Un enseignant agressé au lycée Oberlin de Strasbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un enseignant agressé au lycée Oberlin de Strasbourg

Message par Docteur OX le Mar 18 Oct 2016 - 18:40

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alsace/enseignant-agresse-eleve-au-lycee-oberlin-strasbourg-1111877.html

Selon le proviseur de l'établissement, le professeur de math était en cours, quand un jeune homme étranger à sa classe pénètre dans la salle et s'assied à son bureau. L'enseignant tente alors d'appeler un autre membre de l'établissement pour maîtriser cette personne qu'il prend au départ pour un élève. Mais ce dernier le frappe plusieurs fois au visage et avant de prendre la fuite en escaladant une grille située à l'arrière de l'établissement.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé au lycée Oberlin de Strasbourg

Message par XIII le Mar 18 Oct 2016 - 18:45

Jeudi 20 septembre 2012

Le Ministre de l’Education Nationale a annoncé la création d’un observatoire sur la
violence scolaire. Cette annonce fait suite aux agressions médiatisées qui ont eu lieu
à l’encontre de professeurs dans l’exercice de leur fonction en particulier à Bruxolles,
à la Réunion et à Bordeaux par des élèves et des parents.

La FNEC FP FO en appelle au Ministre. Il ne s’agit plus d’observer (un organisme
de ce type existe déjà créé par le prédécesseur de Mr PEILLON), il faut agir.

FORCE OUVRIERE demande en premier lieu l’application pleine et entière de
l’article 11 du statut général de la Fonction Publique qui garantit aux fonctionnaires
la « protection fonctionnelle ».

L’Etat doit poursuivre comme la loi lui en fait obligation les auteurs de violences,
injures, voies de fait. Hélas il apparaît que dans la majorité des cas, les responsables
de l’Education Nationale n’assument pas cette responsabilité en demandant aux
agents d’assurer eux-mêmes leur défense (notamment par le biais d’assurance
professionnelle), mais aussi par le dépôt de plainte émanant directement des agents.

La FNEC FP FO demande également au Ministre de considérer que ces affaires
médiatiques ne sont que l’arbre qui cache la forêt.

Ces comportements qui se multiplient au sein des établissements scolaires sont la
résultante des suppressions massives d’emplois, donc d’un taux d’encadrement
moindre.

La FNEC FP FO exige également que les CHSCT installés très récemment soient
effectivement saisis de ces dossiers. Or à ce jour, aucune enquête de CHSCT n’est
réalisée sur ces accidents du travail. Aucun arbre des causes n’est donc établi,
aucune mesure de prévention n’est donc proposée.

C’est en ce sens que la fédération de l’enseignement FO s’adresse au Ministre.

On voit que les choses ont évolué positivement, que FO avait déjà raison! Ce courrier pourrait être encore envoyé aujourd'hui! Nous sommes vraiment gouvernés par des incompétents ou des feignasses peut-être...


XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum