En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Docteur OX le Mar 11 Oct 2016 - 21:21

http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/10/11/en-seine-saint-denis-le-sacerdoce-des-professeurs-stagiaires_5011584_4401467.html

Elodie, jeune professeure à Epinay-Sur Seine, dresse le même constat : « Nous n’avons pas suffisamment de manuels à distribuer à des enfants dont les parents n’ont pas les moyens de les acheter. Mais nous disposons de tablettes numériques ! »

Rolling Eyes

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Hervé Hervé le Mer 12 Oct 2016 - 18:25

L'article est effrayant
Entre celle qui se lance dans une aventure insensée :

Comme Benoît, Hélène, 44 ans, alsacienne, a rejoint la Seine-Saint- Denis en urgence, sans préparation. « J’ai reçu un appel de l’académie le vendredi soir de la semaine de rentrée. Admise sur la liste complémentaire, je devais faire un remplacement dès le lundi suivant. » La mère de deux enfants a donc eu 48 heures pour quitter Strasbourg, rejoindre le Blanc-Mesnil, trouver un logement, scolariser son fils et sa fille…
Et le niveau des recalés à un concours avec 60% s'admis
L’académie francilienne est une porte d’entrée de secours pour nombre de recalés des académies de province. Du fait du concours complémentaire, et de son taux de réussite au concours classique, qui est, chaque année ou presque, le plus élevé de France : alors que seulement 10 % des candidats présents aux épreuves sont admis en Corse, le taux dépasse les 60 % à Créteil.

C'est atterrant...

_________________
保持警惕

« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (José Saramago).

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Fesseur Pro le Mer 12 Oct 2016 - 18:27

@Hervé Hervé a écrit:L'article est effrayant
+ 1
On avait bien compris qu'on allait droit dans le mur.
Mais pas aussi rapidement.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par maldoror1 le Mer 12 Oct 2016 - 19:08

@Fesseur Pro a écrit:
@Hervé Hervé a écrit:L'article est effrayant
+ 1
On avait bien compris qu'on allait droit dans le mur.
Mais pas aussi rapidement.

Oui, je l'ai lu hier soir, j'étais horrifiée également. Dormir dans une voiture???

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par gauvain31 le Mer 12 Oct 2016 - 19:25

Oui c'est absolument horrible. Mais pas rare..... cela aurait pu m'arriver... j'ai été nommé au dernier moment et j'ai trouvé l'appart qu'en novembre. J'ai donc dormi à l'hôtel.... ma chance a été d'être dans le Gers à côté de mon lieu de formation (IUFM d'Auch). Il y avait un partenariat entre l'IUFM et un hôtel. Je payais à l'époque l'équivalent de 11 euros la nuit... et heureusement, car je n'avais plus rien dans le compte en banque (n'ayant pas eu les bourses d'agreg, j'ai fini à découvert.....). Mais la famille n'était pas loin....... Alors enseigner à plusieurs centaines de km de ses proches dans ces conditions et avec les mômes que l'on connaît est absolument inhumain


gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Paddy le Mer 12 Oct 2016 - 19:38

La Ministre s'en fout. Du moment qu'il y a quelqu'un devant les gosses, tout le reste n'est que littérature.

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par maldoror1 le Mer 12 Oct 2016 - 19:44

Inhumain, oui, c'est le mot. C'est très bien que ce genre d'article paraisse. Et comment manger, se laver ? C'est de la folie, jamais je n'aurais tenu dans ces conditions.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par VicomteDeValmont le Mer 12 Oct 2016 - 19:49

Je trouve que ce article est très bien, il rend concrètes la paupérisation des enseignants et les difficultés rencontrées par les stagiaires.


Dernière édition par VicomteDeValmont le Mer 12 Oct 2016 - 19:54, édité 1 fois

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par DesolationRow le Mer 12 Oct 2016 - 19:51

L'article est terrifiant. Bon courage aux collègues qui doivent faire face à ce genre de difficultés.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Rendash le Mer 12 Oct 2016 - 20:42

Quelle horreur.

...et quel scoop, également. Merde, ça fait des années qu'on le dit, et que les ministres successifs s'en foutent éperdument. Entre les stagiaires et les contractuels obligés d'aller pointer aux Restos du Coeur faute d'être payé correctement, ou simplement en temps et en heure, et les collègues qui pioncent à l'hôtel ou dans leur voiture, quand ils en ont une... C'est une honte absolue, en particulier pour un gouvernement soi-disant de gauche et qui prétend accorder une importance particulière à l'école. Ha, pour les tablettes, il y en a, des ronds. Pour filer des susucres aux larbins, y'en a, des ronds.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Himpy le Mer 12 Oct 2016 - 20:46

Sans argent et/ou sans soutien financier familial il est très difficile de débuter dans le métier, encore plus à de nombreux km de chez soi... Je parle d’expérience...
Alors si on ajoute à cela les conditions du métier, surtout dans ces académies sinistrées... c'est sur que le recrutement est maigre...

Himpy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Rendash le Mer 12 Oct 2016 - 20:47

Au passage, M. Eric Nunès, le terme qui convient pour qualifier la situation que vous décrivez n'est pas sacerdoce, mais calvaire.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par gauvain31 le Mer 12 Oct 2016 - 20:54

@Rendash a écrit:Au passage, M. Eric Nunès, le terme qui convient pour qualifier la situation que vous décrivez n'est pas sacerdoce, mais calvaire.

Je dirais un chemin de croix car la souffrance est affreusement longue

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Docteur OX le Mer 12 Oct 2016 - 20:55

@Rendash a écrit:Au passage, M. Eric Nunès, le terme qui convient pour qualifier la situation que vous décrivez n'est pas sacerdoce, mais calvaire.

Le sacerdoce est lié au sacrifice...

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Lefteris le Mer 12 Oct 2016 - 20:59

Pour  être le plus objectif possible , ce problème touche l'ensemble de la FP, et depuis longtemps. J'ai moi-même été,  bien avant d'être enseignant,   un court temps en foyer, puis un temps certain en meublé insalubre, avant de trouver pour un certain temps un appart pourri . Des fonctionnaires louaient des caravanes dans des campings, loin de l'agglomération, parfois à deux .

Aujourd'hui, on le dit peu, mais des lauréats d'emplois de catégorie C démissionnent en masse et préfèrent trouver  un emploi dans leur région, parce qu'ils ne peuvent plus se loger, notamment dans les grandes métropoles. Ce qui fait le lit de la politique du CDD dans la FP, parce qu'on trouve toujours à recruter un chômeur local qui ne  dira rien.

Là où l'on voit que la  situation est dramatique, c'est que ça touche désormais la catégorie A.
Mais ce sont des fonctionnaires, donc par principe des nantis.


Dernière édition par Lefteris le Mer 12 Oct 2016 - 21:00, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Rendash le Mer 12 Oct 2016 - 21:00

@Docteur OX a écrit:
@Rendash a écrit:Au passage, M. Eric Nunès, le terme qui convient pour qualifier la situation que vous décrivez n'est pas sacerdoce, mais calvaire.

Le sacerdoce est lié au sacrifice...

Il n'y a pas sacrifice, en l'occurrence, puisque la situation n'est pas consentie : pour ça, il faudrait que les stagiaires en aient été informés.
Non, ça leur tombe sur le coin du nez, et ils souffrent, et ils encaissent. Ou pas.

Heureusement, il y a les IEN et les CPC pour les aider et les encadrer Rolling Eyes

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Docteur OX le Mer 12 Oct 2016 - 21:01

@Rendash a écrit:
@Docteur OX a écrit:
@Rendash a écrit:Au passage, M. Eric Nunès, le terme qui convient pour qualifier la situation que vous décrivez n'est pas sacerdoce, mais calvaire.

Le sacerdoce est lié au sacrifice...

Il n'y a pas sacrifice, en l'occurrence, puisque la situation n'est pas consentie : pour ça, il faudrait que les stagiaires en aient été informés.
Non, ça leur tombe sur le coin du nez, et ils souffrent, et ils encaissent. Ou pas.

Heureusement, il y a les IEN et les CPC pour les aider et les encadrer Rolling Eyes

Ok, on est d'accord. sorciere2 Moi je parlais vocabulaire religieux. sorciere2

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Docteur OX le Mer 12 Oct 2016 - 21:03

@Lefteris a écrit:Pour  être le plus objectif possible , ce problème touche l'ensemble de la FP, et depuis longtemps. J'ai moi-même été,  bien avant d'être enseignant,   un court temps en foyer, puis un temps certain en meublé insalubre, avant de trouver pour un certain temps un appart pourri . Des fonctionnaires louaient des caravanes dans des campings, loin de l'agglomération, parfois à deux .

Aujourd'hui, on le dit peu, mais des lauréats d'emplois de catégorie C démissionnent en masse et préfèrent trouver  un emploi dans leur région, parce qu'ils ne peuvent plus se loger, notamment dans les grandes métropoles. Ce qui fait le lit de la politique du CDD dans la FP, parce qu'on trouve toujours à recruter un chômeur local qui ne  dira rien.

Là où l'on voit que la  situation est dramatique, c'est que ça touche désormais la catégorie A.
Mais ce sont des fonctionnaires, donc par principe des nantis.

Chez nous, une AED est devenue PE du jour au lendemain. 3 jours de "formation" et basta. On se fout du monde. Et tant pis pour les enfants.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par VicomteDeValmont le Mer 12 Oct 2016 - 21:10

Cela dit, ces situations sont logiques dans la mesure où les stagiaires sont envoyés à l'autre bout du pays, payés au SMIC (mais pas avant la fin septembre). Sans ressource, comment peut-on assumer cette situation tragique après avoir enduré 4 ou 5 ans d'études supérieures avec moins que rien pour vivre lorsqu'on vient de condition modeste?

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Saphyr le Mer 12 Oct 2016 - 21:30

@VicomteDeValmont a écrit:Cela dit, ces situations sont logiques dans la mesure où les stagiaires sont envoyés à l'autre bout du pays, payés au SMIC (mais pas avant la fin septembre). Sans ressource, comment peut-on assumer cette situation tragique après avoir enduré 4 ou 5 ans d'études supérieures avec moins que rien pour vivre lorsqu'on vient de condition modeste?
Pour avoir été envoyée à 8000km, alors qu'il y avait de nombreux postes vacants dans mon académie d'origine, j'imagine qu'il y a la satisfaction d'avoir enfin un travail stable.
Et pourtant, les 6 premiers mois, je me maudissais en pensant que j'aurais mieux fait de rester chez moi, car le billet d'avion était à ma charge (1200 euros à la fin du mois d'août, alors que j'étais sans ressources) et que j'ai dû être hébergée les deux premiers mois, car je n'ai connu mon affection que fin juillet...
Autant dire qu'on survit et qu'on attend des jours meilleurs. Ceci dit, dans le second degré la perspective d'une mutation est envisageable alors que dans le premier degré c'est la croix et la bannière!

_________________
"Ecoutez, mon vieux, peu importe qu'un homme vive trente ou cent ans, dans la mesure où il fait quelque chose qui en vaut la peine avant de casser sa pipe", Etats d'urgence, André Brink.
“I'm right and you're wrong, I'm big and you're small, and there's nothing you can do about it.”, Matilda, Roald Dahl

Saphyr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Daphné le Jeu 13 Oct 2016 - 18:04

@Lefteris a écrit:Pour  être le plus objectif possible , ce problème touche l'ensemble de la FP, et depuis longtemps. J'ai moi-même été,  bien avant d'être enseignant,   un court temps en foyer, puis un temps certain en meublé insalubre, avant de trouver pour un certain temps un appart pourri . Des fonctionnaires louaient des caravanes dans des campings, loin de l'agglomération, parfois à deux .

Aujourd'hui, on le dit peu, mais des lauréats d'emplois de catégorie C démissionnent en masse et préfèrent trouver  un emploi dans leur région, parce qu'ils ne peuvent plus se loger, notamment dans les grandes métropoles. Ce qui fait le lit de la politique du CDD dans la FP, parce qu'on trouve toujours à recruter un chômeur local qui ne  dira rien.

Là où l'on voit que la  situation est dramatique, c'est que ça touche désormais la catégorie A.
Mais ce sont des fonctionnaires, donc par principe des nantis.

Exact.
Il y a 42 ans j'ai débuté dans un trou où il n'y avait pas de logement, je n'avais pas de voiture, j'ai logé à l'hôtel pendant un trimestre. J'avais un prix au mois et je mangeais à la cantine les jours où elle fonctionnait.
Bon je n'avais pas d'enfant avec moi, c'était plus facile.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par VicomteDeValmont le Jeu 13 Oct 2016 - 18:09

Cela dit, l'hôtel dans un trou et en plus il y a 42 ans devait être beaucoup plus abordable qu'aujourd'hui avec le traitement qu'on connaît, et en Ile de France.
Personne ne pourrait se payer ca aujourd'hui, encore moins trois mois!

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Jenny le Jeu 13 Oct 2016 - 18:11

pale
Quelle honte !

Bravo au journaliste.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Daphné le Jeu 13 Oct 2016 - 18:41

@VicomteDeValmont a écrit:Cela dit, l'hôtel dans un trou et en plus il y a 42 ans devait être beaucoup plus abordable qu'aujourd'hui avec le traitement qu'on connaît, et en Ile de France.
Personne ne pourrait se payer ca aujourd'hui, encore moins trois mois!

Je n'étais pas en IDF Laughing

Quand je dis un trou c'était un trou, il n'y avait pas le train.
L'hôtel me faisait payer l'équivalent de 10 nuits par mois puisqu'on ne changeait pas les draps tous les jours.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Seine-Saint-Denis, le sacerdoce des professeurs stagiaires

Message par Lefteris le Jeu 13 Oct 2016 - 20:10

@VicomteDeValmont a écrit:Cela dit, l'hôtel dans un trou et en plus il y a 42 ans devait être beaucoup plus abordable qu'aujourd'hui avec le traitement qu'on connaît, et en Ile de France.
Personne ne pourrait se payer ca aujourd'hui, encore moins trois mois!
Ou alors un hôtel de passe en participant activement à son fonctionnement pour payer sa chambre.
pingouin

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum