Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par Lefteris le Jeu 22 Sep 2016 - 11:45

Il y est aussi question des certifiés et du futur continuum bac -3/bac + 3
Rapport public IGAENR a écrit:Le   présent   rapport   analyse   ainsi   l’évolution   depuis   trente   ans   des   effectifs   des   enseignants appartenant  à  des  corps  du  second  degré  intervenant  dans  l’enseignement  universitaire  ;  il  s’est également   intéressé   aux   conditions   d’exercice   de    ces   personnels   au   sein   des   établissements  d’enseignement supérieur et à leur rôle dans le fonctionnement pédagogique et administratif de ces établissements.


_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par Zagara le Jeu 22 Sep 2016 - 11:51

http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2016/27/4/2016_053_place_agreges_ens_sup_618274.pdf
avatar
Zagara
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par Lefteris le Jeu 22 Sep 2016 - 11:51

@Zagara a écrit:http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2016/27/4/2016_053_place_agreges_ens_sup_618274.pdf
Merci j'ai oublié le lien Embarassed

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par Zagara le Jeu 22 Sep 2016 - 12:01

Un truc qui m'a fait rigoler dans le rapport c'est ce tableau :



Baisse de tous les recrutements, sur toutes les lignes, alors que l'université va encaisser le babyboom des années 2000 et qu'on prévoit environ +40000 étudiants par an. Bref, recrutement piloté à vue selon le budget et les "économies structurelles" à faire plutôt que selon les besoins de la population française -> bravo.

avatar
Zagara
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par Ergo le Jeu 22 Sep 2016 - 12:21

Mauvaise langue ! Belkacem a dit qu'on avait recruté 5 000 personnes dans l'enseignement supérieur depuis 2012. #engagementprécairestenu


avatar
Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par Zagara le Jeu 22 Sep 2016 - 12:24

C'est sûr que quand on compte comme "nouveaux postes" des recrutements qui auraient de toute façon été faits, on y arrive assez facilement aux 5000 Laughing
avatar
Zagara
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par barèges le Jeu 22 Sep 2016 - 12:25

@Zagara a écrit:
Baisse de tous les recrutements, sur toutes les lignes, alors que l'université va encaisser le babyboom des années 2000 et qu'on prévoit environ +40000 étudiants par an.


Le baby-boom, et le passage massif de tout le monde dans l'enseignement supérieur, entre continuum bac-3 / bac+3 et injonction à proposer des masters à tous les étudiants. On regarde ça venir avec une grande impuissance, il n'y a pas assez d'enseignants, même les locaux vont poser problème.


barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par archeboc le Jeu 22 Sep 2016 - 14:21

@barèges a écrit:
@Zagara a écrit:
Baisse de tous les recrutements, sur toutes les lignes, alors que l'université va encaisser le babyboom des années 2000 et qu'on prévoit environ +40000 étudiants par an.


Le baby-boom, et le passage massif de tout le monde dans l'enseignement supérieur, entre continuum bac-3 / bac+3 et injonction à proposer des masters à tous les étudiants. On regarde ça venir avec une grande impuissance, il n'y a pas assez d'enseignants, même les locaux vont poser problème.

Formation à distance. Cela va être FUN.


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3

archeboc
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par RogerMartin le Jeu 22 Sep 2016 - 14:24

Je connais au moins une université (Reims) où tous les recrutements ont été gelés pour cette année. Le tableau ne va pas s'arranger.

https://histoiresduniversites.wordpress.com/2015/04/11/emplois-gel-a-pierre-fendre/

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par Chamil le Jeu 22 Sep 2016 - 14:39

@Lefteris a écrit:Il y est aussi question des certifiés et du futur continuum bac -3/bac + 3
Rapport public IGAENR a écrit:Le   présent   rapport   analyse   ainsi   l’évolution   depuis   trente   ans   des   effectifs   des   enseignants appartenant  à  des  corps  du  second  degré  intervenant  dans  l’enseignement  universitaire  ;  il  s’est également   intéressé   aux   conditions   d’exercice   de    ces   personnels   au   sein   des   établissements  d’enseignement supérieur et à leur rôle dans le fonctionnement pédagogique et administratif de ces établissements.


On comprend mieux le sens du décret... Tellement prévisible que ça en devient désespérant

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032569627&categorieLien=id

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par Chamil le Jeu 22 Sep 2016 - 14:42

@RogerMartin a écrit:Je connais au moins une université (Reims) où tous les recrutements ont été gelés pour cette année. Le tableau ne va pas s'arranger.

https://histoiresduniversites.wordpress.com/2015/04/11/emplois-gel-a-pierre-fendre/

C'est la conjugaison de deux facteurs: la sous-dotation de l'Etat (aggravée par le GVT qui rogne mécaniquement les marges d'autonomie) mais aussi l'incompétence caractérisée de certaines équipes présidentielles qui ont géré sans prudence leur dotation déjà limitée.

https://www.aeres-evaluation.fr/content/download/24313/.../Aeres%20S1_UVSQ.pdf


Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par Lenagcn le Jeu 22 Sep 2016 - 15:39

Vous êtes d'une mauvaise foi terrible!

Un ordi avec une bonne connexion internet, un programme de MOOC à suivre prescrit pas l'université, quelques jours en présentiel (dont TD), un écrit à rendre.
Et hop, on a un diplôme du supérieur sans pléthore de locaux ni d'enseignants.
Il me semble avoir vu un reportage sur une telle formation supérieure, tourné en Afrique francophone (avec des MOOC en anglais, bien sûr).

Lenagcn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur

Message par Ergo le Jeu 22 Sep 2016 - 15:44

Ca gronde en tout cas à Paul Sabatier et Jean Jaurès en psycho:
Dans un communiqué, les salariés de l'UFR dénoncent "la mise en place impossible des formations, par manque de moyens, malgré une qualité d’organisation de l’UFR reconnue ; une dégradation continue et rapide des conditions d’enseignement et de travail (augmentation des effectifs depuis plusieurs années à moyens constants, manque de personnels enseignants et administratifs) ; l'impossibilité d’appliquer la loi et de respecter les exigences de qualité de la formation et de la professionnalisation des psychologues". Selon eux, "les conditions de réussite universitaire de nos étudiants ne sont plus réunies et la santé des personnels est menacée". Une nouvelle assemblée générale doit avoir lieu à 12 heures, à l'UFR de psychologie.
http://www.ladepeche.fr/article/2016/09/19/2421830-personnels-ufr-psycho-greve-universite-toulouse-jean-jaures.html
avatar
Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum