Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rendash
Bon génie

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Rendash le Sam 1 Oct 2016 - 18:36
N'empêche, ça doit être vachement confortable d'être David Bouchillon, ou Laurent Fillion, ou Mila Saint-Anne, et compagnie. Autant de certitudes, cette découverte de La Vérité, les applaudissements déchaînés des fans et de la hiérarchie, et, évidemment, des résultats si indiscutables qu'on s'empresse d'imposer ces façons de faire à des collègues qu'on juge trop cons pour être efficaces. Bon, pour M. Bouchillon, c'est un procès d'intention, rien ne l'indique dans l'article. Tant mieux pour lui s'il a trouvé La Voie, après tout. On attend toujours des évaluations du devenir de ses élèves, à moyen et long terme, simplement.


On ne va pas demander non plus à un Fabien Soyez d'avoir un regard critique sur la question, lui qui est spécialisé dans les "Nouvelles pratiques d'apprentissage. Serious Game. Classe inversée. Moocs." et qui met sur son CV qu'il a suivi le MOOC ""Comment devenir un bon datajournaliste" : on ne crache pas dans la soupe. Je ne remets pas particulièrement en cause sa compétence de journaliste, dont je me soucie assez peu ; je dis simplement qu'il voit les choses à travers un prisme qu'il ne se soucie guère d'analyser.
avatar
Zagara
Vénérable

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Zagara le Sam 1 Oct 2016 - 19:00
Les élèves sont répartis dans 2 groupes, qui travaillent chacun sur un thème différent. « Chaque groupe produit une vidéo et une activité pour l’autre : là où dans le cadre d’une classe inversée traditionnelle, je proposais une vidéo et préparais l’activité, ce sont désormais les élèves qui produisent la vidéo », explique-t-il.

C'est génial cette méthode : y'a plus besoin de bosser ! Encore avec la classe inversée, fallait faire des vidéos et des quiz, c'était chiant. Maintenant : délocalisez votre préparation de cours dans les mains des élèves ! C'est pas beau la modernité ?
avatar
Rendash
Bon génie

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Rendash le Sam 1 Oct 2016 - 19:03
@Zagara a écrit:
Les élèves sont répartis dans 2 groupes, qui travaillent chacun sur un thème différent. « Chaque groupe produit une vidéo et une activité pour l’autre : là où dans le cadre d’une classe inversée traditionnelle, je proposais une vidéo et préparais l’activité, ce sont désormais les élèves qui produisent la vidéo », explique-t-il.

C'est génial cette méthode : y'a plus besoin de bosser ! Encore avec la classe inversée, fallait faire des vidéos et des quiz, c'était chiant. Maintenant : délocalisez votre préparation de cours dans les mains des élèves ! C'est pas beau la modernité ?

J'imagine quand même que ça demande une certaine préparation, les élèves ne font pas ça à partir de rien et sans guide. Et quand bien même ce serait le cas, ça ne peut résulter que d'une préparation de longue haleine. Inutile de caricaturer, la réalité permet déjà bien assez de critiques... comme pour tout cours, d'ailleurs. Mais tous n'ont pas cette publicité, tous ne sont pas présentés comme des méthodes miracles à généraliser, et tous ne génèrent pas une telle autosatisfaction.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Zagara
Vénérable

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Zagara le Sam 1 Oct 2016 - 19:06
La vidéo est glaçante de nullité je trouve : aucune structure, aucune problématisation. Ça passe des chevaliers, aux paysans, aux chevaliers... ça ne détaille pas les lieux dans la seigneurie (au programme), c'est le vide intersidéral. En regardant ce type de document produit par des élèves, ça me rappelle pourquoi ça fait 4000 ans qu'on utilise des professeurs : les élèves ne sont pas spontanément capables de faire aussi bien qu'un adulte dont c'est le métier (étonnant non ?)

J'adorerais qu'on applique cette méthode aux autres métiers : quand j'irais chez le garagiste, il me tendrait une clef à molette en me disant : "maintenant, soyez actrice de votre propre réparation ! Voici une vidéo explicative pour savoir comment faire Very Happy".
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Elyas le Sam 1 Oct 2016 - 19:11
Le diable existe. Il sait comment précipiter en enfer un collègue. Il suffit qu'un collègue ait le malheur de laisser un journaliste faire un article sur ses pratiques et, le pauvre ne le sait pas encore, il sera carbonisé par des collègues, ses pratiques considérées comme nulles, néfastes et nivelant vers le bas. Pauvres fous, si vous croisez un journaliste, sachez que c'est un Mephistopheles qui s'apprête à vous faire chuter du Paradis  :retard:
avatar
Rendash
Bon génie

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Rendash le Sam 1 Oct 2016 - 19:12
@Elyas a écrit: Pauvres fous, si vous croisez un journaliste

On n'a pas le temps, on a du travail Laughing


_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Isis39 le Sam 1 Oct 2016 - 19:13
@Elyas a écrit:Le diable existe. Il sait comment précipiter en enfer un collègue. Il suffit qu'un collègue ait le malheur de laisser un journaliste faire un article sur ses pratiques et, le pauvre ne le sait pas encore, il sera carbonisé par des collègues, ses pratiques considérées comme nulles, néfastes et nivelant vers le bas. Pauvres fous, si vous croisez un journaliste, sachez que c'est un Mephistopheles qui s'apprête à vous faire chuter du Paradis  :retard:

Oui, il suffit de montrer ce que tu fais pour être crucifié par des gens dont on ne voit jamais le travail. Very Happy
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Isis39 le Sam 1 Oct 2016 - 19:15
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit: Pauvres fous, si vous croisez un journaliste

On n'a pas le temps, on a du travail Laughing


Mais le temps de critiquer les collègues...
thrasybule
Prophète

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par thrasybule le Sam 1 Oct 2016 - 19:15
En tout cas , je vais écouter ça avant de dormir. Rarement vu un truc aussi chiant.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Rendash
Bon génie

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Rendash le Sam 1 Oct 2016 - 19:16
@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:Le diable existe. Il sait comment précipiter en enfer un collègue. Il suffit qu'un collègue ait le malheur de laisser un journaliste faire un article sur ses pratiques et, le pauvre ne le sait pas encore, il sera carbonisé par des collègues, ses pratiques considérées comme nulles, néfastes et nivelant vers le bas. Pauvres fous, si vous croisez un journaliste, sachez que c'est un Mephistopheles qui s'apprête à vous faire chuter du Paradis  :retard:

Oui, il suffit de montrer ce que tu fais pour être crucifié par des gens dont on ne voit jamais le travail. Very Happy

Il y a probablement un lien à établir avec la manie de certains collègues, wannabe IPR, et IPR, de présenter ces pratiques comme LA chose à faire, et de vouloir les imposer.
En ce qui me concerne, peu me chalent les classes inversées, les îlots et autres twictées, je demande juste à voir les résultats. Mais qu'on vienne me demander de fonctionner comme ça, et je montre les crocs. C'est aussi bête que ça, en fait.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Elyas le Sam 1 Oct 2016 - 19:17
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit: Pauvres fous, si vous croisez un journaliste

On n'a pas le temps, on a du travail Laughing


Non, des copies  cafe
avatar
Rendash
Bon génie

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Rendash le Sam 1 Oct 2016 - 19:18
@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit: Pauvres fous, si vous croisez un journaliste

On n'a pas le temps, on a du travail Laughing


Mais le temps de critiquer les collègues...

La rançon de la gloire, je suppose ? Razz

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Zagara
Vénérable

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Zagara le Sam 1 Oct 2016 - 19:20
@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit: Pauvres fous, si vous croisez un journaliste

On n'a pas le temps, on a du travail Laughing


Non, des copies  cafe
Fais des classes renversées avec correction participative : finies les copies ! Razz
avatar
Rendash
Bon génie

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Rendash le Sam 1 Oct 2016 - 19:20
@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit: Pauvres fous, si vous croisez un journaliste

On n'a pas le temps, on a du travail Laughing


Non, des copies  cafe

...c'était sous-entendu cafe

Mais ils progressent, de paragraphe en paragraphe yesyes

Je devrais peut-être appeler un journaliste, tiens.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Bon génie

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Rendash le Sam 1 Oct 2016 - 19:21
@Zagara a écrit:
@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit: Pauvres fous, si vous croisez un journaliste

On n'a pas le temps, on a du travail Laughing


Non, des copies  cafe
Fais des classes renversées avec correction participative : finies les copies ! Razz

Ben, ça fonctionne assez bien, ma foi. Les élèves voient bien mieux les erreurs des autres que les leurs, du moins. Et globalement, ils font plus attention sur leurs propres copies ensuite. Elyas appelle ça la "bêta correction", mais je ne trouve pas ça si bêta Razz

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par DesolationRow le Sam 1 Oct 2016 - 19:31
@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit: Pauvres fous, si vous croisez un journaliste

On n'a pas le temps, on a du travail Laughing


Mais le temps de critiquer les collègues...

On a beau avoir l'âme la plus miséricordieuse du monde, quand le résultat est grotesque, il est grotesque.
avatar
monseigneur
Niveau 10

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par monseigneur le Sam 1 Oct 2016 - 19:35
Oui le niveau scientifique de la vidéo est plutôt faible pour des lycéens... mais il y a de belles images et une jolie musique. C'est peut être ça l'avenir de notre métier : un cours creux, peu de connaissances, mais un habillage "fun"...
Ainsi les élèves passent le temps plus agréablement à l'école et s'ennuient moins, Dieu (càd l'Elite) reconnaitra les siens de toutes façons.
thrasybule
Prophète

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par thrasybule le Sam 1 Oct 2016 - 19:35
C'est une réaction très violente et fort peu amène à l'égard du collègue, DR. Soyons respectueux comme nous l'exigeons de nos élèves. Nous sommes aussi des éducateurs.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
thrasybule
Prophète

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par thrasybule le Sam 1 Oct 2016 - 19:35
@monseigneur a écrit:Oui le niveau scientifique de la vidéo est plutôt faible pour des lycéens... mais il y a de belles images et une jolie musique. C'est peut être ça l'avenir de notre métier : un cours creux, peu de connaissances, mais un habillage "fun"...
Ainsi les élèves passent le temps plus agréablement à l'école et s'ennuient moins, Dieu (càd l'Elite) reconnaitra les siens de toutes façons.
C'est pour le collège, non?

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par amalricu le Sam 1 Oct 2016 - 19:39
Pouah la vidéo cheers ...

Le mec comment il se fait mousser pour la hors classe...

Qu'est-ce qui faut pas faire pour se payer le dernier camping car ?

Dans 5 ans, la mode sera passée et la tendance sera à la commisération devant cette nouille.

avatar
monseigneur
Niveau 10

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par monseigneur le Sam 1 Oct 2016 - 19:41
@thrasybule a écrit:
@monseigneur a écrit:Oui le niveau scientifique de la vidéo est plutôt faible pour des lycéens... mais il y a de belles images et une jolie musique. C'est peut être ça l'avenir de notre métier : un cours creux, peu de connaissances, mais un habillage "fun"...
Ainsi les élèves passent le temps plus agréablement à l'école et s'ennuient moins, Dieu (càd l'Elite) reconnaitra les siens de toutes façons.
C'est pour le collège, non?

C'est ce que je m'étais dit aussi au visionnage (niveau 5e). Mais le collègue travaille au lycée.
thrasybule
Prophète

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par thrasybule le Sam 1 Oct 2016 - 19:41
:shock:

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Rendash
Bon génie

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Rendash le Sam 1 Oct 2016 - 19:41
@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:Le diable existe. Il sait comment précipiter en enfer un collègue. Il suffit qu'un collègue ait le malheur de laisser un journaliste faire un article sur ses pratiques et, le pauvre ne le sait pas encore, il sera carbonisé par des collègues, ses pratiques considérées comme nulles, néfastes et nivelant vers le bas. Pauvres fous, si vous croisez un journaliste, sachez que c'est un Mephistopheles qui s'apprête à vous faire chuter du Paradis  :retard:

Oui, il suffit de montrer ce que tu fais pour être crucifié par des gens dont on ne voit jamais le travail. Very Happy

En revanche, Isis39, je suis en désaccord avec toi sur ce point précis : il n'y a pas un enseignant en exercice (donc en excluant ceux qui sont totalement déchargés depuis quinze ans) dont on ne voie jamais le travail.
Toute la question est de définir "on", bien sûr. Mais beaucoup de monde, par la force des choses, voit le travail qu'on accomplit au quotidien.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Elyas le Sam 1 Oct 2016 - 19:44
Je ne suis pas adepte de l'usage des TICE comme David Bouchillon (que je connais de réputation par amitié interposée). Cependant, il utilise une pratique qui est reconnue depuis longtemps et par des travaux scientifiques nombreux comme extrêmement efficace pour les élèves : c'est quand ils formulent/créent des discours et des processus d'apprentissage pour les autres. C'est une pratique qui augmente le niveau de ceux qui aident/créent.
C'est une pratique très ancienne.

Ensuite, sa pratique demande un boulot de dingue. Il crée six parcours de travail.

Maintenant, je trouve que l'obligation d'utiliser la vidéo est limitante pour les élèves. Mais ça, c'est mon seul avis.

Après, j'ai pas mal de questions et d'interrogations sur le fond et seul David peut y répondre. L'article est trop généraliste pour pouvoir réellement comprendre ce qui se passe réellement (par exemple, on a une seule vidéo d'élèves et on ne sait pas quel parcours de travail ils ont choisi).

En tout cas, c'est une pratique qui a le mérite de faire travailler les élèves (et oui, dans pas mal de lycées et de collèges de France, on peut faire travailler les élèves). Cependant, c'est une pratique très personnelle, difficile à généraliser. J'aimerai voir un travail d'élèves qui ont travaillé 3 ans comme ça. Il ne faut pas oublier que pour la plupart des élèves, c'est sans doute la première fois qu'il travaille ainsi et qu'il y a un temps d'acclimatation. Une fois habitué, on peut aller très loin. Donc, je serai très curieux de voir des travaux d'élèves de Tle ayant eu David Bouchillon sur du long terme.
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par DesolationRow le Sam 1 Oct 2016 - 19:46
Enfin là on voit un résultat, et c'est consternant.
isabe
Niveau 8

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par isabe le Sam 1 Oct 2016 - 19:49
Ce qui me fait rire, c'est que faire un travail sur un sujet du Moyen-Age a toujours existé. C'est juste le support qui change. Et il y a toujours eu des élèves acteurs de leur apprentissage et d'autres qui regardent. Maintenant, je voudrais que l'on nous montre en quoi la dissertation d'autrefois est moins profitable que l'exposé d'hier ou la vidéo d'aujourd'hui pour l'élève.
D'autre part, on part du postulat que pour l'élève, chercher l'info lui-même est moins pénible qu'écouter un cours. C'est selon. Pour ma part, comme élève, ça m'aurait rasée au plus au point de passer mes journées comme ça. J'adore le cours magistral, les conférences, cette sensation d'apprendre des choses de l'expérience de quelqu'un.


Dernière édition par isabe le Sam 1 Oct 2016 - 19:51, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Re: La classe renversée ou la négation de l'enseignant

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum