L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Page 4 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par meskiangasher le Ven 23 Sep - 18:33

Bien entendu le pouvoir Bruxellois n'est rien sans l'appui des politiques nationaux de tous les pays de l'UE. Mais une politique nationale isolée contre la doxa bruxelloise ne peut exister actuellement.

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Rendash le Ven 23 Sep - 18:35

@Ignatius Reilly a écrit:Pas envie d'être gouverné par des types comme Steve Briois ou David Rachline, et je me respecte un minimum.

Ou Engelmann Rolling Eyes

Et quand on pense qu'ils sont mis en avant parce qu'ils font figure de types présentables et recommandables, c'est dire ce qui reste, caché derrière les comptoirs Rolling Eyes

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par meskiangasher le Ven 23 Sep - 18:36

@Rendash a écrit:
@Ignatius Reilly a écrit:Pas envie d'être gouverné par des types comme Steve Briois ou David Rachline, et je me respecte un minimum.

Ou Engelmann Rolling Eyes

Et quand on pense qu'ils sont mis en avant parce qu'ils font figure de types présentables et recommandables, c'est dire ce qui reste, caché derrière les comptoirs Rolling Eyes
Pour ma part Philippot ne me dérange pas du tout.

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Ingeborg B. le Ven 23 Sep - 18:43

@meskiangasher a écrit:
@Rendash a écrit:
@meskiangasher a écrit:
@Rendash a écrit:Toute la question est de savoir si, pour un point qui peut éventuellement paraître frappé au coin du bon sens, on est prêt à cautionner le reste. Tout le reste.
Mais c'est un point fondamental. Nous vivons une disparition de la démocratie. Nos politiques ne sont que de petits gestionnaires et l'essentiel se décide à Bruxelles, de manière anti-démocratique. Et quand le peuple vote mal, comme en 2005 pour le TCE, cela revient ensuite sous un autre nom au parlement quelques années plus tard. Le peuple doit retrouver sa souveraineté.

Un point fondamental parmi d'autres. Et on peut être favorable à une sortie de l'Europe, ou de cette Europe-là, et être farouchement opposé au reste des "idées" du Front National.
Pendant la seconde guerre des gaullistes, des communistes, des personnes de tous bords que tout opposait se sont alliés pour résister face à l'occupant allemand. Leur seul but était de virer les allemands et ils l'ont fait côte à côte.
Comparer l'Union Européene à Hitler et le FN à la Résistance, c'est comment dire.... affraid


Dernière édition par Ingeborg B. le Ven 23 Sep - 18:44, édité 1 fois

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Rendash le Ven 23 Sep - 18:43

Le FN, ce n'est pas le seul Philippot. Le FN, ce sont tous les Engelmann, Briois, Rachline, mais aussi tous les demeurés qu'on croise parfois attablés à la terrasse du troquet du coin en train de siffler les filles qui passent, entre deux vannes aussi grasses que racistes. Et qui, occasionnellement, organisent des ratonnades. Tant que le FN, ce sera aussi ça, le FN pourra, en ce qui me concerne, aller au diable.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Rendash le Ven 23 Sep - 18:44

@Ingeborg B. a écrit:
@meskiangasher a écrit:
@Rendash a écrit:
@meskiangasher a écrit:
Mais c'est un point fondamental. Nous vivons une disparition de la démocratie. Nos politiques ne sont que de petits gestionnaires et l'essentiel se décide à Bruxelles, de manière anti-démocratique. Et quand le peuple vote mal, comme en 2005 pour le TCE, cela revient ensuite sous un autre nom au parlement quelques années plus tard. Le peuple doit retrouver sa souveraineté.

Un point fondamental parmi d'autres. Et on peut être favorable à une sortie de l'Europe, ou de cette Europe-là, et être farouchement opposé au reste des "idées" du Front National.
Pendant la seconde guerre des gaullistes, des communistes, des personnes de tous bords que tout opposait se sont alliés pour résister face à l'occupant allemand. Leur seul but était de virer les allemands et ils l'ont fait côte à côte.
Comparer l'Union Européene à Hitler et le FN à la Résitance, c'est comment dire.... affraid

...typique de la rhétorique bas-du-frontiste ? Razz

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Albert Jarl le Ven 23 Sep - 19:06

@Rendash a écrit:Le FN, ce n'est pas le seul Philippot. Le FN, ce sont tous les Engelmann, Briois, Rachline, mais aussi tous les demeurés qu'on croise parfois attablés à la terrasse du troquet du coin en train de siffler les filles qui passent, entre deux vannes aussi grasses que racistes. Et qui, occasionnellement, organisent des ratonnades. Tant que le FN, ce sera aussi ça, le FN pourra, en ce qui me concerne, aller au diable.

On dirait bien que tu essaies de t'auto-convaincre. Wink

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Rendash le Ven 23 Sep - 19:08

@Albert Jarl a écrit:
@Rendash a écrit:Le FN, ce n'est pas le seul Philippot. Le FN, ce sont tous les Engelmann, Briois, Rachline, mais aussi tous les demeurés qu'on croise parfois attablés à la terrasse du troquet du coin en train de siffler les filles qui passent, entre deux vannes aussi grasses que racistes. Et qui, occasionnellement, organisent des ratonnades. Tant que le FN, ce sera aussi ça, le FN pourra, en ce qui me concerne, aller au diable.

On dirait bien que tu essaies de t'auto-convaincre. Wink

M'auto-convaincre de quoi ? heu

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par VicomteDeValmont le Ven 23 Sep - 19:12

De là à dire que tous les lourdingues sont au FN... Laissez-en un peu pour l'action française, la ligue du sud et consort.

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Albert Jarl le Ven 23 Sep - 19:47

@Rendash a écrit:
@Albert Jarl a écrit:
@Rendash a écrit:Le FN, ce n'est pas le seul Philippot. Le FN, ce sont tous les Engelmann, Briois, Rachline, mais aussi tous les demeurés qu'on croise parfois attablés à la terrasse du troquet du coin en train de siffler les filles qui passent, entre deux vannes aussi grasses que racistes. Et qui, occasionnellement, organisent des ratonnades. Tant que le FN, ce sera aussi ça, le FN pourra, en ce qui me concerne, aller au diable.

On dirait bien que tu essaies de t'auto-convaincre. Wink

M'auto-convaincre de quoi ? heu

Ben de ne pas voter FN.

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Rendash le Ven 23 Sep - 19:55

@Albert Jarl a écrit:
@Rendash a écrit:
@Albert Jarl a écrit:
@Rendash a écrit:Le FN, ce n'est pas le seul Philippot. Le FN, ce sont tous les Engelmann, Briois, Rachline, mais aussi tous les demeurés qu'on croise parfois attablés à la terrasse du troquet du coin en train de siffler les filles qui passent, entre deux vannes aussi grasses que racistes. Et qui, occasionnellement, organisent des ratonnades. Tant que le FN, ce sera aussi ça, le FN pourra, en ce qui me concerne, aller au diable.

On dirait bien que tu essaies de t'auto-convaincre. Wink

M'auto-convaincre de quoi ? heu

Ben de ne pas voter FN.

Sous-entendu qu'en fait j'en aurais secrètement très envie ? T'as une sacrée imagination Laughing

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Albert Jarl le Ven 23 Sep - 19:57

@Rendash a écrit:
@Albert Jarl a écrit:
@Rendash a écrit:
@Albert Jarl a écrit:

On dirait bien que tu essaies de t'auto-convaincre. Wink

M'auto-convaincre de quoi ? heu

Ben de ne pas voter FN.

Sous-entendu qu'en fait j'en aurais secrètement très envie ?  T'as une sacrée imagination Laughing

Je suis psychologue de forum. Very Happy

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Rendash le Ven 23 Sep - 20:00

@Albert Jarl a écrit:
@Rendash a écrit:
@Albert Jarl a écrit:
@Rendash a écrit:

M'auto-convaincre de quoi ? heu

Ben de ne pas voter FN.

Sous-entendu qu'en fait j'en aurais secrètement très envie ?  T'as une sacrée imagination Laughing

Je suis psychologue de forum. Very Happy

Le créneau est déjà pris, je crois. Mais surtout sur les histoires de coeur et de cul, ça te laisse de la place pour les questions politiques Laughing

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Chamil le Ven 23 Sep - 20:06

@Ingeborg B. a écrit:
Comparer l'Union Européene à Hitler et le FN à la Résistance, c'est comment dire.... affraid

Aussi idiot qu'assimiler le FN au NSDAP et la progression de Marine Le Pen aux "heures les plus sombres de notre histoire".

Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Chamil le Ven 23 Sep - 20:12

@inzilbeth a écrit:

Jouer l'empathie m'est aussi impossible, maintenant je prends un air catastrophé et raconte comment ça se passait à Toulon sous le FN qui s'est d'ailleurs fait jeter aux élections suivantes. J'en ai convaincu quelques-uns comme ça.
Il faut dire qu'en PACA j'ai du public pour jouer ce petit numéro, même si cela ne suffira pas c'est mon côté colibri.

Le problème est que le frontisme municipal depuis 2014 est bien plus retors et habile que les bouffonneries haineuses de 1995 à Toulon ou Vitrolles. Et qu'électoralement la gestion FN suscite tout sauf le reflux électoral.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/decryptages/2015/12/07/25003-20151207ARTFIG00220-forte-progression-du-vote-fn-dans-toutes-les-communes-conquises-en-2014.php

Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Lefteris le Ven 23 Sep - 20:37

@Rendash a écrit:
Lefteris, je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que certains (moi, en l'occurrence, entre autres) rendent Brighelli responsable de ça. Le principal responsable est évidemment le PS, tant par la casse du système éducatif qu'il a mise en oeuvre, que par l'abandon des idéaux qu'il était censé défendre. le FN, comme à son habitude, joue les maladies opportunistes en s'emparant d'un créneau laissé libre.

La responsabilité de Brighelli, en revanche, c'est d'accepter la récupération, de Dupont-Aignan d'abord, du FN ensuite. Il rend la situation encore plus difficile à tenir pour ceux qui luttent à la fois pour l'école et contre les idées du Front National, et fait la part belle à tous les salopards hypocrites qui se plaisent à amalgamer les deux. C'est un homme de lettres brillant, d'une culture effarante, mais il savonne la planche qu'il est censé porter. Qu'il a portée. Autrefois.

Et ce n'est certainement pas une supposée communauté de vues sur la question de l'éducation qui le fait tendre vers le FN, puisque, justement, le FN joue les maladies opportunistes. Chez Brighelli, c'est sans aucun doute la question de l'islam qui le renvoie de plus en plus vers la droite. Là encore, trahison du PS, etc.
Oui, le PS porte la plus lourde responsabilité dans tout ça, parce qu'il a pris tout le monde à revers, a fait exactement comme les autres dans la course aux places, à savoir caser des minables, tout en faisant la politique du "TINA", reconnaissant par là même son impuissance à être autre chose qu'un clan. Le PS a aussi fabriqué le FN , et l'utilise allègrement,  ça remonte à loin.

Ceci dit, s'il avait existé un gauche, une vraie , dont est issu Brighelli, il n'aurait pas cherché un peu partout à se faire entendre. Il est le seul à avoir un discours sensé sur l'éducation (sa lecture a allégé mes débuts, je me suis dit qu'il n'y avait pas que des malades, des crapules, qui écrivaient sur l'EN tout en étant dedans) .  Si ça se trouve, il une longueur d'avance  en faisant passer ses idées partout où on les sollicite. C'est comme ça qu'elles circulent. Quant au problème de l'islam, d'un certain islam, là aussi le PS qui a cherché à flatter un électorat, plus qu'à prendre le problème à bras le corps,a pris le parti des bigots, porte une responsabilité écrasante, pas Brighelli. Lui en vouloir revient à crucifier le porteur de mauvaises nouvelles, comme chez les Perses.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Celadon le Ven 23 Sep - 22:18

@Chocolat a écrit:
@bruno09 a écrit:Je viens de l'entendre sur Itélé. Ses conseillers ont dû faire remonter ce qui se disait en salle des profs et elle en fait son miel. Au passage j'ai appris que l'on estimait le vote FN des enseignants à 10%. On est mal.

Des enseignants qui voteraient FN ?
Ce serait l'une des preuves tangibles de la défaite de la pensée humaniste.

Nous vivons des heures bien sombres...
Est-ce possible qu'ici même tu aies raté certains sondages ?
Effectivement, on est mal.
Lefteris, c'est tout à fait ça. Merci.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Balthazaard le Ven 23 Sep - 22:37

@Chamil a écrit:
@inzilbeth a écrit:

Jouer l'empathie m'est aussi impossible, maintenant je prends un air catastrophé et raconte comment ça se passait à Toulon sous le FN qui s'est d'ailleurs fait jeter aux élections suivantes. J'en ai convaincu quelques-uns comme ça.
Il faut dire qu'en PACA j'ai du public pour jouer ce petit numéro, même si cela ne suffira pas c'est mon côté colibri.

Le problème est que le frontisme municipal depuis 2014 est bien plus retors et habile que les bouffonneries haineuses de 1995 à Toulon ou Vitrolles. Et qu'électoralement la gestion FN suscite tout sauf le reflux électoral.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/decryptages/2015/12/07/25003-20151207ARTFIG00220-forte-progression-du-vote-fn-dans-toutes-les-communes-conquises-en-2014.php

Un article des "décodeurs" sur le sujet

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/12/09/regionales-le-fn-dans-les-villes-frontistes-une-progression-en-trompe-l-il_4827855_4355770.html

Je ne suis pas du tout convaincu par leur argumentation que je trouve de très mauvaise foi, le monde politique étant fait par ceux qui votent et non pas par ceux qui s'abstiennent leur calcul est très contestable...de fait leur gestion provoque donc de l’abstention mais pas du report de voix sur les autres listes. Que doit-on en conclure? leurs partisans se maintiennent et le rejet n'est pas suffisant pour que les électeurs se mobilisent pour les virer...Je connais plus d'un parti qui se contenterait de cette situation et qui irait même crier victoire sous le silence des "décodeurs"

Je ne suis pas sympathisant FN mais rendons (hélas ) à César

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Balthazaard le Ven 23 Sep - 22:39

@Lefteris a écrit:
@Rendash a écrit:
Lefteris, je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que certains (moi, en l'occurrence, entre autres) rendent Brighelli responsable de ça. Le principal responsable est évidemment le PS, tant par la casse du système éducatif qu'il a mise en oeuvre, que par l'abandon des idéaux qu'il était censé défendre. le FN, comme à son habitude, joue les maladies opportunistes en s'emparant d'un créneau laissé libre.

La responsabilité de Brighelli, en revanche, c'est d'accepter la récupération, de Dupont-Aignan d'abord, du FN ensuite. Il rend la situation encore plus difficile à tenir pour ceux qui luttent à la fois pour l'école et contre les idées du Front National, et fait la part belle à tous les salopards hypocrites qui se plaisent à amalgamer les deux. C'est un homme de lettres brillant, d'une culture effarante, mais il savonne la planche qu'il est censé porter. Qu'il a portée. Autrefois.

Et ce n'est certainement pas une supposée communauté de vues sur la question de l'éducation qui le fait tendre vers le FN, puisque, justement, le FN joue les maladies opportunistes. Chez Brighelli, c'est sans aucun doute la question de l'islam qui le renvoie de plus en plus vers la droite. Là encore, trahison du PS, etc.
Oui, le PS porte la plus lourde responsabilité dans tout ça, parce qu'il a pris tout le monde à revers, a fait exactement comme les autres dans la course aux places, à savoir caser des minables, tout en faisant la politique du "TINA", reconnaissant par là même son impuissance à être autre chose qu'un clan. Le PS a aussi fabriqué le FN , et l'utilise allègrement,  ça remonte à loin.

Ceci dit, s'il avait existé un gauche, une vraie , dont est issu Brighelli, il n'aurait pas cherché un peu partout à se faire entendre. Il est le seul à avoir un discours sensé sur l'éducation (sa lecture a allégé mes débuts, je me suis dit qu'il n'y avait pas que des malades, des crapules,  qui écrivaient sur l'EN tout en étant dedans) .  Si ça se trouve, il une longueur d'avance  en faisant passer ses idées partout où on les sollicite. C'est comme ça qu'elles circulent. Quant au problème de l'islam, d'un certain islam, là aussi le PS qui a cherché à flatter un électorat, plus qu'à prendre le problème à bras le corps,a pris le parti des bigots, porte une responsabilité écrasante, pas Brighelli. Lui en vouloir revient à crucifier le porteur de mauvaises nouvelles, comme chez les Perses.

En plein accord!

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Chamil le Sam 24 Sep - 6:43

@Balthazaard a écrit:
Un article des "décodeurs" sur le sujet

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/12/09/regionales-le-fn-dans-les-villes-frontistes-une-progression-en-trompe-l-il_4827855_4355770.html

Je ne suis pas du tout convaincu par leur argumentation que je trouve de très mauvaise foi, le monde politique étant fait par ceux qui votent et non pas par ceux qui s'abstiennent leur calcul est  très contestable...de fait leur gestion provoque donc de l’abstention mais pas du report de voix sur les autres listes. Que doit-on en conclure? leurs partisans se maintiennent et le rejet n'est pas suffisant pour que les électeurs se mobilisent pour les virer...Je connais plus d'un parti qui se contenterait de cette situation et qui irait même crier victoire sous le silence des "décodeurs"

Je ne suis pas sympathisant FN mais rendons (hélas ) à César

Cela semble une analyse plausible. Ajoutons que que parmi les abstentionnistes... certains auraient probablement voté FN puisque les deux groupes ont des caractéristiques sociologiques proches. Ce qui relativise l'élément de com' sorti après chaque progression électorale des frontistes sur le thème "il faut relativiser les résultats par le taux d'abstention".

Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par frigo le Sam 24 Sep - 6:54

@Ignatius Reilly a écrit:Pas envie d'être gouverné par des types comme Steve Briois ou David Rachline, et je me respecte un minimum.

Je peux le comprendre, même si dans le passé j'ai quand même été gouverné par Claude Allègre, Bernard Tapie, Frédéric Lefebvre, fadela Amara, Nadine Morano, DSK, Charles Pasqua, Robert Pandraud etc etc ....

_________________
"C’est un malheur pour la nature humaine, lorsque la religion est donnée par un conquérant. La religion mahométane, qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l’a fondée." Montesquieu, De l’Esprit des lois, livre XXIV, chapitre 4.

frigo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par ysabel le Sam 24 Sep - 6:56

@Rendash a écrit:Le FN, ce n'est pas le seul Philippot. Le FN, ce sont tous les Engelmann, Briois, Rachline, mais aussi tous les demeurés qu'on croise parfois attablés à la terrasse du troquet du coin en train de siffler les filles qui passent, entre deux vannes aussi grasses que racistes. Et qui, occasionnellement, organisent des ratonnades. Tant que le FN, ce sera aussi ça, le FN pourra, en ce qui me concerne, aller au diable.

Ceux-là, on les trouve partout... ils ne sont pas "nés" avec le FN.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par XIII le Sam 24 Sep - 7:29

@ysabel a écrit:
@Rendash a écrit:Le FN, ce n'est pas le seul Philippot. Le FN, ce sont tous les Engelmann, Briois, Rachline, mais aussi tous les demeurés qu'on croise parfois attablés à la terrasse du troquet du coin en train de siffler les filles qui passent, entre deux vannes aussi grasses que racistes. Et qui, occasionnellement, organisent des ratonnades. Tant que le FN, ce sera aussi ça, le FN pourra, en ce qui me concerne, aller au diable.


Ceux-là, on les trouve partout... ils ne sont pas "nés" avec le FN.

ça tombe bien nous sommes gouvernés par des femmes et des hommes politiques diaboliques! Le FhaiN se normalise...

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par bruno09 le Sam 24 Sep - 13:44

@Celadon a écrit:
@Chocolat a écrit:
@bruno09 a écrit:Je viens de l'entendre sur Itélé. Ses conseillers ont dû faire remonter ce qui se disait en salle des profs et elle en fait son miel. Au passage j'ai appris que l'on estimait le vote FN des enseignants à 10%. On est mal.

Des enseignants qui voteraient FN ?
Ce serait l'une des preuves tangibles de la défaite de la pensée humaniste.

Nous vivons des heures bien sombres...
Est-ce possible qu'ici même tu aies raté certains sondages ?
Effectivement, on est mal.
Lefteris, c'est tout à fait ça. Merci.

A mon avis, Brighelli fait une grave erreur. Si on part du principe qu'il est sincère et cherche par tous les moyens des relais à ses idées, que je partage en grande partie d'ailleurs, on ne peut que constater qu'il est tombé bien bas. Le FN en bon parti populiste (pour ses élites, le reste étant franchement raciste, homophobe, phallocrate et j'en passe) ne fait qu'exploiter le boulevard que lui offre le gouvernement. Marine vient simplement de se rendre compte que l'éducation est un thème porteur. Quant aux salles des profs, même si elles lui sont a priori hostiles, elles offrent un marché électoral vierge et prometteur, surtout pour fournir les cadres et candidats dont le FN manque cruellement (pas des potiches s'entend). Sinon, le devenir scolaire des classes populaires, ils s'en moquent comme d'une guigne. D'ailleurs, des ouvriers et employés certains de la mobilité sociale possible de leurs enfants voteraient ils encore FN?
Encore une fois, quand on lit le programme des candidats, on ne trouve que des mesures sparadraps et pas une lecture pragmatique de la situation actuelle.

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par Ingeborg B. le Sam 24 Sep - 16:01

@Chamil a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
Comparer l'Union Européene à Hitler et le FN à la Résistance, c'est comment dire.... affraid

Aussi idiot qu'assimiler le FN au NSDAP et la progression de Marine Le Pen aux "heures les plus sombres de notre histoire".
Ça tombe bien, je n'ai pas écrit cela. De toute façon, l'extrême-droite française a ses caractéristiques propres,'pas besoin de se référeŕ au nazisme. Pourquoi as-tu honte de partager les idées d'un parti héritier des différents courants de l'extrême-droite française ?

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation : première convention présidentielle de Marine Le Pen.

Message par frigo le Sam 24 Sep - 17:05

Déat, Doriot et Laval viennent de la gauche, et le type qui leur tire dessus le 27 août 1941 à Versailles est franchement un type très à droite.
Tout comme l'était Daniel Cordier lorsqu'il est parti à Londres d'ailleurs ...

Donc bon, si la gauche pouvait cesser de nous les briser avec les années 30, surtout lorsqu'elle réécrit sans vergogne l'histoire tellement à son avantage, on pourrait peut-être discuter de l'avenir, qui s'annonce tout de même assez compliqué ...


_________________
"C’est un malheur pour la nature humaine, lorsque la religion est donnée par un conquérant. La religion mahométane, qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l’a fondée." Montesquieu, De l’Esprit des lois, livre XXIV, chapitre 4.

frigo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum