Ne pas accepter un élève en classe ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par Annalucia le Jeu 29 Sep 2016 - 21:29

Malheureusement oui Neutral

Annalucia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par camomillles le Ven 30 Sep 2016 - 18:21

Merci pour vos réponses.

J'ai eu rendez-vous aujourd'hui avec le CDE et la CPE. Le CDE refuse le conseil de discipline car il m'a expliqué qu'il n'y avait certainement pas assez pour en faire un.

Je dois avouer être très amère et que je me sens très mal à l'idée de devoir ré-accueillir cet élève dans ma classe...

camomillles
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par Rendash le Ven 30 Sep 2016 - 18:23

@camomillles a écrit:Merci pour vos réponses.

J'ai eu rendez-vous aujourd'hui avec le CDE et la CPE. Le CDE refuse le conseil de discipline car il m'a expliqué qu'il n'y avait certainement pas assez pour en faire un.

Je dois avouer être très amère et que je me sens très mal à l'idée de devoir ré-accueillir cet élève dans ma classe...

Il faut faire la demande par écrit, de façon à ce que le refus soit notifié par écrit. Tu as été insultée, en tant qu'agent de l'Etat dans l'exercice de ses fonctions, le CDE bluffe : si tu évoques un dépôt de plainte, il reculera. Par écrit, surtout. Toujours.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par camomillles le Ven 30 Sep 2016 - 18:24

Tout a été fait par écrit. Quand je lui ai dit que j'allais porter plainte, il m'a dit que je pouvais que cela ne regardait pas l'établissement.

camomillles
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par Rendash le Ven 30 Sep 2016 - 18:27

@camomillles a écrit:Tout a été fait par écrit. Quand je lui ai dit que j'allais porter plainte, il m'a dit que je pouvais que cela ne regardait pas l'établissement.

Son refus a été notifié par écrit ? Parfait, ça laisse des traces. Contacte ton syndicat à présent.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par Tardis le Ven 30 Sep 2016 - 18:58

1. Tu portes plainte à la gendarmerie/au commissariat.
2. Tu demandes à tes collègues de mettre de la pression sur le CDE pour une exclusion définitive (il y a assez, il est clair que ton CDE n'a pas de tu sais quoi).
3. Si 2 ne marche pas, une lettre au rectorat.

Tardis
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par ipomee le Ven 30 Sep 2016 - 19:14

C'est hallucinant, ce genre de CDE croit-il donc être du côté des jeunes contre les vilains profs ? Menaces et insultes, coups de pied etc. ne sont donc rien ?
Ce genre d'individu ne va pas y gagner. Un jour ou l'autre ça lui retombera dessus.
Oui, plainte (et constitution de partie civile, là je n'y connais rien, mais il paraît que ça empêche de classer l'affaire), lettre au rectorat, contacter la commission d'hygiène et de sécurité, car là il y a vraiment de quoi, appel aux collègues... et aux syndicats.
Ne pas céder : ce n'est pas à toi de faire les frais de cet élève dangereux.
D'ailleurs quel était son comportement les années passées ? Et lui aussi ne bénéficierait-il pas d'un signalement médical ou pour enfance en danger ?

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par Thalia de G le Ven 30 Sep 2016 - 19:17

@ipomee a écrit:C'est hallucinant, ce genre de CDE croit-il donc être du côté des jeunes contre les vilains profs ? Menaces et insultes, coups de pied etc. ne sont donc rien ?
Ce genre d'individu ne va pas y gagner. Un jour ou l'autre ça lui retombera dessus.
Oui, plainte (et constitution de partie civile, là je n'y connais rien, mais il paraît que ça empêche de classer l'affaire), lettre au rectorat, contacter la commission d'hygiène et de sécurité, car là il y a vraiment de quoi, appel aux collègues... et aux syndicats.
Ne pas céder : ce n'est pas à toi de faire les frais de cet élève dangereux.
D'ailleurs quel était son comportement les années passées ? Et lui aussi ne bénéficierait-il pas d'un signalement médical ou pour enfance en danger ?
C'est la question que je voulais poser hier soir et en cherchant des références, je l'ai oubliée. Je doute en effet que ce comportement soit tout à fait nouveau et il doit avoir un dossier quelque part.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par Ilse le Ven 30 Sep 2016 - 19:32

Je suppose qu'il est pareil avec tes collègues, dans les autres cours. Ont-ils eux aussi fait des rapports écrits ?
Le PP ne peut-il pas demandé un conseil de discipline en rappelant tous les incidents (rapports écrits de toute l'équipe) ?
Et qu'en disent tes collègues ? Pourquoi ne pas demander une heure syndicale pour en parler ?

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par Dalva le Ven 30 Sep 2016 - 19:46

@camomillles a écrit:Tout a été fait par écrit. Quand je lui ai dit que j'allais porter plainte, il m'a dit que je pouvais que cela ne regardait pas l'établissement.
Bonjour Camomilles,
Effectivement, que vous portiez plainte à la gendarmerie contre l'élève, à la rigueur, ne le concerne pas. Il semble en revanche oublier que l'administration a un devoir de protection envers ses fonctionnaires, et que vous pourriez porter plainte, non pas contre l'élève, mais contre lui-même, s'il persiste à vous imposer en classe (ainsi qu'à vos collègues et aux élèves) un élève qui met chacun en danger.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par Cath le Ven 30 Sep 2016 - 19:47

Il se moque de toi.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par skindiver le Sam 1 Oct 2016 - 9:11

Camomilles, je compatis....
Porte plainte et je pense que tu devrais contacter ton syndicat.
IL y a clairement de la mise en danger des élèves qui est délibérée! On ne peut pas tolérer ce genre de choses!
Dans certains bahuts on fait des conseils de discipline pour moins que ça et ça passe sans soucis.
Il attend qu'un élève soit blessé et ait des séquelles à vie?
Les parents d'élèves ne disent rien?

Bon courage en tout cas.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par clap le Sam 1 Oct 2016 - 9:23

Camomilles, as tu l'assurance protection professionnelle à la MAIF (qui auparavant était proposée par l'Autonome)? Si oui, tu peux leur demander conseil.

clap
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par amalricu le Sam 1 Oct 2016 - 9:25

@Dalva a écrit:
@camomillles a écrit:Tout a été fait par écrit. Quand je lui ai dit que j'allais porter plainte, il m'a dit que je pouvais que cela ne regardait pas l'établissement.
Bonjour Camomilles,
Effectivement, que vous portiez plainte à la gendarmerie contre l'élève, à la rigueur, ne le concerne pas. Il semble en revanche oublier que l'administration a un devoir de protection envers ses fonctionnaires, et que vous pourriez porter plainte, non pas contre l'élève, mais contre lui-même, s'il persiste à vous imposer en classe (ainsi qu'à vos collègues et aux élèves) un élève qui met chacun en danger.

Ce cde n'a pas tort...cela ne le regarde pas ...pour l'instant car :

- en tant que citoyen, rien ne vous empêche de déposer une main courante, puis en cas de récidive de la part de cet olibrius déposer plainte avec le soutien de l'autonome (de plus en plus indispensable),

Mais cela va finir par le concerner :

-un tel zozo doit être infernal avec d'autres collègues et élèves. Que dire de son comportement en Vie scolaire ?
- quand des collègues et des parents lui feront part du problème , que fera ce bureaucrate planqué derrière son clavier ?
- ce cde a-t-il pris en charge cet élève dans son bureau  Twisted Evil ? Il est plaisant de l'imaginer se ramasser une chaise et des insultes dans la tronche ?

J'ai connu le cas d'une cpe bienveillante qui passait tout aux élèves jusqu'à les ramener en classe même dans le cadre d'une exclusion. Il suffit par contre un jour d'un élève insolent envers elle pour déclencher dans la journée un conseil de discipline....

Le code de l'éducation vous donne raison :

L'article L. 912-1 du Code de l'éducation prévoit que les enseignants sont responsables de l'ensemble des activités scolaires des élèves et, à ce titre, une décision d'exclusion de cours peut être prise en fonction de l'intérêt général et pour assurer la continuité des activités de la classe.

Justifiée par un comportement inadapté au bon déroulement d'un cours, l'exclusion ponctuelle doit demeurer exceptionnelle et donner lieu systématiquement à une information écrite au conseiller principal d'éducation ainsi qu'au chef d'établissement. Elle s'accompagne d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet de manière à assurer la continuité de la surveillance.

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par Nita le Sam 1 Oct 2016 - 11:13

@Nita a écrit:Demande de conseil de discipline par courrier recommandé au chef d'établissement.
Le texte de loi est clair, les conseils de discipline sont automatiques en cas d'insulte envers un membre du personnel.


User chaiplu combien a posté un exemple de courrier.

En te disant qu'il n'y avait pas assez pour tenir un Conseil de Discipline, ton chef d'établissement t'a menti - il y a même assez pour une exclusion définitive, dans beaucoup d'établissements. Utilise Google ou la fonction recherche de ce forum, et trouve le texte (signé Fillon). Ensuite tu rédiges ton courrier, et tu l'envoies en AR au principal. Il est tenu de te donner une réponse écrite justifiant son refus.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par maldoror1 le Sam 1 Oct 2016 - 11:59

Je suis sidérée par l'attitude de votre chef Camomilles. Tenez bon, comme le rappellent plusieurs professeurs ici, vous avez la loi de votre côté.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par Herrelis le Sam 1 Oct 2016 - 12:14

J'ai connu un CDE qui n'avait sanctionné un élève de ce type qui avait insulté un collègue en plein cours que de 3 jours d'exclusion, au grand plaisir du dit élève (3 jours de "vacances" s'est-il vanté devant ses camarades en revenant). Il est finalement passé en CD après avoir insulté l'infirmière. Le Chef a proposé comme sanction une semaine d'exclusion...
Par chance, après ces nouvelles "vacances" il n'était plus assez coordonné pour retrouver l'entrée du collège...

Votre chef doit faire partie de la même vague que celui-là... vous devriez voir avec vos collègues voir peut-être les parents d'élèves. Après tout, il met gravement en danger ses camarades. Que fera le Chef quand il aura frappé un autre élève avec une chaise?

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par Reltob le Sam 1 Oct 2016 - 16:27

"B -  Les titulaires du pouvoir disciplinaire

L'initiative de la procédure disciplinaire appartient exclusivement au chef d'établissement, éventuellement sur demande d'un membre de la communauté éducative. C'est aussi le chef d'établissement qui décide ou non de réunir le conseil de discipline. La décision d'engagement ou de refus d'engagement d'une procédure disciplinaire n'est pas susceptible de faire l'objet de recours en annulation devant le juge administratif.

Lorsque le chef d'établissement, saisi par écrit d'une demande de saisine du conseil de discipline émanant d'un membre de la communauté éducative, décide de ne pas engager de procédure disciplinaire, il notifie par écrit à l'intéressé sa décision de refus motivée, en application de l'article D. 511-30 du code de l'éducation.

Le chef d'établissement est tenu d'engager une procédure disciplinaire lorsqu'un membre du personnel de l'établissement a été victime de violence verbale ou physique et lorsque l'élève commet un acte grave à l'égard d'un membre du personnel ou d'un autre élève. Il convient à nouveau de bien distinguer l'engagement d'une procédure disciplinaire et la décision prise au terme de cette procédure."


Extrait de la circulaire 2014-059 (page 7)
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=79279

_________________
« Un mathématicien est un aveugle qui, dans une pièce sombre, cherche un chat noir qui n’y est pas.  »
Charles Darwin
Je ne travaille pas à l’Éducation Nationale, mais je suis le conjoint d'une professeur de Physiques-Chimie.

Reltob
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par camomillles le Dim 2 Oct 2016 - 16:55

Merci infiniment pour vos réponses. Je pense que je vais aller porter plainte.
L'élève a un passé. L'année dernière, il a été renvoyé de son école primaire car il a insulté et violenté sa maîtresse...

Pour la violence envers les autres élèves, j'en ai fait part à mon chef qui m'a sous-entendu que j'exagérais. Quoi qu'il en soit sa décision était prise avant même la lecture du rapport.

J'ai écrit un mail aux délégués des personnels et j'attends une réponse.


camomillles
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par Ma'am le Dim 2 Oct 2016 - 17:17

Alors là, pour avoir été renvoyé de l'école primaire, oui, il doit être ingérable, c'est rarissime !
L'énergumène doit avoir un dossier long comme le bras !

Que disent tes collègues ? Le PP ?

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par ycombe le Dim 2 Oct 2016 - 19:03

@Ma'am a écrit:Alors là, pour avoir été renvoyé de l'école primaire, oui, il doit être ingérable, c'est rarissime !
L'énergumène doit avoir un dossier long comme le bras !

Que disent tes collègues ? Le PP ?
Quand je disais qu'il relevait sûrement d'un ITEP...

Serrez-vous les coudes et refusez collectivement de le gérer pour obliger l'administration à faire ce qu'il faut.



_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas accepter un élève en classe ?

Message par amalricu le Dim 2 Oct 2016 - 20:05

@camomillles a écrit:Merci infiniment pour vos réponses. Je pense que je vais aller porter plainte.
L'élève a un passé. L'année dernière, il a été renvoyé de son école primaire car il a insulté et violenté sa maîtresse...

Pour la violence envers les autres élèves, j'en ai fait part à mon chef qui m'a sous-entendu que j'exagérais. Quoi qu'il en soit sa décision était prise avant même la lecture du rapport.

J'ai écrit un mail aux délégués des personnels et j'attends une réponse.


il faut souhaiter que ce gamin tourmenté lui balance une tarte...ce cde sort-il de son bureau au moins ?


amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum