Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
zeprof
Vénérable

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par zeprof le Mer 12 Oct 2016 - 14:52
ah oui après c'est à voir au coup par coup selon le profil de notre élève...
avatar
Fabienne
Niveau 10

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Fabienne le Mer 12 Oct 2016 - 21:01
@Sphinx a écrit:La question s'est posée pour un de mes troisièmes très fortement dyslexique (les collègues disent qu'il sait à peine lire). Apparemment la mère voudrait qu'on lui donne des versions audio. Sauf que la mère ne s'est encore donné la peine de contacter ni moi ni la PP, et que je suis assez réfractaire à l'idée - c'est sûr que ce n'est pas comme ça qu'il va progresser.
Euh...
En es-tu si sûre?
Je laisse les élèves dyslexiques écouter les livres plutôt que de NE PAS les lire. Pour bon nombre d'entre eux, lire Bel-Ami relève de la gageure. L'écouter, c'est déjà, pour eux, entrer en littérature.

Cette année je suis même allée plus loin.
En 2nde, je commence l'année par une séquence sur le réalisme et le naturalisme. Je continue par une seconde séquence sur un roman classique (cette année, c'est Bel-Ami). Je demande donc aux élèves de lire le roman de la séquence 2 entre septembre et octobre. Par conséquent, d'habitude, je n'exige pas de lecture cursive sur le réalisme et le naturalisme.

Cette année, j'ai décidé de donner en lecture cursive des romans par extraits (merci nlm pour ce conseil!). Cela concerne tous les élèves, pas juste les dys. Je me suis basée sur les émissions de Guillaume Galienne sur France Inter (Ça peut pas faire de mal), consacrées à Mme Bovary et L'Assommoir.
J'ai retapé les extraits, les passages de contextualisation et j'ai proposé cela en lecture cursive, ou en "écoute cursive", au choix.
C'est ici un complément, un plus. Et l'expérience est vraiment concluante.

Même chose en première. J'ai conseillé à mes classes de compléter les lectures obligatoires (O.I. et cursives) par l'écoute des émissions de Guillaume Galienne. Encore une fois, cela ne remplace rien, cela vient en plus. Dans la perspective de la dissertation, et de la culture générale, je trouve cette ouverture intéressante.

A titre personnel, j'utilise régulièrement les livres audio, que j'écoute dans le train (je ne peux pas lire, ça me donne le mal des transports), ou lors de longs trajets en voiture. En ce moment j'écoute Les Mémoires d'Hadrien. Je me régale.
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Sphinx le Mer 12 Oct 2016 - 21:25
Je parle de progresser en lecture, pas en littérature. Il me semble qu'un élève qui ne sait presque pas lire a quand même encore devant lui l'espoir de progresser un petit peu. Il ne cessera pas d'être dyslexique, il ne cessera pas d'avoir des difficultés, mais s'il peut espérer en avoir un peu moins en s'entraînant, je ne vais pas baisser les bras. En revanche s'il ne lit pas du tout, oui, je suis certaine que les choses ne vont pas évoluer.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Écusette de Noireuil le Mer 12 Oct 2016 - 23:01
Fabienne, ton idée de lectures cursives de Galienne me plaît beaucoup!
Par contre sur des extraits qui sont des livres disponibles en version numérique gratuitement, ce n'est pas nécessaire de prendre du temps pour les retaper, tu peux facilement et récupérer les convertir si besoin!

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Iphigénie le Jeu 13 Oct 2016 - 8:53
Au risque de me répéter, je vous conseillerais quand même de revoir les inflexions pédagogiques pour"sauver" les langues anciennes: il y a un moment où le recours aux expédients pour compenser les lacunes graves sont équivalents de l'acceptation . On peut se demander ce que font en seconde des élèves qui ne peuvent pas lire. Et comment faire pourqu'ils puissent lire; ça devient: comment peut-on faire comme s'ils lisaient. Je ne suis pas sûre que l'on ait là la solution: une technique occasionnelle, oui, un recours permanent, non; un signe de plus du désastre, sans doute : et en terminale, Kant en bd?
Je ne parle évidemment pas du cas des dys- véritables, pour lesquels, n'ayant aucune formation adéquate, je ne saurais bricoler aucun expédient...
avatar
Poupoutch
Érudit

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Poupoutch le Jeu 13 Oct 2016 - 9:53
Le problème, c'est que bien que ce soit regrettable, on a actuellement pas mal d'élèves qui entrent en seconde GT sans savoir lire, et qui passent en première sans plus savoir lire. Et que par ailleurs, pour la plupart des élèves, même les bons lecteurs, lire un texte du XVIIème, du XVIIIè ou du XIXè est un véritable challenge, car la langue leur pose problème. Sans avoir des élèves particulièrement difficiles, ils manquent cruellement de culture, et les nouveaux programmes du collège nous promettent des élèves de moins en moins habitués à la langue classique...  L'an dernier à l'ESPE on m'a proposé de couper les passages les moins importants de Germinal ( Rolling Eyes ) pour ne pas décourager les élèves. J'ai accompagné la lecture sur trois mois (avec des étapes, où on reprenait rapidement telle ou telle partie, un défi lecture entre groupe A et groupe B de la même classe, etc.). J'ai expliqué aux élèves, même les faibles, que je tenais à ce qu'ils fassent l'expérience de la lecture de Zola. Mais je voulais aussi qu'ils aient une idée d'ensemble de l'histoire, j'ai donc conseillé à certains, qui peinaient, le livre audio.
De mon côté, j'ai "lu" la Recherche du temps perdu en livre audio, parce que le livre papier me tombait systématiquement des mains. Je n'ai pas trouvé plus facile d'écouter le livre que de le lire, ce n'était d'ailleurs pas non plus un gain de temps énorme. Je ne crois pas qu'un élève paresseux soit plus attiré par 7h d'écoute que par quelques heures de lecture. Je pense, en revanche, que ça peut aider un élève qui a de grandes difficultés et une vraie envie de bien faire. Je ne crois pas que quiconque a présenté cela comme une solution miracle, mais simplement comme une possibilité d'aider certains élèves dans une lecture ardue (et ce n'est pas un renoncement de reconnaître que certaines lectures le sont). Écouter un livre demande un vrai effort et un vrai investissement, sinon, cela n'a aucun intérêt.
Pour finir, je ne comprends pas cette aversion pour la BD... J'utilise également beaucoup la BD pour travailler en complément des lectures, je conseille parfois en lecture complémentaire des albums BD, dont certains sont disponibles dans notre CDI. Il existe des adaptations de bonne qualité, et la BD n'est pas un sous-produit de la littérature mais un art à part entière. Pour moi, tous les chemins qui leur apportent de la culture sont bons à prendre, pas comme solution unique et miraculeuse, mais comme un ensemble de pistes à explorer...

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Iphigénie le Jeu 13 Oct 2016 - 10:34
Je comprends bien ton point de vue mais pour moi je pense que notre objet d'étude est la littérature, pas la culture générale . Du moins pour le moment. Et probablement pour peu de temps encore.je ne doute pas non plus qu'individuellement, toi-même ou Ecusette ou quiconque ne fasse une utilisation raisonnée de cette technique: je dis simplement que quand on envisage une technique pour pallier une insuffisance telle de niveau ô ne fait au mieux que mettre la poussière sous le tapis jusqu'au moment où elle nous étouffe : c'est ce qui s'est passé en langues anciennes où certains nous ont expliqué combien l'usage des tice allait rénover la discipline: pour une rénovation c'est sûr qu'on en a eu une...
Je crains pour le dire autrement que l'enseignement de la littérature prenne très vite la place du latin dans les débats- plus clairement dans la prochaine réforme du lycée. Et tous les expédients sont une aide objective à ceux qui veulent que ce soit un enseignement obsolète .
avatar
Poupoutch
Érudit

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Poupoutch le Jeu 13 Oct 2016 - 11:06
pour moi, notre rôle est de les aider à se forger une culture littéraire pour leur donner envie de lire et plus prosaïquement de pouvoir réussir une dissertation. Pour ce faire, il m'arrive de leur raconter brièvement une oeuvre, d'en expliquer l'intérêt littéraire. Une BD peut également contribuer (voir Émile Zola a l'usage des gens pressés, pratique pour aborder les Rougon Macquart). Ca ne remplace pas la lecture, évidemment, mais on ne peut pas tout lire en deux ans.
Si ça fait de moi une pauvre vulgaire prof de culture gé, tant pis.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Iphigénie le Jeu 13 Oct 2016 - 11:22
Ce n'est pas ce que j'ai dit.
Je doute que le gamin qui ne peut vraiment pas lire un livre  tire un quelconque parti du résumé de lGerminal ou de la Recherche: on arrivera juste à ce que ce soient les profs de physique qui montreront que le gamin ne sait pas lire ou comme chez nous, la journée de La Défense pour révéler qu'un élève de TS est en réalité illettré . Mais tout va très bien, Madame la Marquise.
Les iufm (et non ouff comme veut l'écrire mon phone...) et autre espe travaillent pour répandre cette idée que l'important est d'amener tout le monde au bac : tout est bon, Facebook de Voltaire, tweet de Rousseau;c'eSt moins cher que de penser à une véritable formation en primaire, un véritable enseignement professionnel et pour les dys à un véritable enseignement spécialisé : mais si tout le monde s'y adapte c'est parfait. Perso, de toute....


Dernière édition par Iphigénie le Jeu 13 Oct 2016 - 11:48, édité 1 fois
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par VinZT le Jeu 13 Oct 2016 - 11:37
Bon, et des livres audio en latin, ça existe ?
Laughing

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Iphigénie le Jeu 13 Oct 2016 - 11:46
Y a meme une radio en latin Razz
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par DesolationRow le Jeu 13 Oct 2016 - 12:05
Le parallèle que dresse Iphigénie entre les arguments qui ont été longtemps développés pour parvenir à maintenir un enseignement des langues anciennes, et ce que l'on entend de plus en plus à propos de la littérature donne à penser.
avatar
Poupoutch
Érudit

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Poupoutch le Jeu 13 Oct 2016 - 14:21
Iphigénie, je t'ai lue un peu vite en effet...
Je comprends, je partage parfois ton opinion... D'autant que ce n'est plus au bac, mais à la licence qu'on veut emmener 50% d'une classe d'âge...
Pour avoir travaillé en université, j'ai longtemps pesté contre cette logique de vouloir brader les savoirs au nom d'une pseudo égalité ou d'une démocratisation hypocrite. Je n'ai commencé à enseigner dans le secondaire que l'an dernier, et c'est peu dire que, vu de l'université, je n'avais pas idée du niveau des lycéens dans l'ensemble et de tous les problèmes que rencontrent leurs profs. Je n'ai jamais enseigné en collège, je ne vois donc que les élèves qui arrivent au lycée, sans savoir à quel niveau peuvent être ceux qui ne l'atteignent pas. Je commence tout juste, je crois, à réaliser l'ampleur du problème.
Je ne pense pas qu'il faille tout cautionner, sous prétexte d'amener les plus faibles de nos élèves à entrer dans les cours. D'un autre côté, quand un tiers de ma classe de seconde a du mal à lire, quand l'intégralité de ma 1ère STMG ne comprend pas un texte de Barjavel, quand je me suis rendu compte à quatre mois du bac l'an dernier qu'un de mes élèves ne savait pas lire, je ne vois pas quoi faire, sinon tenter de m'adapter pour ne pas les perdre totalement en route.
Je ne juge pas ceux qui ne rognent jamais sur leurs exigences, je trouve que c'est admirable de constance et d'amour de sa discipline, mais je ne sais pas le faire. (C'est sans doute parce que j'en suis incapable que je n'étais pas fort estimée par mes collègues universitaires dès lors qu'il s'agissait de faire de moi plus qu'une contractuelle. Mais c'est un autre débat, car les universitaires savent aussi très bien accepter les crédits des plans "réussir en licence" et les injonctions qui vont avec...)
J'aimerais fort ne pas faire que balayer la poussière sous le tapis, mais, et c'est une vraie question, que faire avec tous ces élèves qu'on a mis là faute de place ailleurs ou d'un vrai conseil d'orientation (une de nos petites STMG pense pouvoir devenir juge pour enfants, grâce aux conseils avisés de la COP affraid ) ? Je crois qu'on essaie juste de sortir un peu de l'échec annoncé des élèves qui, malgré tout, sont là et pâtissent autant que nous ou notre discipline de l'absurdité du système...

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Fabienne
Niveau 10

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Fabienne le Jeu 13 Oct 2016 - 18:19
@Iphigénie a écrit:On peut se demander ce que font en seconde des élèves qui ne peuvent pas lire.

Ce n'est pas que les dys ne peuvent pas lire, c'est qu'ils ne peuvent pas lire un livre entier avec la même facilité que les autres.
Ce n'est pas pour autant qu'ils n'ont pas les capacités de suivre une scolarité en lycée général. Je me souviens de Christophe, l'élève qui m'a appris ce que c'était que de vivre avec la dyslexie, de la détresse que c'était, du manque de compréhension du corps enseignant qui au mieux ne faisait rien, au pire lui reprochait sa "prétendue" dyslexie.
Il est aujourd'hui architecte.

Les langues anciennes, pour moi, c'est un autre débat que celui des dys. Excuse-moi, Iphigénie, mais ça me révulse quand tu évoques un enseignement spécialisé pour les dys.


Dernière édition par Fabienne le Jeu 13 Oct 2016 - 18:31, édité 1 fois
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Iphigénie le Jeu 13 Oct 2016 - 18:30
@Fabienne a écrit:
@Iphigénie a écrit:On peut se demander ce que font en seconde des élèves qui ne peuvent pas lire.

Ce n'est pas que les dys ne peuvent pas lire, c'est qu'ils ne peuvent pas lire un livre entier avec la même facilité que les autres.
Ce n'est pas pour autant qu'ils n'ont pas les capacités de suivre une scolarité en lycée général. Je me souviens de Christophe, l'élève qui m'a appris ce que c'était que de vivre avec la dyslexie, de la détresse que c'était, du manque de compréhension du corps enseignant qui au mieux ne faisait rien, au pire lui reprochait sa "prétendue" dyslexie.
Il est aujourd'hui architecte.

Les langues anciennes, pour moi, c'est un autre débat que celui des dys.
Pour moi, j'ai dit me semble-t-il que les dys- sont un tout autre débat, dans lequel je ne me sens aucune capacité à juger des remédiations efficaces: je ne suis pas orthophoniste ni enseignant spécialisé, c'est un autre métier. Je crains juste qu'à vouloir trop élargir notre bonne volonté on ne fasse que paver l'enfer de nos bonnes intentions. Mais cela dit, hein, chacun fait ce qu'il sent, j'exprime un avis, ni plus, ni moins.
avatar
Fabienne
Niveau 10

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Fabienne le Jeu 13 Oct 2016 - 18:37
Iphigénie:
C'est un fait avec lequel on doit composer: il y a aujourd'hui de nombreux dys dans nos classes. On peut le déplorer, ou l'applaudir à deux mains, ça ne changera pas les choses.
Alors concrètement, tu fais quoi d'eux?
J'ai envie de croire qu'à eux aussi, on peut ouvrir la porte de la littérature (même si cela passe par la version audio d'une oeuvre), et qu'on peut leur faire avoir des ambitions. C'est une autre forme d'exigence.


Dernière édition par Fabienne le Jeu 13 Oct 2016 - 18:49, édité 1 fois
avatar
Poupoutch
Érudit

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Poupoutch le Jeu 13 Oct 2016 - 18:47
@Iphigénie a écrit:Je crains juste qu'à vouloir trop élargir notre bonne volonté on ne fasse que paver l'enfer de nos bonnes intentions. Mais cela dit, hein, chacun fait ce qu'il sent, j'exprime un avis, ni plus, ni moins.

D'accord, mais que fais-tu quand sur 25 élèves, 4 seulement ont lu le livre? Quand sur 35 secondes, 25 te disent qu'ils n'arrivent plus à avancer, qu'ils se découragent? Quand tu réalises en mars que X ne sait pas lire, et que dans 3 mois il composera sur un texte et devra en lire un autre à l'oral?
(Je ne cherche pas du tout la polémique, je cherche juste, éventuellement, d'autres solutions que mes bonnes intentions)

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Fabienne
Niveau 10

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Fabienne le Jeu 13 Oct 2016 - 18:58
@Poupoutch a écrit:
D'accord, mais que fais-tu quand sur 25 élèves, 4 seulement ont lu le livre? Quand sur 35 secondes, 25 te disent qu'ils n'arrivent plus à avancer, qu'ils se découragent? Quand tu réalises en mars que X ne sait pas lire, et que dans 3 mois il composera sur un texte et devra en lire un autre à l'oral?
(Je ne cherche pas du tout la polémique, je cherche juste, éventuellement, d'autres solutions que mes bonnes intentions)

La question de l'accompagnement à la lecture me semble à la fois très importante et très intéressante. C'est un vaste sujet qui mériterait bien des échanges de pratiques.
Un truc qui marche bien, je trouve, c'est le "café littéraire": quand je donne à lire une œuvre, j'essaye d'organiser un ou deux temps où on en discute en cours, pendant la période de lecture. Untel évoque un passage qui l'a marqué, un autre telle ou telle incompréhension... Cela permet de surmonter d'éventuelles lectures difficiles, de donner un objectif à moyen terme (avoir avancé pour telle date), de redonner de la motivation à ceux qui sont sur le point d'abandonner...

Je suis preneuse de toute expérience en la matière.
Contenu sponsorisé

Re: Aide à la lecture en seconde : avez-vous testé le livre audio ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum