Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Ascagne le Lun 31 Oct 2016 - 16:48

Certes e-Wanderer ! Cela étant, je pense que quelqu'un comme Fillon a gagné des points ces derniers temps (au moins en matière de stature et de tempérament). J'ai l'impression que la partie modérée de la droite veut renouer avec des politiciens plus traditionnels, à la Fillon ou à la Juppé, ou se tourner vers la génération apparemment plus moderne, celle de Le Maire et NKM.
Le Maire est décevant dans la mesure où il verse, comme Macron, dans la communication, et n'est pas exempt de sorties bizarres, même s'il a effectivement travaillé avec ses équipes. Copé semble représenter le clan des ex-sarkozystes qui ont changé de gourou mais pas vraiment de religion.
Même si évidemment je ne suis pas un fan de Fillon (notamment parce qu'il semble donner quelques gages à la partie de la droite la plus conservatrice voire rétrograde sur le plan social, même si ça ne va pas jusqu'à du Poisson, bien sûr), je me dis qu'il ne serait pas déplaisant de le voir rattraper Sarkozy, cela ferait réfléchir certains.
Je me demande si une rupture franche peut s'effectuer en cas de défaite de Sarkozy entre son électorat de base et le reste de LR.

Ce qui m'étonne, au fond, c'est que Sarkozy risque tout de même de laisser derrière cette dernière épopée (s'il perd) une image encore davantage écornée. Cette situation d'avoir deux présidents (Sarkozy et Hollande) qui écornent quasi volontairement ou volontairement la mémoire de leur propre action, c'est tout de même quelque chose de notable. Bref, on a besoin de quelqu'un ayant plus de hauteur de vue à l'Élysée... et on a franchement aussi besoin de retrouver plus de démocratie véritable à l'échelon national (proportionnelle).


Dernière édition par Ascagne le Lun 31 Oct 2016 - 16:55, édité 1 fois

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Leodagan le Lun 31 Oct 2016 - 16:53

Juppé reste et par nature et par intérêt à distance de ce genre de chose

Par intérêt, oui. Par nature, je ne pense pas ! Juppé est un vrai "dur" de la politique. Dans l'état actuel des choses, Bayrou "revit" politiquement en allant au front anti-Sarkozy. Et je persiste à penser que Juppé n'en est pas un bénéficiaire involontaire.

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Ascagne le Lun 31 Oct 2016 - 17:15

Je suis d'accord pour y voir un événement qui rend Bayrou plus audible et plus écouté (cf. l'aspect simplement statistique de la réception de la tribune sur Facebook). Paradoxalement peut-être, cela lui permet de sortir un peu de la réserve qui le contraint depuis qu'il fait preuve de bonne volonté envers le maire de Bordeaux, et ce sans nuire à Juppé. En revanche, "revivre" par opposition à "être mort", ce serait une vision contestable : il me semble que les intentions de vote envers Bayrou ont toujours été suffisantes depuis un an pour ne pas décrédibiliser une candidature à la présidentielle (par exemple), malgré le grignotage macronien. Certes, en termes partisans, c'est autre chose et je le regrette, mais les gens qui pourraient le soutenir préfèrent se poster devant des mirages ou devant Macron (quand je regarde l'organigramme d'En marche, je me pose des questions à propos de ceux qui le rejoignent alors qu'ils étaient contre Hollande et le PS, mais bon).

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par jésus le Lun 31 Oct 2016 - 20:12

Bon, pour déplacer un peu le débat. J'ai vraiment l'impression que ces candidats à la primaire de la droite sont des photocopies les uns des autres, énarques, grandes écoles, même moule libéral, même costume gris...Sarkozy n'est pas énarque , et il a l'air d'en garder une grande rancoeur.

Poisson, lui, aurait pu être intéressant, il a étudié la philosophie mais attention moment "comique" dans sa bio :
wikipédia a écrit:Décrocheur scolaire, sa découverte de la philosophie en terminale modifie totalement sa vie. Il se convertit notamment au catholicisme en plein cours de philosophie, en janvier 1982. « Ce jour-là, ni apparition, ni illumination, j’ai juste eu la conviction d’être aimé de Dieu, j’ai éprouvé une grande sérénité » raconte-t-il1. Il se rapproche alors de l'abbaye de Fontgombault, où il effectue de nombreuses retraites.
La conversion en plein cours de philo, ça reste inédit. Et on ne parle pas de la fin du cordon sanitaire avec le FN.

Bref, pour moi, ces primaires montrent la "personnalisation" du débat , qui est franchement cosmétique si ces personnalités ne proposent rien de réellement différent. Plus personne pour faire croire que le gaullisme peut être encore de droite. Plus de respect pour l'Etat et ses agents. Cette primaire est un rassemblement de psycho-rigides qui se chamaillent, et ils sont donc dans la violence. La droite n'est pas habituée à débattre...

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Reine Margot le Lun 31 Oct 2016 - 20:21

@jésus a écrit:Bon, pour déplacer un peu le débat. J'ai vraiment l'impression que ces candidats à la primaire de la droite sont des photocopies les uns des autres, énarques, grandes écoles, même moule libéral, même costume gris...Sarkozy n'est pas énarque , et il a l'air d'en garder une grande rancoeur.

Poisson, lui, aurait pu être intéressant, il a étudié la philosophie mais attention moment "comique" dans sa bio :  
wikipédia a écrit:Décrocheur scolaire, sa découverte de la philosophie en terminale modifie totalement sa vie. Il se convertit notamment au catholicisme en plein cours de philosophie, en janvier 1982. « Ce jour-là, ni apparition, ni illumination, j’ai juste eu la conviction d’être aimé de Dieu, j’ai éprouvé une grande sérénité » raconte-t-il1. Il se rapproche alors de l'abbaye de Fontgombault, où il effectue de nombreuses retraites.
La conversion en plein cours de philo, ça reste inédit. Et on ne parle pas de la fin du cordon sanitaire avec le FN.

Bref, pour moi, ces primaires montrent la "personnalisation" du débat , qui est franchement cosmétique si ces personnalités ne proposent rien de réellement différent. Plus personne pour faire croire que le gaullisme peut être encore de droite. Plus de respect pour l'Etat et ses agents. Cette primaire est un rassemblement de psycho-rigides qui se chamaillent, et ils sont donc dans la violence. La droite n'est pas habituée à débattre...


Quand on vous dit que les philosophes sont des gens bizarres... Laughing Laughing lol!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Honchamp le Lun 31 Oct 2016 - 20:39

@Ascagne a écrit:Certes e-Wanderer !
Même si évidemment je ne suis pas un fan de Fillon (notamment parce qu'il semble donner quelques gages à la partie de la droite la plus conservatrice voire rétrograde sur le plan social, même si ça ne va pas jusqu'à du Poisson, bien sûr), je me dis qu'il ne serait pas déplaisant de le voir rattraper Sarkozy, cela ferait réfléchir certains.

Dans l'émission politique de Pujadas et Salamé la semaine dernière, j'ai trouvé Fillon honnête : il n'a pas cherché à masquer ses idées, il n'a pas été démagogue, et il n'a pas joué les rigolos avec Charline Vanhoenacker.
Bref, Mr Honchamp et moi l'avons trouvé droit par rapport à ses idées.

Ce qui ne veut pas dire que j'adhère, je ne suis pas "filloniste".
Bref moi aussi je trouverais juste qu'il dépasse la girouette Sarko.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Reine Margot le Lun 31 Oct 2016 - 20:45

Fillon, c'est 600 000 suppressions de postes dans la FP dans son programme, et des idées à la Thatcher. Rien que pour ça je préfère le voir en queue de peloton des primaires.
S'il monte, les autres vont emprunter ses idées...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Leodagan le Lun 31 Oct 2016 - 20:46

Ce n'est pas Fillon qui vient d'être choisi par Sens commun / la Manif pour tous ?

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Honchamp le Lun 31 Oct 2016 - 21:19

@Reine Margot a écrit:Fillon, c'est 600 000 suppressions de postes dans la FP dans son programme, et des idées à la Thatcher. Rien que pour ça je préfère le voir en queue de peloton des primaires.
S'il monte, les autres vont emprunter ses idées...

Pas faux...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par jésus le Lun 31 Oct 2016 - 21:38

Je trouve d'une connerie incroyable de dire qu'on va supprimer autant de fonctionnaires sans réforme territoriale, sans réforme des compétences des collectivités qu'elles soient générales ou propres et sans se demander qui va faire le job ensuite. Les fonctionnaires est comme une masse informe, qui finit à 17h avec des pauses café de 2h, et de plus, on s'apercevra de rien si on les supprime puisqu'ils ne servent à rien.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Ascagne le Mer 2 Nov 2016 - 15:38

@Leodagan a écrit:Ce n'est pas Fillon qui vient d'être choisi par Sens commun / la Manif pour tous ?
Sens Commun soutient en effet Fillon.
@ReineMargot : Fillon pour le moment est entre la troisième et la quatrième place à cette élection primaire, donc pas en queue de peloton.

Pour revenir à Sarkozy/Bayrou, les sarkozystes ont fait aujourd'hui... une conférence de presse tournée essentiellement autour de leur rejet de Bayrou. L'affaire ne va pas détourner l'électorat de primaire de Juppé, elle vise plutôt à mobiliser le plus possible l'électorat bien à droite (y compris des électeurs FN tentés de participer à la primaire).
Ce faisant, les sarkozystes se laissent prendre à leur propre piège : ils ne peuvent en même temps soutenir que Bayrou ne représente "rien" (ce qui est ridicule) et passer leur temps à le critiquer. Le reste de l'électorat peut y sentir une invitation à redécouvrir le score de Bayrou en 2007 et les raisons des craintes de Sarkozy à son égard (je pense que Sarkozy est énervé au plus haut point de voir que s'il a pu diminuer la force de Bayrou, il n'a pas pu le détruire malgré tout ce qu'il a pu orchestrer dans cette perspective).


Dernière édition par Ascagne le Mer 2 Nov 2016 - 15:44, édité 1 fois

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 15:41

@jésus a écrit:Je trouve d'une connerie incroyable de dire qu'on va supprimer autant de fonctionnaires sans réforme territoriale, sans réforme des compétences des collectivités qu'elles soient générales ou propres et sans se demander qui va faire le job ensuite. Les fonctionnaires est comme une masse informe, qui finit à 17h avec des pauses café de 2h, et de plus, on s'apercevra de rien si on les supprime puisqu'ils ne servent à rien.
J'ai hâte qu'on soit comme aux USA : 1 accident mortel de train par mois, des autoroutes dégueulasses, etc. C'est devenu tellement flagrant que les 2 candidats veulent remettre des sous dans les infrastructures et leur entretien, en disant qu'ils ont trop fait d'économies dessus et que l'austérité est allée trop loin.

En France on est pas encore passé par l'austérité si violente qu'elle tue. Il faut absolument expérimenter ça !

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par jésus le Mer 2 Nov 2016 - 15:53

Oui, tout nos politiques tentent de nous faire croire que le libéralisme c'est bien, parce que les Etats-Unis, c'est bien. ( Une amérique des upper-class fantasmée et tellement hype) sans se demander quel est l'état réel du système de santé américain, des routes, du système éducatif.

La droite ne comprend pas que la France n'est pas un pays d'obédience protestante, ni le nouveau monde et que chercher à calquer à cela est voué à l'échec. Sarkozy qui fantasme sur le train de vie américain et qui fantasme aussi sur les racines gauloises de la France se prend les pieds dans le tapis.

Sur Bayrou, lui est mort politiquement. Mais il existe un électorat centriste qui a encore une bonne opinion de lui et il est trop pleutre et suiviste, et plus assez lucide pour oser proposer une candidature et un programme approprié et il aurait des voix vu le marasme actuel. Puisqu'il y aura une élection par rejet des gens en place, que ce soit le PS ou la droite des années Sarkozy, les verts trop mouillés avec le PS, Macron qui a participé au gouvernement Hollande (tout comme les Hamon, Montebourg quoiqu'ils en pensent ,ils seront sanctionnés pour ça et ils ne seront pas élus a minima) Il y avait un boulevard pour lui, même si les analystes disent que d'autres lui mangent son espace politique. L'espace politique, c'est ne pas avoir pris part aux années sarko et Hollande.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par PauvreYorick le Mer 2 Nov 2016 - 15:57

600 000 suppressions de postes, ça manque d'ambition. Je propose d'en supprimer 60 millions.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 15:59

@PauvreYorick a écrit:600 000 suppressions de postes, ça manque d'ambition. Je propose d'en supprimer 60 millions.
Ça me fait penser à Copé qui annonçait des baisses de dépenses qui correspondaint à 100% du budget de l'Etat. Smile

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Olympias le Mer 2 Nov 2016 - 16:03

@Zagara a écrit:
@jésus a écrit:Je trouve d'une connerie incroyable de dire qu'on va supprimer autant de fonctionnaires sans réforme territoriale, sans réforme des compétences des collectivités qu'elles soient générales ou propres et sans se demander qui va faire le job ensuite. Les fonctionnaires est comme une masse informe, qui finit à 17h avec des pauses café de 2h, et de plus, on s'apercevra de rien si on les supprime puisqu'ils ne servent à rien.
J'ai hâte qu'on soit comme aux USA : 1 accident mortel de train par mois, des autoroutes dégueulasses, etc. C'est devenu tellement flagrant que les 2 candidats veulent remettre des sous dans les infrastructures et leur entretien, en disant qu'ils ont trop fait d'économies dessus et que l'austérité est allée trop loin.

En France on est pas encore passé par l'austérité si violente qu'elle tue. Il faut absolument expérimenter ça !
La Grande-Bretagne a testé aussi. Mais il semble que chez nous certains pensent que la fonction publique est une entité nuisible. Les mêmes qui hurleront quand les services publics auront été supprimés près de chez eux.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Reine Margot le Mer 2 Nov 2016 - 16:07

Le pire étant qu'en Grande-Bretagne plus personne (à part Ken Loach) ne réclame le retour des services publics fondés après la guerre et brisés par Thatcher.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 16:12

@Reine Margot a écrit:Le pire étant qu'en Grande-Bretagne plus personne (à part Ken Loach) ne réclame le retour des services publics fondés après la guerre et brisés par Thatcher.
Thatcher ne cachait pas que sa plus grande victoire était "Tony Blair et le New Labour". Elle a réussi à transformer la gauche en une droite-bis lorsqu'ils ont adopté la loi du marché et le libéralisme. Tant que ces dogmes n'auront pas été remis en cause, les Britanniques ne pourront pas retrouver de service public correct. Mais ça commence à changer. La PM Mme May a choqué en critiquant le libéralisme et la hausse des inégalités. Et le Labour va enclencher un nouveau virage vers le gauche, maintenant que ses barons ont raté leur petite guerre du bien public. L'idée du rôle de l'Etat commence à redevenir à la mode partout, avec plus ou moins de force, sauf en France (mais on a toujours 10 ans de retard en idées politiques donc c'est pas étonnant).

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par e-Wanderer le Mer 2 Nov 2016 - 16:16

Sarkozy a fait un magnifique lapsus, en annonçant que s'il était élu, il prendrait comme premier ministre François Bay…roin. Le plus ridicule est que, devant les journalistes écroulés de rire, il a essayé de leur faire croire que c'est eux qui fantasmaient et qu'ils avaient mal entendu.

http://www.bfmtv.com/politique/qui-sera-son-premier-ministre-l-etonnant-lapsus-de-nicolas-sarkozy-1054782.html

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Ascagne le Mer 2 Nov 2016 - 16:32

Je pense que tu confonds les éléments, @jésus. Ce n'est pas Bayrou qui est "trop pleutre et suiviste" et il est difficile de soutenir cela alors qu'il s'est présenté trois fois à la présidentielle, dont deux fois contre le mastodonte Sarkozy. Bayrou fait avec ce qu'il a, c'est-à-dire un électorat et une opinion pas très courageux, volontiers rancuniers, contradictoires et contre-productifs, d'une part, et d'autre part une situation politique sur laquelle tu ne reviens pas alors qu'elle change tout, à savoir un score très haut du FN qui change la donne par rapport à 2007 et à 2012.
Lorsqu'on le teste dans les sondages pour la présidentielle, Bayrou est à un niveau honorable voire meilleur qu'à la dernière présidentielle, donc il n'est pas "mort" politiquement, cependant, qu'il ne soit pas assez soutenu actuellement par rapport à ce qu'il peut apporter, c'est assez clair.

Non, Bayrou n'a pas été dans une situation d'avoir un "boulevard" ouvert devant lui, qu'il aurait volontairement laissé de côté pour commencer à indiquer des signes de soutien envers Juppé par "suivisme". C'est une lecture à mon avis bizarre de la situation. Bayrou n'a pas été assez soutenu en 2012 et surtout a été lâché après la présidentielle : son propre électorat a, aux législatives, voulu le châtier pour un choix de second tour contraint et, en limitant drastiquement les chances du Modem, a laissé la porte ouverte à l'UDI et à ses apories (quoique l'UDI soit préférable au visage que présentait le centre-droit sous Sarkozy). L'UDI a souvent voulu contrer le Modem et Bayrou dans la perspective nationale, à part durant la courte parenthèse de l'Alternative. Mais le départ de Borloo a signé la fin de ce changement de direction : Lagarde ne manque aucune occasion de critiquer Bayrou.

Pendant ce temps, si l'opinion a repris contact avec Bayrou sur le plan de la "popularité", au moins depuis 2013-2014, elle est restée à distance sur le plan plus proprement politique et a progressivement toléré puis accepté la montée en puissance de Juppé, y compris de la part de personnes qui se sentiraient dans l'absolu plus proches de Bayrou que de Juppé. C'est lui qui a eu une forme de "boulevard", pas Bayrou. Concurremment, depuis plusieurs mois, une partie de l'électorat "de troisième voie" s'intéresse à Macron, y compris, ce qui est assez étonnant, des personnes fâchées contre le PS alors que En Marche est en partie un recyclage du clan des réformateurs du PS.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par jésus le Mer 2 Nov 2016 - 17:04

Ca ne contredit pas ce que je dis. Juppé, c'est différent de Bayrou, pour moi sur trop de points pour être crédible.
Avec un PS en état de mort cérébral, il y avait des voix à prendre et ne pas se présenter en 2017 sous prétexte que Juppé y sera, que le FN est haut, que l'UDI n'est pas d'accord, ce sont de fausses excuses. Macron n'a pas de parti, ni de structures politiques. Vouloir gagner une élection présidentielle sans jamais avoir investi personne avant dans une élection intermédiaire, c'est mettre la charrue avant les boeufs.
Bayrou refuse t'atteler alors qu'il a les deux. Je persiste à penser que Bayrou aurait une place de troisème homme de la présidentielle sur un plateau si il y allait. C'est beau de se bercer d'illusions...

Vu le choix à faire entre une oligarchie usée à la sauce Juppé et le fascisme populiste de Le Pen, il y a la place pour une autre offre politique. Il faut une autre offre politique intermédiaire. Bayrou, le chantre de la troisième voie, du renouveau du bi-partisme n'est pas en train de lire l'essoufflement du modèle politique que l'on connaît ( et cela arrive sous ses yeux, et il l'avait prédit) Juppé, son poulain fait partie intégrante de ce qu'il dénonce. L'éternel retour de l'alternance avec de vieilles solutions fatiguées, le système quoi ( Comment il pourrait en être autrement avec quelqu'un comme Juppé qui est là depuis 30 ans ou plus) Là, je me demande comment d'un point de vue de stratégie du MODEM il peut soutenir Juppé, à part dans une relation d'estime personnelle Rolling Eyes C'est bien de critiquer Macron, mais si Bayrou lui-même était dans les starting block et en campagne, Macron serait plus anecdotique. Macron existe aussi parce que le centre ne fait plus son taf depuis quelques années.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Condorcet le Mer 2 Nov 2016 - 17:12

A quoi bon se présenter en étant assuré de prendre une place non qualificative ?

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par jésus le Mer 2 Nov 2016 - 17:17

Ca, Bayrou ne le sais pas s'il ne se décide pas à faire une campagne efficace...je pense que cette élection est la plus ouverte depuis longtemps...Les partis qui n'ont pas participé à un gouvernement ces 10 dernières années ont un coup à jouer...

Tout le monde se lamente sur le duel Clinton/ Trump qui sera un remake de Juppé/Le Pen, et les français s'apprêtent comme des moutons à reproduire...sans se demander si un autre duel est possible...Quand on aura ce duel au deuxième tour tout le monde va pleurer sur la disparition de la gauche, l'absence de centre, des verts anecdotiques...On ira voter Juppé, le moindre mal...par devoir civique. Et après...


Dernière édition par jésus le Mer 2 Nov 2016 - 17:22, édité 1 fois

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Ascagne le Mer 2 Nov 2016 - 17:19

Eh bien, je suis ravi de voir que tu penses que Bayrou pourrait atteindre de nouveau cette place ; le problème, c'est qu'en l'absence de proportionnelle, on retrouverait la situation de 2007, ce qui veut dire l'impossibilité d'utiliser concrètement la force politique obtenue par un bon score, à moins d'être le FN. C'est un problème majeur. On peut faire comme Jean Lassalle et ne pas vouloir le considérer, mais ce n'est pas forcément la meilleure option.

En revanche, @jésus, tu raisonnes de manière très abstraite sur ce coup. Si le Modem avait subitement retrouvé 60 000 adhérents, si Bayrou avait reparu de manière spontanée dans les discussions, je serais d'accord avec toi et cela m'arrangerait bien. Ce n'est pas ce qui est ressorti des deux dernières années. Les gens ont préféré porter l'hypothèse Juppé à l'époque où l'hypothèse logique de dépassement (Bayrou) était encore valable.
Cela n'empêche pas à Bayrou de se présenter si Sarkozy passe, mais de ce cas-là, eh bien, il faudrait qu'il gagne Wink .

@jésus a écrit:C'est bien de critiquer Macron, mais si Bayrou lui-même était dans les starting block et en campagne, Macron serait plus anecdotique. Macron existe aussi parce que le centre ne fait plus son taf depuis quelques années.
Il faudrait que tu relises ce que j'ai écrit dans mon message précédent, peut-être comprendras-tu.

Concernant l'élection elle-même, tu oublies là encore le pouvoir de blocage du FN sur le second tour.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par jésus le Mer 2 Nov 2016 - 17:26

On en revient toujours au même. L'hypothèse Juppé, comme si Juppé, c'était le centrisme ( ce qu'il n'a , à mon sens, jamais démontré) et comme s'il avait déjà gagné. Pendant que les jeux sont faits, on lâche la combat politique et on fait des petites alliances en espérant avoir choisi le bon cheval. Pour avoir une machine électorale, des adhérents encore faut-il vouloir mener des combats. Sans Combats, pas de soldats. Bref, pour moi tout cela ressemble à de la mauvaise foi ou un grand manque de courage politique.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou sur RTL : Sarkozy et le temps de travail des professeurs, une déclaration insultante et même pas arithmétique.

Message par Ascagne le Mer 2 Nov 2016 - 17:37

Non, Juppé n'est pas le centrisme et n'est pas centriste. Mais tu ne sembles pas comprendre là où réside le problème et tu renverses l'affaire. Le combat, on serait en mesure de l'avoir livré avec plus de soutien populaire et militant mais ce que tu oublies c'est que ce soutien populaire direct s'est raréfié et que le nombre d'adhérents au centre volontariste a décru. Qui a soutenu les candidatures Modem s'opposant à l'UMP aux dernières législatives ? Qui a relevé et a soutenu la candidature Modem indépendante dans une région aux dernières régionales ? Qui se souvient que Bayrou s'est présenté contre Sarkozy en 2012 et qu'il n'a pas fait qu'émettre un choix de second tour contraint pour l'alternance en 2012 ?
Désolé si je parais aigri, mais bon, cela m'énerve un peu. J'en connais qui se sont désolidarisés du Modem lorsque celui-ci, par manque de force politique, a dû faire des alliances problématiques avec certains ténors de droite, mais qui n'ont jamais soutenu les Modem qui de leur côté ont combattu à d'autres élections des candidats de droite. J'en connais qui ont soutenu Hollande dès le premier tour en 2012 et qui désormais regrettent que Bayrou ne soit pas directement en campagne. Est-ce bien logique ?


Dernière édition par Ascagne le Mer 2 Nov 2016 - 17:40, édité 1 fois

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum