NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par DesolationRow le Lun 10 Oct 2016 - 22:02

@Rendash a écrit:
@PabloPE a écrit:
@PabloPE a écrit:
@DesolationRow a écrit:

Ah ben, si, peut-être. Mais en l'occurrence, la conviction que c'est une chouette idée de détruire ll'enseignement des langues anciennes et de certaines langues vivantes pour faire carrière en obtenant un poste à la tête d'un quelconque comité et/ou mettre en place des dispositifs imbéciles, non, ça me convainc moyen.
Tout à fait...
Et quand je vois que ceux "qui ont des convictions réelles qui ont autant de valeurs que les vôtres" sont pour la plupart des gens qui ne sont pas concernés par les réformes ça me met juste en rogne... non parce que que des profs d'HG ou des PE déchargés de classe depuis des lustres m'imposent (et imposent à tous les gosses de France) leurs convictions sur les rythmes du primaire, comment dire..... Rolling Eyes

@Isis39 a écrit:J'aimerais bien savoir qui sont les profs d'HG déchargés depuis des lustres. 😊
Non rien .....


@DesolationRow a écrit:
Clairement, la compétence "lire un paragraphe de trois lignes et le comprendre" n'est pas validée. 
Il va falloir être rudement innovant pour la réussite de tous, si les enseignants en sont là.





Ceinture blanche.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par Lefteris le Lun 10 Oct 2016 - 22:08

@trompettemarine a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Presse-purée a écrit:
@ycombe a écrit:

Plutôt "MON CVL", non?

CVLVS MEVS plutôt. On peut même se passer du meus, puisque lorsque la possession est évidente, le latin ne l'exprime pas.
M'est avis que ça passe très bien en grec avec la voix moyenne, sans expression de la possession  : τοûτο ἐν τῷ πρωκτῷ ἐχόμεθα


un subjonctif plutôt  ?  ἐχώμεθα ou un impératif comme  ἵστη
pour éviter que cela soit dans l'un des nôtres.
La réforme est déjà assez douloureuse.
pingouin
Non non, hélas, l'indicatif sied à la situation humhum

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par trompettemarine le Lun 10 Oct 2016 - 22:11

@Mila Saint Anne a écrit:
@laMiss a écrit:
@Rendash a écrit: Sans doute, oui. Quand des collègues se seront suicidés, on pourra ? Parce que certains ne vont vraiment pas bien, là, en ce moment.

Merci de mettre les pieds dans le plat.
On connait les règles du forum et les règles tout court. N'empêche. Rappeler de temps en temps que la violence institutionnelle peut dépasser de loin la pire injure ou insulte, c'est assez sain je crois.
J'ai discuté l'autre jour avec une collègue dont les collègues sont devenus dépressifs depuis la mise en place de la réforme. Je ne détaille pas, afin de ne pas trahir les confidences.
Combien de collègues dans cet état pour ces raisons là ? Aucune idée. N'y en aurait-il qu'un, ce serait déjà trop.
Non Rendash, quand ils se seront tués, on ne pourra toujours pas insulter qui que ce soit, ni ici ni ailleurs, mais on pourra compter les morts. Youpi.

Si tu veux, je peux aussi te présenter quelques collègues formateurs qui ont fait des tentatives de suicide après avoir été personnellement insultés à répétition par les collègues qu'ils ont rencontré en formation.
Il ne vous vient pas à l'idée parfois que les autres puissent avoir des convictions réelles et qu'elle peuvent peut-être avoir autant de valeur que les vôtres ?
La paille, la poutre....


Il y a les convictions et les faits. Les faits, c'est quand ton poste est supprimé, qu'on te demande de te reconvertir dans une autre matière, qu'on décide que ta discipline n'en est plus une à cause des convictions d'autrui.
Et pour citer une grande prêtresse qui croit citer Edgar Morin : "Ceux qui sont certains de leur lucidité sont condamnés à se tromper souvent."
La paille, la poutre, comme tu dis...

Quant à tes propos, permets que j'en doute.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par laMiss le Lun 10 Oct 2016 - 22:19

@Mila Saint Anne a écrit: Il ne vous vient pas à l'idée parfois que les autres puissent avoir des convictions réelles et qu'elle peuvent peut-être avoir autant de valeur que les vôtres ?

Si. Mais ils ne sont pas obligés de les imposer aux autres, en niant les conséquences de ce qu'ils imposent, colportant ainsi certains mensonges du MEN.

@Mila Saint Anne a écrit: Si tu veux, je peux aussi te présenter quelques collègues formateurs qui ont fait des tentatives de suicide après avoir été personnellement insultés à répétition par les collègues qu'ils ont rencontré en formation.

Rassure-toi, je ne souhaite la mort de personne. Je parlais de violence institutionnelle. Simplement tu ne peux pas demander aux collègues de subir et de tout contenir en eux indéfiniment. Les gens s'expriment (enfin, dans certaines formations,  il y aurait à redire sur la liberté de parole), et tout le monde s'en contrefiche. Au bout d'un moment, certains craquent.
Qu'on puisse en arriver à insulter quelqu'un, c'est toujours triste et déplorable dans l'absolu. Mais les gens sont poussés à bout et n'ont pas NVB ou un autre représentant sous la main pour lui dire ses quatre vérités, étant donné que ces gens refusent de débattre avec les enseignants. Un peu comme certains collègues qui bloquent les autres sur les réseaux dès qu'on argumente...Suivez mon regard.

Bref, est-ce vraiment si dur à comprendre ?

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par DUG le Lun 10 Oct 2016 - 22:30

@Rendash a écrit:
@DUG a écrit:<Accessoirement, ce serait sympa de te présenter, qu'on sache un peu à qui on a affaire. Un pseudo nouvellement créé pour intervenir sur ce genre de sujets, pourquoi pas, mais ça mérite d'être dit clairement, quand même.>>

Il n'y a pas de secrétariat attitré, ce qui veut dire pas de personnel dédié, donc, ça ne coûte quasi rien, et le quasi ne permet pas de payer qui que ce soit.
Ah, oui, je suis néoprof (ha, ha, ha !), ça tombe bien. Lettres modernes, TZR, deux collèges, la galère quoi. Ca va comme ça, Rendash, ou tu veux aussi ma fiche S ?
C'est vrai que quand on va voir ton profil, on en apprend vraiment beaucoup sur toi.
en tout cas, le CNIRE, pour faire carrière, y'a mieux.

Je souhaite simplement savoir "d'où tu parles", comme on dit en histoire. Je me fiche pas mal du reste qui ne regarde que toi, je ne partage pas l'opinion de Laurent Fillion et Eric Ciotti sur la question de l'anonymat. En revanche, j'aime que les choses soient claires d'entrée de jeu ; or, tu n'as sans doute pas choisi d'intervenir sur ce fil précis par hasard. Pour le point qui nous occupe, tu n'as pas de sources, seulement des suppositions ; ça ne fait pas mon affaire, je voudrais du concret. La facture de gazélec de la salle de réunion des lampistes, par exemple Laughing

Remonte le fil de la discussion, il y a un article sur le CNIRE qui dit tout. Faut juste lire et ne pas être paranoïaque ! Et puis, pas obligé d'être directement et suspicieux, et agressif ! Moi, je débute, on me dit, va sur néoprof, si je gène, je m'en vais. D'ailleurs, je m'en vais.


@PabloPE a écrit:
@DesolationRow a écrit:

Ah ben, si, peut-être. Mais en l'occurrence, la conviction que c'est une chouette idée de détruire ll'enseignement des langues anciennes et de certaines langues vivantes pour faire carrière en obtenant un poste à la tête d'un quelconque comité et/ou mettre en place des dispositifs imbéciles, non, ça me convainc moyen.
Tout à fait...
Et quand je vois que ceux "qui ont des convictions réelles qui ont autant de valeurs que les vôtres" sont pour la plupart des gens qui ne sont pas concernés par les réformes ça me met juste en rogne... non parce que que des profs d'HG ou des PE déchargés de classe depuis des lustres m'imposent (et imposent à tous les gosses de France) leurs convictions sur les rythmes du primaire, comment dire..... Rolling Eyes

@Isis39 a écrit:J'aimerais bien savoir qui sont les profs d'HG déchargés depuis des lustres. 😊
Non rien .....


@DesolationRow a écrit:Clairement, la compétence "lire un paragraphe de trois lignes et le comprendre" n'est pas validée. 
Il va falloir être rudement innovant pour la réussite de tous, si les enseignants en sont là.

DUG
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par monseigneur le Lun 10 Oct 2016 - 23:32

AP, EPI et autres gadgets... Dans quelques années il n'en restera rien (et c'est peut-être tant mieux). Le résultat sera que les heures de cours auront diminué, et les options auront disparu, tout cela pour faire des économies.
Dans cette mascarade, les pédagos pro-réforme sont les idiots utiles (désolé pour l'expression) des libéraux au pouvoir qui veulent tout simplement que l'Etat coûte moins cher. Qu'ils soient remerciés par des maroquins et des promotions est donc fort logique.

monseigneur
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par PauvreYorick le Lun 10 Oct 2016 - 23:38

@laMiss a écrit:Je parlais de violence institutionnelle. Simplement tu ne peux pas demander aux collègues de subir et de tout contenir en eux indéfiniment. Les gens s'expriment (enfin, dans certaines formations,  il y aurait à redire sur la liberté de parole), et tout le monde s'en contrefiche. Au bout d'un moment, certains craquent.
Qu'on puisse en arriver à insulter quelqu'un, c'est toujours triste et déplorable dans l'absolu. Mais les gens sont poussés à bout et n'ont pas NVB ou un autre représentant sous la main pour lui dire ses quatre vérités, étant donné que ces gens refusent de débattre avec les enseignants. Un peu comme certains collègues qui bloquent les autres sur les réseaux dès qu'on argumente...Suivez mon regard.

Bref, est-ce vraiment si dur à comprendre ?
Il me semble également que l'ampleur sans précédent de la violence institutionnelle subie par la profession est l'une des choses sur lesquelles on n'a, très loin de là, pas assez insisté.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par ben2510 le Mar 11 Oct 2016 - 0:13

@Rendash a écrit:Ben, évidemment, si tu zappes la moitié du texte, tu peux réussir à me faire dire à peu près tout et n'importe quoi. Ce n'est pas très honnête, comme procédé, c'est pourquoi je préfère penser que tu as, effectivement, mal lu, ou lu trop vite.

Rendash, tu deviens vulgaire. professeur

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par Iphigénie le Mar 11 Oct 2016 - 10:57

@PauvreYorick a écrit:
@laMiss a écrit:Je parlais de violence institutionnelle. Simplement tu ne peux pas demander aux collègues de subir et de tout contenir en eux indéfiniment. Les gens s'expriment (enfin, dans certaines formations,  il y aurait à redire sur la liberté de parole), et tout le monde s'en contrefiche. Au bout d'un moment, certains craquent.
Qu'on puisse en arriver à insulter quelqu'un, c'est toujours triste et déplorable dans l'absolu. Mais les gens sont poussés à bout et n'ont pas NVB ou un autre représentant sous la main pour lui dire ses quatre vérités, étant donné que ces gens refusent de débattre avec les enseignants. Un peu comme certains collègues qui bloquent les autres sur les réseaux dès qu'on argumente...Suivez mon regard.

Bref, est-ce vraiment si dur à comprendre ?
Il me semble également que l'ampleur sans précédent de la violence institutionnelle subie par la profession est l'une des choses sur lesquelles on n'a, très loin de là, pas assez insisté.
Évidemment.
Sinon on peut se demander ce que fait un comité aussi pléthorique pour "l'innovation" scolaire. D'autant que l'important n'est pas l'innovation ou le conservatisme mais l'efficacité en fin de compte. Notez bien qu'on pourrait ainsi créer un nouveau comité de quarante sommités zintellectuellement correctes pour "l'efficacité réelle de l'innovation pédagogique ": mais trouvera-t-on autant de soutiens à la réforme?
Erratum: c'est vrai que ce sont gens à assumer de multiples casquettes simultanées : la foi permet la multiplication des brioches.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par Daphné le Mar 11 Oct 2016 - 11:02

@Audrey a écrit:Ouais enfin même ça, c'est compliqué... disons que je prends le peu de bonheur que je trouve où je peux...

Je découvre Audrey.
Alors tant mieux I love you

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par Rendash le Mar 11 Oct 2016 - 11:32

@Iphigénie a écrit:
Erratum: c'est vrai que ce sont gens à assumer de multiples casquettes simultanées : la foi permet la multiplication des brioches.

Ha, non, on avait dit "on n'attaque pas le physique"


Razz

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par Iphigénie le Mar 11 Oct 2016 - 11:56


Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par Audrey le Mar 11 Oct 2016 - 17:50

@Daphné a écrit:
@Audrey a écrit:Ouais enfin même ça, c'est compliqué... disons que je prends le peu de bonheur que je trouve où je peux...

Je découvre Audrey.
Alors tant mieux I love you

Ouais... mais c'est surtout très compliqué.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par vyneil le Mer 12 Oct 2016 - 13:22

@monseigneur a écrit:AP, EPI et autres gadgets... Dans quelques années il n'en restera rien (et c'est peut-être tant mieux). Le résultat sera que les heures de cours auront diminué, et les options auront disparu, tout cela pour faire des économies.
Tellement vrai...

@monseigneur a écrit:Dans cette mascarade, les pédagos pro-réforme sont les idiots utiles (désolé pour l'expression) des libéraux au pouvoir qui veulent tout simplement que l'Etat coûte moins cher. Qu'ils soient remerciés par des maroquins et des promotions est donc fort logique.
Beaucoup moins d'accord. Pour moi, ces pédagogistes excessifs ne sont pas idiots du tout. Ils n'ont pas foi en leurs idées (comment pourraient-ils?) mais ont, au contraire, pleinement conscience de la petite carotte qui les attend.

J'en veux pour preuve, dans mon collège, les plus pro-réforme n'ont qu'une seule idée derrière la tête: filer vers un lycée. Alors, pourquoi ne pas vouloir appliquer leurs si belles idées en restant au collège et en allant tous les jours au charbon ?

Le corps d'inspection a toujours été recruté ainsi: des pédago-gos avec des idé-dées qu'ils n'ont surtout jamais envie d'appliquer.

vyneil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par gauvain31 le Mer 12 Oct 2016 - 13:29

Le(s) ver(s) est dans le fruit. Le problème est comment se débarrasser des vers sans toucher au fruit ?? La résolution de ce problème se fera je crois dans la douleur

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par Zagara le Mer 12 Oct 2016 - 13:47

En France on a un cycle :

1. Raser la table
2. Fondation d'un nouveau système plus juste que l'ancien
3. Demandes de nombre de gens pour obtenir des privilèges, des niches, des avantages dans le nouveau système
4. Enkystement des privilégiés et multiplication des privilèges catégoriels
5. Système devenu corrompu et inégalitaire, bouillonnement social/politique
6. Reprendre à l'étape 1.

On n'arrive pas à faire des évolutions graduelles qui vont vers plus d'égalité ou de justice sociale, un peu comme les Anglais qui modernisent peu à peu, par petits touches, la chambre des lords. Au contraire, on a conservé un esprit d'Ancien Régime, fait de rentes et de privilèges : chacun veut un avantage catégoriel et lorgne sur ceux de son voisin en le traitant "d'assisté" ou de "privilégié". Beaucoup obtiennent ces avantages catégoriels, jusqu'à rendre le système donné inégalitaire et troué. Ce qui crée des frustrations dans tous les sens, des inégalités et finit par faire imploser les règles du jeu. Mais le système suivant, pensé au départ comme plus égalitaire, subit, en quelques dizaines d'années, le même sort. C'est une sorte de malédiction culturelle française qui force à tout refonder tous les 30 ou 40 ans.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par Rendash le Mer 12 Oct 2016 - 14:18

@vyneil a écrit:
Beaucoup moins d'accord. Pour moi, ces pédagogistes excessifs ne sont pas idiots du tout. Ils n'ont pas foi en leurs idées (comment pourraient-ils?) mais ont, au contraire, pleinement conscience de la petite carotte qui les attend.

J'en veux pour preuve, dans mon collège, les plus pro-réforme n'ont qu'une seule idée derrière la tête: filer vers un lycée. Alors, pourquoi ne pas vouloir appliquer leurs si belles idées en restant au collège et en allant tous les jours au charbon ?

Je pense au contraire que certains sont sincèrement convaincus d'être dans le vrai. Un Watrelot ou un Fillion, par exemple, sont sans aucun doute de bonne foi. Bon, Watrelot n'a pas à subir les conséquences de la réforme qu'il a soutenue, donc le dicton selon lequel les conseilleurs ne sont pas les payeurs s'applique pleinement, mais il a au moins le mérite de la cohérence. Fillion bosse, sauf erreur de ma part, dans un collège pas plus favorisé que les miens.
Mais dans tous les cas, ils ont un melon suffisamment énorme pour être à ce point persuadés de détenir la vérité qu'ils sont prêts à l'imposer à leurs collègues. Ils ne sont pas idiots, certes ; mais leur prétention est sans bornes. Je comprends bien la volonté de montrer ce qu'on fait, et éventuellement de le faire partager au plus grand nombre possible ; mais imposer, c'est gonflé. Alors, en général, ils répondent "on n'impose rien, seuls les volontaires font" (cf. Laurent Fillion, dans le collège duquel ça semble être le cas, mais qui oublie allègrement que dans un certain nombre de collèges, les équipes sont renouvelées quasiment en totalité chaque année Rolling Eyes ), ou "20% c'est pas grand chose" (c'est déjà trop quand c'est quelque chose en quoi on ne croit pas, voire dont on pense que c'est nocif), ou, pire, "Pourquoi pas ? chiche! Essayez toujours ! " (Mila Saint Anne, ici même). Je ne sais pas s'ils sont bons dans leur job, je pars du principe que oui et que je n'ai pas à en juger ; je n'arrive pas à comprendre pourquoi ils se sentent autorisés à se mêler de mon travail et de mes pratiques.

Et on n'a toujours aucune réponse sur ce qu'ils pensent du sort fait aux collègues de LC et d'allemand. Ce qui est pire que de leur cracher dessus comme la ministre l'a fait, c'est de les ignorer aujourd'hui.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par tschai le Mer 12 Oct 2016 - 14:30

@Rendash a écrit:

Et on n'a toujours aucune réponse sur ce qu'ils pensent du sort fait aux collègues de LC et d'allemand. Ce qui est pire que de leur cracher dessus comme la ministre l'a fait, c'est de les ignorer aujourd'hui.
On a non plus toujours aucune réponse rationnelle sur le fait d'imposer les changements liés à la réforme sur les 4 niveaux du collège en même temps. Fort péremptoire puis ensuite muette, Mme Saint-Anne n'a su trouver comme argument que la nécessité de prévoir d'un seul coup les progressions sur tous les niveaux par cycle (fameuse répartition curriculo-spiralaire). Comme si prévoir ce que nous devions faire sur trois ans était contradictoire avec le fait de l'introduire ensuite année par année, par niveau (5ème et CM1, puis 4ème et CM2, enfin 6ème et 3ème).
 Bref, on nous donne des leçons de pédagogisme et on nous trimballe quand les vrais débats sont posés... Echec programmé.

tschai
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par Whypee le Mer 12 Oct 2016 - 14:50

Toujours le même problème, on tape sur les fonctionnaires mais ce sont les politiques les responsables en ayant créé cette technostructure.

Exemple : en octobre un collègue électricien (ATOSS) ne peut plus changer un tube fluo sans en avoir eu l'ordre du gestionnaire qui a bien reçu la demande du professeur validé par le CdE. Mais comme il n'a plus de tube fluo il doit redemander à ce même gestionnaire où en est la commande de l'année dernière. Mais il n'y a plus de crédit, donc il faut passer par un vote au CA pour un mouvement exceptionnel de crédit surtout que les jours diminuent en ce moment. Mais le CA ce n'est pas avant fin décembre au mieux. Et pendant ce temps là le collègue ATOSS ne fait rien... on ne se gênera pas de lui reprocher sans doute bientôt lors de son entretien annuel, tintin pour son avancement cette année ! De tout façon à force d'attendre les jours ont rallongé, plus besoin de lumière, au CA de juin le gestionnaire se vante alors d'avoir fait des économies sur le budget "tube fluo". Il mérite donc une prime. Mais ou est donc passé l'argent du transfert budgétaire voté en mars ? Tient, le gestionnaire a une nouvelle lampe de bureau, elle fait chargeur pour son Ifone 7.

Toute ressemblance avec blabla bla blablabla...


Dernière édition par Whypee le Mer 12 Oct 2016 - 20:47, édité 1 fois

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par Chamil le Mer 12 Oct 2016 - 15:15

@Celadon a écrit:
Philippe Watrelot lui-même se montre, sur le blog qu'il tient depuis 2004, un soutien indéfectible à la politique menée par Najat Vallaud-Belkacem.

Celle-ci vient donc de le nommer président du Cniré, le Conseil national de l'innovation pour la réussite éducative, installé en avril 2013 par Vincent Peillon, alors ministre de l'Éducation nationale.
Et ce  n'est pas le seul...
La suite ici :
http://www.lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/coignard-najat-vallaud-belkacem-la-politique-du-remerciement-10-10-2016-2074752_2134.php

Encore un comité Théodule qui fait doublon avec ce qui existe déjà (IFE, CNESCO, CSP, DEGSCO) et dont l'apport en termes de recherche est à peu près égal à zéro. Mais bon, venant de gens convaincus d'avoir la vérité pédagogique suprême, rien n'est étonnant.

Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par jésus le Mer 12 Oct 2016 - 15:49

@Whypee a écrit:
Toujours le même problème, on tape sur les fonctionnaires mais ce sont les politiques les responsables en ayant créé cette technostructure.

Exemple : en octobre un collègue électricien (ATOSS) ne peut plus changer un tube fluo sans en avoir eu l'ordre du gestionnaire qui a bien reçu la demande du professeur validé par le CdE. Mais comme il n'a plus de tube fluo il doit redemander à ce même gestionnaire où en est la commande de l'année dernière. Mais il n'y a plus de crédit, donc il faut passer par un vote au CA pour un mouvement exceptionnel de crédit surtout que les jours diminuent en ce moment. Mais le CA ce n'est pas avant fin décembre au mieux. Et pendant ce temps là le collègue ATOSS ne fait rien... on ne se gênera pas de lui reprocher sans doute bientôt lors de son entretien annuel, tintin pour son avancement cette année ! De tout façon à force d'attendre les jours ont rallongé, plus besoin de lumière, au CA de juin le gestionnaire se vante alors d'avoir fait des économies sur le budget "tube fluo". Il mérite donc une prime. Mais ou est donc passé l'argent du transfert budgétaire voté en mars ? Tient, le gestionnaire à une nouvelle lampe de bureau, elle fait chargeur pour son Ifone 7.

Toute ressemblance avec blabla bla blablabla...
veneration

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par Celadon le Mer 12 Oct 2016 - 15:52

Aïe, serait-ce le mode de fonctionnement le plus répandu ? Sûrement, puisque encouragé...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par gauvain31 le Mer 12 Oct 2016 - 16:06

@Zagara a écrit:En France on a un cycle :

1. Raser la table
2. Fondation d'un nouveau système plus juste que l'ancien
3. Demandes de nombre de gens pour obtenir des privilèges, des niches, des avantages dans le nouveau système
4. Enkystement des privilégiés et multiplication des privilèges catégoriels
5. Système devenu corrompu et inégalitaire, bouillonnement social/politique
6. Reprendre à l'étape 1.

On n'arrive pas à faire des évolutions graduelles qui vont vers plus d'égalité ou de justice sociale, un peu comme les Anglais qui modernisent peu à peu, par petits touches, la chambre des lords. Au contraire, on a conservé un esprit d'Ancien Régime, fait de rentes et de privilèges : chacun veut un avantage catégoriel et lorgne sur ceux de son voisin en le traitant "d'assisté" ou de "privilégié". Beaucoup obtiennent ces avantages catégoriels, jusqu'à rendre le système donné inégalitaire et troué. Ce qui crée des frustrations dans tous les sens, des inégalités et finit par faire imploser les règles du jeu. Mais le système suivant, pensé au départ comme plus égalitaire, subit, en quelques dizaines d'années, le même sort. C'est une sorte de malédiction culturelle française qui force à tout refonder tous les 30 ou 40 ans.

Je pense la nature humaine est ainsi faite, tout le monde en veut un peu plus que l'autre:on peut créer un système plus juste et plus équitable à condition d'avoir un très bon contre-pouvoir totalement indépendant. Il pourrait y avoir une stabilité, mais elle serait non pas statique, mais dynamique à savoir que dès lors qu'il y a une petit entorse aux principes élémentaires d'égalité ou de liberté on puisse réagir fortement. Je ne me remets toujours pas de l'inégal accès aux classe bilangue en 6ème en fonction de l'académie d'origine. Au nom de quoi les élèves parisiens seraient-ils plus avantagés? La ministre a parlé de "singularité territoriale". Dans un système sain, on n'aurait pas laissé passer ce genre de mesure. Et j'inclus les médias qui auraient reprendre la ministre sur ce point précis qui est antirépublicain. Il y a une forfaiture intellectuelle et morale qui décrédibilise toute l'institution et en premier les enseignants car c'est nous qui sommes le visibles au yeux du grand public. Imaginerait-on des manifestations nationales contre Florence Robine , des inspecteurs? Non, car les loups sont masqués et bien masqués. Cette réforme du collège n'a fait que mettre en exergue cette forfaiture.

L'essentiel est de changer, tout le temps changer pour montrer ou faire croire que l'on maîtrise la situation d'en haut. Tant qu'il n'y aura pas un véritable contre-pouvoir au sein de l'Education nationale, ce ministère va pouvoir continuer à naviguer à vue pour le profit de quelques-uns, mais certainement pas pour celui des élèves qui au final seront les plus maltraités avec les enseignants bien sûr.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par laMiss le Mer 12 Oct 2016 - 17:20

@tschai a écrit: On a non plus toujours aucune réponse rationnelle sur le fait d'imposer les changements liés à la réforme sur les 4 niveaux du collège en même temps. Fort péremptoire puis ensuite muette, Mme Saint-Anne n'a su trouver comme argument que la nécessité de prévoir d'un seul coup les progressions sur tous les niveaux par cycle (fameuse répartition curriculo-spiralaire).

L'IA que j'ai vu a avoué que c'était juste une question de calendrier politique.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB remercie à tour de bras les thuriféraires de sa réforme

Message par ylm le Mer 12 Oct 2016 - 17:22

@laMiss a écrit:
@tschai a écrit: On a non plus toujours aucune réponse rationnelle sur le fait d'imposer les changements liés à la réforme sur les 4 niveaux du collège en même temps. Fort péremptoire puis ensuite muette, Mme Saint-Anne n'a su trouver comme argument que la nécessité de prévoir d'un seul coup les progressions sur tous les niveaux par cycle (fameuse répartition curriculo-spiralaire).

L'IA que j'ai vu a avoué que c'était juste une question de calendrier politique.
Mon IPR a dit la même chose.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum