lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par Docteur OX le Mar 18 Oct 2016 - 13:16

Agression à Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son prof

http://www.nordlittoral.fr/faits-divers/agression-a-calais-un-lyceen-fracture-la-machoire-de-son-prof-ia0b0n353229

« On était en train de faire des travaux pratiques de montage. Il y avait deux élèves qui ne faisaient rien depuis une demi-heure, et je leur ai dit que j’allais les faire sortir. À ce moment-là, ils ont pris des armoires mobiles et m’ont coincé dans un angle de la salle pour que je ne puisse pas prévenir le surveillant. Au bout d’un moment, j’y ai mis toutes mes forces et j’ai réussi à repousser les armoires. J’ai pris les deux élèves et je les ai mis dehors. À ce moment-là, il y en a un qui s’est retourné et qui m’a mis un coup de poing. »

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par gnafron2004 le Mar 18 Oct 2016 - 13:19

Il a sérieusement manqué de bienveillance! professeur

Pauvre collègue...à 5 ans de la retraite, je ne sais pas comment il va réussir à retourner en classe...

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par Leodagan le Mar 18 Oct 2016 - 13:20

Et la pédagogie positive dans tout ça ???

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par Thermo le Mar 18 Oct 2016 - 13:33

J'espère que le rectorat ne sera pas trop dur avec ce professeur.

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par Rendash le Mar 18 Oct 2016 - 18:23

Le Figaro a écrit: L'élève a été exclu à titre conservatoire en attendant son passage en conseil de discipline. La syndicaliste demande son exclusion définitive car, a expliqué Mme Vinsard [secrétaire académique du syndicat de l'enseignement professionnel Action et Démocratie CFE-CGC, NDLR], un changement d'établissement "permet à un élève de réfléchir et de mûrir, de redémarrer sur une page vierge".

Je cherche confirmation de ces propos, ainsi que le contexte dans lequel ils ont été proférés. Parce que tels quels, ils sont proprement honteux. Réfléchir ? Mûrir ? Mais merde, enfin, il y a agression, coups et blessures, la réponse doit être pénale ! Le collègue agressé se demandait ce qui se passerait si un élève, un jour, s'emparait d'un tournevis, sous-entendu pour planter le professeur ; doit-on en arriver là pour arrêter les conneries xyloglossiques ?!

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par maldoror1 le Mar 18 Oct 2016 - 18:33

@Rendash a écrit:
Le Figaro a écrit: L'élève a été exclu à titre conservatoire en attendant son passage en conseil de discipline. La syndicaliste demande son exclusion définitive car, a expliqué Mme Vinsard [secrétaire académique du syndicat de l'enseignement professionnel Action et Démocratie CFE-CGC, NDLR], un changement d'établissement "permet à un élève de réfléchir et de mûrir, de redémarrer sur une page vierge".

Je cherche confirmation de ces propos, ainsi que le contexte dans lequel ils ont été proférés. Parce que tels quels, ils sont proprement honteux. Réfléchir ? Mûrir ? Mais merde, enfin, il y a agression, coups et blessures, la réponse doit être pénale ! Le collègue agressé se demandait ce qui se passerait si un élève, un jour, s'emparait d'un tournevis, sous-entendu pour planter le professeur ; doit-on en arriver là pour arrêter les conneries xyloglossiques ?!

Évidemment. Puisque l'EN a jeté l'éponge et ne protège pas ses personnels, on est bien obligé d'en passer par la justice...qui, elle, manque de magistrats.

Pffff, c'est le pire début d'année de toute l'histoire de la profession, non ? Et comment va-t-elle finir?

Ah oui, j'ai une question : un professeur a-t-il légalement le droit de neutraliser un élève qui s'apprête à le frapper, en usant de self-defense par exemple ?

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par Yazilikaya le Mar 18 Oct 2016 - 18:35

C'est moi ou ça n'arrête pas en ce moment les agressions à l'encontre des professeurs?

Yazilikaya
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par maldoror1 le Mar 18 Oct 2016 - 18:41

@Yazilikaya a écrit:C'est moi ou ça n'arrête pas en ce moment les agressions à l'encontre des professeurs?

Ce n'est pas toi.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par Rendash le Mar 18 Oct 2016 - 18:42

@maldoror1 a écrit:
@Rendash a écrit:
Le Figaro a écrit: L'élève a été exclu à titre conservatoire en attendant son passage en conseil de discipline. La syndicaliste demande son exclusion définitive car, a expliqué Mme Vinsard [secrétaire académique du syndicat de l'enseignement professionnel Action et Démocratie CFE-CGC, NDLR], un changement d'établissement "permet à un élève de réfléchir et de mûrir, de redémarrer sur une page vierge".

Je cherche confirmation de ces propos, ainsi que le contexte dans lequel ils ont été proférés. Parce que tels quels, ils sont proprement honteux. Réfléchir ? Mûrir ? Mais merde, enfin, il y a agression, coups et blessures, la réponse doit être pénale ! Le collègue agressé se demandait ce qui se passerait si un élève, un jour, s'emparait d'un tournevis, sous-entendu pour planter le professeur ; doit-on en arriver là pour arrêter les conneries xyloglossiques ?!

Évidemment. Puisque l'EN a jeté l'éponge et ne protège pas ses personnels, on est bien obligé d'en passer par la justice...qui, elle, manque de magistrats.

Pffff, c'est le pire début d'année de toute l'histoire de la profession, non ? Et comment va-t-elle finir?

Ah oui, j'ai une question : un professeur a-t-il légalement le droit de neutraliser un élève qui s'apprête à le frapper, en usant de self-defense par exemple ?

Ce que je sais, c'est que le jour où ça m'arrivera, je ne prendrai pas le temps de me poser la question Laughing


@Yazilikaya a écrit:C'est moi ou ça n'arrête pas en ce moment les agressions à l'encontre des professeurs?

Disons qu'on a beaucoup d'échos médiatiques à ce sujet depuis la rentrée. Quant à savoir si c'est nouveau, ou si on en parle simplement plus...

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par littleJulie le Mar 18 Oct 2016 - 19:21

Dans certaines administrations, à l'hôpital, même aux gares de péage où il y a encore un être humain dans la cabine, il y a un petit panneau qui indique que toute agression physique ou verbale fera l'objet d'un dépôt de plainte de la part de la direction (en plus d'un possible dépôt de plainte de l'agent agressé). Aux finances publiques, chaque année, il y a même un listing (non nominatif) de tous les faits de violence contre les agents, des poursuites engagées et des sanctions prises par la justice. La protection est visible et effective.

Et à l'EN ? rien de tout ça, on déplace Choupinou pour qu'il puisse réfléchir et mûrir et on se demande en quoi l'enseignant n'a pas été assez bienveillant pour que Choupinou en arrive là...
Quand est-ce que notre ministère nous protégera vraiment ?
En attendant, la crise du recrutement n'est pas près de s'arrêter : on ne fait pas ce métier pour se faire frapper.

littleJulie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par amalricu le Mar 18 Oct 2016 - 19:38

@Rendash a écrit:
@maldoror1 a écrit:
@Rendash a écrit:
Le Figaro a écrit: L'élève a été exclu à titre conservatoire en attendant son passage en conseil de discipline. La syndicaliste demande son exclusion définitive car, a expliqué Mme Vinsard [secrétaire académique du syndicat de l'enseignement professionnel Action et Démocratie CFE-CGC, NDLR], un changement d'établissement "permet à un élève de réfléchir et de mûrir, de redémarrer sur une page vierge".

Je cherche confirmation de ces propos, ainsi que le contexte dans lequel ils ont été proférés. Parce que tels quels, ils sont proprement honteux. Réfléchir ? Mûrir ? Mais merde, enfin, il y a agression, coups et blessures, la réponse doit être pénale ! Le collègue agressé se demandait ce qui se passerait si un élève, un jour, s'emparait d'un tournevis, sous-entendu pour planter le professeur ; doit-on en arriver là pour arrêter les conneries xyloglossiques ?!

Évidemment. Puisque l'EN a jeté l'éponge et ne protège pas ses personnels, on est bien obligé d'en passer par la justice...qui, elle, manque de magistrats.

Pffff, c'est le pire début d'année de toute l'histoire de la profession, non ? Et comment va-t-elle finir?

Ah oui, j'ai une question : un professeur a-t-il légalement le droit de neutraliser un élève qui s'apprête à le frapper, en usant de self-defense par exemple ?

Ce que je sais, c'est que le jour où ça m'arrivera, je ne prendrai pas le temps de me poser la question Laughing


@Yazilikaya a écrit:C'est moi ou ça n'arrête pas en ce moment les agressions à l'encontre des professeurs?

Disons qu'on a beaucoup d'échos médiatiques à ce sujet depuis la rentrée. Quant à savoir si c'est nouveau, ou si on en parle simplement plus...

modéré la réalité du terrain, il y a que ça de vrai...les coups de pieds pour mettre la poussière sous le tapis avec des belles phrases culpabilisatrices (avec un implicite "vous l'avez bien cherché") balancées depuis son bureau bien au chaud, ça peut lasser.

Un professeur peut tout à fait réagir à une agression en restant proportionné dans sa riposte. J'attends avec curiosité l'imprudent qui viendrait me toucher d'une main leste...j'inventerai sur le champ un nouveau concept de décoration murale : création expresse et fantaisiste de l'artiste en délire.

Ces agressions ne sont pas nouvelles vu la tradition de la maison d'étouffer les affaires (comme ces évêques qui taisent les agissements de curetons pédophiles...pas de vagues, tout va bien, la culture du secret) mais à force de déborder, ça fait le ronron médiatique.


Dernière édition par Jenny le Mar 18 Oct 2016 - 19:42, édité 1 fois (Raison : propos qui justifient la violence)

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par gnafron2004 le Mar 18 Oct 2016 - 20:14

@Rendash a écrit:
@maldoror1 a écrit:
Ah oui, j'ai une question : un professeur a-t-il légalement le droit de neutraliser un élève qui s'apprête à le frapper, en usant de self-defense par exemple ?

Ce que je sais, c'est que le jour où ça m'arrivera, je ne prendrai pas le temps de me poser la question Laughing

Sauf que certains d'entre nous doivent se poser cette question; étant titulaire d'une ceinture noire de karaté, diplôme national, je suis considérée comme étant une arme blanche, plus ou moins. Donc en cas d'échanges de coups, je pars avec une circonstance aggravante, même si je me fais agresser...

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par Rendash le Mar 18 Oct 2016 - 20:41

@gnafron2004 a écrit:
@Rendash a écrit:
@maldoror1 a écrit:
Ah oui, j'ai une question : un professeur a-t-il légalement le droit de neutraliser un élève qui s'apprête à le frapper, en usant de self-defense par exemple ?

Ce que je sais, c'est que le jour où ça m'arrivera, je ne prendrai pas le temps de me poser la question Laughing

Sauf que certains d'entre nous doivent se poser cette question; étant titulaire d'une ceinture noire de karaté, diplôme national, je suis considérée comme étant une arme blanche, plus ou moins. Donc en cas d'échanges de coups, je pars avec une circonstance aggravante, même si je me fais agresser...


Et tu arriverais à réfléchir assez pour te faire péter la gueule ? J'admire ton self-control, mais je n'en serais pas capable. Je n'accepte pas l'argument de ceux qui disent ne pas intervenir lorsqu'ils sont témoins d'une agression de peur des ennuis judiciaires (plus précisément, je considère que la peur de manger une mandale ou la peur d'aller au tribunal, c'est tout un, ça reste de la peur, et si la deuxième est acceptable alors la première l'est tout autant), mais si tu arrives à manger une beigne pour éviter des ennuis, je dis chapeau.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par Ignatius Reilly le Mar 18 Oct 2016 - 20:48

@gnafron2004 a écrit:
@Rendash a écrit:
@maldoror1 a écrit:
Ah oui, j'ai une question : un professeur a-t-il légalement le droit de neutraliser un élève qui s'apprête à le frapper, en usant de self-defense par exemple ?

Ce que je sais, c'est que le jour où ça m'arrivera, je ne prendrai pas le temps de me poser la question Laughing
@Rendash a écrit:

Sauf que certains d'entre nous doivent se poser cette question; étant titulaire d'une ceinture noire de karaté, diplôme national, je suis considérée comme étant une arme blanche, plus ou moins. Donc en cas d'échanges de coups, je pars avec une circonstance aggravante, même si je me fais agresser...

Fallait faire de l'athlé. Moi, je compte sur mon temps aux 2000 m.
Plus sérieusement, que l'on se pose ce genre de question illustre notre absence totale de reconnaissance au sein même de l'école, ne serait- ce que physique. On se fait tabasser et certains hésitent à porter plainte, mais si jamais on s'avise de se défendre de façon active, nous sommes sûrs d' avoir des problèmes et de ne pas être soutenus par la hiérarchie. Je pense que je n'aurais pas le temps de penser à tout cela en ripostant comme un gros blaireau, mais sincèrement, je m'en fous.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par Rendash le Mar 18 Oct 2016 - 20:51

@Ignatius Reilly a écrit: Je pense que je n'aurais pas le temps de penser à tout cela en ripostant comme un gros blaireau, mais sincèrement, je m'en fous.

La même en couleurs. Tu me cognes, je te cogne, je réfléchis après. Peut-être. Parfois.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par Ignatius Reilly le Mar 18 Oct 2016 - 21:03

Bien sûr l' attitude la plus adaptée serait de maîtriser son agresseur du jour. Ou alors, dans un monde idéal, on pourrait imaginer des ministres ou un ancien président qui ne mépriseraient pas et cracheraient pas au visage des employés de l' état, ces derniers avalant déjà pas mal de couleuvres pour entretenir les fondations bien fatiguées du beau pays de la liberté, de l' égalité et de la fraternité.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par gnafron2004 le Mar 18 Oct 2016 - 23:05

@Rendash a écrit:
@gnafron2004 a écrit:
@Rendash a écrit:
@maldoror1 a écrit:
Ah oui, j'ai une question : un professeur a-t-il légalement le droit de neutraliser un élève qui s'apprête à le frapper, en usant de self-defense par exemple ?

Ce que je sais, c'est que le jour où ça m'arrivera, je ne prendrai pas le temps de me poser la question Laughing

Sauf que certains d'entre nous doivent se poser cette question; étant titulaire d'une ceinture noire de karaté, diplôme national, je suis considérée comme étant une arme blanche, plus ou moins. Donc en cas d'échanges de coups, je pars avec une circonstance aggravante, même si je me fais agresser...


Et tu arriverais à réfléchir assez pour te faire péter la gueule ? J'admire ton self-control, mais je n'en serais pas capable. Je n'accepte pas l'argument de ceux qui disent ne pas intervenir lorsqu'ils sont témoins d'une agression de peur des ennuis judiciaires (plus précisément, je considère que la peur de manger une mandale ou la peur d'aller au tribunal, c'est tout un, ça reste de la peur, et si la deuxième est acceptable alors la première l'est tout autant), mais si tu arrives à manger une beigne pour éviter des ennuis, je dis chapeau.

Je ne dis pas que je ne répondrais pas, mais qu'il me faudrait effectivement faire preuve de plus de self-control que le pékin moyen, en raison des blessures que je suis capable d'infliger. En même temps, c'est justement cela que le karaté m'a appris...
Et oui, je préfèrerais éviter la taule. Oulàlà quelle froussarde! Rolling Eyes

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par Rendash le Mer 19 Oct 2016 - 5:44

Précisément : pourquoi, d'une idée de peur, passer automatiquement à "froussarde" dans un cas, qui vaut exactement le premier sur les conséquences ? C'est bien ça qui m'agace. Entre "j'ai peur d'une baffe donc je ne bouge pas", et "j'ai peur d'un procès donc je ne bouge pas", je ne vois aucune différence, sinon que le second est socialement plus acceptable que le premier, sans raison.

Cela dit, je vois une nette différence entre doser ta riposte, qui est le principe même de la légitime défense, et "partir avec une circonstance aggravante même si tu te fais agresser".

Ha, et sinon, le karaté, . Bon, c'est une jolie danse folklorique, c'est vrai.
( Twisted Evil )

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par gnafron2004 le Mer 19 Oct 2016 - 8:13

Mais...la baffe et ses conséquences sont indissociables dans le cas qui nous occupe, pourquoi veux-tu absolument y voir une différence? Ce n'est pas la même chose si on est témoin d'une bagarre dans la rue, mais là on parle de coups entre profs et élèves, donc ce n'est pas la même chose... ni du point de vue élève ni du point de vue enseignant, d'ailleurs...

la danseuse te dit...:
tu veux une démo?  Twisted Evil

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par gnafron2004 le Mer 19 Oct 2016 - 8:16

En fait, je crois qu'on dit à peu près la même chose, sur le fond...(mais j'avoue, j'ai parfois du mal à suivre le fond de ta pensée...)

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: lycée professionnel Coubertin / Calais: un lycéen fracture la mâchoire de son professeur

Message par Rendash le Mer 19 Oct 2016 - 16:10

@gnafron2004 a écrit:Mais...la baffe et ses conséquences sont indissociables dans le cas qui nous occupe, pourquoi veux-tu absolument y voir une différence? Ce n'est pas la même chose si on est témoin d'une bagarre dans la rue, mais là on parle de coups entre profs et élèves, donc ce n'est pas la même chose... ni du point de vue élève ni du point de vue enseignant, d'ailleurs...

la danseuse te dit...:
tu veux une démo?  Twisted Evil

Oui, je parlais du témoin d'une bagarre dans la rue, la crainte des conséquences que tu évoquais m'y a fait penser. Là, dans le cas qui nous occupe, il s'agit seulement de savoir si, le jour où tu te fais agresser, tu prendras, ou non, le temps de réfléchir aux conséquences d'une éventuelle défense. Toi oui, moi non, stoo Razz Ta pratique de la danse folklorique te permet sans doute une plus grande maîtrise de tes nerfs que moi des miens veneration

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum