Stephane Furina, le retour.

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par roxanne le Mer 5 Oct 2016 - 22:37

Enfin 5000 livres vendus, ce n'est pas le succès du siècle non plus surtout vu le tapage médiatique dont il a bénéficié.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Artysia le Mer 5 Oct 2016 - 22:39

5000 livres vendus signifie 5000 livres commandés par des points de vente. Ce n'est pas tout à fait la même chose que vendus à des particuliers.

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Waterlily le Mer 5 Oct 2016 - 22:45

En effet, s'il n'a pas les médias pour lui, c'est un investissement risqué.
Mais je ne comprends pas comment un gars comme lui n'a pas encore démissionné : ça doit être insupportable de côtoyer tous ces incapables tortionnaires. Ah non, pardon: c'est le syndrome de Zorro. 😬

Waterlily
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Anniehall le Mer 5 Oct 2016 - 22:48

Le syndrome de Zorro et celui de Peter Pan sans doute.
Au vu de l'actualité de la semaine dernière, c'est à se demander si sa haine des enseignants ne puise pas sa source dans un harcèlement scolaire à l'époque du collège...

Anniehall
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Philomène87 le Mer 5 Oct 2016 - 23:46

Si, il l'a dit ouvertement : il s'est fait insulter par des profs quand il était gosse. C'est donc une sorte de revanche malsaine.

Philomène87
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Olympias le Jeu 6 Oct 2016 - 0:04

Mais il est mûr ???

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Lornet le Jeu 6 Oct 2016 - 4:05

@Anniehall a écrit:Le syndrome de Zorro et celui de Peter Pan sans doute.
Au vu de l'actualité de la semaine dernière, c'est à se demander si sa haine des enseignants ne puise pas sa source dans un harcèlement scolaire à l'époque du collège...

Oui, c'est d'ailleurs un ami de Nicolas Bouvier, spécialiste auto-décrété du harcèlement scolaire qui fait des conférences dans les établissements scolaires.

http://www.bestseller-consulting.com/nicolas-bouvier-brise-le-tabou-du-harcelement-lecole-sur-rts-la-radio-suisse-pxl-23_145.html

http://www.parolesdauteurs.com/interview-de-nicolas-bouvier/

J'aimerais vendre 5000 livres. Le problème est que je sais écrire, pas exhiber ma vie.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Jacq le Jeu 6 Oct 2016 - 10:58

@clap a écrit:2h de trajet, pauvre chéri! J'ai fait 5h de trajet par jour pendant un an en prenant le train à 5h50 quand je commençais à 8h... J'avais 5 jours de cours par semaine et il ne m'est pas venu à l'idée de me faire arrêter...

Même si souvent elle n'est pas exigée pour les raisons que nous connaissons (entre autre les mut), ce monsieur devrait savoir que nous avons une obligation de résidence. Donc, comme ce monsieur est parfait, il aurait déjà dû déménager pour être au plus proche de son établissement et à 100% au service de ses élèves qu'il prétend respecter, lui !

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Iphigénie le Jeu 6 Oct 2016 - 11:05

Arrêtez d'en parler: c'est un avatar ( au sens ancien de "métamorphose plus ou moins ratée") de Nabila : tout est bon pourvu qu'on parle de moi.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Entrappedinparadise le Jeu 6 Oct 2016 - 14:29

Sur sa page facebook Laughing Laughing Razz



coeur coeur sur toi aussi Stéphane Rolling Eyes

Entrappedinparadise
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Lornet le Jeu 6 Oct 2016 - 19:07


_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Philomène87 le Jeu 6 Oct 2016 - 19:19

Je me souviens avoir lu une fois sur sa page, après sa suspension, des parents se plaignant de ce que le remplaçant "n'était pas terrible".
Toute ma sympathie pour ce remplaçant, qui essayait sûrement de faire travailler les élèves, tout simplement, mais qui passe après le démagogole de service et qui s'est pris de l'hostilité en pleine poire.

Philomène87
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Olympias le Sam 8 Oct 2016 - 21:17

Ce garçon a de toute évidence un léger problème. Sa page FB...Heu...comment dire ?

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Philomène87 le Sam 8 Oct 2016 - 21:19

Oui, c'est même à se demander si tout cela est vrai... Tellement c'est aberrant. Il est tellement ridicule... Comment fait-il pour avoir autant de soutien, de fans ?

Philomène87
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par gauvain31 le Sam 8 Oct 2016 - 21:25

L'analyse de Monsieur Samovar sur Furina est très pertinente:

Monsieur Samovar a écrit:Pour terminer, et céder à mon vice de me changer en psychologie de comptoir, Stéphane, je me permettrai de relever une phrase de ton interview qui m’a quelque peu fait sourciller (tu penseras à signaler à la foule armée de torches et de fourches qui ne manquera pas de déferler sur nous, les « profs qui ont quelque chose à se reprocher », que je maîtrise au moins l’euphémisme). Tu dis être devenu prof par « revanche » envers les enseignants qui te brimaient. Devenir l’un de tes bourreaux.

Je ne veux pas juger de ton boulot. Mais la naissance de ta vocation, elle, me semble très moyennement saine.

Le reste là :

https://monsieursamovar.wordpress.com/2015/03/25/cher-stephane-furina/

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Rendash le Sam 8 Oct 2016 - 21:25

@Philomène87 a écrit: Il est tellement ridicule... Comment fait-il pour avoir autant de soutien, de fans ?

Il en a très peu, en fait. Il supprime les nombreux commentaires désobligeants sur sa page, et les "soutiens" dont il se targue sont pour l'essentiel des gens qui se foutent bien de lui et de son histoire mais qui sont ravis de cracher sur les professeurs. De vrais soutiens ? Il prétend avoir des commentaires d'anciens élèves et de leurs parents, mais ça ne représente en fait qu'une poignée d'individus (en admettant qu'il n'ait pas lui-même créé ces comptes). Il est notoirement fainéant, et son dernier torchon le rend d'autant plus ridicule que son propre arrêt est totalement bidon.

Ce pauvre garçon semble assez atteint : il vendrait sa mère pour faire parler de lui. Donc le jour où il retombera dans l'anonymat, il se foutra sans doute en l'air dans l'indifférence générale.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par gauvain31 le Sam 8 Oct 2016 - 21:33

@Rendash a écrit:
@Philomène87 a écrit: Il est tellement ridicule... Comment fait-il pour avoir autant de soutien, de fans ?

Il en a très peu, en fait. Il supprime les nombreux commentaires désobligeants sur sa page, et les "soutiens" dont il se targue sont pour l'essentiel des gens qui se foutent bien de lui et de son histoire mais qui sont ravis de cracher sur les professeurs. De vrais soutiens ? Il prétend avoir des commentaires d'anciens élèves et de leurs parents, mais ça ne représente en fait qu'une poignée d'individus (en admettant qu'il n'ait pas lui-même créé ces comptes). Il est notoirement fainéant, et son dernier torchon le rend d'autant plus ridicule que son propre arrêt est totalement bidon.

Ce pauvre garçon semble assez atteint : il vendrait sa mère pour faire parler de lui. Donc le jour où il retombera dans l'anonymat, il se foutra sans doute en l'air dans l'indifférence générale.

Je crains que non, il serait capable de le faire avec panache pour que ce soit médiatisé. J'espère qu'il n'ira pas jusque là bien sûr. Mais il a clairement besoin d'être aidé. Affectivement il est très immature et se réalise encore dans un fantasme enfantin de toute puissance. D'où effectivement un compte facebook rempli de narcissisme et un rabaissement de personnes affaiblies (ie les enseignants) pour se sentir supérieur. C'est l'arme des faibles d'esprit, et même des esprits fragiles. S'il était comme ça déjà à l'école, je comprendrais que les professeurs aient eu du mal à le supporter.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Rendash le Sam 8 Oct 2016 - 21:35

@gauvain31 a écrit:
@Rendash a écrit:
@Philomène87 a écrit: Il est tellement ridicule... Comment fait-il pour avoir autant de soutien, de fans ?

Il en a très peu, en fait. Il supprime les nombreux commentaires désobligeants sur sa page, et les "soutiens" dont il se targue sont pour l'essentiel des gens qui se foutent bien de lui et de son histoire mais qui sont ravis de cracher sur les professeurs. De vrais soutiens ? Il prétend avoir des commentaires d'anciens élèves et de leurs parents, mais ça ne représente en fait qu'une poignée d'individus (en admettant qu'il n'ait pas lui-même créé ces comptes). Il est notoirement fainéant, et son dernier torchon le rend d'autant plus ridicule que son propre arrêt est totalement bidon.

Ce pauvre garçon semble assez atteint : il vendrait sa mère pour faire parler de lui. Donc le jour où il retombera dans l'anonymat, il se foutra sans doute en l'air dans l'indifférence générale.

Je crains que non, il serait capable de le faire avec panache pour que ce soit médiatisé. J'espère qu'il n'ira pas jusque là bien sûr. Mais il a clairement besoin d'être aidé. Affectivement il est très immature et se réalise encore dans un fantasme enfantin de toute puissance. D'où effectivement un compte facebook rempli de narcissisme et un rabaissement de personnes affaiblies (ie les enseignants) pour se sentir supérieur. C'est l'arme des faibles d'esprit, et même des esprits fragiles. S'il était comme ça déjà à l'école, je comprendrais que les professeurs aient eu du mal à le supporter.

Le panache n'est clairement pas dans son caractère, contrairement à ce qu'il voudrait faire croire. Je suis d'accord avec le reste de ton post, précisément.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Pomée le Sam 8 Oct 2016 - 21:37

La couverture du bouquin est à mourir de rire !!!!

Je ne comprends pas comment il a pu écrire un livre avec 21 excuses aussi nulles que celles données en exemples dans l'article heu
Il fait 21 pages le bouquin ?

Pomée
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Rendash le Sam 8 Oct 2016 - 21:39

La Voix du Nord a écrit:Dans une deuxième partie, l’enseignant fait le parallèle avec les élèves « réellement malades » pour interroger leur « réintégration dans l’Éducation nationale ». Illustrant ses propos d’exemples authentiques, d’élèves déconsidérés par leur absence, il y parle de cancer, de dépression, d’anorexie, mais aussi de pathologies moins graves.[...]
« Essayer de rendre l’Éducation nationale plus humaine. Je veux rétablir l’équilibre. Je ne comprends pas que l’on dise que les élèves n’ont pas le niveau, qu’on se moque de leurs erreurs – avec les perles du bac par exemple –, si en face, leurs professeurs sont absents. Concernant les enfants malades, le but n’est pas de soigner, mais de prendre en compte leurs soucis médicaux ainsi que les aléas de la vie. »

Fallait bien qu'il fasse semblant de se préoccuper des élèves, pour rester dans le rôle qu'il joue.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par gauvain31 le Sam 8 Oct 2016 - 21:46

@Rendash a écrit:Le panache n'est clairement pas dans son caractère, contrairement à ce qu'il voudrait faire croire. Je suis d'accord avec le reste de ton post, précisément.

Tu sais, il ne faut sous-estimer l'énergie du désespoir, mais si tu as raison de dire qu'il n'en pas a priori le caractère.....
Je pense qu'il sera mis à pied tôt ou tard... et en refera un bouquin..... La haine est un vice très puissant et mobilisateur. Tout le monde peut avoir de la haine et du ressentiment (je m'inclus dedans), mais quand c'est conjugué à un déni et à une immaturité qui fait qu'il a embrasser ce métier pour de mauvaises raisons, il sera très difficile de le soigner. Je ne suis clairement pas optimiste pour lui.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Philomène87 le Sam 8 Oct 2016 - 22:14

Il souffre ce type, c'est évident.
À la limite, c'est même heureux (pour les élèves) qu'il soit en arrêt, même si c'est un arrêt bidon et qu'il en profite pour publier les torchons suivants. Ce que je trouve honteux c'est le fait qu'il utilise les gosses pour faire sa pub : il faut voir toutes les photos, tous les selfies qu'il fait, y compris avec un gamin hospitalisé, tout ça pour sa popularité. Je ne pense pas me tromper en disant qu'il se fiche royalement de ces gamins, ils ne font que servir sa cause.

Philomène87
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par archeboc le Sam 8 Oct 2016 - 23:00


Hahaha. Je ne le connais pas, c'est la première fois que j'en entends parler (ou alors les fois précédentes, j'ai oublié), mais tout ce que vous dites me fait penser à un personnage de Harry Potter.

Spoiler:
Gilderoy Lockhart

Soyons charitable, faisons l'hypothèse que le vrai Stéphane Furina vaut mieux que cela.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Jacq le Sam 8 Oct 2016 - 23:09

Oui, c'est finalement assez triste. Si j'admets ce que vous indiquez, il sombre plus qu'il ne dénonce en fait, et sombre dans le grotesque, encouragé par des médias avides qui au fond n'ont strictement rien à faire de sa personne.

Merde, vous allez me le rendre sympathique.... ! Je pense du coup aux deux sens de pitoyable... et finalement, peut-être que le premier est le bon en ce qui le concerne.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par Jacq le Sam 8 Oct 2016 - 23:10

@archeboc a écrit:
Soyons charitable, faisons l'hypothèse que le vrai Stéphane Furina vaut mieux que cela.

Presque doublon....

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stephane Furina, le retour.

Message par anonyme 59740 le Ven 28 Oct 2016 - 20:16

1h40 mn - 131 km (Bergues - Berck sur mer) : telle a été la sanction disciplinaire prise à l'encontre de Sieur Furina
Il y a bien eu un conseil de discipline au Rectorat de Lille présidé par le Recteur lui-même. Et ce conseil ne portait pas sur le contenu de son premier livre mais bel et bien sur le b....el qu'il a semé dans son collège de rattachement (à 10 mn de chez lui) ! il a quand même fait 3 dépôts de plainte contre son chef et deux autres de ses collègues !
A la sortie de ce conseil de discipline, où il s'était fait représenté par un avocat dunkerquois, il s'est dit soulagé de ne pas avoir été limogé. Il ne dit donc pas tout à France 3 côte d'opale (2 mn hier soir)

Berck est la dernière commune de l'académie où le Recteur pouvait le nommer.
A quelques kilomètres de Berck, on est dans la Somme où seule notre Ministre avait pouvoir de le nommer.
Alors il a trouvé la solution : aller se plaindre à la Médecine du Rectorat !
Et se mettre en arrêt de maladie (pour usure prématurée, vu la longueur du trajet qui lui était imposé)

Comme il n'est même pas à la MGEN (cette mutuelle de m..... d'après son premier livre), après 3 mois d'arrêt maladie, passage au mi-traitement (sans complément des 27 % de la MGEN non imposables)
A 3 mois et 1 jour, il reprendra le boulot, la pub de son livre ayant été faite !

anonyme 59740
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum