Conditions de travail entreprises privées / EN

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par MUTIS le Jeu 13 Oct 2016 - 20:30

Que je vous raconte...
Dans la société où travaille ma femme, pour un salaire qui est (à âge et qualification égale) le double ou le triple d'un professeur certifié, ils ont décidé d'améliorer leur classement "Best place to work".
Alors dans un premier temps ils ont mis à disposition des cadres une salle de confort et de détente où les cadres peuvent trouver toute la journée des boissons chaudes à volonté, des croissants ou autres viennoiseries et des plateaux de fruits frais. Ils ont acheté des fauteuils tout confort et aménagé un superbe espace pour la détente.
Puis, ils ont décidé d'organiser des séances sur le créneau de 12 à 14h avec des cours gratuits de self défense, du taï chi, de la zumba, de la muscu ou des activités diverses, de la méditation. Tout cela ouvert aux volontaires, librement. Le CE permet d'avoir des places de ciné à 3€, des spectacles remboursés en partie tout au long de l'année et des financements divers pour les activités des enfants par exemple. Puis, toujours pour améliorer l'ensemble, ils ont décidé de favoriser toutes les formes de dialogues et les remontées de tous les sujets d'insatisfaction. Et quelqu'un est chargé de trouver des solutions pour que les employés se sentent bien.
Il paraît que c'est ça la "modernité"...
Euh, dites-moi, vous en êtes où vous dans vos bahuts ? Very Happy


Dernière édition par Thalia de G le Ven 14 Oct 2016 - 19:24, édité 2 fois (Raison : Titre explicité)

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par amethyste le Jeu 13 Oct 2016 - 20:31

@MUTIS a écrit:Que je vous raconte...
Dans la société où travaille ma femme, pour un salaire qui est (à âge et qualification égale) le double ou le triple d'un professeur certifié, ils ont décidé d'améliorer leur classement "Best place to work".
Alors dans un premier temps ils ont mis à disposition des cadres une salle de confort et de détente où les cadres peuvent trouver toute la journée des boissons chaudes à volonté, des croissants ou autres viennoiseries et des plateaux de fruits frais. Ils ont acheté des fauteuils tout confort et aménagé un superbe espace pour la détente.
Puis, ils ont décidé d'organiser des séances sur le créneau de 12 à 14h avec des cours gratuits de self défense, du taï chi, de la zumba, de la muscu ou des activités diverses, de la méditation. Tout cela ouvert aux volontaires, librement. Le CE permet d'avoir des places de ciné à 3€, des spectacles remboursés en partie tout au long de l'année et des financements divers pour les activités des enfants par exemple. Puis, toujours pour améliorer l'ensemble, ils ont décidé de favoriser toutes les formes de dialogues et les remontées de tous les sujets d'insatisfaction. Et quelqu'un est chargé de trouver des solutions pour que les employés se sentent bien.
Euh, dites-moi, vous en êtes où vous dans vos bahuts ? Very Happy

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Mina le Jeu 13 Oct 2016 - 20:42

Je veux le nom de cette boîte pour y postuler !!! Razz

Mina
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par MUTIS le Jeu 13 Oct 2016 - 20:45

@Mina a écrit:Je veux le nom de cette boîte pour y postuler !!! Razz

Tout ce que je peux dire c'est que ce n'est pas l'EN ou la fonction publique... Laughing

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par KrilinXV3 le Jeu 13 Oct 2016 - 20:45

Ah ouais. De l'argent intelligemment dépensé. J'ai l'impression que beaucoup de mes pairs souhaitent vivre la vie de pacha et obtenir des trucs gratuits en rab'. Ce n'est pas mon cas.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Dhaiphi le Jeu 13 Oct 2016 - 20:46

@MUTIS a écrit:Euh, dites-moi, vous en êtes où vous dans vos bahuts ? Very Happy
Ton épouse et ses collègues participent à l’enrichissement de leur société, des actionnaires et (sauf paradis fiscaux) du pays... quant aux profs (du public essentiellement) ils assurent surtout un rôle social d'accueil qui ne mérite guère que l'on s'y attarde davantage. Razz

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Mina le Jeu 13 Oct 2016 - 20:46

@MUTIS a écrit:
@Mina a écrit:Je veux le nom de cette boîte pour y postuler !!! Razz

Tout ce que je peux dire c'est que ce n'est pas l'EN ou la fonction publique... Laughing
Ah bon? Très étonnant... Wink

Mina
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par MUTIS le Jeu 13 Oct 2016 - 20:51

@KrilinXV3 a écrit:Ah ouais. De l'argent intelligemment dépensé. J'ai l'impression que beaucoup de mes pairs souhaitent vivre la vie de pacha et obtenir des trucs gratuits en rab'. Ce n'est pas mon cas.

C'est bien ! Nous avons besoin dans l'EN d'ascètes et de curés qui feront voeu de pauvreté, d'obéissance et de chasteté, pas de sales jouisseurs déguisés en pachas. Twisted Evil

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par gnafron2004 le Jeu 13 Oct 2016 - 20:57

Chez nous on a une salle des profs toute neuve d'un an, il y a un mur qui moisit, deux ordinateurs pour 24 (un seul relié au réseau), des toilettes sans lave-main, on se les gèle et seuls la moitié d'entre nous peut s'assoir...
cheers

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par VinZT le Jeu 13 Oct 2016 - 21:08

Dans ma salle des profs (bahut de 160 profs), quelques chaises de classe, quelques tables, 3 fauteuils défoncés, bouffés par les termites, 3 brasseurs d'air (je parle des ventilos, hein, pas des CDE) dont un ne fonctionne plus depuis belle lurette, et les deux autres faisant un vacarme ahurissant. Pas de clim. Pays tropical. 
Deux lavabos dans les toilettes dont le robinet est régulièrement défectueux. Rarement du papier pour s'essuyer les mains. Ampoules pas changées dans les chiottes depuis au moins 3 ans. Moustiques car fuites d'eau non réparées.
Une misérable cafetière dans un coin et une plaque chauffante façon chambre d'étudiant.
Vacarme des élèves qui passent dans le couloir en criant ou en écoutant la musique sur leur enceintes bluetooth. 

Quand j'ai émis l'hypothèse de changer le mobilier et d'installer la clim, on m'a répondu que le Conseil Départemental n'avait pas de sous pour ça. 
J'ai ensuite quitté le bureau de la direction, car il y faisait froid ...

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François

VinZT
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Daphné le Jeu 13 Oct 2016 - 21:24

Et on répète à l'envi que nous sommes privilégiés........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Fesseur Pro le Jeu 13 Oct 2016 - 21:28

Le CE de ma chérie est formidable également...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par KrilinXV3 le Jeu 13 Oct 2016 - 21:28

@MUTIS a écrit:
@KrilinXV3 a écrit:Ah ouais. De l'argent intelligemment dépensé. J'ai l'impression que beaucoup de mes pairs souhaitent vivre la vie de pacha et obtenir des trucs gratuits en rab'. Ce n'est pas mon cas.

C'est bien ! Nous avons besoin dans l'EN d'ascètes et de curés qui feront voeu de pauvreté, d'obéissance et de chasteté, pas de sales jouisseurs déguisés en pachas. Twisted Evil

Je réagissais à ça:
Alors dans un premier temps ils ont mis à disposition des cadres une salle de confort et de détente où les cadres peuvent trouver toute la journée des boissons chaudes à volonté, des croissants ou autres viennoiseries et des plateaux de fruits frais.

Il ne s'agit pas, en ce qui me concerne, d'appeler à l'ascétisme. Plutôt de m'interroger sur les velléités des gens qui m'entourent, ici ou ailleurs. Si c'est ce que tu écris, je trouve ça navrant. Comme ces gens qui vous expliquent qu'Uber c'est mieux que les taxis (ce que je valide)... parce que tu comprends, il y a une petite bouteille d'eau et des bonbons. Si les "simples citoyens" en sont à faire la chasse aux passes-droits, il ne faut pas s'étonner de voir ce que font les politiques.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Enaeco le Jeu 13 Oct 2016 - 21:41

Ca commence par "pour améliorer leur classement".
Si ces employés bénéficient des retombées, l’inscription à ce classement est avant tout un coup de pub.
Un investissement pour pouvoir maintenir et/ou attirer les meilleurs CV.

Ensuite ça permet aux cadres de passer plus de temps au boulot et en plus, ils sont contents de passer du temps. Qu'est-ce qui vous faudrait pour que vous passiez plus de temps dans votre établissement ? Qu'est-ce que vous apporteriez de plus par votre présence ?

Nous sommes quand même dans une vision différente des choses dans l'EN. Ce sont des entreprises qui déjà se portent bien. On est plutôt dans une politique d'économies chez nous.
Il n'y a aucun retour sur investissement entre de bons profs et d'excellents profs. C'est plutôt le nombre qui importe actuellement.

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Ignatius Reilly le Jeu 13 Oct 2016 - 21:43

@MUTIS a écrit:
@KrilinXV3 a écrit:Ah ouais. De l'argent intelligemment dépensé. J'ai l'impression que beaucoup de mes pairs souhaitent vivre la vie de pacha et obtenir des trucs gratuits en rab'. Ce n'est pas mon cas.

C'est bien ! Nous avons besoin dans l'EN d'ascètes et de curés qui feront voeu de pauvreté, d'obéissance et de chasteté, pas de sales jouisseurs déguisés en pachas. Twisted Evil

Sans parler d'ascètes et autres fonctionnaires continents, je préfère mes conditions de travail, voire mon salaire à la pression de ces boîtes.
Mon ex petite amie bénéficie aussi des agréments que vous avez décrits. Mais en contrepartie, elle a droit aussi à de bienveillantes recommandations de neutralité quand se profile un mouvement social... elle bosse dans une entreprise française comptant des milliers de salariés et qui fait de groooos bénéfices avec l' étranger. Des dépenses qui ne reviennent pas cher.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Lizdarcy le Jeu 13 Oct 2016 - 21:51

Moi je retiens surtout le salaire très supérieur à  qualifications égales.

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Lefteris le Jeu 13 Oct 2016 - 21:53

@MUTIS a écrit:Que je vous raconte...
Dans la société où travaille ma femme, pour un salaire qui est (à âge et qualification égale) le double ou le triple d'un professeur certifié, ils ont décidé d'améliorer leur classement "Best place to work".
Alors dans un premier temps ils ont mis à disposition des cadres une salle de confort et de détente où les cadres peuvent trouver toute la journée des boissons chaudes à volonté, des croissants ou autres viennoiseries et des plateaux de fruits frais. Ils ont acheté des fauteuils tout confort et aménagé un superbe espace pour la détente.
Puis, ils ont décidé d'organiser des séances sur le créneau de 12 à 14h avec des cours gratuits de self défense, du taï chi, de la zumba, de la muscu ou des activités diverses, de la méditation. Tout cela ouvert aux volontaires, librement. Le CE permet d'avoir des places de ciné à 3€, des spectacles remboursés en partie tout au long de l'année et des financements divers pour les activités des enfants par exemple. Puis, toujours pour améliorer l'ensemble, ils ont décidé de favoriser toutes les formes de dialogues et les remontées de tous les sujets d'insatisfaction. Et quelqu'un est chargé de trouver des solutions pour que les employés se sentent bien.
Il paraît que c'est ça la "modernité"...
Euh, dites-moi, vous en êtes où vous dans vos bahuts ? Very Happy
OK pour le salaire(dans le monde marchand, si on les paie ainsi, c'est que la boîte en a besoin et pas par philanthropie). La qualité et le confort des locaux aussi, mais  en second lieu.
En revanche, je n'ai pas besoin de mon métier pour les loisirs, et même ça me gênerait de méditer au milieu de certains ou de continuer à voir leur tronche quand je peux très bien être en train de boire un coup au bistro voisin. Le loisir, c'est justement de pouvoir quitter son boulot parce que les moyens d'existence qu'il procure le permettent. A la limite, je verrais même cette profusion d'activités comme un  néo-paternalisme qui attache le salarié à son entreprise comme si toute sa personne en faisait partie.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Ignatius Reilly le Jeu 13 Oct 2016 - 21:58

@Lizdarcy a écrit:Moi je retiens surtout le salaire très supérieur à  qualifications égales.

J'ai des réserves sur ce point. Autant je peux comprendre qu'un diplômé en sciences physiques puisse trouver un avantage à faire carrière en tant qu'ingénieur, autant je ne vois pas comment un diplômé en histoire pourrait justifier autre chose que ses 2000 balles mensuelles dans le public avec 10 ans d'ancienneté. Je n'ai personnellement rien à apporter à une boîte.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Leclochard le Jeu 13 Oct 2016 - 22:04

@Lefteris a écrit:
@MUTIS a écrit:Que je vous raconte...
Dans la société où travaille ma femme, pour un salaire qui est (à âge et qualification égale) le double ou le triple d'un professeur certifié, ils ont décidé d'améliorer leur classement "Best place to work".
Alors dans un premier temps ils ont mis à disposition des cadres une salle de confort et de détente où les cadres peuvent trouver toute la journée des boissons chaudes à volonté, des croissants ou autres viennoiseries et des plateaux de fruits frais. Ils ont acheté des fauteuils tout confort et aménagé un superbe espace pour la détente.
Puis, ils ont décidé d'organiser des séances sur le créneau de 12 à 14h avec des cours gratuits de self défense, du taï chi, de la zumba, de la muscu ou des activités diverses, de la méditation. Tout cela ouvert aux volontaires, librement. Le CE permet d'avoir des places de ciné à 3€, des spectacles remboursés en partie tout au long de l'année et des financements divers pour les activités des enfants par exemple. Puis, toujours pour améliorer l'ensemble, ils ont décidé de favoriser toutes les formes de dialogues et les remontées de tous les sujets d'insatisfaction. Et quelqu'un est chargé de trouver des solutions pour que les employés se sentent bien.
Il paraît que c'est ça la "modernité"...
Euh, dites-moi, vous en êtes où vous dans vos bahuts ? Very Happy
OK pour le salaire(dans le monde marchand, si on les paie ainsi, c'est que la boîte en a besoin et pas par philanthropie). La qualité et le confort des locaux aussi, mais  en second lieu.
En revanche, je n'ai pas besoin de mont métier pour les loisirs. Le loisir, c'est justement de pouvoir quitter son boulot parce que les moyens d'existence qu'il procure le permettent. A la limite, je verrais même cette profusion d'activités comme un  néo-paternalisme qui attache le salarié à son entreprise comme si toute sa personne en faisait partie.

Oui. Il faut décrypter.
Ce confort rend la contestation moins facile. On achète la loyauté avec des cadeaux (dont certains sont discutables: consommer des viennoiseries, ce n'est pas super bon pour la santé). On incite les employés à passer encore plus de temps sur le lieu de travail (qui devient une sorte de seconde maison). Quels sont les horaires de la femme de Mutis ?
La modernité, à mon sens, c'est plutôt de supprimer.. les cadres. Les salariés sont responsabilisés. C'est à eux de prendre les initiatives. Ils n'attendent pas l'autorisation de x ou y. Quelques sociétés ont adopté ce modèle et ça marche bien.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Lizdarcy le Ven 14 Oct 2016 - 17:05

Et en ce qui nous concerne, c'est la culpabilisation qui rend la contestation moins facile (emploi à vie, vacances, 18h seulement et tout le toutim). Est-ce vraiment mieux? Quant à mes horaires, je marche sur la tête cette année, mais je me débrouille sans doute mal...?

Ensuite, la pression est dans tous les milieux, tous les secteurs...bien payés ou pas. Voir à la poste, chez le vendeur GammVert, les infirmières ou les cadres parisiens et même chez nous.

Enfin, mon beau-frère a demandé un détachement dans une boite privée car il s'ennuyait ferme à l'INSEE, d'autres ont certes des horaires tardifs mais ils embauchent à 10h, d'autres encore ont des avantages conséquents avec leur CE (SECU par exemple), bon, ils ne me semblent pas plus stressés que moi, en tout cas pas plus fatigués.
Non, vraiment, je pense que nous sommes mal lotis.

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par MUTIS le Ven 14 Oct 2016 - 17:38

@Lefteris a écrit:
@MUTIS a écrit:Que je vous raconte...
Dans la société où travaille ma femme, pour un salaire qui est (à âge et qualification égale) le double ou le triple d'un professeur certifié, ils ont décidé d'améliorer leur classement "Best place to work".
Alors dans un premier temps ils ont mis à disposition des cadres une salle de confort et de détente où les cadres peuvent trouver toute la journée des boissons chaudes à volonté, des croissants ou autres viennoiseries et des plateaux de fruits frais. Ils ont acheté des fauteuils tout confort et aménagé un superbe espace pour la détente.
Puis, ils ont décidé d'organiser des séances sur le créneau de 12 à 14h avec des cours gratuits de self défense, du taï chi, de la zumba, de la muscu ou des activités diverses, de la méditation. Tout cela ouvert aux volontaires, librement. Le CE permet d'avoir des places de ciné à 3€, des spectacles remboursés en partie tout au long de l'année et des financements divers pour les activités des enfants par exemple. Puis, toujours pour améliorer l'ensemble, ils ont décidé de favoriser toutes les formes de dialogues et les remontées de tous les sujets d'insatisfaction. Et quelqu'un est chargé de trouver des solutions pour que les employés se sentent bien.
Il paraît que c'est ça la "modernité"...
Euh, dites-moi, vous en êtes où vous dans vos bahuts ? Very Happy
OK pour le salaire(dans le monde marchand, si on les paie ainsi, c'est que la boîte en a besoin et pas par philanthropie). La qualité et le confort des locaux aussi, mais  en second lieu.
En revanche, je n'ai pas besoin de mon métier pour les loisirs, et même ça me gênerait de méditer au milieu de certains ou de continuer à voir leur tronche quand je peux très bien être en train de boire un coup au bistro voisin. Le loisir, c'est justement de pouvoir quitter son boulot parce que les moyens d'existence qu'il procure le permettent. A la limite, je verrais même cette profusion d'activités comme un  néo-paternalisme qui attache le salarié à son entreprise comme si toute sa personne en faisait partie.

En fait, il ne s'agit pas ici d'organiser les loisirs mais de proposer, pendant la pause méridienne (qui est assez systématiquement allongée pour les profs désormais) des activités gratuites libres. Personnellement, je n'ai pas besoin de cela mais je peux concevoir que ce soit tout de même sympathique d'y avoir accès. Il ne s'agit pas de rester le soir en plus etc... Quant aux horaires, ils sont plus lourds que pour nous dans la semaine. Mais ma femme ne travaille jamais le week-end et je connais peu de profs (cela dépend sans doute des matières enseignées) qui peuvent en dire autant. Et au final sur l'année elle travaille davantage, je pense, mais c'est assez comparable tout de même.
Le salaire est 1,5 fois le mien (agrégé dernier échelon) avec des avantages non négligeables comme la voiture de fonction, CE, primes substantielles (qui représentent tout de même 2 mois de salaire), 13ème mois et autres.
Tout cela pour ceux qui passent leur temps à taper sur les "privilèges des fonctionnaires".
Les très hauts placés dans la hiérarchie peut-être qui n'ont que peu de comptes à rendre et qui se recasent quand ils échoué. Mais l'immense majorité des fonctionnaires a un salaire qui n'a cessé de baisser depuis 15-20 ans alors qu'on leur demande toujours plus.


Dernière édition par MUTIS le Ven 14 Oct 2016 - 17:43, édité 1 fois

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Lefteris le Ven 14 Oct 2016 - 17:42

@MUTIS a écrit:
En fait, il ne s'agit pas ici d'organiser les loisirs mais de proposer, pendant la pause méridienne (qui est assez systématiquement allongée pour les profs désormais) des activités gratuites libres. Personnellement, je n'ai pas besoin de cela mais je peux concevoir que ce soit tout de même sympathique d'y avoir accès. Il ne s'agit pas de rester le soir en plus etc... Quant aux horaires, ils sont plus lourds que pour nous dans la semaine. Mais ma femme ne travaille jamais le week-end et je connais peu de profs (cela dépend sans doute des matières enseignées) qui peuvent en dire autant. Et au final sur l'année elle travaille davantage, je pense, mais c'est assez comparable tout de même.
Le salaire est 1,5 fois le mien (agrégé dernier échelon) avec des avantages non négligeables comme la voiture de fonction, CE, primes substantielles et autres.
Tout cela pour ceux qui passent leur temps à taper sur les "privilèges des fonctionnaires".
Les très hauts placés dans la hiérarchie peut-être qui n'ont que peu de comptes à rendre et qui se recasent quand ils échoué. Mais l'immense majorité des fonctionnaires a un salaire qui n'a cessé de baisser depuis 15-20 ans alors qu'on leur demande toujours plus.
De toute manière, le discours anti-fonctionnaire est mondial, commandité par le monjde de l'argent, qui choisit de fait les dirigeants qui le relaient. Un service public est une dépense qui pèse sur l'entreprise, sur le capital et les profits, en même temps qu'un manque à gagner.
Il s'agit donc de mettre fin par tous les moyens à ce coût, et le meilleur travail est le travail de sape dans les esprits. Ce n'est donc pas près de s'arrêter.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Dhaiphi le Ven 14 Oct 2016 - 17:58

@MUTIS a écrit: Mais ma femme ne travaille jamais le week-end et je connais peu de profs (cela dépend sans doute des matières enseignées) qui peuvent en dire autant.
Ahah ! Encore une attaque sournoise contre les profs de ballon. Razz Laughing Je suis persuadé qu'ils vont débarquer en nombre pour protester ! affraid

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Fires of Pompeii le Ven 14 Oct 2016 - 18:01

@MUTIS a écrit:Que je vous raconte...
Dans la société où travaille ma femme, pour un salaire qui est (à âge et qualification égale) le double ou le triple d'un professeur certifié, ils ont décidé d'améliorer leur classement "Best place to work".
Alors dans un premier temps ils ont mis à disposition des cadres une salle de confort et de détente où les cadres peuvent trouver toute la journée des boissons chaudes à volonté, des croissants ou autres viennoiseries et des plateaux de fruits frais. Ils ont acheté des fauteuils tout confort et aménagé un superbe espace pour la détente.
Puis, ils ont décidé d'organiser des séances sur le créneau de 12 à 14h avec des cours gratuits de self défense, du taï chi, de la zumba, de la muscu ou des activités diverses, de la méditation. Tout cela ouvert aux volontaires, librement. Le CE permet d'avoir des places de ciné à 3€, des spectacles remboursés en partie tout au long de l'année et des financements divers pour les activités des enfants par exemple. Puis, toujours pour améliorer l'ensemble, ils ont décidé de favoriser toutes les formes de dialogues et les remontées de tous les sujets d'insatisfaction. Et quelqu'un est chargé de trouver des solutions pour que les employés se sentent bien.
Il paraît que c'est ça la "modernité"...
Euh, dites-moi, vous en êtes où vous dans vos bahuts ? Very Happy

Eh bien dans nos bahuts, la modernité, c'est rester 40heures par semaine au collège pour bien montrer à tout le monde qu'on bosse (ou du moins qu'on est là, ce qui est différent...). C'est pleurer pour deux feutres, c'est manger dans une cantine dégueu à prix d'or ou bien pleurer pour un micro-ondes.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conditions de travail entreprises privées / EN

Message par Rabelais le Ven 14 Oct 2016 - 18:56

Je crois qu'un minimum de confort ne nuit pas.
Ni à la contestation, ni à la qualité du travail.
Quitte à avoir un EDT en gruyère, je pense ne pas abuser en espérant des salles de travail équipées chacune d'ordinateurs et d'imprimante, ainsi qu'une salle de repos adjacente à la salle des professeurs.
Et pourquoi pas avec des fauteuils de relaxation.
Je pense que la qualité de mon show interactif en classe serait améliorée.
( En fait, pour tout vous dire, je trouve ces points ( sauf les fauteuils) essentiels )

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum