Guyane: un exercice attentat tourne mal

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par XIII le Sam 15 Oct 2016, 16:00

L'objectif principal de ces pseudos exercices est de permettre à nos chers élus d'être hors d'atteinte en cas d'intrusion terroriste qui tournerait mal!




XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par may68 le Lun 17 Oct 2016, 16:43

Ce qui me sidère c'est quand même la propension de notre profession à obéir à ces injonctions sans réfléchir !
Shocked

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par Jacq le Lun 17 Oct 2016, 17:34

@may68 a écrit:Ce qui me sidère c'est quand même la propension de notre profession à obéir à ces injonctions sans réfléchir !
Shocked

Ou à les refuser sans plus réfléchir.
Very Happy

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par may68 le Lun 17 Oct 2016, 17:41

@Jacq a écrit:
@may68 a écrit:Ce qui me sidère c'est quand même la propension de notre profession à obéir à ces injonctions sans réfléchir !
Shocked

Ou à les refuser sans plus réfléchir.
Very Happy

c'est vrai comme je disais plus haut : Merhah aurait sûrement fait moins de morts parmi les enfants de Toulouse en 2012 s'ils avaient été entraînés avant ... No

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par Jacq le Lun 17 Oct 2016, 17:50

@may68 a écrit:
@Jacq a écrit:
@may68 a écrit:Ce qui me sidère c'est quand même la propension de notre profession à obéir à ces injonctions sans réfléchir !
Shocked

Ou à les refuser sans plus réfléchir.
Very Happy

c'est vrai comme je disais plus haut : Merhah aurait sûrement fait moins de morts parmi les enfants de Toulouse en 2012 s'ils avaient été entraînés avant ... No

Non, mais dans certains cas, nous nous pouvons peut-être tenter d'éviter d'en faire plus en commettant des erreurs. Je t'avais lu, ne sois pas inquiet. Tu n'as pas tort, mais dans d'autres cas pas raison non plus.

Dire que ceux qui n'ont pas le même avis que toi obéisse sans réfléchir c'est simplement prendre un ensemble pour des petits moutons. Avec cette logique nous pouvons aussi émettre l'hypothèse que tu refuses aussi sans réfléchir.

Enfin, tu es PE. Les données sont peut-être bien différentes entre les établissements parfois très vastes du secondaires et vos structures du primaire où les problématiques ne sont pas les mêmes.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par may68 le Lun 17 Oct 2016, 18:47

Ah mais je ne suis pas contre le fait que les autorités compétentes viennent recenser les manques ou les failles en matières de sécurité et en informent les enseignants .
Je suis contre le fait de singer une intrusion car même si dans la plupart des cas ça ne se passe pas comme en Guyane (ouf !) beaucoup d'enseignant racontent quand même que des enfants le vivent mal ou alors ils ricanent (guère mieux ! ) .Et aussi parce que ça entretient la peur et qu'on ne peut pas prévoir l'imprévisible .
Et oui je réitère ce que je disais , la profession en grande majorité  ne réagit pas , ils appliquent les ordres de la hiérarchie sans se poser de questions sur le fond de ce qu'on leur demande . Pareil pour les parents d'élèves .

Silence assourdissant du côté des syndicats majoritaires (ils sont ni pour ni contre bien au contraire comme d'habitude )

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par Jacq le Lun 17 Oct 2016, 19:00

Là nous sommes plus d'accord. Je pense aussi que l'utilité n'est pas la même selon les établissements, et l'impact n'est pas le même non plus selon l'âge de notre public. Oui, on ne peut pas prévoir imprévisible et on ne peut pas de toute façon empêcher les attaques suicides, ou simplement quelqu'un qui décide de balancer une grenade dans une école. Il suffit de passer devant et de la jeter. Mais on peut aussi parfois prévoir ce qu'il ne faut pas faire pour tenter d'éviter d'aggraver les choses. Je maintiens aussi que la problématique n'est pas du tout la même dans les petites structures (surtout les écoles) et dans les grandes structures, avec en plus des élèves plus âgés. Je ne suis pas certain que risquer de traumatiser régulièrement les enfants par des exercices sans grande utilité soit très positif.

Dire que les uns ou les autres ne réfléchissent pas est donc assez réducteur.


D'ailleurs, pour les écoles, qu'est-ce qui est réellement prévu mis à part se cacher ? Question sincère : vous avez des dispositifs d'alerte ? De communication ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par Jacq le Lun 17 Oct 2016, 19:01

Concernant l'exercice de Guyane je pense que nous sommes tous d'accord sur l'inconséquence de ce type d'alerte...

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par may68 le Lun 17 Oct 2016, 19:29

@Jacq a écrit:Là nous sommes plus d'accord. Je pense aussi que l'utilité n'est pas la même selon les établissements, et l'impact n'est pas le même non plus selon l'âge de notre public.  Oui, on ne peut pas prévoir imprévisible  et on ne peut pas de toute façon empêcher les attaques suicides, ou simplement quelqu'un qui décide de balancer une grenade dans une école. Il suffit de passer devant et de la jeter. Mais on peut aussi parfois prévoir ce qu'il ne faut pas faire pour tenter d'éviter d'aggraver les choses. Je maintiens aussi que la problématique n'est pas du tout la même dans les petites structures (surtout les écoles) et dans les grandes structures, avec en plus des élèves plus âgés. Je ne suis pas certain que risquer de traumatiser régulièrement les enfants par des exercices sans grande utilité soit très positif.

Dire que les uns ou les autres ne réfléchissent pas est donc assez réducteur.


D'ailleurs, pour les écoles, qu'est-ce qui est réellement prévu mis à part se cacher ? Question sincère : vous avez des dispositifs d'alerte ? De communication ?

Sans rire dans certaines écoles on nous demande d'alerter avec des sifflets : l'un siffle puis l'autre puis l'autre puis l'autre etc etc...! No
Bientôt les langues de belle-mères !  yesyes et en plus on doit les payer avec nos coopératives furieux
Quand je dis que bcp de collègues appliquent sans réfléchir c'est parce que c'est ce que je constate en discutant . Enfin peut-être plutôt qu'ils n'ont pas envie de réfléchir .

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par Jacq le Lun 17 Oct 2016, 19:59

@may68 a écrit:
@Jacq a écrit:Là nous sommes plus d'accord. Je pense aussi que l'utilité n'est pas la même selon les établissements, et l'impact n'est pas le même non plus selon l'âge de notre public.  Oui, on ne peut pas prévoir imprévisible  et on ne peut pas de toute façon empêcher les attaques suicides, ou simplement quelqu'un qui décide de balancer une grenade dans une école. Il suffit de passer devant et de la jeter. Mais on peut aussi parfois prévoir ce qu'il ne faut pas faire pour tenter d'éviter d'aggraver les choses. Je maintiens aussi que la problématique n'est pas du tout la même dans les petites structures (surtout les écoles) et dans les grandes structures, avec en plus des élèves plus âgés. Je ne suis pas certain que risquer de traumatiser régulièrement les enfants par des exercices sans grande utilité soit très positif.

Dire que les uns ou les autres ne réfléchissent pas est donc assez réducteur.


D'ailleurs, pour les écoles, qu'est-ce qui est réellement prévu mis à part se cacher ? Question sincère : vous avez des dispositifs d'alerte ? De communication ?

Sans rire dans certaines écoles on nous demande d'alerter avec des sifflets : l'un siffle puis l'autre puis l'autre puis l'autre etc etc...! No
Bientôt les langues de belle-mères !  yesyes et en plus on doit les payer avec nos coopératives  furieux
Quand je dis que bcp de collègues appliquent sans réfléchir c'est parce que c'est ce que je constate en discutant . Enfin peut-être plutôt qu'ils n'ont pas envie de réfléchir .


Oui, c'est grotesque. Tu vois, les réalités sont donc très différentes selon nos établissements. Dans les écoles, si il y a avait quelque chose, vous seriez malheureusement rapidement prévenus vu la taille.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par auléric le Lun 17 Oct 2016, 20:00

je confirme que le signal chez nos est un sifflet ....pas entendu d'ailleurs le jour de l'exo .... il semble que 350 gamins qui détalent dans les escaliers sont bien convaincants comme signal. Laughing .
Bon au moins, on sait qu'il est inutile de se trimballer avec notre sifflet autour du cou
Pour le reste, toujours pas convaincue qu'on peut vraiment se préparer à ce genre de chose.... mais bon au moins 0 traumatisé , plutôt bien géré par les gamins et a permis de pointer quelques trucs ... donc pas inutile non plus.

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par bobo the mok le Lun 17 Oct 2016, 20:45

Bonjour à tous.

Dans n'importe quel club de self défense faisant des scenarii, il y a un debrief ensuite d'autant plus important que les gens ne se connaissent pas.
Mettre au point des procédures et pour cela voir comment le gros de la troupe réagit, pourquoi pas mais il faut gérer les sensibilités et c'est ultra important.
Dans mon ancien collège, exercice de simulation attentat très soft mais problème: Un des profs a perdu un proche dans un attentat récent. Encadrement psycho ? Aucun. Aide dd la hiérarchie ? Aucune. Nous avions aussi déjà vu que certains élèves répondaient très fortement au debrief opéré après les attentats de novembre 2015. Ces éleves ont surragi à l'exercice. Prise en charge après coup ... Aucune.
On ne joue pas avec le feu. Créer de bons réflexes, améliorer des protocoles, oui. Créer des psychoses, non. Les élèves ne sont pas des cobayes et un peu de professionnalisme ne nuirait pas.

bobo the mok
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par may68 le Mar 18 Oct 2016, 09:07

Fermer les portails, hausser les grillages, procéder à un contrôle visuel des sacs et s’entraîner à accueillir un dangereux intrus permettrait de prétendre que les établissements scolaires, comme nouvelles cibles désignées, seraient prêts pour le désastre. L’empathie que nous avons pour les victimes et l’opposition résolue que nous avons face au développement des replis identitaires et des extrémismes religieux ne nous empêchent pas de questionner légitimement le sens de ces mesures.


http://www.sudeduc14.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1464:2016-10-17-19-31-07&catid=53:communiques&Itemid=30

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guyane: un exercice attentat tourne mal

Message par may68 le Mar 18 Oct 2016, 09:10

On n'entend pas les psy sur le sujet ...

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum