Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
isabe
Niveau 8

La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par isabe le Sam 1 Oct 2016 - 11:09
Je ne suis pas ennemie des innovations (je fais bien un peu de classe inversée), mais franchement que de démagogie dans les nouveautés pédagogiques.
En classe inversée, la place du prof est déplacée, mais il existe encore !
En classe renversée, plus besoin du tout !
Cela devient honteux maintenant de dire qu'ils y a des gens qui SAVENT et des gens qui APPRENNENT des choses grâce à eux.
Et cette façon de sous-entendre que les élèves sont capables de tout sans prof et qu'enfin, ils vont pouvoir tout construire seuls... Libérés, délivrés des vilains profs qui les empêchaient jusqu'ici d'aborder le savoir librement. Beurk.

http://www.vousnousils.fr/2016/09/29/david-bouchillon-de-la-classe-inversee-a-la-classe-renversante-593619
User21929
Expert

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par User21929 le Sam 1 Oct 2016 - 11:34
Ou l'art de scier la branche sur laquelle tu es assis.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Balthazaard le Sam 1 Oct 2016 - 11:40
On note aussi que l'on a trouvé la "perfection", c'est quasi divin, car si on lit l'article il n'y a absolument aucun effet négatif, aucune critique que ce soit....on est au delà de l'humain
avatar
Paddy
Habitué du forum

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Paddy le Sam 1 Oct 2016 - 11:42
Même la durée de la vidéo est parfaite : 1'45". Et c'est tant mieux ! Au bout de 20", j'en avais déjà marre... Razz
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par amalricu le Sam 1 Oct 2016 - 11:49
Faudrait déjà que les gamins bossent chez eux....
avatar
Paddy
Habitué du forum

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Paddy le Sam 1 Oct 2016 - 11:51
Il existe un micro-climat sur Talence et ses environs qui fait que les élèves travaillent chez eux.
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Pierre-Henri le Sam 1 Oct 2016 - 11:52
1'45 pour traiter un sujet comme "Sociétés et cultures rurales dans l'Europe médiévale"... Mazette. Ça c'est de l'efficacité, du rendement, du travail à la chaine. Frederick Winslow Taylor a trouvé son maître.

Face à ce prodige, il me vient en tête une vieille blague de Woody Allen : "avec la méthode de lecture rapide, j'ai lu tout Guerre et Paix, de Tolstoi, en moins de vingt minutes. Ça se passe en Russie."
avatar
Anaxagore
Empereur

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Anaxagore le Sam 1 Oct 2016 - 11:53
Nous voilà cul par-dessus tête!

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
ipomee
Grand sage

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par ipomee le Sam 1 Oct 2016 - 11:53
La video, réalisée par des TS (ce n'est pas tout à fait n'importe quelle classe), n'a rien de renversant. Un exposé moyen d'un élève de collège. Les images en plus.
Cependant que tous les élèves se mettent au travail, je n'y crois pas. Je ne vois pas bon nombre de classes (sans parler des REP, hein) travailler seules dans leur majorité, et à la maison de surcroît...
C'est malhonnête de le laisser croire.
avatar
Paddy
Habitué du forum

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Paddy le Sam 1 Oct 2016 - 11:59
Oui mais à Talence ça marche.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Balthazaard le Sam 1 Oct 2016 - 12:02
@Pierre-Henri a écrit:1'45 pour traiter un sujet comme "Sociétés et cultures rurales dans l'Europe médiévale"... Mazette. Ça c'est de l'efficacité, du rendement, du travail à la chaine. Frederick Winslow Taylor a trouvé son maître.

Face à ce prodige, il me vient en tête une vieille blague de Woody Allen : "avec la méthode de lecture rapide, j'ai lu tout Guerre et Paix, de Tolstoi, en moins de vingt minutes. Ça se passe en Russie."

J'adore!!! mais comme me disait un copain, c'est de l'humour de prof!
avatar
Laotzi
Habitué du forum

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Laotzi le Sam 1 Oct 2016 - 12:10
@ipomee a écrit:  La video, réalisée par des TS (ce n'est pas tout à fait n'importe quelle classe), n'a rien de renversant. Un exposé moyen d'un élève de collège. Les images en plus.
Cependant que tous les élèves se mettent au travail, je n'y crois pas. Je ne vois pas bon nombre de classes (sans parler des REP, hein) travailler seules dans leur majorité, et à la maison de surcroît...
C'est malhonnête de le laisser croire.

La vidéo a du être réalisée par une classe de seconde et non par des TS (puisque c'est le programme de seconde). Ce qui ne change pas grand chose (et elle contient des maladresses ou inexactitudes...).
Tout cela est de toute façon complètement effarant. Je ne comprends pas comment l'on peut en arriver à dire une telle chose : « Finalement, l’élève devient prof… qui, lui, devient davantage un accompagnateur ».
Je me demande ce que deviennent ces élèves ensuite en université, dans un cours d'amphi, découvrant un professeur qui transmet des connaissances et leur apprend des choses, qu'ils doivent écouter et noter !

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Pierre-Henri le Sam 1 Oct 2016 - 12:13
@ipomee a écrit:
Cependant que tous les élèves se mettent au travail, je n'y crois pas. Je ne vois pas bon nombre de classes (sans parler des REP, hein) travailler seules dans leur majorité, et à la maison de surcroît...

M'est avis qu'il évalue surtout les parents. Par conséquent, ceux qui ont une famille capable de les aider à la maison progressent, tandis que ceux qui évoluent dans un milieu familial difficile, indifférent ou, tout simplement, non francophone sont coulés. J'ai du mal à voir le progrès en termes d'égalité scolaire.
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par amalricu le Sam 1 Oct 2016 - 12:18
L'autonomie proclamée ou l'autre nom de l'inégalité, de l'inaction, de l'indifférence.

Comme le statut de l'auto entrepreneur qui travaille sans protection et gagne peu au final.

Le discours initial vante la liberté, l'aventure personnelle, la prise de risque et en fin de compte, c'est dans le baba et le chacun pour soi.


Dernière édition par amalricu le Sam 1 Oct 2016 - 12:27, édité 1 fois
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Thalia de G le Sam 1 Oct 2016 - 12:26
Un extrait de l'article peut-être ? Il suffit d'éditer pour citer quelques lignes.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
VinZT
Grand sage

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par VinZT le Sam 1 Oct 2016 - 13:55
C'est renversant, j'en suis tout retourné !
Je propose d'aller plus loin et vais de ce pas expérimenter la classe "bouteille de Klein".

Pour les littéraires et autres incultes:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bouteille_de_Klein

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Aponie
Niveau 5

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Aponie le Sam 1 Oct 2016 - 15:33
La boucle est bouclée. On est passé du maître au prof' (la contraction est une démission), du prof' à l'accompagnateur : bientôt, rien ne distinguera plus l'élève de l'enseignant, tous deux aussi prompts à adopter tous les fanatismes de leur temps. Pourtant, nos pédagogues les plus forcenés ont raison sur un point ou deux ; d'abord, effaçons les enseignants, oui, effaçons-les, mais au profit seulement des maîtres du beau et des anciens : c'était le conseil donné, dans l'entre-deux-guerres, par Alain, la seule méthode qui, à son sens, élevait. Mais il y a certes quelque temps déjà que le maître n'élève plus, depuis ce temps précisément où on a invité chacun a développé ses compétences, sur le modèle du développement personnel et de la Silicon Valley (l'établissement conçu ainsi qu'une cellule google, dans un mélange subtil entre l'esprit "cool" et "l'esprit d'innovation"). Il ne suffit pas de dire que chacun recèle mille trésors : c'est l'évidence même. Mais de répéter que le trésor est sueur, partant labeur, et qu'aucune science ne va sans patience.
avatar
Dame Jouanne
Habitué du forum

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Dame Jouanne le Sam 1 Oct 2016 - 16:01
Faire de la classe inversée est intéressant mais pas si facile que cela à mettre efficacement en place : il faut déjà trouver un moyen pour que tous les élèves fassent le travail demandé en autonomie à la maison... et on voit bien tous les jours la difficulté pour un grand nombre d'élèves à se mettre au travail sans le professeur ou un parent derrière.

Alors, la classe renversée (Suspect ) et la "disparition du professeur" me semble plus une énième lubie qu'un truc efficace : cela profitera surtout aux élèves qui sont suivis par leurs parents...ou ceux qui trouvent qu'il y a trop d'enseignants et que cela coûte cher!
avatar
Thermo
Niveau 6

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Thermo le Sam 1 Oct 2016 - 16:46
@Dame Jouanne a écrit:Faire de la classe inversée est intéressant mais pas si facile que cela à mettre efficacement en place : il faut déjà trouver un moyen pour que tous les élèves fassent le travail demandé en autonomie à la maison... et on voit bien tous les jours la difficulté pour un grand nombre d'élèves à se mettre au travail sans le professeur ou un parent derrière.

Alors, la classe renversée (Suspect ) et la "disparition du professeur" me semble plus une énième lubie qu'un truc efficace : cela profitera surtout aux élèves qui sont suivis par leurs parents...ou ceux qui trouvent qu'il y a trop d'enseignants et que cela coûte cher!

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.
isabe
Niveau 8

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par isabe le Sam 1 Oct 2016 - 16:57
Le pb n'est pas que les élèves fassent tous le travail demandé à la maison. Vous pouvez danser la danse du ventre nu sur une table du premier rang que certain ne feraient toujours rien.
La question est plutôt d'imaginer que chaque être humain est capable de réinventer la roue, en autonomie, et que cela soit la solution la plus efficace pour faire avancer l'humanité. heu veneration
avatar
JEMS
Modérateur

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par JEMS le Sam 1 Oct 2016 - 17:03
L'élève devient réellement au centre de l'apprentissage, puisqu'il devient l'Unique...

Fatigué je suis... j'ai lâché l'affaire de la classe inversée avec mes secondes cette année, ils ne veulent pas travailler chez eux... c'est catastrophique.
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par amalricu le Sam 1 Oct 2016 - 17:26
@JEMS a écrit:L'élève devient réellement au centre de l'apprentissage, puisqu'il devient l'Unique...

Fatigué je suis... j'ai lâché l'affaire de la classe inversée avec mes secondes cette année, ils ne veulent pas travailler chez eux... c'est catastrophique.

Tu ne sais pas y faire, tu n'es pas un bon enseignant, tu dois te remettre en question....c'est pas bien euuuuuuuuuh cheers

Florence Robine ne t'oubliera pas, petit vermisseau réactionnaire lors du grand soir pédagogogique...ngark, ngark
isabe
Niveau 8

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par isabe le Sam 1 Oct 2016 - 17:32
@JEMS a écrit:
Fatigué je suis... j'ai lâché l'affaire de la classe inversée avec mes secondes cette année, ils ne veulent pas travailler chez eux... c'est catastrophique.
Faut pas rêver, ce n'est pas miraculeux...
Je le fais en grammaire parce que je gagne du temps en classe (et encore, j'adapte beaucoup beaucoup à ma sauce), mais c'est ponctuel et bien sûr que certains ne font rien.
avatar
VinZT
Grand sage

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par VinZT le Sam 1 Oct 2016 - 17:42
@isabe a écrit:Le pb n'est pas que les élèves fassent tous le travail demandé à la maison. Vous pouvez danser la danse du ventre nu sur une table du premier rang que certain ne feraient toujours rien.

C'est vrai, j'ai essayé et plusieurs n'ont pas même tiqué …

@isabe a écrit:
La question est plutôt d'imaginer que chaque être humain est capable de réinventer la roue, en autonomie, et que cela soit la solution la plus efficace pour faire avancer l'humanité. heu veneration

Chaque année, mes élèves découvrent spontanément le logarithme et ils en sont très heureux

Après :

que je leur en ai parlé longuement bien sûr
Laughing

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Rendash
Bon génie

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Rendash le Sam 1 Oct 2016 - 18:36
N'empêche, ça doit être vachement confortable d'être David Bouchillon, ou Laurent Fillion, ou Mila Saint-Anne, et compagnie. Autant de certitudes, cette découverte de La Vérité, les applaudissements déchaînés des fans et de la hiérarchie, et, évidemment, des résultats si indiscutables qu'on s'empresse d'imposer ces façons de faire à des collègues qu'on juge trop cons pour être efficaces. Bon, pour M. Bouchillon, c'est un procès d'intention, rien ne l'indique dans l'article. Tant mieux pour lui s'il a trouvé La Voie, après tout. On attend toujours des évaluations du devenir de ses élèves, à moyen et long terme, simplement.


On ne va pas demander non plus à un Fabien Soyez d'avoir un regard critique sur la question, lui qui est spécialisé dans les "Nouvelles pratiques d'apprentissage. Serious Game. Classe inversée. Moocs." et qui met sur son CV qu'il a suivi le MOOC ""Comment devenir un bon datajournaliste" : on ne crache pas dans la soupe. Je ne remets pas particulièrement en cause sa compétence de journaliste, dont je me soucie assez peu ; je dis simplement qu'il voit les choses à travers un prisme qu'il ne se soucie guère d'analyser.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Contenu sponsorisé

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum