Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
bruno09
Niveau 10

Re: Notes de français trop basses ?

par bruno09 le Jeu 6 Oct 2016 - 22:39
@nlm76 a écrit:
Les notes, je m'en contref... Si je leur attribuais la note qui correspond à leur niveau, cela oscillerait, pour 90% d'entre eux, entre 0,1 et 02/20. Et je suis sérieux : la plupart ne maîtrisent pas les connaissances qui devraient être acquises en CE. Vos 09 ou 11 de moyenne, professeurs "sévères", ont à peu près la même signification que les 13-14 des collègues plus laxiste : c'est une plaisanterie.
Alors, de mon côté, moi aussi je surnote allègrement : je mets des bonnes notes pour ceux qui arrivent à faire quelques progrès à partir du niveau calamiteux qu'ils ont. Bon; il est vrai que je donne des points moins généreusement que mes collègues : il faut vraiment avoir appris quelque chose. Mais je m'occupe essentiellement de leur donner les connaissances correspondant au CE.
Quoi qu'il en soit, j'ai vraiment l'impression stupéfiante de flotter dans un monde au delà du réel — ce qui en fait n'est pas sans agrément — quand je vois les notes que tous attribuent à nos élèves.
C'est à peu près ça. Disons un élève de troisième. Il est censé maîtriser le Français, faire des phrases correctes et exprimer une pensée, quand bien même celle-ci serait simple. Il devrait avoir appris son cours même imparfaitement, la mémoire pouvant lui faire défaut. Enfin il devrait avoir des capacités d'analyse lui permettant de faire la différence entre cause et conséquence et par exemple entre un mensonge et une erreur. Ce n'est pas le cas. l'élève qui fait tout ça a minima devrait avoir 10 ou 11. Il a 17. Celui qui ne maîtrise pas tout ce que j'ai énoncé ou plus exactement de temps en temps aura entre 8 et 10. Celui qui a 6 est dans une situation pour le moins préoccupante. 6, c'est traumatisant, certes, même si sa copie est vide et ne vaut réellement que 2. L'élève risque d'être découragé, effectivement. Et il y a de quoi. Il suffit de discuter un peu avec lui et on constatera qu'il ne lit pas. Jamais. Il suffit de le contempler pendant un cours pour constater qu'il a une capacité de concentration de quelques minutes (trois au plus). Recopier un cours est pour lui un exercice difficile. Personne ne peut avec la meilleure bonne volonté du monde apprendre correctement en partant de son cahier. En bref, espérer élever son niveau relève du vœu pieux.
Avant de se poser la question de savoir si on doit encourager les élèves ou  les noter à leur vraie valeur, on devrait peut-être faire en sorte qu'ils ne nous arrivent pas dans cet état.


Dernière édition par bruno09 le Ven 7 Oct 2016 - 19:01, édité 1 fois
avatar
CotPouletCot
Niveau 9

Re: Notes de français trop basses ?

par CotPouletCot le Ven 7 Oct 2016 - 6:39
@bruno09 a écrit:
@nlm76 a écrit:
Les notes, je m'en contref... Si je leur attribuais la note qui correspond à leur niveau, cela oscillerait, pour 90% d'entre eux, entre 0,1 et 02/20. Et je suis sérieux : la plupart ne maîtrisent pas les connaissances qui devraient être acquises en CE. Vos 09 ou 11 de moyenne, professeurs "sévères", ont à peu près la même signification que les 13-14 des collègues plus laxiste : c'est une plaisanterie.
Alors, de mon côté, moi aussi je surnote allègrement : je mets des bonnes notes pour ceux qui arrivent à faire quelques progrès à partir du niveau calamiteux qu'ils ont. Bon; il est vrai que je donne des points moins généreusement que mes collègues : il faut vraiment avoir appris quelque chose. Mais je m'occupe essentiellement de leur donner les connaissances correspondant au CE.
Quoi qu'il en soit, j'ai vraiment l'impression stupéfiante de flotter dans un monde au delà du réel — ce qui en fait n'est pas sans agrément — quand je vois les notes que tous attribuent à nos élèves.
C'est à peu près ça. Disons un élève de troisième. Il est censé maîtriser le Français, faire des phrases correctes et exprimer une pensée, quand bien même celle-ci serait simple. Il devrait avoir appris son cours même imparfaitement, la mémoire pouvant lui faire défaut. Enfin il devrait avoir des capacités d'analyse lui permettant de faire la différence entre cause et conséquence et par exemple entre un mensonge et une erreur. Ce n'est pas le cas. l'élève qui fait tout ça a minima devrait avoir 10 ou 11. Il a 17. Celui qui ne maîtrise pas tout ce que j'ai énoncé ou plus exactement de temps en temps aura entre 8 et 10. Celui qui a 6 est dans une situation pour le moins préoccupante. 6, c'est traumatisant, certes, même si sa copie est vide et ne vaut réellement que 2. L'élève risque d'être découragé, effectivement. Et il y a de quoi. Il suffit de discuter un peu avec lui et on constatera qu'il ne lit pas. Jamais. Il suffit de le contempler pendant un cours pour constater qu'il a une capacité de concentration de quelques minutes (trois au plus). Recopier un cours est pour lui un exercice difficile. Personne ne peut avec la meilleure bonne volonté du monde apprendre correctement en partant de son cahier. En bref, espérer élever son niveau relève du vœux pieux.
Avant de se poser la question de savoir si on doit encourager les élèves ou  les noter à leur vraie valeur, on devrait peut-être faire en sorte qu'ils ne nous arrivent pas dans cet état.

+ ! veneration

_________________
"Il était persuadé que s'il se risquait hà dormir la nuit, il se transformerait en poulet. Il se laissait de petites notes hà sa propre hintention qui lui répétaient : "Tu n'es pas un poulet", mais il se disait parfois qu'il mentait." Terry Pratchett, Jeu de nains
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Notes de français trop basses ?

par Chocolat le Ven 7 Oct 2016 - 8:19
Si j'avais officiellement mis des notes en ce début d'année scolaire, elles auraient été très mauvaises. Les élèves, les parents et les chefs le savent très bien puisque j'ai conservé les "officieuses" dans mon carnet papier consultable - les gamins doivent tout de même savoir où il en sont réellement.
Il a donc été convenu de bosser, pour commencer.
Et ils bossent vraiment.
Premières évals officielles la semaine prochaine.
Nous verrons bien...

Je dois reconnaître que lorsque j'enseignais dans le supérieur, je araignée certains collègues du secondaire en raison du niveau catastrophique de certains bacheliers.
Et c'était il y a 15 ans...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Notes de français trop basses ?

par Iphigénie le Ven 7 Oct 2016 - 11:23
On peut et on doit sans doute, à titre personnel, avoir des actions de "résistance".
Mais l'enjeu de l'évaluation est aujourd'hui majeur et critique: le système tel qu'il est ne peut plus tenir, puisqu'on envoie en lycée puis en licence des élèves dont on sait qu'ils ne sont pas au niveau, et qui ne sont là que parce qu'on a lâché les digues. Et il faut les gérer.
Les CDE mènent une action continue depuis des années pour faire lâcher aussi la notation parce que 1- on doit justifier aux parents d'avoir laissé "monter" leurs enfants sans jamais opposer de résistance: on ne peut pas tout d'un coup leur dire: oui, mais en fait ils sont nuls...et 2 parce qu'ils voient le moment où la situation deviendra explosive si on dit aux parents qu'ils ont été victimes d'une énorme supercherie de l'institution.
Avec le recul, je ne vois pas comment on pourra tenir une notation et un examen terminal alors que tout a été pourri depuis la base. Ici ou là il y a encore des classes qui fonctionnent, bien sûr, mais si on prend le recul de la vision globale, sur laquelle sont réfléchies les réformes, on voit bien que l'enjeu de la notation est aujourd'hui politique et social et plus du tout pédagogique: il s'agit de justifier ou plutôt de faire passer en douceur l'effondrement de l'école, transformée progressivement en "jardin d'enfants", pour les pauvres, s'entend: on va leur apprendre à se sociabiliser, et à bavarder plutôt que se taper dessus: c'est déjà ça, mais c'est très loin de l'éducation dont on se voudrait les acteurs. Ou pour le dire autrement, noter n'a de sens que dans un système qui accepte la sélection (selon des modalités pas forcément "féroces", mais justes) : mais si on refuse toute sélection, la note est forcément aberrante. Actuellement, on est dans un tel entre-deux que les notes n'ont effectivement plus de sens puisqu'on ne sait plus noter (chacun fait à sa guise, et de façon très disparate de l'un à l'autre),puisqu'on n'a pas le moindre accord-qui supposerait une réflexion- sur les contenus exigibles, et on fait semblant que tout le monde passe soi-disant grâce à sa note, nécessairement gonflée...Ce sont mes BTS qui il y a déjà quelques années m'avaient dit, interloqués et dubitatifs et à juste titre au fond, à leur premier devoir truffé de fautes, d'erreurs de compréhension et d'accords: "mais vous vous rendez compte qu'on a le bac, quand même?"...
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Notes de français trop basses ?

par JaneB le Ven 7 Oct 2016 - 12:02
@Ramanujan974 a écrit:C'est marrant, jamais personne ne conteste les moyennes trop hautes.
Parce que 16 de moyenne de classe en HG, il y a de quoi se poser des questions...

+ 1.
barèges
Neoprof expérimenté

Re: Notes de français trop basses ?

par barèges le Ven 7 Oct 2016 - 12:17
@Chocolat a écrit:
Je dois reconnaître que lorsque j'enseignais dans le supérieur, je   araignée  certains collègues du secondaire en raison du niveau catastrophique de certains bacheliers.
Et c'était il y a 15 ans...

Il y a quatre, cinq ans, j'étais intriguée par l'apparition de la mention de "projet Voltaire" dans les fiches de poste du supérieur : on demandait à l'enseignant de le mettre en place, ou d'avoir une expérience en la matière. Je ne savais pas trop ce que c'était.
Maintenant il y a beaucoup de postes concernés chaque année (un quart, un tiers des postes de PRCE/PRAG en LM et LC?).
C'est une solution boiteuse à un problème basique de maîtrise de la langue dans le supérieur, y compris en facs de secteur LLSH, histoire-géo, lettres... Et la remise à niveau est en partie déléguée au secteur marchand.
Cette année, je regarde pour la première fois avec attention la main des étudiants, depuis que je me suis rendue compte que pour au moins l'un d'eux, l'écriture rapide devait être impossible, et l'écriture normale, même courte, très douloureuse, vu sa manière de tenir un crayon.
avatar
Marc S.
Niveau 4

Re: Notes de français trop basses ?

par Marc S. le Ven 7 Oct 2016 - 13:14
@Iphigénie a écrit: Ce sont mes BTS qui il y a déjà quelques années m'avaient dit, interloqués et dubitatifs et à juste titre au fond, à leur premier devoir truffé de fautes, d'erreurs de compréhension et d'accords: "mais vous vous rendez compte qu'on a le bac, quand même?"...

Oui, les élèves ne sont pas dupes et sont souvent les premiers à critiquer le décalage notes/acquisitions réelles. L'autre jour, des latinistes de seconde ont estimé qu'on ne leur avait pas assez fait apprendre par coeur les bases grammaticales de la langue française depuis leur plus jeune âge; ils connaissent leurs lacunes et les déplorent. Ils rêvaient d'une école avec plus d'exercices systématiques et répétés pour les bases. Un moment donné, j'ai cru à une caméra cachée - l'impression que Brighelli leur parlait dans l'oreillette. Effectivement, on arrive à un stade où ça coince, malgré tous les subterfuges pour dissimuler la misère.
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: Notes de français trop basses ?

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 7 Oct 2016 - 13:22
@barèges a écrit:Cette année, je regarde pour la première fois avec attention la main des étudiants, depuis que je me suis rendue compte que pour au moins l'un d'eux, l'écriture rapide devait être impossible, et l'écriture normale, même courte, très douloureuse, vu sa manière de tenir un crayon.

Un sur combien ? Ça n'arrivait jamais avant ? J'écris "comme un gaucher", ça fait mal en effet, et pourtant mes institutrices étaient à la vieille mode. Personne n'a jamais pu me corriger, ni moi.

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
musa
Fidèle du forum

Re: Notes de français trop basses ?

par musa le Ven 7 Oct 2016 - 13:31
@Marc S. a écrit:
@Iphigénie a écrit: Ce sont mes BTS qui il y a déjà quelques années m'avaient dit, interloqués et dubitatifs et à juste titre au fond, à leur premier devoir truffé de fautes, d'erreurs de compréhension et d'accords: "mais vous vous rendez compte qu'on a le bac, quand même?"...

Oui, les élèves ne sont pas dupes et sont souvent les premiers à critiquer le décalage notes/acquisitions réelles. L'autre jour, des latinistes de seconde ont estimé qu'on ne leur avait pas assez fait apprendre par coeur les bases grammaticales de la langue française depuis leur plus jeune âge; ils connaissent leurs lacunes et les déplorent. Ils rêvaient d'une école avec plus d'exercices systématiques et répétés pour les bases. Un moment donné, j'ai cru à une caméra cachée - l'impression que Brighelli leur parlait dans l'oreillette. Effectivement, on arrive à un stade où ça coince, malgré tous les subterfuges pour dissimuler la misère.

J'adore! Razz
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Notes de français trop basses ?

par Bouboule le Ven 7 Oct 2016 - 14:30
En hommage à certaines remarques de ce fil et pour éviter qu'on pense que je n'ai qu'une note dans le trimestre, je viens de rentrer mes 2068 notes depuis le début de l'année dans un tableur pour faire un bilan fin. (Chaque note est sur 1 à 5 points.)

Ca fait hyper sérieux 2068 notes en 1 mois, non ? (J'aurais préféré 2^11 mais tant pis.)

Bon, quelqu'un sait comment je transfère directement sur pronote pour en mettre plein la vue aux parents ? ( Razz )

barèges
Neoprof expérimenté

Re: Notes de français trop basses ?

par barèges le Ven 7 Oct 2016 - 15:46
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@barèges a écrit:Cette année, je regarde pour la première fois avec attention la main des étudiants, depuis que je me suis rendue compte que pour au moins l'un d'eux, l'écriture rapide devait être impossible, et l'écriture normale, même courte, très douloureuse, vu sa manière de tenir un crayon.

Un sur combien ? Ça n'arrivait jamais avant ? J'écris "comme un gaucher", ça fait mal en effet, et pourtant mes institutrices étaient à la vieille mode. Personne n'a jamais pu me corriger, ni moi.

Je n'avais peut-être pas remarqué avant ; depuis que je suis là par contre (trois ans), je vois de plus en plus de marques de fatigue voire douleur pendant des prises de notes mêmes courtes, chez des étudiants pour qui l'écriture est un geste devenu assez rare. Ce n'est pas nécessairement surjoué (gestes de délassement, genre agiter la main à vide vers le bas, comme ça nous arrivait après 6 heures de grattage intensif au lycée ou fac, sauf que là je sais très bien qu'ils n'ont guère écrit avant dans la journée et que chez moi ce n'est pas le bagne). Je suis gauchère aussi et n'ai pas une position d'écriture académique, loin de là, mais je peux écrire vite et longtemps. Là je parle d'un poing fermé et crispé, crayon serré avec quatre doigts, le pouce repassant par-devant et appuyant encore par-dessus; tout l'avant-bras mobilisé.
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: Notes de français trop basses ?

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 7 Oct 2016 - 16:29
Ah, oui, ça semble bien plus grave.

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Notes de français trop basses ?

par NLM76 le Ven 7 Oct 2016 - 16:43
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@barèges a écrit:Cette année, je regarde pour la première fois avec attention la main des étudiants, depuis que je me suis rendue compte que pour au moins l'un d'eux, l'écriture rapide devait être impossible, et l'écriture normale, même courte, très douloureuse, vu sa manière de tenir un crayon.

Un sur combien ? Ça n'arrivait jamais avant ? J'écris "comme un gaucher", ça fait mal en effet, et pourtant mes institutrices étaient à la vieille mode. Personne n'a jamais pu me corriger, ni moi.
Pour ce qui est des gauchers, il n'y a, en pratique, jamais eu personne qui sût enseigner correctement à tenir son stylo, en France. Mon père était gaucher et tenait très bien, très souplement son stylo et avait une belle écriture... mais c'est sa mère qui lui avait fait l'école jusqu'à neuf ans — il n'était pas en France. Les spécialistes comment éduquer ou rééduquer la posture et l'écriture des gauchers (en particulier en leur permettant de tourner leur feuille vers la droite), mais pas les instituteurs, y compris ceux qui furent formés "à l'ancienne". Mais ce n'est pas très compliqué, et c'est un scandale que les instituteurs ne le sachent pas. Il y a des instituteurs au courant, ou des rééducateurs en écriture qui passent par là et nous donnent une bibliographie (Dumont et compagnie) sur le sujet?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Notes de français trop basses ?

par Rendash le Ven 7 Oct 2016 - 17:25
Les avis d'Ajupouët sur la question sont précieux.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Osmie
Sage

Re: Notes de français trop basses ?

par Osmie le Sam 8 Oct 2016 - 16:10
Je viens de corriger un paquet de rédactions de collégiens ; sur 30 copies de 5e, une est vraiment bonne, deux autres sont satisfaisantes, trois sont passables, et toutes les autres sont lamentables. Ce n'est pas comme si nous avions travaillé le sujet en classe, pas comme si j'avais donné une structure afin d'éviter les incohérences, etc. Je suis d'autant plus contrariée que les élèves en question ne sont pas tous en difficulté, loin s'en faut. Non, c'est tout simplement qu'il n'est plus dans l'air du temps de travailler un texte, d'enrichir son lexique en cherchant un mot dans le dictionnaire, d'éviter une erreur en vérifiant une conjugaison dans le Bescherelle... En effet, tout ceci est d'un chiant ! Je suis furieuse de lire autant de vilaines copies, et cela va barder lundi. Moyenne de classe sur ce devoir : tout juste 6. Ce n'est pas une mauvaise classe, seulement une classe qui ne sait pas ce que faire des efforts signifie. 15 de moyenne en allemand, 14 en anglais, c'est à se demander si nous avons les mêmes. Ah mais non, j'oublie qu'un de mes collègues d'allemand dit que l'essentiel est qu'ils se comprennent, et qu'on ne va pas toujours emmerder les classes avec le systèmes des cas. Très gentil par ailleurs, le collègue.
avatar
jonjon71
Habitué du forum

Re: Notes de français trop basses ?

par jonjon71 le Sam 8 Oct 2016 - 17:02
@Osmie a écrit:Je viens de corriger un paquet de rédactions de collégiens ; sur 30 copies de 5e, une est vraiment bonne, deux autres sont satisfaisantes, trois sont passables, et toutes les autres sont lamentables. Ce n'est pas comme si nous avions travaillé le sujet en classe, pas comme si j'avais donné une structure afin d'éviter les incohérences, etc. Je suis d'autant plus contrariée que les élèves en question ne sont pas tous en difficulté, loin s'en faut. Non, c'est tout simplement qu'il n'est plus dans l'air du temps de travailler un texte, d'enrichir son lexique en cherchant un mot dans le dictionnaire, d'éviter une erreur en vérifiant une conjugaison dans le Bescherelle... En effet, tout ceci est d'un chiant ! Je suis furieuse de lire autant de vilaines copies, et cela va barder lundi. Moyenne de classe sur ce devoir : tout juste 6. Ce n'est pas une mauvaise classe, seulement une classe qui ne sait pas ce que faire des efforts signifie. 15 de moyenne en allemand, 14 en anglais, c'est à se demander si nous avons les mêmes. Ah mais non, j'oublie qu'un de mes collègues d'allemand dit que l'essentiel est qu'ils se comprennent, et qu'on ne va pas toujours emmerder les classes avec le systèmes des cas. Très gentil par ailleurs, le collègue.

J'ai malheureusement l'impression que c'est de plus en plus ça partout. Et la réforme 2016 ne va pas contribuer à remédier à cela.
avatar
roxanne
Devin

Re: Notes de français trop basses ?

par roxanne le Sam 8 Oct 2016 - 17:45
J'ai rassuré mon jeune collègue-stagiaire d'histoire (brillant agrégé-normalien) en lui disant que j'avais 9.5 dans notre seconde commune. "Ah, bon, vous avez moins de 10? Je croyais qu'on n'avait pas le droit."
Spoiler:
oui, il me vouvoie... Sad
avatar
Osmie
Sage

Re: Notes de français trop basses ?

par Osmie le Sam 8 Oct 2016 - 18:09
@jonjon71 a écrit:
@Osmie a écrit:Je viens de corriger un paquet de rédactions de collégiens ; sur 30 copies de 5e, une est vraiment bonne, deux autres sont satisfaisantes, trois sont passables, et toutes les autres sont lamentables. Ce n'est pas comme si nous avions travaillé le sujet en classe, pas comme si j'avais donné une structure afin d'éviter les incohérences, etc. Je suis d'autant plus contrariée que les élèves en question ne sont pas tous en difficulté, loin s'en faut. Non, c'est tout simplement qu'il n'est plus dans l'air du temps de travailler un texte, d'enrichir son lexique en cherchant un mot dans le dictionnaire, d'éviter une erreur en vérifiant une conjugaison dans le Bescherelle... En effet, tout ceci est d'un chiant ! Je suis furieuse de lire autant de vilaines copies, et cela va barder lundi. Moyenne de classe sur ce devoir : tout juste 6. Ce n'est pas une mauvaise classe, seulement une classe qui ne sait pas ce que faire des efforts signifie. 15 de moyenne en allemand, 14 en anglais, c'est à se demander si nous avons les mêmes. Ah mais non, j'oublie qu'un de mes collègues d'allemand dit que l'essentiel est qu'ils se comprennent, et qu'on ne va pas toujours emmerder les classes avec le systèmes des cas. Très gentil par ailleurs, le collègue.

J'ai malheureusement l'impression que c'est de plus en plus ça partout. Et la réforme 2016 ne va pas contribuer à remédier à cela.

J'imagine ce que va devenir notre pays.
avatar
Luciole verte
Niveau 6

Re: Notes de français trop basses ?

par Luciole verte le Jeu 3 Nov 2016 - 20:20
J'ai le même problème que toi, Clo. Mes bonnes classes de 2de et de 1e ont 11 ou 12 de moyenne en français, alors que la moyenne générale est de 14 ! Je ne sais pas si j'ai la main lourde sur la notation comme le niveau est encourageant ou si l'ensemble de l'équipe surnote. Je suis très surprise d'avoir les moyennes les plus basses, alors que, dans mon lycée précédent, je notais plus haut que la plupart de mes collègues.

_________________
Dansez, dansez, sinon nous sommes perdus ! (Pina Bausch)
JOYA99
Niveau 1

à chacun son choix

par JOYA99 le Jeu 3 Nov 2016 - 21:16
Bonsoir,
J'ai lu attentivement ton message et je ne suis en rien étonnée. Nombre de nos collègues ne veulent aucun souci ni avec l'administration ni avec les parents, par conséquent les notes apposées sont hautes et quand on arrive dans une nouvelle équipe, on fait triste figure quand on note à sa juste valeur (je fais systématiquement des grilles d'évaluation, ainsi pas de souci).  Je parle ici de vécu ...  Bon courage !
JOYA99



Dernière édition par Hélips le Jeu 3 Nov 2016 - 21:37, édité 1 fois (Raison : titre en majuscule)
avatar
clo74
Niveau 9

Re: Notes de français trop basses ?

par clo74 le Jeu 1 Déc 2016 - 20:20
Je reviens vers vous, car je suis plus que dépitée de soir : j'étais contente de ma moyenne de 11,3, pour moi c'est une bonne classe de 1ère S, mais non, c'est trop peu... plus de 13 en histoire-géo et en physiques, plus de 15 en allemand, plus de 14 en anglais et en maths ( heu ), 17 en EPS.... pale
Je suis apparemment la seule à avoir noté des bavardages, et donc suis "responsable" du fait que certains n'ont pas eu les félicitations... Et je ne suis pas assez méthodique (je refuse de faire le tableau citations/procédés/interprétation à chaque lecture analytique... )
J'en ai marre. Je vais leur fourguer leur tableau, et mettre 15 à tout le monde!
avatar
roxanne
Devin

Re: Notes de français trop basses ?

par roxanne le Jeu 1 Déc 2016 - 20:37
Les premières, c'est la plaie. Ils voudraient la recette magique de l'EAF sans bosser trop de leur côté. Finalement, dans leur genre, les STMG sont plus "faciles", ils sont faibles, ne font pas grand chose mais le savent au moins.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Notes de français trop basses ?

par Danska le Jeu 1 Déc 2016 - 20:40
D'abord, tu n'es pas "responsable" du fait que certains n'aient pas eu les félicitations : les responsables, ce sont les élèves, ce sont eux qui bavardent, pas toi.

Quant à tes méthodes, tu peux éventuellement essayer de les guider davantage, en prenant plus de temps pour leur expliquer ce qu'ils doivent faire, noter, retenir, etc. Mais tu ne vas pas changer toutes tes méthodes d'enseignement uniquement pour cette classe, c'est aussi - et surtout - à eux de faire des efforts pour suivre et apprendre le cours !
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Notes de français trop basses ?

par gauvain31 le Jeu 1 Déc 2016 - 20:50
@Luciole verte a écrit:J'ai le même problème que toi, Clo. Mes bonnes classes de 2de et de 1e ont 11 ou 12 de moyenne en français, alors que la moyenne générale est de 14 ! Je ne sais pas si j'ai la main lourde sur la notation comme le niveau est encourageant ou si l'ensemble de l'équipe surnote. Je suis très surprise d'avoir les moyennes les plus basses, alors que, dans mon lycée précédent, je notais plus haut que la plupart de mes collègues.

Voilà, tu sais ce que je vis comme TZR !! Razz
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Notes de français trop basses ?

par NLM76 le Jeu 1 Déc 2016 - 21:08
@clo74 a écrit:Je reviens vers vous, car je suis plus que dépitée de soir : j'étais contente de ma moyenne de 11,3, pour moi c'est une bonne classe de 1ère S, mais non, c'est trop peu... plus de 13 en histoire-géo et en physiques, plus de 15 en allemand, plus de 14 en anglais et en maths ( heu ), 17 en EPS.... pale
Je suis apparemment la seule à avoir noté des bavardages, et donc suis "responsable" du fait que certains n'ont pas eu les félicitations... Et je ne suis pas assez méthodique (je refuse de faire le tableau citations/procédés/interprétation à chaque lecture analytique... )
J'en ai marre. Je vais leur fourguer leur tableau, et mettre 15 à tout le monde!
Pfff.
Je dirais bien qqch comme :
"Bah... tout est normal : ils ont une prof nulle; donc leur niveau en français n'est pas terrible. Je vous conseille de faire virer cette prof nulle. Le mieux serait d'écrire directement au rectorat, pour obtenir son licenciement sous 15 jours. Des questions ?"

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
thrasybule
Prophète

Re: Notes de français trop basses ?

par thrasybule le Jeu 1 Déc 2016 - 21:13
Pardon de mettre les pieds dans le plat mais j'en ai plus que marre de ces pressions, complètement illégitimes et qui n'ont de force que si l'on croit à leur efficience, mais il n'empêche que je me trouve de plus en plus décalé face aux 14 en hg, aux 16 en Anglais(alors que la collègue me dit trouver la classe hétérogène) qui me font sentir devenir un élément d'interrogation dans la grande concorde factice qui règne désormais dans les conseils de classe, pour créer une impression de pacification.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
Contenu sponsorisé

Re: Notes de français trop basses ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum