Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par zouz le Dim 16 Oct 2016 - 20:30

Des annonces mardi à ce sujet.

http://www.lejdd.fr/Societe/Education/Comment-l-Education-nationale-veut-ameliorer-le-remplacement-des-profs-817225

Il faut, par exemple, "faire en sorte que si l'on ne trouve pas de remplaçants dans une circonscription, on puisse aller chercher ceux de la circonscription voisine". Dans le premier degré, chaque remplaçant est actuellement rattaché à un territoire : zone d’intervention localisée (ZIL), dans un rayon de 20 km, pour les absences de courte durée, département pour les absences dépassant 15 jours. Demain, le système devrait être assoupli. Certains évoquent même une fusion possible entre les deux catégories (c’est déjà le cas dans certains académies). D'autres, l'idée "de revoir les zones d'affectation et de fonctionner avec des bassins beaucoup plus larges".

Dans le secondaire, tous les collèges et les lycées devraient mettre en place un protocole de remplacement pour répondre aux absences de courte durée. En principe, le document est obligatoire depuis 2005. Mais dans les faits, il n'existe pas partout, et reste peu appliqué...


Dernière édition par Thalia de G le Mar 18 Oct 2016 - 15:51, édité 1 fois (Raison : Mise en forme de la citation)

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par A rebours le Dim 16 Oct 2016 - 20:38

"En communiquant davantage avec les familles : "En temps réel, en précisant le motif et la durée prévue de l'absence", avance un membre de la FCPE."
Bah oui, tant qu'à faire ! Il faudrait qu'on se justifie de nos absences auprès des familles ? L'employeur ne voit déjà pas le motif de l'absence qui se trouve sur le 1° volet de l'arrêt de travail... alors les familles, zut quoi.

"Enfin, le ministère devrait s’attaquer au problème des absences "perlées" : ces profs qui manquent deux jours..."

Eh bien le ministère en a créé de belles, ces absences perlées, avec les formations obligatoires pour la réforme du collège ! L'an passé, entre mars et juin, il n'y a pas eu une seule semaine dans notre bahut où les élèves ont eu tous leurs profs et tous leurs cours ! Là, on n'a entendu ni le ministère ni la FCPE se plaindre...

Pour finir, quand on sait que l'EN oblige à déclarer avant les 3 premiers mois une grossesse, et ne s'occupe du remplacement du prof concerné qu'un mois et demi (dans le meilleur des cas) avant le début du congé maternité, cette déclaration sur un meilleur remplacement des profs fait vraiment rire.

A rebours
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Ruthven le Dim 16 Oct 2016 - 20:46

Elargissement des zones et retour du remplacement De Robien obligatoire ? Attendons mardi pour voir à quel point la ministre va dégrader encore plus les conditions de travail.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Agrippina furiosa le Dim 16 Oct 2016 - 20:49

Ben moi je suis partie en congé mater à la date prévu ... et ma remplaçante n'est arrivée que 15 jours après ... Mais non, non, l'institution ne se débrouille pas comme un manche !
Et, bien évidemment, elle ne m'a remplacé que pour le français ... parce que le latin ... Précision : c'était en 2006 ! pale

Agrippina furiosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Schéhérazade le Dim 16 Oct 2016 - 20:52

@Ruthven a écrit:Elargissement des zones et retour du remplacement De Robien obligatoire ? Attendons mardi pour voir à quel point la ministre va dégrader encore plus les conditions de travail.

Ben voyons, pourquoi le professeur d'allemand ne remplacerait-il pas le professeur d'italien? Ah pardon, on a résolu le problème: plus d'allemand, ni d'italien. Mais un collègue d'EPS peut tout à fait remplacer un collègue de mathématiques, et réciproquement. Et pourquoi ne pas envoyer les TZR de Nice faire des remplacements à Brest? Ils verront du pays, après tout...

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Ignatius Reilly le Dim 16 Oct 2016 - 20:53

@A rebours a écrit:
"Enfin, le ministère devrait s’attaquer au problème des absences "perlées" : ces profs qui manquent deux jours..."

Eh bien le ministère en a créé de belles, ces absences perlées, avec les formations obligatoires pour la réforme du collège ! L'an passé, entre mars et juin, il n'y a pas eu une seule semaine dans notre bahut où les élèves ont eu tous leurs profs et tous leurs cours ! Là, on n'a entendu ni le ministère ni la FCPE se plaindre...


Un truc que je fais quand je suis convoqué à une formation pour la réforme : "M. Reilly ne pourra pas assurer ses cours mardi prochain en raison d'une convocation à un stage."
Illégal, légal quant à la forme je sais pas, en tous cas j'espère faire réaliser à des parents que nous ne sollicitons pas des stages pour faire péter des jours de boulot.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par amethyste le Dim 16 Oct 2016 - 20:58

Un collègue fait écrire : " pour stage obligatoire". Je pense que les parents ont compris le message.

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Armide le Dim 16 Oct 2016 - 20:59

@A rebours a écrit:
Pour finir, quand on sait que l'EN oblige à déclarer avant les 3 premiers mois une grossesse, et ne s'occupe du remplacement du prof concerné qu'un mois et demi (dans le meilleur des cas) avant le début du congé maternité, cette déclaration sur un meilleur remplacement des profs fait vraiment rire.

Oblige ? Je n'ai déclaré aucune de mes grossesse avant la 15eme semaine et même bien après pour la 2ème.

Pour le reste, comme Ruthven, j'attends mardi...

Armide
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par mistinguette le Dim 16 Oct 2016 - 21:01

@Agrippina furiosa a écrit:Ben moi je suis partie en congé mater à la date prévu ... et ma remplaçante n'est arrivée que 15 jours après ... Mais non, non, l'institution ne se débrouille pas comme un manche !
Et, bien évidemment, elle ne m'a remplacé que pour le français ... parce que le latin ... Précision : c'était en 2006 ! pale
idem, 2008, j'ai tiré 4j de plus pour récupérer les vacances de Noël. Personne de prévu la 1er semaine de janvier... Quand ma remplaçante a appris son remplacement, elle a débarquée alors qu'elle était dispo.

3 j pour mon mari naissance, prévu aussi, on a demandé à contacter un TZR qu'on connaissait et qu'on savait dispo pour que le remplacement se mette en place. Pas prévu initialement car remplacement de trop courte durée !

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par trompettemarine le Dim 16 Oct 2016 - 21:14

Qui a l'étude qui rappelle que les professeurs sont parmi les moins absents de la fonction publique ?
Je commence à en avoir assez de cette société qui hait ses professeurs.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Agrippina furiosa le Dim 16 Oct 2016 - 21:22

@mistinguette a écrit:
@Agrippina furiosa a écrit:Ben moi je suis partie en congé mater à la date prévu ... et ma remplaçante n'est arrivée que 15 jours après ... Mais non, non, l'institution ne se débrouille pas comme un manche !
Et, bien évidemment, elle ne m'a remplacé que pour le français ... parce que le latin ... Précision : c'était en 2006 ! pale
idem, 2008, j'ai tiré 4j de plus pour récupérer les vacances de Noël. Personne de prévu la 1er semaine de janvier... Quand ma remplaçante a appris son remplacement, elle a débarquée alors qu'elle était dispo.

3 j pour mon mari naissance, prévu aussi, on a demandé à contacter un TZR qu'on connaissait et qu'on savait dispo pour que le remplacement se mette en place. Pas prévu initialement car remplacement de trop courte durée !

Oh, ben oui, tu penses bien que déjà pour les mères, comme on dit maintenant, c'est compliqué, alors pour les pères ...
Mon mari, très soucieux de ses élèves (il n'avait que des 3èmes cette année-là) a préféré attendre la fin du brevet pour prendre ses jours (j'avais accouché 2 juin) ... Mais à part ça, quelle bande de glandeurs ces profs !!! topela

Agrippina furiosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Daphné le Mar 18 Oct 2016 - 14:40

J'ai vu ce midi sur jenesaisplusquelle chaîne un reportage sur le sujet et le responsable du SNPDEN a quand même signalé qu'on manquait de professeurs et qu'on ne trouvait pas de remplaçant comme ça, l'EN recrute au niveau master et ça ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval - enfin le gras pas dit exactement en ces termes.
J'ai au moins trouvé que c'était pas mal envoyé à l'opinion publique qui nous crache toujours dessus, leur montrer que personne ne se bouscule au portillon pour venir glander/buller enseigner dans les classes ! diable

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par doubledecker le Mar 18 Oct 2016 - 14:44


faut pas bouder son plaisir, c'est pas tous les jours!!! santeverre

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par VicomteDeValmont le Mar 18 Oct 2016 - 15:41

J'ai entendu sur BFMTV que les CDE pourront désigner un professeur pour remplacer ponctuellement son collègue absent s'il n'y a pas de volontaire.

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Tamerlan le Mar 18 Oct 2016 - 15:47

@VicomteDeValmont a écrit:J'ai entendu sur BFMTV que les CDE pourront désigner un professeur pour remplacer ponctuellement son collègue absent s'il n'y a pas de volontaire.

En droit ils le peuvent déjà. C'est le décret Robien qui n'a jamais été abrogé.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Zenxya le Mar 18 Oct 2016 - 16:04

Le décret De Robien permet au CDE d'obliger aux remplacements ! ? J'avais loupé ce détail, je croyais qu'il fallait avant tout l'accord des intéressés.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Chamil le Mar 18 Oct 2016 - 16:16

@zouz a écrit:Des annonces mardi à ce sujet.
Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

http://www.lejdd.fr/Societe/Education/Comment-l-Education-nationale-veut-ameliorer-le-remplacement-des-profs-817225

Naïvement, avant d'ouvrir le document, je pensais qu'on allait dire: "en les payant mieux, en améliorant leurs conditions de travail, en recrutant en nombre suffisant"...

Puis j'ouvre le doc.
Il faut, par exemple, "faire en sorte que si l'on ne trouve pas de remplaçants dans une circonscription, on puisse aller chercher ceux de la circonscription voisine". Dans le premier degré, chaque remplaçant est actuellement rattaché à un territoire : zone d’intervention localisée (ZIL), dans un rayon de 20 km, pour les absences de courte durée, département pour les absences dépassant 15 jours. Demain, le système devrait être assoupli. Certains évoquent même une fusion possible entre les deux catégories (c’est déjà le cas dans certains académies). D'autres, l'idée "de revoir les zones d'affectation et de fonctionner avec des bassins beaucoup plus larges".

Dans le secondaire, tous les collèges et les lycées devraient mettre en place un protocole de remplacement pour répondre aux absences de courte durée. En principe, le document est obligatoire depuis 2005. Mais dans les faits, il n'existe pas partout, et reste peu appliqué...

Bref, comment dégrader encore plus le métier, et donc renforcer la crise des recrutements et les absences à moyen terme. C'est même pas juste cynique: c'est idiot quand on réfléchit au delà de la prochaine élection.

Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par PauvreYorick le Mar 18 Oct 2016 - 16:30

En même temps, si ça ne l'était pas, on croirait à un canular Razz

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Tamerlan le Mar 18 Oct 2016 - 16:51

@Zenxya a écrit:Le décret De Robien permet au CDE d'obliger aux remplacements ! ? J'avais loupé ce détail, je croyais qu'il fallait avant tout l'accord des intéressés.

Article 3

Pour la mise en oeuvre de ce protocole, le chef d'établissement recherche en priorité l'accord des enseignants qualifiés à même d'effectuer un remplacement de courte durée.

Lorsque cela est nécessaire pour assurer la continuité de l'enseignement mentionnée à l'article L. 912-1 du code de l'éducation susvisé, le chef d'établissement désigne les personnels chargés d'assurer des enseignements complémentaires pour pallier une absence de courte durée.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Zenxya le Mar 18 Oct 2016 - 17:09

Merci Tamerlan, effectivement je n'avais pas tout lu. Intéressant ce "enseignements complémentaires", j'en déduis que ce n'est pas forcément dans la discipline du professeur absent.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par A rebours le Mar 18 Oct 2016 - 18:18

Pour mon congé mat', en s'y prenant au dernier moment et sous prétexte qu'il n'y a plus de prof de lettres classiques, c'est un contractuel de lettres modernes qui me remplace... Hummm... pour présenter des Terminales au bac de latin, c'est costaud !

A rebours
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Malaga le Mar 18 Oct 2016 - 18:25

@Tamerlan a écrit:
@Zenxya a écrit:Le décret De Robien permet au CDE d'obliger aux remplacements ! ? J'avais loupé ce détail, je croyais qu'il fallait avant tout l'accord des intéressés.

Article 3

Pour la mise en oeuvre de ce protocole, le chef d'établissement recherche en priorité l'accord des enseignants qualifiés à même d'effectuer un remplacement de courte durée.

Lorsque cela est nécessaire pour assurer la continuité de l'enseignement mentionnée à l'article L. 912-1 du code de l'éducation susvisé, le chef d'établissement désigne les personnels chargés d'assurer des enseignements complémentaires pour pallier une absence de courte durée.

J'apprends cela également. Mais alors, pourrait-on être obligé de remplacer un de nos collègues au delà de l'heure supplémentaire que l'on peut nous imposer ?

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par A rebours le Mar 18 Oct 2016 - 18:38

J'ai eu un CDE qui faisait cela, ça a tenu une année, après elle a laissé tomber car c'était compliqué de demander à chaque fois qui voulait bien prendre telle classe à telle heure. Le problème c'était surtout qu'elle imposait au collègue absent de laisser un travail très précis à faire, l'heure de cours devait donc être prête à emploi.

A rebours
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Rendash le Mar 18 Oct 2016 - 18:45

@A rebours a écrit: Le problème c'était surtout qu'elle imposait au collègue absent de laisser un travail très précis à faire

Et, évidemment, les collègues faisaient sans discuter ? Rolling Eyes

Bon, encore, une feignasse qui se paie une petite chimio pépère au lieu d'aller bosser a le temps de faire ça, vautré sur son lit d'hôpital. Mais enfin, quand tu loupes une journée ou deux pour la bonne gastro des familles, tu prépares le taf la tête dans la cuvette ?



_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum