L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par COCOaine le Mer 28 Sep 2016 - 20:54

Effectivement, je suis un vrai de vrai... Smile

Et oui, j'ai un humour très large... Dommage si tout le monde ne le partage pas Sad

Sinon je ne compte pas faire de prosélytisme...

COCOaine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Presse-purée le Mer 28 Sep 2016 - 21:00

lol, mettre sur le même plan les fascistes et les antifa...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Celadon le Mer 28 Sep 2016 - 21:00

Euh... COCO tu te reconnais dans le prototype qui s'exprime face à Amelle ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Rendash le Mer 28 Sep 2016 - 21:05

@Presse-purée a écrit:lol, mettre sur le même plan les fascistes et les antifa...

Les frontistes et les antifas. Dans l'un et l'autre camp, tous ne sont pas des cons décérébrés, mais on en trouve une proportion significative des deux côtés.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Jacq le Mer 28 Sep 2016 - 21:10

@Rendash a écrit:
@Jacq a écrit:Ah, les élections approchent, les trolls téléguidés vont se multiplier plus encore sur le forum, comme à chaque fois....  

Non, là, COCOaine, c'est un vrai de vrai Razz

Pas un troll, donc. Mais bon, le type qui répond "on ne peut plus rigoler, pff" quand on lui reproche une vanne sexiste, ça donne tout de suite plus de respectabilité au parti qu'il défend Rolling Eyes


Tu vas voir ceux qui s'inscrive d'ici décembre, l'ami Rendash....

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Jacq le Mer 28 Sep 2016 - 21:12

@COCOaine a écrit:Effectivement, je suis un vrai de vrai... Smile

Et oui, j'ai un humour très large... Dommage si tout le monde ne le partage pas Sad

Sinon je ne compte pas faire de prosélytisme...

Je ne parlais pas de toi, mais de ceux qui vont s'inscrire juste avant les élections et vont disparaître ensuite. C'est en général assez amusant, sauf pour les modo qui doivent faire la chasse.


EDIT : il est normal, ici, de défendre des opinions, les siennes, mais l'amusant c'est ceux qui apparaissent du jour au lendemain, vrais ou faux prof, et qui disparaissent après les élections.


Dernière édition par Jacq le Mer 28 Sep 2016 - 21:16, édité 2 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par COCOaine le Mer 28 Sep 2016 - 21:12

@Celadon a écrit:Euh... COCO tu te reconnais dans le prototype qui s'exprime face à Amelle ?

Non... Du tout...

C'est totalement incohérent...

En plus elle est toute mignonne la demoiselle Smile

Par contre c'est un identitaire, ça a été filmé ou? Shocked

_________________
Contre cette infamie qu'est le gel du point d'indice!!!

COCOaine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Rendash le Mer 28 Sep 2016 - 21:13

@Jacq a écrit:
@Rendash a écrit:
@Jacq a écrit:Ah, les élections approchent, les trolls téléguidés vont se multiplier plus encore sur le forum, comme à chaque fois....  

Non, là, COCOaine, c'est un vrai de vrai Razz

Pas un troll, donc. Mais bon, le type qui répond "on ne peut plus rigoler, pff" quand on lui reproche une vanne sexiste, ça donne tout de suite plus de respectabilité au parti qu'il défend Rolling Eyes


Tu vas voir ceux qui s'inscrive d'ici décembre, l'ami Rendash....

Ho, j'ai l'habitude, va Razz C'est pareil sur à peu près tous les forums actifs.

Ce sont les deux marronniers néoprofiens en terme de trolls :
- la poignée de mômes désoeuvrés qui vient troller du prof après le bac
- les frontistes qui viennent troller du prof avant les élections

Laughing

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Rendash le Mer 28 Sep 2016 - 21:16

@Jacq a écrit:
@COCOaine a écrit:Effectivement, je suis un vrai de vrai... Smile

Et oui, j'ai un humour très large... Dommage si tout le monde ne le partage pas Sad

Sinon je ne compte pas faire de prosélytisme...

Je ne parlais pas de toi, mais de ceux qui vont s'inscrire juste avant les élections et vont disparaître ensuite. C'est en général assez amusant, sauf pour les modo qui doivent faire la chasse.


EDIT : il est normal, issu, de défendre des opinions, les siennes, mais l'amusant c'est ceux qui apparaissent du jour au lendemain, vrais ou faux prof, et qui disparaissent après les élections.

On a eu l'exemple, dans un autre domaine, du Pascal de l'UNSA, qu'on ne voit qu'au moment des élections professionnelles Laughing
Ou du coqenstock pour la réforme, qui n'a jamais opposé un argument concret et se contentait de balancer à l'envi mensonges et éléments du discours ministériel Rolling Eyes

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Solal des Solal le Jeu 29 Sep 2016 - 7:10

@DesolationRow a écrit:
@Solal des Solal a écrit:En quoi une "ambition artistique" ou une "ambition intellectuelle" sont-elles plus élevées, plus vertueuses, plus désintéressées en terme de pouvoir, de désir de domination, qu'une ambition politique ou qu'une ambition gestionnaire ? Vous qui semblez avoir des lettres, vous devriez relire l'analyse que Proust fait du salon Verdurin dans "la Recherche" ou celle que fait Flaubert des intrications de l'art, de la politique et de l'économie dans "l'Education Sentimentale".

C'est purement empirique, et la question m'intéresse assez peu, mais il se trouve que je fréquente quotidiennement des agrégatifs, et leur désir de pouvoir et de domination ne m'a jamais frappé - de fait, il faudrait être quasi-débile pour préparer l'agrégation par désir de pouvoir Smile
Allons, bon ! Les uns sont "crétins", les autres "débiles". Vous affectionnez les jugements de valeur à l'emporte-pièce, à ce que je vois. Vous brûlez donc bien du désir d'exercer votre pouvoir symbolique.

@DesolationRow a écrit:Vous illustrez très nettement ce que je pense de ce concours. On cherche des gens qui ne pensent pas trop, qui ont le sens de la répartie et de l'assurance. Des gens de vingt-cinq ans qui peuvent défendre n'importe quel point de vue, avec de l'esprit, et à qui l'on enseigne qu'une conviction, c'est très embarrassant et qu'on peut très bien faire sans.

Des crétins, quoi.
C'est une obsession. Vous devriez consulter (Freud + Bourdieu : là est la clé).

@DesolationRow a écrit:Comme je le disais plus haut, j'ignore si je suis assez intelligent pour obtenir ce concours, je sais du moins que je ne suis pas assez bête pour le désirer Wink
La formule (éculée) vous fascine, visiblement. Mais, au-delà de l'effet rhétorique que produit, généralement, tout oxymore, elle n'a aucun sens ! S'il est absurde de désirer accéder à une situation donnée, c'est parce qu'il n'est pas nécessaire de faire montre d'intelligence pour y accéder. Et, conversement, s'il faut faire preuve d'intelligence pour y parvenir, alors l'intention de réussir est bien la première marque d'intelligence à manifester.


Dernière édition par Solal des Solal le Jeu 29 Sep 2016 - 7:26, édité 1 fois

Solal des Solal
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Olympias le Jeu 29 Sep 2016 - 7:23

Le problème n'est pas tellement l'ENA, excellente idée à la sortie de la guerre (la première promo, où on trouvait notamment Simon Nora, portait le nom de "France combattante"), que 
- la politisation accrue de ceux qui en sortent et ne font plus que de la politique,
- la perte du sens de l'intérêt général : c'est le début d'une carrière et uniquement cela pour une partie des énarques 
- le fait de se constituer un réseau et de vite partir dans le privé alors que c'est une école d'administration publique 
- le formatage, le manque d'originalité et l'absence de souci des autres.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par XIII le Jeu 29 Sep 2016 - 7:27

@Rendash a écrit:
@Jacq a écrit:
@COCOaine a écrit:Effectivement, je suis un vrai de vrai... Smile

Et oui, j'ai un humour très large... Dommage si tout le monde ne le partage pas Sad

Sinon je ne compte pas faire de prosélytisme...

Je ne parlais pas de toi, mais de ceux qui vont s'inscrire juste avant les élections et vont disparaître ensuite. C'est en général assez amusant, sauf pour les modo qui doivent faire la chasse.


EDIT : il est normal, issu, de défendre des opinions, les siennes, mais l'amusant c'est ceux qui apparaissent du jour au lendemain, vrais ou faux prof, et qui disparaissent après les élections.

On a eu l'exemple, dans un autre domaine, du Pascal de l'UNSA, qu'on ne voit qu'au moment des élections professionnelles Laughing
Ou du coqenstock pour la réforme, qui n'a jamais opposé un argument concret et se contentait de balancer à l'envi mensonges et éléments du discours ministériel Rolling Eyes

Pascal de l'UNSA ...C'est des types comme lui qui font monter le FN dans notre pays!

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par PauvreYorick le Jeu 29 Sep 2016 - 8:47

@Solal des Solal a écrit:
@DesolationRow a écrit:Comme je le disais plus haut, j'ignore si je suis assez intelligent pour obtenir ce concours, je sais du moins que je ne suis pas assez bête pour le désirer Wink
La formule (éculée) vous fascine, visiblement. Mais, au-delà de l'effet rhétorique que produit, généralement, tout oxymore, elle n'a aucun sens ! S'il est absurde de désirer accéder à une situation donnée, c'est parce qu'il n'est pas nécessaire de faire montre d'intelligence pour y accéder. Et, conversement, s'il faut faire preuve d'intelligence pour y parvenir, alors l'intention de réussir est bien la première marque d'intelligence à manifester.
Essayons-nous quand même deux minutes à un minimum d'honnêteté : de la formule et du commentaire que vous en donnez, ce qui serait plutôt dépourvu de sens, c'est à l'évidence le commentaire.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Solal des Solal le Jeu 29 Sep 2016 - 8:53

@PauvreYorick a écrit:
@Solal des Solal a écrit:
@DesolationRow a écrit:Comme je le disais plus haut, j'ignore si je suis assez intelligent pour obtenir ce concours, je sais du moins que je ne suis pas assez bête pour le désirer Wink
La formule (éculée) vous fascine, visiblement. Mais, au-delà de l'effet rhétorique que produit, généralement, tout oxymore, elle n'a aucun sens ! S'il est absurde de désirer accéder à une situation donnée, c'est parce qu'il n'est pas nécessaire de faire montre d'intelligence pour y accéder. Et, conversement, s'il faut faire preuve d'intelligence pour y parvenir, alors l'intention de réussir est bien la première marque d'intelligence à manifester.
Essayons-nous quand même deux minutes à un minimum d'honnêteté : de la formule et du commentaire que vous en donnez, ce qui serait plutôt dépourvu de sens, c'est à l'évidence le commentaire.
"A l'évidence" ... hum. Démonstration (c'est quand même extraordinaire, chez des enseignants, cette habitude de conclure sans jamais rien démontrer !) ? A défaut, produisez-nous un exemple de situation qu'il faut "être bête" de désirer mais qu'on ne peut réaliser qu'en "étant intelligent".

Solal des Solal
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par PauvreYorick le Jeu 29 Sep 2016 - 9:24

@Solal des Solal a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@Solal des Solal a écrit:
@DesolationRow a écrit:Comme je le disais plus haut, j'ignore si je suis assez intelligent pour obtenir ce concours, je sais du moins que je ne suis pas assez bête pour le désirer Wink
La formule (éculée) vous fascine, visiblement. Mais, au-delà de l'effet rhétorique que produit, généralement, tout oxymore, elle n'a aucun sens ! S'il est absurde de désirer accéder à une situation donnée, c'est parce qu'il n'est pas nécessaire de faire montre d'intelligence pour y accéder. Et, conversement, s'il faut faire preuve d'intelligence pour y parvenir, alors l'intention de réussir est bien la première marque d'intelligence à manifester.
Essayons-nous quand même deux minutes à un minimum d'honnêteté : de la formule et du commentaire que vous en donnez, ce qui serait plutôt dépourvu de sens, c'est à l'évidence le commentaire.
"A l'évidence" ... hum. Démonstration (c'est quand même extraordinaire, chez des enseignants, cette habitude de conclure sans jamais rien démontrer !) ?
Bah, suivez donc d'abord votre propre conseil: si je m'étais permis d'écrire que « s'il est absurde de désirer accéder à une situation donnée, c'est parce qu'il n'est pas nécessaire de faire montre d'intelligence pour y accéder, et, conversement, s'il faut faire preuve d'intelligence pour y parvenir, alors l'intention de réussir est bien la première marque d'intelligence à manifester », vous auriez eu entièrement raison de répondre que ce ne sont jamais là que deux affirmations gratuites et de vous demander comment il se fait qu'un enseignant puisse conclure autant en démontrant aussi peu.

Ensuite, qu'on puisse imaginer, et qu'il existe, quantité d'activités qui demandent de l'intelligence et n'en sont pas moins (par exemple:) futiles, ou (par exemple:) nuisibles, là est l'évidence; d'où le peu d'empressement à formuler en toutes lettres une réfutation que le premier venu trouvera en un instant.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Solal des Solal le Jeu 29 Sep 2016 - 9:55

@PauvreYorick a écrit:Bah, suivez donc d'abord votre propre conseil: si je m'étais permis d'écrire que « s'il est absurde de désirer accéder à une situation donnée, c'est parce qu'il n'est pas nécessaire de faire montre d'intelligence pour y accéder, et, conversement, s'il faut faire preuve d'intelligence pour y parvenir, alors l'intention de réussir est bien la première marque d'intelligence à manifester », vous auriez eu entièrement raison de répondre que ce ne sont jamais là que deux affirmations gratuites et de vous demander comment il se fait qu'un enseignant puisse conclure autant en démontrant aussi peu.
En psychanalyse, on appelle cela un "discours en miroir" ! Plus sérieusement, de ce que vous ne comprenez pas un argument, vous concluez donc que ce n'est pas un argument ?!

@PauvreYorick a écrit:Ensuite, qu'on puisse imaginer, et qu'il existe, quantité d'activités qui demandent de l'intelligence et n'en sont pas moins (par exemple:) futiles, ou (par exemple:) nuisibles, là est l'évidence; d'où le peu d'empressement à formuler en toutes lettres une réfutation que le premier venu trouvera en un instant.
Derechef : exemple ? Ah oui ... c'est tellement "évident" que vous ne vous abaisserez pas "à formuler en toutes lettres une réfutation que le premier venu trouvera en un instant" ! Bon, ben ... désolé d'avoir troublé votre suffisante sérénité.

Solal des Solal
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Daphné le Jeu 29 Sep 2016 - 10:35

@Olympias a écrit:Le problème n'est pas tellement l'ENA, excellente idée à la sortie de la guerre (la première promo, où on trouvait notamment Simon Nora, portait le nom de "France combattante"), que 
- la politisation accrue de ceux qui en sortent et ne font plus que de la politique,
- la perte du sens de l'intérêt général : c'est le début d'une carrière et uniquement cela pour une partie des énarques 
- le fait de se constituer un réseau et de vite partir dans le privé alors que c'est une école d'administration publique 
- le formatage, le manque d'originalité et l'absence de souci des autres.

+1 topela

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Reine Margot le Jeu 29 Sep 2016 - 10:40

+1 topela

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par DesolationRow le Jeu 29 Sep 2016 - 11:58

@Solal des Solal a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Bah, suivez donc d'abord votre propre conseil: si je m'étais permis d'écrire que « s'il est absurde de désirer accéder à une situation donnée, c'est parce qu'il n'est pas nécessaire de faire montre d'intelligence pour y accéder, et, conversement, s'il faut faire preuve d'intelligence pour y parvenir, alors l'intention de réussir est bien la première marque d'intelligence à manifester », vous auriez eu entièrement raison de répondre que ce ne sont jamais là que deux affirmations gratuites et de vous demander comment il se fait qu'un enseignant puisse conclure autant en démontrant aussi peu.
En psychanalyse, on appelle cela un "discours en miroir" ! Plus sérieusement, de ce que vous ne comprenez pas un argument, vous concluez donc que ce n'est pas un argument ?!

@PauvreYorick a écrit:Ensuite, qu'on puisse imaginer, et qu'il existe, quantité d'activités qui demandent de l'intelligence et n'en sont pas moins (par exemple:) futiles, ou (par exemple:) nuisibles, là est l'évidence; d'où le peu d'empressement à formuler en toutes lettres une réfutation que le premier venu trouvera en un instant.
Derechef : exemple ? Ah oui ... c'est tellement "évident" que vous ne vous abaisserez pas "à formuler en toutes lettres une réfutation que le premier venu trouvera en un instant" ! Bon, ben ... désolé d'avoir troublé votre suffisante sérénité.

Cette discussion est absurde, et sans doute certaines de mes formulations y ont-elles contribué. Est-ce que je pense que les élèves de l'ENA sont analphabètes, incapables de produire un raisonnement structuré et cliniquement crétins ? Evidemment, non.
Mais je rappelle d'où est partie la discussion. On objectait au peu d'estime que certains éprouvent envers Philippot son statut d'énarque. Je ne vois, pour ma part, pas en quoi cette qualité donne me contraint à éprouver la moindre estime intellectuelle envers cet homme. Que cela soit signe d'ambition, d'une certaine capacité de travail (qui ne m'impressionne guère, pour être honnête), et d'aptitudes à se conformer à des règles et à se plier à des exercices donnés, sans doute. Mais enfin, il suffit d'avoir fréquenté une classe d'étudiants préparant l'ENA à Sciences Po pour comprendre très exactement ce que j'entends par "crétins".

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par frigo le Jeu 29 Sep 2016 - 12:16

@bob_m a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:Un exemple flagrant : le délire sur le "grand remplacement"

Le discours semble pourtant particulièrement porter dans les communes ou départements où les "de souche" sont effectivement minoritaires. Même sur le plan national, l'évolution de la population est particulièrement marquante sur les cinquante dernières années. Bien évidemment que le FN joue avec la peur de l'islamisation du pays qui n'arrivera pas dans un futur proche. Cela fonctionne car des réalités locales, moins rares que ce que le discours officiel a fait croire pendant très longtemps, existent. Il me semble plus fructueux, pour les tenants du maintien de la politique migratoire ou ceux qui veulent que les "minorités" soient mieux intégrées, de démontrer les apports positifs de telles mutations plutôt que de contribuer à l'hystérisation du débat. En l'occurrence, et après trente ans de discours antiraciste, Obertone et Zemmour sont en tête des ventes, Marine Le Pen à 30%.

Vous m'otez les mots de la bouche.

_________________
"C’est un malheur pour la nature humaine, lorsque la religion est donnée par un conquérant. La religion mahométane, qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l’a fondée." Montesquieu, De l’Esprit des lois, livre XXIV, chapitre 4.

frigo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Zagara le Jeu 29 Sep 2016 - 12:30

Fantasmes.com

Citez-moi ne serait-ce qu'une "commune" ou "département" où "les "de souches" sont effectivement minoritaires". Il n'y en a pas. Les effets de ghettos se font à l'échelle de rues et de quartiers (notamment de grands ensembles) mais pas à l'échelle de "communes et départements". Et le problème n'est pas la couleur de peau mais tous les effets délétères liés à la ghettoïsation (sentiment d'exclusion, violences, pauvreté, chômage, antagonisme contre l'Etat et la France, etc.). Il suffit d'avoir vécu auprès d'une cité pour se rendre compte que les formes de violence et de haine que dénoncent le FN sont partagés par tous, y compris les "petits blancs" comme les racistes aiment dire ; les effets de la ghettoïsation sont des questions sociales et pas raciales.
-> réponse du petit rhéteur frontiste bien entraîné : "je ne peux pas citer de commune car le complot systémo-gaucho-judéo-maçonique interdit les dénombrements ethniques :V" -> et bien prends les stats de l'INSEE sur les ghettos, qui contiennent les pays d'origine des familles. Ou va voir par toi-même (ha bah non ça ça demanderait de voir de ses yeux les méchants arabes, bouh !)

Quand au "grand remplacement", c'est une blague assez ridicule : avec 11% d'étrangers (toutes origines pêle-mêle, y compris UE), la France n'est même pas dans la moitié supérieure des Etats de l'Union, et avec entre 3 et 6 millions de musulmans en France (suivant comment on compte), qui sont pour la plupart Français et qui ont bien le droit d'avoir la religion qu'ils veulent (on va interdire l'islam ?), c'est minuscule, surtout qu'on compte dans ces millions des gens "d'origine musulmane" c'est à dire, crûment : des basanés qui ne pratiquent rien et sont plus agnostiques qu'autre chose (qu'est-ce que ça veut dire une "origine religieuse" ? serais-je d'"origine chrétienne" parce que je suis "blanche" (en fait rosée-cochon, le "blanc" n'existe pas dans le dégradé pigmentaire) alors que ma famille est athée depuis 100 ans ? cela n'a aucun sens)

Tout ça est fatigant. Si ce topic devient un réceptacle des fantasmes frontistes en général, autant le fermer. Le sujet était la position de Le Pen sur l'école.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par frigo le Jeu 29 Sep 2016 - 12:47

@Zagara a écrit:Fantasmes.com
Citez-moi ne serait-ce qu'une "commune" ou "département" où "les "de souches" sont effectivement minoritaires". Il n'y en a pas.
Tout ça est fatigant. Si ce topic devient un réceptacle des fantasmes frontistes en général, autant le fermer. Le sujet était la position de Le Pen sur l'école.

On a déjà eu cette discussion sur ce forum.
Les chiffres officiels concernant le dépistage de la drépanocytose chez les nouveaux nés en France et leur évolution depuis une vingtaine d'année infirment vos propos.
Mais vous avez raison sur un point, ce n'est pas le sujet de ce topic.




_________________
"C’est un malheur pour la nature humaine, lorsque la religion est donnée par un conquérant. La religion mahométane, qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l’a fondée." Montesquieu, De l’Esprit des lois, livre XXIV, chapitre 4.

frigo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par fifi51 le Jeu 29 Sep 2016 - 12:59

@Zagara a écrit:Fantasmes.com

Citez-moi ne serait-ce qu'une "commune" ou "département" où "les "de souches" sont effectivement minoritaires".


Aubervilliers par exemple.

http://www.insee.fr/fr/themes/tableau_local.asp?ref_id=IMG1A&millesime=2013&niveau=1&typgeo=COM&codgeo=93001
et
https://fr.wikipedia.org/wiki/Aubervilliers (pour la population de -18ans).

fifi51
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par PauvreYorick le Jeu 29 Sep 2016 - 13:37

@Solal des Solal a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Bah, suivez donc d'abord votre propre conseil: si je m'étais permis d'écrire que « s'il est absurde de désirer accéder à une situation donnée, c'est parce qu'il n'est pas nécessaire de faire montre d'intelligence pour y accéder, et, conversement, s'il faut faire preuve d'intelligence pour y parvenir, alors l'intention de réussir est bien la première marque d'intelligence à manifester », vous auriez eu entièrement raison de répondre que ce ne sont jamais là que deux affirmations gratuites et de vous demander comment il se fait qu'un enseignant puisse conclure autant en démontrant aussi peu.
En psychanalyse, on appelle cela un "discours en miroir" ! Plus sérieusement, de ce que vous ne comprenez pas un argument, vous concluez donc que ce n'est pas un argument ?!
Il me faut vous corriger: plus simplement et plus ordinairement, quand il n'y en a pas, je constate qu'il n'y en a pas.

@Solal des Solal a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Ensuite, qu'on puisse imaginer, et qu'il existe, quantité d'activités qui demandent de l'intelligence et n'en sont pas moins (par exemple:) futiles, ou (par exemple:) nuisibles, là est l'évidence; d'où le peu d'empressement à formuler en toutes lettres une réfutation que le premier venu trouvera en un instant.
Derechef : exemple ? Ah oui ... c'est tellement "évident" que vous ne vous abaisserez pas "à formuler en toutes lettres une réfutation que le premier venu trouvera en un instant" ! Bon, ben ... désolé d'avoir troublé votre suffisante sérénité.
... et vous vous étonnez ensuite qu'on vous reconnaisse de pseudonyme en pseudonyme Very Happy

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par PauvreYorick le Jeu 29 Sep 2016 - 13:39

@frigo a écrit:
@Zagara a écrit:Fantasmes.com
Citez-moi ne serait-ce qu'une "commune" ou "département" où "les "de souches" sont effectivement minoritaires". Il n'y en a pas.
Tout ça est fatigant. Si ce topic devient un réceptacle des fantasmes frontistes en général, autant le fermer. Le sujet était la position de Le Pen sur l'école.

On a déjà eu cette discussion sur ce forum.
Les chiffres officiels concernant le dépistage de la drépanocytose chez les nouveaux nés en France et leur évolution depuis une vingtaine d'année infirment vos propos.
À condition d'oublier commodément, sur ces chiffres, les mises au point faites quasi immédiatement après que vous les avez évoqués, il y a quelques mois, sur je ne sais plus quel fil.

Forcément, quand on ne lit pas les objections, c'est simple et confortable.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Thalia de G le Jeu 29 Sep 2016 - 13:39

@PauvreYorick a écrit:... et vous vous étonnez ensuite qu'on vous reconnaisse de pseudonyme en pseudonyme Very Happy
Ah ! Razz Wink

C'était une réaction hs.
Je me sauve. Embarassed

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum