Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Franck059
Niveau 10

Re: [Maths] Evaluer les six compétences

par Franck059 le Sam 25 Nov 2017 - 9:58
@tangente a écrit:
Ca me rassure quand je lis ça ! parce que j'ai eu droit de la part d'une inspectrice l'année passée en formation "les connaissances ça ne sert plus à rien parce que n'importe qui peut tout trouver sur Internet. Il ne faut travailler que les compétences".

Ce type d'individu ayant la fonction d'IPR devrait immédiatement être rayé des cadres quand une certaine ligne rouge de la connerie est dépassée.

Compétence : Capacité que possède une personne de porter un jugement de valeur dans un domaine dont elle a une connaissance approfondie.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: [Maths] Evaluer les six compétences

par JPhMM le Sam 25 Nov 2017 - 10:06
@Call_BB5A a écrit:
@johndoex3x a écrit:Peut écrire des textes articulés sur une gamme de sujets variés dans son domaine en liant  une série d’éléments discrets en une séquence linéaire.
C'est une approche par compétence : grâce aux nombreuses heures qu'ils passent à bavarder, ils ont acquis la maîtrise du "parler pour ne rien dire". Il leur faut maintenant accéder à l'étape supérieure en passant à l'écrit, en évitant si possible les pièges de l'écriture phonétique et du langage SMS ; qui ne peuvent être sanctionnés en vertus des consignes de bienveillance, il faut le rappeler.
Ce qui leur ouvrira en grand les portes des études en sciences de l'éducation, afin qu'ils puissent eux aussi faire partager leur expertise en compétence "parler pour ne rien dire" avec leurs joyeux collègues d'Espe rance.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Badiste75
Niveau 9

Re: [Maths] Evaluer les six compétences

par Badiste75 le Sam 25 Nov 2017 - 11:11
Je ne suis pas forcément virulent envers les IPR car je considère qu'il y en a des très bien (j'en connais au moins un) mais effectivement je suis d'accord avec Franck, celui qui dit ça est complètement à côté de la plaque et n'a rien à faire dans ce métier.
tangente
Niveau 5

Re: [Maths] Evaluer les six compétences

par tangente le Ven 1 Déc 2017 - 3:51
@Franck059 a écrit:
@tangente a écrit:
Or la compétence Raisonner c'est bien (pour mon exemple) de savoir utiliser le théorème de Pythagore dans un contexte et sans qu'on prévienne l'élève avant comme quoi dans ce problème tu vas devoir faire Pythagore.

Non. Il s'agit de la "compétence" Modéliser.
J'ai mis des guillemets car, selon moi, il ne s'agit pas d'une compétence mais d'une aptitude.
Le mot compétence est ici galvaudé.

Vous avez l'air d'être plus au point que moi sur les significations des compétences en math.
Pouvez-vous m'expliquer comment vous comprenez "modéliser", "représenter" et "raisonner" svp ? (parce qu'en vous lisant, j'ai l'impression que moi je confonds tout...)
Merci d'avance !
avatar
BR
Niveau 6

Re: [Maths] Evaluer les six compétences

par BR le Ven 1 Déc 2017 - 19:49
@tangente a écrit:
@Franck059 a écrit:
@tangente a écrit:
Or la compétence Raisonner c'est bien (pour mon exemple) de savoir utiliser le théorème de Pythagore dans un contexte et sans qu'on prévienne l'élève avant comme quoi dans ce problème tu vas devoir faire Pythagore.

Non. Il s'agit de la "compétence" Modéliser.
J'ai mis des guillemets car, selon moi, il ne s'agit pas d'une compétence mais d'une aptitude.
Le mot compétence est ici galvaudé.

Vous avez l'air d'être plus au point que moi sur les significations des compétences en math.
Pouvez-vous m'expliquer comment vous comprenez "modéliser", "représenter" et "raisonner" svp ? (parce qu'en vous lisant, j'ai l'impression que moi je confonds tout...)
Merci d'avance !

Certains collègues ont décidé de valider des compétences de quadricapilliculture. Qu'on en vienne à s'étriper sur le sens des compétences «modéliser», «représenter» et «raisonner» quand des élèves de Terminale S écrivent tranquillement : «2x=0 donc x=-2» me laisse perplexe quand au devenir des compétences proprement mathématiques des étudiants.

Je propose à tous ces experts en compétences de se faire offrir pour Noël une pinaillette de précision, qui leur sera de la plus grande utilité lors des réunions d'harmonisation sur le sujet des compétences.

avatar
Franck059
Niveau 10

Re: [Maths] Evaluer les six compétences

par Franck059 le Dim 3 Déc 2017 - 9:35
@tangente a écrit:
@Franck059 a écrit:
@tangente a écrit:
Or la compétence Raisonner c'est bien (pour mon exemple) de savoir utiliser le théorème de Pythagore dans un contexte et sans qu'on prévienne l'élève avant comme quoi dans ce problème tu vas devoir faire Pythagore.

Non. Il s'agit de la "compétence" Modéliser.
J'ai mis des guillemets car, selon moi, il ne s'agit pas d'une compétence mais d'une aptitude.
Le mot compétence est ici galvaudé.

Vous avez l'air d'être plus au point que moi sur les significations des compétences en math.
Pouvez-vous m'expliquer comment vous comprenez "modéliser", "représenter" et "raisonner" svp ? (parce qu'en vous lisant, j'ai l'impression que moi je confonds tout...)
Merci d'avance !
Je précise que je n'évalue pas par "compétences" car pour moi, cela ne veut rien dire. Je forme mes élèves à développer certaines compétences aptitudes et je les évalue par note sur 20.

Au risque de donner l'impression de botter en touche, je préfère vous renvoyer au BO des programmes, page 369 pour les mathématiques au cycle 4 :

Modéliser

»Reconnaître des situations de proportionnalité et résoudre les problèmes correspondants.
»Traduire en langage mathématique une situation réelle (par exemple, à l’aide d’équations, de fonctions, de configurations géométriques, d’outils statistiques).
»Comprendre et utiliser une simulation numérique ou géométrique.
»Valider ou invalider un modèle, comparer une situation à un modèle connu (par exemple un modèle aléatoire).

Représenter

» Choisir et mettre en relation des cadres (numérique, algébrique, géométrique) adaptés pour traiter
un problème ou pour étudier un objet mathématique.
» Produire et utiliser plusieurs représentations des nombres.
» Représenter des données sous forme d’une série statistique.
» Utiliser, produire et mettre en relation des représentations de solides (par exemple, perspective ou
vue de dessus/de dessous) et de situations spatiales (schémas, croquis, maquettes, patrons, figures
géométriques, photographies, plans, cartes, courbes de niveau).

Raisonner

» Résoudre des problèmes impliquant des grandeurs variées (géométriques, physiques, économiques) :
mobiliser les connaissances nécessaires, analyser et exploiter ses erreurs, mettre à l’essai plusieurs solutions.
» Mener collectivement une investigation en sachant prendre en compte le point de vue d’autrui.
» Démontrer : utiliser un raisonnement logique et des règles établies (propriétés, théorèmes, for-
mules) pour parvenir à une conclusion.
» Fonder et défendre ses jugements en s’appuyant sur des résultats établis et sur sa maîtrise de l’argumentation.


Pour tous ceux contraints d'évaluer sans note, je ne saurais trop leur conseiller de privilégier une approche disciplinaire (priorité recommandée par le CNESCO en début de cette année je crois en réaction à une dérive constatée dans de nombreux établissements) et non pas une approche par compétences transversales. Ces dernières sont parfois mal comprises car mal définies ou trop floues. Comme elles sont transversales, il s'ensuit des incohérences entre les disciplines. Ici, le prof de maths estimera la "compétence" Raisonner fragile quand là le prof d'histoire-géo la jugera très satisfaisante...
Pour une approche disciplinaire, il suffit de reprendre les thèmes du programme officiel en maths et les attendus de fin de cycle.
Exemple pour le cycle 4 :



  • Nombres et calculs

                Utiliser les nombres pour comparer, calculer et résoudre des problèmes
                Comprendre et utiliser les notions de divisibilité et de nombres premiers
                Utiliser le calcul littéral

  • Organisation et gestion de données, fonctions

                Interpréter, représenter et traiter des données
                Comprendre et utiliser des notions élémentaires de probabilités
                Résoudre des problèmes de proportionnalité
                Comprendre et utiliser la notion de fonction

  • Grandeurs et mesures

               Calculer avec des grandeurs mesurables ; exprimer les résultats dans les unités adaptées
               Comprendre l’effet de quelques transformations sur des grandeurs géométriques

  • Espace et géométrie

                Représenter l’espace
                Utiliser les notions de géométrie plane pour démontrer


  • Algorithmique et programmation

               Écrire, mettre au point et exécuter un programme simple

C'est ce que nous avons fait avec ma stagiaire en début d'année lorsqu'il a fallu paramétrer Pronote pour le niveau 6ème (donc avec les attendus de fin de cycle 3) car elle trouvait illisible l'approche par compétences transversales avec une entrée par les domaines.
Bien nous en a pris, cette semaine, l'adjoint me faisait remarquer qu'il ne pouvait pas éditer les bulletins par domaines mais que par disciplines. Je lui ai répondu que cela me semblait normal et montrait que Pronote respectait les consignes officielles, que le disciplinaire était prioritaire et que le positionnement par domaines ne pouvait avoir lieu qu'en fin de cycle....
avatar
TFS
Niveau 5

Re: [Maths] Evaluer les six compétences

par TFS le Dim 3 Déc 2017 - 12:18
@Franck059 a écrit:
@tangente a écrit:
@Franck059 a écrit:
@tangente a écrit:
Or la compétence Raisonner c'est bien (pour mon exemple) de savoir utiliser le théorème de Pythagore dans un contexte et sans qu'on prévienne l'élève avant comme quoi dans ce problème tu vas devoir faire Pythagore.

Non. Il s'agit de la "compétence" Modéliser.
J'ai mis des guillemets car, selon moi, il ne s'agit pas d'une compétence mais d'une aptitude.
Le mot compétence est ici galvaudé.

Vous avez l'air d'être plus au point que moi sur les significations des compétences en math.
Pouvez-vous m'expliquer comment vous comprenez "modéliser", "représenter" et "raisonner" svp ? (parce qu'en vous lisant, j'ai l'impression que moi je confonds tout...)
Merci d'avance !
Je précise que je n'évalue pas par "compétences" car pour moi, cela ne veut rien dire. Je forme mes élèves à développer certaines compétences aptitudes et je les évalue par note sur 20.

Au risque de donner l'impression de botter en touche, je préfère vous renvoyer au BO des programmes, page 369 pour les mathématiques au cycle 4 :

Modéliser

»Reconnaître des situations de proportionnalité et résoudre les problèmes correspondants.
»Traduire en langage mathématique une situation réelle (par exemple, à l’aide d’équations, de fonctions, de configurations géométriques, d’outils statistiques).
»Comprendre et utiliser une simulation numérique ou géométrique.
»Valider ou invalider un modèle, comparer une situation à un modèle connu (par exemple un modèle aléatoire).

Représenter

» Choisir et mettre en relation des cadres (numérique, algébrique, géométrique) adaptés pour traiter
un problème ou pour étudier un objet mathématique.
» Produire et utiliser plusieurs représentations des nombres.
» Représenter des données sous forme d’une série statistique.
» Utiliser, produire et mettre en relation des représentations de solides (par exemple, perspective ou
vue de dessus/de dessous) et de situations spatiales (schémas, croquis, maquettes, patrons, figures
géométriques, photographies, plans, cartes, courbes de niveau).

Raisonner

» Résoudre des problèmes impliquant des grandeurs variées (géométriques, physiques, économiques) :
mobiliser les connaissances nécessaires, analyser et exploiter ses erreurs, mettre à l’essai plusieurs solutions.
» Mener collectivement une investigation en sachant prendre en compte le point de vue d’autrui.
» Démontrer : utiliser un raisonnement logique et des règles établies (propriétés, théorèmes, for-
mules) pour parvenir à une conclusion.
» Fonder et défendre ses jugements en s’appuyant sur des résultats établis et sur sa maîtrise de l’argumentation.


Pour tous ceux contraints d'évaluer sans note, je ne saurais trop leur conseiller de privilégier une approche disciplinaire (priorité recommandée par le CNESCO en début de cette année je crois en réaction à une dérive constatée dans de nombreux établissements) et non pas une approche par compétences transversales. Ces dernières sont parfois mal comprises car mal définies ou trop floues. Comme elles sont transversales, il s'ensuit des incohérences entre les disciplines. Ici, le prof de maths estimera la "compétence" Raisonner fragile quand là le prof d'histoire-géo la jugera très satisfaisante...
Pour une approche disciplinaire, il suffit de reprendre les thèmes du programme officiel en maths et les attendus de fin de cycle.
Exemple pour le cycle 4 :



  • Nombres et calculs

                Utiliser les nombres pour comparer, calculer et résoudre des problèmes
                Comprendre et utiliser les notions de divisibilité et de nombres premiers
                Utiliser le calcul littéral

  • Organisation et gestion de données, fonctions

                Interpréter, représenter et traiter des données
                Comprendre et utiliser des notions élémentaires de probabilités
                Résoudre des problèmes de proportionnalité
                Comprendre et utiliser la notion de fonction

  • Grandeurs et mesures

               Calculer avec des grandeurs mesurables ; exprimer les résultats dans les unités adaptées
               Comprendre l’effet de quelques transformations sur des grandeurs géométriques

  • Espace et géométrie

                Représenter l’espace
                Utiliser les notions de géométrie plane pour démontrer


  • Algorithmique et programmation

               Écrire, mettre au point et exécuter un programme simple

C'est ce que nous avons fait avec ma stagiaire en début d'année lorsqu'il a fallu paramétrer Pronote pour le niveau 6ème (donc avec les attendus de fin de cycle 3) car elle trouvait illisible l'approche par compétences transversales avec une entrée par les domaines.
Bien nous en a pris, cette semaine, l'adjoint me faisait remarquer qu'il ne pouvait pas éditer les bulletins par domaines mais que par disciplines. Je lui ai répondu que cela me semblait normal et montrait que Pronote respectait les consignes officielles, que le disciplinaire était prioritaire et que le positionnement par domaines ne pouvait avoir lieu qu'en fin de cycle....

Bravo, je crois que c'est exactement cela qu'il nous faut faire. Et c'est exactement ce que mon équipe fait depuis l'an dernier...
avatar
Franck059
Niveau 10

Re: [Maths] Evaluer les six compétences

par Franck059 le Dim 3 Déc 2017 - 12:41
Et j'ajouterais ... faute de mieux.
Car j'attends de l'IG de maths qu'elle nous fournisse des attendus par année avec une progression mûrement réfléchie sur tout le collège, en liaison raisonnée avec ce qui était attendu en primaire et ce qui sera développé en lycée.
avatar
VinZT
Expert

Re: [Maths] Evaluer les six compétences

par VinZT le Dim 3 Déc 2017 - 13:24
BO a écrit:
Traduire en langage mathématique une situation réelle (par exemple, à l’aide d’équations, de fonctions, de configurations géométriques, d’outils statistiques).
»Comprendre et utiliser une simulation numérique ou géométrique.
»Valider ou invalider un modèle, comparer une situation à un modèle connu (par exemple un modèle aléatoire).

S'agissant de collégiens ou de lycéens, c'est quand même assez rigolo tout cela.

BO a écrit:
Mener collectivement une investigation en sachant prendre en compte le point de vue d’autrui.

Un peu comme dans les experts à Manhattan, trop cool. Bon, moi je trouve que Columbo est quand même vachement plus fort.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
AndréC
Niveau 9

Re: [Maths] Evaluer les six compétences

par AndréC le Lun 4 Déc 2017 - 6:37
@Al9 a écrit:
Non, au contraire, la géométrie plane demande un apprentissage par coeur des propriétés plus pregnant que dans d'autres domaines selon moi.
Une des utilités était celle-là. Si on regarde nos programmes, la géométrie plane est peau de chagrin et en plus, son apprentissage demande du temps, de la patience, ce qu'on a plus.
Du temps, oui il en faut pour apprendre la géométrie, mais surtout pas pour apprendre par coeur. Ce n'est pas en géométrie qu'il faut apprendre par coeur, en géométrie, il est nécessaire d'avoir des images mentales : de « voir ».

Le temps est nécessaire pour construire des images mentales géométriques. Apprendre par coeur en géométrie ? Jamais, on retrouve la plupart des propriétés qui sont de l'ordre de l'évidence pour celui qui les « voit ».
AndréC
Niveau 9

Re: [Maths] Evaluer les six compétences

par AndréC le Lun 4 Déc 2017 - 6:59
@frdm a écrit:

Ce qui est bizarre, c'est que ces progrès que tu décèles, nous ne les voyons ni en terminale, ni en prépa : le niveau en mathématiques a
inexorablement baissé ces dernières décennies. On est maintenant arrivé à un point catastrophique où on ne peut plus faire de physique, les notions mathématiques nécessaires ne sont pas comprises. Alors, si ces chères têtes blondes recèlent en réalité des trésors de compréhension mathématique, c'est un vrai mystère pour moi qu'ils ne se manifestent pas.
Le nombre d'heures de maths a dramatiquement baissé:

En 1980 :


  • 4e :  5 h/ semaine
  • 3e : 5h
  • seconde C : 6h
  • 1°C : 7 h
  • TC : 9 h

Total : 32 h


Aujourd'hui :

  • 4e : 3h30
  • 3e : 3h30
  • seconde: 4h
  • 1S 4 h
  • TS 6h

Total : 21 h


La messe est dite
Contenu sponsorisé

Re: [Maths] Evaluer les six compétences

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum