Professeurs d'allemand et de langues rares : la réalité du terrain, réforme 2016. (reconversion PE /CDE !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Professeurs d'allemand et de langues rares : la réalité du terrain, réforme 2016. (reconversion PE /CDE !)

Message par laMiss le Mar 4 Oct 2016 - 18:17

Et si on compilait par ici les dernières nouvelles ? Que se passe-t-il en cette année de mise en œuvre de la réforme ?

Diversité linguistique ? Renforcement de l'allemand ?

La FAFA a relayé sur son site le communiqué de l'ADEAF Lyon qui circule également sur Facebook.

La ministre a promis de recruter 515 professeurs d’allemand comme preuve qu’elle développait l’enseignement de l’allemand ? Le rectorat de Lyon reçoit actuellement une vingtaine d’enseignants d’allemand remplaçants pour leur proposer de se reconvertir… alors qu’il avait recours à des personnels non titulaires en 2015 pour faire face à la demande d’enseignement d’allemand !

L'intégralité du communiqué par ici :
http://www.fafapourleurope.fr/a-propos-dun-recul-confirme/

D'autres témoignages parlent d'environ 25 collègues.
Il s'agirait de reconversions ou bivalences proposées en anglais, en doc, en français, visiblement assorties d'un stage de six semaines.
On leur aurait aussi soumis l'idée du temps partiel et de la démission.
De fait, la démarche existe dans l'autre sens puisque des collègues demandent des tps partiels pour éviter des conditions d'enseignement désastreuses.
Sans parler des contractuels...Certains sont au chômage en cette rentrée, notamment dans l'académie de Lyon.

Il serait intéressant d'avoir un chiffrage nationale concernant les contractuels non renouvelés et TZR en errance.

Entre parenthèses, je croyais que la bivalence réelle n'existait pas (hors PLP) ? Je veux dire, on ne peut pas muter sur un poste "allemand/anglais" permettant d'enseigner allemand ou anglais ou allemand+anglais, c'est l'un ou l'autre...C'est donc une bivalence bouche-trous, non ?


Dernière édition par laMiss le Mer 5 Oct 2016 - 17:24, édité 2 fois

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeurs d'allemand et de langues rares : la réalité du terrain, réforme 2016. (reconversion PE /CDE !)

Message par e-Wanderer le Mar 4 Oct 2016 - 19:34

Je ne suis pas professeur d'allemand, mais j'ai suffisamment d'attaches avec ce pays pour siéger au comité de rédaction d'une revue universitaire allemande. Ce désastre, ainsi que l'hypocrisie du discours qui l'accompagne, me scandalisent. Comment peut-on prétendre construire l'Europe dans ces conditions ? furieux Cela confirme tout le mal que je pense du rectorat de Lyon, qui n'a que mépris pour les enseignants (je parle en connaissance de cause), ce ne sont que des gestionnaires à courte vue.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeurs d'allemand et de langues rares : la réalité du terrain, réforme 2016. (reconversion PE /CDE !)

Message par trompettemarine le Mar 4 Oct 2016 - 19:49

Je vais me renseigner sur l'allemand dans mon académie (elle a été une des moins touchée pour le moment avec Paris par la suppression des bilangues "allemand").

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeurs d'allemand et de langues rares : la réalité du terrain, réforme 2016. (reconversion PE /CDE !)

Message par Babayaga le Mar 4 Oct 2016 - 21:11

@laMiss a écrit:Et si on compilait par ici les dernières nouvelles ? Que se passe-t-il en cette année de mise en œuvre de la réforme ?

Diversité linguistique ? Renforcement de l'allemand ?

La FAFA a relayé sur son site le communiqué de l'ADEAF Lyon qui circule également sur Facebook.

La ministre a promis de recruter 515 professeurs d’allemand comme preuve qu’elle développait l’enseignement de l’allemand ? Le rectorat de Lyon reçoit actuellement une vingtaine d’enseignants d’allemand remplaçants pour leur proposer de se reconvertir… alors qu’il avait recours à des personnels non titulaires en 2015 pour faire face à la demande d’enseignement d’allemand !

L'intégralité du communiqué par ici :
http://www.fafapourleurope.fr/a-propos-dun-recul-confirme/

D'autres témoignages parlent d'environ 25 collègues.
Il s'agirait de reconversions ou bivalences proposées en anglais, en doc, en français, visiblement assorties d'un stage de six semaines.
On leur aurait aussi soumis l'idée du temps partiel et de la démission.
De fait, la démarche existe dans l'autre sens puisque des collègues demandent des tps partiels pour éviter des conditions d'enseignement désastreuses.
Sans parler des contractuels...Certains sont au chômage en cette rentrée, notamment dans l'académie de Lyon.

Il serait intéressant d'avoir un chiffrage nationale concernant les contractuels non renouvelés et TZR en errance.

Entre parenthèses, je croyais que la bivalence réelle n'existait pas (hors PLP) ? Je veux dire, on ne peut pas muter sur un poste "allemand/anglais" permettant d'enseigner allemand ou anglais ou allemand+anglais, c'est l'un ou l'autre...C'est donc une bivalence bouche-trous, non ?

Je ne comprends pas pourquoi tu parles des contractuels. Je pense que c'est hors sujet. Tout comme les TZR non affectés.
Il faut savoir si la bivalence dont tu parles est voulue ou subie. Si les personnels sont d'accord, difficile de monter au créneau.
Bref, je trouve que tu mets trop de choses dans le même panier et que par conséquent, tu dessers la cause que tu défends, (cause qui est également la mienne).

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeurs d'allemand et de langues rares : la réalité du terrain, réforme 2016. (reconversion PE /CDE !)

Message par laMiss le Mer 5 Oct 2016 - 12:24

@Babayaga a écrit: Je ne comprends pas pourquoi tu parles des contractuels. Je pense que c'est hors sujet.

Je parle des contractuels, car cette académie y avait recours l'an dernier comme l'indique l'ADEAF. Je lis en creux que ce n'est plus le cas cette année. Et je connais une collègue contractuelle qui a en effet été remerciée dans cette même académie.

@Babayaga a écrit: Tout comme les TZR non affectés.
Il est question de remplacements. On a des TZR qui n'ont pas de poste à l'année et dont on ne sait que faire.

@Babayaga a écrit:  Il faut savoir si la bivalence dont tu parles est voulue ou subie. Si les personnels sont d'accord, difficile de monter au créneau.

On ne peut pas pour l'instant imposer une "bivalence" (le BO stipule qu'il faut l'accord de l'intéressé). D'ailleurs j'ai bien mis "proposé". Ce que le communiqué souligne et ce que je voudrais souligner aussi dans ce topic, c'est le décalage discours / réalité constatée, ici : le simple fait qu'on en arrive à proposer cette solution. En réalité, moins d'heures sont données et on a besoin de moins de collègues d'allemand. Le Ministère prétend pourtant renforcer l'enseignement de l'allemand.

@Babayaga a écrit: Bref, je trouve que tu mets trop de choses dans le même panier et que par conséquent, tu dessers la cause que tu défends, (cause qui est également la mienne).

J'ai juste voulu aller vite. Cela dit, il me semble que certaines choses sont liées : moins d'élèves, moins d'heures, moins besoin de contractuels, TZR en errance, convocation au rectorat pour proposer des reconversions.

Je ne sais pas si je défends vraiment une cause. J'aimerais juste que certaines choses se sachent. Ce serait un début.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeurs d'allemand et de langues rares : la réalité du terrain, réforme 2016. (reconversion PE /CDE !)

Message par laMiss le Mer 5 Oct 2016 - 16:07

Communiqué SNES Lyon...
ll précise que certaines académies comme Nancy-Metz restent déficitaires en professeurs d'allemand. La situation à Lyon est tout autre.

http://www.lyon.snes.edu/spip/spip.php?article3241

20 TZR d’allemand ont été convoqués la semaine dernière au Rectorat pour un premier entretien (...). Il s’agissait des 20 TZR qui n’avaient pas d’affection le jour de la pré-rentrée.

L’inspecteur d’allemand (...) a reconnu n’avoir pas pris suffisamment la mesure des conséquences de la réforme des collèges sur l’enseignement de l’allemand. D’après lui, un tel excédent de TZR ne s’était pas vu depuis 15 ans.

Le Rectorat souhaitait rencontrer les collègues TZR pour connaître leurs parcours et formuler avec eux des pistes leur permettant d’accéder plus rapidement à un poste fixe. (...) explorer d’autres voies et notamment la bivalence (anglais, philosophie, lettres, FLE, documentation, espagnol). Ce qui compte pour lui c’est de « transmettre » (...). On a proposé à plusieurs collègues, sur le mode du volontariat, un stage intensif d’anglais de 6 semaines à l’université et une immersion dans les classes des collègues anglicistes pour envisager une bivalence anglais-allemand dès la rentrée.

Il a été aussi question lors de ces entretiens de détachement, de devenir professeur des écoles voire même chef d’établissement ! Les collègues ont été encouragés à passer des certifications (en FLE par exemple ou en cinéma) voire à s’inscrire en master.

Rappel et avis :
Les nouveaux décrets de 2014 affirment par ailleurs clairement qu’une bivalence ne peut être imposée. (...) Les professeurs d’allemand ne peuvent en aucun cas être les variables d’ajustement des besoins non couverts dans d’autres disciplines.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeurs d'allemand et de langues rares : la réalité du terrain, réforme 2016. (reconversion PE /CDE !)

Message par e-Wanderer le Mer 5 Oct 2016 - 17:26

@laMiss a écrit:
L’inspecteur d’allemand (...) a reconnu n’avoir pas pris suffisamment la mesure des conséquences de la réforme des collèges sur l’enseignement de l’allemand. D’après lui, un tel excédent de TZR ne s’était pas vu depuis 15 ans.
furieux Voilà qui confirme que le Guignol est bien une spécialité lyonnaise.
La Miss a écrit:
Le Rectorat souhaitait rencontrer les collègues TZR pour connaître leurs parcours et formuler avec eux des pistes leur permettant d’accéder plus rapidement à un poste fixe. (...) explorer d’autres voies et notamment la bivalence (anglais, philosophie, lettres, FLE, documentation, espagnol). Ce qui compte pour lui c’est de « transmettre » (...). On a proposé à plusieurs collègues, sur le mode du volontariat, un stage intensif d’anglais de 6 semaines à l’université et une immersion dans les classes des collègues anglicistes pour envisager une bivalence anglais-allemand dès la rentrée.
re- furieux . Bah oui, quoi ? un petit stage de formation accélérée, et vous êtes capable d'enseigner la philosophie, les lettres ou une autre LV. C'est pas comme si c'étaient de vraies disciplines. Rolling Eyes

La Miss a écrit:
Il a été aussi question lors de ces entretiens de détachement, de devenir professeur des écoles voire même chef d’établissement ! Les collègues ont été encouragés à passer des certifications (en FLE par exemple ou en cinéma) voire à s’inscrire en master.
Pourquoi limiter ses ambitions à CDE ? Je suggère qu'un TZR d'allemand puisse remplacer la rectrice. Vu la compétence de cette dernière, ça ne peut pas être bien pire…

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeurs d'allemand et de langues rares : la réalité du terrain, réforme 2016. (reconversion PE /CDE !)

Message par laMiss le Mer 5 Oct 2016 - 17:36

@e-Wanderer :
Cela me semble impossible de ne pas avoir pris la mesure des conséquences de la réforme sur l'allemand.
Les IPR d'allemand que j'ai rencontrés avaient bien conscience du problème.

Le pb de la reconversion proposée, c'est aussi et surtout qu'elle n'est pas choisie au départ. Avec de la motivation un projet longuement mûri, on peut se former très progressivement et tenter de déplacer les montagnes. Il faudrait cependant que les collègues puissent faire de ce projet le leur. Se lancer à contre coeur, comment dire...
Mais pour l'instant, tout ceci ne peut se faire qu'avec l'accord de l'intéressé. Heureusement.

Tiens. Rectrice. Pas mal.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum