Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Rendash le Mar 18 Oct 2016 - 18:45

@A rebours a écrit: Le problème c'était surtout qu'elle imposait au collègue absent de laisser un travail très précis à faire

Et, évidemment, les collègues faisaient sans discuter ? Rolling Eyes

Bon, encore, une feignasse qui se paie une petite chimio pépère au lieu d'aller bosser a le temps de faire ça, vautré sur son lit d'hôpital. Mais enfin, quand tu loupes une journée ou deux pour la bonne gastro des familles, tu prépares le taf la tête dans la cuvette ?



Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par XIII le Mar 18 Oct 2016 - 18:49

En école élémentaire certains départements réquisitionnent les membres du RASED!!!!

Grâce aux rythmes scolaires et à la "faune" qui transitent dans les écoles, ils pourront très bientôt réquisitionner des BAFA! A faire de la garderie allons au bout des choses!

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Zagara le Mar 18 Oct 2016 - 19:20

Vous avez remarqué que les journalistes tournent le débat contre les enseignants ? Ils parlent tous de "profs absents" pour les plus gentils et de "profs absentéistes" pour les plus... Figaro. Ils tournent le problème du remplacement sur le thème : "le problème c'est que les professeurs sont des feignants qui sont tout le temps absents". Je me suis faite violence en allant regarder les commentaires des lecteurs éclairés. C'est le haro général sur ces salauds de "profs" qui en branlent pas une et font exprès de tomber malade quand ils devraient en branler une.

Bref, ce thème qui devait être au déshonneur du MEN (puisque le problème c'est que le métier n'est plus attractif, donc on manque de personnel, lequel est à flux tendu et n'a donc que peu de remplaçants) est en fait tourné par les médias comme un thème anti-enseignants.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par maldoror1 le Mar 18 Oct 2016 - 19:27

@Zagara a écrit:Vous avez remarqué que les journalistes tournent le débat contre les enseignants ? Ils parlent tous de "profs absents" pour les plus gentils et de "profs absentéistes" pour les plus... Figaro. Ils tournent le problème du remplacement sur le thème : "le problème c'est que les professeurs sont des feignants qui sont tout le temps absents". Je me suis faite violence en allant regarder les commentaires des lecteurs éclairés. C'est le haro général sur ces salauds de "profs" qui en branlent pas une et font exprès de tomber malade quand ils devraient en branler une.

Bref, ce thème qui devait être au déshonneur du MEN (puisque le problème c'est que le métier n'est plus attractif, donc on manque de personnel, lequel est à flux tendu et n'a donc que peu de remplaçants) est en fait tourné par les médias comme un thème anti-enseignants.

En tout cas, "Le Figaro" propose aujourd'hui sur son site un article sur les multiples agressions à l'encontre des professeurs depuis la rentrée. Je n'ai rien vu de tel sur "Libé", ni sur "Le Monde" ( mais il est vrai que je n'ai pas tout épluché ). Et les commentaires des lecteurs du Figaro, pour le coup, font montre d'une certaine compassion pour nous, ainsi que pour le personnel médical, les policiers, les pompiers.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par menerve le Mar 18 Oct 2016 - 20:02

Entendu à la radio tout à l'heure: "NVB propose que la formation des enseignants ait lieu désormais pendant les vacances!"
Déjà que les formations sur les heures de cours c'est bien beau mais quand cette formation a lieu à l'autre bout de l'académie et qu'on consacre 5h à l'aller-retour et que ces 5h ne sont pas payées, on a juste de quoi rembourser l'essence ...et ben zut! Moi 5h de trajet, le stress avec la circulation + 6h de formation sur place = 11h non stop sans compter qu'il faut se lever aux aurores pour arriver à l'heure et qu'on rentre à pas d'heure = manque de sommeil!!!!

Ma soeur travaille à pôle emploi et bien ses heures de déplacement lui sont soit payées en heures sup soit récupérables en rtt!

menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Rendash le Mar 18 Oct 2016 - 20:05

@maldoror1 a écrit:
@Zagara a écrit:Vous avez remarqué que les journalistes tournent le débat contre les enseignants ? Ils parlent tous de "profs absents" pour les plus gentils et de "profs absentéistes" pour les plus... Figaro. Ils tournent le problème du remplacement sur le thème : "le problème c'est que les professeurs sont des feignants qui sont tout le temps absents". Je me suis faite violence en allant regarder les commentaires des lecteurs éclairés. C'est le haro général sur ces salauds de "profs" qui en branlent pas une et font exprès de tomber malade quand ils devraient en branler une.

Bref, ce thème qui devait être au déshonneur du MEN (puisque le problème c'est que le métier n'est plus attractif, donc on manque de personnel, lequel est à flux tendu et n'a donc que peu de remplaçants) est en fait tourné par les médias comme un thème anti-enseignants.

En tout cas, "Le Figaro" propose aujourd'hui sur son site un article sur les multiples agressions à l'encontre des professeurs depuis la rentrée. Je n'ai rien vu de tel sur "Libé", ni sur "Le Monde" ( mais il est vrai que je n'ai pas tout épluché ). Et les commentaires des lecteurs du Figaro, pour le coup, font montre d'une certaine compassion pour nous, ainsi que pour le personnel médical, les policiers, les pompiers.

Plus précisément, les lecteurs du Figaro ne savent plus où donner du crachat, partagés qu'ils sont entre leur mépris pour les professeurs et leur mépris pour nos p'tits Arabes qui, évidemment, dans la tête de bon nombre de ces braves gens, sont les uniques responsables de ces agressions.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Jane le Mar 18 Oct 2016 - 20:08

@A rebours a écrit:"En communiquant davantage avec les familles : "En temps réel, en précisant le motif et la durée prévue de l'absence", avance un membre de la FCPE."
Bah oui, tant qu'à faire ! Il faudrait qu'on se justifie de nos absences auprès des familles ? L'employeur ne voit déjà pas le motif de l'absence qui se trouve sur le 1° volet de l'arrêt de travail... alors les familles, zut quoi.

"Enfin, le ministère devrait s’attaquer au problème des absences "perlées" : ces profs qui manquent deux jours..."


Eh bien le ministère en a créé de belles, ces absences perlées, avec les formations obligatoires pour la réforme du collège ! L'an passé, entre mars et juin, il n'y a pas eu une seule semaine dans notre bahut où les élèves ont eu tous leurs profs et tous leurs cours ! Là, on n'a entendu ni le ministère ni la FCPE se plaindre...

Pour finir, quand on sait que l'EN oblige à déclarer avant les 3 premiers mois une grossesse, et ne s'occupe du remplacement du prof concerné qu'un mois et demi (dans le meilleur des cas) avant le début du congé maternité, cette déclaration sur un meilleur remplacement des profs fait vraiment rire.

Allez, chiche, pour la prochaine grippe que m'auront collé mes indélicats élèves, au lieu de prendre 2 jours, j'en prendrai 15. Comme ça, au moins, non seulement je reviendrai en forme, mais en plus, j'aurai peut-être eu un remplaçant... ou pas furieux

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Cicyle le Mar 18 Oct 2016 - 20:10

@menerve a écrit:Ma soeur travaille à pôle emploi et bien ses heures de déplacement lui sont soit payées en heures sup soit récupérables en rtt!
Ma belle soeur est envoyée sur un site lointain pour besoins de service : ses déplacements sont comptés dans son temps de travail… Si on me comptait comme ça, je ne ferais plus cours ! yesyes
Bref, pour en revenir au sujet de la formation : ils disent que ça sera sur la base du volontariat. Ce qu'il y a de bien, c'est que les formations n'afficheront plus complet ! Razz  Perso, mes vacances, c'est consacré au retour de la terre d'exil. Et on est nombreux a avoir été délocalisés et à rentrer pendant tout ou partie des vacances.

Par contre, je dois dire que certains journalistes sont honnêtes : ce matin, sur inter, la journaliste rappelait que les enseignants sont les fonctionnaires les moins absents (et justement, elle n'a pas dit "absentéistes"). Bon, ce soir, une autre a parlé d'absentéisme… Rolling Eyes

Quant aux PE de Haute-Garonne ou de départements de montagne, ils vont être contents d'être envoyés à l'autre bout du département. Et les enfants auront un enseignant au top devant eux, avec des cernes d'un km. Rolling Eyes


Dernière édition par Cicyle le Mar 18 Oct 2016 - 20:12, édité 1 fois

_________________
2016-2017 : Re-bouche-trous.  Lycée 1 : 1ère ST2S, 2nde santé social, 2nde AP ; Lycée 2 : Tale STL en CBSV, 2nde en EDE biotechnologies (x3 cafe ).
2015-2016 : Bouche-trous ! Mais seulement 1ère et TSTL ---> mi-temps.
2014-2015 : Stagiaire 18h : 1 2nde biotechno ; 1 1ère ST2S ; 1 Terminale ST2S.
2013-2014 : CAD2 (contractuelle-admissible) : 1 2nde en biotechnologies ; 1 1ère ST2S.

Cicyle
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Thermo le Mar 18 Oct 2016 - 20:12

@menerve a écrit:Entendu à la radio tout à l'heure: "NVB propose que la formation des enseignants ait lieu désormais pendant les vacances!"
Déjà que les formations sur les heures de cours c'est bien beau mais quand cette formation a lieu à l'autre bout de l'académie et qu'on consacre 5h à l'aller-retour et que ces 5h ne sont pas payées, on a juste de quoi rembourser l'essence ...et ben zut! Moi 5h de trajet, le stress avec la circulation + 6h de formation sur place = 11h non stop sans compter qu'il faut se lever aux aurores pour arriver à l'heure et qu'on rentre à pas d'heure = manque de sommeil!!!!

Ma soeur travaille à pôle emploi et bien ses heures de déplacement lui sont soit payées en heures sup soit récupérables en rtt!
Pourquoi y aller? à leur formation qui n'a de formation que l'intitulé? la "formation" n'est pas obligatoire (contrairement aux remboursements des frais de déplacements que le rectorat zappe), renseigne toi au syndicat.

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par e-Wanderer le Mar 18 Oct 2016 - 20:14

@Rendash a écrit:
Plus précisément, les lecteurs du Figaro ne savent plus où donner du crachat, partagés qu'ils sont entre leur mépris pour les professeurs et leur mépris pour nos p'tits Arabes qui, évidemment, dans la tête de bon nombre de ces braves gens, sont les uniques responsables de ces agressions.
Je consulte leur site, car c'est l'un des seuls à relayer les dépêches AFP (dans le petit cadre en haut à droite), ce qui est bien pratique pour s'informer. Mais il ne faut pas lire les commentaires, surtout pas ! Déjà que les articles… Il n'y a qu'à voir le nombre de papiers consacrés chaque jour à Sarkozy pour comprendre la ligne politique de ce journal.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par clap le Mar 18 Oct 2016 - 20:15

Je ne veux pas me faire l'avocat du diable mais comme d'habitude l'attitude de certains collègues fait du tort à toute la profession! J'ai déjà remplacé quelqu'un qui était systématiquement absent les 15 derniers jours avant les vacances... Des profs comme ça on en connaît tous et heureusement ils sont peu nombreux! Mais ce sont eux que les parents retiennent!

clap
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Esméralda le Mar 18 Oct 2016 - 20:20

@clap a écrit:Je ne veux pas me faire l'avocat du diable mais comme d'habitude l'attitude de certains collègues fait du tort à toute la profession! J'ai déjà remplacé quelqu'un qui était systématiquement absent les 15 derniers jours avant les vacances... Des profs comme ça on en connaît tous et heureusement ils sont peu nombreux! Mais ce sont eux que les parents retiennent!
Euh, ben ... non. Rolling Eyes

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par PauvreYorick le Mar 18 Oct 2016 - 20:29

Non plus...

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Rendash le Mar 18 Oct 2016 - 20:31

Non plus Laughing

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Fires of Pompeii le Mar 18 Oct 2016 - 20:32

Non plus.

Je connais en revanche des profs qui seraient prêts à passer leurs nuits et leurs weekends au collège, et qui, à mon avis, font autant de tort à la profession que ceux que tu évoques (mais que je n'ai jamais connus) , clap.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Rendash le Mar 18 Oct 2016 - 20:34

Je connais aussi des professeurs qui bossent même malades comme des chiens. Y compris lorsqu'ils ne peuvent pas assurer leurs cours, d'ailleurs : ils crèvent chez eux, mais corrigent leurs copies, répondent aux mails, préparent leurs cours... Laughing

Et des professeurs qui sont malades le weekend et pendant les vacances, mais aptes à aller bosser le lundi, on en connaît tous, aussi, non ? Razz

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Fires of Pompeii le Mar 18 Oct 2016 - 20:35

@Rendash a écrit:Je connais aussi des professeurs qui bossent même malades comme des chiens. Y compris lorsqu'ils ne peuvent pas assurer leurs cours, d'ailleurs : ils crèvent chez eux, mais corrigent leurs copies, répondent aux mails, préparent leurs cours... Laughing

Et des professeurs qui sont malades le weekend et pendant les vacances, mais aptes à aller bosser le lundi, on en connaît tous, aussi, non ? Razz

Punaise ça c'est moi.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Rendash le Mar 18 Oct 2016 - 20:37

@Fires of Pompeii a écrit:
@Rendash a écrit:Je connais aussi des professeurs qui bossent même malades comme des chiens. Y compris lorsqu'ils ne peuvent pas assurer leurs cours, d'ailleurs : ils crèvent chez eux, mais corrigent leurs copies, répondent aux mails, préparent leurs cours... Laughing

Et des professeurs qui sont malades le weekend et pendant les vacances, mais aptes à aller bosser le lundi, on en connaît tous, aussi, non ? Razz

Punaise ça c'est moi.


topela Razz

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par liliepingouin le Mar 18 Oct 2016 - 20:40

@Esméralda a écrit:
@clap a écrit:Je ne veux pas me faire l'avocat du diable mais comme d'habitude l'attitude de certains collègues fait du tort à toute la profession! J'ai déjà remplacé quelqu'un qui était systématiquement absent les 15 derniers jours avant les vacances... Des profs comme ça on en connaît tous et heureusement ils sont peu nombreux! Mais ce sont eux que les parents retiennent!
Euh, ben ... non. Rolling Eyes

Moi non plus, je n'ai connu personne comme ça, ni quand j'étais élève, ni depuis que je suis enseignante. Comme quoi, ils ne doivent pas être si nombreux.

Et même s'il y a des cas comme cela, ce n'est pas une raison pour généraliser. Les personnes qui généraliseraient à partir d'un seul comportement déviant et seraient aveugles à tout le reste sont des cas désespérés que personne ne convaincra de toute façon.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par menerve le Mar 18 Oct 2016 - 20:42

@Thermo a écrit:
@menerve a écrit:Entendu à la radio tout à l'heure: "NVB propose que la formation des enseignants ait lieu désormais pendant les vacances!"
Déjà que les formations sur les heures de cours c'est bien beau mais quand cette formation a lieu à l'autre bout de l'académie et qu'on consacre 5h à l'aller-retour et que ces 5h ne sont pas payées, on a juste de quoi rembourser l'essence ...et ben zut! Moi 5h de trajet, le stress avec la circulation + 6h de formation sur place = 11h non stop sans compter qu'il faut se lever aux aurores pour arriver à l'heure et qu'on rentre à pas d'heure = manque de sommeil!!!!

Ma soeur travaille à pôle emploi et bien ses heures de déplacement lui sont soit payées en heures sup soit récupérables en rtt!
Pourquoi y aller? à leur formation qui n'a de formation que l'intitulé? la "formation" n'est pas obligatoire (contrairement aux remboursements des frais de déplacements que le rectorat zappe), renseigne toi au syndicat.

Ben pour le coup, je n'avais pas le choix: comme j'ai repassé un concours interne pour changer de discipline des lettres vers la documentation et en plus cette formation obligatoire avait lieu le mercredi seul jour où je ne travaillais pas...donc ça faisait 30 h au collège + 6h de formation + 5 heures de route quasi chaque semaine!

menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Mademoiselle Labutte le Mar 18 Oct 2016 - 21:13

@Rendash a écrit:
Plus précisément, les lecteurs du Figaro ne savent plus où donner du crachat, partagés qu'ils sont entre leur mépris pour les professeurs et leur mépris pour nos p'tits Arabes qui, évidemment, dans la tête de bon nombre de ces braves gens, sont les uniques responsables de ces agressions.

Pas mieux. Formule admirablement tournée qui traduit un sentiment que je partage intégralement.

_________________
Amants, heureux amants , voulez-vous voyager?
           Que ce soit aux rives prochaines ;
Soyez-vous l'un à l'autre un monde toujours beau,
           Toujours divers, toujours nouveau ;
Tenez-vous lieu de tout, comptez pour rien le reste.

La Fontaine, "Les Deux Pigeons", Fables (IX, 2)

Mademoiselle Labutte
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Thalie le Mar 18 Oct 2016 - 21:24

@Zagara a écrit:Vous avez remarqué que les journalistes tournent le débat contre les enseignants ? Ils parlent tous de "profs absents" pour les plus gentils et de "profs absentéistes" pour les plus... Figaro.
Faux, toute la journée france inter et france culture ont parlé de profs absentéistes, j'ai même dû reprendre une mère ce soir qui était scandalisée et qui évidemment m'en faisait part à moi !

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Spinoza1670 le Mar 18 Oct 2016 - 21:29

@Schéhérazade a écrit:
@Ruthven a écrit:Elargissement des zones et retour du remplacement De Robien obligatoire ? Attendons mardi pour voir à quel point la ministre va dégrader encore plus les conditions de travail.

Ben voyons, pourquoi le professeur d'allemand ne remplacerait-il pas le professeur d'italien? Ah pardon, on a résolu le problème: plus d'allemand, ni d'italien. Mais un collègue d'EPS peut tout à fait remplacer un collègue de mathématiques, et réciproquement. Et pourquoi ne pas envoyer les TZR de Nice faire des remplacements à Brest? Ils verront du pays, après tout...
ou un collègue de philo, n'est-ce pas Madame Labutte ?

FR 3 a écrit:Où en est l’enseignement depuis la grève des lycéens et les promesses gouvernementales ? FR 3 Île-de-France est allé au Lycée Henri Bergson à Villon dans l’Yonne. Il subsiste toujours des problèmes, mais on se sert les coudes. C’est ainsi que M. Franck Bardu, professeur d’éducation physique, a décidé de prendre en attendant la place du professeur de philosophie, toujours vacante.

M. Bardu : - Je suis là parce que votre professeur de philo n’a toujours pas été remplacé. Donc c’est moi qui en attendant vais assurer les cours. OK ? Bon, sinon voilà on va commencer. Qu’est-ce que vous étudiez là … dernièrement … euh ?

Un élève lève la main.

M. Bardu : Oui ?

Elève : Epicure et la luxure.

M. Bardu : … Epicure et la luxure … Bah écoutez pour la luxure, euh, un simple bandage suffit…


_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par wanax le Mar 18 Oct 2016 - 21:43

@Thalie a écrit:
@Zagara a écrit:Vous avez remarqué que les journalistes tournent le débat contre les enseignants ? Ils parlent tous de "profs absents" pour les plus gentils et de "profs absentéistes" pour les plus... Figaro.
Faux, toute la journée france inter et france culture ont parlé de profs absentéistes, j'ai même dû reprendre une mère ce soir qui était scandalisée et qui évidemment m'en faisait part à moi !
Le plus beau, c'est que toi et moi payons pour ces organismes de propagande, censés nous informer et nous élever. C'est bien foutu, quand même. Laughing
( Si tu veux vraiment être en colère, va analyser les noms des journalistes, les thèmes fréquemment proposés, les analyses politiques absolument im-par-tiales... )


wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Mademoiselle Labutte le Mar 18 Oct 2016 - 21:51

@Spinoza1670 a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@Ruthven a écrit:Elargissement des zones et retour du remplacement De Robien obligatoire ? Attendons mardi pour voir à quel point la ministre va dégrader encore plus les conditions de travail.

Ben voyons, pourquoi le professeur d'allemand ne remplacerait-il pas le professeur d'italien? Ah pardon, on a résolu le problème: plus d'allemand, ni d'italien. Mais un collègue d'EPS peut tout à fait remplacer un collègue de mathématiques, et réciproquement. Et pourquoi ne pas envoyer les TZR de Nice faire des remplacements à Brest? Ils verront du pays, après tout...

ou un collègue de philo, n'est-ce pas Madame Labutte ?
Si j'en juge par le climat de violence actuel envers les profs, il ne fait pas bon demander où il est, le ré. diable

_________________
Amants, heureux amants , voulez-vous voyager?
           Que ce soit aux rives prochaines ;
Soyez-vous l'un à l'autre un monde toujours beau,
           Toujours divers, toujours nouveau ;
Tenez-vous lieu de tout, comptez pour rien le reste.

La Fontaine, "Les Deux Pigeons", Fables (IX, 2)

Mademoiselle Labutte
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Zagara le Mar 18 Oct 2016 - 22:07

@Thalie a écrit:
@Zagara a écrit:Vous avez remarqué que les journalistes tournent le débat contre les enseignants ? Ils parlent tous de "profs absents" pour les plus gentils et de "profs absentéistes" pour les plus... Figaro.
Faux, toute la journée france inter et france culture ont parlé de profs absentéistes, j'ai même dû reprendre une mère ce soir qui était scandalisée et qui évidemment m'en faisait part à moi !
Ben pourquoi "faux" ? Tu dis exactement ce que j'ai dit Very Happy

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum