Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Rendash le Mer 19 Oct 2016 - 21:13

@Jacq a écrit:
@Madame Mado a écrit:Tu plaisantes j'espère !

Pas du tout, c'est le pire candidat de la droite, et j'espère le pire candidat pour la droite. Les autres sont beaucoup plus dangereux puisqu'ils ont plus de chances d'être élus alors qu'au fond c'est le même programme avec juste quelques variantes dans les propos.

EDIT : pourquoi crois-tu que les sympathisants de droite (pas les militants) ne penchent pas pour Sarko : parce qu'ils savent que c'est le moins rentable électoralement. Tous mes amis de droite sont contre Sarko car ils savent qu'il est le moins rassembleur. Donc entre le pas rassembleur et les rassembleurs qui feront la même chose à la fin, je préfère le moins rassembleur.  

Sur ce point je suis d'accord avec toi, Jacq. C'est d'ailleurs le calcul de François Hollande : quand il annonce qu'il ne souhaite pas voir de militants PS voter aux primaires de la droite, c'est par crainte qu'ils n'éjectent Sarkozy ; Hollande sait que face à lui, il a ses chances. Comme en 2012, donc, on prend les mêmes et on recommence. Pas besoin de programme : rejet de Le Pen et de Sarkozy, et on repart pour un tour avec le Flamby.

Là où je ne suis plus d'accord avec toi, c'est que je souhaite voir le gros menteur s'étouffer avec son plan machiavélique. Je veux que ça lui pète à la tronche. Quitte à faire un stock de pavés pour la suite Laughing

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Madame Mado le Mer 19 Oct 2016 - 21:33

@Rendash a écrit:
Sur ce point je suis d'accord avec toi, Jacq. C'est d'ailleurs le calcul de François Hollande : quand il annonce qu'il ne souhaite pas voir de militants PS voter aux primaires de la droite, c'est par crainte qu'ils n'éjectent Sarkozy ; Hollande sait que face à lui, il a ses chances. Comme en 2012, donc, on prend les mêmes et on recommence. Pas besoin de programme : rejet de Le Pen et de Sarkozy, et on repart pour un tour avec le Flamby.

Là où je ne suis plus d'accord avec toi, c'est que je souhaite voir le gros menteur s'étouffer avec son plan machiavélique. Je veux que ça lui pète à la tronche. Quitte à faire un stock de pavés pour la suite Laughing

Tu es sûr qu'Hollande va se représenter ? Il s'est tiré une balle dans le c*l avec le bouquin qui vient de sortir et il doit savoir que, de toutes façons, il est cuit.De toutes manières, je ne suis pas une militante PS et je fiche de savoir les conseils qu'il donne aux militants.

On prend les mêmes et on recommence ? Encore ! cafe et toujours... cafe  cafe  cafe

Rejet de Sarko ? Peut-être.
De Le Pen ? Moins sûr. Jamais élue, position de force.

Je ne voterai pas MLP au second tour, mais les pseudos républicains iront s’asseoir sur mon vote aussi.

Quant au "gros menteur", comme tu dis avec gentillesse , qu'il aille ou il doit aller : en taule.

Madame Mado
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Rendash le Mer 19 Oct 2016 - 21:57

Le gros menteur désignait ici Hollande ; je suis moindre tendre avec Sarkozy, dont la place est effectivement derrière les barreaux.

Pour le reste, ma foi, on a quand même une belle brochette d'escrocs, de menteurs et de pourris, quelque bord que ce soit.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par XIII le Mer 19 Oct 2016 - 22:42

Affaire Paul Bismuth: le clan Sarkozy ferraille avec les juges
Médiapart
Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog, tous deux mis en examen pour corruption, ont provoqué plusieurs incidents face aux deux juges d’instruction chargées de l’affaire “Paul Bismuth”. Cette nervosité s'explique par l'importance des enjeux judiciaires et politiques alors que l'instruction s'achève.

https://www.mediapart.fr/journal/france/191016/affaire-paul-bismuth-le-clan-sarkozy-ferraille-avec-les-juges/commentaires

Citation supprimée, l'article est réservé aux abonnés.

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Jacq le Mer 19 Oct 2016 - 23:44

@Rendash a écrit:
@Jacq a écrit:
@Madame Mado a écrit:Tu plaisantes j'espère !

Pas du tout, c'est le pire candidat de la droite, et j'espère le pire candidat pour la droite. Les autres sont beaucoup plus dangereux puisqu'ils ont plus de chances d'être élus alors qu'au fond c'est le même programme avec juste quelques variantes dans les propos.

EDIT : pourquoi crois-tu que les sympathisants de droite (pas les militants) ne penchent pas pour Sarko : parce qu'ils savent que c'est le moins rentable électoralement. Tous mes amis de droite sont contre Sarko car ils savent qu'il est le moins rassembleur. Donc entre le pas rassembleur et les rassembleurs qui feront la même chose à la fin, je préfère le moins rassembleur.  

Sur ce point je suis d'accord avec toi, Jacq. C'est d'ailleurs le calcul de François Hollande : quand il annonce qu'il ne souhaite pas voir de militants PS voter aux primaires de la droite, c'est par crainte qu'ils n'éjectent Sarkozy ; Hollande sait que face à lui, il a ses chances. Comme en 2012, donc, on prend les mêmes et on recommence. Pas besoin de programme : rejet de Le Pen et de Sarkozy, et on repart pour un tour avec le Flamby.

Là où je ne suis plus d'accord avec toi, c'est que je souhaite voir le gros menteur s'étouffer avec son plan machiavélique. Je veux que ça lui pète à la tronche. Quitte à faire un stock de pavés pour la suite Laughing

Je me fiche de ce que dit Hollande, ma seule question est qui est le pire que je ne veux pas voir au pouvoir en 2017. Les gens du PS qui vont voter Juppé (iraient, car c'était la même chose avec les primaires du PS, la crainte et le désir de certains de droite d'aller voter aux primaires PS pour le candidat le plus à droite - devinez lequel..... un premier ministre actuel ^^) enterrent la gauche dans son ensemble. Moi je me fiche des primaires de l'UMP (désolé, je leur refuse le terme dérobé de Républicains) et je me fiche de qui sera l'élu puisqu'ils mèneront la même politique. Donc, oui, je préfère que l'UMP élise Sarko puisque c'est celui qui a le moins de chance de passer, puisque c'est le seul qui pourrait être battu au premier tour. Je me fiche de Hollande, et j'espère qu'on en entendra plus parler de lui d'ici peu. Mais entre lui est n'importe quel candidat de droite ou d'extrême droite, je le préfère encore. Et entre le candidat UMP-LR-FN, je ne fais plus aucune différence. Malgré la réforme atrocement mal foutue des rythmes scolaires, malgré l'imbécile et contre productive réforme du collège, je me souviens juste des CA, des DHG, des CP, avec la roulette russe de qui saute dans l'établissement à la prochaine rentrée, et je constate la différence avec les CA/DGH/CP actuels (outre les modif dans les collèges actuellement). Et pour ceux qui pourraient me reprocher que je ne parle que de poste, il faut constater que la droite n'a cessé de nous dire que le nombre de poste n'avait aucune incidence sur la qualité de l'enseignement, pour supprimer des postes justement, et qu'à l'inverse je pense que c'est le nombre des postes qui assure la qualité de notre enseignement (je pense au collège et au primaire).

La connerie de nos réformes je ne l'attribue pas au politique, je l'attribue aux syndicats et aux fédérations de parents qui orientent tout cela, et j'attribue au politique la lâcheté de n'écouter que ces courants à la [....]. Et là, qu'ils soient de droite ou de gauche ils savent écouter les mêmes. Idem pour nos grands penseurs qui tiennent le haut du pavé et de notre administration.


Et, Rendash, pour rentrer dans le concret, puisque nous avons été dans le même établissement, concernant notre SEP (de notre établissement) et de ma discipline, nous avons durant les deux dernières années obtenu le mouvement de trois collègues sur trois, chose incroyable et impossible durant les années UMP. Cela faisait juste dix ans, dans le département qu'aucune mutation n'était possible du fait du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, du fait des suppressions de postes et de sections entières, du fait des heures supp imposées (leur suppression a permis ma mutation et celles d'autres collègues). Ces mutations ne sont pas dues à des départ à la retraite, mais simplement au fait que durant les dix dernières années nous étions dans les suppressions d'heures et de sections. Il a bien fallu trois années pour que la non suppression des sections ait des conséquences sur les postes. Donc, désolé, mais oui, la gauche a ici changé la donne et, sans avoir rétabli les anciennes heures (il aurait fallu revenir sur la réforme du bac pro trois ans, signée par les mêmes syndicats d'ailleurs), a permis le mouvement, ENFIN. En plus nous avons du mouvement inter-départemental, chose impossible avant, et sous la droite.

Donc oui, la gauche a amené du mieux,ou du "moins pire". Maintenant à nous, enseignants, de virer les syndicats qui nous pourrissent la vie et qui vont dans le sens des réformes les plus débiles mais qui servent aux gouvernements en place, qu'ils soient de droite ou de gauche.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Shere Khan le Jeu 20 Oct 2016 - 0:05

@Rendash a écrit:
@Jacq a écrit:
@eleonore69 a écrit:
@Rendash a écrit:

La plupart des candidats à la primaire de droite ? Tu es bien optimiste.
La plupart des candidats tout court.

Tu as sûrement raison !

Non, tous les candidats LR oui. Même si je n'aime pas cette gauche, il faut à un moment constater la différence entre les deux. Vous n'en voyez peut-être par car nous sommes contre certaines réformes, mais il y a une différence.

Tu penses à la gauche version Hollande et Royal ? Ce n'est pas à toi que je vais rappeler d'où vient cette fabuleuse idée d'augmentation du temps de présence des enseignants dans les établissements, pour enfin "mettre les profs aux 35 heures". D'autres sont plus discrets, mais ne nous leurrons pas, les augmentations des ORS sont dans les cartons de la plupart des candidats, plus ou moins ouvertement, parce que ce sera présenté comme le seul moyen de résoudre la crise du recrutement d'un nombre croissant de disciplines.
L'enrobage diffère, ça oui. Mais à la marge, en fin de compte. La gauche fait moins de bruit, mais détruit du coup plus efficacement le service public, l'enseignement en particulier. Et les [modéré] de l'UNSA et du SGEN applaudissent, ces [modéré].

Entre un mensonge de Sarkozy, ou Woerth, ou Guéant, et un mensonge d'Hollande, de Vallaud-Belkacem, ou de Cahuzac, je ne vois guère de différence. En revanche, note que Libé s'est empressé de dégommer le mensonge de Sarkozy, et a relayé en permanence et sans aucun scrupule ceux de Hollande et Vallaud-Belkacem ces dernières années. Il est bien là, le danger.
Rien à ajouter.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par wanax le Jeu 20 Oct 2016 - 0:12

Voter pour Hollande ? C'est voter pour Robine, pour NVB, pour Cazeneuve et les autres incapables.
C'est voter pour leurs ricanements, leurs entourloupes, leurs mensonges, c'est récompenser l'art qu'ils ont d'esquiver leurs responsabilités et de les reporter sur autrui, c'est leur maintenir tous les avantages financiers et statutaires qu'ils seraient bien incapables de se procurer par leur propre travail.

Quitte à avoir les incapables d'en-face, je préfère que 'ça tourne', qu'au moins ces gens (*) n'aillent pas s'imaginer qu'ils ont réussi à nous rallier. Cela leur donnera peut-être à réfléchir pendant les 5 ans qui suivront.

(*) Oui, j'ai reçu une éducation qui m'a conditionné à la courtoisie et à la retenue. J'espère m'en affranchir. J'y travaille, j'y travaille.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par XIII le Jeu 20 Oct 2016 - 8:45

Je pense que les syndicats collabos du PS (unsa, sgen, fsu qui demeure peu claire) espèrent, au fond d'eux, une victoire de la droite! Car soutenir la ligne droitière du PS est impopulaire dans leurs rangs.

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par MUTIS le Jeu 20 Oct 2016 - 10:15

Quand je pense que ce pitbull autosatisfait  se fait facturer plus de 100 000 euros deux heures de parlote type café du commerce !!! Et qu'il vient se plaindre des profs.
Passe le capes ou l'agrég d'abord, viens bosser en banlieue et sois plus modeste car les fils à maman ou à papa de Neuilly n'ont guère de leçons à donner.

http://www.ladepeche.fr/article/2012/09/01/1430125-nicolas-sarkozy-un-conferencier-de-luxe-a-200-000-l-intervention.html


Dernière édition par MUTIS le Jeu 20 Oct 2016 - 12:05, édité 1 fois

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Daphné le Jeu 20 Oct 2016 - 10:59

@MUTIS a écrit:Quand je pense que ce pitbull autosatisfait  se fait facturer plus de 100 000 euros deux heures de parlote type café du commerce !!! Et qu'il vient se plaindre des profs.
Passe et le capes ou l'agrég d'abord, viens bosser en banlieue et sois plus modeste car les fils à maman ou à papa de Neuilly n'ont guère de leçons à donner.

http://www.ladepeche.fr/article/2012/09/01/1430125-nicolas-sarkozy-un-conferencier-de-luxe-a-200-000-l-intervention.html

veneration

Ce type est un aigri, il n'a jamais passé un concours et c'est bien la raison number one qui le fait détester les fonctionnaires, à commencer par les magistrats qu'il a dû un peu côtoyer pendant ses années d'avocat, et son désir de supprimer les juges d'instruction qui peuvent un peu fouiner dans ses affaires !
C'est bien le seul président qui ait réussi à mettre les magistrats en robe dans la rue !
Je ne parle même pas des profs qui descendent plus couramment dans la rue mais il se moque de notre culture, de notre savoir - cf La Princesse de Clèves - lui qui n'en a pas, et ça le gêne. C'est pour ça qu'il nous crache son venin à la figure, il sue la haine par chaque pore furieux

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par e-Wanderer le Jeu 20 Oct 2016 - 11:53

Une sorte de Trimalcion des temps modernes, en somme.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Balthazaard le Jeu 20 Oct 2016 - 12:57

Et boum! Ça va repartir, moi je fais 40 h....moi 45h...moi 50....moi 169h par semaine (24*7=168) ne riez pas j'ai vu un agri déclarer qu'il faisait 200h/ semaine...Eh bien moi j'ai posé mon sac hier soir et je le reprendrai dans 15 jours et je n'ai aucun état d'âme ni rien à prouver à qui que ce soit, seulement l'impression de faire un boulot de plus en plus dur qui m'épuise physiquement et moralement.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Jacq le Jeu 20 Oct 2016 - 13:02

@Balthazaard a écrit:Et boum! Ça va repartir, moi je fais 40 h....moi 45h...moi 50....moi 169h par semaine  (24*7=168)  ne riez pas j'ai vu un agri déclarer qu'il faisait 200h/ semaine...Eh bien moi j'ai posé mon sac hier soir et je le reprendrai dans 15 jours et je n'ai aucun état d'âme ni rien à prouver à qui que ce soit,  seulement l'impression de faire un boulot de plus en plus dur qui m'épuise physiquement et moralement.

Çà, cela ne compte pas. A ton âge tu n'avais qu'à faire valoir tes droits à la retraite, un peu comme Juppé Shocked

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Graisse-Boulons le Jeu 20 Oct 2016 - 13:16

@VicomteDeValmont a écrit:Il ne va pas au bout des choses: 2 jours par semaine sur six mois, soit 2 jours pendant 26 semaines soit 52 jours de boulot par an.
Ben oui, il ne faut pas faire les choses à moitié...allons au fond du problème, c'est ce que veulent entendre les Français, alors je pose la question : qu'entend-t-on exactement par "boulot" lorsque l'on parle d'enseignement ? Pour reprendre une phrase de je ne sais plus qui, "On ne va pas se mentir" : la question mérite d'être posée, et pas seulement le matin en se rasant !

Graisse-Boulons
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par jésus le Jeu 20 Oct 2016 - 13:22

@Balthazaard a écrit:Et boum! Ça va repartir, moi je fais 40 h....moi 45h...moi 50....moi 169h par semaine  (24*7=168)  ne riez pas j'ai vu un agri déclarer qu'il faisait 200h/ semaine...Eh bien moi j'ai posé mon sac hier soir et je le reprendrai dans 15 jours et je n'ai aucun état d'âme ni rien à prouver à qui que ce soit,  seulement l'impression de faire un boulot de plus en plus dur qui m'épuise physiquement et moralement.

Sérieusement pour l'agriculteur?

Les concours de b...de qui travaille le plus m'épatent moyennement. Sachant, qu'à la hauteur de mon expérience, entre le présentiel, le temps de glandage en pause et sur internet. La désorganisation , on perd vite du temps. C'est tellement classe d'être over-booké. Alors qu'on se noie dans un verre d'eau, qu'on ne connaît pas les priorités, qu'on commence trop tard sa journée. Qu'on s'attèle à des tâches qu'on ne maîtrise pas, qu'on ne sait pas déléguer, qu'on n'écoute pas les conseils de ses employés ou subordonnés.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Whypee le Jeu 20 Oct 2016 - 13:24

@Balthazaard a écrit:Et boum! Ça va repartir, moi je fais 40 h....moi 45h...moi 50....moi 169h par semaine  (24*7=168)  ne riez pas j'ai vu un agri déclarer qu'il faisait 200h/ semaine...Eh bien moi j'ai posé mon sac hier soir et je le reprendrai dans 15 jours et je n'ai aucun état d'âme ni rien à prouver à qui que ce soit,  seulement l'impression de faire un boulot de plus en plus dur qui m'épuise physiquement et moralement.
Je n'ai même plus de sac.

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Balthazaard le Jeu 20 Oct 2016 - 13:24

@Jacq a écrit:
@Balthazaard a écrit:Et boum! Ça va repartir, moi je fais 40 h....moi 45h...moi 50....moi 169h par semaine  (24*7=168)  ne riez pas j'ai vu un agri déclarer qu'il faisait 200h/ semaine...Eh bien moi j'ai posé mon sac hier soir et je le reprendrai dans 15 jours et je n'ai aucun état d'âme ni rien à prouver à qui que ce soit,  seulement l'impression de faire un boulot de plus en plus dur qui m'épuise physiquement et moralement.

Çà,  cela ne compte pas. A ton âge tu n'avais qu'à faire valoir tes droits à la retraite, un peu comme Juppé Shocked

Tu as raison, avec mon age, mes années de cotis perdues dues à mes études et la décote par dessus, je n'aurais peut-être pas trop à payer à l'état chaque mois si je prends ma retraite aujourd'hui...je vais calculer!

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Balthazaard le Jeu 20 Oct 2016 - 13:26

@jésus a écrit:
@Balthazaard a écrit:Et boum! Ça va repartir, moi je fais 40 h....moi 45h...moi 50....moi 169h par semaine  (24*7=168)  ne riez pas j'ai vu un agri déclarer qu'il faisait 200h/ semaine...Eh bien moi j'ai posé mon sac hier soir et je le reprendrai dans 15 jours et je n'ai aucun état d'âme ni rien à prouver à qui que ce soit,  seulement l'impression de faire un boulot de plus en plus dur qui m'épuise physiquement et moralement.

Sérieusement pour l'agriculteur
?

Les concours de b...de qui travaille le plus m'épatent moyennement. Sachant, qu'à la hauteur de mon expérience, entre le présentiel, le temps de glandage en pause et sur internet. La désorganisation , on perd vite du temps.  C'est tellement classe d'être over-booké. Alors qu'on se noie dans un verre d'eau, qu'on ne connaît pas les priorités, qu'on commence trop tard sa journée. Qu'on s'attèle à des tâches qu'on ne maîtrise pas, qu'on ne sait pas déléguer, qu'on n'écoute pas les conseils de ses employés ou subordonnés.

Eh oui, note que depuis que l'inflation court dans ce genre de déclaration, je guettais cela depuis un moment, j'ai eu un sourire jusqu'aux oreilles.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Whypee le Jeu 20 Oct 2016 - 13:30

@Balthazaard a écrit:
@Jacq a écrit:
@Balthazaard a écrit:Et boum! Ça va repartir, moi je fais 40 h....moi 45h...moi 50....moi 169h par semaine  (24*7=168)  ne riez pas j'ai vu un agri déclarer qu'il faisait 200h/ semaine...Eh bien moi j'ai posé mon sac hier soir et je le reprendrai dans 15 jours et je n'ai aucun état d'âme ni rien à prouver à qui que ce soit,  seulement l'impression de faire un boulot de plus en plus dur qui m'épuise physiquement et moralement.

Çà,  cela ne compte pas. A ton âge tu n'avais qu'à faire valoir tes droits à la retraite, un peu comme Juppé Shocked

Tu as raison, avec mon age, mes années de cotis perdues dues à mes études et la décote par dessus, je n'aurais peut-être pas trop à payer à l'état chaque mois si je prends ma retraite aujourd'hui...je vais calculer!

J'ai rencontré un collègue qui est parti avec une grosse décote qui m'a tenu ce discours : "J'ai perdu 700€ par mois (si, si !) mais j'ai gagné 10 ans de vie rien que pour moi.". Il doit avoir 1450€ de pension d'après ce que j'ai compris. Mais il est propriétaire, aime faire du jardin et se contente de l'air du temps.

Va faire un tour ici : Lien

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Balthazaard le Jeu 20 Oct 2016 - 13:35

Si je pars à mon age, je suis en négatif sur la base de calcul brut...donc je devrais de l'argent en toute logique (pas possible en fait car il y a un garde fou)

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Jacq le Jeu 20 Oct 2016 - 15:33

@Balthazaard a écrit:
@Jacq a écrit:
@Balthazaard a écrit:Et boum! Ça va repartir, moi je fais 40 h....moi 45h...moi 50....moi 169h par semaine  (24*7=168)  ne riez pas j'ai vu un agri déclarer qu'il faisait 200h/ semaine...Eh bien moi j'ai posé mon sac hier soir et je le reprendrai dans 15 jours et je n'ai aucun état d'âme ni rien à prouver à qui que ce soit,  seulement l'impression de faire un boulot de plus en plus dur qui m'épuise physiquement et moralement.

Çà,  cela ne compte pas. A ton âge tu n'avais qu'à faire valoir tes droits à la retraite, un peu comme Juppé Shocked

Tu as raison, avec mon age, mes années de cotis perdues dues à mes études et la décote par dessus, je n'aurais peut-être pas trop à payer à l'état chaque mois si je prends ma retraite aujourd'hui...je vais calculer!

Tu n'as pas choisi la bonne profession. Tu es devenu enseignant, un abominable privilégié, alors que tu aurais dû faire don de ta personne et te sacrifier pour devenir homme politique. Là tu serais déjà la retraite.  Enfin, tu aurais droit à la retraite mais tu pourrais encore te gaver dans un quelconque hémicycle pour être rémunéré tout en roupillant tranquillement.

Mon bon ami Balthazaard, tu as totalement loupé ta vie !

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Daphné le Jeu 20 Oct 2016 - 16:01

Surtout qu'en plus, tu n'as même pas une Rollex Rolling Eyes

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Balthazaard le Jeu 20 Oct 2016 - 16:21

Daphné, je peux me payer une Rolex (un seul "l")...sans sourciller et sans me vanter. Ais-je droit de dire que je trouve ces montres clinquantes et de fort mauvais goût (Suisse...je dirai puisque j'habite à côté).

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Balthazaard le Jeu 20 Oct 2016 - 16:26

@Whypee a écrit:
@Balthazaard a écrit:
@Jacq a écrit:
@Balthazaard a écrit:Et boum! Ça va repartir, moi je fais 40 h....moi 45h...moi 50....moi 169h par semaine  (24*7=168)  ne riez pas j'ai vu un agri déclarer qu'il faisait 200h/ semaine...Eh bien moi j'ai posé mon sac hier soir et je le reprendrai dans 15 jours et je n'ai aucun état d'âme ni rien à prouver à qui que ce soit,  seulement l'impression de faire un boulot de plus en plus dur qui m'épuise physiquement et moralement.

Çà,  cela ne compte pas. A ton âge tu n'avais qu'à faire valoir tes droits à la retraite, un peu comme Juppé Shocked

Tu as raison, avec mon age, mes années de cotis perdues dues à mes études et la décote par dessus, je n'aurais peut-être pas trop à payer à l'état chaque mois si je prends ma retraite aujourd'hui...je vais calculer!

J'ai rencontré un collègue qui est parti avec une grosse décote qui m'a tenu ce discours : "J'ai perdu 700€ par mois (si, si !) mais j'ai gagné 10 ans de vie rien que pour moi.". Il doit avoir 1450€ de pension d'après ce que j'ai compris. Mais il est propriétaire, aime faire du jardin et se contente de l'air du temps.

Va faire un tour ici : Lien

Je t'assure que je réfléchis très fortement à cela, je trouve que c'est dommage d'en arriver là, d'autant que tout le monde ne pourra pas se le permettre.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Celeborn le Jeu 20 Oct 2016 - 18:43

Communiqué du SNALC qui parle (entre autres) de ce sujet (LIEN)

Taper sur les professeurs, sport national ?

Le SNALC-FGAF fait part de sa légitime exaspération face aux violences que subissent nos collègues.

Pour le SNALC, les nombreuses affaires de violences physiques envers les professeurs et les chefs d'établissement qui ont été relayées par les médias ne constituent que la partie émergée de l'iceberg. La dégradation du climat scolaire est réelle, confirmée par les enquêtes internationales et nécessite des réponses fortes en termes de moyens humains, mais aussi sur le plan de l'autorité de nos professions, terriblement malmenée depuis trop longtemps.

Le SNALC ne peut donc ignorer le « prof-bashing » perpétuel auquel nous sommes confrontés. Quand ce n'est pas un ancien président de la République qui parle de nos 6 mois de vacances (qu'il vienne donc préparer nos cours, corriger nos copies et qu'il essaye de tenir une journée face à des classes !), ce sont les gros titres sur « l'absentéisme » des professeurs. Le SNALC rappelle que nous ne sommes pas absentéistes, mais absents, pour des raisons parfaitement valables et indépendantes de notre volonté (par exemple, quand nous sommes à l'hôpital avec une mâchoire cassée).

Le SNALC alerte donc le ministère comme l'ensemble de la société sur la dégradation de nos conditions de travail, qui explique en bonne partie la non-attractivité de notre métier. Sans un changement de discours et de politique, la situation deviendra parfaitement invivable là où elle ne l'est pas déjà. Nos collègues peuvent bien évidemment compter sur le SNALC, ses conseils et son aide juridique pour les soutenir et les défendre.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Daphné le Jeu 20 Oct 2016 - 18:57

@Balthazaard a écrit:Daphné, je peux me payer une Rolex (un seul "l")...sans sourciller et sans me vanter. Ais-je droit de dire que je trouve ces montres clinquantes et de fort mauvais goût  (Suisse...je dirai puisque j'habite à côté).

Un seul L: sorry, je n'ai pas l'habitude Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum