Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Daphné le Jeu 20 Oct 2016 - 18:57

@Balthazaard a écrit:Daphné, je peux me payer une Rolex (un seul "l")...sans sourciller et sans me vanter. Ais-je droit de dire que je trouve ces montres clinquantes et de fort mauvais goût  (Suisse...je dirai puisque j'habite à côté).

Un seul L: sorry, je n'ai pas l'habitude Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Daphné le Jeu 20 Oct 2016 - 18:59

@Celeborn a écrit:Communiqué du SNALC qui parle (entre autres) de ce sujet (LIEN)

Taper sur les professeurs, sport national ?

Le SNALC-FGAF fait part de sa légitime exaspération face aux violences que subissent nos collègues.

Pour le SNALC, les nombreuses affaires de violences physiques envers les professeurs et les chefs d'établissement qui ont été relayées par les médias ne constituent que la partie émergée de l'iceberg. La dégradation du climat scolaire est réelle, confirmée par les enquêtes internationales et nécessite des réponses fortes en termes de moyens humains, mais aussi sur le plan de l'autorité de nos professions, terriblement malmenée depuis trop longtemps.

Le SNALC ne peut donc ignorer le « prof-bashing » perpétuel auquel nous sommes confrontés. Quand ce n'est pas un ancien président de la République qui parle de nos 6 mois de vacances (qu'il vienne donc préparer nos cours, corriger nos copies et qu'il essaye de tenir une journée face à des classes !), ce sont les gros titres sur « l'absentéisme » des professeurs. Le SNALC rappelle que nous ne sommes pas absentéistes, mais absents, pour des raisons parfaitement valables et indépendantes de notre volonté (par exemple, quand nous sommes à l'hôpital avec une mâchoire cassée).

Le SNALC alerte donc le ministère comme l'ensemble de la société sur la dégradation de nos conditions de travail, qui explique en bonne partie la non-attractivité de notre métier. Sans un changement de discours et de politique, la situation deviendra parfaitement invivable là où elle ne l'est pas déjà. Nos collègues peuvent bien évidemment compter sur le SNALC, ses conseils et son aide juridique pour les soutenir et les défendre.

Bonne réaction veneration

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par mafalda16 le Jeu 20 Oct 2016 - 19:05

Communiqué appréciable! Merci!

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Luigi_B le Jeu 20 Oct 2016 - 19:08

Eric Woerth confirme que Nicolas Sarkozy a raison : http://lelab.europe1.fr/eric-woerth-veut-que-les-enseignants-travaillent-plus-et-repete-lintox-de-sarkozy-2878325

C’est pas complètement faux, là il y a quinze jours de vacances, y’en a en été… 180 jours, ça fait six mois.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Madame Mado le Jeu 20 Oct 2016 - 19:10

@Celeborn a écrit:Communiqué du SNALC qui parle (entre autres) de ce sujet (LIEN)

Taper sur les professeurs, sport national ?

Le SNALC-FGAF fait part de sa légitime exaspération face aux violences que subissent nos collègues.

Pour le SNALC, les nombreuses affaires de violences physiques envers les professeurs et les chefs d'établissement qui ont été relayées par les médias ne constituent que la partie émergée de l'iceberg. La dégradation du climat scolaire est réelle, confirmée par les enquêtes internationales et nécessite des réponses fortes en termes de moyens humains, mais aussi sur le plan de l'autorité de nos professions, terriblement malmenée depuis trop longtemps.

Le SNALC ne peut donc ignorer le « prof-bashing » perpétuel auquel nous sommes confrontés. Quand ce n'est pas un ancien président de la République qui parle de nos 6 mois de vacances (qu'il vienne donc préparer nos cours, corriger nos copies et qu'il essaye de tenir une journée face à des classes !), ce sont les gros titres sur « l'absentéisme » des professeurs. Le SNALC rappelle que nous ne sommes pas absentéistes, mais absents, pour des raisons parfaitement valables et indépendantes de notre volonté (par exemple, quand nous sommes à l'hôpital avec une mâchoire cassée).

Le SNALC alerte donc le ministère comme l'ensemble de la société sur la dégradation de nos conditions de travail, qui explique en bonne partie la non-attractivité de notre métier. Sans un changement de discours et de politique, la situation deviendra parfaitement invivable là où elle ne l'est pas déjà. Nos collègues peuvent bien évidemment compter sur le SNALC, ses conseils et son aide juridique pour les soutenir et les défendre.

On envoie aux autres syndicats ?

Madame Mado
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Madame Mado le Jeu 20 Oct 2016 - 19:13

@Balthazaard a écrit:Daphné, je peux me payer une Rolex (un seul "l")...sans sourciller et sans me vanter. Ais-je droit de dire que je trouve ces montres clinquantes et de fort mauvais goût  (Suisse...je dirai puisque j'habite à côté).

Absolument ! C'est gros et moche une Rolex. C'est vulgaire et ça fait nouveau riche.Bref : faute de goût.

Madame Mado
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par jésus le Jeu 20 Oct 2016 - 20:08

Une bonne grève serait de bon aloi avant la présidentielle, histoire de marquer le coup et faire suer une dernière fois cette carriériste de NVB...

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Rendash le Jeu 20 Oct 2016 - 20:49

On sait qu'Eric Woerth n'est pas très à cheval sur la vérité vache

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Whypee le Jeu 20 Oct 2016 - 20:51

Comment on fait pour poser les deux mois en plus dont Cé*** du LR parlent tout le temps ?

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Vincent83 le Jeu 20 Oct 2016 - 21:00

@Madame Mado a écrit:
@Balthazaard a écrit:Daphné, je peux me payer une Rolex (un seul "l")...sans sourciller et sans me vanter. Ais-je droit de dire que je trouve ces montres clinquantes et de fort mauvais goût  (Suisse...je dirai puisque j'habite à côté).

Absolument ! C'est gros et moche une Rolex. C'est vulgaire et ça fait nouveau riche.Bref : faute de goût.

Une blancpain ça a plus de classe amha

http://www.lacotedesmontres.com/Blancpain-6614-3437-55B-PdN.htm

Tant qu'à faire, un an de salaire d'agrégé à son poignet ça doit bien nous remettre à notre place dans l'esprit des plus fortunés ;-)

PS: en fait je comprends qu'un collectionneur achète de telles montres, chacun sa came! C'est moins dangereux qu'une porsche mal conduite ;-)

Vincent83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Graisse-Boulons le Jeu 20 Oct 2016 - 21:15

@Ascagne a écrit:
@VinZT a écrit:Franch'ment Msieu Pujâdas, faire des recherches en lettres, en 2016, y a pas mieux à faire pour redresser la compétitivité des entreprises, hein ?
Héhé. Et après il peut préciser : "C'est pas aux honnêtes gens de payer les étudiants qui veu' suivre ce genre de formation, quand même", etc.
Et pourtant, il faut parfois être fort en interprétation pour essayer de comprendre notre cher ex-président (un exemple bien célèbre et une autre phrase culte). Laughing

Merci pour les liens mais moi je ne vois là que de la bonne culture : c'est du Jean-Claude Van Damme dans le texte et il n'a même pas besoin de prompteur...je rappelle à titre de comparaison que certains se contentent d'envoyer de la "grosse émotion qui rend triste" en reprenant simplement les discours de Patrick Sébastien sur la pauvreté...gardons le sens des comparaisons et rendons à César ce qui appartient à César...

Graisse-Boulons
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par pignolo le Jeu 20 Oct 2016 - 21:16

Donc un cadre du privé, ayant en moyenne 7 semaines de congés, bosse 7,4 mois par an. Faut transmettre à Sarko, qu'il remette ces feignasses au boulot.

Vraiment, de Najat à Nico, c'est désespérant en ce moment.
Mais ça fait bien plus mal quand ça vient de mon camp.

pignolo
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Madame Mado le Jeu 20 Oct 2016 - 21:21

Monsieur le Roi aime les montres certes, mais aux Rolex il préfère les Patek Philippe.
La sienne coûte 55 000 euros. Les montres de Monseigneur, il les aime beaucoup, toutes cumulées, doivent valoir environ 10 ans de salaire d'un PE lambda en fin de carrière.
Mais Messire est joueur, il nous dit à tous de travailler plus et encore plus et pour moins encore.Car les caisses sont vides, car c'est la crise...
Monsieur le Roi ressemble peut-être à cet ancien roi dont j'ai oublié le nom mais qui aimait tant l'horlogerie.
Madame la Reine va bientôt nous dire de manger de la brioche j'imagine...
J'imagine plein de choses.

Madame Mado
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Jacq le Jeu 20 Oct 2016 - 21:49

@Rendash a écrit:On sait qu'Eric Woerth n'est pas très à cheval sur la vérité vache

Il semble très bien connaître et les chevaux et la justice, parfois même les deux en même temps.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Whypee le Ven 21 Oct 2016 - 19:54

Voilà ce qui arrive quand on méprise les gens sensés, il ne reste plus grand monde pour être aimé :
Nicolas Sarkozy : "Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs"


_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par e-Wanderer le Sam 22 Oct 2016 - 9:21

Mais non, voyons : c'est comme les "sans dents", une pure invention de gens jaloux…

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Oxford le Sam 22 Oct 2016 - 9:47

@Celeborn a écrit:Communiqué du SNALC qui parle (entre autres) de ce sujet (LIEN)

Taper sur les professeurs, sport national ?

Le SNALC-FGAF fait part de sa légitime exaspération face aux violences que subissent nos collègues.

Pour le SNALC, les nombreuses affaires de violences physiques envers les professeurs et les chefs d'établissement qui ont été relayées par les médias ne constituent que la partie émergée de l'iceberg. La dégradation du climat scolaire est réelle, confirmée par les enquêtes internationales et nécessite des réponses fortes en termes de moyens humains, mais aussi sur le plan de l'autorité de nos professions, terriblement malmenée depuis trop longtemps.

Le SNALC ne peut donc ignorer le « prof-bashing » perpétuel auquel nous sommes confrontés. Quand ce n'est pas un ancien président de la République qui parle de nos 6 mois de vacances (qu'il vienne donc préparer nos cours, corriger nos copies et qu'il essaye de tenir une journée face à des classes !), ce sont les gros titres sur « l'absentéisme » des professeurs. Le SNALC rappelle que nous ne sommes pas absentéistes, mais absents, pour des raisons parfaitement valables et indépendantes de notre volonté (par exemple, quand nous sommes à l'hôpital avec une mâchoire cassée).

Le SNALC alerte donc le ministère comme l'ensemble de la société sur la dégradation de nos conditions de travail, qui explique en bonne partie la non-attractivité de notre métier. Sans un changement de discours et de politique, la situation deviendra parfaitement invivable là où elle ne l'est pas déjà. Nos collègues peuvent bien évidemment compter sur le SNALC, ses conseils et son aide juridique pour les soutenir et les défendre.

Merci Celeborn !

Oxford
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par cavo le Sam 22 Oct 2016 - 11:52

Bonjour,
Pour information (je ne sais pas si cela a été évoqué dans cette discussion) un collectif "800 000 feignasses" a été créé sur FB :
"La raison d'être de ce groupe est de se défendre contre les multiples attaques à l'encontre des professeurs, qu'elles viennent des politiques ou de personnes de la société civile. Réfléchissons ensemble pour défendre notre fierté !"

cavo
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par KrilinXV3 le Sam 22 Oct 2016 - 12:02

@Celeborn a écrit:Communiqué du SNALC qui parle (entre autres) de ce sujet (LIEN)

Taper sur les professeurs, sport national ?

Le SNALC-FGAF fait part de sa légitime exaspération face aux violences que subissent nos collègues.

Pour le SNALC, les nombreuses affaires de violences physiques envers les professeurs et les chefs d'établissement qui ont été relayées par les médias ne constituent que la partie émergée de l'iceberg. La dégradation du climat scolaire est réelle, confirmée par les enquêtes internationales et nécessite des réponses fortes en termes de moyens humains, mais aussi sur le plan de l'autorité de nos professions, terriblement malmenée depuis trop longtemps.

Le SNALC ne peut donc ignorer le « prof-bashing » perpétuel auquel nous sommes confrontés. Quand ce n'est pas un ancien président de la République qui parle de nos 6 mois de vacances (qu'il vienne donc préparer nos cours, corriger nos copies et qu'il essaye de tenir une journée face à des classes !), ce sont les gros titres sur « l'absentéisme » des professeurs. Le SNALC rappelle que nous ne sommes pas absentéistes, mais absents, pour des raisons parfaitement valables et indépendantes de notre volonté (par exemple, quand nous sommes à l'hôpital avec une mâchoire cassée).

Le SNALC alerte donc le ministère comme l'ensemble de la société sur la dégradation de nos conditions de travail, qui explique en bonne partie la non-attractivité de notre métier. Sans un changement de discours et de politique, la situation deviendra parfaitement invivable là où elle ne l'est pas déjà. Nos collègues peuvent bien évidemment compter sur le SNALC, ses conseils et son aide juridique pour les soutenir et les défendre.
Excellent. Il est effectivement temps d'en finir avec la communication "polie" sur ce sujet.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Daphné le Sam 22 Oct 2016 - 15:47

@Whypee a écrit:Voilà ce qui arrive quand on méprise les gens sensés, il ne reste plus grand monde pour être aimé :
Nicolas Sarkozy : "Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs"


Pour une fois qu'il n'a pas tout à fait tort Laughing Laughing

Mossieur Sarko sentirait-il arriver le vent de la défaite pour péter un câble et qualifier ainsi son électorat ? scratch

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par BR le Sam 22 Oct 2016 - 16:56

Sarkozy a tort. La situation qu'il dénonce est encore plus grave qu'il ne le pense. Les professeurs certifiés travaillent 18 heures par semaine, 36 semaines dans l'année, soit exactement 648 heures, donc à peine 27 jours par an!

Quand aux agrégés, il en sont quitte pour 540 heures de cours, soit 22,5 jours par an.

Bref : les professeurs ne travaillent même pas un mois complet sur l'année.

BR
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Graisse-Boulons le Sam 22 Oct 2016 - 19:17

@BR a écrit:Sarkozy a tort. La situation qu'il dénonce est encore plus grave qu'il ne le pense. Les professeurs certifiés travaillent 18 heures par semaine, 36 semaines dans l'année, soit exactement 648 heures, donc à peine 27 jours par an!

Quand aux agrégés, il en sont quitte pour 540 heures de cours, soit 22,5 jours par an.

Bref : les professeurs ne travaillent même pas un mois complet sur l'année.

Hihihihi ! Ben oui, comme on dit dans la fonction fonction publique roumaine : "l''état fait mine de nous payer alors on fait mine de travailler"... Very Happy
PS : Pour le cas ou nous serions espionnés, cette plaisanterie s'adresse seulement aux gens avec qui on peut plaisanter...je suis en effet d'accord avec Pierre Desproges : on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde...

Graisse-Boulons
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Jacq le Dim 23 Oct 2016 - 15:36

@Graisse-Boulons a écrit:
@BR a écrit:Sarkozy a tort. La situation qu'il dénonce est encore plus grave qu'il ne le pense. Les professeurs certifiés travaillent 18 heures par semaine, 36 semaines dans l'année, soit exactement 648 heures, donc à peine 27 jours par an!

Quand aux agrégés, il en sont quitte pour 540 heures de cours, soit 22,5 jours par an.

Bref : les professeurs ne travaillent même pas un mois complet sur l'année.

Hihihihi ! Ben oui, comme on dit dans la fonction fonction publique roumaine : "l''état fait mine de nous payer alors on fait mine de travailler"... Very Happy
PS : Pour le cas ou nous serions espionnés, cette plaisanterie s'adresse seulement aux gens avec qui on peut plaisanter...je suis en effet d'accord avec Pierre Desproges : on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde...

"Pas avec n'importe qui" disait maître Desproges. Sarkozy n'est pas "tout le monde", par contre il est "......... ..."  professeur

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Reine Margot le Lun 31 Oct 2016 - 14:02

Quelques enseignants se sont amusés à noter l'élève Sarkozy:






_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par stanleymilgram le Lun 31 Oct 2016 - 14:14

Et les corrections , réunionites , investissements obligatoires dans l'établissement? Smile ...
Belle copie sinon Wink

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof, cette grosse feignasse aux yeux de Sarkozy

Message par Siggy le Lun 31 Oct 2016 - 14:16

Et le terme "courage" ponctué d'une exclamation montre la bienveillance de l'enseignant. cheers

Siggy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum