L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Whypee le Mer 26 Oct 2016 - 13:29

Bac+5 plus une réussite à un concours et un an de stage d'un coté, bac+3 et un entretien de 45 minutes de l'autre.
Mutation aléatoire d'un coté, choix du poste de l'autre.
Emploi à vie d'un coté, emploi à vie de l'autre.

Est-il encore nécessaire de se casser la nénette pour entrer dans ce beau métier ?

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Eclipse02 le Mer 26 Oct 2016 - 13:35

En tant que contractuel tu ne choisis pas vraiment ton poste, tu es rarement dans le même établissement une année sur l'autre même si tout est fait pour y rester, tu restes dans la précarité et le stress pendant l'été pour savoir si tu vas avoir un poste à la rentrée. Je ne dirais donc pas emploi a vie.
Il y a aussi une différence de salaire qui entre un agrégé et un contractuel n'est pas du tout négligeable.

Eclipse02
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Verdurette le Mer 26 Oct 2016 - 13:46

Bah, c'est chouette, l'Etat va faire des économies en payant des animateurs précaires qui savent appuyer sur le bouton du TBI pour assurer l'école numérique. En faisant GA scolaire en temps de classe et GA au Club Med pendant les vacances, ils auront un salaire décent.
C'est à peine caricatural. titanic

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Whypee le Mer 26 Oct 2016 - 13:47

@Eclipse02 a écrit:En tant que contractuel tu ne choisis pas vraiment ton poste, tu es rarement dans le même établissement une année sur l'autre même si tout est fait pour y rester, tu restes dans la précarité et le stress pendant l'été pour savoir si tu vas avoir un poste à la rentrée. Je ne dirais donc pas emploi a vie.
Il y a aussi une différence de salaire qui entre un agrégé et un contractuel n'est pas du tout négligeable.
Bien sur j'ai caricaturé, mais tu peux refuser un poste pour en accepter un autre plus ou moins dans ton intérêt.
La précarité, laisse moi rire (jaune, bien sur !), mon établissement est passé de 2 à 3 MA en 95 à plus de 30 contractuels cette année. Avec des postes aux concours moindre par rapport aux besoins, on sent bien l'orientation de ces choix.
Et comme cela ne va pas aller en s'améliorant l'emploi à vie est assuré.
Bien évidemment le salaire étant le nerf de la guerre et à l'avantage de l'Etat...

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Laotzi le Mer 26 Oct 2016 - 13:48

Voici le mail qu'ont reçu les candidats inscrits aux concours session 2017 en Ile-de-France :

ACADEMIE DE VERSAILLES - RECTORAT                                                                                        
Versailles le 25 octobre 2016

Madame, Monsieur,

Vous êtes inscrit à la session 2017 de l’un des concours de recrutement de personnels enseignants.
Je vous propose de poursuivre votre projet professionnel et  d’enrichir vos compétences en devenant professeur contractuel, à temps complet ou incomplet, selon votre disponibilité, dans l’académie de Versailles. L’académie offre de nombreuses possibilités d’emploi dans les différentes disciplines, sur l’ensemble de son territoire.

Vous pouvez candidater en adressant votre CV et la copie de vos diplômes post bac,  par voie électronique (à privilégier) à l’adresse ce.dpe@ac-versailles.fr, ou par voie postale à l’adresse suivante : rectorat de l’académie de Versailles – Secrétariat DPE -  3 boulevard de Lesseps – 78017 – Versailles cedex.

Si votre dossier est validé par une commission spécialisée, il vous sera proposé un ou plusieurs postes. Dès votre recrutement, vous bénéficierez d’un accompagnement, par la formation,  le tutorat, la mise à disposition de livrets, l’inscription à un parcours de formation à distance,  qui vous donnera les clés pour prendre en charge vos classes.

Je vous prie de croire, madame, monsieur, à l’engagement de l’académie pour  vous aider dans votre projet professionnel.
Bien sincèrement

Le directeur des ressources humaines

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."

Laotzi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par ned3379 le Mer 26 Oct 2016 - 14:14

@Whypee a écrit:
@Eclipse02 a écrit:En tant que contractuel tu ne choisis pas vraiment ton poste, tu es rarement dans le même établissement une année sur l'autre même si tout est fait pour y rester, tu restes dans la précarité et le stress pendant l'été pour savoir si tu vas avoir un poste à la rentrée. Je ne dirais donc pas emploi a vie.
Il y a aussi une différence de salaire qui entre un agrégé et un contractuel n'est pas du tout négligeable.
Bien sur j'ai caricaturé, mais tu peux refuser un poste pour en accepter un autre plus ou moins dans ton intérêt.
La précarité, laisse moi rire (jaune, bien sur !), mon établissement est passé de 2 à 3 MA en 95 à plus de 30 contractuels cette année. Avec des postes aux concours moindre par rapport aux besoins, on sent bien l'orientation de ces choix.
Et comme cela ne va pas aller en s'améliorant l'emploi à vie est assuré.
Bien évidemment le salaire étant le nerf de la guerre et à l'avantage de l'Etat...

Oui enfin, emploi à vie jusqu'à ce que tu risques de pouvoir être titularisé après avoir fait le bon nombre d'années. Là il faut être prêt à faire une année blanche pour qu'ils puissent te garder sous le coude plus tard. Des témoignages de collègues à qui c'est arrivé sont nombreux.
Sans compter que contractuel ne te permet pas de te stabiliser dans ta vie à plusieurs niveaux.
Je peux pas être contractuel cette année parce qu'on m'a licencié en octobre soit un poil trop tard. On va peut être me le reproposer en novembre, qui sait, mais je crains qu'à l'heure actuelle je touche plus au chomage (en repréparant les concours) que contractuel. En plus j'ai du temps, je peux donner des cours particuliers et autres... mais si je vais à la banque, c'est clair qu'un prêt va pas être donné facilement.

ned3379
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par zouz le Mer 26 Oct 2016 - 14:17

On devrait gentiment laisser la place aux titulaires, ils pourront ainsi remettre au goût du jour un protocole de remplacement tombé en désuétude. Quant à nous, restons à la maison à écouter certains se plaindre de ne pouvoir prendre leur retraite plus tôt à taux plein.

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Olympias le Mer 26 Oct 2016 - 14:52

@fandorine a écrit:Europe 1 en a parlé récemment: http://www.europe1.fr/societe/penurie-de-profs-le-recrutement-express-de-certaines-academies-2878604

Europe 1 a écrit:Face à la pénurie de professeurs dans l'Éducation nationale, les académies n'hésitent plus à recourir aux contractuels.  


Trouver des enseignants coûte que coûte. Face à la pénurie de professeurs, les académies n'hésitent plus à recourir aux contractuels. Ces derniers, qui ne passent pas le CAPES, peuvent tout de même dispenser des cours. L'académie de Versailles a ainsi lancé la semaine dernière une grande campagne pour recruter environ 200 personnes. Sans passer le concours, ces chômeurs vont pouvoir en quelques jours se retrouver devant des élèves, sans jamais avoir enseigné auparavant.

Un entretien de 45 minutes. Pour prétendre enseigner, les conditions sont très simples : il faut ne pas avoir de casier judiciaire et être titulaire d'un Bac +3 qui correspond à la matière que l'on souhaite enseigner. L'académie de Versailles a ainsi reçu plus de 400 candidatures. Parmi ces candidats : des demandeurs d'emplois qui, auparavant, ont d'exercé d'autres métiers ou n'ont même jamais travaillé.

Pour vérifier leurs connaissances, l'académie ne leur fait pas passer de concours mais seulement un entretien de 45 minutes avec un inspecteur. S'il le résultat est concluant, l'heureux élu peut prendre la direction d'un collège ou d'un lycée avec à la clé un contrat d'un an avec l'Education nationale.
"Ça ne s'apprend pas comme ça". Ce recrutement ultrarapide comporte seulement deux journées de formation pour apprendre à se tenir devant des élèves. Le reste s'apprend sur internet et c'est bien ce inquiète les parents d'élèves à l'instar de Bruno Brisebarre, le président de la FCPE du Val d'Oise. "On a un risque de se retrouver demain sur des adultes non formés", explique-t-il. "Comment on dirige une classe, comment on gère une classe ? Ça ne s'apprend pas comme ça, c'est pas un métier facile d'être enseignant", pointe-t-il encore.  

Au sein de l'académie on confesse que ce processus est loin d'être optimal. Néanmoins, le besoin de recrutement est trop urgent notamment en maths et en physique. Et c'est toujours mieux d'avoir d'avoir un enseignant devant les élèves, même peu formé, plutôt qu'une classe sans prof.
 
furieux   furieux   furieux   furieux

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Babsie le Mer 26 Oct 2016 - 15:15

Ne fulminez pas trop, j'envisage de grossir le rang des non formés paumés devant des élèves du secondaire... Je me sens ridicule tout à coup.

Babsie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par mafalda16 le Mer 26 Oct 2016 - 15:36

@zouz a écrit:On devrait gentiment laisser la place aux titulaires, ils pourront ainsi remettre au goût du jour un protocole de remplacement tombé en désuétude. Quant à nous, restons à la maison à écouter certains se plaindre de ne pouvoir prendre leur retraite plus tôt à taux plein.


Rapport avec le chou-fleur? heu

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par zouz le Mer 26 Oct 2016 - 15:42

Think...and deal with it.

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Verdurette le Mer 26 Oct 2016 - 18:12

Surtout en maths et en physique ... Shocked Crying or Very sad

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par RogerMartin le Mer 26 Oct 2016 - 18:27

Je ne comprends pas, l'Etat a créé tout plein de postes et les profs ont tellement ça dans la peau qu'ils ne bossent pas pour l'argent, c'est la ministre qui l'a dit. En plus, on ne doit pas être souvent malade, avec les six mois de vacances par an. Very Happy
Il ne devrait donc pas y avoir de souci, non ?

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Pierre-Henri le Mer 26 Oct 2016 - 18:42

@RogerMartin a écrit:Je ne comprends pas, l'Etat a créé tout plein de postes et les profs ont tellement ça dans la peau qu'ils ne bossent pas pour l'argent, c'est la ministre qui l'a dit. En plus, on ne doit pas être souvent malade, avec les six mois de vacances par an. Very Happy
Il ne devrait donc pas y avoir de souci, non ?

Mais, voyons, on manque de candidats parce que les concours sont trop difficiles, trop sélectifs, trop académiques, exigent trop de savoirs savants qui sont coupés des réalités de la vraie vie. Pour résoudre le problème, il faut une graaaaaaaaande réforme du CAPES, qui mette enfin au centre les compétences professionnelles de la professionnalité professionnalisante.

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Eclipse02 le Mer 26 Oct 2016 - 18:50

@Whypee a écrit:
@Eclipse02 a écrit:En tant que contractuel tu ne choisis pas vraiment ton poste, tu es rarement dans le même établissement une année sur l'autre même si tout est fait pour y rester, tu restes dans la précarité et le stress pendant l'été pour savoir si tu vas avoir un poste à la rentrée. Je ne dirais donc pas emploi a vie.
Il y a aussi une différence de salaire qui entre un agrégé et un contractuel n'est pas du tout négligeable.
Bien sur j'ai caricaturé, mais tu peux refuser un poste pour en accepter un autre plus ou moins dans ton intérêt.
La précarité, laisse moi rire (jaune, bien sur !), mon établissement est passé de 2 à 3 MA en 95 à plus de 30 contractuels cette année. Avec des postes aux concours moindre par rapport aux besoins, on sent bien l'orientation de ces choix.
Et comme cela ne va pas aller en s'améliorant l'emploi à vie est assuré.
Bien évidemment le salaire étant le nerf de la guerre et à l'avantage de l'Etat...
Oui c'est vrai tu peux refuser un poste mais c'est un peu risqué. J'en ai refusé un, mais j'avoue que j'avais peur d'être blacklisté.... Quand je vois le déficit cette année dans ma matière (PC) je me dis que je vais faire la fine bouche si ça continue!
Je passe mon concours cette année et parfois je me dis, je suis dingue de vouloir faire ce boulot !

Eclipse02
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Eclipse02 le Mer 26 Oct 2016 - 18:54

@Pierre-Henri a écrit:
@RogerMartin a écrit:Je ne comprends pas, l'Etat a créé tout plein de postes et les profs ont tellement ça dans la peau qu'ils ne bossent pas pour l'argent, c'est la ministre qui l'a dit. En plus, on ne doit pas être souvent malade, avec les six mois de vacances par an. Very Happy
Il ne devrait donc pas y avoir de souci, non ?

Mais, voyons, on manque de candidats parce que les concours sont trop difficiles, trop sélectifs, trop académiques, exigent trop de savoirs savants qui sont coupés des réalités de la vraie vie. Pour résoudre le problème, il faut une graaaaaaaaande réforme du CAPES, qui mette enfin au centre les compétences professionnelles de la professionnalité professionnalisante.

Tout a fait d'accord car ce concours n'est pas en adéquation avec la réalité.

Eclipse02
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par RogerMartin le Mer 26 Oct 2016 - 18:58

@Pierre-Henri a écrit:
@RogerMartin a écrit:Je ne comprends pas, l'Etat a créé tout plein de postes et les profs ont tellement ça dans la peau qu'ils ne bossent pas pour l'argent, c'est la ministre qui l'a dit. En plus, on ne doit pas être souvent malade, avec les six mois de vacances par an. Very Happy
Il ne devrait donc pas y avoir de souci, non ?

Mais, voyons, on manque de candidats parce que les concours sont trop difficiles, trop sélectifs, trop académiques, exigent trop de savoirs savants qui sont coupés des réalités de la vraie vie. Pour résoudre le problème, il faut une graaaaaaaaande réforme du CAPES, qui mette enfin au centre les compétences professionnelles de la professionnalité professionnalisante.

Bon sang mais c'est bien sûr : c'est de professionnalitude qu'on manquait. affraid
Hélas, il va peut-être falloir attendre que la génération biberonnée aux EPI vienne sauver le monde.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par thrasybule le Mer 26 Oct 2016 - 19:17

Et puis l'entre-soi de la culture bourgeoise qui exclut et trie, je ne valide pas, parole de bébé lapin.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par mafalda16 le Mer 26 Oct 2016 - 19:18

@thrasybule a écrit:Et puis l'entre-soi de la culture bourgeoise qui exclut et trie, je ne valide pas, parole de bébé lapin.

Razz

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Honchamp le Mer 26 Oct 2016 - 21:34

Par contre, il y a bien de la gabegie au ministère : des TZR en...allemand (évidemment), sans affectation dans les 3 académies parisiennes, des contractuels évidemment sans affectation, mais un déficit de profs d'allemand dans les académies Nord-Picardie...
Pourquoi avoir affecté tant de néo-titulaires d'allemand et de TZR en Ile de France ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par ipomee le Jeu 27 Oct 2016 - 8:39

@Honchamp a écrit:Par contre, il y a bien de la gabegie au ministère : des TZR en...allemand (évidemment), sans affectation dans les 3 académies parisiennes, des contractuels évidemment sans affectation, mais un déficit de profs d'allemand dans les académies Nord-Picardie...
Pourquoi avoir affecté tant de néo-titulaires d'allemand et de TZR en Ile de France ?

Pour leur faire faire autre chose que de l'allemand ?

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Whypee le Jeu 27 Oct 2016 - 9:48

Tu sais, les collègues de spécialités en "électricité", "électronique", "électronique" se sont vus être affublés du titre "métiers de l'électricité" sans que cela ne gêne un seul inspecteur, alors ces mêmes inspecteurs pour eux un professeur de langue qu'elle soit ibérique, germanique, etc... c'est la même chose !

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par jésus le Jeu 27 Oct 2016 - 9:50

Vous ironisez sur les concours trop sélectifs. En philo, ça a été le cas que je les ai passés. En 2006/2007, il me semble. Même des élèves de l'ENS était sur le carreau. Et cette sélectivité conjoint à la fin de mes allocations CROUS m'ont poussé à me réorienté. Quand les postes ont un peu augmenté, j'étais déjà ailleurs qu'à l'université. Des très basses et peu compréhensibles à l'oral.

Et un niveau de difficulté de concours peu en lien avec le niveau d'enseignement que l'on peut en général fournir en lycée. Bref, l'univers des concours est loin du quotidien de l'enseignement lambda en lycée même en étant exigeant ( ce que j'ai été)

Pas de formations pour les contractuels; des places de formations pour le RAEP en nombre insuffisant.  
L'interne, avec 5 ans d'expérience n'a pas été non plus une porte de sortie, avec 17 postes sur toute la France, même pas un poste par académie. Même avec un "bon" dossier lors de la deuxième tentative, je ne suis pas allé à l'oral.


Dernière édition par jésus le Jeu 27 Oct 2016 - 9:57, édité 1 fois

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Ingeborg B. le Jeu 27 Oct 2016 - 9:57

@Honchamp a écrit:Par contre, il y a bien de la gabegie au ministère : des TZR en...allemand (évidemment), sans affectation dans les 3 académies parisiennes, des contractuels évidemment sans affectation, mais un déficit de profs d'allemand dans les académies Nord-Picardie...
Pourquoi avoir affecté tant de néo-titulaires d'allemand et de TZR en Ile de France ?
Non.... L'académie de Versailles recherche aussi des contractuels en Allemand. Par ailleurs, il est normal de conserver un vivier de TZR pour remplacer au cours de l'année des profs absents. Sinon, on se retrouve sans TZR, comme en Mathématiques.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par amour le Jeu 27 Oct 2016 - 10:31

@ned3379 a écrit:
@Whypee a écrit:
@Eclipse02 a écrit:En tant que contractuel tu ne choisis pas vraiment ton poste, tu es rarement dans le même établissement une année sur l'autre même si tout est fait pour y rester, tu restes dans la précarité et le stress pendant l'été pour savoir si tu vas avoir un poste à la rentrée. Je ne dirais donc pas emploi a vie.
Il y a aussi une différence de salaire qui entre un agrégé et un contractuel n'est pas du tout négligeable.
Bien sur j'ai caricaturé, mais tu peux refuser un poste pour en accepter un autre plus ou moins dans ton intérêt.
La précarité, laisse moi rire (jaune, bien sur !), mon établissement est passé de 2 à 3 MA en 95 à plus de 30 contractuels cette année. Avec des postes aux concours moindre par rapport aux besoins, on sent bien l'orientation de ces choix.
Et comme cela ne va pas aller en s'améliorant l'emploi à vie est assuré.
Bien évidemment le salaire étant le nerf de la guerre et à l'avantage de l'Etat...

Oui enfin, emploi à vie jusqu'à ce que tu risques de pouvoir être titularisé après avoir fait le bon nombre d'années. Là il faut être prêt à faire une année blanche pour qu'ils puissent te garder sous le coude plus tard. Des témoignages de collègues à qui c'est arrivé sont nombreux.
Sans compter que contractuel ne te permet pas de te stabiliser dans ta vie à plusieurs niveaux.
Je peux pas être contractuel cette année parce qu'on m'a licencié en octobre soit un poil trop tard. On va peut être me le reproposer en novembre, qui sait, mais je crains qu'à l'heure actuelle je touche plus au chomage (en repréparant les concours) que contractuel. En plus j'ai du temps, je peux donner des cours particuliers et autres... mais si je vais à la banque, c'est clair qu'un prêt va pas être donné facilement.
Sauf erreur de ma part, un enseignant titulaire ne peut pas prétendre aux allocations chômage. Si je me trompe j'aimerais bien que l'on me corrige. D'ailleurs j'aimerais me tromper.  
Quelques sous en plus chaque mois et l'éventuelle possibilité, un jour, de négocier un prêt et d'accéder, peut-être, avec beaucoup de chance à la propriété immobilière dans une région où l'on a nullement choisi de vivre, est-ce à cela qu'est réduit aujourd'hui le statut de titulaire bac+5, concours obtenu et année de stage validée? J'en ai bien l'impression.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par frigo le Jeu 27 Oct 2016 - 10:40

@jésus a écrit:Vous ironisez sur les concours trop sélectifs. En philo, ça a été le cas que je les ai passés. En 2006/2007, il me semble. Même des élèves de l'ENS était sur le carreau. Et cette sélectivité conjoint à la fin de mes allocations CROUS m'ont poussé à me réorienté. Quand les postes ont un peu augmenté, j'étais déjà ailleurs qu'à l'université. Des très basses et peu compréhensibles à l'oral.

Et un niveau de difficulté de concours peu en lien avec le niveau d'enseignement que l'on peut en général fournir en lycée. Bref, l'univers des concours est loin du quotidien de l'enseignement lambda en lycée même en étant exigeant ( ce que j'ai été)

Pas de formations pour les contractuels; des places de formations pour le RAEP en nombre insuffisant.  
L'interne, avec 5 ans d'expérience n'a pas été non plus une porte de sortie, avec 17 postes sur toute la France, même pas un poste par académie. Même avec un "bon" dossier lors de la deuxième tentative, je ne suis pas allé à l'oral.

Si vous laissiez autant de fautes de français dans vos copies que dans ce message, je ne suis pas étonné de vos échecs aux concours ...

_________________
"C’est un malheur pour la nature humaine, lorsque la religion est donnée par un conquérant. La religion mahométane, qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l’a fondée." Montesquieu, De l’Esprit des lois, livre XXIV, chapitre 4.

frigo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum