation et quelques connaissances philosophiques "à l'ancienne" pour le bac parce que là j'ai un peu peur...

Sans aucune hésitation.

Ceci dit je pense que les professeurs de philosophie résistent plutôt bien de manière générale.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Tout ce qui est précieux est aussi difficile que rare." Spinoza
avatar
lene75
Empereur

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par lene75 le Mar 27 Sep 2016 - 19:41
Pour les connaissances, sans aucun pb. Pour la méthode je te conseillerais de t'aider de livres. Les parents ne sont pas toujours de bon conseil, ça a un peu changé, c'est moins historique et plus problématisé qu'avant, je ne sais pas exactement depuis quand. Je ne suis pas très au fait du parascolaire, mais je pense que si tu postes dans la rubrique philo du forum, certains pourront te renseigner.

Comment se passent les cours ? C'est peut-être juste pour l'AP que le prof est un peu rock 'n roll.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Adso
Niveau 6

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Adso le Mar 27 Sep 2016 - 20:42
Merci pour vos conseils. Elle a un livre qui m'a l'air bien mais dont le prof ne se sert pas : celui de Jacqueline Russ; des textes conseillés pour traiter un sujet. En cours ils sont en groupe et ont a travailler des textes au choix sur un thème : il semble que ce soit la notion de connaissance. ( Platon, Pascal, Bachelard pour son groupe) Ils remplissent des petites fiches notées sur des arguments à énoncer par rapport à une question posée. C'est tout pour le moment pas de méthodologie de la dissert.
avatar
PabloPE
Érudit

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par PabloPE le Mar 27 Sep 2016 - 20:50
@Sapotille a écrit:
@lene75 a écrit:

Je faisais aussi, dès le CE1. À un niveau adapté, évidemment, je ne me souviens pas exactement, mais ça devait être sujet/verbe/complément en CE1 et puis au fur et à mesure des années on raffinait, avec des couleurs, toujours les mêmes, nos instits avaient dû se mettre d'accord entre elles.

Jamais vu mes neveux faire ça, pourtant l'aîné est en terminale, donc pas de la 1re jeunesse Wink

Mes élèves ont fait cela, dès le CE1, puis au CE2.
Ils continuait avec mon collègue, au CM1 et CM2.

Je vous assure que pourtant je n'ai pas connu Vercingétorix !!!

Les fillettes que je parraine au Sénégal et au Burkina font cela ...
Fait ce matin pour ma part, comme tous les mardis d'ailleurs (et les mercredis Laughing )

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
lene75
Empereur

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par lene75 le Mar 27 Sep 2016 - 20:58
@Adso a écrit:Merci pour vos conseils. Elle a un livre qui m'a l'air bien mais dont le prof ne se sert pas : celui de Jacqueline Russ; des textes conseillés pour traiter un sujet. En cours ils sont en groupe et ont a travailler des textes au choix sur un thème : il semble que ce soit la notion de connaissance. ( Platon, Pascal, Bachelard pour son groupe) Ils remplissent des petites fiches notées sur des arguments à énoncer par rapport à une question posée. C'est tout pour le moment pas de méthodologie de la dissert.

Euh... il faut peut-être faire quelque chose, effectivement... C'est tout pour la méthodologie de la dissert, mais c'est tout pour le cours, aussi ? Elle est en L et le prof ne fait pas de cours ? À la limite ce genre de trucs peut passer en séries technos, mais en L :shock: Le manuel ne sera pas mieux : une dissert n'est pas une suite de références, il faut qu'elle apprenne à construire une argumentation problématisée.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Rendash le Mar 27 Sep 2016 - 21:01
@lene75 a écrit:Elle est en L et le prof ne fait pas de cours ?

Non mais allô, quoi Razz

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Adso
Niveau 6

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Adso le Mar 27 Sep 2016 - 21:06
Oui, il me semble que le cours part dans tous les sens et qu'ils doivent "trouver par eux-mêmes" la problématique. Elle s'y perd un peu; nous allons mettre les choses au clair ce week end en essayant de voir les liens entre les différents textes.
avatar
Adso
Niveau 6

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Adso le Mar 27 Sep 2016 - 21:07
Merci pour vos éclaircissement Wink
avatar
Adso
Niveau 6

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Adso le Mar 27 Sep 2016 - 21:07
avec un S c'est mieux!
User17706
Enchanteur

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par User17706 le Mar 27 Sep 2016 - 21:18
Ah ben on est tout simplement dans le cas de figure épinglé par Anaxagore ci-dessus :
@Anaxagore a écrit: C'est un grand classique. "Enseigner autrement" se traduit par "ne plus enseigner", et de fait cela soulève beaucoup moins de difficultés.
À mon avis, face à ça, il n'y a pas vraiment de solution. Prier, peut-être.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Iphigénie le Mer 28 Sep 2016 - 10:36
Alerte! PY se radicalise Laughing
avatar
DesolationRow
Doyen

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par DesolationRow le Mer 28 Sep 2016 - 10:43
avatar
Adso
Niveau 6

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Adso le Mer 28 Sep 2016 - 16:12
En fait je viens d'apprendre par ma fille que pendant le cours de philo le prof filme parfois et enregistre. Je m'interroge??? Je crois qu'on va travailler un peu par nous-mêmes avec les annales.
avatar
bruno09
Niveau 10

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par bruno09 le Mer 28 Sep 2016 - 19:46
@Adso a écrit:En fait je viens d'apprendre  par ma fille que pendant le cours de philo le prof filme parfois et enregistre. Je m'interroge??? Je crois qu'on va travailler un peu par nous-mêmes avec les annales.

Faut le comprendre, qu'est ce qu'on s'em................ parfois.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Celadon le Mer 28 Sep 2016 - 19:50
http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-ce-que-bruno-le-maire-propose-pour-l-ecole-28-09-2016-2071891_1886.php
avatar
bruno09
Niveau 10

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par bruno09 le Mer 28 Sep 2016 - 21:36
@Celadon a écrit:http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-ce-que-bruno-le-maire-propose-pour-l-ecole-28-09-2016-2071891_1886.php
Quelques propositions sont intéressantes mais pourquoi aucun dirigeant de droite n'est capable de faire une croix sur ce roman national ridicule, daté et historiquement faux. Après, ceux qui prônent des mesures de bon sens se retrouvent assimilés à des réactionnaires obtus.
avatar
Olympias
Prophète

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Olympias le Mer 28 Sep 2016 - 22:24
Le roman national n'est plus enseigné depuis des décennies. On ne l'a jamais enseigné.
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par KrilinXV3 le Mer 28 Sep 2016 - 23:03
@Celadon a écrit:http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-ce-que-bruno-le-maire-propose-pour-l-ecole-28-09-2016-2071891_1886.php

C'est incroyable quand même, le mec a déjà prévu le programme d'histoire.

Et il en est de même pour l'histoire ! Il faut la ré-enseigner de façon chronologique – afin que chaque enfant sache de quelle mémoire il hérite – qu'il appartienne ou non, familialement parlant, à cette mémoire. Et cette histoire de France dépasse quelque peu le niveau de « nos ancêtres les Gaulois » ! Il faut ré-apprendre le récit national pour réenchanter la mémoire, et allier les lieux aux événements. Alésia, certes – mais aussi Aigues-Mortes, d'où Louis IX s'embarqua pour aller aux croisades ; Villers-Cotterêts, où François Ier imposa le français aux cours de justice du royaume ; Nantes, où Henri IV signa un édit qui inventait, en un sens, le « vivre-ensemble » dont on nous rebat les oreilles aujourd'hui…

_________________
Asinus asinum fricat
avatar
Ignatius Reilly
Fidèle du forum

Re: "Mais qui sont les assassins de l'école ?" - Carole Barjon, journaliste politique de L'Obs

par Ignatius Reilly le Mer 28 Sep 2016 - 23:06
@bruno09 a écrit:
@Celadon a écrit:http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-ce-que-bruno-le-maire-propose-pour-l-ecole-28-09-2016-2071891_1886.php
Quelques propositions sont intéressantes mais pourquoi aucun dirigeant de droite n'est capable de faire une croix sur ce roman national ridicule, daté et historiquement faux. Après, ceux qui prônent des mesures de bon sens  se retrouvent assimilés à des réactionnaires obtus.  

J'aimerais bien entendre un historien pour leur demander de nous fiche la paix...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum