L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par frigo le Jeu 27 Oct 2016 - 10:40

@jésus a écrit:Vous ironisez sur les concours trop sélectifs. En philo, ça a été le cas que je les ai passés. En 2006/2007, il me semble. Même des élèves de l'ENS était sur le carreau. Et cette sélectivité conjoint à la fin de mes allocations CROUS m'ont poussé à me réorienté. Quand les postes ont un peu augmenté, j'étais déjà ailleurs qu'à l'université. Des très basses et peu compréhensibles à l'oral.

Et un niveau de difficulté de concours peu en lien avec le niveau d'enseignement que l'on peut en général fournir en lycée. Bref, l'univers des concours est loin du quotidien de l'enseignement lambda en lycée même en étant exigeant ( ce que j'ai été)

Pas de formations pour les contractuels; des places de formations pour le RAEP en nombre insuffisant.  
L'interne, avec 5 ans d'expérience n'a pas été non plus une porte de sortie, avec 17 postes sur toute la France, même pas un poste par académie. Même avec un "bon" dossier lors de la deuxième tentative, je ne suis pas allé à l'oral.

Si vous laissiez autant de fautes de français dans vos copies que dans ce message, je ne suis pas étonné de vos échecs aux concours ...

frigo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Honchamp le Jeu 27 Oct 2016 - 10:47

@Ingeborg B. a écrit:
@Honchamp a écrit:Par contre, il y a bien de la gabegie au ministère : des TZR en...allemand (évidemment), sans affectation dans les 3 académies parisiennes, des contractuels évidemment sans affectation, mais un déficit de profs d'allemand dans les académies Nord-Picardie...
Pourquoi avoir affecté tant de néo-titulaires d'allemand et de TZR en Ile de France ?
Non.... L'académie de Versailles recherche aussi des contractuels en Allemand. Par ailleurs, il est normal de conserver un vivier de TZR pour remplacer au cours de l'année des profs absents. Sinon, on se retrouve sans TZR, comme en Mathématiques.

Effectivement, l'allemand fait partie des disciplines pour lesquels on peut candidater.
http://www.ac-versailles.fr/public/jcms/ss_7353/personnels-contractuels-enseignant-documentaliste-conseiller-d-education-principal-ou-conseiller-d-orientation-psychologue

Mais cela ne veut pas dire qu'il y a des besoins, toutes les disciplines sont listées.
A moins que tu n'aies des des infos spécifiques sur l'allemand.
Je connais plusieurs jeunes qui ont candidaté l'an passé à Versailles, ont été reçus en janvier par une IPR, ont eu un avis favorable, mais n'ont jamais été appelés.
Et n'ont pas été sollicités davantage cette année.

Je répète qu'il y a des TZR, plusieurs dizaines, qui ne sont pas sur un poste d'enseignement pour l'instant. Donc, la recherche de contractuels en allemand par manque réel de profs d'allemand, je n'y crois guère.

En maths et en sc phy, je veux bien y croire. En maths, c'est le cas un peu partout. Il y a belle lurette qu'on a fait sauter la nécessité d'avoir une licence complète pour être recruté, ou qu'on emploie des jeunes diplômés en sciences de l'ingénieur. Je ne porte pas de jugement d'ailleurs, ce n'est pas mon propos.

Autre sujet : le reproche "fautes d'orthographe" est récurrent sur Néos, c'est un reproche facile, qui ne fait rien avancer sur le fond...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Ma'am le Jeu 27 Oct 2016 - 10:58

Mon fils n'a pas de prof d'allemand depuis la rentrée, en lycée dans l'Académie de Créteil, alors j'espère qu'il n'y a pas de TZR sans affectation ! furieux

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par pitchounette le Jeu 27 Oct 2016 - 11:32

malheureusement, c'est pas nouveau
Pendant 7 ans, tous les TZR se sont retrouvés en AFA...Et il n'y avait plus de TZR pour les courts et moyens remplacements.

Maintenant cela s'étend sur quasiment toutes les matières...Et aucune leçon n'est retenue

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Ingeborg B. le Jeu 27 Oct 2016 - 12:05

@Honchamp a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@Honchamp a écrit:Par contre, il y a bien de la gabegie au ministère : des TZR en...allemand (évidemment), sans affectation dans les 3 académies parisiennes, des contractuels évidemment sans affectation, mais un déficit de profs d'allemand dans les académies Nord-Picardie...
Pourquoi avoir affecté tant de néo-titulaires d'allemand et de TZR en Ile de France ?
Non.... L'académie de Versailles recherche aussi des contractuels en Allemand. Par ailleurs, il est normal de conserver un vivier de TZR pour remplacer au cours de l'année des profs absents. Sinon, on se retrouve sans TZR, comme en Mathématiques.

Effectivement, l'allemand fait partie des disciplines pour lesquels on peut candidater.
http://www.ac-versailles.fr/public/jcms/ss_7353/personnels-contractuels-enseignant-documentaliste-conseiller-d-education-principal-ou-conseiller-d-orientation-psychologue

Mais cela ne veut pas dire qu'il y a des besoins, toutes les disciplines sont listées.
A moins que tu n'aies des des infos spécifiques sur l'allemand.
Je connais plusieurs jeunes qui ont candidaté l'an passé à Versailles, ont été reçus en janvier par une IPR, ont eu un avis favorable, mais n'ont jamais été appelés.
Et n'ont pas été sollicités davantage cette année.

Je répète qu'il y a des TZR, plusieurs dizaines, qui ne sont pas sur un poste d'enseignement pour l'instant. Donc, la recherche de contractuels en allemand par manque réel de profs d'allemand, je n'y crois guère.

En maths et en sc phy, je veux bien y croire. En maths, c'est le cas un peu partout. Il y a belle lurette qu'on a fait sauter la nécessité d'avoir une licence complète pour être recruté, ou qu'on emploie des jeunes diplômés en sciences de l'ingénieur. Je ne porte pas de jugement d'ailleurs, ce n'est pas mon propos.

Autre sujet : le reproche "fautes d'orthographe" est récurrent sur Néos, c'est un reproche facile, qui ne fait rien avancer sur le fond...
Au doigt mouillé ? Tu as des sources pour affirmer des choses pareilles ? Par ailleurs, il faut aller faire une recherche sur le site de Pôle Emploi pour repérer les demandes, pas sur celui du rectorat


Dernière édition par Ingeborg B. le Jeu 27 Oct 2016 - 12:09, édité 1 fois

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Ingeborg B. le Jeu 27 Oct 2016 - 12:07

@Ma'am a écrit:Mon fils n'a pas de prof d'allemand depuis la rentrée, en lycée dans l'Académie de Créteil, alors j'espère qu'il n'y a pas de TZR sans affectation ! furieux
Des affirmations non étayées de Hongchamp qui, de plus, mélange allégrement les trois académies parisiennes.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par jésus le Jeu 27 Oct 2016 - 12:12

Oui, bien sûr et je parle au café avec des amis comme à l'oral du CAPES...Bref, je vais pas rentré dans le débat , un forum= une copie de concours. Une copie de concours, je la relis plusieurs fois en corrigeant les fautes. J'ai déjà réussi des écrits de concours...mais ça , on s'en fiche, hein. Tant qu'on peut se la jouer prof même sur un forum....pour avoir le dessus à tout prix.

Juste pour redire, oui les concours de l'enseignement sélectifs sont éloignés du quotidien de prof. Jongler avec une préparation au concours et des cours , c'est aussi faire le grand écart que l'on peut vivre différemment selon les classes et les élèves que l'on a. Et avoir des concours internes avec peu de places n'arrange pas la situation.

Ce n'est donc pas toutes les matières qui offrent pléthore de postes.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par frdm le Jeu 27 Oct 2016 - 12:26

@Honchamp a écrit:
Autre sujet : le reproche "fautes d'orthographe" est récurrent sur Néos, c'est un reproche facile, qui ne fait rien avancer sur le fond...

Comme tu le dis, c'est un autre sujet, mais je ne le juge pas secondaire. Accepterais-tu, pour tes enfants, un professeur qui fasse autant de fautes ? Ne craindrais-tu pas qu'à force de voir toutes ces phrases grammaticalement incorrectes, tous ces mots mal orthographiés, leur maîtrise du français se détériore ? Je pense que si, mais tu préfères, comme d'autres, faire comme si tu n'avais rien vu. Libre à toi, mais je ne crois pas que cela t'autorise à faire des remontrances à quelqu'un qui a la simplicité de dire tout haut la vérité : il est catastrophique pour un professeur de ne pas avoir une bonne maîtrise de son sujet, et il ne me semble pas du tout invraisemblable (et même sain) qu'un jury écarte un candidat qui commet autant d'erreurs à l'écrit. Ce que j'écris n'est pas dirigé contre @jésus, mais contre une tendance à laquelle nous sommes tous confrontés et qui consiste à relativiser toujours un peu plus l'importance primordiale du savoir à l'école. On l'observe dans toutes les matières, scientifiques comme littéraires, et ne pas réagir quand on y est confronté est hypocrite et destructeur.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Cath le Jeu 27 Oct 2016 - 12:29

Ne rien écrire qui soit dirigé contre Jésus ! (on ne sait jamais...)

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par frdm le Jeu 27 Oct 2016 - 12:30

@Cath a écrit:Ne rien écrire qui soit dirigé contre Jésus ! (on ne sait jamais...)

Nous verrons bien.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Cath le Jeu 27 Oct 2016 - 12:32

@frdm a écrit:
@Cath a écrit:Ne rien écrire qui soit dirigé contre Jésus ! (on ne sait jamais...)

Nous verrons bien.

Ouais, c'est ce qu'ils ont dit aussi les habitants de Sodome...

pingouin

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par frdm le Jeu 27 Oct 2016 - 12:46

@jésus a écrit:

Juste pour redire, oui les concours de l'enseignement sélectifs sont éloignés du quotidien de prof. Jongler avec une préparation au concours et des cours , c'est aussi faire le grand écart que l'on peut vivre différemment selon les classes et les élèves que l'on a. Et avoir des concours internes avec peu de places n'arrange pas la situation.

Ce n'est donc pas toutes les matières qui offrent pléthore de postes.

Et c'est très bien comme ça. Penses-tu qu'un centralien ou un polytechnicien soit formé à son futur métier ? Certainement pas ! Il apprend des choses très générales, abstraites et qui ont pour fonction principale de lui apporter une certaine hauteur de vue et une capacité à s'adapter à des problèmes, forcément nouveaux, auxquels il sera confronté. D'ailleurs, bien souvent la formation initiale ne correspond vraiment pas au poste occupé après dix ans de carrière : ainsi, il n'est pas rare de voir aux plus hautes fonctions des entreprises anglo-saxonnes des diplômes de sciences humaines.
De même, je pense qu'il est très important pour la qualité de l'enseignement en France que la formation des professeurs ne se "professionnalise" pas, qu'ils restent des intellectuels capables d'avoir un certain recul sur leur discipline. Si la professionnalisation de la formation, tant attendue par certains, finissait vraiment par s'imposer, nous n'aurions plus comme professeurs que des animateurs spécialistes de "gestion de groupe", pourvus de vagues connaissances académiques : la fin de l'enseignement public français.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par jésus le Jeu 27 Oct 2016 - 13:00

Pour la X fois, on ne compare pas ce qui s'écrit au débotté sur un forum avec une copie d'examen ou un cours. On n'est pas dans le même niveau de langage et d'exigence. Alors , pour moi, la généralisation est abusive et non fondée. Je ne mélange pas tout.

Et sur le fond, il y a des bureaux des remplacements qui sont gérés avec les pieds par des individus qui se noient dans un verre d'eau. Ils ont un vivier de 10 personnes sur une matière et une zone, des remplacements à pourvoir...et ils ne prennent pas le temps d'appeler les gens pour voir si cela fonctionnerait parce qu'ils doivent répondre à des mails et des autres coups de fils et qu'il est déjà vendredi 15h et que c'est le week-end.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par jésus le Jeu 27 Oct 2016 - 13:06

@frdm a écrit:
@jésus a écrit:

Juste pour redire, oui les concours de l'enseignement sélectifs sont éloignés du quotidien de prof. Jongler avec une préparation au concours et des cours , c'est aussi faire le grand écart que l'on peut vivre différemment selon les classes et les élèves que l'on a. Et avoir des concours internes avec peu de places n'arrange pas la situation.

Ce n'est donc pas toutes les matières qui offrent pléthore de postes.

Et c'est très bien comme ça. Penses-tu qu'un centralien ou un polytechnicien soit formé à son futur métier ? Certainement pas ! Il apprend des choses très générales, abstraites et qui ont pour fonction principale de lui apporter une certaine hauteur de vue et une capacité à s'adapter à des problèmes, forcément nouveaux, auxquels il sera confronté. D'ailleurs, bien souvent la formation initiale ne correspond vraiment pas au poste occupé après dix ans de carrière : ainsi, il n'est pas rare de voir aux plus hautes fonctions des entreprises anglo-saxonnes des diplômes de sciences humaines.
De même, je pense qu'il est très important pour la qualité de l'enseignement en France que la formation des professeurs ne se "professionnalise" pas, qu'ils restent des intellectuels capables d'avoir un certain recul sur leur discipline. Si la professionnalisation de la formation, tant attendue par certains, finissait vraiment par s'imposer, nous n'aurions plus comme professeurs que des animateurs spécialistes de "gestion de groupe", pourvus de vagues connaissances académiques : la fin de l'enseignement public français.

C'est là aussi un profond désaccord avec ce qui se dit dans les couloirs de fac ou en salle des profs. Pour moi, les deux ne sont pas incompatibles. Une formation disciplinaire et professionnelle sont complémentaires. Et de facto, posséder seulement une des deux fera de vous une personnes à moitié formée. Un génie qui ne sait pas faire cours ou gérer une classe ou un animateur de groupe qui ne sait rien.
Un prof, c'est différent d'un cadre du privé . Un professeur de français aura toutes ses chances d'enseigner le français dans 10 ans, à moins de se réorienter. Et cela n'interdit pas de se former d'un point de vue "professionnelle". Et derrière cette formation professionnelle, je ne mets pas du tout les conneries de sciences de l'éducation made in ESPE ou autres que l'on serait contrait de suivre.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Ascagne le Jeu 27 Oct 2016 - 14:36

Je suis plutôt de l'avis de @frdm. Pourquoi ? Parce qu'il y a une tendance assez insidieuse, à mon avis, qui fait que les formes de pré-professionnalisation peuvent difficilement ne pas grignoter sur les enseignements purement universitaires. D'autre part, je n'ai pas l'impression que l'idée humaniste classique selon laquelle il est préférable d'avoir plus, voire bien plus, de connaissances et de maîtrise que ce qui est seulement nécessaire, règne actuellement dans la société. La collusion de ces deux éléments fait que la situation finale indiquée par @frdm dans son message n'est pas inatteignable (je pense même que certains diront qu'on y est déjà). Pour ma part, je pense que l'Université doit se préoccuper, bien sûr, d'employabilité, mais qu'elle est censée produire des intellectuels et des praticiens dont l'horizon dépasse les seuls besoins (du moins dans une société dite développée comme la nôtre).
J'avoue que je suis dans une pure perspective universitaire, occupant la situation ironique de l'agrégé titulaire... qui n'a pas remis un pied dans le secondaire. Bien entendu, je ne puis pas être contre la perspective d'une meilleure formation pédagogique des enseignants. Cependant, il me semble nécessaire de préserver la part disciplinaire et au-delà la spécificité du caractère général des études, au moins en licence.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par zouz le Jeu 27 Oct 2016 - 14:47

Je pense qu'on pourrait faire encore un effort et aller jusqu'à Bac +8.

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par amour le Jeu 27 Oct 2016 - 14:53

@jésus a écrit:Oui, bien sûr et je parle au café avec des amis comme à l'oral du CAPES...Bref, je vais pas rentré dans le débat , un forum= une copie de concours. Une copie de concours, je la relis plusieurs fois en corrigeant les fautes. J'ai déjà réussi des écrits de concours...mais ça , on s'en fiche, hein. Tant qu'on peut se la jouer prof même sur un forum....pour avoir le dessus à tout prix.

Juste pour redire, oui les concours de l'enseignement sélectifs sont éloignés du quotidien de prof. Jongler avec une préparation au concours et des cours , c'est aussi faire le grand écart que l'on peut vivre différemment selon les classes et les élèves que l'on a. Et avoir des concours internes avec peu de places n'arrange pas la situation.

Ce n'est donc pas toutes les matières qui offrent pléthore de postes.
Loin de moi l'envie d'être désagréable, mais si on considère que l'on veut devenir professeur, il faut peut-être avoir une autre vision de ce qu'est le métier de ceux qui le pratiquent et ont été formés pour le pratiquer.
La pénurie de poste en philosophie est réelle, je la déplore. Un de mes amis a tenté, et finalement obtenu le CAPES de lettres alors qu'il avait fait des études de philosophie.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Honchamp le Jeu 27 Oct 2016 - 15:11

@Ma'am a écrit:Mon fils n'a pas de prof d'allemand depuis la rentrée, en lycée dans l'Académie de Créteil, alors j'espère qu'il n'y a pas de TZR sans affectation ! furieux

Je ne suis pas certaine que l'académie de Créteil , ou bien le proviseur du lycée, cherche beaucoup.
Rien dans les pages Pôle Emploi pour l'académie de Créteil, alors que l'enseignement privé y publie régulièrement ses demandes, et que les rectorats le font dans les "Hauts de France" ou en région "Grand Est".
Rien non plus sur Le Bon Coin, rien sur le forum des profs d'allemand...


Peut-être n'y a-t-il plus de TZR en plan en allemand dans l'académie de Versailles, mais il y a des contractuels. Je pense que ceux dont j'entends parler seraient prêts à faire le saut vers l'académie de Créteil.
Ceci dit, pas pour 3 h ou 4 h, et c'est là que le bât blesse. Or, ce qu'on leur propose, ce sont des services minuscules, évidemment en tant que vacataires .
A ce compte-là, mieux vaut ne pas lâcher un contrat de 26 h chez Lidl au centre opérationnel de Rungis.

Puis-je te demander en MP où c'est ?
Merci.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Honchamp le Jeu 27 Oct 2016 - 15:21

@frdm a écrit:
@Honchamp a écrit:
Autre sujet : le reproche "fautes d'orthographe" est récurrent sur Néos, c'est un reproche facile, qui ne fait rien avancer sur le fond...

. Libre à toi, mais je ne crois pas que cela t'autorise à faire des remontrances à quelqu'un qui a la simplicité de dire tout haut la vérité .

Je suis d'accord sur le fait que dans l'idéal il faille un bon niveau d'orthographe et de syntaxe pour être enseignant.
Mais il est d'excellents professeurs qui ont une orthographe non sûre (ma collègue d'arts plastiques, une de mes collègues d'HG dérape parfois...). C'est comme ça, je le déplore, je n'aurais pas aimé qu'un enseignant de primaire de mes enfants soit mauvais en orthographe.
(Ceci dit, un de mes fils a été détruit en orthographe à l'école primaire, en CM1 par la pratique massive , d'un exercice appelé auto-dictée, il avait E à chaque fois, tous les vendredis, il ne savait pas à la fois et réciter son texte,  et l'orthographier).

Pour ce qui est à m'autoriser à faire des remarques sur un forum, et bien oui, je m'y autorise...Twisted Evil
Je ne méprise personne, j'essaie d'être bien plus posée sur le forum que dans la vraie vie scolaire, alors, oui, je m'autorise...
D'autant plus que ma remarque n'avait rien d'agressif, je disais seulement que c'était un thème récurrent.
Et qui sert parfois à disqualifier le fond en jouant la mouche du coche sur la forme.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par ProvençalLeGaulois le Jeu 27 Oct 2016 - 15:38

@mafalda16 a écrit:
@zouz a écrit:On devrait gentiment laisser la place aux titulaires, ils pourront ainsi remettre au goût du jour un protocole de remplacement tombé en désuétude. Quant à nous, restons à la maison à écouter certains se plaindre de ne pouvoir prendre leur retraite plus tôt à taux plein.


Rapport avec le chou-fleur? heu

Moi, je dis souvent le rapport avec la choucroute ? (Je sais, ça apporte rien au débat  Very Happy )
@zouz a écrit:Think...and deal with it.

C'est cela oui...

Votre formulation "laisser la place aux titulaires" n'a pas grand sens. Il y a une pénurie de professeurs de maths et de lettres telle que le recours aux contractuels ne suffit même plus à couvrir tous les besoins...

Mais on l'a déjà dit, et on ne va pas refaire le film, en mathématiques (votre discipline il me semble) et en lettres, les CAPES sont plus qu'accessibles pour ceux qui acceptent de les tenter.
Donc si le statut de contractuel vous pèse tant que cela, plutôt que de grogner systématiquement sur quiconque mentionne ce statut, la solution me semble assez simple.

@jésus a écrit:Vous ironisez sur les concours trop sélectifs. En philo, ça a été le cas que je les ai passés. En 2006/2007, il me semble. Même des élèves de l'ENS était sur le carreau. Et cette sélectivité conjoint à la fin de mes allocations CROUS m'ont poussé à me réorienté. Quand les postes ont un peu augmenté, j'étais déjà ailleurs qu'à l'université. Des très basses et peu compréhensibles à l'oral.

Et un niveau de difficulté de concours peu en lien avec le niveau d'enseignement que l'on peut en général fournir en lycée. Bref, l'univers des concours est loin du quotidien de l'enseignement lambda en lycée même en étant exigeant ( ce que j'ai été)

Pas de formations pour les contractuels; des places de formations pour le RAEP en nombre insuffisant.  
L'interne, avec 5 ans d'expérience n'a pas été non plus une porte de sortie, avec 17 postes sur toute la France, même pas un poste par académie. Même avec un "bon" dossier lors de la deuxième tentative, je ne suis pas allé à l'oral.

Le CAPES de philosophie fait figure d'exception. D'abord le nombre de postes proposés est très faible (en même temps, la philosophie n'est enseignée qu'en LGT, ce qui réduit de fait les besoins en poste), et le nombre de candidats par poste reste très élevé. Le CAPES de philosophie est donc un des derniers à pouvoir se payer le luxe de sélectionner vraiment les lauréats et le jury aurait tort de se priver.

De cette exception, vous ne pouvez pas déduire que les concours d'enseignement sont trop sélectifs.
Certains ne le sont tout simplement plus du tout : Concours de professeur des écoles à Créteil et autres, CAPES de maths, CAPES de lettres, CAPES d'anglais, etc. S'y présentent à peine plus de candidats que de postes et de fait sont admis tous ceux qui ont à peu près le niveau suffisant.


@jésus a écrit:Pour la X fois, on ne compare pas ce qui s'écrit au débotté sur un forum avec une copie d'examen ou un cours. On n'est pas dans le même niveau de langage et d'exigence. Alors , pour moi, la généralisation est abusive et non fondée. Je ne mélange pas tout.

Et sur le fond, il y a des bureaux des remplacements qui sont gérés avec les pieds par des individus qui se noient dans un verre d'eau. Ils ont un vivier de 10 personnes sur une matière et une zone, des remplacements à pourvoir...et ils ne prennent pas le temps d'appeler les gens pour voir si cela fonctionnerait parce qu'ils doivent répondre à des mails et des autres coups de fils et qu'il est déjà vendredi 15h et que c'est le week-end.

Sur la forme, certes une copie de concours n'est pas un post sur un forum, mais ce n'est pas parce qu'on est sur un forum qu'on ne doit pas faire attention à son orthographe.
Sur le fond, vos propos sur le personnel administratif se passent de commentaires.


Dernière édition par ProvençalLeGaulois le Jeu 27 Oct 2016 - 15:42, édité 1 fois

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval

ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par frdm le Jeu 27 Oct 2016 - 15:40

@zouz a écrit:Je pense qu'on pourrait faire encore un effort et aller jusqu'à Bac +8.  

Oui, mais à condition que ce soit en Sciences de l'Education !

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par frdm le Jeu 27 Oct 2016 - 15:56

@jésus a écrit:
C'est là aussi un profond désaccord avec ce qui se dit dans les couloirs de fac ou en salle des profs. Pour moi, les deux ne sont pas incompatibles. Une formation disciplinaire et professionnelle sont complémentaires. Et de facto, posséder seulement une des deux fera de vous une personnes à moitié formée. Un génie qui ne sait pas faire cours ou gérer une classe ou un animateur de groupe qui ne sait rien.
Un prof, c'est différent d'un cadre du privé . Un professeur de français aura toutes ses chances d'enseigner le français dans 10 ans, à moins de se réorienter. Et cela n'interdit pas de se former d'un point de vue "professionnelle". Et derrière cette formation professionnelle, je ne mets pas du tout les conneries de sciences de l'éducation made in ESPE ou autres que l'on serait contrait de suivre.

Je n'ai pas été assez clair : je suis pour l'académisme des concours, et donc de celui de la formation avant le concours. Pour moi, le bon modèle est celui de l'agrégation telle qu'elle était quand je l'ai passée : pas de niaiseries sur "l'éthique du fonctionnaire", un écrit assez sélectif et un oral qui assure qu'on est capable de préparer et présenter correctement une leçon (trois en fait). La formation "professionnelle" ne pourrait intervenir qu'après et ne saurait en aucun cas, mais là nous sommes d'accord, être apparentée aux théories fumeuses des sciencéduk.


Dernière édition par frdm le Jeu 27 Oct 2016 - 16:44, édité 1 fois

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par zouz le Jeu 27 Oct 2016 - 16:28

@ProvençalLeGaulois a écrit:
@mafalda16 a écrit:
@zouz a écrit:On devrait gentiment laisser la place aux titulaires, ils pourront ainsi remettre au goût du jour un protocole de remplacement tombé en désuétude. Quant à nous, restons à la maison à écouter certains se plaindre de ne pouvoir prendre leur retraite plus tôt à taux plein.


Rapport avec le chou-fleur? heu

Moi, je dis souvent le rapport avec la choucroute ? (Je sais, ça apporte rien au débat  Very Happy )
@zouz a écrit:Think...and deal with it.

C'est cela oui...

Votre formulation "laisser la place aux titulaires" n'a pas grand sens. Il y a une pénurie de professeurs de maths et de lettres telle que le recours aux contractuels ne suffit même plus à couvrir tous les besoins...

C'est votre ministre qui le propose hein: bientôt, plus de contractuels mais des titulaires sommés de remplacer les collègues absents.

Mais on l'a déjà dit, et on ne va pas refaire le film, en mathématiques (votre discipline il me semble) et en lettres, les CAPES sont plus qu'accessibles pour ceux qui acceptent de les tenter.

Heu, non, pas du tout...

Donc si le statut de contractuel vous pèse tant que cela, plutôt que de grogner systématiquement sur quiconque mentionne ce statut, la solution me semble assez simple.

Non détrompez-vous, j'adore ce statut, rendez vous compte: un emploi à vie, pas de mutation, la joie de côtoyer des intellectuels dans les salles de prof...Et oui, vous avez raison, je grogne, contre l'Etat qui m'emploie et m'exploite, moi et d'autres encore, je grogne parce que à plusieurs reprises, sur ce site, on fait mine que les contractuels sont tous inexpérimentés et chômeurs (beurk !) et si cela ne vous plait pas = fonction 'ignorer'.Kiss.

@jésus a écrit:Vous ironisez sur les concours trop sélectifs. En philo, ça a été le cas que je les ai passés. En 2006/2007, il me semble. Même des élèves de l'ENS était sur le carreau. Et cette sélectivité conjoint à la fin de mes allocations CROUS m'ont poussé à me réorienté. Quand les postes ont un peu augmenté, j'étais déjà ailleurs qu'à l'université. Des très basses et peu compréhensibles à l'oral.

Et un niveau de difficulté de concours peu en lien avec le niveau d'enseignement que l'on peut en général fournir en lycée. Bref, l'univers des concours est loin du quotidien de l'enseignement lambda en lycée même en étant exigeant ( ce que j'ai été)

Pas de formations pour les contractuels; des places de formations pour le RAEP en nombre insuffisant.  
L'interne, avec 5 ans d'expérience n'a pas été non plus une porte de sortie, avec 17 postes sur toute la France, même pas un poste par académie. Même avec un "bon" dossier lors de la deuxième tentative, je ne suis pas allé à l'oral.

Le CAPES de philosophie fait figure d'exception. D'abord le nombre de postes proposés est très faible (en même temps, la philosophie n'est enseignée qu'en LGT, ce qui réduit de fait les besoins en poste), et le nombre de candidats par poste reste très élevé. Le CAPES de philosophie est donc un des derniers à pouvoir se payer le luxe de sélectionner vraiment les lauréats et le jury aurait tort de se priver.

De cette exception, vous ne pouvez pas déduire que les concours d'enseignement sont trop sélectifs.
Certains ne le sont tout simplement plus du tout : Concours de professeur des écoles à Créteil et autres, CAPES de maths, CAPES de lettres, CAPES d'anglais, etc. S'y présentent à peine plus de candidats que de postes et de fait sont admis tous ceux qui ont à peu près le niveau suffisant.


@jésus a écrit:Pour la X fois, on ne compare pas ce qui s'écrit au débotté sur un forum avec une copie d'examen ou un cours. On n'est pas dans le même niveau de langage et d'exigence. Alors , pour moi, la généralisation est abusive et non fondée. Je ne mélange pas tout.

Et sur le fond, il y a des bureaux des remplacements qui sont gérés avec les pieds par des individus qui se noient dans un verre d'eau. Ils ont un vivier de 10 personnes sur une matière et une zone, des remplacements à pourvoir...et ils ne prennent pas le temps d'appeler les gens pour voir si cela fonctionnerait parce qu'ils doivent répondre à des mails et des autres coups de fils et qu'il est déjà vendredi 15h et que c'est le week-end.

Sur la forme, certes une copie de concours n'est pas un post sur un forum, mais ce n'est pas parce qu'on est sur un forum qu'on ne doit pas faire attention à son orthographe.
Sur le fond, vos propos sur le personnel administratif se passent de commentaires.

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Artysia le Jeu 27 Oct 2016 - 16:31

Pour la clarté du forum, il faut répondre en dehors des balises de citations et d'utiliser le bouton citation multiple.
Merci zouz d'éditer ton message Wink

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par Zagara le Jeu 27 Oct 2016 - 16:50

En histoire, la partie "agir en fonctionnaire" a été retirée de la leçon d'agrégation. Celle-ci a donc été restaurée à sa forme originelle.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'académie de Versailles recherche désespérément des professeurs

Message par frdm le Jeu 27 Oct 2016 - 17:00

@Honchamp a écrit:
@frdm a écrit:
@Honchamp a écrit:
Autre sujet : le reproche "fautes d'orthographe" est récurrent sur Néos, c'est un reproche facile, qui ne fait rien avancer sur le fond...

. Libre à toi, mais je ne crois pas que cela t'autorise à faire des remontrances à quelqu'un qui a la simplicité de dire tout haut la vérité .

Je suis d'accord sur le fait que dans l'idéal il faille un bon niveau d'orthographe et de syntaxe pour être enseignant.
Mais il est d'excellents professeurs qui ont une orthographe non sûre (ma collègue d'arts plastiques, une de mes collègues d'HG dérape parfois...). C'est comme ça, je le déplore, je n'aurais pas aimé qu'un enseignant de primaire de mes enfants soit mauvais en orthographe.

Que de précautions oratoires, pour quoi ne pas simplement dire qu'il faut un bon niveau de syntaxe et d'orthographe pour être enseignant ?
Ces professeurs dont tu parles, ont-ils un niveau aussi catastrophique que les messages qui m'ont fait réagir ?
J'en profite pour dire à @jésus qu'à mon avis, c'est une politesse élémentaire de soigner son expression sur un forum public, qu'on soit professeur ou non.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum