Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Osmie le Ven 14 Oct 2016 - 23:24

@Lefteris a écrit:
@gauvain31 a écrit:Comme Ascagne, je ne pense pas non plus qu'il ait voulu se suicider. C'est un pauvre bonhomme dont le seul idéal est de faire quelque chose du dernier tiers de sa vie. Il m' a fait pitié quand il a dit sur France culture qu'il était entré dans l'Histoire. Non il est rentré dans les livres d'histoire, pas dans l'Histoire . Ce sont les événements imprévus de l'Histoire qui façonnent les grands hommes avec un grand H, pas l'inverse. Lui est resté soumis à la libéralisation croissante des politiques européennes. Il a donc subi l'Histoire. Il ne l'a pas faite( à part sa trahison de la classe ouvrière qui entrera dans l'histoire des partis politiques). Pire que ça, il a continué comme Sarkozy la normalisation de la France rentrée dans le rang. Elle avait jusqu'à Chirac une voix originale au sein du Monde diplomatique .

Il a perdu pied avec la réalité depuis un bon moment. Il se confie parce qu'il est seul , profondément seul au fond (et isolé par le protocole monarcho-républicain), alors on veut faire le malin pour montrer qu'il en sait plus que les autres. Il a perdu de sa hauteur du coup , mais cela faisait un moment, dès le début du quinquennat d'ailleurs, lorsqu'il s'est dégonflé devant Merkel et devant les ouvriers de Florange.

Hollande a oublié une chose essentielle quand on entre dans la haute fonction d'Etat: l'Etat doit garder une part de mystère, de secret pour pouvoir exercer un certain désir et donc un certain rayonnement. C'est une part de l'Autorité avec la justice, l'écoute, la loyauté et la bienveillance. La transparence absolue le rabaisse automatiquement à l'échelle des ignorants, c'est à dire nous.
Ça , plus le manque d'écoute, de justice, le manque de loyauté aussi par rapport à son programme de 2012 l'ont achevé d'une certaine façon. Lui et Sarkozy à son époque. Le costume est trop large pour eux, il est fait pour un grand politique, pas pour de petits gestionnaires (gestion des affaires courantes et surtout gestion de leur petite carrière personnelle). Le dégoût qu'ils inspirent va forcément accélérer la fin de la 5ème République à moyen terme. Presque 60 ans de 5ème république: elle va bientôt égaler la 3ème République
Voilà, tu m'évites de dire ce que j'aurais volontiers dit, surtout ce qui est en gras. "Dégoût" est bien le terme  que j'éprouve pour ces gens,ces politiciens gestionnaires, dont la place était dans une DRH au mieux , et que leur ambition , simplement parce qu'ils ont su se glisser dans des appareils de parti a mené là, sans vue large, sans philosophie sociale, avec une culture très faible et  même un langage approximatif reflétant cette pensée atrophiée (Sarkozy battant Hollande dans la nullitude)..S'entourant de bons à riens  soit pour récompenser des fidèles, soit pour ne pas être débordés.
Quand à l'absence de mystère... on est au-delà, onn est dans la pipolisation de la vie publique. Les deux derniers présidents ont d'ailleurs exhibé leur vie privée, et tous deux on choisi  les 1ères dames dans le monde histrionesque. Tout un symbole.

Je souscris à ce que vous écrivez.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Osmie le Ven 14 Oct 2016 - 23:26

@gauvain31 a écrit:
@Tamerlan a écrit:Être un président "normal" cela voulait finalement dire coller à tout cela. Mais Sarko y était déjà. Bon, je crois que je viens de basculer définitivement dans le camp des vieux cons...


Meuuuh non, tu n'es pas un vieux con. J'ai grandi sous Mitterrand, mais ce n'est pas que je suis nostalgique de la personne elle-même; je suis surtout nostalgique de sa façon de prendre de la hauteur, sa dignité en toute circonstance et surtout de paroles qui savent mêler la flamboyance , la simplicité, la poésie et parfois l'humour. Même Chirac en 1995 me décevait car il n'arrivait pas à ce niveau de perfectionnement dans la rhétorique politique

Ce n'est pas donc toi qui est con, c'est eux qui ne sont pas à la hauteur intellectuelle de leur fonction. D'où cette énorme déception. Quant à la pipolisation, oui elle participe à cette déception, mais les politiques ont été complices, par faiblesse.....ce n'est pas une histoire de mœurs. Un vrai politique va au delà de la société, il ne s'y conforme pas à n'importe quel prix.

Quand on voit comment les groupies de LR tutoient leur ancien président....... On ne ferait jamais ce genre de choses avec Mitterrand, Pompidou et même Chirac. La fonction ne doit pas seulement s'exercer, elle doit aussi s'incarner à la bonne hauteur.C'est ça aussi qui inspire le respect de l'autorité. Depuis 2007, aucun des présidents ni même des prétendants à la fonction ne se positionnent à la bonne hauteur. Ils ne peuvent pas inspirer le respect. Les Français voient bien désormais comment le pouvoir économique, l'UE ont rabaissé publiquement les deux derniers présidents à de simples exécutants des politiques décidées par des personnes inconnues à Strasbourg qui ne sont pas élues. Comment inspirer le respect?

Cela marche aussi à l’échelle de l’Éducation Nationale fortement hiérarchisée: comment un inspecteur, un ministre peut inspirer le respect quand il ne réfléchit plus sur la politique,et qu'il applique sans discernement les décisions venues de l'OCDE: quelles sont les personnes qui rédigent les orientations libérales des politiques de l’éducation? Je ne sais pas , mais on sait que les syndicats patronaux sont de la partie. Comment accorder le moindre crédit à une réforme dont le but non humaniste ne s'appuie sur aucune donnée scientifique et pire, ne tient pas compte du bilan des réformes précédentes qui n'a même pas vu le jour. Tout ceci ne m'inspire que du mépris pour les IG, les IPR et les ministres qui se sont succédé.

Le problème est que ce sont ces personnes invisibles à Bruxelles qui nous font souffrir: cette invisibilité des responsables est en grande partie responsable de la souffrance des Français, mais aussi de leur colère, voire de leur rage

Que retenir du quinquennat de Hollande dans l'Histoire de France dans 100 ans? : Mariage pour tous, trahison des travailleurs en favorisant le patronat au détriment des travailleurs. Je crois qu'aucun homme se disant de gauche en France n'a commis une telle forfaiture

topela

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Roumégueur Ier le Sam 15 Oct 2016 - 8:10

Nul doute que, dans un grand élan de solidarité envers les comptes de la nation, le prochain président supprimera aussi les aides de l'Etat aux partis politiques (autour de 80 millions d'euros), qui seront ainsi totalement 'privatisés'!
https://fr.wikipedia.org/wiki/Financement_des_partis_politiques_fran%C3%A7ais

Rapportées aux nombres d'adhérents 'réels' des partis, ces aides sont une dépense assez incroyable, d'autant que l'on observe une 'désertion' généralisée suite aux deux derniers quinquennats calamiteux.
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/09/22/des-republicains-au-ps-la-desertion-des-militants_4766932_4355770.html

Mais mon petit doigt me dit que l'on va surtout attaquer les aides de l'Etat données aux syndicats après avoir sabordé la Fonction Publique...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Financement_des_syndicats_de_salari%C3%A9s_en_France

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Celadon le Sam 15 Oct 2016 - 8:31

Il ne faudrait pas oublier non plus les niches fiscales, les avantages liés à la carte de presse à revoir à la baisse, ainsi que les subventions à la presse papier qui ne se vend plus, la cagnotte du sénat et celle de l'AN à récupérer,
et tous les privilèges du gratin étatique à supprimer.
Ils veulent des économies ? Ils peuvent en faire. Sans nous.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Thierry30 le Sam 15 Oct 2016 - 9:33

@trompettemarine a écrit:Je ne regarderai pas la primaire PS ! diable
Pourquoi se faire du mal ? On n'entendra que des mensonges.
Je me suis fait avoir une une fois, pas deux.
Je vote directement Mélenchon.

+1
Et au second tour: à la pêche s'il n'est pas présent!

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Osmie le Sam 15 Oct 2016 - 9:42

A regarder en direct à partir de 13h30, la Convention de la France insoumise :
https://convention.jlm2017.fr/

La démarche est bonne.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par adrifab le Sam 15 Oct 2016 - 9:47

@Thierry30 a écrit:
@trompettemarine a écrit:Je ne regarderai pas la primaire PS ! diable
Pourquoi se faire du mal ? On n'entendra que des mensonges.
Je me suis fait avoir une une fois, pas deux.
Je vote directement Mélenchon.

+1
Et au second tour: à la pêche s'il n'est pas présent!
Mélenchon le pro-poutine ? Hors de question de voter pour ce type. Que pense Mélenchon de la façon dont les gays sont traités en Russie ? ?

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Celadon le Sam 15 Oct 2016 - 9:49

Le paysage est restreint. Y a bien Faudot... ce serait le moins pire, ne serait-ce que sur l'école...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par adrifab le Sam 15 Oct 2016 - 9:55

D'où il sort celui-là ? Quel intérêt de voter pour quelqu'un qui n'a aucune chance d'être élu en 2017 ?

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par adrifab le Sam 15 Oct 2016 - 9:58

Je pars me renseigner sur ce Faudot.

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Osmie le Sam 15 Oct 2016 - 10:01

@adrifab a écrit:
@Thierry30 a écrit:
@trompettemarine a écrit:Je ne regarderai pas la primaire PS ! diable
Pourquoi se faire du mal ? On n'entendra que des mensonges.
Je me suis fait avoir une une fois, pas deux.
Je vote directement Mélenchon.

+1
Et au second tour: à la pêche s'il n'est pas présent!
Mélenchon le pro-poutine ? Hors de question de voter pour ce type. Que pense Mélenchon de la façon dont les gays sont traités en Russie ? ?

Mélenchon a eu l'idée du PACS en France, alors on évite de lui faire de faux procès, et on en fait à ceux qui les méritent, à ceux qui organisent la mort de notre société, à nos politiques qui font de la France ce qu'elle devient. Pendant que certains s'écharpent à droite pour savoir lequel d'entre eux sera candidat, d'autres passent deux jours à Lille, après avoir bossé en amont, pour travailler sur un programme de gauche. Ce n'est pas moi qui jetterai la pierre à ceux qui organisent des conventions de ce genre ; que chacun s'y mette, que chacun œuvre pour la défense de ses idées, de son métier, du bien public, ou alors qu'il se taise à jamais.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par XIII le Sam 15 Oct 2016 - 10:02

@adrifab a écrit:
@Thierry30 a écrit:
@trompettemarine a écrit:Je ne regarderai pas la primaire PS ! diable
Pourquoi se faire du mal ? On n'entendra que des mensonges.
Je me suis fait avoir une une fois, pas deux.
Je vote directement Mélenchon.

+1
Et au second tour: à la pêche s'il n'est pas présent!
Mélenchon le pro-poutine ? Hors de question de voter pour ce type. Que pense Mélenchon de la façon dont les gays sont traités en Russie ? ?

PS, UDI, LR pro Qatar, Arabie Saoudite, Chine, Inde...Que pensent Hollande, Valls, Sarkozy, Jupé and cie de la condition des gays ou des opposants dans ces pays là??
Mélenchon propose une constituante pour aller vers une VI ème République, cette idée me séduit bien!

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Daphné le Sam 15 Oct 2016 - 10:16

@Ascagne a écrit:


Sinon, pour rappel, le second tour aura lieu le dimanche 7 mai, soit juste avant le lundi 8 qui est férié. Neutral

Ah ben il y aura des gens partis en week-end.

Ceci dit en 95 le premier tour avait eu lieu pendant les vacances scolaires de printemps.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Serge le Sam 15 Oct 2016 - 10:17

@Whypee a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Tiberius a écrit:En même temps, je n'ai jamais été aussi maltraité que sous ce gouvernement de gauche..

Attends de voir sous le prochain (probablement de droite)

Révolution !



Pardon, c'est nerveux.
Mais quand on voit le genre de "révolution" (silencieuse et polie) dont on a été capables en tant que profs, même suite à la violence de la dernière réforme, je crains fort que la révolution ressemble à ça " Oh lala, je suis pô très content, c'est un peu embêtant tout ça". calimero

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Osmie le Sam 15 Oct 2016 - 10:19

+1. Et je reprendrais bien des nouilles à la cantine.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Daphné le Sam 15 Oct 2016 - 10:20

@Osmie a écrit:
@Lefteris a écrit:
@gauvain31 a écrit:Comme Ascagne, je ne pense pas non plus qu'il ait voulu se suicider. C'est un pauvre bonhomme dont le seul idéal est de faire quelque chose du dernier tiers de sa vie. Il m' a fait pitié quand il a dit sur France culture qu'il était entré dans l'Histoire. Non il est rentré dans les livres d'histoire, pas dans l'Histoire . Ce sont les événements imprévus de l'Histoire qui façonnent les grands hommes avec un grand H, pas l'inverse. Lui est resté soumis à la libéralisation croissante des politiques européennes. Il a donc subi l'Histoire. Il ne l'a pas faite( à part sa trahison de la classe ouvrière qui entrera dans l'histoire des partis politiques). Pire que ça, il a continué comme Sarkozy la normalisation de la France rentrée dans le rang. Elle avait jusqu'à Chirac une voix originale au sein du Monde diplomatique .

Il a perdu pied avec la réalité depuis un bon moment. Il se confie parce qu'il est seul , profondément seul au fond (et isolé par le protocole monarcho-républicain), alors on veut faire le malin pour montrer qu'il en sait plus que les autres. Il a perdu de sa hauteur du coup , mais cela faisait un moment, dès le début du quinquennat d'ailleurs, lorsqu'il s'est dégonflé devant Merkel et devant les ouvriers de Florange.

Hollande a oublié une chose essentielle quand on entre dans la haute fonction d'Etat: l'Etat doit garder une part de mystère, de secret pour pouvoir exercer un certain désir et donc un certain rayonnement. C'est une part de l'Autorité avec la justice, l'écoute, la loyauté et la bienveillance. La transparence absolue le rabaisse automatiquement à l'échelle des ignorants, c'est à dire nous.
Ça , plus le manque d'écoute, de justice, le manque de loyauté aussi par rapport à son programme de 2012 l'ont achevé d'une certaine façon. Lui et Sarkozy à son époque. Le costume est trop large pour eux, il est fait pour un grand politique, pas pour de petits gestionnaires (gestion des affaires courantes et surtout gestion de leur petite carrière personnelle). Le dégoût qu'ils inspirent va forcément accélérer la fin de la 5ème République à moyen terme. Presque 60 ans de 5ème république: elle va bientôt égaler la 3ème République
Voilà, tu m'évites de dire ce que j'aurais volontiers dit, surtout ce qui est en gras. "Dégoût" est bien le terme  que j'éprouve pour ces gens,ces politiciens gestionnaires, dont la place était dans une DRH au mieux , et que leur ambition , simplement parce qu'ils ont su se glisser dans des appareils de parti a mené là, sans vue large, sans philosophie sociale, avec une culture très faible et  même un langage approximatif reflétant cette pensée atrophiée (Sarkozy battant Hollande dans la nullitude)..S'entourant de bons à riens  soit pour récompenser des fidèles, soit pour ne pas être débordés.
Quand à l'absence de mystère... on est au-delà, onn est dans la pipolisation de la vie publique. Les deux derniers présidents ont d'ailleurs exhibé leur vie privée, et tous deux on choisi  les 1ères dames dans le monde histrionesque. Tout un symbole.

Je souscris à ce que vous écrivez.

Moi aussi topela

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Zagara le Sam 15 Oct 2016 - 10:37

+1 aussi sur tout, surtout sur la sacralité/le mystère du pouvoir, abaissés par Hollande (souvenez vous de la petite fille de 13 ans qui rembarre le chef de la 5e puissance mondiale Laughing) et sur la déliquescence de la Ve (malheureusement on va se la taper encore un moment sous sa forme zombie la plus dure : tous les candidats LR veulent gouverner par ordonnance, donc comme des rois au sens strict du terme, une fois le vote du Parlement fait pour leur donner un pouvoir quasi absolu)

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Daphné le Sam 15 Oct 2016 - 10:40

@Zagara a écrit:+1 aussi sur tout, surtout sur la sacralité/le mystère du pouvoir, abaissés par Hollande (souvenez vous de la petite fille de 13 ans qui rembarre le chef de la 5e puissance mondiale Laughing) et sur la déliquescence de la Ve (malheureusement on va se la taper encore un moment sous sa forme zombie...)

Son prédécesseur avait déjà pas mal donné dans le genre, rien qu'avec le "casse toi pov con" !
Et je ne parle pas de ses sbires et autres aboyeurs, totalement incultes, dont un qui se vantait entre autre d'avoir lu Zadig et Voltaire Razz
Il y en avait d'autres du même tonneau, ça faisait bon genre humhum

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Zagara le Sam 15 Oct 2016 - 10:44

C'était moins pire qu'Hollande quand même. Sarko est grossier, Hollande est vulgaire. A chaque fois que j'écoute Hollande à la radio, je remarque des fautes de Français dans sa manière de parler et il a passé son temps à ridiculiser et rendre banale la fonction dès son arrivée.
Je ne défends pas Sarko et c'est vrai que c'était déjà horrible. Les 2 ont l'air d'être dans le même temps historique, peut-être que, plus tard, on étudiera leurs 2 quinquennats ensemble, car ils ont le même type de dynamiques, mais exacerbées sous Hollande.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Daphné le Sam 15 Oct 2016 - 10:49

@Zagara a écrit:C'était moins pire qu'Hollande quand même. Sarko est grossier, Hollande est vulgaire. A chaque fois que j'écoute Hollande à la radio, je remarque des fautes de Français dans sa manière de parler et il a passé son temps à ridiculiser et rendre banale la fonction dès son arrivée.
Je ne défends pas Sarko et c'est vrai que c'était déjà horrible. Les 2 ont l'air d'être dans le même temps historique, peut-être que, plus tard, on étudiera leurs 2 quinquennats ensemble, car ils ont le même type de dynamiques, mais exacerbées sous Hollande.

Je ne trouve pas, Sarko massacrait la langue aussi pour faire peuple Twisted Evil et m'énervait largement plus en aboyant toujours contre les fonctionnaires en général et les professeurs en particulier. Mais ça relève de mon ressenti personnel, je peux comprendre qu'on ne partage pas mon point de vue Wink

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Zagara le Sam 15 Oct 2016 - 10:51

A vrai dire j'étais sûrement trop jeune sous Sarko pour faire une comparaison honnête entre les 2 : j'étais moins révulsée par les politiques il y a 10 ans Razz
S'il revient en 2017, on pourra rediscuter de la comparaison !

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Daphné le Sam 15 Oct 2016 - 11:21

@Zagara a écrit:A vrai dire j'étais sûrement trop jeune sous Sarko pour faire une comparaison honnête entre les 2 : j'étais moins révulsée par les politiques il y a 10 ans Razz
S'il revient en 2017, on pourra rediscuter de la comparaison !

Probablement.
Mais moi qui compare avec nettement plus ancien et d'une toute autre pointure......comment dire, j'ai halluciné   furieux

Et j'espère ne pas avoir à comparer Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Ascagne le Sam 15 Oct 2016 - 11:24

@Roumégueur Ier a écrit:Rapportées aux nombres d'adhérents 'réels' des partis, ces aides sont une dépense assez incroyable, d'autant que l'on observe une 'désertion' généralisée suite aux deux derniers quinquennats calamiteux.
LR et le PS ne sont pas les seuls partis.
Concernant le financement des partis, je ne considère pas le mode d'organisation actuel comme problématique en soi : le problème vient plutôt de la manière qu'ont certains partis, notamment les plus gros, de faire campagne avec cet argent fondé sur l'aide publique. Je trouve les Français, là encore, fort contradictoires dans leur perception des campagnes : on aime les gros meetings répétés, le papier glacé à profusion, et on respecte trop souvent la croyance de l'égalité entre les candidats alors que les uns vont volontairement jusqu'au plafond (ou le dépassent !) et que les autres, par nécessité ou mieux, par respect envers des concitoyens - qui malheureusement ne prennent pas en compte cet aspect - dépensent peu.

L'affaire Leonarda, ce n'est pas la même chose que la fameuse répartie de Sarkozy. On a d'un côté un choix critiqué, durant une allocution officielle télévisée depuis l'Élysée, à propos d'une personne en particulier, et cela provoque une réponse de Leonarda qui ne met pas en valeur la dignité présidentielle, disons ; on a de l'autre côté une répartie impulsive, qui dit quelque chose du tempérament de Sarkozy - qu'on connaît de toute façon par ailleurs - mais c'est fort différent. Ensuite, les deux ont de diverses manières désacralisé la fonction, c'est sûr.

@Zagara a écrit:j'étais moins révulsée par les politiques il y a 10 ans
On était vraiment dans un autre contexte il y a dix ans. Il suffit de penser à la présidentielle de 2007 et aux perspectives qu'elle proposait, après l'élection de 2002. Problème : on sait ce qu'il est advenu ensuite de Sarkozy et de sa majorité, le PS s'est dit qu'il suffirait de s'opposer et d'attendre que le rejet de Sarkozy et de sa ligne lui laisse la voie ouverte pour la suite, et beaucoup des électeurs de François Bayrou (qui a alors eu 1 154 24 voix de plus que Chirac au premier tour de 2002) ont découvert ou redécouvert le mur du mode de scrutin utilisé aux législatives. Les mêmes deux partis ont continué à régner à l'Assemblée nationale, dans un contexte inéquitable et, bizarrement (à mes yeux) des gens qui auraient dû se méfier de la candidature d'Hollande en 2012 ont placé en elle, dès le premier tour, une confiance incroyable.

Concernant Sarkozy, il ne peut plus faire illusion aujourd'hui et ne le pouvait déjà plus lors de la campagne de 2012. Il ne devrait même pas être dans la course, ne serait-ce qu'à cause de la conduite du budget de sa dernière campagne, même sans penser au reste.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Entrappedinparadise le Sam 15 Oct 2016 - 11:37

@Zagara a écrit:A vrai dire j'étais sûrement trop jeune sous Sarko pour faire une comparaison honnête entre les 2 : j'étais moins révulsée par les politiques il y a 10 ans Razz
S'il revient en 2017, on pourra rediscuter de la comparaison !

On a que quelques années d'écart et j'ai le même ressenti que toi. J'ai l'impression que depuis disons 1 ou 2 ans, je suis dégoûtée par nos représentants politiques qui pour moi n'ont rien de "représentants" du peuple. Ils sont assoiffés de pouvoir, quitte à braver les lois, ou se "battre" entre eux comme le feraient des enfants (la primaire diffusée cette semaine n'a malheureusement rien arrangé, je pense aussi à la "bagarre Fillon/Copé pour le poste de président du parti, ou même des "frondeurs" du PS qui ont agit de manière ridicule pour des représentants politiques)

Actuellement (pour ma première élection présidentielle) je me sens incapable de mettre un nom dans une urne. J'ai envie d'un président digne, qui a la tête sur les épaules et qui veut vraiment élever/redresser la France et non sa propre petite personne, qui a un programme clair, juste et qui le suivra. Je n'ai pas non plus envie de faire le jeu du FN que je considère comme un vrai danger. Alors quoi ? On vote tous blanc ? On s'abstient, quitte à faire le jeu du FN ? (le candidat au second tour contre MLP saura nous inciter à voter pour lui en utilisant cet argument sans aucun doute)

Vous allez me dire que c'était sûrement déjà le cas précédemment mais j'ai l'impression que cela prend une ampleur particulière depuis quelques années (ou alors j'ai l'âge de m'en rendre compte). Les politiques sont des peoples qui posent dans les magazines au même titre que les chanteurs, acteurs. Or je ne veux pas d'un Gérard Depardieu, Cyril Hanouna ou consorts comme président de la République !

Entrappedinparadise
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Zenxya le Sam 15 Oct 2016 - 11:49

@Zagara a écrit:C'était moins pire qu'Hollande quand même. Sarko est grossier, Hollande est vulgaire. A chaque fois que j'écoute Hollande à la radio, je remarque des fautes de Français dans sa manière de parler et il a passé son temps à ridiculiser et rendre banale la fonction dès son arrivée.
Je ne défends pas Sarko et c'est vrai que c'était déjà horrible. Les 2 ont l'air d'être dans le même temps historique, peut-être que, plus tard, on étudiera leurs 2 quinquennats ensemble, car ils ont le même type de dynamiques, mais exacerbées sous Hollande.

Heu le "quand même", Sarko transpire la haine quand il parle des fonctionnaires, c'en est même pathologique, rappelez-vous le "les profs sont des hyènes". Il a tout de l'attitude du parvenu, t'as vu ma Rollex, t'as vu ma femme. Pathétique !
Je ne défends pas Hollande loin de là, lui je lui reproche surtout d'avoir trahi.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de la primaire : fonctionnaires, au secours, la droite revient !

Message par Zagara le Sam 15 Oct 2016 - 11:58

Entrappedinparadise : il y a encore quelques candidats dont la vie politique a été loyale et qui proposent des choses un peu différentes. Suivant ta sensibilité politique, on pourrait citer Bayrou et Mélenchon, qui n'ont pas du tout les mêmes programmes et les mêmes idées mais ont en commun d'avoir tenu leur ligne pendant des années et de ne pas tremper dans les affaires judiciaires. Ce ne sont pas des anges, ni l'un ni l'autre, mais dans l'offre politique je pense que c'est ce qu'il y a de mieux ; l'avantage aussi c'est qu'il y en a un plutôt à droite et l'autre plutôt à gauche, donc "un pour chacun" si on peut dire.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum