Gérer un élève "perturbateur"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gérer un élève "perturbateur"

Message par Alexirius le Lun 26 Sep 2016, 4:54 am

Bonjour à toutes et à tous,

Je ne me suis pas encore présenté sur le forum (je vais le faire juste après ^^), mais j'ai besoins de conseils.

Je suis stagiaire en mathématiques dans un collège. Ce collège est un établissement très correct. C'est à dire non ZEP et sans trop de problèmes à la vie scolaire.
Il y a par contre évidemment certains élèves qui posent quelques problèmes, et c'est l'un d'eux qui me fait me tourner vers vous.

J'ai un élève de sixième qui pose de gros problèmes. A la fois dans mes cours, mais aussi avec la plupart des professeurs, et de la vie scolaire.
Pour le présenter un peu, il est entré au collège cette année, et en trois semaines, il à écopé de :

  • nombreuses punitions;
  • quatre heures de retenues;
  • d'une fiche de suivi;
  • la principale à rencontré sa mère deux fois;
  • il s'est battu deux fois dans la cour;
  • Exclusion du collège pendant une journée.


Voilà pour la présentation générale.
Pour ce qui ce passe dans mes cours, jusqu'à cette semaine, il était "gérable", mais ce jeudi, il a changé.
Malgré la punition et une heure de retenue il a continué à faire le guignol en classe et à vouloir se faire remarquer.
Je l'ai mis seul sur une table à l'écart des autres, mais il a continué d'essayer de parler et faire rire ses proches voisins.
J'ai été obligé de menacer les autres élèves de punitions s'ils lui répondaient.

Il ne fait rien en classe. Ne recopie pas le cours ni même la correction des exercices, gêne ses voisins lors de travail de groupe.
Je l'ai donc mis à l'écart avec un travail facile mais en lien avec ce que les autres font. Il devait écrire les tables de multiplications de 1 à 9, le chapitre étant les multiples et diviseurs.
Il a coupé la parole d'un élève qui proposait une réponse en disant bien haut qu'il ne connaissait pas la table de 4.


Je ne sais pas quoi faire avec cet élève.
Les professeurs sont en attente d'une commission éducative, et la CPE espère que le médecin détecte un problème psychologique...

Je ne peux pas me permettre de l'exclure de la classe pour deux raisons :

  • Ce n'est pas cela qui va le mettre au travail;
  • Mon tuteur verrait cela comme un échec de ma part.


Donc voilà, je ne sais pas quoi faire. Lundi il est exclu du collège, je le vois mercredi. Jeudi il est collé deux heures (elles sont de moi celles-là) et je veux profiter de ces deux heures pour lui parler et essayer de trouver un moyen de le remettre dans le droit chemin.
Mais je ne sais pas comment faire, quoi lui dire, ou quoi lui proposer...
J'aurais besoin d'avoir des avis éclairés professeur

Merci a tous le monde ! veneration


Dernière édition par Alexirius le Lun 26 Sep 2016, 6:01 am, édité 2 fois

Alexirius
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève "perturbateur"

Message par mgb35 le Lun 26 Sep 2016, 5:39 am

Salut
le plus simple est d'échanger avec ton tuteur à ce sujet.
Sinon, fais attention à ton orthographe... Ça pique.

mgb35
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève "perturbateur"

Message par VinZT le Lun 26 Sep 2016, 5:53 am

Eh bien, au bout d'un moment … tant pis pour lui.

L'essentiel est que tu arrives à instaurer ton autorité, ce que penses ton tuteur, c'est bien secondaire, d'autant que visiblement tu « tiens » le reste de la classe. De plus cet élève pose problème à toute l'équipe, donc, ne te prends pas trop le chou…

La seule chose à essayer de mettre en place c'est la pax mathematica, autrement dit, s'il ne veut rien foutre, qu'il n'en dégoûte  pas les autres. Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire.

Par contre, ne le prends pas mal, mais essaie de surveiller ton orthographe, car certains mots piquent les yeux (en vrac: suivit, la court, guignole, il à, d'essayé, gène, je ne peut, etc...). Je te le dis car « ça la fout mal» sur un forum d'enseignants (et également sur des bulletins, le tableau), et les élèves ne te rateront sans doute pas (même s'ils font dix fois plus de fautes que toi).

Bon courage en tout cas !

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève "perturbateur"

Message par Thalia de G le Lun 26 Sep 2016, 8:32 am

La question est assez souvent posée. Peut-être trouveras-tu des réponses en lisant des topics sur le même sujet http://www.neoprofs.org/search?search_keywords=perturbateur

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève "perturbateur"

Message par sifi le Lun 26 Sep 2016, 12:16 pm

Parfois, certains élèves posent des problèmes qui ne sont pas tellement de ton ressort: j'imagine que ce gamin a de gros soucis dans sa vie (ils sont rarement comme ça sans un vécu derrière!), des problèmes psychologiques en tous genres. Ce n'est plus du ressort de l'EN à ce stade, mais de structures spécialisées.
Du coup, pas de culpabilité de ta part: il faut tenter de le gérer au jour le jour. Essaie de le prendre à part, de lui parler (sans faire la leçon, mais lui dire que tu t'inquiètes pour lui, que tu aimerais savoir ce qui ne va pas... tu n'obtiendras pas de réponse, mais parfois, le seul fait de s'intéresser à eux peut aider).
S'il ne travaille pas, essaie de lui proposer qqch, mais sinon, tant pis: le plus urgent des problèmes n'est pas son niveau scolaire...

sifi
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève "perturbateur"

Message par Thalia de G le Lun 26 Sep 2016, 4:52 pm

J'ai répondu trop laconiquement ce matin (à 3h 32).

Si cela peut te rassurer, il m'est arrivé en fin de carrière de ne pas pouvoir gérer des élèves ingérables, et les cas se multiplient les dernières années.
Ce sont des élèves qui ont un profil psychologique particulier. Et on a beau en discuter avec le pp et l'équipe pédagogique, on est tous complètement impuissants. Malgré les rencontres avec les parents, la prise en charge par la vie scolaire et même le chef d'établissement.

Si cela ne va pas mieux chez toi que chez tes collègues, ne te sens pas responsable, à l'impossible nul n'est tenu.
Courage ! fleurs

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum